My Life as a Dungeon Keeper
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Entrer par la porte ou sortir par la fenêtre...

Aller en bas

Entrer par la porte ou sortir par la fenêtre... Empty Entrer par la porte ou sortir par la fenêtre...

Message  Invité Mer 08 Fév 2012, 00:58

'' C'était un matin ensoleiller dans le monde extérieur. Les oiseaux chantent, les petits-humains sortent de leurs tanières comme les grands-humains pour diverses tâches. La vie est des plus belles soit-disant, mais tout c'est n'est que très peu important dans les circonstances. De plus, il aurait bien plus avoir de la pluie, de la grêle ou même une pluie de confettis sans que je le m'en rende compte. Cependant, pour ne pas gâcher l'humeur et le style de l'écriture, je vais faire comme si c'était le cas. Après tout, c'est moi qui raconte! ''

. . . . .

Enfermé dans une boite, le golem attendait son heure. Le savait-il simplement qu'il attendait ou était-il mort pour le moment?

Arrivé dans la ville humaine quelques jours auparavant, il avait été jugé très rapidement par ses enfants et adultes qui étaient venu l'entourer. Une statue vivante n'était pas des plus commune dans ce monde et Karl attira bien vite les regards. Malgré son désir de massacrer ses humains, petits et grands, il manquait de temps. Il n'avait pas fait de provision de mana depuis plusieurs jours et ce manque de ''nourriture'' l'affaiblissait grandement. Pour tout dire, il pouvait a peine tenir debout et avancer un pied devant l'autre. Il se contenta de faire un léger sourire qui cachait bien mal son empressement à partir d'ici.

*Depuis quand les humains veulent me parler? Je ne veux pas leur parler! Donc, ils ne devraient pas vouloir me parler également! Stupides humains, incapable d'être logique!*

Bombardé de questions toutes aussi diverses que variés, il s'impatientait grandement. La statue moqueuse voulais en finir, mais pas de la manière que ses humains le souhaitaient!

'' C'est un monstre! Nous sommes tous en danger avec lui dans les parages! Qu'on le brise en mille morceaux! ''

La foule se fît plus menaçante. Toujours souriant, mais sachant que ses humains voulaient se battre, le golem était près a vendre chèrement sa peau. Et si possible, ne pas trouver aucun acheteur et repartir. Un vieillard s'avança. Un ancien humain peut-être, mais peu m'importait. Seuls ses paroles avaient la moindre importance.

'' Il attirera la colère des maîtres du donjon si nous le tuons ou s'il meurt ici! J'ai une meilleur idée. Nous n'avons qu'à l'y envoyer et ce sera leur problème! ''

Exprimant leur appréciation au vieille homme, ils décidèrent de passer à l'attaque. À l'aide d'un gourdin de bois, Karl Grim fût heurter de plein fouet au niveau de la tête. Choc qui aurait pu causer de grave séquelles psychologique s'il aurait eu un cerveau ou s'il n'était pas déjà fortement atteint. Tombant au sol, il n'avait pas la force de se relevé.

*Pathétique, je suis pathétique... Je ne peux plus bouger... C'est la fin dès que je deviens libre? C'est... triste...*

Décharger, Karl ne bougea plus. De retour au simple niveau de statue, il conservait néanmoins son sourire dans sa pétrification.

. . . . .

'' Je n'ai pas eu le temps de dire au revoir à Jimmy, mon corbeau. Vous savez, Horace est mon plus fidèle compagnon depuis quelques semaines et j'aurais aimé lui parler avant de m'éteindre. J'aurais dit un monologue des plus triste pour lui dire a quel point il me manquerait... Enfin, du moins jusqu'à mes dernières forces. La suite des choses fût bien moins émouvants... Combien de temps je suis resté dans cette léthargie? Je ne pourrais le dire. Cependant, Armand était encore vivant. Ce brave corbeau devait avoir trouvé à manger et ce ne devait pas être plus que quelques jours tout au plus... ''

. . . . .

Karl fût rapidement emballé et livrer dans une boite de bois à la forteresse. Les gens du villages avait donner la boite en disant qu'il s'y trouvait une statue d'un artiste inconnu qui avait échanger des provisions et vivres contre une de ses œuvres. C'est uniquement lorsqu'ils annoncèrent que cette statue avait un petit quelque chose de magique que les résidents la prirent. Le sourire ne devait pas être assez convaincant et il se devait de se débarrasser de Karl au plus vite. Son corbeau, percher sur la boite, refusait de partir sans pourtant être remarqué. Une fois le cortège humain passé, le golem fût rapidement transporter au rez-de-chaussée, endroit qui manquait cruellement de décoration. Les deux porteurs, essoufflé de transporter une statue aussi lourde, décidèrent d'un commun accord de la laisser sur le sol avant de repartir à leur poste de garde.

C'est après quelques minutes que la magie s’opéra. La magie ambiante redonnait un peu d'énergie au golem qui, pour commencer, ouvrit les yeux. Regardant de droite à gauche, il se demanda qui l'avait ainsi ramené. Sentant la mana qui venait des murs du donjon, la courageuse statue plaça sa main vers la source d'énergie. Au contact de sa peau de pierre, la mana se transféra rapidement à Karl Grim. Il était en vie!

. . . . .

'' Et voilà comment je suis revenu à la vie! Dommage qu'il n'y ait personne a part toi pour m'entendre Bernard... ''

Le corbeau le fixait de ses yeux rouges, se demandant probablement ce que pouvait bien raconter son interlocuteur.

'' Même si je ne sais pas vraiment comment je suis arrivé ici... Ni même où je suis... À part le fait que je suis dans une sorte de donjon... Qu'en dit-tu Christophe? ''

Lui lançant un croassement strident, le corbeau le regardait tout en se demandant ce qui ferait bien bouger le golem.

Spoiler:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Entrer par la porte ou sortir par la fenêtre... Empty Re: Entrer par la porte ou sortir par la fenêtre...

Message  Tunski Sam 11 Fév 2012, 18:27

La matinée s'étant faite bien fraîche dans la Forêt maudite, un certain petit esprit bien malicieux s'était décidé à partir en expédition vers la relative chaleur de la grande tour sombre. C'était donc pour cette raison que, en ce début d'après-midi, il se trouvait dans le grand hall du Donjon et non entre ses chers arbres.
Il descendait donc gaiement l'escalier, courant sur la rambarde en grignotant les restes d'un gâteau chapardé, lorsqu'il crut entendre du bruit qui résonnait sous le haut plafond. Risquant un oeil à l'angle de l'escalier, il aperçut une curieux personnage, qui paraissait être une humain aux mouvements bien raides. Il descendit prudemment en glissant doucement sur la rambarde, essayant de ne pas se faire remarquer de l'individu. Il atterrit ainsi sur l'une des fines branches de l'une des deux plantes en pots qui venaient décorer l'extrémité basse de l'escalier, de part et d'autre.


'' Même si je ne sais pas vraiment comment je suis arrivé ici... Ni même où je suis... À part le fait que je suis dans une sorte de donjon... Qu'en dit-tu Christophe? ''

Depuis son poste d'observation, l'esprit follet pouvait observer plus attentivement le visiteur. Si celui-ci avait l'apparence d'un humain-cupide, la ressemblance n'allait visiblement pas plus loin. Son oeil grisâtre, mais surtout sa façon d'amener à lui les pouvoirs du Donjon -étant un esprit, Tunski pouvait apercevoir les courants éthérés de la magie- indiquaient clairement qu'il était une créature magique, l'un des monstres qui trouvaient leur place ici.

Puis vint germer dans la tête du petit être une idée qui pourrait bien conduire à une franche rigolade, ou tout du moins l'amuser quelques temps. Il n'avait guère croisé beaucoup de monde de la journée et, loin de son territoire amical et envahi par la végétation, il avait évité de trop attirer l'attention sur lui, martyrisant seulement quelques rats et chats qu'il avait pu voir dans les sombres recoins du bâtiments, laissant tranquilles monstres et autres longues-jambes.
Aussi, avec la douce sensation de calme que cela provoquait immanquablement au plus profond de lui, la fée incarna son esprit dans l'enveloppe qu'était désormais la plante sur laquelle il était posé. En un clignement de paupières, son corps de farfadet disparut et il ne fit plus qu'un avec le petit arbuste.
Une fois ce petit tour réalisé, il s'appliqua à prendre la voix la plus grave et caverneuse possible -ce qui avait un rendu assez pathétique puisque guère bien grave, il faut l'avouer- pour déclamer d'un ton impérieux:


"En effet, visiteur inopportun, tu es ici en moi et je suis non seulement un donjon, mais plus précisément le Donjon ! Mais qui es-tu, toi, créature misérable, pour oser venir jusqu'en mon domaine sacré puiser ma mana sans autorisation aucune ?"
Le petit farfadet fit une pause un court instant, avant de reprendre de plus belle, se voulant menaçant et terrifiant, "Veux-tu donc subir mon courroux pour venir piller ici la magie qui est mienne ?"

Tunski était content de son petit tour: que son effet réussisse ou non, il riait intérieurement de sa propre malice. Et si le monstre qui entendait cette voix venue de nulle part qui résonnait dans la grande pièce marchait dans son piège, il allait rire encore plus, bien plus !
Tunski
Tunski

Masculin
Messages : 148
Expérience : 438
Métier : Garde forestier

Feuille de personnage
Niveau:
Entrer par la porte ou sortir par la fenêtre... Left_bar_bleue10/40Entrer par la porte ou sortir par la fenêtre... Empty_bar_bleue  (10/40)
Race: Fairy
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Entrer par la porte ou sortir par la fenêtre... Empty Re: Entrer par la porte ou sortir par la fenêtre...

Message  Invité Sam 11 Fév 2012, 23:15

"En effet, visiteur inopportun, tu es ici en moi et je suis non seulement un donjon, mais plus précisément le Donjon ! Mais qui es-tu, toi, créature misérable, pour oser venir jusqu'en mon domaine sacré puiser ma mana sans autorisation aucune ?"

Se redressant lentement, Karl regarda à droite et à gauche tout en vérifiant ce qui aurais pu lui parler. Après tout, conscient que la magie existait bel et bien, la statue ne pensait le moins du monde que le donjon puisse être possédé par un esprit fait de magie. Après tout, lui même devait se fournir en magie et le chateau devait se fournir en magie d'une tierce personne. Ce qui semblait parfaitement logique dans son esprit. Sauf si l'esprit d'un mage qui générait sa propre magie était enfermé dans le donjon et le narguait. C'était aussi une probabilité...

De plus, cette voix lui inspirait plus le rire que la crainte...

Cependant, un combat dans sa situation était fortement déconseillé. Étant d'une rigidité presque cadavérique, ses mouvements n'étaient pas aussi fluide qu'il aurait voulu. Il ressemblait vraiment à un golem pour le moment... Ce qui était très loin de lui plaire. Après tout, le fait de ne pas pouvoir bouger à sa guise lui était très pénible. De plus, il se sentait lourd. Ce devait être un des effets du retour d'énergie. Craignant quand même la possibilité que, en forçant trop la main à son corps encore endormis, ce soit le reste de son corps qui ne s'éffondre sous l'effort... Après tout, rien ne sert de se réduire en milles et uns morceau pour le moment. De plus, il lui faurait un peu plus de temps pour être bel et bien rempli. Il avait aspiré cette magie par réflexe et uniquement pour redevenir conscient.

Le corbeau aux yeux rouges s'envolla pour se percher sur ce qui semblait être l'arche de l'escalier. Cependant, il ne vint pas a l'esprit de la statue que ce dernier voulait lui dire quelque chose. S'il voyait le farfadet ou si c'était simplement pour lui dire de quitter l'endroit, c'était un de ses mystères... Mais ses yeux rouges regardaient bel et bien la plante et, à son grand daim, la statue était bien trop absorbé par ses problèmes pour comprendre le message.

"Veux-tu donc subir mon courroux pour venir piller ici la magie qui est mienne ?"

''Des menaces? Pourtant, ne doit-on pas offrir le gîte pour la nuit au voyageur fatigué?''

La statue commença à se lever. Il sentait la rigidité de son coprs qui lui fessait obstacle, mais il réussi sans trop de difficulté. Cependant, il avait l'impression d'être une vieille porte mal huillé depuis quelques années. Karl conservait malgré tout un bon sourire, mais ses yeux donnait l'impression qu'il était fatigué d'attendre. S'appuyant sur le mur derrière lui tout en le touchant de ses deux bras, la mana venait encore une fois s'ajouter à ses forces. Il pouvait toujours puisser sa force? Ce donjon ne pouvait pas se défendre lui même?

''Hum. Intéressant... Je pensais que tu m'empêcherais de te prendre de l'énergie... Dans ce cas, tu ne peut pas m'empêcher de répondre à tes menaces!''

S'élançant vers le mur opposé avec une vitesse impressionnante pour un humain (et donc encore plus pour une statue animé), Karl frappa de toute ses forces contre le mur du donjon. Malheureusement, contrairement à sa pensé, le mur ne s'est pas éffondré en tas de gravas. En fait, le mur n'avait même aucun domage visible. Ceci dit, contrairement à un humain qui se serait brisé les os de sa main, la statue n'avait rien ressentit ni n'avait fissuré sa propre personne. Regardant son poing comme si ce dernier ne marchait pas bien, il redonna un autre coup... Puis un autre... Et un autre...

Une succession de coup face au mur caussèrent que peu de dégâts au donjon. Un bruit sourd de coup se fît entendre à un rythme régulier, mais sans pour autant que rien ne se produisse réelement. Après un moment, Karl arrêta cette mascarade. Non pas par épuissement, mais par désintéressement.

''Hum... Il semblerait que je ne puisse pas te détruire et vice versa... Nous sommes dans une impasse... Peut-tu me dire ton point faible ou bien montrer un signe de résistance? Sinon, j'irais chercher une pioche avant de recommencer le travail...''

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Entrer par la porte ou sortir par la fenêtre... Empty Re: Entrer par la porte ou sortir par la fenêtre...

Message  Tunski Ven 17 Fév 2012, 01:29

Toujours dans son observatoire, le follet observait la réaction, l'espérant cocasse. Mais quelle ne fût pas sa déception lorsque celui-ci ne réagit guère plus que s'il avait croisé l'un des gardes du lieu. Et pour ajouter à son désarroi, voilà que le grand ailes-noires venait de se poser juste à côté de lui, ayant probablement remarqué la luminescence du buisson causée par la malice du petit être qui l'habitait.
Alors qu'il était là, hésitant entre sortir, au risque d'avoir à en démordre avec le corbeau, et continuer son manège, observant le volatile sombre, un bruit sourd retentit. Le petit être n'en croyait pas ses yeux: l'homme face à lui venait ni plus ni moins d'essayer de briser le mur du Donjon.


BAM

Mais c'est qu'il insistait le bougre en plus ! Était-il donc fou ? En tout cas, c'était un nouveau venu, il en était désormais certain. Et ce dont il était certain aussi, c'était de la solidité du monstre: ses fines armes auraient bien du mal à l'entailler pour y distiller leurs poisons...
Profitant que les frappes répétées distrayaient le corbeau, l'esprit s'élança à toute vitesse, filant hors de sa cachette vers l'altitude du plafond voûté, essayant de ne pas attirer l'attention. Une fois en hauteur, il pointa sa sagette en direction de l'oiseau qui le regardait, prêt à s'envoler: un mouvement d'aile et le corbeau risquait fort de sentir quelques courants d'air entre ses plumes, tous deux le savaient !


''Hum... Il semblerait que je ne puisse pas te détruire et vice versa... Nous sommes dans une impasse... Peut-tu me dire ton point faible ou bien montrer un signe de résistance? Sinon, j'irais chercher une pioche avant de recommencer le travail...''

La situation, bien qu'inattendue, se révélait finalement drôle, du moins aux yeux de Tunski. La créature risquait gros à frapper comme cela: s'il ne se blessait pas simplement en frappant la roche, il était certain que cette démone de maîtresse des lieux rapplique au plus vite. D'après le peu qu'avait compris le follet -et surtout le peu qu'il avait écouté, le Donjon tenait debout par la volonté d'une démone qui y était liée, et il ne faisait aucun doute qu'elle n'apprécierait pas sentir son bijou être ainsi malmené.
Il hésita un instant, ne sachant s'il le laisserai se damner ainsi ou non. Il aurait été dommage de gâcher une si belle occasion de s'amuser en lui révélant ce qu'il encourait. A moins, bien sûr, qu'il ne lui joue un autre tour à la place ! Et il lui venait justement une idée !

Voletant juste au dessus de la statue animée, il réduisit en poudre les feuilles friables qu'il avait extraites de sa bourse, laissant la poudre ainsi formée tomber en fine pluie, presque imperceptible, sur Karl. Et si celui-ci ne la remarquait peut-être pas, il ne manquerait sûrement pas de noter ses effets.
Sa besogne achevée, il alla s'asseoir en haut de la grande porte d'entrée, restée entrouverte, lançant un regard moqueur au corbeau toujours immobile malgré que la lancette ait réintégrée son attache, sur l'épaule du farfadet.


- "A ta place, je ne ferais pas ça, l'ami", lança-t-il au monstre qui agressait le mur, ayant reprit son ton malicieux habituel. "Tu dois être nouveau dans le coin, mais laisse moi t'expliquer que ce que tu frappes là est plus ou moins un démon, et pas des plus faibles d'ailleurs ! Mais bon, vu la mana corrompue qu'il t'a laissé lui voler, tu dois déjà t'en être rendu compte, non ?"

Si la mana du Donjon n'était guère aussi sombre que ce qu'il prétendait, les forces de Karl s'évanouissaient tout de même peu à peu. La plante de laquelle provenait la poudre que Tunski avait répandu précédemment agissait avec la magie à peu près comme le sel avec l'eau: il l'absorbait et la retenait, la subtilisant à son possesseur initial.
Ainsi donc, malgré la magie qu'il avait récupéré un instant plus tôt du mur, le nouveau venu se sentait de nouveau de plus en plus vidé comme la poudre faisait son effet. Et s'il croyait que le problème venait de la mana, au moins il n'en reprendrait plus pour annuler l'effet de la poudre.


- Et puis, si cette démone de Forteresse ne viendra pas te botter les fesses elle-même, les gardes le feront, à moins que ce ne soit carrément la créature qui dirige ce lieu. Et crois moi, elle, tu préférerais ne pas avoir à affronter sa colère infernale !

Le farfadet affichait un grand sourire sadique sur son petit sourire, suffisamment grand pour être perceptible par le monstre malgré la distance. Et le pire dans son plan, ce qui le faisait particulièrement rire, c'était qu'il n'avait presque pas eu besoin de mentir. Enfin, bien sûr, maquiller la vérité et ne dire que ce qui l'arrangeait n'est pas mentir, du moins du point de vue d'un esprit follet.
Tunski
Tunski

Masculin
Messages : 148
Expérience : 438
Métier : Garde forestier

Feuille de personnage
Niveau:
Entrer par la porte ou sortir par la fenêtre... Left_bar_bleue10/40Entrer par la porte ou sortir par la fenêtre... Empty_bar_bleue  (10/40)
Race: Fairy
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Entrer par la porte ou sortir par la fenêtre... Empty Re: Entrer par la porte ou sortir par la fenêtre...

Message  Invité Ven 17 Fév 2012, 08:15

Après ses assauts répétés, Karl avait arrêter pendant un cours instant. Cependant, ce n'était pas une situation des plus simples à présent. Pensant que son adversaire était le mur, le golem entendit la voix qui parlait à présent. Bien entendu, il n'avait aucunement vu les mouvements du farfadet auparavant ni le fait qu'il était couvert d'une poussière qu absorbait la mana.

'' À ta place, je ne ferrais pas ça l'ami.Tu dois être nouveau dans le coin, mais laisse moi t'expliquer que ce que tu frappes là est plus ou moins un démon, et pas des plus faibles d’ailleurs! Mais bon, vu la mana corrompue qu'il t'a laissé lui voler, tu dois déjà t'en être rendue compte, non? ''

'' Corrompue? L'énergie n'est que de l'énergie, peu importe sa source! Ceci dit, c'est intéressant de savoir que je ne suis pas dans un domaine d'humain! Par contre... Ça n'explique pas pourquoi je suis ici ni d'où tu vient... ''

Se dirigeant vers le feu follet, Karl fût prit d'une baisse d'énergie très rapide. Figé pendant un instant, seul son visage gardait une certaine mobilité. Ayant un tic à l’œil droit, son sourire était beaucoup plus nerveux qu'auparavant. L'énergie se dissipait comme d'une plaie ouverte ou comme un lac qui se déversait dans plusieurs rivières... Sensation qu'il n'avait jamais vécu et qui avait quelque chose d'alarmant dans la situation.

* Pas encore une panne... Que m'as-tu fait petit diablotin? *

Étant prit de spasme léger au niveau des jambes et des bras, son regard ne se détournait pourtant pas de la fée qui l'avait mis dans un tel pétrin. Dans des temps normaux, ce mauvais sort aurait été un problème après quelques heures... Mais pour le moment, Karl peinait presque pour tenir debout. C'est d’ailleurs à ce moment là que son équilibre précaire que la statue comptait pour se sauver de ce mauvais pas. Étant près de la paralysie, le golem était près du mur et s'il pouvait y toucher, il pourrait prendre la mana de ce démon...

Peu importait vraiment si cette énergie était corrompu après tout. De l'énergie était de l'énergie et il était prêt à tout pour garder son semblant de vie.

'' Et puis, si cette démone de Forteresse ne viendra pas te botter les fesses elle-même, les gardes le feront, à moins que ce ne soit carrément la créature qui dirige ce lieu. Et crois moi, elle, tu préférerais ne pas avoir à affronter sa colère infernale ! ''

Ayant un autre série de petit spasmes, Karl inclina se personne pour se diriger vers le mur. Sa tête heurta le mur avec un bruit creux. Cependant, est-ce que ce bruit était causé à cause de la tête du golem ou bien à cause du mur? Un autre mystère de la vie...

Étant appuyer sur le mur comme une planche de bois, son énergie arrêtait de le fuir, mais sans pour autant lui en redonner assez pour reprendre le plein contrôle de son corps. Au moins, son existence était protégé pour le moment.

'' Je les attends! Ils n'auraient aucunes chances! … En temps normal... De plus, il n'y a pas de panneau qui interdit de se nourrir de la mana ou bien de détruire un mur qui reste muet lorsqu'on lui parle... Question de politesse... ''

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Entrer par la porte ou sortir par la fenêtre... Empty Re: Entrer par la porte ou sortir par la fenêtre...

Message  Tunski Sam 17 Mar 2012, 16:52

Spoiler:


Toujours confortablement assis sur son perchoir, le follet ricana devant l'obstination de son interlocuteur. Le monstre de pierre était têtu, vraiment têtu. D'ailleurs cela commençait à l'embêter qu'il ne tombe pas dans son mensonge aussi facilement qu'il l'aurait voulu.
Karl était toujours aussi inoffensif, bien que reprenant très lentement ses forces à mesure que la poudre absorbante se saturait en mana et, alourdie, venait se déposer au sol en fines particules vaguement irisées. Aussi le farfadet fit bourdonner ses ailes un instant avant de s'élever, s'approchant doucement du nouveau venu.


"Ainsi donc tu n'as pas la moindre idée de l'endroit où tu es ? Voilà qui n'est pas bien pratique. A vrai dire je pourrais éclairer ta lanterne si tu le souhaitais..." ironisa Tunski, un sourire narquois sur le visage, "... mais je ne suis pas sûr d'en avoir envie en fait !"

Ce disant, il se mit à accélérer, voletant autour du monstre ralenti à grande vitesse. Cela donnait un curieux spectacle, ballet aérien d'un esprit facétieux pour lequel une sculpture servait tant à la fois de décor et de spectateur.
Il continua quelques instants à voleter ainsi, faisant se tourner et retourner la tête du nouveau venu en riant, puis, sans crier gare, il se stoppa net, debout sur les cheveux de pierre de Karl. Tapotant un peu ce crâne du pied afin de s'assurer d'avoir toute l'attention du monstre, il reprit, d'un ton joyeux, ses explications.


"Mais puisque tu sembles en avoir beaucoup oublié, je vais me donner la peine de te resituer les évènements: tu as déjà suffisamment d'ennuis pour que je puisse te donner un coup de main."
La petite créature, aussi malicieuse qu'à son habitude, avait derrière la tête une idée qui risquait bien de le faire rire des heures durant. Ainsi dans sa cervelle minuscule se montait à toute vitesse une histoire abracadabrantesque.
Si tu te retrouves ici, c'est parce que les longues-jambes stupides, ceux que l'on appelle humains, t'ont capturé, tout comme ils l'avaient fait avec beaucoup de monstres avant toi... Il faut savoir que ceux du coin sont bien plus sadiques que les autres: ils ne se contentent pas de tuer les monstres, ils leur font bien pire !
Après avoir réussi à te capturer, ils t'ont transporté jusqu'à ce Donjon où résident pire encore que les cupides: des démons ! Et pas n'importe quels démons, puisque ce sont ici des démons mangeurs de monstres ! C'est là toute la cruauté des longues-jambes qui nous ont envoyé ici: ils préfèrent que les monstres se fassent dévorer par d'autres monstres. Et le pire, c'est que les longues-jambes-rouges s'amusent souvent à prendre l'apparence d'autres choses... Donc quoi que tu croises, fuis sans réfléchir !"


Le farfadet s'étonnait lui même de l'histoire qu'il venait de raconter. Elle était assez proche de la réalité pour qu'il se fasse avoir et en même temps l'idée d'une statue fuyant les autres monstres étant purement et simplement hilarante ! Et qui plus est, il avait pu une fois de plus pu faire accuser les courtes-cervelles qu'étaient les humains de tous les maux.

Décollant de son perchoir pour s'asseoir sur le rebord de la fenêtre à quelques mètres de là, il ajouta, moqueur:

"D'ailleurs, ce que je te disais sur la mana du mur n'était pas une blague. L'énergie n'est que de l'énergie, mais la mana est une énergie bien particulière. Le démon qui nourrit les murs a une mana noire qui vampirise celle de ceux qui s'en approchent trop près. C'est d'ailleurs pour ça que seuls les rouges-cornes peuvent faire de la magie sans risque ici !
Ah, et si j'étais toi, je ne resterais pas longtemps ici: si il ne réussit pas à te vider seul, le coeur-noir en enverra d'autres qui bougent plus pour finir le travail."


La tache la plus difficile pour Tunski au moment présent, comme à chaque fois qu'il mentait aussi effrontément à vrai dire, c'était de se retenir d'exploser de rire à la face du dindon de sa farce. Mais têtue comme l'était ce caillou, il était capable de ne même pas y croire...
Tunski
Tunski

Masculin
Messages : 148
Expérience : 438
Métier : Garde forestier

Feuille de personnage
Niveau:
Entrer par la porte ou sortir par la fenêtre... Left_bar_bleue10/40Entrer par la porte ou sortir par la fenêtre... Empty_bar_bleue  (10/40)
Race: Fairy
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Entrer par la porte ou sortir par la fenêtre... Empty Re: Entrer par la porte ou sortir par la fenêtre...

Message  Invité Sam 17 Mar 2012, 18:32

Le golem sentait ses forces se refaire légèrement. Le sort qui l'accablait semblait se dissipé légèrement, à mesure que sa mana se régénérait. Malgré son état de faiblesse, si sa mana arrêtait d'être drainé, il pourrait agir pendant quelques heures sans avoir besoin de revenir se coller contre une source d'énergie comme une mouche attiré par du vinaigre... Ou du miel... Peu importe le condiment puisque Karl mélangeait souvent les deux pour énerver son ancient maître. S'il devait lui obéir pour les travaux, il faignait une incompatibilité des goûts et des ingrédients. Ainsi, même en ayant des connaissance en cuisine, il n'était pas celui qui cuisinait la majorité du temps...

"Ainsi donc tu n'as pas la moindre idée de l'endroit où tu es ? Voilà qui n'est pas bien pratique. A vrai dire je pourrais éclairer ta lanterne si tu le souhaitais..."

Est-ce que le petit diable tentait de l'aider ou de le courrir à sa perte? Plus tôt aggrésif eners lui, plus tard voulant l'aidé? Décidément, il ne comprenait plus rien... Son corbeau, décidant d'agir, décida de se poser sur l'épaule de la statue, endroit qu'il trouvait plus facilement défendable et qu'il considérait comme son territoire.

"... mais je ne suis pas sûr d'en avoir envie en fait !"

*Décidément, je ne sais pas si je dois le croire ou si je dois me méfier de lui! Il dit la vérité ou pas? Ou simplement ce qu'il veut bien me dire?*

"Mais puisque tu sembles en avoir beaucoup oublié, je vais me donner la peine de te resituer les évènements: tu as déjà suffisamment d'ennuis pour que je puisse te donner un coup de main."

C'est alors que Tunski lui raconta une histoire des plus étranges, mais à la fois une des histoires les plus inprobables que le golem ait entendu de sa longue existence. Les organiques l'avaient capturés pour l'enfermé dans un donjon rempli de monstres et de monstres mangeur de monstre! De plus, les murs drainaient donc la mana pour tenter de corrompre ceux qui en prennent. Malgré les quelques réserves qu'il avait sur le sujet, la statue moqueuse trouvait que l'histoire coïncidait avec les mots que les humains avaient dit avant de l'emmener ici. De tels similitude ne pouvaient pas être inventés...

Pendant ce temps, les effets du drainage de mana s'effaçaient du golem. Ce dernier puissait sa mana le plus rapidement possible, maintenant capable de reprendre ses mouvements comme s'il ne s'était jamais endormis. La tâche qui s'annonçait à lui était probablement des plus difficiles et des plus suicidaire qu'il avait accomplis... Enfin, a part la partie où il était partit de chez son maître, il n'y avait eu que de faibles humains a tuer pour réglé des comptes ou gagner des pièces d'or à son ancient maître.

''Pour ce qui est de la mana, j'ai souvent absorbés des manas de différentes natures. Je ne peux pas être manipuler par celles-ci puisqu'elles me servent de nourriture. Pour un magicien, je ne dis pas non, mais pour moi, c'est simplement quelque chose qui m'alimente. Pour ce qui est des humains qui enferment les monstres ici, c'est ignoble! Nous devons les sortir d'ici pour nous venger!''

Cependant, le farfadet avait mis un doute dans l'esprit du golem...

''... Par contre, qu'est-ce qui ne me dit pas que tu est un démon toi-même, tentant de me dévoré? Tu veut me faire faire tes besognes pour tenter de tuer des monstres que tu me dicterais en me disant que ce sont des démons? J'ai compris ton petit jeu, tu ne m'aura pas!''

Commençant à courrir vers l'escalier, le golem ne savait plus où ni quoi penser. Il délirait probablement, mais ce n'était que quelques détails sans importance. Courrant aussi rapidement qu'il le pouvait, il devait sortir de cet endroit avant d'être plongé de nouveau dans la confusion la plus complète et totale...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Entrer par la porte ou sortir par la fenêtre... Empty Re: Entrer par la porte ou sortir par la fenêtre...

Message  Tunski Jeu 22 Mar 2012, 21:07

Les affabulations de Tunski semblait faire drôlement méditer le longues-jambes, ce qui n'était pas pour lui déplaire. Il semblait en effet que la petite histoire de démons inopinée faisait son effet, et un effet qui promettait une franche rigolade.
Faisant bourdonner ses ailes, toujours assis sur sa fenêtre, il observait, préparant toutes sortes de plan pour pallier aux diverses réactions possibles de la statue.


''Pour ce qui est de la mana, j'ai souvent absorbés des manas de différentes natures. Je ne peux pas être manipuler par celles-ci puisqu'elles me servent de nourriture. Pour un magicien, je ne dis pas non, mais pour moi, c'est simplement quelque chose qui m'alimente. Pour ce qui est des humains qui enferment les monstres ici, c'est ignoble! Nous devons les sortir d'ici pour nous venger!''

*Oh, mais c'est qu'il commence à marcher Grande-caillasse ! J'en connais un qui va bien rire, moi.*

''... Par contre, qu'est-ce qui ne me dit pas que tu est un démon toi-même, tentant de me dévoré? Tu veut me faire faire tes besognes pour tenter de tuer des monstres que tu me dicterais en me disant que ce sont des démons? J'ai compris ton petit jeu, tu ne m'aura pas!''

Ce disant, Karl tourna les talons et s'enfuit à toutes jambes de pierres vers l'escalier tout proche, montant vers les étages du Donjon pour échapper au terrifiant démon qu'était le follet. Cette attitude eut deux effet: l'effet immédiat fut l'ouverture en grand des yeux de Tunski, étonné. Puis, effet retardé, il explosa de rire à s'en décrocher la mâchoire. Il rit tant et si bien qu'il chuta de la fenêtre, se rétablissant quelques mètres plus bas grâce à ses ailes bourdonnantes.

*Ah nan, il marche plus là, il court !*

Et c'était exactement cela, la statue courait de toute sa masse dans l'escalier, s'éloignant prestement. Il ignorait s'il l'entendait toujours, mais le farfadet lança tout de même à son attention, riant toujours:

"Tu fais bien de partir, tout le monde sait à quel point les moucherons sont dangereux ! Et bien sûr, les démons sont tellement gringalets, et ne pouvant pas contrôler les esprits, ils ont bien besoin de telles manœuvres !"

Il ricanait toujours et pour encore plusieurs heures -à moins bien sûr, et c'était probable, qu'il ne trouve une nouvelle source d'amusement avant- lorsqu'il se dirigea voletant vers la fenêtre. Profitant d'un carreau brisé, il entreprit de s'y faufiler pour rejoindre l'extérieur, lançant un dernier "Ah, tous les mêmes: beaucoup d'peau, peu d'cerveau !" en riant.


Spoiler:
Tunski
Tunski

Masculin
Messages : 148
Expérience : 438
Métier : Garde forestier

Feuille de personnage
Niveau:
Entrer par la porte ou sortir par la fenêtre... Left_bar_bleue10/40Entrer par la porte ou sortir par la fenêtre... Empty_bar_bleue  (10/40)
Race: Fairy
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Entrer par la porte ou sortir par la fenêtre... Empty Re: Entrer par la porte ou sortir par la fenêtre...

Message  Invité Jeu 22 Mar 2012, 22:51

Karl n'entendait plus rien de ce que pouvait bien lui dire le petit farfadet, le golem courrait simplement dans les escaliers. Se demandant ce qui était vrai et ce qui ne l'était pas, il courrait simplement parce qu'il savait que la seule chose réel était cette action. Peu importe ce qui arrivait vraiment, le golem savait qu'il était vivant et c'était tout ce qui importait. Son corbeau, volant derrière lui, le suivait malgré le fait qu'il trouvait que Karl manquait de jugement pour ses affaires.

Confus, fatigué, énervé, confu de nouveau, Karl décida que de faire le point en prenant de nouveau de la mana du mur pourrait peut-être l'aidé à faire le point. Il avait l'impression qu'on avait jouer avec son esprit. Ce sentiment d'être manipulé, il ne l'avait jamais apprécier et le détesterait probablement pour le reste de sa vie. Fini l'indifférence ou l'acceptation de sa situation! Le golem vivait pour vivre et non pas pour servir.

Par ailleur, que vivrait-il à présent? Il avait fuit son maître alors qu'il aurait du le servir... Il a laissé mourir ce qui devait être sa raison d'exister... Il avait abandonné tout ce qui fait de lui ce qu'il est... Les golems sont normalement attachés à leurs maîtres, mais lui ne ressentait aucun de ses liens. Simplement, il se sentait maintenant vide... Comme s'il réalisait maintenant qu'il n'allait pas mourir comme son maître et qu'il lui survivrait...

''Il semblerait que le farfadet m'a dit que nous étions dans un donjon... Des démons qui mange des monstres... Est-ce bien ce que ça contient où ce n'était qu'un piège? Je ne comprend plus rien de toute cette histoire... Je suis sans guide dans ce lieu...''

Se posant sur sa tête avant de lui picorer le crâne, le corbeau croissa bruyament pour signaler sa présence. Puis, recommença a picorer le pauvre golem pour lui faire comprendre son point.

''Ça va, j'ai compris! Je ne suis pas seul... Je suis avec un corbeau/zombie qui cherche a me picorer le crâne jusqu'à ma mort... Je me sens très rassurer du coup, vraiment!''

La statue moqueuse semblait anxieuse et préoccupé. Il n'avait jamais été confronté à une telle situation: le libre arbitre. Avoir un choix, pouvoir choisir et assumé ses actes. Cependant, un certain déclique se fit dans la tête du golem: il était bel et bien libre! Plus personne pour lui infliger une décision à part sa propre personne! Plus personne pour le commander sauf lorsqu'il le déciderait (si c'était le cas)! Plus personne pour l'empêche de rêver, de faire ce qu'il lui plait!

''Ce n'est peut-être pas si mal finalement. Et puis, s'il y a ce farfadet, il doit y avoir plusieurs autres monstres ici... Ce n'est pas un endroit normal... Je dois donc me renseigner convenablement... Ou du moins assez pour savoir si je dois rester ou pas! Après tout, toute cette mana ici me permettrait de vivre sans jamais avoir de nouveau maître! Mais pour le moment... Je pense que je vais dormir ici... Nous verrons bien ce qui arrive par la suite.''

Si le golem n'avait pas vraiment besoin de dormir, il décida que sa première action de nouveau maître conscient qu'il éxécuterait serait d'arrêter de penser pendant quelques temps... Le temps de se retrouver et de rêvé pour la première fois depuis le début de son existence.

Spoiler:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Entrer par la porte ou sortir par la fenêtre... Empty Re: Entrer par la porte ou sortir par la fenêtre...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum