My Life as a Dungeon Keeper
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-25%
Le deal à ne pas rater :
TEFAL – Cocotte-minute 8 L – inox, tous feux dont induction
48.99 € 64.99 €
Voir le deal

Mit en cage [libre]

2 participants

Aller en bas

Mit en cage [libre] Empty Mit en cage [libre]

Message  Theorem & Ishtar Dim 01 Avr 2012, 12:40

C'est le coeur lourd que Theorem fut emmené en cellule. Les couloirs sombres du cachot avaient de quoi effrayer les plus endurcis, ou envelopper de désespoir les plus résolus. Accompagné mais pas poussé pour autant, le jeune paladin Inu fut amené devant la grande grille en métal pourvus d'une porte. Derrière, les 5 mètres carré de sa nouvelle maison. Confort sommaire oblige, une bougie lui serait donné comme éclairage toutes les semaines, des draps neuf tout les mois, une couchette en bois sur lit de paille, un seau à l'usage que vous connaissez déjà et deux repas par jours. 10 minutes de footing par jour était à espérer avec un peu de chance. Une fois face à la porte ouverte, on retira à Theorem son armure, son épée, ses possessions trop encombrantes. Tout fut placé dans un coffre verrouillé voisin à sa cellule. Enfin, Theorem put conserver son vêtement slime et c'est de lui-même qu'il pénétra dans la cellule. La porte se referma et le lien magique qui retenait le verrou clos s'opéra. Désormais seule une personne habilitée pouvait ouvrir cette dernière.

Voyant les gardes l'ayant conduit ici repartir, Theorem fut prit d'une solitude palpable. Il soupira avant de s'asseoir sur sa couchette. La bougie éclairant faiblement la cellule, il regardait la flamme vacillante sous les courants d'air dans les couloirs de la prison. Des échos de plaintes lui revenait par moment. C'était certainement des gardes humains capturés. Il se rappela que son père était passé par là. Maintenant il était tout seul pour expier ses fautes. Il avait volé une vie, celle d'un enfant... La punition n'était pas trop sévère encore. Theorem allait prier tout les jours pour cet enfant, qu'il retrouve sa famille. La chaleur de cette victime avait disparue dans le corps de l'Inu. Maintenant il se sentait pas juste mal, il se sentait vide... Quelque chose était mort en lui, en même temps qu'il avait prit cette vie... Secrètement, il espérait que tout redevienne comme avant... Il se savait plus fort que la férocité de sa nature.

Theorem ignorait combien de temps il allait rester ici... Des jours ? Des mois ? Des années ? Rien ne serait de trop pour être pardonné de tout cela. Le jeune Inu priait la plupart du temps pour s'occuper, ses journées entre-coupées par le peu d'exercice qu'il était autorisé à faire, le reste du temps il mangeait les plats infectes de la prison et avait des nuits difficiles dans cet endroit sombre et effrayant. Quelque part, il était en sécurité ici... Car par moment, quelques monstres malfamés traînaient dans les parages, chassés par les gardes. Parfois une patrouille amenait un prisonnier dans une cellule mais jamais Theorem n'essaya de bavarder avec eux. Au bout d'un moment, il ne les regardait même plus. Loin de la lumière du jour, il avait perdu un peu le compte. Etait-il déjà là depuis des jours ? Dur à dire... S'il comptait juste l'espacement du temps avec les repas, ça faisait déjà trois jours. Il ne pouvait pas vraiment savoir... Ca allait être comme ça pendant encore un moment. Jouer de la Vielle à Roue lui manquait, le contact avec quelqu'un lui manquait.
Theorem & Ishtar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
Mit en cage [libre] Left_bar_bleue32/40Mit en cage [libre] Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Mit en cage [libre] Empty Re: Mit en cage [libre]

Message  Invité Dim 01 Avr 2012, 13:57

*franchement, penser qu'un paladin serait mit au cachot ça c'est la meilleure : rien dans le crâne ces gens là, c'est pas comme ci le donjon regorgeait de tueurs en séries et tout ça mais non ! Ce sont les preux chevaliers qu'on fout en taule ! Vraiment quelle connerie !*


Voilà plus ou moins en quoi se résumait la seule et unique pensée qui tourbillonnait tel un ouragan dans ma tête depuis que j'avais appris la nouvelle. Bon sang quelle histoire à dormir debout : j' avais entendu dire par quelques une de ses connaissance que Theorem, la paladin avec qui j' avais déjà passé la nuit, avait été emprisonné pour une bien drôle d'histoire. Bien que les rumeurs et les ragots soient peu nombreux, j'en avais déjà apprit un peu plus en écoutant aux portes grâce à mes grandes oreilles. Il était apparemment question d'un meurtre : d'un autre monstre ? Sans doute car la mort d'un humain ne me faisais personnellement ni chaud ni froid et je pense que la mentalité est un peu pareille dans tout le donjon. En tous cas, je voulais en avoir le coeur net aussi il n'y avait qu'une chose logique à faire : me rendre par moi même dans les cachots ! cela n'allait pas être chose facile mais au moins cela me rassurerais d'entendre la vraie version. Loin de moi l'idée de mettre en doute la décision de la Big-Boss mais quand même, je n'allais pas croire une aussi grosse farce les yeux fermés. Mais avant tout, il fallait que je me montre un peu prudent : les gardes de la prison n'allait peut-être pas vouloir me laisser entrer comme cela. Tout en marchant je me mis à réfléchir : peut-être même que Theorem lui même n'allait pas accepter de visite de quelqu'un. Il ne serait pas vraiment surprenant que mon ''ami'' se soit enfermé dans une grande morosité si pas une profonde déprime pour ce qu'il avait fait. Bien que moi même je ne comprenne pas qu'on se fasse du mouron pour la mort d'un humain ayant entré dans le donjon avec des intentions belliqueuses, il en allait peut-être autrement pour le petit paladin.



Passant tout d'abord par les boutiques, celle de vêtements que tenait madame l'araignée, j'échangea quelques paroles pour confirmer ce que je savais déjà et voir si elle n'était pas plus au courant que moi. Après quelques banalités, la vendeuse plissa ses yeux et remua un peu. Elle était maligne, elle avait parfaitement comprit que j'allais tenter quelque chose. Se penchant sous le comptoir, elle en tira un vieux carnet mais qui ne semblait pas avoir servit. Elle me sourit étrangement et me glissa comme sur le ton de la confidence que ce serait utile à Theorem si il venait à devoir rester longtemps en cellule. Je souris en retour à l'araignée géante en plissant un peu mes yeux bleus et me retournai dans un geste souple. Prenant finalement la route du cachot avec mon paquet sous le bras, j'évitai de croiser de trop près les patrouilles du donjon. Depuis le dernier assaut, il me semblait voir bien plus de gens en armes parcourir les couloirs et se montrer plus présent. C'était sans doute pour rehausser le niveau de sécurité en vue de rassurer les habitants mais pour le moment ça jouait plutôt en ma défaveur. Grognant de frustration, je me planquais dans l'ombre d'un piller en utilisant ma faculté naturelle de discrétion pour me dérober à la vue d’un nouvelle patrouille. Cette dernière semblait se diriger par là où j'allais justement et escortait un prison humain. Les suivant en restant presque totalement invisible, je réussis à me glisser dans le cachot. Il ne me restait plus qu'à trouver celle de Theorem.




Marchant courbé et silencieux comme une ombre, je passais sans encombre le trio de garde qui discutaient tranquillement. Dans ce coin ci, il ne devait pas y avoir trop de prisonniers dangereux car les gardes n'étaient pas vraiment sur le qui vive. Regardant légèrement autour de moi, je vis plusieurs cellules vides. Manquant de pousser un soupir énervé, je vis enfin la cellule du paladin. Son état, sans armes ni armures et avec le regard un peu vide m'attristai : les monstres comme nous n'ont rien à faire en cellule... M'approchant en balançant légèrement ma queue de loup noire et blanche, je glissai un regard à droite et à gauche avant de laisser tomber mon camouflage. Il suffisait de peu de choses pour qu'on puisse ou pas me voir de toute façon : la façon de marcher, le contrôle du souffle, certains gestes et un peu de magie bien entendu. Laissant tomber tofu cela pour apparaître ''comme par magie" debout devant la porte, je cognais donc doucement les barreaux comme si il avait s'agit d'une porte de chambre et non la froide grille de métal d'une cellule. M'abaissant un peu, je fis passer entre deux barreaux le petit journal vierge. Un mot que j'avais griffonné sur du papier indiquait ''pour toi, te seras utile pour tromper l'ennui, courage". C'était simple, mais ma voix aurait trop porté donc j'avais choisis de juste écrire. Lui souriant un peu, je restais devant la porte au cas où il aurait voulut parler mais au moindre bruit, je me glisserais à nouveau dans l'ombre pour ne pas être vu...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mit en cage [libre] Empty Re: Mit en cage [libre]

Message  Theorem & Ishtar Mar 03 Avr 2012, 19:36

Theorem regardait la bougie calmement quand soudain il entendit un petit bruit. Il se tourna instinctivement vers l'origine du son, sa queue de cheval rougeoyante faisant un grand arc de cercle. D'abord, il ne vit qu'une main gantée tendant un carnet, puis soudain il remarqua son amis et amant occasionnel, Artyom. Il l'avait rencontré dans le bain publique lorsqu'il allait mal et maintenant s'uil était là pour l'aider, le soutenir, il comprenait qu'ils étaient de grand amis plus qu'autre chose. Theorem s'approcha et prit calmement le carnet. Le petit mot griffonné lui faisait comprendre que c'était pour lui et qu'il allait pouvoir écrire son malêtre plutôt que de le refouler.

"Merci... Merci pour tout..."

Il s'approcha, gardant le petit livre près de lui. Contre les barreaux, il passa son bras droit entre les barres de métal et passa sa main doucement derrière la nuque d'Artyom. Theorem l'attira prêt de lui et... cherchant contact et réconfort, il posa ses lèvres sur celle du gros loup, comme il aimait l'appeler. S'en suivit un gros câlin, malgré les barreaux entre eux deux. Ahalala, qu'est-ce qu'il s'en voulait, mais qu'est-ce qu'il avait envie de partir... Il devait le supporter.

"Je ne te demande pas de comprendre mon choix, mais... je dois payer."

Le jeune Inu lui souria avant de se retirer un peu. Il regarda le petite carnet pourvu d'un fusain afin d'écrire. satisfait de tout ça, il lui fit un nouveau sourire. Dans quelques secondes, le gros loup allait disparaître afin d'éviter une patrouille. S'il se faisait prendre il allait payer une amende et il se ferait un peu rôsser.

"Sauve-toi... reviens me voir pendant la nuit, ils ne passent pas beaucoup. Et si tu peux... ramène-moi un peu de fanta."
Theorem & Ishtar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
Mit en cage [libre] Left_bar_bleue32/40Mit en cage [libre] Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Mit en cage [libre] Empty Re: Mit en cage [libre]

Message  Invité Mar 03 Avr 2012, 21:04

Je n'aimais pas voir des gens en cage, non vraiment pas. Pourtant cette cage ci était bien trop résistante pour moi tout comme l'était la volonté de l'Inu à l'intérieur : après tout, pourquoi ouvrir la cage d'un oiseau qui ne veut pas utiliser ses ailes ? En tous cas, ce n'était pas une raison pour que je dise juste ''bon ben à la prochaine..." A mon camarade à poil (sans mauvais jeu de mots je vous voit venir !) Mais utiliser le mot ''camarade'' pour définir ma relation avec le paladin écroué. Je me souvins de notre première rencontre alors que je l'observais avec de la douceur dans les yeux : une bien drôle de rencontre il faut dire. Je l'avais rencontré dans les bains publics après qu'il aie eut un problème personnel que je n'avais pas jugé bon de creuser avec des question maladroites. Pourtant, malgré ça, je l'avais trouvé mignon et avec juste ce qu'il fallait de caractère. Une vive discutions avait eu lieu entre nous deux et la fin de soirée s'était finalement révélée être très particulière et amusante. Pourtant, ce souvenir me semblais bien loin alors que je contemplais sa silhouette très féminine à travers les barreaux. Au moins, j'étais presque sûr de lui avoir fournit un peu de réconfort grace à mon cadeau. Enfin ''mon'' cadeau : c'était une idée de la femme araignée car je n'avais pas vraiment eu l'idée d'apporter moi-même ce bouquin. Perdu dans mes pensées, je ne remarquai pas dans un premier temps que le paladin m'attirait à lui. Le baiser fut court et je poussai même un soupir à la fin : je ne savais plus vraiment quoi penser à propos de Theorem et moi surtout maintenant qu'il était en prison.



Mettant entre parenthèses ses émotions, je restais accroché à son regard encore un instant avant de me reculer alors qu'il me demandais de le laisser avec son choix, de ne pas chercher à la comprendre. N'étant pas un fervent pratiquant moi même, j'haussai juste les épaules : si il sentait avoir besoin de faire amende honorable face à ce ''crime'', libre à lui. Ensuite, alors que j'allais me retirer sans rien dire, l'Inu me demanda de lui rapporter quelque chose, du ''fanta'' et de revenir cette nuit. Sortant du cachot sans être vu, comme à l'allé, je fis un tour dans le donjon. La nuit étant dans quelques heures, j'avais un peu de temps devant moi. Ce temps, je l’employa à observer le schéma de patrouille des gardes et aussi à acheter la boisson demandée par mon camarade. La nuit approchant, je repris une dernière fois mes schémas concernant les patrouilles et leurs itinéraires. Me glissant à nouveau dans le quartier carcéral du donjon, je constatai avec déplaisir qu'un nouveau garde, complètement imprévu, était sur mon chemin. Plusieurs choix s'offraient à moi bien entendu mais la plupart devaient passer par la phase où j'éliminais le garde. Pourtant, je savais que l'Inu ne voudrait pas que je verse du sang juste pour le voir. Haussant les épaules et me rendant invisible grace à mes facultés, je me glissai à côté du beast de garde. Mouchant la flamme de sa bougie, je le dépassais pour pouvoir continuer tranquillement. N'ayant pas fait de bruit en passant, le garde ennuyé se leva de son siège en grommelant contre un certain coup de vent farceur. Le reste se produisit comme plus tôt dans la journée : je marchais en silence jusqu'à la cellule de Theo et en cognait les barreaux avant de lui tendre une petite cannette cylindrique de fanta. Laissant tomber mon camouflage, je lui souris et glissa à voix basse :


-Alors, comment va le petit prince ? Mon livre t'as été utile ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mit en cage [libre] Empty Re: Mit en cage [libre]

Message  Theorem & Ishtar Mar 10 Avr 2012, 15:58

Theorem prit calmement la canette de Fanta. Il avait occupé sa journée à écrire dans le carnet quelques unes de ses pensées. Il allait mieux, un fois avoir tout écrit dans son carnet. Il pouvait plus facilement appréhender son avenir, sous un angle plus serein. Le jeune Inu avait en plus tout ce qui lui manquait à savoir son élixir d'immortalité comme il aimait l'appeler. C'était aussi plus communément appelé un péché mignon. Il décapsula la canette et avala de son contenu, heureux de pouvoir goûter quelque chose d'agréable et pas juste la bouffe infecte et l'eau croupie qu'on leur servait ici.

"Oui beaucoup... Le livre va m'aider à faire sortir ce que j'ai en moi. On peut pas dire que c'est ici que j'aurais put me vider de tout ça. C'est surtout du travail sur soi-même."

Le jeune Inu reprit une goulée de fanta avant de la poser sur la barre centrale des barreaux qui était plate. Il allait la savourer, gorgée par gorgée. En plus, son ami était venu le voir. Au final il n'était pas si mal lotti. En apparence seulement, son sourire lui était revenu mais il avait aussi très envie de sortir maintenant. C'était normal, pour le crime qu'il avait fait, que la peine soit ainsi. De plus, il ne savait pas précisément pour combien d'années il allait devoir demeurer ici. Il observa Artyom, certainement moins gêné par ces questions d'éthique, toujours en admiration devant le guerrier qu'il était.

"Je sais ce que tu penses... Mais si je pouvais, j'effacerai de ma mémoire tout ce que j'ai commi comme acte. Quand la bête en moi aura été muselée... Je pourrais sortir d'ici. J'ai prit plaisir à ôter cette vie... alors pour cela je devrais avoir une peine exemplaire..."
Theorem & Ishtar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
Mit en cage [libre] Left_bar_bleue32/40Mit en cage [libre] Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Mit en cage [libre] Empty Re: Mit en cage [libre]

Message  Invité Sam 14 Avr 2012, 15:51

Il était certes très chevaleresque de ma part d'être venu aidé mon "amant" si je pouvais encore donner à Theorem cette définition. Mais à présent que j'étais de nouveau en face de lui, je sentais ma gorge se serrer, ne sachant pas trop que faire de plus. Certes, j'étais en mesure de me rendre invisible aux yeux d'autrui et de partir si l'envie me prenais mais j'avais aussi envie de discuter avec l'inu. Son choix, entre autre choses, était un concept que j'avais du mal à saisir : pourquoi être si dur avec sois-même pour une simple vie volée ? Des habitants du donjon se plaisaient à se baigner dans le sang d'autrui qu'il soit humain ou monstrueux et on ne les blâmaient pas au point de les mettre en cage ! Cela dit, peut-être que la chose était différente dans son esprit alors autant ne pas essayer de lui imposer ma logique qui n’obtiendrait sans doute aucun n'échos positif. Pourtant, écouter ce qu'il avais à me dire, à propos de son soit-disant crime ou d'autre chose serait un bon service que je pouvais lui rendre sans que cela ne m'en coûte de trop. Regardant autour de moi pour aviser l'absence de tout garde trop proche ; celui de tout à l'heure étant repartit on ne sait où ; je m'assis sur le sol en tailleur et en laissant tomber toute notion de camouflage. Le regardant avec mes yeux blues plissé pour donner plus d’éclat à mon regard, je m’apprêtais à écouter et peut-être même à formuler un semblant de solution au dilemme intérieur de Theo qui devait être encore plus sérieux que ce que je croyais.




Le coin de mes lèvres se redressa de lui même quand il me confirma avoir prit plaisir à prendre la vie d'un humain : je savais l'Inu assez à cheval sur les principe d'éthique mais là il y avait peut-être exagération quand à son "honneur" et à la peine que lui évoquait ses acte. Pourtant, quand le paladin avait quelque chose dans la tête, il ne l'avait pas autre par et lui faire changer d'avis était presque impossible sans un long et fastidieux duel mental. Donc, je ne me frottai pas à cette épreuve pour plutôt me ranger dans une certaine neutralité : j'allais lui apporter mon soutien et faire ce que je pouvais pour le soulager de sa condition qui me ne semblait pas agréable. Regardant les rares éléments de la cellule on ne peut plus spartiate de l'Inu, je constatais qu'il lui manquait quelques petites choses pourtant essentielle : sa couverture était mitée et sale, son lit devait être dur comme du bois et je vous passe le reste. Avec un sourire convaincu, j'enlevais ma veste de cuir encore chaude et la lui fit passer à travers les barreaux en poussant un peu.



- Je ne sais pas si tu pourras la garder longtemps mais au moins elle te portera chaud et te rappellera quelques bon souvenirs tu ne crois pas ? N'hésite pas à me faire parvenir une liste de ce qui te manque : cette prison est aussi bien gardé qu'un moulin donc quelqu'un comme moi y entre comme il veut.


Comme pour prouver mes dires, je me glissais un peu plus dans l'ombre pour que me voie à peine, qu'on puisse à peine voir mes yeux bleus :


- Mon camouflage n'est pas magique mais ça suffira... Ainsi je pourrais revenir te voir quand je veux... Mais, à part cela, tu as encore besoin de moi ? Je pense que le garde est partit faire une petite sieste...


Regardant dans la direction dudit garde, je vis qu'il n'était toujours pas revenu à son poste et trouvai cela un peu suspect... Mais bon, revenons-en à notre paladin écroué...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mit en cage [libre] Empty Re: Mit en cage [libre]

Message  Shiru Lun 07 Mai 2012, 23:19

Voila maintenant quelques semaines que Theorem était enfermer. Sa mère lui apportait tout les jours 3 repas, mais n'avait pas le droit de passez beaucoup de temps avec lui. Il devait réfléchir a tout ce qui s’était passer et, comme il l'avait demander, payer pour son crime.

Mais voila. Shiru ne pouvait plu laisser Theorem en prison. Il était son favoris, mais elle avait aussi pleinement confiance en lui. Il avait tuer un enfant humain, certes, mais pour se protéger, uniquement. A ses yeux, il n'était pas responsable. Pourtant, il s'en était voulu, et avait été entièrement effondrer par cela. Elle avait donc décider de l'enfermer pour qu'il puisse méditer sur tout cela, et, peut-être, arrêter de s'en vouloir.

Ce jour là, elle décida donc d'aller le libérer. Descendant au cachot, elle ouvrit la porte de la cellule, entrant.


- " Theorem... C'est moi. Lève-toi, chevalier. "

Laissant le temps a Theorem de se reprendre, elle prit une bonne inspiration.

- " Theorem, tu as commis un crime, mais tu as payer pour ton crime, et tu l'as accepter... A mes yeux, tu es mon plus valeureux chevalier. Je sais que je peux compter sur toi, et donc, c'est pour cela que j'ai décider de te faire monter en grade Theorem. "

Tendant les mains, elle murmura une formule. Un pentagramme lumineux apparut sur le sol, et lentement, une longue bannière avec l'effigie du donjon en sortie. L'objet resta suspendu dans les airs, face a Theo.

- " Theorem... Pour récompenser ton courage ainsi que tes loyaux service, désormais, tu seras Banneret Artifex du Dualisme Éternel. Je portes tout mes espoirs en toi, alors, ne me déçois pas. "

Elle avait vraiment foi en Theorem. Elle espérait réellement qu'il la rendrait fiers...
Shiru
Shiru
L'Invocatrice

Féminin
Messages : 207
Expérience : 408
Métier : Boss du Donjon

Feuille de personnage
Niveau:
Mit en cage [libre] Left_bar_bleue50/50Mit en cage [libre] Empty_bar_bleue  (50/50)
Race: Demon
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Mit en cage [libre] Empty Re: Mit en cage [libre]

Message  Theorem & Ishtar Mer 09 Mai 2012, 15:11

Cela faisait bien 8 semaines que Theorem était en cellule. Heureusement il était dans une cellule fermée, et pour cette raison, il était plutôt tranquille. Il avait eut tout le temps de réfléchir sur sa situation. C'était donc sa neuvième semaine qui débutait et le temps de ce séjour en prison, et bien il avait reçu la visite de sa mère et aussi d'Artyom. Finalement il allait pouvoir être plus serein. Car quand cette matinée de lundi arriva, il fut réveillé par le loquet de sa porte de cellule qui s'arrêta, le lien magique s'étant arrêté brutalement. Le jeune Inu se retourna sur sa couchette pour voir de quoi il s'agissait et aussitôt il se raidit en voyant Shiru, la maîtresse des lieux ! Aussitôt il se redressa et se mit à genoux devant elle.

"Maîtresse Shiru... Je suis à vos ordres."

Elle le regarda et lui annonça enfin qu'elle allait lui donner le droit de sortir, mais pas que... Car elle tendit ses mains et dans une formule ancienne de compression de mana, elle ouvrit un sceau. Doucement, une bannière descendis. Les bords légèrement déchirés et les quelques murmures dans le vent éthéré qui la soulevait signifiait bien la nature démoniaque de cette bannière. Il y avait les restes de quelques opposants au donjon dans celle-ci et le nom de victoires remportées par les monstres. Le dessin général représentait la forme du donjon avec les familles de monstres ayant leurs armoiries dessus. Une trinité de symbole se trouvait au sommet de l'étendard, reprenant les héraldiques d'Oni-ni-Kanabo, de Shiru et de Svent. La bannière était dynamique et changeait magiquement en cas de rajout de personnel. Une fois devenu Banneret, la bannière ajouta aussitôt l'armoirie de Theorem.

"Maîtresse Shiru... C'est un grand honneur ! Je m'en montrerais digne. Ma fidélité sera sans limite et je porterais cette bannière jusqu'à la fin de mes jours où que j'obtienne une autre fonction."

Il se redressa avec calme, suivant Shiru qui sortait de la cellule. Il put enfin quitter ce lieu et Theorem se dépêcha de reprendre ses affaires. Il put enfin accéder au coffre contenant ses affaires et il récupéra ses possessions. Theorem savait que la maîtresse des lieux avait mieux à faire, il la laissa donc partir avant de s'incliner poliment à son départ. Enfin, un visage familier approcha.

"Mina ! Tu es venus me voir pour mon départ de cellule ? Regarde la belle bannière qu'on m'a confié. Je suis devenu Banneret !"
Theorem & Ishtar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
Mit en cage [libre] Left_bar_bleue32/40Mit en cage [libre] Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Mit en cage [libre] Empty Re: Mit en cage [libre]

Message  Invité Ven 11 Mai 2012, 02:36

Mina avait apprit pour l'enfermement de Theorem. Elle était aller voir Shiru, la suppliant de le libérer, mais elle avait refuser.

On peut se demander pourquoi Mina était tant inquiète pour un simple ami. Elle s'était elle aussi poser la question, à mainte et mainte reprise. Quand, finalement, la réalité s'imposa a elle, elle fut à la fois heureuse et triste. Elle parla avec Overlord, puis le quitta. Elle déménagea, le quittant ainsi, retournant au oubliettes, là où elle avait vécu seule auparavant. Puis, sa goule lui apprit la libération de Theorem. Elle quitta donc sa cachette et alla au cachot, dans l'espoir de le retrouver.

Et maintenant, la voila face a lui. Il était si heureux d'être libre, mais aussi d'avoir obtenu un nouveau grade. Pourtant, voir Mina semblait aussi l'emplir de joie... La jeune vampire sourit, les larmes aux yeux.


- " Theo... Je... J'étais si inquiète... "

Bondissant alors sur lui, elle le serra fort, retenant ces larmes. Puis, elle leva des petits yeux en colère vers lui.

- " Ne refais plus jamais ça! Plus jamais! Je ne veux plus que toi sois en prison... "

Elle semblait vraiment bouleverser par cela... Et bien, Theo n'avait pas dût avoir beaucoup d'amie qui s'inquiétait autant pour lui... Mais au fond d'elle, elle savait que Theorem comptait bien plus à ses yeux qu'un simple ami. Il était bien plus important...

Le relâchant alors, elle se frotta le yeux, reniflant un peu. Elle se calma. Elle m'était pa une faible fille qui pleurait pour un rien...


- " Je... Désoler. Juste... J'ai eu tellement peur que tu restes pour toujours en prison... "

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mit en cage [libre] Empty Re: Mit en cage [libre]

Message  Theorem & Ishtar Dim 13 Mai 2012, 15:29

Theorem ne s'était pas attendu à une telle réaction. La petite vampire sauta immédiatement à son cou comme pour l'attaquer, mais à la place elle lui fit un gros câlin. Elle le gronda par la suite de ne plus refaire une chose pareille, de ne plus aller en prison. Mais il devait bien payer pour ce qu'il avait fait. Le juste retour des choses en dépendait. Le jeune Banneret en était sans voix pendant un temps puis il caressa le dos de Mina recouvert par sa cape noire.

"Je n'allais pas y rester éternellement... Maintenant que je suis libre, je vais pouvoir retourner dans mon appartement. Je sais que c'est pas aussi grand que ce que tu as avec Overlord, mais je pense que tu t'y sentiras bien."

Et oui, car étant en prison, il lui était impossible de savoir ce qui s'était passé et donc sa séparation avec ce seigneur démoniaque lui était tout simplement inconnu. A la place, il lui souria sans trop savoir et lui caressa le dos encore un moment avant de lui faire un bisou sur le front. Les souvenirs qu'il partageaient avec Mina étaient nombreux. Combien de nuits avait-il passé avec elle, à marcher dans la cour du donjon ou ses jardins ? Combien d'heures avait-il passé pour lui faire des plats de reine ? Oh oui, Mina était beaucoup plus qu'une amie... Quand il apprendrait que Over et Mina n'était plus ensemble, certain qu'il verrait enfin en Mina autre chose qu'une relation secrète maladroite, mais un véritable amour...
Theorem & Ishtar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
Mit en cage [libre] Left_bar_bleue32/40Mit en cage [libre] Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Mit en cage [libre] Empty Re: Mit en cage [libre]

Message  Invité Ven 18 Mai 2012, 01:21

Mina regarda Theo. Elle était à la fois surprise et gêner qu'il lui offre de le suivre. Rien ne lui aurait fait plus plaisir, en se moment. Souriant gentiment, elle hocha de la tête.

- " Merci Theo... Cela me ferait vraiment plaisir de t'accompagner. "

Elle ne se sentait pas encore la force de lui avouer pour sa rupture... D'autant plus que Theo venait d'être libérer. Elle n'allait pas l'ennuyer avec ces problèmes. Elle sourit gentiment, lui prenant le bras.

- " Tu n'es pas obliger de me faire un repas cette fois. Je peux essayer. Je ne suis pas très douer, mais je me défend. "

Elle lui sourit avec beaucoup de gentillesse, le guidant vers chez lui. Elle était vraiment heureuse pour lui.

- " Je suis vraiment contente pour toi Theo. Tu le méritais... Tu es vraiment quelqu'un de valeureux. "

Se n'était pas pour rien qu'elle avait un faible pour lui... Pourtant, Theo qui connaissait bien Mina pouvait remarquer qu'elle n'était pas aussi agiter qu'elle l'aurait été, normalement. Elle aurait sauter partout et lui aurait fait la bise en le serrant dans ces bras. Elle semblait bien distante pour une fois... Étrange. Mais bien sur, il ne pouvait pas deviner ce qui se passait dans sa vie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mit en cage [libre] Empty Re: Mit en cage [libre]

Message  Theorem & Ishtar Dim 27 Mai 2012, 11:38

Theorem savait que Mina allait toujours être là pour lui. Elle avait l'éternité devant elle pour ça quelque part, et le jeune Inu aussi. Cela faisait déjà un moment qu'il était condamné à cet état, à cette jeunesse éternelle, mais aussi à ce côté sombre qui était toujours présent non loin. Des fois, des idées noires arrivaient à son esprit, qu'il ignorait. Ce coup-ci, Theo ne pensait à rien de tout ça. Il était avec la petite vampire et ça lui suffisait amplement. Sa seule compagnie lui rendait le sourire. Elle était là, avec lui, et ensemble il se sentait capable de faire bien plus. Toutes les gardes partagées avec elle ne faisait qu'amplifier sa sérénité intérieure, qu'il avait durement regagnée dans cette cellule. Marchand dans les couloirs sombres tout en tenant la bannière de Shiru, il sourit en voyant Mina à côté de lui. C'était peut être ça... cette sensation qui allait tuer une bonne fois pour toutes sa bête intérieure. Cette sensation avait un nom connu de tous mais au sens un peu moins évident... L'amour.

"J'ai hâte de retrouver mon appartement... Il doit être plein de poussières. Si tu me fais à manger, en même temps j'en profiterais pour faire le ménage. Maintenant que je suis banneret... Je vais pouvoir faire mes gardes quand je veux. Je serais plus libre, on pourra passer plus de temps ensemble... Oui, ensemble..."

Voila un mot qu'il aimait dire : ensemble. Il n'avait pas connu mieux comme sensation que d'être avec quelqu'un qu'il appréciait. Theorem se remémorait sa première rencontre avec Mina, dans le cimetière du donjon quand elle cherchait à créer des goules. Il se rappela aussi son expérience en terme de cuisine et de service noble. Elle avait été sa première cliente de ce genre de service et certainement qu'il s'en était bien tiré. Et maintenant, c'est elle qui avait accourue pour venir le sortir de prison quand il était libéré. Mina était tout simplement le genre de personne sur qui compter et qui serait toujours là. Sa seule présence mettait Theorem dans un état de calme inébranlable et de sérénité intérieure. La bête, autrement dit ses instincts de goules, étaient en suspend à côté d'elle... comme si elle était la cure au mal qui le rongeait.

"Je sais que tu es avec Overlord... Et que c'est mal... Mais je ne veux pas être éloigné de toi, jamais..."

Voila c'était dit... Maintenant, advienne que pourras, il était prêt à affronter les conséquences d'une telle déclaration.
Theorem & Ishtar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
Mit en cage [libre] Left_bar_bleue32/40Mit en cage [libre] Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Mit en cage [libre] Empty Re: Mit en cage [libre]

Message  Invité Lun 28 Mai 2012, 18:29

Mina écouta la déclaration de Theorem, fortement touchée par cela. Elle était si heureuse qu'il l'aime lui aussi. Car, il s'agissait bien d'une déclaration d'amour. Il l'aimait, même si elle avait été avec un autre homme.

Attendrit, elle prit doucement les mains de Theorem, les caressant doucement avec ses doigts, avant de poser un très tendre baiser dessus. Une grande tristesse animait ses gestes, mais surement pas pour la raison que croyait Theorem.


- " J'ai... J'ai quitter Overlord. Je ne pouvais plus l'aimer comme avant... Theo... C'est toi que j'aime. "

Chuchota-t-elle, très toucher par Theo. Elle leva les yeux pour le regarder. Ils étaient humide. Elle était si jolie, même ainsi... On aurait dit une petite poupée de porcelaine.

- " Je t'aime Theo.. Je t'aime tellement. Chaque fois que je suis avec toi, je me sens tellement heureuse. Je suis partie de chez Over car je ne pouvais penser qu'a toi. "

Elle s'était senti coupable, mais elle avait prit certainement la bonne décision. Elle ne lachait plus les mains de Theorem.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mit en cage [libre] Empty Re: Mit en cage [libre]

Message  Theorem & Ishtar Mer 30 Mai 2012, 12:04

Le Banneret Artifex du Dualisme Eternel regarda la petite vampire face à lui. Elle lui avoua enfin ce qui s'était passé pendant son absence. Elle aussi avait donc des sentiments pour lui... Ces mots résonnèrent un moment dans sa tête. Oui, elle éprouvait l'amour que lui ressentait pour elle. Ils s'étaient trouvés, cette nuit là où il faisait une garde le soir venu dans le cimetière. Depuis qu'il avait offert son sang la première fois, il savait qu'il serait à jamais lié à elle. C'était le cas désormais, il était à elle... Overlord était certainement l'ombre principale à leur relation et maintenant que cette ombre s'était évanouie... il plongea son regard émeraude dans celui ambré de Mina. Doucement, il glissa son index ganté de noir sur la joue de la vampire, retirant la petite larme perlant sur son visage.

"Mon esprit tout entier est tourné vers toi, Elemina... Tu es celle qui, par une seule pensée à ton égard, calme la bête à l'intérieur de moi. Je suis perdu si je dis non à ton amour... car ma vie sans toi est impossible désormais. Une existence sans toi est une petite mort où j'errerai vide sur ce monde. Tu complète ce creux dans mon coeur."

Il glissa ses bras autour d'elle. Ses longues manches recouvraient son dos alors qu'il la colla contre son torse. Elle pouvait se lover contre la chaleur de son corps, recouvert par Adin. Il caressa ses longs cheveux blonds avant de l'attirer un peu plus contre lui. Doucement, il s'abaissa un peu, laissant Mina se dresser sur ses pieds pour l'atteindre. Fermant doucement les yeux... Il colla ses lèvres contre les siennes. Liés, il continua de l'embrasser, tout doucement... C'était doux, pur... Il caressa son dos en même temps, passant ses doigts dans le tissus de sa robe qu'il trouvait très mignonne... Enfin il descella ses lèvres, rouvrant les yeux pour regarder ceux de Mina.

"Je t'aime... Ma petite vampire... Scelle notre amour... Prend de mon sang, j'en ai très envie..."

Il pencha un peu la tête sur le côté, s'offrant... Oui... Si elle prenait de son sang, ils auraient suffisamment échangé de fluides vitaux afin de se lier pour de bon. Ainsi, ils vivraient ce qu'on appelle "les rêves communs", "les sentiments partagés". Ils auraient à jamais les mêmes idées, les mêmes pulsions... Plus jamais ils ne seraient seuls. Voila ce qu'il désirait. Certes, elle devait en boire encore pas mal, mais Theo se sentait plus fort... Il pouvait le supporter !
Theorem & Ishtar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
Mit en cage [libre] Left_bar_bleue32/40Mit en cage [libre] Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Mit en cage [libre] Empty Re: Mit en cage [libre]

Message  Invité Dim 03 Juin 2012, 04:49

Les paroles de Theorem remplirent le coeur de Mina de joie. Il était si doux, si romantique... Comment ne pas être touchée par d'aussi belles paroles? Elle l’écouta donc, ne pouvant se contraindre à lui couper la parole.

Puis, ce fut le baiser. Un baiser à la fois doux et rempli de passion. Un baiser que seule deux âmes soeurs pouvaient partager... Les yeux fermer, la vampire s'était agripper a Theo, le serrant contre elle, savourant se tendre et amoureux baiser.

Le baiser dura de longues secondes, voir des minutes, mais aucun des deux n'avaient envie d'y mettre fin. Il s'agissait d'un moment si agréable... Ils le firent donc durée aussi longtemps que possible, mais toutes les bonnes choses ont une fin. Le baiser fut rompu, et enfin, Theo parla de nouveau.

L'offre du chevalier était des plus alléchante. Comment refuser cela? Un sang si délicieux... Juste pour elle.

Se penchant doucement, elle enfonça ses crocs dans la chair tendre de Theorem, et elle commença à boire avec délectation le sang de l'Inu. Elle commença à boire le sang délicieux.

Cela dura un bon moment. Serrer l'un contre l'autre, le jeune inu et la vampire était ainsi lier, aussi bien de corps que d'esprit. Rien n'aurait pu empêcher Mina de se délecter du sang de son amant. Rien au monde... Elle but beaucoup de sang. Si jamais Theorem n'avait pas été une Goule, cela aurait même pu être dangereux pour lui, mais heureusement, il avait vue juste, et il était assez fort pour le supporter. Léchant doucement les plaies, Mina les soigna, ne laissant qu'une très légère marque.

Levant les yeux, elle regarda Theo, droit dans les yeux, lui caressant tendrement la joue avec sa main. Elle resta un moment sans rien dire, sondant son regard, puis, elle prit doucement sa main.


- " Aller... Viens. Allons chez nous. "

Chez nous... Ces simples mots voulaient tellement dire... Le doux sourire qui illuminait le visage de la vampire voulait tout dire. Rien au monde ne pourrait les séparés, désormais. Ils étaient unis, pour toute l'éternité...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mit en cage [libre] Empty Re: Mit en cage [libre]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum