My Life as a Dungeon Keeper
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
SITRAM – Batterie de cuisine 15 pièces ...
Voir le deal
63 €

Une existence paisible... Ou presque? [Pv Over']

Aller en bas

Une existence paisible... Ou presque? [Pv Over'] Empty Une existence paisible... Ou presque? [Pv Over']

Message  Invité Lun 02 Jan 2012, 22:05

Perdue au milieu de cette immense salle creuse, le temple aux formes si particulières, tout de bois construit, semblait un bien étrange contraste. La lumière qui passait par les fenêtres de la salle semblait dirigée vers la demeure, dans un ensemble de rayons aveuglants.. Les lieux avaient étés, semblent-ils, construits pour mettre en valeur le point le plus important de l'endroit... Le temple était l'organe central de la pièce, ou tout du moins il remplaçait un monument qui l'était, il n'y avait pas d'autre explication logique... Le placement des fenêtres, l'orientation de ces dernières, des vitres, tout portait à croire que l'auteur des lieux était très méticuleux, et avait calculé son coup... Un architecte de renom parmi les monstres, ou une puissante invocatrice qui avait œuvré par magie? Difficile à dire, mais en attendant, dans ce pièce et ce bâtiment, une créature avait trouvé refuge, avait élu domicile: une lamia. Cette dernière était, quelques semaines plus tôt arrivée dans ce donjon, et les rencontres imprévues et les situations étranges s'étaient suivies sans se ressembler... Pour son plus grand bonheur, ou pour son plus grand malheur.

Serenna avait en effet rencontré des créatures puissantes, parfois même plus qu'elle, et elle s'était sentie par bien des moments faibles... Heureusement, ces épisodes avaient étés rares et anecdotiques, la plupart du temps ne durant pas... Le dernier en date avait été ce ver géant, croisé au détour d'un bois sombre, dans la forêt maudite. Ce dernier avait suivit la lamia dans l'espoir probable de la bouloter, mais cette dernière avait été trop vive, trop rapide et trop insaisissable pour le gros ver. A quelques secondes près, Serenna se faisait dévorer. C'était bien beau de se dire que l'on pouvait revivre dans le donjon, grâce à une magie de résurrection, l'instinct reprenait le dessus quoi qu'il arrive chez la lamia.. Ce même instinct qui lui avait permis de survivre de nombreuses fois, dans la nature et les forêts hostiles. Même en sachant qu'elle retrouverait la vie peu après sa mort, elle n'y arrivait pas... Impossible de s'en convaincre. Elle pouvait penser ce qu'elle voulait, une fois le danger présenté, elle avait le réflexe de fuir, d'esquiver, ou de se battre pour sa survie. Idiot, stupide, irréfléchi. Peut être, mais c'était ainsi.

Dans son temple -car ce terrain était désormais son territoire et donc le bâtiment était sien-, Serenna se reposait sur une terrasse extérieure, derrière le temple.. Les rayons du soleil frappaient directement sa position, et c'était avec tout naturel qu'elle s'y était allongée, pour une petite sieste réparatrice.. Imprudente, la créature? C'était oublier ses talents de chasserresse... La lamia ne dormait que d'un œil, guettant le moindre pas sur le sentier principal, composé de dalles de béton... Le bout de sa queue posé contre le sol guettait la moindre vibration intruse, et dans un lieu où elle était la seule créature, il était vite faite de repérer un indésirable... A moins que ce dernier ne préfère la terre tendre alentours, et sa végétation. Les vibrations étant atténuées de ce fait, la lamia avait donc élaboré un tout autre système... Des fils invisibles étaient étendus dans les herbes, entre deux arbres. A ces derniers étaient accrochées des clochettes, n'hésitant pas à vibrer au moindre contact un peu trop appuyé ou trop vif. Il suffisait de tomber dans le piège une seule fois et c'était bon: la lamia était avertie de la présence de quelqu'un. Simple, mais efficace...

Allongée sur le dos, contre le bois chaud, la chevelure étalée sur ce dernier, la lamia avait enroulée sa queue non loin, se reposant simplement... Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas profité ainsi d'un calme aussi... olympien. Les rayons du soleil qui frappaient sa peau avaient tout d'agréable, le rendu tamisé par les verres colorés des fenêtres... Il y avait vraiment de quoi dormir...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une existence paisible... Ou presque? [Pv Over'] Empty Re: Une existence paisible... Ou presque? [Pv Over']

Message  L'overlord Mar 03 Jan 2012, 16:25

Affalé sur son trône de pierre noire, le grand démon s'ennuyait : la bataille contre son frère démoniaque s'était enfin achevée sur sa victoire et l'Overlord pouvait enfin profiter d'un calme total. Mais voilà, combattant dans l’âme, le démon de nouveau entier n'était pas à l'aise en temps de paix et bien que ne cherchant pas continuellement un bain de sang où se vautrer, le calme l'ennuyait. Il y avait bien son amante vampire avec qui il passait beaucoup de temps et dont les sourires le comblait mais ce n'était jamais assez, il manquait toujours quelque chose. Même l'entrainement de ses ''troupes'' stupides mais amusantes ne le distrayait plus assez pour qu'il n'ai pas envie de ressentir le frisson d'un duel : celui avec son jumeaux maléfique ayant été épique et ayant fait trembler les fondations de la tour servant auparavant de ''domicile'' à la partie obscure de son être. Il se souvenait de la façon dont ils s'étaient battu au sommet de ladite construction noire et tronquée sous le regard de milliers de démons ayant gardé les lieux depuis le jour de sa naissance sur terre. Les gardes avaient assistés, silencieux et immobiles au duel tout en défendant quiconque d’interférer au duel : telle était leur unique mission et ils l'accompliraient sans faillir. Luttant à coups d'acier et de magie, les deux Overlords : l'un blanc et l'autre noir livrèrent bataille comme dans les légendes épiques où le chevalier vertueux pourfendait l'ignoble démon... Mais cette fois, il n'y avait pas de gentil dans l'affaire car les deux duellistes ne voulaient que les pouvoirs de l'autre. La bataille s'était achevée sur la victoire de Daggon sur son jumeaux noir et il avait tranché la tête, siège des pouvoirs de son ennemi, pour la montrer à la foule qui l'avait acclamé. Tout étant redevenu dans ''l'ordre'' normal des choses, le grand démon avait reprit son apparence normale et était revenu sur terre.



Cessant de ruminer ces pensées pas tout à fait agréable, le grand guerrier se leva de son trône et prit congé : il avait envie d'une petite ballade et sortit donc de son antre bien mieux aménagé grâce aux soins de Mina qui avait agit en vraie ménagère durant un moment... Pour le plus grand dam de Biscornu peu habitué à voir son petit coin à lui dérangé. Parcourant les couloirs avec sa lourde épée pour seule compagnie, l'être à la peau bleu erra un long moment sans but précis en saluant certains monstres qu'il connaissait un peu mieux à présent. L'image d'une lamia apparaissant soudain dans son esprit, le démon sourit un peu puis se dirigea vers le temple... Allait-elle encore se trouver là ? Souriant à la mention de l’accueil pas très chaleureux qu'il avait servi à la créature un peu confuse, il avait presque envie de la revoir pour se montrer plus amical. La route le menant au temple par contre semblait réserver quelques surprises aux promeneurs imprudents : l'Overlord tiqua quand un rayon lumineux attira son attention, s'approchant en faisant le moins de bruit possible malgré son armure (l'espoir fait vivre car ce colosse n'était nullement taillé pour être furtif !) Il fut assez surpris de voir un fil relié à des clochettes... Rien de plus dangereux ? Mais si un piège se trouvait ici, d'autres étaient à prévoir. Jetant la prudence aux orties comme il en avait souvent l'habitude, le guerrier s'engagea sans plus s'encombrer de discrétion sur le sentier dallé. Parvenu à portée de voix il cria :


- Ne vous alarmez pas mademoiselle, il ne s'agit que de moi qui suit venu voir si tout allait bien ici !


Daggon se demanda un court instant si il n'aurait pas dû se faire plus délicat ou apporter un présent mais il haussa les épaules et continua son chemin... Pas sûr que la femme-serpent apprécie l'intrusion mais un combat contre elle dérouillerait bien le guerrier démon.
L'overlord
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
Une existence paisible... Ou presque? [Pv Over'] Left_bar_bleue30/40Une existence paisible... Ou presque? [Pv Over'] Empty_bar_bleue  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Une existence paisible... Ou presque? [Pv Over'] Empty Re: Une existence paisible... Ou presque? [Pv Over']

Message  Invité Mar 03 Jan 2012, 22:59

Le silence et le calme étaient des choses bien appréciées de Serenna, notamment lorsqu'elles étaient combinées à un soleil franc et aux rayons plus qu'agréables... Il y avait certainement de quoi s'endormir plusieurs fois, plonger dans un profond sommeil réparateur et à mille lieux des soucis existentiel, mais... Non, elle devait rester un minimum sur ses gardes. Que faire en cas d'agression par un autre monstre ou par un humain? Et que faire encore face à une armée d'humain? Ce qu'il pouvait arriver de pire en soi? Serenna n'était pas folle sur ce dernier point. Elle avait quelques souvenirs de sa tribu, notamment des rituels magiques qui permettaient de nombreuses choses, comme les passages à l'âge adulte ou les statuts nouveaux à acquérir... Et d'après ce qu'elle savait, bien qu'elle n'était pas spécialiste en la matière, un pacte magique pouvait être brisé lorsque le sceau qui générait sa force était détruit. Ainsi, tous les bénéficiaires perdaient leur force, leurs avantages ou leurs pouvoirs offerts... Et pour les cas de résurrection, cela signifiait souvent... la mort.

La lamia n'avait pas été dupe. Le sceau qu'elle avait vu dans la salle des invocations générait de puissantes effluves magiques, du genre de émoustiller n'importe quel être vivant... La destruction d'un tel sceau pouvait causer un déferlement de puissance inestimable, causant probablement l'annihilation du donjon... Un tel sceau ne pouvait pas être détruit si facilement, mais ces hérétiques d'humains étaient capables de tout. Si ces derniers parvenaient à leurs fins, que se passerait-il? Est-ce que la tour s'écroulerait? Est-ce que tous les monstres ressuscités viendraient à mourir? Quelqu'un était-il d'ailleurs vraiment capable de prévoir ce qu'il pouvait éventuellement se passer? Difficile à dire, mais en tout cas, le mot d'ordre était clair pour la lamia: ne pas se faire tuer. Autant elle voulait bien défendre les lieux contre les humains, comme demandé par le biais du pacte, autant elle ferait tout pas ne pas mourir et dépendre de ce sceau. Bien sûr, il y avait une chance que la puissante magie de résurrection permettait de revivre sans conserver de lien avec le sceau magique, mais comment en être sûr? Encore une interrogation sans réponse.

Alors non, elle éviterait la mort. Ce qui signifiait, entre autres, que si les choses allaient mal, la lamia n'hésiterait pas à fuir, quittant les lieux pour préserver sa vie. Son peuple avait été détruit, mais elle ne voulait pas subir le même sort. L'instinct de survie se déclencherait en tout voulu, de toute façon. Elle ne se faisait pas de soucis, à ce sujet... L'heure n'était pas à l’affolement ni aux plans d'urgence, mais juste au repos.. Repos qui n'était jusque là parsemé que de pensées et de réflexions plus ou moins utiles. Du moins jusqu'à l'apparition d'une créature que la lamia n'attendait pas du tout, et surtout, dont elle n'espérait pas la venue!!! Des pas contre le sol dur du chemin principal, et une voix! Forte et audible sans le moindre problème... 'Il' était là, ce fameux démon à la force phénoménale et à l'allure si charismatique. Serenna n'avait pas la moindre envie de le voir, de supporter ses éventuelles moqueries à son égard alors qu'il profitait de sa supériorité, mais que faire? Fuir? C'était une mauvaise idée, une très mauvaise idée. Le regard de cet être exprimait l'envie de chasser, de tuer, de déchiqueter, il ne fallait pas lui offrir la moindre proie sur laquelle s'exercer.. Du moins, la lamia le voyait de cet œil là, déduction faite depuis leur dernière rencontre.

C'est donc avec calme -et une légère boule au ventre- qu'elle quitta le sol chaud de la terrasse, entrant dans la maison pour aller ouvrir à la créature... Comme si de rien n'était. C'était paradoxal d'ailleurs de souligner qu'au retour de Serenna du pacte, le temple, détruit par endroit, avait été réparé comme par magie. Il était probable que ces lieux étaient magiques, et qu'à chaque dégradation des 'restaurations' étaient effectuées. C'était probablement cela.

Le trouble pouvait se lire sur le visage de la lamia, désormais face à l'indésirable, mais elle trouva tout de même la force d'afficher un sourire...


"Je ne m'attendais pas à votre visite. Entrez donc..."

Une invitation? Cela y ressemblait bien, même si pour elle, cela ressemblait à 'faire entrer le loup dans la bergerie...'

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une existence paisible... Ou presque? [Pv Over'] Empty Re: Une existence paisible... Ou presque? [Pv Over']

Message  L'overlord Ven 06 Jan 2012, 14:53

Sa visites avait-elle vraiment un but utile ? Pas vraiment le démon en était certain mais l'envie de titiller un peu quelqu'un avait guidé ses pas ici : pourquoi donc aurait-il été autre part si ce n'est ici si son envie n'était autre que celle de revoir le visage inquiet et la posture de fausse soumission chez un être ? L'Overlord se souvenait très bien que la lamia n'avait nullement apprécié son contact envahissant et les contacts qu'il lui avait forcé de subir et sa nature de démon dominant avait apprécié cela. Voulait-il à présent lui refaire subir ce genre de choses humiliantes pour la chasseresse ? Pousser le vice jusqu'à la soumettre par le fer et la magie comme si il s'agissait d'un village humain où les habitants finissaient généralement comme du bétail sans aucune liberté ? Pour le savoir et surtout comprendre le pourquoi du comment il aurait fallut savoir lire dans l'esprit tordu du démon protégé derrière son heaume menaçant. En effet, parfois lunatique, le guerrier pouvait très bien venir chez la lamia pour se battre, la charmer ou simplement discuter de la pluie ou du beau temps... Bon peut-être pas littéralement mais vous avez compris l'idée ! En tous cas, adoptant une démarche lourde et fière, comme un général qui avançait lentement au milieu de ses troupes en liesse. Ne s’embarrassant d'aucune notion de discrétion ou même de délicatesse au cas où la femme-serpent aurait été occupée ou faisant la sieste au soleil comme tout reptile qui se respecte, il s'annonça de sa voix forte et grave. Peut-être la créature ne répondrait-elle pas à son appel mais alors l'Overlord se verrait peut-être obligé de se faire plus pressant mais irait-il jusqu'à enfoncer sa porte avant de s'inviter comme un empereur dans un de ses dominions ? Amusé à l'idée de s'installer comme un seigneur sur son trône alors que le jeune femme le regarderais avec colère, il se calma juste avant d'arriver devant sa porte. Grimpant souplement les quelques marches menant aux portes du temple malgré son imposante armure, levant son poing pour se préparer à toquer doucement à la porte fermée de la retraite de la femme-serpent il fut surprit de la voir surprise... Sur la propriétaire des lieux qui affichait le même sourire forcé que le premier jour, lors de leur sanglante première rencontre. Souriant légèrement, le démon guerrier inclina sa tête recouverte de métal comme pour remercier son hôte et entra quand elle se décala légèrement pour le laisser entrer. Parcourant un peu l’intérieur du temple magiquement remit à neuf, il constata avec plaisir que la nouvelle pensionnaire du donjon s'adaptait bien à son nouveau foyer bien qu’elle conserve toujours son petit côté sauvage. Manquant un instant de prendre ses aises sur une pierre assez grande pour lui servir de siège, Daggon se retint et préféra observer la lamia avant de lui dire d'une voix polie et pleine ''d'élégance''... Ou ce qui s'en rapprochait le plus chez le démon à la peau bleu :


- Alors Miss Serenna, est-ce que vos nouveaux quartiers sont à votre goût ? J'espère ne pas m'être montré trop brusque avec vous la dernière fois mais c'était malheureusement une nécessité... J'espère que vous ne m'en voulez pas ?


Tendant la main pour lui saisir le menton comme quand il s'était ''énervé'' contre elle la dernière fois, il se retint et replia les doigts qui grincèrent à cause du gant de mailles. Souriant toujours, il parcouru encore le temple du regard avant de fixer intensément Serenna : à présent qu'elle était plus foret et plus assurée, car cela était visible, allait-elle se venger de ce que l'Overlord lui avait fait subir la dernière fois ? En tous cas, une autre chose facilement discernable était que la créature ne le portait pas tout à fait dans son coeur de chasseresse...



L'overlord
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
Une existence paisible... Ou presque? [Pv Over'] Left_bar_bleue30/40Une existence paisible... Ou presque? [Pv Over'] Empty_bar_bleue  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Une existence paisible... Ou presque? [Pv Over'] Empty Re: Une existence paisible... Ou presque? [Pv Over']

Message  Invité Ven 20 Jan 2012, 21:04

Et voila, elle lui avait ouvert... Et à présent, il entrait, prenait ses aises, s'installait. Le trouble qui était né en elle ne disparaissait pas, il s'intensifia même lorsque le démon tendit ses doigts, le tout d'une façon qui lui rappela un fort mauvais souvenir... La fois où il avait pris son visage entre ses doigts, dans un soupçon de domination qui n'avait pas du tout plu à la lamia! Il fallait dire qu'entre elle et la créature casquée, tout était loin de l'histoire d'amour. Elle avait été 'défaite' par une simple démonstration de puissance, sans même avoir été blessée. 'L'overlord', comme il s’appelait, était un puissant démon tellement protégé par son armure qu'il ressemblait plus à une boîte de conserve hermétique qu'à un être vivant. De plus, sa magie, sa force et sa vitesse surpassait tout ce qu'avait pu voir la lamia durant sa vie, qui était probablement bien peu de choses comparée à la sienne.. Être confrontée à ce genre d'êtres hautains, égoïstes et dominants, c'était un peu comme se regarder dans un miroir, mais sans pouvoir contrôler quoi que ce soit.. Il n'y avait rien de pire! Se sentir en position de faiblesse était vraiment une horreur et Serenna détestait ça au plus haut point . Elle n'aimait pas du tout courber l'échine, mais résister face à ce genre de créature, c'était se diriger tôt ou tard vers une fin brutale et sanglante. Or, elle ne pouvait pas se permettre de se faire tuer, surtout pas dans les conditions actuelles, ce serait totalement imprudent.. Alors si elle pouvait le chasser ou le faire partir tranquillement, sans problèmes, ce ne serait pas un mal...

Le problème, c'est qu'en bonne créature sauvage (comprendre: qui a du mal avec les autres espèces, est habituée à son environnement naturel et obéit à la plupart de ses pulsions), Serenna avait tendance à avoir du mal à résister aux créatures masculines dégageant une prestance ou une force d'esprit exemplaire. Rien à voir avec l'amour ou une quelconque attirance, loin de là, mais face à une créature dominante de sexe masculin, même si cette dernière appartenait à une autre espèce, la lamia avait tendance à faire profil bas. Cela faisait partie de ses instincts naturels, dans tous les cas.. Ne pas contrarier ceux qui en imposait le plus, c'était logique. Même si elle n'était pas dans la jungle, c'était pareil dans ce genre de situation: ne pas énerver l'intrus, et le chasser dès que possible... tout en politesse, évidemment. Ne pas réussir à contrôler une situation ou un intrus était très désagréable, alors moins cela durait, mieux c'était à ses yeux. Elle voulait l'éviter, il avait pointé le bout de son nez lui-même... Si ce n'était pas un geste évocateur qui ne laissait pas de place au doute, alors qu'est-ce que c'était...

Le géant était allé s'assoir sur une pierre, qui trônait au centre d'une pièce, près d'un mur. C'était une pierre censée être sacrée, mais lui semblait s'en moquer. Ou alors, il n'y avait pas fait attention. Il prenait ses aises comme s'il était chez lui, ou comme s'il était en terrain conquis, et cela ne plaisait guère à la créature mi-femme mi-serpent... Cependant, elle ne disait que trop rien, se contentant d'un sourire à première vue normal mais qui était un brin crispé. C'était paradoxal de savoir que ce démon l'énervait par sa façon d'être, alors qu'il arrivait à la lamia de se comporter exactement pareil avec les autres, mais c'était ça, l'égo-centrisme, l'égoïsme... Elle acceptait ce qu'elle-même pouvait faire aux autres, mais pas ce que les autres pouvaient lui faire.. Un comportement digne d'une enfant gâtée, mais elle était ainsi, et pas autrement. Difficile de dire si la lamia allait changer un jour ou l'autre, par ailleurs. La créature, qui était face à lui, s'était extirpée quand il avait voulu lui saisir le menton comme la dernière fois... Elle n'avait pas la moindre envie qu'il s'amuse à ses dépens, et s'il voulait la touchait, il avait plutôt intérêt à s'y prendre autrement. A moins que c'était absolument cela qu'il recherchait? Une domination, une apparition en vainqueur sans se soucier du vaincu? Serenna espérait que ce ne soit pas le cas, déjà que l'arrivée de ce démon ne lui plaisait guère, si en plus il venait en ces lieux pour faire la loi ou obtenir des choses d'elle, elle était mal...

Est-ce dans un sens elle était prise à son propre jeu? Est-ce que c'était une forme de punition pour tout ce qu'elle avait fait subir aux autres créatures qu'elle avait rencontrée auparavant? Qui sait, peut être qu'Echidna la punissait en ce moment même. Mais dans le doute, elle ne pouvait pas se laisser abattre, et c'est avec un minimum de calme qu'elle reprit, à l'attention du géant casqué...


"Les lieux sont à mon goût et sont empreint d'une magie qui ne laisse pas indifférent..."

Elle marqua une pause avant de reprendre, glissant les yeux au sol à la recherche d'une imperfection au niveau du parquet boisé... Son visage prit un air à peine coupable, ni trop joué, ni trop léger, pour montrer une forme de regret. Ce n'était pas son fort, mais c'était plutôt bien joué, dans l'optique actuel des choses..

"Vous avez eu raison d'être brusque.. J'étais excitée par le sang de cet humain, et je n'étais plus vraiment moi-même. Vous m'avez fait entendre raison, je devrais plutôt vous remercier.."

Le remercier?? N'importe quoi... Plutôt le tuer oui! Toute cette comédie ne lui ressemblait pas, mais alors pas du tout.. Ah, si seulement il pouvait partir, très loin, et la laisser tranquille. Certes, leur relation n'était pas du tout partie du bon pied, et cet 'Overlord' représentait tout ce que Serenna pouvait détester chez quelqu'un de plus puissant qu'elle, mais est-ce que pour autant, tout était joué d'avance? Difficile à dire, même la lamia ne pouvait répondre à cette question en apparence simple mais en réalité si complexe.. Elle ajouta tout en tortillant une des mèches de sa chevelure autour d'un de ses doigts, par jeu:

"Overlord, si je me souviens bien..."

Oh que oui, qu'elle s'en souvenait.. Mais il était peut être bon de refaire les présentations en ces instants plus calmes et sereins, le tout en se tenant évidemment à bonne distance de sécurité..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une existence paisible... Ou presque? [Pv Over'] Empty Re: Une existence paisible... Ou presque? [Pv Over']

Message  L'overlord Dim 22 Jan 2012, 19:35

Malgré l'évident mal aise de son hôte, l'Overlord s'invita quand même avec une nonchalance non dissimulée et une arrogance qui frisait presque l'insolence mais commune à tout être puissant. Cela l'amusait de voir le trouble de la Lamia qu'elle n'exprimait certes pas à voix haute mais était pourtant ''visible'' comme une impression persistante dans l'air et dans la posture de l'interlocutrice de Daggon : un petit gène qui semblait signifier ''par pitié va-t-en tu me troubles ''! Amusé par cet état de fait, l'Overlord lui fit comprendre qu'il n'allait pas partir avant d'en avoir décidé ainsi et de profiter au maximum des possibilités offerte par son hôte. Bien que cela puisse sonner un peu trop libidineux et pervers, rien de tout cela ne traversait la tête du démon, juste une pulsion dominatrice qui voulait faire de Serenna l'esclave terrifiée d'un maître maléfique prêt à détruire son jouet à la moindre faute. Il s'imaginait déjà en train de toiser la créature vaincue à ses pieds en train de supplier pour sa vie alors qu'elle se serait opposé à sa volonté une seconde auparavant. Il voulait voir sa terreur alors que l'acier de sa lame titillait son champ de vision en plongeant droit vers la pupille dilatée par l'effroi de savoir sa fin proche. Cette pulsion meurtrière était puissante mais, vu qu’elle se passait en général très vite et n'apparaissait que très rarement dans l'esprit chaotique du démon et bien il la supprimait d'un petit effort de volonté mais pourtant cette fois c'était différent. Peut-être était-ce à cause des circonstance particulière de leur rencontre où la jeune reptile s'était soumise à lui mais à présent, à chaque fois qu'il la rencontrait, une petite envie de tester la résistance de la créature lui passait par l'esprit comme s'il voulait savoir si elle lui résisterait jusqu'à la mort ou finirait par s'abandonner de manière réticente à lui céder tout contrôle.



La seconde option, bien que sacrément intéressante, vit ses chances de s’accomplir fortement compromise par la réaction plutôt vive de la lamia qui se replia lorsque la main du démon faillit entrer en contact avec sa peau et cela fit sourire le guerrier en armure qui manqua de rire. Voyant la femme-reptile changer d'expression, il comprit qu'elle allait une nouvelle fois tenter de le ''tromper'' ou de jouer un peu avec lui dans le but de le calmer et d'apaiser ses drôles d'envies du moment. Alors qu'elle flattait l’ego de guerrier de Daggon, ce dernier se redressa et se mit à lentement parcourir le temple en s'amusant à imaginer l'utilité d'un tel lieu ici et pourquoi la Lamia disait ressentir une forme de magie qui lui plaisait en ces lieux. Se rapprochant d'elle au moment où elle commençait à jouer avec ses cheveux, le guerrier à la peau bleu s’arrêta à une bonne distance de sécurité de son interlocutrice en l'observant toujours de mon regard orange plissé. Elle poursuivit, tout en se reculant, en ajoutant son nom... Cela plu à l'Overlord même si ce dernier savait qu'il était bon de connaitre le nom d'un ennemi et que c'était sans doute dans cette optique que la femme-serpent avait retenu ce surnom. Se rapprochant encore de la créature, il dit d'un ton amusé :

- C'est exact, il s'agit bien de mon nom, je suis heureux que vous l'ayez retenu Miss Serenna mais par contre... Il y a autre chose qui resté imprimé dans vos yeux à mon sujet.

se rapprochant encore plus et faisant reculer la Lamia jusqu'à une colonne contre laquelle elle n'eu d'autre choix que de s'appuyer, Daggon se mit à toiser le visage de Serenna en la fixant bien dans les yeux avec un regard cruel. Il se pencha sur elle si bien que leurs visage n'étaient plus qu'à quelques centimètre l'un de l'autre. Soufflant tout bas, le démon dit d'un ton toujours aussi amusé :

- Vous vous souvenez toujours de la haine que vous avez pour moi !
L'overlord
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
Une existence paisible... Ou presque? [Pv Over'] Left_bar_bleue30/40Une existence paisible... Ou presque? [Pv Over'] Empty_bar_bleue  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Une existence paisible... Ou presque? [Pv Over'] Empty Re: Une existence paisible... Ou presque? [Pv Over']

Message  Invité Lun 23 Jan 2012, 01:06

C'était avec un certain agacement qu'elle se disait qu'elle n'allait pas avoir le choix: devoir le supporter. Elle allait devoir le supporter jusqu'à ce qu'il parte! Le menacer ne mènerait à rien, au contraire, cela ne ferait qu'attiser d'avantage les envies du démon, qui en profiterait alors honteusement. Elle ne devait pas non plus être trop directe, cela aurait un effet bien désagréable, là aussi... Non, elle devait compter sur plusieurs facteurs: la chance, l'humeur de l'être casqué, l'heure... Des facteurs qu'elle ne contrôlait pas du tout, pour ainsi dire! Et ça, ça l'agaçait au plus haut point! Ce démon était comme elle, il avait trouvé une proie et désormais, il n'aspirait plus qu'à une chose: jouer. Jouer jusqu'à ce que cette dernière se brise. A vrai dire, elle n'avait pas encore été réduite à l'état de poupée, mais avait subit une grande défaite la dernière fois, dans les mêmes lieux. Sans même être blessée, elle avait été vaincue. Être épargnée était un certain déshonneur, mais c'était ce qu'elle avait choisit. Peut être aurait-elle du se faire tuer? Est-ce que cela aurait été moins désagréable à vivre? Est-ce que cela lui aurait évité les tortures à venir? Et bien non! Car tout n'était pas encore joué d'avance!

L'être casqué avait laissé passer sa chance la dernière fois. Il l'avait accompagnée à la salle du pacte, puis l'avait laissée seule, sans plus de cérémonie. Il aurait pu en profiter, dans le temple, pour la soumettre une bonne fois pour toute... L'état mental instable de la lamia était dans les conditions requises pour ce faire, pour devenir une petite poupée effrayée et docile.. Maintenant, c'était un peu tard: elle était sur son territoire, elle connaissait les lieux, et elle était plus sereine, mieux installée. Sa position de faiblesse était toujours, mais mentalement, elle était bien mieux lotie. La faire plier allait être beaucoup moins facile à présent, mais elle ne voulait pas non plus s'attirer ses foudres... Elle devait à tout prix éviter de se faire tuer, quoi qu'il arrive! Mais est-ce que sa fierté tiendrait le coup? Est-ce qu'elle allait faire les bons choix? Est-ce que tout cela n'allait pas se jouer au final sur un hypothétique choix genre 'fierté' ou 'survie'? Elle ne savait pas, et ne devait pas non plus en arriver à ce point. Quoi qu'il arrive, tout allait se jouer à présent sur ses capacités à se retenir, se calmer, se contrôler et ne pas dire n'importe quoi... Simplement.

Mais ce démon avait la bougeotte. Elle n'avait même pas finie sa phrase que déjà il quittait sa pierre, se levant pour faire le tour du propriétaire. Il y avait plusieurs salles dans ce temple, une pour chaque divinité en réalité, et celle actuelle était dédiée à une ancienne créature mi-homme mi-serpent. Un être, un culte oublié, que la lamia voulait remplacer par celui d'Echidna, sa déesse mère. Ce n'était pas un mal, après tout personne n'était encore venu pour ce dieu serpent, ce qui signifiait que ses adeptes devaient être rares... Le remplacer n'allait pas devoir poser problème.

Nerveuse, la créature à corps de serpent restait dans sa zone de sécurité, si on pouvait dire, jouant dans ses cheveux tout en surveillant l'être... Ses déplacements n'étaient pas naturels. Il n'était pas ici pour une visite de courtoisie, ni pour un état des lieux.. Ses pas se dirigeaient des directions hasardeuses, dont le but final, c'était la position de la créature: il n'y avait aucun doute, il était venu pour elle, pour une raison bien précise. Et c'était loin d'être plaisant. D'ailleurs, il s'approchait. Son charisme, sa prestance et son air qui se voulait menaçant mal gré tout, firent reculer la lamia mal gré elle, légèrement désarçonnée. Lui aussi se souvenait de son prénom, et déjà, il l'acculait contre une colonne, lui laissant peu de possibilités de fuite... Aucun doute possible, c'était un petit jeu qui était lancé sur l'instant, un jeu où il y avait fatalement un perdant et un gagnant. Sauf qu'ici, il y avait de grandes chances que le vainqueur soit autoproclamé, car après tout... Le puissant décide, le faible subit. C'était la logique universelle des choses, et c'était ainsi. Adossée à la pierre, Serenna pouvait sentir ses chances de tranquillité se réduire comme peau de chagrin, face à un Overlord très impressionnant et particulièrement... décidé.

Ses paroles étaient sans équivoques. Et elles étaient claires et nettes. Il voulait l'entendre, il le savait déjà, l'avait déjà ressentit, mais il voulait l'entendre de ses lèvres. Cela devait attiser ses envies sadiques de s'en prendre à elle, et c'était un peu de sa faute à l'origine... Si cette fameuse journée, lors de leur première rencontre, elle n'avait pas montrée un tel signe de faiblesse!! Elle n'en serait pas arrivée là, à ce stade où elle se demandait quoi faire, quoi dire.. Face à un démon qui guettait la moindre porte d'entrée où se faufiler, où se frayer un chemin jusqu'au Saint Graal. Cela devait être si facile pour lui de la réduire à néant, de la perforer, de la rendre misérable ou moins que rien, mais il semblait ne pas vouloir le faire par la force... Uniquement par les mots, le regard, le mental. Ou alors, il attendait le moment opportun pour frapper, ce n'était pas impossible. Serenna sembla dans un premier temps interdite, silencieuse, surprise.. Mais aussi un brin effrayée par cet être que son instinct hurlait de ne pas contrarier. Un étrange mélange d'agacement et de peur, peu savoureux, qu'elle rêvait de ne pas connaître. Être une proie prise au piège n'avait rien de très attirant, c'était bien mieux de jouer le rôle du chasseur sans scrupules! Que faire? Que répondre? Comment agir?

Du calme.

Reprenant ses esprits, laissant peur et autres sentiments négatifs de côté, Serenna redressa le visage fièrement, pour fixer le démon dans les yeux, sourire aux lèvres. Le tout pour le tout?


"Je crois qu'il y a erreur... J'avoue être frustrée d'avoir trouvé plus puissant que moi, mais je n'ai aucune raison de vous haïr. Je réserve ce genre de sentiments pour les humains. On peut dire dans un sens que j'éprouve une forme de jalousie envers vous, avec un zeste de contrariété..."

Elle n'avait trouvé que ça. C'était la seule chose qui lui était passé par la tête, et quand bien même cela pouvait paraître honnête, c'était tout de même des mots assez 'contrôlés' vis-à-vis de ce qu'elle aurait éventuellement pu dire. L'avantage ici, c'est que tout était vrai, ou presque. Elle ne le haïssait pas vraiment, c'est juste qu'elle ne le supportait pas et qu'il l'énervait. Si le démon pouvait lire dans ses émotions, alors il verrait que ces mots étaient emplis d'un minimum de sincérité... Peut être allait-il être énervé? Peut être allait-il apprécier cette honnêteté? Il pouvait avoir tant de réactions différentes, imprévues et incontrôlées... Tout pouvait arriver. Le pire comme... le pire. La lamia ne se démontait pas, cependant, et elle reprit aussitôt:

"... J'ai rarement été confrontée à quelqu'un d'aussi prévenant que vous, qui s'inquiète de mon bien-être ou de mon installation... Tout comme j'ai rarement parlé à quelqu'un d'aussi... près.. C'est un peu troublant..."

Une goutte de sueur furtive glissa le long de sa tempe, passant non loin d'un de ses yeux pour filer le long de sa joue. Il était vrai qu'elle n'avait jamais parlé à quelqu'un d'aussi près dans ce genre de situation étrange, et pas très agréable. L'atmosphère devenait bizarre, et elle-même doutait sérieusement de l'issue de la scène... Sans quitter son sourire, elle reprit à nouveau, comme pour parachever la chose...

"... Est-ce que par hasard... la créature sauvage et jalouse que je suis vous intéresse...?"

Les dès étaient jetés. Inutile de jouer des charmes ici, la situation n'était pas du tout en sa faveur de toute façon. Ils étaient si près l'un de l'autre qu'ils auraient pu sentir leurs souffles respectifs, si le démon n'avait pas son heaume, évidemment. Si Serenna avait été sous forme humaine, elle aurait été bien minuscule comparée à lui, qui approchait les deux mètres vingt... Heureusement, elle était sous sa forme naturelle, et elle était hissée à peu près à sa hauteur, à peine plus bas pour ne pas trop se montrer dominante. Elle s'était un peu laissée aller, défiant quelque peu le démon par ses mots d'apparences anodins. Pour un observateur extérieur, cela pouvait ressembler à de simples interrogations, mais peut être y avait-il un autre sens à tout cela?

Comment allait réagir l'Overlord? Mettre fin à tout cela, poursuivre, ou trouver un autre jeu encore? Les dès roulaient toujours...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une existence paisible... Ou presque? [Pv Over'] Empty Re: Une existence paisible... Ou presque? [Pv Over']

Message  L'overlord Ven 27 Jan 2012, 20:57

Alors que la distance séparant les deux prédateurs en puissance s'amenuisait de plus en plus, le démon en réelle position de force par rapport à sa victime emplie d'amertume se mit à sourire. Le dernière rencontre de l'Overlord et de la lamia lui revenait en fait en mémoire et l'homme un peu sadique sur les bords repensait avec un plaisir non dissimulé aux émotions qu'il avait ressentie alors que la bête courbait l'échine face à sa puissance. Bien entendu, la femme-reptile avait un peu évoluée depuis cette petite rencontre amusante : était-elle rassurée par la présence du pacte ou bien par les lieux qui constituaient un ''foyer'' pour la chasseresse ? Son opposant n'ignorait pas pourtant son net avantage sur elle mais restait prudent : ne jamais réveiller l'eau qui dort surtout si on voit que le flot commence à bouillonner. Pourtant, éternel arrogant qu'il était, le guerrier ne fit rien de ces pré sentiments qui lui ordonnaient tous de calmer le jeu et d'arrêter de jouer avec le feu et se rapprocha encore d'elle. Bien entendu, le risque qu'avait l'Overlord de subir une attaque directe de la lamia restaient relativement faible car elle avait bien comprit qu'elle serait morte avant d'avoir pu sérieusement faire du mal à son ennemi mais ce n'était pas pour autant une raison de jouer avec les nerfs de la femme juste pour se divertir. car au fond, Daggon trouvait cela extrêmement divertissant c'était vrai ! Durant un court instant, le guerrier à la peau bleu se demanda d'où pouvait bien provenir ce caractère sadique qu'il ne croyait pourtant pas avoir. Accuser son frère jumeau défait et enfermé dans un espace quasi inaccessible d'un autre espace-temps de l'avoir modifié aussi bien de corps que d'esprit aurait été facile mais qu'en était il vraiment ? Ses pulsions troublèrent un instant le démon mais la réplique déclamée calmement par Serenna acheva d'enterrer les pensées étranges qui voletaient dans le cerveau de l'Overlord : l’honnêteté et les nombreuses concessions faites lors de la prononciation de cette courte phrase frappa un peu Daggon qui pourtant ne tomba pas dans le stupide orgueil qui consisterait à se vanter auprès d'elle de sa puissance supérieure à celle de la reptile et fanfaronner en croyant avoir une emprise enfin totale sur le corps et l'esprit de la créature.



A la place de cette débauche de stupidité qui aurait sans nul doute signer sa perte, la chasseresse en aurait sans doute profiter par le prendre par surprise et enfin parvenir à reprendre une certaine forme de contrôle. Refusant donc de céder à l'envie qu'il ressentait quand même de jouer les hommes machos et supérieure à toute créature féminine, le démon se contenta d'observer un instant le visage de son interlocutrice. Il crut y discerner une drôle d'étincelle mais ignora cette drôle d’impression quand il entendit la dernière réplique de la femme qui le fit rire. Sans prévenir, il se saisit de ses joues comme lors de leur première rencontre et regarda avec surprise une goûte de sang couler de sa main et laisser un petit filet dégouliner le long de sa joue et il recueillit sur son doigt en se demandant un court instant pourquoi son propre fluide sanguin tachait ses mains. Il finit par laisser tomber cette énigme et préféra plutôt jouer avec cette petite goûte en finissant par la déposer entre les lèvres de la créature comme si il s’agissait d'un présent sucré et sensuel. Ricanant soudain, le démon se pencha soudain en avant pour vriller ces yeux oranges dans ceux dorés de son interlocutrice : lui intéressé ? Indubitablement mais pas comme on aurait pu le croire. En fait, c'était vraiment le côté sauvage de la bête qui attirait le démon qui se voyait en ''maître'' de cette perle rare mais pour cela... Il faudrait vraiment déployer des trésors de patiences et d'imaginations pour parvenir à étouffer l'instinct bestial de Serenna. La tentions sembla soudain encore monter d'un cran alors que Daggon restait là à vriller son regard dans mais aucune ''envie'' ne traversait son regard orangé. Seul de l'amusement malsain pouvait se lire dans ces deux orbes brillants : il appréciait sa position supérieure et voulait tester les nerfs de la femme-serpent mais une petite voix dans sa tête lui sommait de ne pas aller trop loin par respect pour une autre personne. L'Overlord maintenant à quelques centimètres du visage de Serenna semblait surtout curieux de voir comment les instinct de cette femme surprenante allait réagir avec l'odeur du sang dans les narines !


L'overlord
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
Une existence paisible... Ou presque? [Pv Over'] Left_bar_bleue30/40Une existence paisible... Ou presque? [Pv Over'] Empty_bar_bleue  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Une existence paisible... Ou presque? [Pv Over'] Empty Re: Une existence paisible... Ou presque? [Pv Over']

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum