My Life as a Dungeon Keeper
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-62%
Le deal à ne pas rater :
ABEIL – Lot de 2 Oreillers à mémoire de forme matelassés- 60×60 ...
14.54 € 37.99 €
Voir le deal

Au delà des différences

2 participants

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Au delà des différences Empty Au delà des différences

Message  Engar Dim 28 Juin 2015, 02:08

Tais toi... Tais toi... Tais toi...

Voilà ce que je n'ai cessé de me répéter dans mon lit, la veille, alors que maman m'a prévenu que Felina et Shkeil allait partir, pour une période incertaine, tout comme l'ont fait Jarus et Engar il y a de cela des semaines et ils ne sont toujours pas rentrés ! Maman n'arrête pas de me dire qu'ils sont en chemin pour revenir, mais la voix... Elle me dit qu'ils m'ont abandonnés, comme ils le feront tous, que peu importe leur promesse, ils me quitteront tous, que seul importe moi même, et maman... Et quelque part j'ai envie de la croire, ce serait tellement plus simple de ne plus penser à eux ! Mais je serai seul... Et ils m'ont tous dit de ne pas l'écouter, de l'ignorer... Mais cela j'en étais incapable tant elle résonnait dans ma tête et tout ce que j'ai réussi à faire c'est de la supplier de se taire, jusqu'à finalement m'endormir.

Pourtant... Quand je me réveille, je me sens épuisé, et je ne peux m'empêcher de me sentir triste, mes oreilles s'abaissant comme jamais alors que je me rends compte que tout mes amis sont partis, et que je vais être seul toute la journée. Bien sûr comme je ne peux pas aller à l'école, car les autres seraient trop méchants avec moi selon maman, elle va me faire travailler pour que j'apprenne, que j'écrive et lise mieux, mais elle doit aussi travailler, et alors elle me laissera seul chez nous, sans rien faire... Sans Jarus à rejoindre dans le jardin pour qu'ils m'en apprenne plus sur le monde, sans Engar pour m'entraîner à combattre alors que j'étais de plus en plus doué, sans Felina pour continuer à chasser dans la forêt et sans Shkeil pour qu'il m'explique comment je peux faire taire cette voix. Une voix que j'ai d'abord l'impression d'entendre encore, tel un murmure, alors que je pense à cela. J'ai beau avoir mes jouets, je n'ai pas envie de jouer seul... Peut être qu'il y aura quelqu'un contre lequel je pourrai me battre dans la salle d'arme ? Ou je pourrai chasser seul dans la forêt, personne n'y serait pour me faire du mal après tout !

Mais j'hésite, car je sais que maman n'aime pas me savoir seul dehors et... Je n'ose pas lui désobéir, encore moins alors que je sors de ma chambre et que je la vois. Alors, je m'arrête un instant sous le coup de la surprise ! C'est bien maman oui, mais sa tenue est différente, ressemblant un peu à celle d'Engar en moins sombre et avec du vert, et surtout elle avait en main la lance qu'elle avait achetée en arrivant, mais qui restait tout le temps contre le mur ! Sous le coup je me prend à espérer qu'elle remplace Engar pour m'apprendre à me battre, mais je me souviens alors qu'elle n'aime pas trop cela... Mais en même temps elle va pas me faire travailler avec une arme et elle n'en a pas besoin dans son travail.

Je m'approche alors d'elle pour lui demander pourquoi elle est comme ça, car elle ne m'a pas encore vu, en train de regarder sa tenue... Puis avant que je ne prenne la parole elle finit par me voir, et m'adresse un grande sourire, celui qui me fait si plaisir quand je le vois, avant de m'annoncer.

"Engar ! Mon coeur... J'ai une très bonne nouvelle, Jarus est revenu !"

A peine a t-elle dit ça que la voix dans ma tête se tait et que je me précipite vers elle, me serrant contre sa jambe, mes oreilles frémissantes de joie. Il avait tenu parole, il était revenu ! Moi qui ait cru qu'il m'avait abandonné ! Un plaisir que je ressens encore davantage quand je sens la main de maman passer doucement dans mes cheveux, avant qu'elle ne reprenne la parole.

"Tu dormais encore quand il est passé, et il m'a demandé de ne pas te réveiller, mais il nous donne rendez-vous dans le jardin ! Cependant, je sais à quel point tu es impatient, mais il faut que tu prennes des forces avant !"

Je suis un peu surpris quand elle me dit que Jarus, mon ami, NOUS attend... Mais c'est vrai qu'elle a aussi beaucoup parlé avec lui et qu'ils se sont bien entendus... Surtout qu'après être parti si longtemps il a plein de choses à nous raconter ! D'autant plus impatient à cette idée, je fais aussi vite que je peux pour me préparer, et je crois que je n'ai jamais mangé mon petit déjeuner aussi vite qu'aujourd'hui ! Cependant ma mère, me demande encore plein de petits trucs, que je m'habille mieux, que je me lave un peu le visage, et si je le fais je n'en suis que plus impatient ! Finalement, elle doit être à court de chose à me demander puisqu'on finit par sortir, mais pour autant je n'ai pas oublié ma question.

"Maman ? Pourquoi tu es habillé comme cela ? Et que tu as pris la lance ? Et si tu viens qui va faire ton travail"

Elle tourne la tête vers moi, me souriant toujours, mais... Je ne sais pas pourquoi je sais qu'elle est inquiète. Pourtant c'est d'une voix joyeuse qu'elle me répond !

"Engar et Felina ne sont plus là pour te protéger... Alors c'est à moi de te protéger ! Et ne t'en fais pas pour mon travail, j'ai envoyé un messager pour leur dire que je ne travaillais pas aujourd'hui."

Je comprends ! Elle a peur qu'on me fasse du mal, et c'est pour ça qu'elle est inquiète et qu'elle a une arme ! Mais pour ma part je n'ai pas peur, non seulement je sais me défendre maintenant, mais en plus on est pas très loin du jardin, et si on m'embête Jarus m'aidera alors, et personne peut battre Jarus, car on ne peut pas casser un gros rocher, or selon lui il est encore plus dur !

Comme il est assez tôt on ne croise presque personne dans les couloirs, et les quelques habitants qu'on voit ne semble même pas nous regarder. Comme ça au moins maman n'a pas besoin de me protéger jusqu'à ce qu'on arrive aux jardins. Ces derniers sont grands, et comme Jarus n'a pas d'odeur ça pourrait être difficile de le trouver... Mais ce n'est pas le cas ! Il semble nous attendre, de telle façon que je le vois dès qu'on entre dans le jardin ! Il est bien rentré ! Alors, ayant hâte de le revoir, je cours vers lui, bondissant par dessus les fleurs sans les abîmer, jusqu'à finalement lui sauter dessus avec un cri de joie, usant justement d'un rebord pour m'élancer et m'accrocher à ce qui lui sert de cou ! Riant aux éclats, alors que ma mère nous rejoint, je finis cependant par regarder Jarus, dans les deux pierres jaunes qu'il a ressemblant à des yeux, avec une moue boudeuse.

"Tu as mis du temps à revenir ! J'ai cru que tu ne rentrerais jamais et que tu m'avais oublié !"


Dans le fond je ne sais même pas pourquoi je me plains, peut être pour qu'il me dise que non, il se souvient bien de moi, qu'il ne m'a pas oublié... Mais il l'a déjà montré en prévenant maman de son retour, et l'important c'est qu'il soit là. Seulement, je regarde alors le sol, et il m'a l'air étrangement loin. Pourtant ce n'est pas la première fois que je m'accroche à lui comme ça.

"Tu as grandi, non ? Pas moi malheureusement !"


Je le regarde alors avec curiosité, peut être que ce n'est qu'une impression, mais si c'est bien Jarus, il a l'air différent. Pourtant je croyais avoir compris que les élémentaires comme lui ne changeaient pas... Pourtant c'est bien Jarus, pas de doute... Ça doit sans doute être une des choses qu'il a à nous raconter, et de fait je ne me retiens plus !

"Raconte nous ce que t'as vu dans ton voyage ! S'il te plait !"


Je prends alors une voix plaintive afin de le supplier... Mais après tout maintenant que ce voyage est fini il n'a aucune raison de refuser de le raconter, non ?


Dernière édition par Engar le Ven 08 Avr 2016, 13:30, édité 1 fois
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Au delà des différences Left_bar_bleue32/40Au delà des différences Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au delà des différences Empty Re: Au delà des différences

Message  Jarus Nirogh Sam 08 Aoû 2015, 12:58

Il se tenait au même endroit depuis la veille. Debout, face à l'entré des jardins du donjon dans lesquelles il appréciait méditer en toute tranquillité. Loin du chaos de la foule organique, qui s'agitait à toute heure de la journée. Ne daignant s’apaiser que pour respecter le repos vitale de chacun. C'est pour cette raison d'ailleurs qu'il préférait depuis son voyage la quiétude du long réseau aquatique, sillonnant à travers les fondations de la tour.

Mais après un tel périple duquel il revenait, se tenir loin de ces étendues d'eau le lui faisait pas de mal. Et c'est pourquoi il avait patienté toute la nuit en ce lieu, en attendant l'arrivée prochaine de son jeune ami Engar. Hélas ce dernier dormait quand il était passé par chez lui, quelques minutes tout juste après avoir franchit les portes du domaine Kanabo. Il s'était donc contenté de transmettre un message par l'intermédiaire de sa mère. Elle lui avait répondu en retour qu'ils passerait le voir. Une intention qui faisait plaisir à l'élémentaire. Il s'était surpris à constater que l'absence du jeune homme lui pesait sur le cœur. Il n'avait eu de cesse de se questionner sur son bien être au travers des semaines de marche sous-marine. Est ce que Engar n'était pas trop brimé par ses camarades ? Mangeait t-il bien ? Est ce qu'il écoutait bien sa mère ? Pour le peu de temps de partager avec lui, Jarus avait très bien perçut la hardiesse avec laquelle il pouvait se donner pour accomplir une tâche qui occupait son esprit. Jusqu'à même se négliger.

Maintenant qu'il était de retour, Jarus allait pouvoir calmer ses craintes en s'occupant de son précieux ami qui était également son protégé.

Tandis que le soleil progressait en direction de son zénith, l'élémentaire de roche campé sur ses positions reconnut de suite un bruit de pas d'un coté calme et contrôlé, et d'un autre coté quasi frénétique. Il vit au travers de la roche le jeune et Engar et sa mère qui entrèrent dans le parc. Bien entendu, le jeune enfant échappa immédiatement à l'emprise de sa mère pour courir à vive allure droit sur ami de pierre. Un bond au dessus des massifs floraux suivit d'un autre le conduire sur les épaules de ce dernier. De toute évidence, ce jeune garçon avait su mettre à profit le temps de son absence pour perfectionner ses cabrioles. Egale à lui même, Engar le submergea de questions et d'évidence en tout genre comme concernant sa croissance inexistante. Et comme à chaque fois, ces instants plaisaient à l’élémentaire en lui rappelant que la vie n'était pas que pure logique et qu'un brin de folie pouvait parfois relever les couleurs de celle-ci.

Jarus sentait l'excitation de cette retrouvaille exploser dans la poitrine de l'enfant. Si la nature l'avait laisser faire, sans doute aurait t'il déjà explosé sur place de joie au sens premier du terme. I invoqua donc de suite une plate forme rocheuse soigneusement sculpté dans la terre meuble, puis la l'installa en lévitation devant ses yeux. Il y installa son ami sachant que ce dernier adorait se retrouver ainsi perché.

-Je suis également heureux de te retrouver petit elfe. Mais tache de retrouver ton calme, ta peau est moite d'impatience et ton cœur cri de fatigue. Bonjour Erena et merci d'avoir transmit mon message. La fraîcheur d'esprit de ton enfant m'avait étrangement manqué durant ces quelques moi. C'est un plaisir de constaté qu'il se porte aussi bien. Il nota la présence de la lance ainsi que la tenue cérémonial. Tu n'as donc pas oublié. J'en suis ravie. Oui Engar je ne t'ai pas oublié. Trouvons d'abords un lieu pour installer confortablement ta mère. Erena, passe devant, je te suis.
Jarus Nirogh
Jarus Nirogh
L'avatar des Roches

Masculin
Messages : 234
Expérience : 572

Feuille de personnage
Niveau:
Au delà des différences Left_bar_bleue20/40Au delà des différences Empty_bar_bleue  (20/40)
Race: Elémentaire
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au delà des différences Empty Re: Au delà des différences

Message  Engar Dim 09 Aoû 2015, 23:06

Quand bien même je pose rapidement mes questions, ça ne me dérange pas que Jarus n'y répondent pas aussi rapidement... C'est un peu frustrant car je reste curieux, mais je sais bien qu'il peut être un peu lent des fois, mais que je peux avoir la certitude qu'il me répondra tôt ou tard, et que s'il repousse cela c'est qu'il y a quelque chose de plus important avant ! De toute façon c'est avec fascination que je le vois former une plate forme de terre, flottant dans les airs... Ce n'est pas la première fois qu'il le fait, mais je ne sais pas pourquoi cela m'émerveille toujours, tout comme quand Felina joue avec son pouvoir ! Ainsi je ne peux m'empêcher d'éprouver une certaine joie à me retrouver sur cette plate-forme flottante, quand bien même j'ai légèrement résiste à la prise de Jarus qui me sépara de lui,mais plus pour jouer qu'autre chose. Ainsi positionnée, je ne tarda pas à pencher la tête vers le sol, me demandant comment il fait ça, tout en me rappelant ce qu'il m'avait raconter lors de notre première rencontre, le fait que je pourrai moi aussi faire ça un jour ! Et alors je ne pourrai pas seulement regarde Felina et Jarus faire, ou me laisser porter par eux, mais jouer avec eux !

Cependant, ce que je préfère avec cette plate-forme, c'est que je peux m'y asseoir et regard Jarus comme si j'étais aussi grand que lui ! Je sais bien que ce n'est pas le cas, mais il y a quelque chose que j'adore en cela, et de fait j'en profite autant que possible, l'écoutant avec attention lorsqu'il prend enfin la parole ! Même si en même temps je ne voispas comment je peux faire ce qu'il me demande ! Je ne peux pas être calme après l'avoir autant attendu et enfin l'avoir retrouvé ! Je me moque si ma peau est "moite", ou que sais je, et que mon cœur crie, je ne l'entends pas de toute façon ! Ou alors juste des battements sourd, mais pas par un cri ! Mais je ne tarde pas à m'intéresser à autre chose, à savoir ce que dit Jarus concernant ma mère que je regarde alors. Qu'elle ait transmit le message de mon ami oui, mais qu'est ce qu'elle n'a pas oublié ? Le fait de me le dire ? Bah c'est évident non ? Enfin... Dans le fond ce n'est pas important, et mon ami a raison sur un point ! Moi je suis bien installé, mais ce n'est pas le cas de ma mère ! Me redressant alors sur la plate-forme je m'empresse de corriger cela, pointant un endroit du parc à travers les fleurs et les arbres.

"Là bas ! Il n'y a pas de bancs, mais beaucoup d'ombres et le sol est tout mou ! Tu sais Jarus ! C'est là où je me roule dans l'herbe !"

Le choix peut paraître bizarre, mais je sais que ma mère aime autant que moi les arbres et l'herbe, même si ce n'est pas pour y grimper ou y courir, alors autant aller là où il y en a plein... Mais alors que je regarde ma mère je la vois triste, et je m'inquiète alors, mes oreilles s'abaissant.

"Quelque chose ne va pas maman ?"

Elle paraît surprise de m'entendre, mais ne tarde pas à répondre avec un sourire...

"Mais si ne t'en fais pas ! Je voulais juste en savoir plus sur ton ami."

Je la crois, mais je ne suis pas non entièrement rassuré... Après tout si je joue avec Jarus ça ne sera pas très drôle pour elle non ? Après tout elle ne joue pas quand je le fais avec Felina ou Engar... Mais c'est vrai que Jarus sait beaucoup de chose alors ils pourront se dire plein de choses ! C'est sans doute pour ça qu'elle est venue, et ainsi rassurée je me laisse porter par le support de terre suivant Jarus, et ce à côté de ma mère, ayant de plus en plus hâte pour ma part qu'on parle du voyage de mon ami !


Dernière édition par Engar le Dim 16 Aoû 2015, 01:04, édité 1 fois
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Au delà des différences Left_bar_bleue32/40Au delà des différences Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au delà des différences Empty Re: Au delà des différences

Message  Jarus Nirogh Sam 15 Aoû 2015, 16:00

Erena prit les devant et s'en alla choisir un carré de terre fraîche et meuble pour s'y installer à son aise. Jarus le suivit lui même accompagné de son ami haut perché, toujours jubilant d'excitation. Le soleil étant presque à son zénith sans pour autant les accabler d'une chaleur trop lourde, la maman du jeune Engar élu domicile au pied d'un imposant vieux chêne. Elle se trouva même une alcôve confortable dessinée dans les épaisses ramures des racines de cet être végétale centenaire.  Pour sa part, Jarus resta debout. Il souhait aborder quelques sujets sérieux avec Erena mais il se doutait qu'avec Engar dans un tel état de frénésie, discuter tout en gardant un œil sur lui allait se révéler tout particulièrement ardu. L'élémentaire se décida donc d'user de la stratégie suivante : jouer avec lui jusqu'à ce qu'un sommeil de fatigue s'ensuive. Fourbe mais décidément la stratégie la plus efficace. 

-Pour me faire pardonner de mon absence prolongée Engar, je te laisse le choix entre jouer à un jeu de ton choix, ou bien m'écouter te narrer mon voyage.

Des étoiles se mirent à briller dans les prunelles de cette enfant en pleine effervescence. Intérieurement, Jarus j'en réjouit ce qui ne manqua par de lui poser le doute suivant : est ce que la fréquentation de cette forme de vie immature ne commençait pas à déteindre sur lui. Avant sa venue dans le donjon, il aurait trouvé ce comportement parfaitement futile pour ne pas dire irresponsable. Il effaça cependant bien vite de son esprit ce doute. Contrairement il y a trois ans, il parvenait enfin à comprendre le langage profond des organiques et l'essence même de la vie à la surface. Si converser avec ses frères le comblait toujours autant, il éprouvait tout autant de plaisir à expérimenter aux fils des jours les mystères des émotions  et leurs conséquences.
Jarus Nirogh
Jarus Nirogh
L'avatar des Roches

Masculin
Messages : 234
Expérience : 572

Feuille de personnage
Niveau:
Au delà des différences Left_bar_bleue20/40Au delà des différences Empty_bar_bleue  (20/40)
Race: Elémentaire
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au delà des différences Empty Re: Au delà des différences

Message  Engar Dim 16 Aoû 2015, 00:58

Nous ne tardons pas à rejoindre l'endroit que j'ai choisi, où ma mère s'assit rapidement. A l'instant même je ne peux m'empêcher de renifler et regarder autour de moi, m'assurant que tout est bien pour elle, assez d'ombre, pas d'odeur déplaisante ou de traces d'une quelconque présence intruse ... C'est un lieu idéal pour qu'elle s'installe, comme l'a proposé Jarus, et de fait je ne tarde pas plus longtemps pour fixer mon attention sur ce dernier ! Maintenant il n'a plus de raison de me refuser quoi que ce soit, mais alors que je laisse échapper un sourire entendu, dévoilant légèrement mes dents, c'est lui même qui me fait une proposition... Et il est difficile de faire un choix. d'un côté, je suis impatient de savoir ce qu'il a fait durant son voyage, mais en même temps je pourrai toujours le savoir plus tard, alors que jouer... Il faut profiter du fait qu'il fait encore beau ! Et puis le soleil est encore haut, on aura le temps de faire les deux... Sauf s'il décide de partir du'n coup, mais je ne l'espère pas, je l'ai attendu beaucoup trop longtemps et s'il fait ça je le suivrai sans relâche ! Il est patient, oui, mais moi je n'ai rien d'autre à faire, il finirait bien par céder.

Enfin pour l’instant il est là et je compte bien en profiter ! Je finis ainsi par sauter doucement au sol, quittant la plate forme qu'il m'a construit, et lève ainsi la tête pour toiser son regard éclatant... Avant de brusquement tendre le bras, toucher sa jambe, et repartir en courant, me perdant dans les buissons, avec un cri.

"C'est toi le chat !"

Un jeu simple, il faut juste toucher l'autre, qui devient le chat à son tour, j'y jouais déjà avec Felina dans la jungle... Mais ce n'est pas parce que c'est simple que ce n'est pas drôle ! J'ai vu d'autres enfants dans le donjon y jouer juste en se courant l'un après l'autre. Ca c'est nul... Moi je saute, je bondis, je grimpe, et c'est justement là mon seul atout face à Jarus. Il peut jaillir à tout endroit du sol, mais tant que je reste un peu en hauteur, j'ai un moyen de lui échapper ! Or je suis plutôt doué à cela, sauter de branche en branche, d'un arbre à l'autre, escalader... En même temps je l'ai appris en même temps que marcher avec ma sœur ! Je sais bien d'ailleurs que cela sera très drôle, on y a déjà joué après tout... Et pour cette même raison on avait ajouté quelque règles, tel le fait qu'il n'a pas le droit de disparaître entièrement sous terre, comme il l'a fait pour cache-cache, et surtout quand c'est à moi de le toucher ! Pour autant, ça reste très dur, car souvent je ne l'entend pas, ni ne le sent, alors il fat que je regarde, partout, tout le temps afin de ne pas me faire toucher... mais ça n'en est que plus drôle, bien que souvent cela me fatigue assez rapidement ça en vaut la peine ! Et justement quand je serai trop fatigué je lui demanderai de me raconter son voyage, une fois rejoint ma mère, qui en bas nous regarde, avec un grand sourire... Que j'ai aussi, car en plus de m'amuser je suis heureux qu'elle le soit aussi, surtout après être parue si soucieuse ! Enfin, peut être est ce moi qui me suis inquiété pour rien.

Mais peu importe maintenant, elle sourit, et je ne dois surtout pas me faire toucher, alors je n'ai de cesse de bondir et de sauter, sprintant lorsque je suis obligé de rejoindre le sol afin de continuer à fuir, tout en sachant que je le ferai aussi quand ce sera à moi de le toucher... Mais en attendant je dois me concentrer sur la fuite, je suis une proie qui doit échapper au prédateur... Et si avant cette idée m'effrayait, me rappelant de quelques frayeur dans la jungle, elle m'encourage aujourd'hui et ne me rend que le jeu plus amusant...

Même si quelque part... J'ai vraiment hâte de redevenir le prédateur...
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Au delà des différences Left_bar_bleue32/40Au delà des différences Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au delà des différences Empty Re: Au delà des différences

Message  Jarus Nirogh Lun 21 Sep 2015, 18:54

Engar ne se fit pas prier très longtemps. En fait, le temps pour lui d'afficher une grand sourire et de descendre de son rocher, qu'il engagea la partie en désignant le prédateur d'une frêle tape sur la jambe de l'élémentaire. Il bondit avec vigueur et se lança dans une course effrénée qui se prolongea jusque dans les masses feuillues des arbres du jardin. Une stratégie aussi évidente qu'efficace. Jarus craignant l'absence du sol sous ses pieds, il n'était pas question pour lui de gravir de la sorte, sans compter qu'il se refusait à les abîmer à cause de son poids. Alors, ce dernier permuta de forme, passant donc de l'humanoïde à son aspect de félidé de roc. Un choix tant utile que symbolique. Jarus savait maintenant que Félina était la grande sœur de cœur de Engar depuis que celui-ci le lui avait raconté au détour d'une autre partie de "chat".

Pendant l'opération, l'elfe avait pris de l'avance. Pas question pour Jarus de se faire distancer ainsi même lors d'un jeu. Car après tout, comme il l'avait lu dans un ouvrage : on ne plaisante pas avec le rire. Il localisa donc sa cible  à l'aide de ses bruits de pas qui se propagèrent à travers les épais tronc pour ensuite s'étouffer dans le sol. Jarus se lança ensuite  à sa poursuite en prenant soin de penser à ramollir la terre sous lui pour étouffer le son de son approche. En même temps, il cartographia la zone dans son esprit. Plus loin devant lui, se dessinait une zone du jardin particulièrement fournie en arbre. Engar souhaitait probablement aller s'aventurer dans se coin pour se maintenir hors de porté de l'élémentaire. S'il y parvenait, celui-ci n'allait certainement pas se gêner pour taquiner son ami coincé au sol sans moyen de le rejoindre. 

 Jarus redoubla donc d'effort et gagna en vitesse rattrapant et dépassant très rapidement son camarade de jeu. Puis il s'arrêta net au niveau d'un carrefour. Ici, il n'y avait aucun perchoir dans lesquels le jeune Engar pouvait aller se cacher. S'il souhaitait rejoindre la partie boisée situé dans son dos, ce dernier allait être obligé de courir par terre. Le moment idéal pour le cueillir. Mais pour le forcer à descendre, il ne fallait surtout pas se faire repérer. Jarus sonda alors une nouvelle fois les alentours. Il n'y découvrit que quelques passants assez éloignés. Rassuré, il décida de jouer gros et se sépara de l'intégralité de son corps sauf de sa petite pierre centrale. Son cœur. Le surplus fut éjecté dans toutes les directions sauf dans celle du jeune elfe pour ne pas révéler sa position. Puis il recouvrit son noyau d'une gangue de métal terne pour que l'éclat ne contraste pas trop avec la terre elle même. (aussi un peu par sûreté) 

 Dorénavant, il ne lui restait plus qu'à attendre que sa proie tombe dans son piège. Bien entendu, en temps normal il se serait enfouis sous terre. Mais il avait promis de pas utiliser cette faculté pour ne pas nuire à l'intérêt du jeu. S'il avait eu du mal à comprendre pourquoi cela aurait été le cas au tout début, il fallait au moins reconnaître qu'il était plus intéressant de se gratter les méninges pour découvrir des solutions alternatives mais toutes aussi redoutables. Ainsi, Jarus s'amusait également.


Dernière édition par Jarus Nirogh le Sam 26 Sep 2015, 15:21, édité 1 fois
Jarus Nirogh
Jarus Nirogh
L'avatar des Roches

Masculin
Messages : 234
Expérience : 572

Feuille de personnage
Niveau:
Au delà des différences Left_bar_bleue20/40Au delà des différences Empty_bar_bleue  (20/40)
Race: Elémentaire
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au delà des différences Empty Re: Au delà des différences

Message  Engar Lun 21 Sep 2015, 23:09

Depuis les arbres, j'ai pu regarder Jarus changer de forme, pour adopter celle d'une panthère, comme ma grande sœur ! Et j'ai beau savoir qu'il peut changer de taille ou d'apparence comme il en a envie, je ne peux m'empêcher d'être émerveille en le voyant faire, tout en étant un peu inquiet... Après tout peut être que comme Felina il peut monter aux arbres avec cette forme ! Cela ne fait que m'encourager davantage à ne pas considérer ma hauteur comme un atout et à poursuivre ma course le long des arbres, mais se faisant je perdis Jarus de vue... J'entends bien quelque chose courir, mais je n'arrive pas à le localiser exactement, tout ce que je sais c'est que c'est plus rapide que moi, et je ne vois pas d'autres personnes que mon ami pour aller aussi vite dans le jardin !

Je ne peux alors m'empêcher de craindre un peu qu'il surgisse brusquement devant moi et me barre la route... Mais en même temps je me refuse à rebrousser chemin ou à m'arrêter, et les voies qui s'offrent sont assez limités, les arbres étant assez écartés les uns des autres... Mais alors que j'essaye de suivre le bruit ténue, mes oreilles s'agitant, j'entends plusieurs son mat, comme si quelque chose tombe sur l'herbe, alors même que le bruit de course ténue à cessé... Je ne sais pas de quoi il s'agit, mais quelque chose me dit que Jarus n'y est pas pour rien, et qu'il me réserve une surprise, comme il le fait souvent.

Seulement, cette fois ,je compte bien ne pas tomber dedans... Bien sûr, je vais être forcé de rejoindre le sol à un moment ou à un autre, sinon ce ne sera pas drôle, mais déjà je commence à anticiper l'endroit vers lequel je vais m'élancer, à savoir un autre groupement d'arbre, le plus près de ma positions. Ainsi, après avoir bondi sur le dernier arbre que je peux viser avant d'être hors de portée de toute autre tronc par lequel je ne serai pas déjà passé, je prends le temps de regarder rapidement autour de moi, avant de me laisser tomber au sol. Jarus ne semble pas avoir décidé de me piéger à la descente même de l'arbre, mais i lest sans doute plus loin, attendant...

Et le mieux que je puisse faire c'est d'essayer de le prendre de court. Il ne s'y attend pas et je le surprends ainsi ! Cependant il ya tout de même des choses que je DOIS faire, comme rester le moins possible en contact avec le sol, ce qui fait que je ne me déplace que par de grands bonds ! Mais au lieu de simplement bondir tout droit vers les arbres, je m'élance à droite puis à gauche, zigzaguant, comme si je ne savais pas quelle voie prendre, et c'est un peu le cas. Par contre, je sais quel chemin ne pas prendre, et il s'agit du plus rapide ! Seulement il y a autre chose que je dois faire, et c'est éviter les autres, sinon ils risquent d'interrompre le jeu ou même de m'embêter ! Les repérant grâce à mon odorat, je n'ai pas d'autre choix finalement, malgré des déplacement à première vue chaotique, que je me rendre jusqu'à un carrefour. Cependant, je ne m'avance pas en plein milieu de ce dernier, mais bondit sur le côté dès que je pus voir les routes qui se croisent. A proximité, pas le moindre arbre où je pourrai me cacher en cas d'urgence, pas même de buisson pour me dissimuler...  Autant de détails qui me poussent à progresser aussi vite que possible en direction es quelques arbres que je vois non loin, bondissant plus avant dès l'instant où je touche le sol !
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Au delà des différences Left_bar_bleue32/40Au delà des différences Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au delà des différences Empty Re: Au delà des différences

Message  Jarus Nirogh Sam 14 Nov 2015, 19:45

La patience étant sa meilleure arme dans ce genre de situation, Jarus laissa le temps couler paresseusement tandis que son ami de jeu s'évertuait à cheminer entre les branchages surélevés des arbres du parc. Jusqu'à ce que soudain, il apparaisse très clairement dans son champs de vision, autrement dit en contact direct avec le sol. Dans ce genre d'instant où généralement l'erreur principale du prédateur était d'attaquer immédiatement, Jarus préféra le laisser s'avancer plus profondément dans son piège pour ainsi augmenter ses chances de succès. Engar ne se fit pas prier pour poursuivre son élan afin de rejoindre l'autre extrémité du carrefour. Le seul petit détail que n'avait pas envisagé l'élémentaire, était que le jeune elfe n'était pas obligé d'avancer en ligne droite. Ce dernier s'appliquait effectivement à progresser tout en dessinant un itinéraire en zigzague totalement désordonné et en bondissant comme un lièvre alerte. Aussi fier du jeune homme que perturbé, Jarus peinait à localiser précisément sa proie.

Hélas pour lui, le temps qu'il réfléchisse à un moyen de contrer cette tactique, Engar avait presque atteint sa position et s'apprêtait même à le dépasser. C'est donc dans l'urgence qu'il mit en oeuvre son plan.

D'entre les ramifications du sol terreux, dissimulés au cœur de leur ombre, surgirent soudainement de longues larmes de métal liquéfiées aux reflets argentés. Au centre de la ronde tracé par leur corps, s'extirpa également une silhouette vaguement humanoïde dont le regard était symbolisé par deux cristaux jaunâtres. Les fluides dansants habilement dans l'air tournoyèrent quelques secondes autour de leur cible avant de se bloquer un bref instant. Jarus arborait peu souvent cette forme car elle suscitait chez bien des habitants du donjon un certain malaise peu pratique pour les aborder. Il escomptait cependant pour une fois que ce soit aussi le cas du jeune elfe. Car au même moment dans son esprit, il préparait une partie de ses extensions flottantes à se saisir de lui, tandis qu'il ordonnait à deux d'entres elle -cachées derrière d'autres- de copier la forme de disques plats. S'il escomptait échapper à leur étreinte, Engar se devait de voir ses tentacules. Or quoi de plus handicapant que la cécité lorsque l'on n'y est pas habitué et que celle-ci est soudaine ? Jarus connaissait la réponse.

L'élémentaire profita donc de l'attitude alerte de son protégé -essentiellement focalisé sur les bras d'acier liquides- pour essayer de placer puis orienter aux mieux ses panneaux réfléchissant, de façon à capter la lumière du soleil et de la concentrer sur les yeux de l'elfe. Il lança alors aussitôt son offensive pour le capturer.
Jarus Nirogh
Jarus Nirogh
L'avatar des Roches

Masculin
Messages : 234
Expérience : 572

Feuille de personnage
Niveau:
Au delà des différences Left_bar_bleue20/40Au delà des différences Empty_bar_bleue  (20/40)
Race: Elémentaire
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au delà des différences Empty Re: Au delà des différences

Message  Engar Mer 18 Nov 2015, 14:18

Rester concentré sur mon but, ne pas être distrait... Felina, Engar, Shkeil, Jarus...Tous me disent toujours cela, et je le met en cet instant en pratique. Ainsi, en dépit de mes mouvements bizarre,  je n'oublie pas ce que je dois faire. Deux choses, atteindre les arbres, et éviter tout ce qui m'en empêcherait ! Mais je suis justement surpris, maintenant que j'ai touché le sol, Jarus peut m'atteindre, alors qu'est ce qu'il attend ?! Il doit être caché, à me guetter, et le connaissant il me réserve un piège sournois, ce qui m'amène à être encore plus sur mes gardes !

Mais c'est ainsi presque un soulagement dans le fond, alors que je vois des fragments métalliques m'entourer, m'arrachant même un sourire. Il pense que c'est ça qui va m'empêcher de continuer à lui échapper ? Il me connaît mieux que ça quand même ! Ce n'est pas ça qui va m'empêcher de passer ! C'en est presque décevant ! Mais à cet instant, une silhouette émerge de la terre… Et j'ai beau savoir que la forme est quelque chose de relatif pour Jarus, je suis surpris de le voir sous une forme si… « Humaine », seuls ses yeux et sa « peau » trahissant son identité ! Un instant je me demande ce qu'il a en tête, ou même si ce n'est pas juste une statue… Mais je ne m'attarde pas sur cela, c'est ce qu'il veut, que je reste immobile, inactif, pour lui faciliter la tâche, alors que ce jeu j'ai bien l'intention de le gagner !

Ainsi, je me rends bien compte que ses fragments de métaux ont arrêté de tourner autour de moi, il prépare quelque chose… Et alors même que je regarde ses deux bras, qui n'ont pas encore bougé, je ne m'attarde pas plus. Felina m'a déjà expliqué, je suis dans un filet, me débattre et m'agiter dans ce dernier ne sert à rien si ce n'est me bloquer encore plus. La meilleure issue, c'est encore de le détruire ou d'en trouver la faille… Et celle ci me paraît soudainement évidente !

Mais alors que j'amorce mon geste je suis brusquement ébloui, un voile blanc frappant mon œil. C'est un peu douloureux,  je suis surpris… Mais surtout je ne vois plus. Je panique alors, et entend ma voix crier dans mon esprit.

*Arrache ! Voit !*

Elle a raison… Je dois retirer le bandeau, mon autre œil verra ! Par réflexe je saute  en arrière, avant de porter la main sur mon bandeau, afin de retirer, afin de voir…

Mais non… Je ne dois pas, on me l'a dit… Ce ne sera pas moi qui verra, mais elle, la voix. Je ne dois pas le faire, surtout pas pour un jeu… Et surtout, je me rappelle une chose, qui fait taire la voix.

Il y a d'autres façons de voir. Comme dans la nuit, quand il n'y a pas de lumière, dans la jungle, je ne voyais pas Felina ou ma mère… mais je savais qu'elles étaient là, et ce qu'il y avait autour, je les entendais et les sentais.

Et ainsi, j'entends un sifflement, se rapprochant de moi. Je saute alors encore,  à droite, pour esquiver. L'instant d'après, j'inspire, je cherche l'odeur des arbres et la trouve ! Mais il faut les atteindre. Ce serait plus facile en rouvrant les yeux, mais je ne sais pas si je peux. Je ne sais pas comment il a fait, mais Jarus pourrait encore m'aveugler ! Pourtant je dois faire vite, sinon il va m'avoir… Et je pense alors à retourner ses armes contre lui. Je ne vois plus ? Alors pourquoi pas lui ? Je sais maintenant comment il voit ! Et je sais qu'il ne sent pas et entends bizarrement ! Tant que je ne suis pas sur terre, il ne peut pas me voir si je ne fais pas de bruits.

Alors je saute, mais pas en longueur, vers un point précis, je cherche juste à aller le plus haut possible, me déplaçant très peu au final, mais afin qu'il me voit le moins possible… Et pourquoi pas essayer de passer par dessus son piège ? Ce que j'essaye finalement de faire, tentant de bondir par dessus ses fragments de métal, essayant de me rappeler leur position, quand bien même cela me ferait dévier de ma course vers les arbres… Avant de rouvrir mon œil, car pour savoir si j'ai réussi je dois le voir !
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Au delà des différences Left_bar_bleue32/40Au delà des différences Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au delà des différences Empty Re: Au delà des différences

Message  Jarus Nirogh Jeu 19 Nov 2015, 00:10

Pour la seconde fois, Engar fit preuve d'une vivacité d'esprit et d'habilité physique époustouflante pour un si jeune enfant ce qui impressionna une nouvelle fois l'élémentaire. Car même en prenant compte son entourage ou bien sa semi affiliation démonique, démontrer de telles facultés d'analyse pour ensuite s'échapper d'une situation en apparence inextricable demandait une grande force mentale -faisant parfois défaut à certain adultes-. Cet enfant était un concentré de talent latent qui ne demandait qu'à éclore pour enfin voler de ses propres ailes. Ce qui en soit contribuait grandement au divertissement de Jarus qui en plus de l'amuser, tenait à suivre son évolution de près pour qu'il puisse grandir selon les meilleurs dispositions. Voila pourquoi l'élémentaire ne pouvait se permettre de le laisser penser avoir la victoire au bout des doigts, afin qu'il repousse toujours un peu plus ses limites.

Alors qu'il était parvenus à s'échapper avec maestria de l'embuscade, Engar n'avait pour autant pas baissé sa garde et continuait à se mouvoir en sautant avec la grâce et l'aisance d'un cabri fougueux. Il se doutait malgré tout qu'à jouer de la sorte, son compagnon de jeu allait compter sur son inépuisable endurance et guetter le moindre signe de fatigue de sa part. Or il n'était pas question pour lui de se faire cueillir aussi bêtement après une si belle action. Peu importe pour lui s'il devait composer avec une cécité handicapante. Chacun de ses mentors lui avaient sermonné qu'abandonner sans tenter se résumait à une excuse de faible. S'il pouvait encore montrer les crocs, alors qu'il morde à pleine dent. Une leçon très imagé mais également riche de sens.

Engar se laissa alors retomber habilement au sol avant de se propulser avec vigueur sur sa droite le plus haut possible, se fiant totalement aux sens autres que la vue. Il s'accorda cependant le droit d'observer tandis que son corps filait à travers la brise balayant le parc. Le temps d'un battement de paupière lui suffit pour apercevoir en dessous de lui les tentacules argentés. Il avait réussis.

Hélas à quelques mètres, le danger guettait encore, l'esprit mettant à exécution son prochain stratagème pour se saisir de sa proie. Jarus connaissait ses faiblesses dans ce genre d'occasion à savoir principalement sa faible vision solaire. Aussi avait t-il prévue par conséquent un angle d'attaque l'exonérant de ce genre d'handicape. Tout ce qu'il lui manquait était un bref instant ou le jeune elfe ne pourrait espérer dévier de sa trajectoire. Or ce dernier venait exactement de le lui offrir. Le moment de refermer le filet venait tomber. D'une pensé l'élémentaire fit exploser en giclées ses larmes fluides métallique, noyant les environs de centaines de gouttelettes en un instant. De multiples particules volèrent au contact de l'enfant planant pour ensuite l'enlacer. Une fois marqué par la greffe de ces larmes argentés, Jarus n'eu aucun mal à canaliser toute l'efficacité de son action sur lui en rabattant reste d'acier disséminé tout autour lors de la libération du nuage particules. Il dessina pour le symbole une large et fine cage autour d'Engar avant de reprendre lui même forme féline puis d'aller se camper devant.

Pour cela il marcha lentement en jouant des articulation comme le lui avait montré Félina, souhaitant ainsi appuyer sur son aspect prédateur. Il approcha sa truffe des barreaux qui le séparait du visage de l'enfant puis déclara :

-L'oiseau est tombé. Le chat peut enfin se rassasier. Mais je dois reconnaître que tu t'es férocement bien défendu petit colibri. Alors seulement il réincorpora tout le métal en lui.
Jarus Nirogh
Jarus Nirogh
L'avatar des Roches

Masculin
Messages : 234
Expérience : 572

Feuille de personnage
Niveau:
Au delà des différences Left_bar_bleue20/40Au delà des différences Empty_bar_bleue  (20/40)
Race: Elémentaire
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au delà des différences Empty Re: Au delà des différences

Message  Engar Sam 21 Nov 2015, 19:11

Quand j'ouvre les yeux je constate, que j'ai réussi ! Ses membres sont en dessous de moi et je suis hors de portée. Il va bien sûr essayer de se rapprocher, mais je suis plus rapide que lui ! Incapable de refermer son piège maintenant, il ne me reste plus qu'à m'éloigner. Il me faut donc juste attendre de toucher à nouveau le sol, avant de m'élancer…  Mais alors que je suis en plein dans ma courte chute, je vois les larmes qui m'encerclent bouger. Qu'à cela ne tienne, je devrait être assez rapide quand même !

Mais alors le métal se disperse, en un rideau de gouttelettes… Et alors que je n'ai qu'un instant pour agir, je le perds pour constater que je ne peux rien faire, alors que je sens le contact du métal, sur ma peau… Un contact léger d'abord, mais qui ne tarde pas à s'alourdir, et j'ai beau m'y préparer je ne peux retenir un faible cri de surprise en voyant le reste des gouttes se diriger directement vers moi, forant une masse telle que je ne tarde pas à être ramené au sol… Une chute sans douleur, étant protégé par la chose même qui en était la cause… Mais je ne peux pas m'empêcher d'être en colère ! J 'étais si proche ! Et tout ça pour rien ! Juste pour perdre encore ! Oui ce n'est qu'un jeu… Et oui je sais que c'est normal, Jarus est plus « grand » que moi, tout comme le sont Engar, Felina et Shkeil, et je dois encore apprendre… Mais ça sert à quoi que j'apprenne, si je ne peux l'utiliser que contre eux et juste pour perdre ? Oui… Je me suis bien amusé, mais quand même c'est énervant.

Puis le métal se retire de moi, mais seulement afin de former une cage, autour de moi , ce qui me laisse assez d'espace pour m'asseoir, enserrant mes jambes dans mes bras dans une posture boudeuse face à ma défaite, le visage entre mes bras, et les oreilles baissés. J'apprends vite, je le sais, ils n'arrêtent pas de me le dire ! Mais pourquoi alors ce n'est pas suffisant ?!

C'est alors que je me pose cette question que j'entends la voix de Jarus, ce qui m'amène par réflexe à relever la tête pour le regarder… Et en le voyant avec sa forme ressemblant à Felina, c'est difficile de ne pas finalement sourire, mes oreilles se redressant en même temps… J'ai perdu, oui, il faut bien que je l'accepte… Et puis au moins son compliment m'aide un peu à l'accepter. C'est vrai que j'ai fais mieux que la dernière fois, et je vais continuer… En fait sans le temps que m'a fait perdre ma voix j'aurai peut être réussi. Après ces gouttelettes sont quand même énervantes ! Je finis quand même par sourire, tout en lui répondant.

"Arrête de dire des bêtises ! Je sais que tu manges pas ! Et puis...C'est quoi un colibri ?"

C'est vrai qu'un oiseau et un chat je sais… Mais un colibri ? Aucune idée ! Quoi qu'il en soit, la cage disparaît juste après mon interrogation, comme pour m'inviter à me relever, ce que je fais, en m'époussetant un peu…

"Et puisque t'as gagné… Tu veux continuer et c'est moi qui te poursuis ? Ou tu vas me raconter ton voyage ?!"

En effet, malgré le jeu et ma défaite je n'ai pas oublié qu'il a toujours un voyage à me raconter, et tout aussi content que je sois de jouer avec lui je veux savoir ce qui lui est arrivé !
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Au delà des différences Left_bar_bleue32/40Au delà des différences Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au delà des différences Empty Re: Au delà des différences

Message  Jarus Nirogh Jeu 26 Nov 2015, 18:20

La fatigue de toujours se faire avoir se lisait avec aisance sur les traits du jeune enfant ce que comprenait parfaitement Jarus qui enfin parvenait à saisir ces subtilités vivantes. Comment lui aurait réagis s'il venait d'échouer pour la énième fois ? Probablement de la sorte si l'on prenait en compte son caractère sérieux et appliqué. Pour preuve l'effort d'imagination dont il venait de faire preuve pour se saisir de son ami. Une personne standard se serait évertué de lui courir après mais pas lui. Pour un si digne élémentaire, nul utilité il y a si l'on ne se donne pas tout les moyens pour réussir.
Heureusement pour Engar, une simple question suffisait à le détourner d'une pensée contrariante. Un colibri en l’occurrence. Pendant qu'il se relevait en époussetant, Jarus lui donna réponse tout en reconstruisant son corps à base de pierre.

-Le colibri est un nom donné à plusieurs espèces de petits oiseaux. Ils se caractérisent par une cadence de battement des ailes extrêmes élevée ainsi que leur bec en forme de clou. Ils font également partit des rares animaux aériens capable de pratiquer un vol stationnaire. Ce qui veut dire qu'ils peuvent faire du sur-place dans les airs. Il contourna l'enfant pour lui enlever une trace de terre placée sur le l'arrière cuisse droite en y frottant sa tête de félidé. Si tu le souhaite Engar, nous pouvons faire une pause pour te laisser temps de reprendre ton souffle ainsi que te sécher de ta sueur. Nous nous placerons aux cotés de ta mère où je te conterai mon long voyage. Es-tu d'accords ?

Bien sur qu'il le fut. Il le prouva d'ailleurs d'un grand sourire radieux comme il savait si bien les faire en sa présence. Jarus lui proposa de grimper sur son dos, puis lorsqu'il s'y fut posé, s'en alla au pour rejoindre Erena. A plusieurs reprise sur le chemin Engar lui demanda de passer au trot ce qu'il refusa. Il prétexta des raisons évidentes comme la préservation du sol ou même le simple fait qu'il se ferait mal au postérieur sur sa roche, cela ne l'empêcha pas de répondre par une moue désapprobatrice.
Ils arrivèrent bien vite près de l'arbre où ils avaient précédemment laissé la mère de l'enfant qui pour sa part profitait gentillement du beau temps. Jarus déposa l'enfant avant de la rejoindre puis se posa non loin d'elle.

-Ton fils fait preuve d'une vigueur très satisfaisante pour un elfe de son age. Je suis ravis de voir que son corps ait su si bien croître durant mon absence. Il fait surtout preuve d'une incroyable agilité ainsi que d'une bonne analyse de ce qui l'entoure. Est ce que quelqu'un se chargerai de le former ? 
Jarus Nirogh
Jarus Nirogh
L'avatar des Roches

Masculin
Messages : 234
Expérience : 572

Feuille de personnage
Niveau:
Au delà des différences Left_bar_bleue20/40Au delà des différences Empty_bar_bleue  (20/40)
Race: Elémentaire
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au delà des différences Empty Re: Au delà des différences

Message  Engar Lun 30 Nov 2015, 12:59

J'aime bien poser des question à Jarus...Parce qu'il a toujours la réponse ! Bon, des fois je ne le comprends pas, c'est vrai, mais alors il faut juste que je lui dise et il répète, plus simplement et lentement ! Mais cette fois j'ai compris du premier coups sur ces oiseaux ! Bon il a toujours une façon un peu bizarre de parler, mais je sais ce que c'est... Même si je suis un peu surpris, je croyais que tout les oiseaux pouvaient rester sur place dans les airs... Mais c'est vrai que quand j'y pense, en fait, je n'en ai jamais vu faire ça, ils bougent toujours. Ça veut donc dire que j'ai pas encore vu de colibri... Et alors que je commence à y réfléchir, et à vouloir en voir un, mon ami m'aide à me nettoyer un peu, tout en acceptant d'enfin me raconter son histoire,y répondant dans un grand sourire, les oreilles frémissantes.

"Bien sûr que je veux ! D'ailleurs tu y as vu des colibris durant ton voyage ?"

C'est vrai que je me demande souvent comment il sait ça... Felina et Shkeil savent des choses sur la jungle et la forêt parce qu'elle y a vécu, ma mère me raconte des histoires qu'elle a vécu ou qu'on lui a raconté, mais Jarus... J'ai compris un peu ce qu'il est, alors qu'il sache des choses sur la terre c'est normal, mais sur les oiseaux, et plein d'autres sujets, je me demande comment il fait. Il y a des personnes qui lui ont appris comme pour moi ? Ça ne serait pas surprenant, gentil comme il est, me proposant même de monter sur son dos ! Bien sûr je peux encore marcher, mais ça me rappelle les fois où je monte sur le dos de Felina, sous sa forme de panthère, c'est toujours très drôle ! Je monte donc sur son dos, m'accrochant à des interstice dans sa pierre, à défaut de poil, et commence à apprécier le déplacement, demandant rapidement.

"Plus vite !"

Mais il refuse, ce qui m'énerve. Avec Felina on va toujours plus vite, et j'ai beau insister il continuer de refuser, me disant que ça ferait mal au sol, ou même à moi... Mais je suis solide, et même s'il fait mal au sol, il peut le guérir, non ? C'est pas juste, c'est juste pour me le refuser ! Enfin... Ce n'est pas si grave, et même si la lenteur de notre déplacement m'ennuie un peu, je regarde sans cesse autour de moi, observant le jardin, et cherchant ma mère du regard. C'est vrai que j'ai un peu oubliée où elle était à force de courir. Jarus, lui, s'en souvient visiblement, puisque je finis par la voir et la salue d'un geste de la main, avec un sourire grand sourire alors qu'elle me répond aussi, assise contre un arbre.

Je descend alors de Jarus, afin de la rejoindre, mais je vois alors, du coin de l’œil un oiseau au sol, je réfléchis à ce que m'a dit Jarus sur les colibris, le vol stationnaire... Et ayant envie de vérifier je m'avance vers l'oiseau, doucement, afin de ne pas l'inquiéter et l'observer !

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Elana était tout simplement resté adossée contre un arbre alors que Jarus et son fils jouait ensemble... Elle allait bien en soit, mais elle ne pouvait s'empêcher d'être inquiète. Elle savait que l'élémentaire n'était pas là simplement pour s'amuser avec son fils, il était venu pour une autre raison... Et cette dernière suscitait en elle toutes les inquiétudes, des craintes quelle ne pouvait montrer devant son fils, et qu'elle essayait d'apaiser en son absence.

Et elle y parvint... Mais la peur revint, bien que plus ténue, alors qu'elle voyait son fils revenir, juché sur son ami... Une vision étrange au vu du respect qu'elle vouait envers l'être, de par le culte qui avait été le sien avant la destruction de sa forêt. Néanmoins, elle répondit au salut de son fils, sachant cependant pertinemment que leur retour présageait de l'approche de la chose qu'elle craignait tant. Seulement cette dernière semblait ne pas devoir pour autant survenir dans l'instant suivant, son enfant s'éloignant librement, visiblement à la poursuite d'un oiseau, et Jarus venant à sa rencontre, mais afin d'évoquer un tout autre sujet. Toujours adossée à l'arbre, mais le regard tourné vers le félin de roche elle sourit brièvement à sa question, avant d'y apporter la réponse, d'une voix qui dissimulait tant bien que mal ses craintes.

"C'est en effet le cas... Après ton absence, et même avant, il s'entraîne avec la femme panthère qui était avec moi dans la jungle, et ses amis, dont un humain. J'avoue que je n'aime pas l'idée que mon fils apprenne à se battre, je voudrai qu'il vive en paix... Mais je sais qu'il a de bons professeurs et qu'il risque d'en avoir besoin, qui plus est il adore ça, et surtout ça lui permet d'apprendre à faire taire sa voix."

Elle s'interrompit un bref instant sur ces mots, visiblement un peu confuse à l'évocation de cette chose, de cette corruption qui menaçait à tout instant de lui ôter son fils et de le remplacer par autre chose, un être abject et dangereux, qui n'aurait que son corps en commun.. Mais ce ne fut pas la raison de l'amertume de sa voix lorsqu'elle poursuivit ses propos.

"Mais sa vigueur... Oui elle est satisfaisante pour son âge, enfin si on parle de l'âge qu'il semble avoir, mais... Justement, il a l'endurance, la constitution d'un enfant de 6 ans, alors qu'il a déjà la force et la vitesse d'un adulte ! Je m'inquiète sans doute pour rien, mais je trouve ça bizarre... Quoi que la bizarrerie est relative quand on parle de lui. Il a tout juste un an..."

Un an et déjà le corps et l'esprit d'un enfant de six ans, tendant vers ses sept ans... Pour autant ce n'était pas avec dégoût qu'Elena parlait de bizarrerie, elle aimait son fils, c'était un fait, mais ça ne servait à rien de se voiler la face, son fils était étrange c'était un fait. Or, sa seule crainte à ce sujet était que cette bizarrerie lui nuise, le fasse souffrir, plus qu'elle ne l'avait déjà fait.

"Quand penses tu le présenter aux Deïtes ?"

La question fatidique venait d'être prononcée... Mais elle n'en pouvait tout simplement plus d'attendre sans savoir, elle devait apprendre quand cela surviendrait, avec les conséquences qu'il en découlerait.
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Au delà des différences Left_bar_bleue32/40Au delà des différences Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au delà des différences Empty Re: Au delà des différences

Message  Jarus Nirogh Jeu 10 Déc 2015, 17:42

Tandis qu'il prêtait une oreille attentive à Elana, Jarus ne pouvait ignorer les différents tempos que composait le cœur de celle-ci témoignant alors de la vive inquiétude qu'éprouvait cette douce mère à l'égare de son enfant. Il pouvait même prévoir les élans de folie dans la cadence rien qu'en captant quelques mots clefs tels que bizarre, age ou bien Délite. Ce qui alors depuis longtemps, étonna l'élémentaire qui ne comprenait pas très bien les raisons d'un tel affolement. Serte l'enfant concerné n'était pas un cas anodin, contraire. Il personnalisait parfaitement le sens du mot aberration et Jarus malgré tout l'affection qui lui portait, ne pouvait décemment l'ignorer. Pour autant, Engar semblait grandir dans de très bonne conditions et si parfois l’évocation de cette voix rappelait le gros des soucis de cette famille, rien dans sa stabilité physique ou psychique ne laissait supposer d'un malheur prochain pour lui ou ceux l’avoisinant. Ainsi donc il se permit de mettre le doigts sur ces doutes.

-Je ne peux prétendre donner leçon sur les lois du coeur. Je pense cependant que tu te tracasses plus que de raison Elana ; dit t-il, la tête toujours posé sur ses pattes antérieures. Les Délites sont des formes d'existence sages qui ont vus plus que bien des créatures tant terrestres que d'outre-monde. Ils savent prendre leur temps pour peser le pour et le contre. Aussi ils n'aiment pas non plus agir directement lorsqu'il s'agit d'ingérer dans la vies de mortel. On peut facilement miser qu'il n'y aura aucune sentence direct à l'encontre de ta progéniture.

De son œil tellurique, il surveillait avisé que l'enfant de son amie ne s'éloigne pas trop ou ne se risque pas à jouer à des jeux dangereux pour lui.

-Nous pouvons encore le laisser s'amuser un peu. Mieux il sera en condition pour être présenté, moins cette rencontre sera susceptible de le marquer. Puis il serait préférable que personne d'autre n'interfère dans cette rencontre. Oui, il était très clairement préférable que l'enfant soit au mieux disposer mentalement car dans tout les cas, la rencontre avec un Délite avait toujours pour habitude de marquer à jamais l'âme des personnes.
Jarus Nirogh
Jarus Nirogh
L'avatar des Roches

Masculin
Messages : 234
Expérience : 572

Feuille de personnage
Niveau:
Au delà des différences Left_bar_bleue20/40Au delà des différences Empty_bar_bleue  (20/40)
Race: Elémentaire
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au delà des différences Empty Re: Au delà des différences

Message  Engar Dim 10 Jan 2016, 23:51

Elana était en effet inquiète, mais cela ne l'empêcha pas d'écouter avec attention les propos de Jarus. Ce n'est pas parce qu'elle avait déjà eu affaire avec des entités qui lui était supérieure, en tant que gardienne de sa forêt, qu'elle dénigrait la sagesse des autres êtres de moindre puissance qui leur étaient affiliés. Pourtant malgré l'intérêt qu'elle portait à ses paroles, son inquiétude demeurait. Certes, Jarus connaissait sans doute bien mieux qu'elle les délites et leurs règles, mais en même temps il n'écartait pas la possibilité que les choses se passent mal, la minimisant tout au plus, or c'était bien cette possibilité qui inquiétait Elana .Son regard fixé sur son fils, en train de s'amuser à poursuivre certains animaux du jardin, elle ne pouvait s'empêcher d'anticiper tout les reproches qui pourraient lui être adressés du simple fait de son existence.

Certes Jarus avait raison, les délites, tout comme les dieux, n'ingéraient que rarement sur le sort des mortels... Mais Elana avait des fondements quant à sa crainte, ce n'était pas la seule peur de la mère face à l'inconnu qui attendait son enfant, et elle ne tarda pas à préciser sa pensée.

"Je connais les délites, nous vouions un culte dans ma forêt, et je connais leur sagesse, et leur proportion à ne pas ingérer das nos affaires... Mais je connais aussi quel est leur rôle dans l'équilibre du monde. Or, à leurs yeux, Engar ne sera t-il pas une source de déséquilibre ? Et le considéreront ils de fait comme un simple mortel ? Ou bien une menace nécessitant une action rapide ? Je sais que c'est peu probable, mais... Comprends moi Jarus, si jamais c'est le cas, je sais... Je sais que je ne pourrai rien y faire ! Et c'est cette impuissance qui me rend folle ! Tout peut se décider tellement vite."


Et cette pensée était d'autant plus douloureux, alors qu'elle observait son fils jouer, s'amuser, comme n'importe quel enfant ! Il était si innocent malgré sa différence, et les ténèbres qui rôdaient dans son esprit. Elle qui s'était toujours pliée à la loi de la nature et à l'équilibre... Elle avait conscience que le voir disparaître serait agir en ce sens, mais en même temps cela serait tellement... Injuste. Qui plus est ce n'était pas le seul risque, car comme Jarus le disait très bien, une rencontre avec une entité telle un délite laissait toujours une trace sur l’intéressé, mais rien ne permettait de prévoir si cette trace serait bénéfique ou non... Néanmoins des choses pouvaient être faites pour favoriser une issue favorable à la rencontre, et de fait, Elana se relevant, s'appuyant sur sa lance.

"Surveille le donc... Je vais faire de mon mieux pour écarter les personnes du jardin. J'ai une petite idée pour cela."


Elana n'était certes pas assez connue pour s'imposer par l'autorité auprès des autres habitants, mais elle était assez intelligente et vive d'esprit, suffisamment en tout cas pour avoir un petit plan en tête, afin de chasser les indésirables... Et ainsi elle s'éloigna, laissant Jarus surveiller Engar qui semblait de plus en plus excité, sa simple poursuite des animaux, se muant en une véritable traque... L'enfant était même étrangement silencieux comparé au commencement de son jeu, faisant preuve, d'une étrange froideur, alors qu'il se rapprochait d'un écureuil...
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Au delà des différences Left_bar_bleue32/40Au delà des différences Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au delà des différences Empty Re: Au delà des différences

Message  Jarus Nirogh Dim 24 Jan 2016, 13:08

Jarus ne désira pas en rajouter. Les mots de Elana ne pouvaient être plus précis quand à son état d'esprit. Pourtant il était bien loin de pouvoir comprendre la source même de cette souffrance profonde. Si la protection du jeune elfe lui tenait aussi à cœur, il n'en n'était pas à spéculer sur autant de risques. Certe les esprits pouvaient par moment se montrer intransigeant lorsqu'il était question de pérennité du monde ou bien de son héritage, mais certainement pas au point d'effacer la moindre trace de ce qui pouvait dévier de leur idéal. Dans tout les cas Elana se faisait un sang d'encre ce qui ne convenait à son ami de pierre. Il aurait bien laissé le jeune Engar jouer encore un peu pour ménager ses esprits mais après réflexion, Jarus décida qu'il aurait tout le temps de se relaxer plus tard. Au pire il jouerait encore avec lui jusqu'à ce qu'il en tombe de fatigue (une pensée bien téméraire).

Jarus se leva donc et s'en alla rejoindre le petit en faisant le moins de bruit possible. Le temps que sa mère revienne il souhaitait observer ses compétences de traqueurs que ses autres mentors s'étaient évertués à lui inculquer. Plus loin devant lui, à quatre patte le ventre frôlant la terre fraîche, Engar épiait une proie toute trouvé e pour éprouver ses facultés. Celle ci -un petit écureuil savourant le croustillant de sa friandise- se tenait en toute innocence sur une souche d'arbre. Cette espèce possédant un bon champs de vision ainsi que d'excellents réflexes, il allait avoir besoin de toutes ses connaissances pour espérer réussir son entreprise. Comment allait t'il s'approcher de sa cible sans se faire débusquer était une question méritant une réponse aux yeux de grand homme de pierre. 

Ce dernier se condensa en ramenant sa pierre au plus près de son noyaux pour mieux se fondre dans le décor. Ses sens aux aguets il écoutait jusqu'au battement de cœur de son protégé qui pour le coup ; se faisaient dynamique. Ses muscles se bandants et ses nerfs se contractant, Jarus sentait venir le moment ou le chasseur irait lancer son effroyable traque éclair. En ce qui concerne le rongeur, il devina que le repas était bon.
Jarus Nirogh
Jarus Nirogh
L'avatar des Roches

Masculin
Messages : 234
Expérience : 572

Feuille de personnage
Niveau:
Au delà des différences Left_bar_bleue20/40Au delà des différences Empty_bar_bleue  (20/40)
Race: Elémentaire
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au delà des différences Empty Re: Au delà des différences

Message  Engar Lun 25 Jan 2016, 17:34

L'attitude d'Engar pouvait en effet passer pour de la simple concentration dans sa tâche. Après tout il était vrai qu'il devait faire attention à bien des choses s'il voulait atteindre son objectif... Le fait que son odeur ne soit pas portée par le vent, veiller à l'endroit où il posait ses pas et ses mains, le bruit de son propre souffle. Seulement... Il y avait autre chose d'étrange. Ce n'était pas la première fois que le jeune elfe se livrait à ce genre de jeu. Cependant, s'il faisait tout pour atteindre son objectif, il y avait toujours quelque chose dans son attitude trahissant le fait que ce n'était rien d'autre qu'un amusement pour lui. Mais cette fois ci, tout son corps irradiait d'une sorte de froideur, de sérieux qui ne lui ressemblait pas.

Pourtant il y eut un sourire... Mais c'est à cet instant justement que Jarus put se rendre compte que quelque chose n'allait pas. Ce rictus carnassier ne ressemblait en rien à la joie spontanée de l'enfant, ainsi contrairement à ce dernier qui veillait bien à dissimuler ses crocs pour ne pas inquiéter, il les dévoilait ici au grand jour avec une sorte de joie cruelle... Cela ne fut qu'un instant avant qu'il ne bondisse sur l'écureuil, avec une détente puissante et emplie de rage. Le petit animal sembla sentir cela et réagit... Mais trop tard, trop lentement, à peine tourna t-il la tête, que l'elfe était sur lui, et d'un geste prompt l'avait saisit dans une main... Avant de serrer brusquement cette dernière avec force, suffisamment pour qu'un craquement sonore se fasse entendre, l'animal poussant juste un faible couinement avant de périr... Mais ce n'était pas tout, ce n'était pas assez. Sans relâcher le corps de l'écureuil, le jeune elfe commença à frapper, encore, et encore son corps de son autre main, ses griffes, qu'il prenait pourtant soin de ne pas utiliser d'ordinaire, lacérant la peau et la chair du cadavre, faisant couler son sang, l'éclaboussant même un peu, et toujours il souriait... Il continua ainsi pendant quelques longues secondes, avant de finalement laisser retomber le corps au sol, sans même un regard pour son oeuvre...

Mais alors, le sourire s'effaça, son regard fixe et luisant de cruauté, redevenant normal, avant de s'humidifier, et l'elfe s'effondra alors en larme...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Qu...Qu'est ce que j'ai fais ? Non... Non ! Ce ... Ce n'est pas moi qui a fait ça ! Ou alors... Pourquoi ? Il ne m'a rien fait et... Et… Je … Je l'ai pris entre mes mains, je l'ai écrasé ! Mais c'était juste un jeu ! Je ne voulais pas lui faire de mal ! C'est elle ! C'est elle ! Pas moi ! Je voulais juste jouer ! Mais elle m'a parlé, elle m'a dit de tuer ! Je n'y ai pas fais attention… Car Felina tuait bien les animaux qu'elle chassait ! Et c'est pour ça qu'on chasse ! Et Engar m'a bien dit que des fois il faut tuer !

Mais là… Je n'ai pas faim, et je n'ai pas besoin de tuer pour me nourrir ! Je n'ai rien pu faire ! Je l'ai juste écouté, sans faire attention et je…

Je vois ce que j'ai fais, ce sang, ce corps brisé au sol, et cette odeur … C'est à ça que ressemble la douleur pour un animal ? Pourquoi son corps ne disparaît pas ? Pourquoi est ce qu'il ne réssucite pas ? On m'a pourtant dit que ceux qui mourraient revenaient !

"ENGAR !"

Cette voix, maman ! Je la reconnais, et tente de me lever, courir vers elle… J'ai besoin de la savoir près de moi, et je ne veux pas… Je ne veux pas qu'elle voit ce que j'ai fais ! Oui, je sais que c'est mal de mentir ! Mais je ne veux pas qu'elle ait peur ! C'était juste un accident, ça ne recommencera pas, je le jure !

Je tente de me lever, mais je ne sais pas pourquoi mes jambes refusent de m'obéir, je n'arrive pas à détourner mon regard du corps de l'animal… Et je pleure, je le sais bien, mais je ne sais pas pourquoi ! Ça ne sert à rien… mais je le fais quand même !

Et finalement, sans la voir, je sens quelque chose, une étreinte, celle de ma mère qui m'enlace, son étreinte toujours apaisante… Mais je lève la tête vers elle, et son regard… Elle a peur… JE lui fais peur !

"Je suis désolé… Je ne voulais pas maman… Crois moi !"

Je pleure encore, davantage, sanglotant en m'accrochant à elle… Ne me laisse pas… Ne m'abandonne pas !

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Elana avait agit rapidement… Cela ne lui avait pris que quelques minutes pour qu'elle parvienne à éloigner toute individu de la zone, prétextant un sortilège visant à réparer quelques dégâts causés par une manipulation maladroite, mais qui pouvait être dangereux en cas de mauvaise manipulation… Et lorsqu'elle était revenue, c'était pour voir son fils à genoux face au corps mutilé d'un écureuil...Et elle ne savait que trop bien ce que cela voulait dire ! Agissant alors avant que Jarus ne le fasse elle s'était élancée, afin de le prendre dans ses bras, le protéger, cherchant l'élémentaire du regard, protestant, paniquée, en essayant de rassurer son fils en larme.

"Tu le vois bien ! Il n'est pas prêt !"

Car oui… Après cette acte de sauvagerie il lui semblait que la décision du délite serait sans appel.
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Au delà des différences Left_bar_bleue32/40Au delà des différences Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au delà des différences Empty Re: Au delà des différences

Message  Jarus Nirogh Lun 08 Fév 2016, 11:12

Tandis qu'il se redressait pour venir se camper près de Elana -tenant dans ses bras son fils comme si elle tenait à le protéger d'un danger environnant-, Jarus sentit à son grand regret un puissant échos se manifester depuis son monde d'origine. De toute évidence il avait eu tord d'être si optimiste. Il ne lui restait plus qu'à espérer pour l'avenir du petit.

-Je suis navré Elana, mais il sait déjà. Son jugement ne va pas tarder à être prononcé. Une phrase déjà lourde de sens qui en plus de la voix caverneuse et monocorde de l'élémentaire prenait un air de sentence froide et cruelle.

Il écoutait le chant de la terre gronder sous ses pieds. Des tréfonds du monde remontait à la surface une force prodigieuse dont la pureté magnifiait tout ce quelle caressait. Jarus s'attendait à le voir surgir comme la dernière fois : la quintessence même de la force et de la robustesse portant sur lui toute la grâce de l'état primitif de ce monde. Elanna et Jarus ne se quittèrent pas des yeux alors que progressivement se faisait entendre de plus en plus nettement le rugissement de cette entité millénaire. Les graviers dansèrent fébrilement sur ce sentier déserté, les plantes ondulèrent paresseusement nullement troublés par cette venue improbable et les animaux se cachèrent en toute hâte. Nul d'entre eux ne se sentaient capable d'assumer une telle présence. Puis lorsque le grondement se fit entendre à son paroxysme tel un prédateur dévoilant ses crocs à l'oreille de sa proie, le silence retomba ainsi que la lourde atmosphère le précédant. Pendant un temps nul ne fit le moindre commentaire, attendant la suite des événements.
Jarus se mit à sonder les environs largement étonné. Que s'était t-il passé se demanda t-il. Il avait vu et suivit de ses sens la force de son seigneur émerger des profondeurs pour finalement disparaître justement au moment il aurait du apparaître. Il sonda, fouilla mais sans succès.

-Je ne comprend pas.

-Tu donnes des leçons avisées pour autant tu restes toi aussi un jeune enfant parmi les tiens mon jeune frère.

A sept longueurs de bras sur sa droite, surgissant d'un massif broussailleux, un juron se fit entendre. A l'oreille on aurait pu s'attendre à l'apparition d'un vieux grand père humain, sa voix étant particulièrement rugueuse et assez haut perchées dans les aiguës. Sauf qu'au lieu de cela ce fut un  petit amas de pierre -presque aussi petit que Engar- recouvert d'un long manteau de lichen qui se mit à avancer vers eux en s'aidant d'un bâton. Il les rejoignit en faisant preuve d'une démarche largement maladroite. Puis se campa devant les deux elfes.

-Hm... Bon bon... Contrairement à Jarus, on ne voyait chez que peu de pierre à cause de son deguisement végétale qui ne laissait clairement apparaître qu'un fin et long nez de pierre entre deux mèches de mousse. Ses yeux en revanche brillaient d'un bel éclat blanc-rosé. Non non. Ha non. Il gratifia Elana de deux petit coup de canne indolore sur le font. Ce n'est pas bien d'essayer de me faire des cachotteries. Et surtout parfaitement inutile. Et toi petit, tu comptes garder tes mains souillées plus longtemps. Allez plus vite que ça. Il y a un ruisseau à deux pas. Vas y et revient vite. Quand à vous deux les enfants il faut que nous parlions !
Jarus Nirogh
Jarus Nirogh
L'avatar des Roches

Masculin
Messages : 234
Expérience : 572

Feuille de personnage
Niveau:
Au delà des différences Left_bar_bleue20/40Au delà des différences Empty_bar_bleue  (20/40)
Race: Elémentaire
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au delà des différences Empty Re: Au delà des différences

Message  Engar Mar 09 Fév 2016, 13:59

Je l'entends... Je le sens... Cette chose qui gronde la terre. Est ce que c'est ce... Le "papa" de Jarus dont il m'a déjà parlé ? Je crois, je pense. Et je ne sais pas pourquoi ça me fait peur ! Mais pourtant, je suis un peu rassuré, car même si je sens que maman a aussi peur, elle me tient contre elle, autant que je m'y accroche. Elle ne me rejette pas ,et c'est tout ce que je veux. Et je crois qu'elle fait même plus, j'arrive à voir qu'elle tient sa lance. Elle me protège, mais de qui ? De Jarus ? De mon ami ? Elle le regarde, alors ça doit être ça. Mais c'est idiot ! Il ne me veut pas de mal ! Et puis... Et puis ce n'est pas eux qui doivent être puni ! Ce n'est pas eux qui ont tué l'écureuil ! C'est m... C'est elle ! Pourtant, la voix de Jarus est si sévère, on dirait qu'il est en colère. Je ne savais pas qu'il pouvait l'être.

"Il vient de lui même ? Je pensais que tu aurais à l'appeler... Je n'imaginais pas qu'il se montrerait aussi rapidement."

Mais de quoi ils parlent ? Je ne sais pas, et elle... Elle me dit que c'est dangereux. Mais qu'elle se taise ! C'est sa faute, sa faute à elle si ça se passe comme ça ! Moi je voulais juste jouer et entendre les histoires de Jarus ! Je ne veux pas qu'il soit fâché ! Je ne veux pas qu'elle ait peur !

Mais même en me tenant à maman le sol tremble sous mes pieds, comme si la terre elle même m'en veut...

"Ce n'est pas ma faute ! Je ne voulais pas !"

Je le répète encore, mais pas seulement pour ma mère, mais aussi pour Jarus et quel que soit ce qui s'approche, son "papa", ou autre chose... Et cela semble marcher. Le tremblement cesse, et cette sensation lourde que j'avais s'efface. Rassurée par la prise de maman, je me détache un peu d'elle afin de regarder autour de moi. Tout est calme... Mais pourtant quelque chose n'est pas normal. A l'odeur, je sens que les animaux qui ont fui restent à l'écart. Puis alors que Jarus semble perdu, j'entends une voix, semblable à celle d'un vieil homme, et je me tourne vers sa source. Pourtant, j'ai beau reniflé je ne sens rien, enfin rien d'autre que les plantes, les animaux et maman, ça doit être comme pour Jarus.

Mais si je ne le sens pas, je le vois rapidement, et je souris un peu. C'est qui ? Ça peut pas être le papa de Jarus, il est tout petit ! Oh je sais qu'il y a des vieux qui sont plus petits que moi, comme les lutins ! C'est un lutin ? Il y en a qui s'habillent avec des plantes, comme lui. Mais non les lutins ont une odeur et ils n'ont pas un nez en pierre ! Mais alors que je me tourne vers maman pour lui demander, je la vois se tourner vers lui, posant sa lance devant elle, avant de s'incliner.

"Puissant Délite, gardien de la terre, je vous en supplie... Mon fils n'a rien fait de mal il ne mérite pas..."

Délite ? Jarus a déjà utilisé ce mot pour parler de son "papa". C'est donc son papa ? Mais c'est bizarre Jarus est si grand... Enfin c'est vrai qu'il peut changer de taille, mais qui voudrait rester petit ?! Et puis s'il est si petit comment il peut être puissant ? Ce n'est pas lui qui a fait trembler la terre, si ? Ce serait bizarre ! Quant à ce que j'ai fais, bah, ma mère a pas le temps de finir sa phrase, que le petit bonhomme lui tapote le crâne. Elle n'a pas l'air d'avoir mal, juste surprise... Mais la voix gronde un peu, et même sans elle je jette un regard sévère au petit bonhomme, protestant.

"On ne tape pas maman !"

Elle n'a pas l'air d'avoir mal, mais quand même. Ça m'énerve ! Mais ça n'a pas l'air d’impressionner le petit bonhomme, avec son long nez de pierre, qui me parle et me demande de me laver les mains. Je les regarde alors… J'avais presque oubliée qu'elles sont couvertes de sang, du sang de cet écureuil. Le sang… Ne me fait pas peur, contrairement à d'autres enfants, après tout j'ai déjà été avec Felina chasser et il y en avait beaucoup plus, mais simplement le regarder là m'inquiète, et pas seulement parce que j'ai tâché les vêtements de maman avec. Les laver… Oui ce serait bien, mais je regarde avant ma mère pour avoir son accord. Elle me fait signe d'un mouvement de tête que je peux y aller. Je pars alors sans attendre, justement vers le ruisseau tout proche que j'entends couler, et commence à me laver les mains. Cependant le sang a séché, et je dois frotter fort avant qu'il ne parte, faisant devenir l'eau rouge…

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Elana était un peu... Sous le choc, elle ne s'était vraiment pas attendu à ce que le Délite se manifeste de lui même, la laissant de fait un peu pantoise. Cependant, toute prise au dépourvue qu'elle soit elle s'était conformé au rituel qu'on lui avait enseignée pour saluer un délite supérieur, se mettant à genoux, tête penchée, et plaçant son arme entre elle et lui, afin de montrer ses intentions pacifiques, sans pour autant se placer en position de proie... Mais elle fut interrompue par les petits coups de baton du délite, rapidement suivi de son sermon et de la requête que lui adressa son fils d'un bref regard. En effet il pouvait y aller, et ça serait plus simple pour parler, comme l'entité supérieur les y invitait. Néanmoins, si elle prit la parole, ce fut d'une voix très basse, invitant Jarus et le délite à faire de même, car elle connaissait l'ouïe affûtée de son fils, et ça n'aurait de fait servi à rien de l'éloigner si c'était pour parler à voix haute !

"Puissant Délite... Je sais que ce qu'a fait mon fils est mal, et il sera sermonné pour cela. Mais cela n'est pas pire que les chasses que font certains habitants du donjon dans ce jardin, les écureuils eux même sont terrorisés par un draconide maladroit ! Certes il n'y avait pas pour mon fils cette dimension de chasse, d'alimentaire mais ce... Ce n'est pas sa faute. Je ne doute pas une seconde que vous sachez déjà qu'il n'est pas "normal", voir même contre-nature, mais ... Laissez lui un chance, il n'a pas choisi de naître comme cela et il fait tout pour en contrôler les conséquences."

Cela se voyait bien que ça... Lui faisait mal de parler ainsi de son fils, mais elle essayait surtout de prouver que son jugement de mère n'obscurcissait pas le jugement qu'elle devait avoir en tant qu'interlocutrice du délite et ancienne prêtresse de la nature. Après tout, elle même avait fallie le tuer à la naissance, incapable d'accepter avoir donné la vie à une telle chose et même l'éduquer par la suite... Et pourtant elle avait développé un amour sincère, ce qui prouvait que le jeune "elfe" était plus que ce que les humains avaient fait de lui, non ?
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Au delà des différences Left_bar_bleue32/40Au delà des différences Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au delà des différences Empty Re: Au delà des différences

Message  Jarus Nirogh Lun 07 Mar 2016, 11:31

Il l'écouta patiemment jusqu'au bout de son plaidoyer, elle, suppliant pour une quelconque forme de clémence à l'égard de son enfant. Entre deux phrases, le délite porta son regard cristallin sur son cadet mué dans un profond mutisme depuis son apparition. Jarus le vit bien évidemment et comprit de suite l'idée sarcastique qui avait germé dans l'esprit de son seigneur. Il ne fut donc pas surprit de voir ce dernier offrir deux autres coup de bâton sur le front d'Elana quand celle-ci eu fini son monologue. Elle en revanche semblait totalement égarée devant cette attitude pas vraiment raccord avec l'idée qu'elle s'était faite des délites, des années durant. Gaos-Varpan fit mine de se racler le fond de la gorge -chose inexistante chez lui- avant de prendre la parole :

  -Comme il est dommage de constater que les enseignements de la terre soient si promptes à s'étioler avec le temps si on ne se les ressassent pas assidûment. A moins que ce soit probablement moi qui est oublié après toutes ces années les limites cognitives de ces jeunes pousses. Il rapprocha son épaisse frange du visage de l'elfe autant que le permettait son long nez de roc. 
  Sache mon enfant que je suis largement aux faits des lois régissant le monde ainsi que son écosystème. Pas besoin donc de me faire tout une histoire à ce propos. Au passage, je ne te félicite pas de dénoncer de la sorte un de tes camarades dans l'idée d'amoindrir les actes de ton fils. Je  sais très bien ce que fait ce simili dragon -guignolesque sur bien des aspects je te l'accorde-. Nous somme ici pour évoquer la situation de ton enfant et uniquement cela. Je te saurai gré donc de ne pas digresser sur tes voisins. Sinon, je te rassure, le sang versé par ce petit Engar ne constitue pas un crime . Sans quoi je serai bien embêté à chaque fois qu'un chat tue une sourie juste pour se divertir. Tu ne crois pas ?

  Il porta un bref instant son attention sur le dos du dit enfant qui plus loin, peinait à nettoyer ses mains encore maculées de sang de rongeur. 
  -Toi, mon jeune frère, tu sais ce qui m'importe.
  -Ce n'est pas l'acte qui est sujet à controverse mais plutôt ce qui en est à l'origine, capable de pousser un poussin à agir de la sorte.
  -Très justement expliqué. Toi Elana, qui à porté cette graine, qui lui à donné le sein pour ensuite lui apporter l'amour nécessaire à sa croissance, tu le sais. Cette essence putride qui coule dans ses veines portant à travers son corps toutes les mauvaises intentions de ses créateurs. Il est le véhicule à ce blasphème contre la source de tout chose en ce monde. Il personnifie mieux que quiconque la profanation d'un domaine qui aurait du rester inviolé à tout jamais du commun des mortels. Bien que mère, tu sais grâce aux enseignements des esprits fondamentaux ce qui doit être fait. Une pierre s'arracha de l'étreint du sol devant eux, avant de filer s’écraser sur le fondement du garçon. Lorsqu'il eu son attention, le délite l'invita à les rejoindre d'un geste de canne sur le crane de sa mère.
  Nous allons voir ensemble ce qu'implique l'existence cette pousse parmi nous. Soyez cependant prévenus : je ne laisserai aucune chance à cette mauvaise plante d'empoisonner mon jardin.
Jarus Nirogh
Jarus Nirogh
L'avatar des Roches

Masculin
Messages : 234
Expérience : 572

Feuille de personnage
Niveau:
Au delà des différences Left_bar_bleue20/40Au delà des différences Empty_bar_bleue  (20/40)
Race: Elémentaire
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au delà des différences Empty Re: Au delà des différences

Message  Engar Lun 07 Mar 2016, 14:51

Elana ne put s'empêcher d'être quelque peu touché dans son orgueil par les propos du Délité à son égard. Les enseignements de la terre et la fonction qu'elle avait occupée avant l'assaut de l'Eglise étaient les seules choses qui lui restaient de son passé, de son peuple... Enfin, en même temps elle avait conscience de quelle avait été sa maladresse. La chasse, et la mort, était des choses des plus ordinaires dans le cycle de la nature, il était normal que certains périssent pour en nourrir d'autres... Et justement le problème d'une certaine façon était que c'était sans aucune réelle raison que son fils avait commis cette mise à mort. Elle avait bien sûr dans le fond également conscience de son tort qui avait été justement de comparer son fils à un autre alors que l'élément problématique de ses actions ne s'y trouvait pas, même si quelque part elle était en désaccord avec le délite sur un point. Comment pouvait on juger une chose sans la comparer avec autre chose ? Même au regard des lois de la nature, il fallait observer de quelle façon elles étaient appliquées par chacun ! Néanmoins, en plus de la confiance qu'elle accordait à cet être de par sa nature même, c'était là un point de débat qui, comme l'avait souligné le délite, n'était pas le sujet de leur conversation, seul son fils comptait...Et elle ne voulait surtout pas risquer de fâcher la puissante entité, acquiesçant donc à sa question afin de faire part de sa conscience de la ... Problématique posée par la situation.

Quant à la suite... Elle savait très bien où il voulait en venir, mais pourtant elle ne pouvait s'empêcher de blêmir légèrement, baissant la tête alors qu'elle était déjà à genou, ses doigts posés sur ses cuisses se crispant de plus en plus. Son regard ne se relevait que pour voir son fils au loin, se demandant s'il entendait...Ce qui n'était ni plus ni moins que les chefs d'accusation prononcés à son encontre par une des entités les plus puissantes qui soit. Mais il n'y avait pas que cela, il y avait aussi ce qui semblait être un blâme à son égard, pour ne pas avoir fait ce qui avait été son devoir, du moins en tant qu'ancienne gardienne de sa forêt, et de la nature de façon générale. Certes, il ne s'agissait pas de la mise à mort à proprement parlé, qu'elle avait elle même envisager à la naissance même de son petit, mais c'était autre chose qui pourrait...Très bien y mener. Néanmoins elle savait bien aussi que tout ce qu'elle pourrait dire n'y changerait rien désormais... Mais en même temps elle aurait dû s'en douter dès le début. Le délite était venu en personne et parmi les choses qu'elle savait sur ces êtres, elle avait conscience que ces derniers n'agissaient jamais sans raison, et ne le faisaient jamais de façon directe, même au travers d'un simple fragment, si cette raison n'était pas d'importance.

De fait ce fut à peine si elle fut surpris par la méthode peu orthodoxe de celui qui jugerait son fils pour faire revenir ce dernier à eux, et elle ne sentit même pas la canne lui tapoter de nouveau le front. Par contre elle entendit très bien les propos de la puissante entité, qui laissait alors transparaître réellement quelle pourrait être la sévérité de son jugement... Et elle n'y pourrait rien, néanmoins, elle se permit tout de même de dire, presque pour elle même.

"Pourtant certains poisons peuvent guérir... Et un jardin, ou même un être, déjà empoisonné mais qui y survit, aura bien moins à en craindre par la suite."

Mais si elle croyait en ces propos, elle ne pouvait s'empêcher de douter qu'ils soient pris en compte... Seul son fils désormais pourrait s'aider, et encore...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Je n'ai jamais compris pourquoi il est si facile de retirer le sang de ma peau alors que ma mère a toujours du mal à le faire partir de mes vêtements... Même si je dois frotter fort, il part rapidement, et l'eau qui est devenue rouge, l'est de moins en moins, redevenant claire, laissant voir les pierre au fond... Et pourtant je ne sais pas pourquoi je frotte encore. Pourtant je sais que tout est parti, mais quelque part je n'ai pas envie de venir, alors j'essaye de retarder cela.

Bien sûr, j'entends qu'ils parlent, sans comprendre clairement les mots, et je suis vraiment curieux, mais... Je ne sais pas pourquoi quelque chose me retient, me dit que c'est mieux si je reste là. Ce n'est pas ma voix, c'est encore autre chose, c'est ce dont m'a parlé Felina je crois, l'instinct, et elle m'a toujours dit de m'y fier, alors je reste là, j'attends... Jusqu'à ressentir quelque chose taper le bas de mon dos. Surpris, je me redresse brusquement et me frotte là où ça m'a tapé. Ça a pas vraiment fait mal mais c'est pas agréable ! Mon regard se pose surle caillou au sol... C'est soit Jarus soit le petit, et Jarus fait pas ce genre de chose. Pourquoi est ce que ce petit bonhomme est si énervant ?! Me retournant avec le regard le plus fâché que je peux afficher, mon regard se tourne vers lui, pur le voir de nouveau tapoter le front de maman... Mais... Même si elle n'a pas mal, même si ça ne semble pas la déranger, ça m'énerve encore plus et la voix... Elle est d'accord avec moi... Je ne veux pas l'écouter après ce qu'elle m'a fait faire. C'est même pour ça que ce méchant petit bonhomme est là. Alors je ne l'écoute pas, je n'attaque pas, je ne tue pas... Mais par contre je crie.

"ARRÊTE DE TAPER MAMAN !"


Je sais que j'ai crié fort, mais je m'en moque ! Il m'énerve tellement que j'en pleure, mais pour autant je ne reste pas sur place, je m'avance, afin de l'empêcher de taper maman si c'est nécessaire...

Même si... C'est bizarrement chaud sous mon bandage...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Elana avait été surprise sur le coup par le cri de son fils, mais en même temps ce n'était pas très surprenant... Même si elle n'y faisait pas attention, le fait qu'elle se fasse mal ou quelqu'un la bouscule le mettait toujours dans tout ses états, mais d'une façon différente de quand c'était lui qui était visé. Ce n'était pas par peur et tristesse qu'il pleurait, mais par colère, elle le savait bien... Mais là, c'était elle qui était d'autant plus inquiétée alors qu'une tâche rouge apparaissait sur le blanc immaculé du bandage dissimulant la difformité de son fils... Ce n'était pas la première fois, et c'était là un des mystères de son enfants, d'ordinaire il ne pleurait que de son œil "normal", mais parfois il arrivait, quand c'était la colère ou sa voix qui causait ses pleures, que l'autre œil pleure également... Mais comme il semblait incapable de produire la moindre larme, il versait du sang... Son enfant n'en avait jamais conscience et elle s'était efforcée de le lui cacher, prétextant tout simplement un changement de bandage comme ils en faisaient régulièrement pour éviter qu'ils se salissent trop. Cependant là, même si son enfant semblait pleinement conscience, ne pas agir sous l'effet de la voix, le fait qu'il s'énerve de la sorte contre le délite ne faisait qu'aviver la totalité de ses craintes.
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Au delà des différences Left_bar_bleue32/40Au delà des différences Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au delà des différences Empty Re: Au delà des différences

Message  Jarus Nirogh Jeu 10 Mar 2016, 19:12

A sa grande satisfaction, le coup de bâton eu bien plus d'effet qu'escompté. Aussi probablement parce que cette pauvre créature n'avait aucune idée de sur quoi elle osait hausser le ton. Mais le délite était à peu près certain que même s'il eu été informé de la situation, son comportement s'en serait trouvé inchangé. Tandis que de leur coté, Jarus et Elana se blanchissaient les phalanges d'anxiété en assistant à un tel affront, Gaos varpan -ou tout du moins un de ses aspects- prenait le temps d'observer la bataille qui faisait rage dans ce petit corps d'elfe furibond.
  Il oscillait entre fascination et dégoût de voir ce à quoi pouvait aboutir le fruit de recherches mortelles sur la vie elle même. Dans le cas présent il pouvait assister à l'aide de son regard tellurique à un terrible affrontement entre les gènes nativement obtenus et ceux greffés durant la période de gestation. Ces derniers profitant du choc émotionnel, attaquaient avec une férocité effrayante, corrompant un peu plus du métabolisme du garçon à chaque secondes. En réponse à cette agression impitoyable, le cerveau ordonnait alors la mise à mort de cellules pouvant servir la contamination, afin de l'endiguer, engendrant alors cette fameuse coulée de sang au niveau du globe oculaire. De toutes évidences cet enfant ne disposait que d'une existence très éphémère néanmoins à haut risque pour son entourage (pour preuve le petit cadavre gisant à quelques centimètres d'eux).

  Après cette auscultation volée, Gaos-Varpan approcha son index rocailleux du visage du dit garçon. Bien sur il voulu s'essayer à une esquive en guise de protestation mais Jarus l'en dissuada bien vide.

-Laisse toi faire, s'il te plait Engar. implora t-il assisté par le regard supplique de sa mère.

Réticent à l'idée de jouer le jeu du bourreau de sa maman adorée, il accepta bien malgré lui de se soumettre au rituel, soutenue par l'amour qu'il portait à ces deux être chers dans son cœur. Bien qu'il le regretta par la suite lorsque sans douceur, le doigt rugueux du vieillard boiteux vint irriter sa peau fragile pour prélever quelques gouttes de sang frais pour ensuite récolter le tout dans le creux de sa main. 

-Bien. Nous y voila. Allons venez les enfants ; sauf toi Engar. Allez ouste ! Il le congédia de leur cercle en le menaçant du pommeau de sa canne. Je tiens à ce que vous soyez témoins de l’impartialité du jugement. Le délite patienta le temps que le jeune elfe s'éloigne avant de s'exécuter. Une fois cela fait, il pu se mettre au travail.
  Aussi mécaniquement que s'il eu été remonté à l'aide d'un clef, ses phalanges se mirent à s'agiter de plus en plus rapidement invoquant alors une auréole dorée dans sa paume. Doucement, le fluide qui fut quelques instant plus tôt récolté se mit alors à se détacher de la paume, ondulant mollement en suspension, sous ce cocon éthérique de pure puissance élémentaire. Si durant les premières secondes, rien d'anormale ne se passa au soulagement de Elanna, une odeur particulièrement putride commença soudainement à se faire sentir par celle-ci. Le sang ne tarda pas alors à se noircir tout en émettant un épais filet de fumé noir nauséabond avant de se solidifier en ce qui paru soudain êtres de petit cristaux d'onyx. Le phénomène magique prit fin lorsque les cailloux de sang vinrent se briser dans la main du délite. Ce dernier pour appuyer le résultat de l'expérience souffla dessus. Ils s'envolèrent en poussière. Voyez vous même. Incompatible et destructeur ; lâcha t-il sans ménagement en secouant son membre pour enlever la "saleté".

Jarus qui comme Elanna souhaitait protester contre un tel jugement pour avoir côtoyer cet enfant ne pouvait que constater impuissant : le sang de son protéger venait tout simplement de brûler au simple contact d'une essence primaire infusée d'aucune puissance ignée.
Jarus Nirogh
Jarus Nirogh
L'avatar des Roches

Masculin
Messages : 234
Expérience : 572

Feuille de personnage
Niveau:
Au delà des différences Left_bar_bleue20/40Au delà des différences Empty_bar_bleue  (20/40)
Race: Elémentaire
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au delà des différences Empty Re: Au delà des différences

Message  Engar Ven 18 Mar 2016, 16:52

Je ne comprends pas ... Oui je suis énervé, mais pourquoi est ce que maman et Jarus ont si peur... Même si je fixe ce petit bonhomme qui n'arrête pas de taper maman, je le vois bien dans le regard, je le sens même à l'odeur de ma mère, ils ont peur... Mais de qui ? De moi ? Je n'ai rien fait là ! Et le petit bonhomme... Il n'y a pas de raison d'en avoir peur au final, non ? C'est peut être le papa de Jarus, mais ça ne veut rien dire ! De ce que j'ai vu Jarus est plus fort que lui, alors pourquoi en avoir peur ? Parce que c'est son papa ? Peut être... Mais si ça peut les rassurer, je vais essayer de me calmer, mais... Mais il ne faut pas qu'il recommence !

Mais alors que je pense cela le petit bonhomme essaye de me toucher avec son doigt, mais il est hors de question que je me laisse taper comme il l'a fait avec maman ! Plus rapide que lui, je bondis en arrière dès que je vois la main se lever, et je ne dissimule pas mon sourire. Oui pour cette fois tu as peut être raison, on peut, peut être, le détruire... Seulement alors que je suis sur le point de sauter sur lui, sur cette proie, la voie de Jarus m'interrompt, faisant taire la voix alors que je le regarde, me laisser faire ? Mais pourquoi ?

"C'est juste une... Tradition de sa part mon petit, laisse toi faire, ce n'est pas méchant..."

... Si maman le dit, c'est que ça doit être vrai, mais en même temps, je ne fais quand même pas confiance à ce petit bonhomme. Qu'est ce que je dois le laisser faire ? Je ne sais pas, et ça ne me plais pas... Mais je m'avance quand même, mais pour maman, rien d'autre. Je me ravance alors, mais dès que je suis à portée le petit bonhomme me frotte le front de son doigt, et ça fait mal ! Ce ... N'est pas très fort pourtant, mais la voix hurle et crie, elle ne me dit rien, elle hurle juste et c'est... Horrible, pire que la douleur causé par le doigt en pierre. Mes oreilles s’abaissant, je me touche à nouveau le front, du sang... Mais juste un peu. Je ne comprends pas vraiment, j'ai déjà saigné plus que ça, j'ai déjà eu plus mal et jamais... Jamais elle n'a hurlé comme ça. C'est comme si c'était elle, et pas moi, qui avait mal, mais c'est quand même désagréable.

Mais alors que je réfléchis à cela, et que la voix s'est calmée, on me dit de partir, encore ?! Je commence à en avoir assez moi ! Et ce n'est pas sa canne qui va me faire peur ! Mais ma mère me regarde...Et je comprends qu'elle veut aussi que je m'éloigne, tout comme Jarus... D'accord, mais tout de même... Je tourne donc le dos, sans même écouter ce que dit le petit bonhomme et reviens près du ruisseau, m'y asseyant, leur tournant le dos les bras sur les genoux et boudant. S'ils veulent que je revienne ce sera à eux de venir me chercher !

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ce fut avec horreur, mais sans grande surprise dans le fond, qu'Elana assista à la scène qu'offrit la... Confrontation entre le sang de son enfant et l'énergie élémentaire du Délite, qui bien sûr s'acheva par la "victoire" de cette dernière, et la destruction de la première, mais ce n'était le plus important. Ce qui comptait, et inquiétait la mère du petit Engar, c'était que le sang de son fils réagissait d'une telle façon à l'énergie élémentaire, s'y opposant avec violence, à sa connaissance même les démons ne causaient pas de telles réactions, tout au mieux était ce une sorte d'influence entre énergie, soit l'élémentaire était corrompue, soit la démoniaque purifiée, mais un affrontement aussi direct, destructeur... C'était la première fois qu'elle y était confrontée tout en sachant que cela risquait de se produire, sinon son fils n'aurait pas provoqué de telles inquiétudes. Néanmoins elle ne put rester muette face au jugement du délite et de nouveau se permit de prendre la parole.

"Puissant délite... Je comprends vos propos, mais c'est en tant qu'être de chair que je m'adresse à vous... Malgré son essence, mon fils en est un et justement en tant que tel nous sommes plus que l'essence dont nous sommes composés. Tout les démons ne sont pas mauvais et destructeurs tout comme les anges dotés de cette même chair ne suivent pas forcément les préceptes de l'énergie divine qu'ils ont reçu... Et tout comme certains des vôtres se sont vus dotés de conscience et répondent à d'autres envies que le maintien de l'équilibre de ce monde. Mon fils... Malgré ce qu'il est dans sa chair, est bien loin de lui ressembler dans son esprit... Et la seule chose dont il a besoin, c'est qu'on lui laisse une chance, juste une chance... Vous avez dû sentir que même si son essence apparaît comme néfaste elle est loin d'être assez puissante pour réellement nuire, un simple fragment de votre énergie à suffit à la contrer !"

Pourtant elle savait... Que parmi tout ce qu'elle disait il yen avait sans doute la plupart que le délite ne prendrait pas en compte, mais elle se devait... Elle se devait d'essayer pour son fils, elle n'avait pas subi tout cela, elle n'avait pas fait le choix de le laisser en vie malgré ce que cela lui en avait coûté pour le perdre maintenant.
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Au delà des différences Left_bar_bleue32/40Au delà des différences Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au delà des différences Empty Re: Au delà des différences

Message  Jarus Nirogh Mar 05 Avr 2016, 15:56

  Jarus se serait volontier joint à Elana pour prendre la défense de son protéger. Hélas il le savait mieux que quiconque : les décisions d'un Délite ou même d'un autre esprit majeur faisaient foi de lois en ce bas monde. Sans compter que si Gaos-Varpan voyait dans cet enfant une telle menace pour la nature, il était plus que certain que les suppliques d'une mère peu objective et d'un esprit mineur suffisent à lui faire revoir son jugement. Jarus ne pouvait plus que rêver pour qu'un miracle survienne.
  Miracle qui ne semblait pas vouloir pointer le bout de son nez. Toujours à genoux, le regard implorant grâce, Elena hurlait de désespoir. De par son impuissance elle était condamnée à voir venir une sentence pour sa progéniture contre laquelle elle ne pourrait offrir que des larmes amers. Et pourtant le délite ne semblait vouloir réagir face à une telle détresse maternelle. Au lieu de cela, il la toisait de son regard perçant dont l'éclat filtrait entre deux mèches de lichen. Son visage inexpressif renforçant ce sentiment que du haut de son statut quasi divin, tout ceci n'étaient que broutilles face à une réelle menace. Le pire fut sans doute quand il fit volte-face sans même prendre la peine de répondre. Tout juste se contenta t-il de placer affectueusement une main se voulant réconfortante sur la tête de Elana.

  Il rejoignit le petit Engar qui encore frustré par le traitement auquel il avait eu droit, boudait près du cours d'eau. Il tapota le bout de son nez du sommet de sa canne pour attirer son attention. Bien entendu, l'enfant lui servit un regard des plus acerbe. Le vieux seigneur des roches le releva mais n'en fit mention. Il était plus que temps de conclure tout cette histoire.
  -Tu as une mère formidable. Capable d'endurer toutes les peines et souffrances du monde pour ton bonheur. Peu importe ce qui pourrait t'en vouloir, il est certain qu'elle lui tiendrait tête. J'espère que tu en es conscient. Je suis curieux. Lequel de son amour ou de la haine des humains as tu le plus hérité. C'est une question qui m'interroge. Tout ce que je peux te souhaiter, c'est que de cet espoir que te porte ta famille et tes amis, naisse un terreau fertile dans lequel la graine que tu es puisses grandir et à terme ; nous donner un merveilleux fruit. Le temps nous le dira.
  D'un simple mouvement de l'auriculaire, Gaos-Varpan arracha du sol un minuscule caillou qui une fois au niveau de son nez, se figeât dans l'air. Puis avec son bâton, il frappa fermement le sol. Un peu comme un champignon secoué, la pelouse éructa un pollen d'or. De la main, il guida ce nuage cotonneux jusqu'au fragment autour duquel il s’amassa avant de se faire engloutir. Un tour de magie qui s'attribua tout l'intérêt de l'enfant. Fait de beau rêve petite graine.


 D'un doigt il propulsa le projectile qui disparut dans le torse du bambin, plaquant celui-ci au sol.
Jarus Nirogh
Jarus Nirogh
L'avatar des Roches

Masculin
Messages : 234
Expérience : 572

Feuille de personnage
Niveau:
Au delà des différences Left_bar_bleue20/40Au delà des différences Empty_bar_bleue  (20/40)
Race: Elémentaire
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au delà des différences Empty Re: Au delà des différences

Message  Engar Ven 08 Avr 2016, 13:30

... Aussi horrible que soit la vision de l'entité sans un mot, le contact de sa main sur le front de l'elfe suffit pour faire taire cette dernière et l'apaiser... Elle acceptait maintenant, quoi qu'il advienne, car quoi que ce soit, ce serait l'ordre naturelle qui s'appliquerait, aussi cruel soit il. Cependant, aussi forte qu'elle essayait d'être, à observer le délite approcher de son fils, elle se raccrocha à Jarus, son seul soutien... Alors même qu'elle ne pouvait s'empêcher quelque part, de façon un peu sotte, elle le savait, de lui en vouloir pour avoir alerté Gaos Varpan et ainsi entraîner ce qui allait suivre.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Je comprends pas maman... Ce monsieur est méchant avec moi et avec elle, alors pourquoi on lui obéit ?! Felina et Engar aussi donnent des ordres des fois, mais eux ils sont gentils ! Et pourquoi c'est lui, et pas Jarus ou maman, qui vient me chercher ? En plus en me tapotant de sa canne, il va arrêter de faire ça à tout le monde ?! ... Mais bon maman veut que je fasse ce qu'il dise, alors je me relève à son signe, tout de même énervé. Pour la peine, je l'écoute presque pas , entendant juste ses mots sans vraiment y réfléchir, même si c'est vrai qu'ils sont bizarre ! Mais justement, ils ne doivent pas être important alors !

Par contre, je ne peux m'empêcher, quand i la fini de parler, de regarder le tour de magie qu'il fait... C'est joli, ça me fait penser à ce que fait Felina des fois, mais je comprends pas pourquoi il le fait ? Quel intérêt ?

Puis... La voix hurle, comme jamais, un instant avant que je vois le mouvement du petit bonhomme, projetant la boule qu'il a fabriqué. Tout mon corps se tends, mais je n'ai pas le temps de bondir, d'esquiver, je la sens juste me frapper, sans douleur, puis plus rien... Rien qu'un hurlement.

Elle hurle...

Encore...

Et encore...

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Malgré le calme qu'elle avait réussit à récupérer, et la passivité avec laquelle Erena avait assisté à la scène, elle ne put se contenir plus longtemps en voyant son fils frapper par un projectile, basculer en arrière, avant de s'effondrer pesamment sur le sol. De fait, elle s'élança soudainement vers lui, les yeux emplis de larme, l'esprit préoccupé par le pire... Et si elle fut surprise, et emplie de joie, en voyant que son enfant respirait encore, le soulagement laissa place à l'appréhension, alors qu'elle pouvait sentir la magie pulser dans le corps qu'elle tenait maintenant dans ses bras, corps qui y réagissait, tressaillant, des grondements mêlant bestialité et douleur intense échappant de la gorge du petit Engar.

"Que... Que lui avez vous fait ?!"

A vrai dire elle en avait une petite idée... Elle avait pu constater que son enfant avait certaines... Réactions à la magie, généralement déplaisante et douloureuse pour lui. Généralement son corps semblait rejeter la magie, et après une vive douleur les effets des sorts ne l'affectaient guère, qu'il s'agisse de soin ou d'autres choses. Certes, cela n'affectait pas la magie qui agissait sur son corps, telle la télékinésie dont Felina avait usé à plusieurs reprises avec lui ou même la télépathie, mais qu'on essaye de le soigner par exemple et son corps le rejetait... Et la réaction qu'il avait en cet instant n'était pas sans rappeler à Erena celle qu'il avait eu lorsqu'on l'avait lié au donjon Kanabo. Son corps avait... Peiné a accepter l'énergie magique, et avait mis plusieurs jours à s'en remettre... Le sort était resté, mais Erena supposait que c'était seulement parce qu'il était "en sommeil" ou qu'alors il y avait des raisons qui lui échappait. Quoi qu'il en soit son petit souffrait, mais c'était en même temps bien moins grave que tout ce qu'elle avait imaginé, aussi horrible que cela soit à dire... Mais ce n'était pas aussi simple faire simplement souffrir son enfant ne pouvait pas être le seul but du délite...

"...Quel est l'effet de votre sort, Délite... ?"
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Au delà des différences Left_bar_bleue32/40Au delà des différences Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au delà des différences Empty Re: Au delà des différences

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum