My Life as a Dungeon Keeper
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -43%
Canapé d’angle réversible Boston ...
Voir le deal
229.99 €

Peignons ces roses en rouge! Du plus éclatant des rouges!

Aller en bas

Peignons ces roses en rouge! Du plus éclatant des rouges! Empty Peignons ces roses en rouge! Du plus éclatant des rouges!

Message  Invité Ven 20 Avr 2012, 05:55

"Il est partit? Ah, pas encore! Et maintenant? Toujours pas! Il prend son temps..."

Depuis plusieurs minutes, un petit groupe d'Humains caché derrière un buisson du jardin observait l'entrée de la tour. De temps en temps ils levaient la tête pour voir si aucun danger ne les guettaient. De l'autre côté, à l'entrée de l'édifice, une forme humaine aux longs cheveux roux faisait de même en regardant par l'ouverture de la porte. Les deux parties s'observaient avec une certaine crainte car dès que leurs regards se croisaient, ils se recachaient aussitôt. Palmessi en était à ses premiers pas dans le donjon, et son premier défi allait bientôt lui faisait face. Ces Humains l'inquiétaient certes, mais ce n'est pas eux qu'elle attendait en se mordant la lèvre d'un air inquiet. Elle attendait que le soleil se couche. Elle passa à nouveau sa tête par l'ouverture.

"Il commence enfin à décliner! Heureusement que ces garçons ne sont pas très courageux. Avec un peu de chance il se couchera avant qu'ils ne tentent d'entrer. Je pourrais alors..."


Soudain un bruit de corde qui se détend se fît entendre. Panique! Le sang de la jeune Plant se glaça, une fraction de seconde avant qu'une flèche ne vienne se ficher à deux doigts de sa main, posée en appuie contre le rebord du mur. Elle rentra aussi vite qu'elle le pût et se colla dos au mur, le cœur battant à tout rompre. Son visage très expressif traduisait clairement une peur tenace qu'elle tenta de calmer en posant ses mains contre son cœur.

"Chhhh... Aller on se calme. Il ne faut pas flancher, le boss compte sur moi pour assurer la protection de cet endroit!"

S'infligeant des petites claques en fermant les yeux elle se releva et souffla un bon coup. Elle retenta un œil discrètement hors de l'ouverture pour voir que les Humains avaient disparut. Mais leur discrétion à eux était à revoir de toute évidence. A moins que grimper dans un arbre en maugréant ne soit une technique courante chez les aventuriers souhaitant infiltrer un donjon. Elle se racla la gorge et d'un geste théâtral, poussa lentement les deux battants de la grande porte dans un long grincement sinistre. Cette apparition sinistre ponctuée d'un appel d'air sifflant dans ses cheveux depuis l’intérieur de la tour produisit son petit effet déstabilisant sur les trois compères. Ils hésitaient à attaquer ou à fuir. En tout cas Palmessi se sentait en confiance depuis que le soleil avait disparut, l'ambiance lui plaisait notamment entouré des nombreux végétaux du jardin.

Fascinés par la magnifique créature leur faisant face à présent, dans la lueur tamisé du soleil couchant, ils baissèrent leur garde. Cette forme voluptueuse à l'air si fragile ne semblait pas le moins du monde animé de mauvaises intentions. Sans compter son regard perdu ainsi qu'un sourire naïf qu'elle leur adressait tout en approchant avec grâce, un pas derrière l'autre. Pourtant si ils avaient eu l'ouïe fine ils entendraient clairement son cœur battre fortement, la jeune Plant avait peur, très peur... Mais elle était déterminé à faire le travail qu'on lui avait confié. Elle passa sa langue sur ses lèvres un peu sèches en jugeant les trois Hommes à présent face à elle. Ils la tenaient en joue de leurs armes mais ne se résolvaient pas à savoir s'ils devaient attaquer ou rebrousser chemin.


-N'avancez pas! Et montrez moi vos mains!

La jeune fille leva des mains vides de derrière son dos, les glissant dans ses cheveux jusqu'à les lever au dessus de sa tête, elle pris une pose de mannequin comme à son habitude. Elle les hypnotisait, nul besoin de magie pour accomplir cette prouesse, son corps lascif à demi nu suffisait à leur faire perdre leurs moyens. Des débutants sans doute, trop téméraires. Ils auraient dût rester chez eux car... L'aventure a son prix.

Palmessi vint à se mettre à genoux, sans lâcher du regard le garçon armé d'une arbalète. C'est de lui que venait cette flèche effrayante, à ce titre, il serait le premier. Elle souffla doucement sur le sol et chuchote quelque chose en s'y collant presque allongée contre lui, dans une position féline. Et releva ses yeux d'un vert surnaturel sur le groupe. D'un seul coup des racines et des lianes poussèrent aux pieds des trois compères, essayant de s'en dégager ils tentèrent de fuir en hurlant, oubliant la jeune fille s'étant relevé. Son rire innocent ajouta à cette situation périlleuse une touche effrayante, les végétaux, fruits de la magie Terre de Palmessi, les avaient fait trébuchés et les ligotais au sol. Ils n'avaient pas lâcher leurs armes mais elles étaient à présent inutilisables. Ce petit rituel de magie lui avait demandé un peu de temps de concentration, durant lequel elle les avait séduit... Ils venaient d'apprendre à leurs dépends que cette plante en particulier, si belle fût elle, n'en restait pas moins venimeuse.


-Pitié! Relâchez nous! On... On ne voulait pas vous faire de mal!
-C'est vrai! De toute façon s'était ton idée!
-Menteur! J'ai toujours dit que s'était un plan ridicule!


Ils continuèrent un peu à se chamailler jusqu'à ce qu'elle se lasse de ce spectacle et vienne à leur rencontre. Elle ramassa une épée et en se mordant la lèvre inférieur, le regard concentré, la planta dans la cage thoracique de l'homme à l'arbalète. Le sang gicla jusque sur les rosier alentours, mais la blessure n'était pas suffisamment profonde pour attenter à sa vie, la force de la jeune fille insuffisante pour l'achever d'un seul coup. Enchainant ses coups d'épées plantés dans la blessure déjà béante elle fini par l'achever et poussa un soupir de contentement. Elle ne pensait pas que s'était si difficile de transpercer quelqu'un. Passant son avant bras sur son front pour l'éponger elle reposa cette arme définitivement trop difficile à manier. Les deux autres Humains hurlaient en se débattant de toutes leurs forces. Apparemment, ils n'avaient pas très envie de finir de la même manière.

-Arrêtez un peu de crier s'il vous plait. Vous l'avez bien cherché après tout!

Sa naïveté la rendait cruelle. Comme un chat joue avec sa proie avant de la tuer, elle ne recherchait que le jeu maintenant que ses ennemis ne pouvaient plus lui faire de mal. Ce manque d'empathie et de sentiments Humains... définissaient très bien la belle plante. Souriant aux deux étrangers, elle commença à faire naitre de ses veines, de fines lianes recouvrant son corps comme pour l'habiller un peu plus. Les lianes nouvellement créer se détachèrent alors de sa peau pour commencer à ramper au sol lorsqu'elle posa une main par terre. Comme des racines vivantes dont elle serait l'arbre, elles approchaient d'eux lentement.

Les deux Hommes se laissèrent submerger par la panique.


Spoiler:


Dernière édition par Palmessi le Jeu 03 Mai 2012, 17:34, édité 2 fois (Raison : Mise en forme)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Peignons ces roses en rouge! Du plus éclatant des rouges! Empty Re: Peignons ces roses en rouge! Du plus éclatant des rouges!

Message  Kaïla Vitae Ven 20 Avr 2012, 11:53

Enfin un peu de repos. Je commençais à en avoir marre de courir partout pour éviter ces chasseurs de prime. Bon, quelque part, je pouvais les comprendre, il fallait bien qu'ils gagnent leur vie... Mais pourquoi sur mon dos? Tout ça parce que je n'avais pas fait mes armes dans un groupe humain. Bon, et peut-être aussi parce que j'avais mis un terme définitif à la carrière de quelques chasseurs de monstres, mais ça ne compte pas! Si? Mais ce n'était pas ma faute...

Enfin, la nuit tombait et il fallait que je sorte. Profitant des ombres, je me rejoignit le jardin en évitant les promeneurs. J'avais constaté que j'étais mal acceptée ici malgré mon passé parmi le groupe de Leo. Énormément d'entre eux avaient les mêmes préjugés que Bekfin, et leurs regards me mettaient quelque peu mal à l'aise. Pourquoi il n'y avait pas de tel lieux de protection pour les humains? Bon, si on cherchait, on trouvait certes. Quelque part, certaines prisons offraient une certaine protection, mais on y mangeait tellement mal. Sans compter les odeurs, et le fait que pour qu'une telle demeure offre une réelle protection, il était difficile d'en sortir à son gré. Enfin... je dis ça mais je me serais encore moins senti à ma place. Là, il fallait juste que les gens m'acceptent.

Mais dans le jardin, j'entendis des cris de peur et de panique. Il fallait que je voie ce qui se passait. Il ne me fallut pas longtemps pour arriver sur les lieux d'origine et comprendre la situation. Visiblement, quelques congénères téméraires étaient tombé sur un os. Enfin, sur une tige ou un tronc... Comment on peut le dire quand le problème vient d'une plante? Ça n'a pas d'os à proprement parler, et son corps est trop épais pour faire une tige, tout en étant trop souple pour être un tronc.
Quoi qu'il en soit, ils étaient à terre et leur sort était visiblement scellé par la personne qui les avaient surpris, si j'en croyais l'état de leur camarade. Eurk.... Il avait souffert.

Je m'approchais un peu plus, et fit un léger bruit pour ne pas surprendre la plante. Je n'avais pas envie de finir dans le même état. Du coup, les deux hommes me virent également et à leur attitude, ils espéraient que je les aide.


"-Désolée messieurs, mais il faut assumer ses actes jusqu'au bout. Quand on essaie de tuer quelqu'un, il faut s'attendre à être tué en retour."

Je m'assis tranquillement en montrant bien mon intention de rester ici. Ils avaient franchi le point de non-retour, et ils avaient visiblement échoué. Leur panique redoubla, et j'attendis donc calmement que la femme-plante termine ses affaires, tout en frissonnant légèrement quand je vis les lianes qui s'approchaient d'eux. Yueurk. Je ne voudrais pas être à leur place, et c'est pour cela que je déposais mes couteaux à côté de moi, pour montrer ma bonne foi. Ainsi, je montrais bien que je ne voulais aucun mal, même si le fait d'être arrivée par l'intérieur du donjon me donnait déjà un avantage de confiance par rapport à eux.
Kaïla Vitae
Kaïla Vitae

Messages : 37
Expérience : 285

Feuille de personnage
Niveau:
Peignons ces roses en rouge! Du plus éclatant des rouges! Left_bar_bleue12/40Peignons ces roses en rouge! Du plus éclatant des rouges! Empty_bar_bleue  (12/40)
Race: Human
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Peignons ces roses en rouge! Du plus éclatant des rouges! Empty Re: Peignons ces roses en rouge! Du plus éclatant des rouges!

Message  Invité Ven 20 Avr 2012, 13:22

Palmessi était sure d'elle. Sa prise sur les soit-disant héros était forte, et elle ne relâcherais pas son sortilège avant d'avoir fait de ses infortunés adversaires, de copieuses réserves énergétiques.

-Je n'ai encore jamais gouté à la sève des Humains. J’espère que vous êtes plus agréables au gout qu'à l'odeur!

Ses lianes, héritage de la Salassol sa plante d'origine, continuaient de ramper sur le sol comme des centaines de petits serpents impatients de savourer un mulot blessé. Comme chacun le sait, ou plutôt comme chaque botaniste aillant un peu étudié la végétation des forêts sombres le sait, la Salassol est une plante grimpante parasite. Son adaptation à l’environnement sombre et sans lumière de la forêt l'a mené à devenir une "buveuse de sève". Puisant dans les réserves énergétiques d'autres végétaux, la Salassol les recouvres lentement en tissant des milliers de petites lianes entres elles jusqu'à former autour de ses victimes des cocons très solides. Chaque liane possédant de minuscules dards pour s'accrocher fermement en absorbant la fameuse sève nécessaire à sa croissance, mais surtout à sa survie. La belle plante à présent debout, avait hérité de cette capacité à tisser des lianes buveuses en les sécrétant par ses veines. Et elle ne s'en privait pas, durant toute sa vie elle n'avait connu que cet unique mode alimentaire. Elle n'avait en effet jamais essayé de se nourrir par la bouche.

Les lianes serpentines vinrent enfin à s'accrocher aux bottes des deux Humains prisonnier de la belle plante lorsque soudain un petit bruit se fît entendre derrière elle. Sans doute une des créatures pensionnaires de la tour venu pour lui porter assistance. Mais c'est une voix fort singulière qui se fît entendre dans la pénombre de la nuit tombante.


"-Désolée messieurs, mais il faut assumer ses actes jusqu'au bout. Quand on essaie de tuer quelqu'un, il faut s'attendre à être tué en retour."

La jeune Plant ouvra de grands yeux naïfs en remarquant cette étrangère. Sentant son cœur se remettre à battre elle se releva et fît un pas en arrière, cette action cessant la progression des lianes venant de ses bras. Cependant les lianes sortants de ses jambes, comme des racines restèrent agrippés aux chevilles des deux hommes sans continuer d'avancer. Une fois que les lianes de ses bras rentrèrent à nouveau dans sa peau elle pris la parole en penchant la tête sur le côté. Et elle sourit même gentiment en voyant l'inconnue déposer ses armes.

-Vous m'avez fait peur madame. Je m'occupe d'eux pas la peine de m'aider!


Elle sourit fièrement en fronçant les sourcils et bombant le torse dans une parfaite caricature de victorieuse plante de combat. Se détournant de l'apparition qu'elle pris pour une créature du donjon dans l'obscurité... Elle se coucha sur le dos, la tête tournée vers l'étrangère. Palmessi souriait, les mains derrière la tête en la regardant à l'envers. Ses jambes croisés l'une sur l'autre montrant qu'elle était à l'aise, ses lianes continuèrent leur progression en glissant sous les vêtements des infortunés qui hurlèrent d'avantage, priants la femme venant d'arrivée de les aider.

-Dites. Vous êtes une sorte de démone?


Les lianes s’insinuèrent plus avant, se greffant sur la peau des cuisses, elles continuèrent...

-Ou peut-être une... Lamia? Ah non elles ont une queue de serpent c'est vrai. Ahahah je suis bête!


Les lianes qui commençaient déjà leur travail de ponction continuèrent jusqu'à recouvrir le corps entier des deux victimes agonisantes. Leurs fluides vitaux absorbés lentement par des milliers de petites plaies situés à chaque endroit où les lianes se greffaient. C'est à dire partout, jusqu'aux endroits les plus sensibles de leurs anatomies. Ils pleuraient plus qu'ils ne hurlaient à présent, récitant des prières à leurs dieux... Qui vraisemblablement ne les sauveraient pas. La jeune plante se lécha les lèvres en roulant sur le ventre dans un gémissement de contentement.

-Je m’appelle Palmessi. Je suis nouvelle dans le donjon.

Son grand sourire entre innocence véritable et apparente séduction l'aurait fait passer pour un ange. Elle replaça un peu sa toison rousse dans son dos et resta à regarder la demoiselle inconnue en souriant, continuant de se nourrir par ses lianes en ignorant les cris plaintifs des Hommes se voyants mourir à deux pas. La belle plante remuant les pieds comme une enfant prenait un grand plaisir à gouter cette nouvelle saveur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Peignons ces roses en rouge! Du plus éclatant des rouges! Empty Re: Peignons ces roses en rouge! Du plus éclatant des rouges!

Message  Kaïla Vitae Sam 21 Avr 2012, 19:13

La femme-plante me sourit. C'est bon, je n'allais donc pas subir le même sort qu'eux. Ou était-ce un sourire en prévision de ce qu'elle allait faire? Je préférais penser à la première solution.

-Vous m'avez fait peur madame. Je m'occupe d'eux pas la peine de m'aider!

'Madame'? Je n'étais pas si vieille pourtant... Mais je n'allais pas la contrarier. Elle prit ses aises et continua de me parler, pour faire un peu de conversation.

-Dites. Vous êtes une sorte de démone? Ou peut-être une... Lamia? Ah non elles ont une queue de serpent c'est vrai. Ahahah je suis bête!

Je ris doucement avec elle. Effectivement, je n'avais rien d'une lamia, mes jambes étaient bien visible. Cela dit, de ce que je savais mon apparence aurait pu être une démone, mais ce n'était pas la race que je connaissais le mieux. Je connaissais mieux les différents Beastmes, Birdmen et autres qualifiés de 'demi-humains'. Tous pouvaient d'ailleurs se montrer plus humains que certains congénères.

-Je m’appelle Palmessi. Je suis nouvelle dans le donjon.

Je me repris, et jetais un rapide coup d'oeil à ces infortunés dont les larmes avaient remplacé leurs cris. Certes, j'avais déjà tué, mais j'ai toujours essayé de provoquer des morts rapides, sans souffrance. Je commençais presque à avoir pitié d'eux. Presque, parce qu'il y avait des chances qu'ils auraient essayé de me faire la même chose compte tenu de la somme non négligeable qu'il y avait sur ma tête.

-Enchantée. Je m'appelle Kaïla, et je suis également nouvelle ici. Quand à ma nature, je crains de vous décevoir, mais je suis une simple humaine, comme...

Je regardais les deux hommes, mais il ne restait plus grand chose d'eux de visible sous les lianes. Quand à leur état, soit ils étaient déjà mort, soit sur le point de l'être.

-Bah, comme ces cadavres en fait... Mais je n'ai pas du tout les mêmes intentions!! Tout le monde à droit de vivre tant que ce n'est pas sur le dos des autres.

Tiens, quand j'y pense... Était-ce compatible avec certains contrats que j'avais accepté? Peut-être pas finalement. Mais d'un autre côté, je n'avais pas pris de vie dans ces cas là, juste dépouillé de certaines richesses.

-Pour certains ignorants et à la vision bouchée, je ne vaux pas mieux que les non-humains et mériterait le même sort. C'est pour ça que je suis venu ici, je m'y sens plus à l'aise.

Bon, c'était peut-être masquer une partie de la vérité. Si je voulais être tout à fait franche, ma présence ici vient surtout du fait que dehors, ça commençais à être vraiment trop malsain pour moi. Mais ce n'était pas forcément utile de le dire.

-Et vous, puis-je savoir ce qui vous a amené ici?

Pendant tout ce temps, je m'étais efforcé de ne pas plus que nécessaire les deux... repas apparemment, de Palmessi.
Kaïla Vitae
Kaïla Vitae

Messages : 37
Expérience : 285

Feuille de personnage
Niveau:
Peignons ces roses en rouge! Du plus éclatant des rouges! Left_bar_bleue12/40Peignons ces roses en rouge! Du plus éclatant des rouges! Empty_bar_bleue  (12/40)
Race: Human
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Peignons ces roses en rouge! Du plus éclatant des rouges! Empty Re: Peignons ces roses en rouge! Du plus éclatant des rouges!

Message  Invité Sam 21 Avr 2012, 20:35

La jeune plante toujours souriante dévorait des yeux cette étrangère encapuchonnée. Elle se demandait si elle avait bien fait de l'appeler "madame" étant donné qu'elle avait encore du mal à discerner un homme d'une femme, surtout dans la pénombre. Pourtant habituée aux lieux très sombres, elle n'avait pas développé de sens visuel lui permettant de se repérer. Au fond, son espèce n'avait pas eu droit à sa propre évolution, elle était apparut comme ça d'un coup, avec ses qualités et ses défauts, ses forces et ses faiblesses. Elle écoutait sa voix sans rien dire, elle était plus douce que celle des deux pleurnichards à présent plus morts que vifs. Sous les lianes palpitantes il ne restait d'eux que des momies desséchés de tout liquide vital.

-Enchantée. Je m'appelle Kaïla, et je suis également nouvelle ici. Quand à ma nature, je crains de vous décevoir, mais je suis une simple humaine, comme...

Elle avait dit humaine! S'était donc une fille, comme elle. Enfin... Une humaine? La belle plante se redressa un peu sur ses avant bras pour la regarder d'un air inquiet. Les humains avaient tendances à en vouloir à sa tête.

-Bah, comme ces cadavres en fait... Mais je n'ai pas du tout les mêmes intentions!! Tout le monde à droit de vivre tant que ce n'est pas sur le dos des autres.

Elle coupa le lien entre ses veines et les lianes formant deux cocons autour de ses victimes. Elles fanèrent rapidement ainsi privés de leur source de vie, ces lianes blanchit par la mort feraient des tombes idéales. La belle plante se releva en s'étira comme un chat en gémissant de bonheur. Reportant son attention sur l'humaine d'un air un peu craintif, elle se mordit la lèvre sans trop savoir si elle devait ou non lui accorder sa confiance.

-Pour certains ignorants et à la vision bouchée, je ne vaux pas mieux que les non-humains et mériterait le même sort. C'est pour ça que je suis venu ici, je m'y sens plus à l'aise.

Ainsi elle venait donc bel et bien du donjon. Comment une de ces créatures à l'esprit si étroit avait elle pût se faire accepter dans ce refuge pour races persécutés. Ne sachant sur quel pied danser Palmessi recula légèrement jusqu'à un arbre face à elle. Elle disait être en conflit avec les humains, mais étant de leur race comment pouvaient ils lui en vouloir? Petit à petit la méfiance s'estompa dans l’esprit de la rouquine en laissant place à une grande curiosité pour cette rescapé pour le moins originale.

-Et vous, puis-je savoir ce qui vous a amené ici?

Il était rare que l'on s’intéresse à son histoire. Enfin, elle n'avait eu que peu de relation sociale depuis sa naissance, et ne s'en portait pas plus mal. Pourtant elle se sentit étrangement heureuse de pouvoir raconter son périple l'aillant menée jusqu'à cet endroit. Elle revint vers l'humaine... Kaïla, et s'assit en tailleur juste en face d'elle en souriant timidement, elle regarda un instant les lames à son côté et espéra qu'elle le remarque pour qu'elle les mette encore plus loin. En s'éclaircissant la gorge elle entama son récit, ponctuant ses paroles de gestes théâtraux comme si tout était fantastique.

-Moi je suis née dans une grande forêt sombre. Un endroit merveilleux, plein d'arbres dégoulinants de sève succulente, entourée de pleins de sœurs Salassol. Les Salassol c'est des plantes avec pleins de petites lianes comme ça. Elle tapota une des lianes formant un léger habillage sur ses bras. Sauf qu'elles n'ont pas de jambes et de bras, ni de tête. Ce sont de vrai plantes elles. La Plante souriante posa son coude sur son genoux et sa tête sur sa main en suivant. Mais elles sont gentilles, plus que les humains... Ils ont incendiés ma forêt une nuit. Quand j'ai dût partir, les plantes aillant échappé à la destruction m'ont expliqués que les humains chassaient, et pour faire fuir les bêtes dans leurs filets ils enflammaient une partie des bois. Ils ont tués toute ma famille et détruits tout ce que je connaissait. Plus de maison pour Palmessi... Alors j'ai commencé à marcher plus loin que jamais je ne l'avais fait. Je suis aller dans les villes mais on m'a rejetée... Je voulais vraiment connaitre ces gens qui me ressemblaient, mais ils ont surtout tentés de me faire du mal en fait. Posant un doigt sur ses lèvres elle continua en souriant plus largement. Mais je suis tombée sur ce donjon, ce n'est pas aussi apaisant que ma maison, mais au moins personne ne me veux du mal. La vie est amusante et triste en même temps... Je préfère quand même quand c'est amusant. Et vous? De quelle forêt est-ce que vous venez?

Palmessi se pencha en avant pour se mettre à quatre pattes, posant ses mains sur les cuisses de la jeune femme assise à ses côtés pour la regarder de plus près, elle se permis de lui retirer sa capuche pour voir ses cheveux. Elle souriant toujours d'un air curieux, comme un enfant qui verrait un chat pour la première fois.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Peignons ces roses en rouge! Du plus éclatant des rouges! Empty Re: Peignons ces roses en rouge! Du plus éclatant des rouges!

Message  Kaïla Vitae Mar 24 Avr 2012, 16:29

Palmessi jeta un regard vers mes poignards quand elle s'approcha de moi, et je les repoussais légèrement pendant qu'elle me contait son histoire. Une histoire triste, mais semblable à ce que j'avais déjà entendu de nombreuses fois... Une vie tranquille, puis les humains qui viennent détruire... Tellement triste... Je pouvais presque deviner sa peine sur son visage...

"La vie est amusante et triste en même temps... Je préfère quand même quand c'est amusant. Et vous? De quelle forêt est-ce que vous venez?"

Une bonne philosophie, et naturelle en plus. Mais avant que je puisse répondre, la femme-plante s'approcha encore plus près pour me dévisager, et enleva la capuche qui cernait ma tête, libérant mes cheveux couleur terre. Je n'avais pas peur malgré le sort qu'avait subi mes congénères : je retrouvais en son regard celui des jeunes enfants que Becfin m'avait plusieurs fois chargé de surveiller, puisqu'il ne m'estimait pas capable de les suivre dans leurs missions. Mais pouvais-je lui raconter mon histoire? Bah, elle m'avait bien donné la sienne, et ça serait impoli de ne pas le dire.

"Je ne viens pas vraiment d'une forêt... Enfin, je pense... Celui qui m'a servi de père quand j'étais toute petite, ce n'était pas un humain. C'était un vampire, et c'est lui qui m'a élevé. Enfin, jusqu'à ce qu'un humain le tue..." Je fis une brève pause avant de reprendre. "Après, c'est d'autres personnes qui m'ont accueillis, tout un groupe unis comme une grande famille, et aucun humain. J'ai vécu comme eux, adoptant leur style de vie... En fait, je n'ai jamais vécu avec d'autres humains, mais ça ne me manquait pas. Enfin, presque. Il y en avait certains qui ne m'aimaient pas trop, et c'est pour ça que je suis partie, il n'y a pas très longtemps. J'ai continué ma vie, mais ça n'a pas plût aux villes humaines, et en plus je ne m'y plaisais pas. Je souris à Palmessi avant de conclure. En fait, je me plaît uniquement avec des personnes qui ne sont pas humaines, parce qu'ils sont plus ouverts d'esprit."

Mon sourire était absolument sincère, et même si j'avais eu un peu pitié de ces humains, c'était pour la douleur subie avant de mourir plutôt que la mort elle-même. Non, la mort ils l'avaient méritée.
Kaïla Vitae
Kaïla Vitae

Messages : 37
Expérience : 285

Feuille de personnage
Niveau:
Peignons ces roses en rouge! Du plus éclatant des rouges! Left_bar_bleue12/40Peignons ces roses en rouge! Du plus éclatant des rouges! Empty_bar_bleue  (12/40)
Race: Human
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Peignons ces roses en rouge! Du plus éclatant des rouges! Empty Re: Peignons ces roses en rouge! Du plus éclatant des rouges!

Message  Invité Mer 02 Mai 2012, 09:59

La plante au regard espiègle passa une main tout aussi curieuse dans les longs cheveux de la jeune femme, s'amusant à les bouclés et à retirer son doigt en le laissant glisser jusqu'à la pointe. Elle fini par se relever en tendant une main avenante pour l'aider à se relever. Cette humaine lui inspirait confiance, même s'il lui en fallait peu pour qu'elle accorde sa confiance, l’esprit peu calculateur de la plante la trouvait gentille en toute simplicité. Et puis des lames, les monstres en étaient bardés à l'interieur de la tour, sauf qu'elles sont destinés aux humains. Ces humains... Ils détruisent tellement de vies qu'ils finissent invariablement par détruire les leurs en de vaines croisades. Ce qu'elle pouvait les trouver stupides, et en même temps, leur comportement l'attristait. S'ils pouvaient vivres ensembles ce serait bien, beaucoup de créatures leur ressemblent et ressentent des sentiments tout comme eux.

-Vous savez quoi? Je vous aime bien. Ça veux peut-être dire que les humains ont un bon côté, quand ils n'essaient pas de nous tuer avec des trucs coupants. Mais vous êtes un peu créature, comme je suis un peu plante parce que j'ai été élevée par des plantes. Ça doit être pour ça que vous sentez bon. Elle désigna d'un doigt distrait les dépouilles emplâtrés dans les lianes mortes. Eux ils puaient!

Elle ria comme si ses paroles étaient une bonne blague. Ça aurait pût être amusant, car moqueur... mais ils étaient un peu trop morts pour pouvoir en profiter. Se grattant la tempe, elle remarqua cet état de fait et préféra détailler encore une fois son interlocutrice de pied en cap. Il faisait toujours très sombre, la lune commença alors à pointer le bout de sa lueur derrière les nuages pour révéler les formes pourtant un peu cachés sous les vêtements de cuirs de Kaïla. Une femme, sans aucun doute. Palmessi trouvait tout ce bardas de vêtement et de matériel toujours très sale et ne pouvait s'imaginer porter autre chose qu'une fine couche de feuillage. Les températures hivernales ne la gênait pas particulièrement, expliquant cet inattirance pour les pourpoint et autres tissus toujours trop amples à son gout. Sa naïveté vis à vis des choses de la vie la rendait incapable d'imaginer qu'on puisse lui vouloir du mal , simplement à cause de sa svelte silhouette. Elle avait toujours cru que les hommes lui en voulaient d'être juste un peu trop différente, et les avaient fuit bien souvent... Ou dévorés comme les deux pauvres cadavres qui bientôt serviront de compost pour les rosier. Qu'elle trouvait d’ailleurs fort jolis depuis que quelques éclaboussures de sang avaient teintés d'un peu de rouge les pétales immaculés.

-Dites moi Kaïla. Vous aviez des projets pour cette nuit, ou vous étiez venu parce que je faisais un peu trop de bruit dans le jardin?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Peignons ces roses en rouge! Du plus éclatant des rouges! Empty Re: Peignons ces roses en rouge! Du plus éclatant des rouges!

Message  Kaïla Vitae Mar 22 Mai 2012, 16:25

Palmessi m'aimait bien. Tant mieux, au moins quelqu'un qui n'allait pas m'en vouloir simplement parce que je suis humaine. Je souris et accepta son aide pour me relever. J'époussetais un peu mes vêtements et considéra sa question, tout en évitant de regarder vers les deux corps.

"A vrai dire, je n'ai pas d'autre projets que je profiter de la nuit fraîche. J'ai pris l'habitude de mieux vivre parmi les ombres de la nuit qu'en plein jour. Juste être quelque part où on ne me regarderait pas de travers simplement parce que je suis humaine."

Je soupirais légèrement. Ici, j'étais l'objet de toutes les suspicions. Chez les humains, c'était encore pire puisque j'aurais au mieux la prison.

"Mais c'est vrai que je suis venu ici parce que j'avais entendu du bruit. Et vous connaissez la suite. Et, si je puis me permettre, que faisiez vous avant que ces malotrus vous interrompe?"


Spoiler:
Kaïla Vitae
Kaïla Vitae

Messages : 37
Expérience : 285

Feuille de personnage
Niveau:
Peignons ces roses en rouge! Du plus éclatant des rouges! Left_bar_bleue12/40Peignons ces roses en rouge! Du plus éclatant des rouges! Empty_bar_bleue  (12/40)
Race: Human
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Peignons ces roses en rouge! Du plus éclatant des rouges! Empty Re: Peignons ces roses en rouge! Du plus éclatant des rouges!

Message  Invité Sam 06 Avr 2013, 01:33

Plaçant un index sur ses lèvres et levant les yeux au ciel dans une parodie de réflexion (pourtant très sérieuse dans le cas de la jeune Plant) Palmessi se remémora le bruit qu'elle avait elle-même entendu dans le jardin avant de venir chasser les piétineurs de fleurs.

-Je suis descendue pour éviter qu'on n'abime encore les parterres de fleurs. Elles sont encore bien jeunes et ne peuvent pas se défendre toutes seules ces pauvres petites chéries.

Un long soupire éperdu suivit ses paroles. Mais elle se repris bien vite et fixant à nouveau la jeune femme tout sourire. Elle lui pris les deux mains.

-Puisque vous êtes là et que vous voulez profiter de la nuit vous allez pouvoir m'aider un peu. Je comptais planter des jeunes pousses de Parappazerapper pour faire une surprise aux résidents aimants se promener dans le jardin. Ce sont de toute petites plantes avec des sortes de bonnets. Et elles dansent lorsqu'elles entendent du bruit !

Elle se leva finalement sans attendre l'avis de sa partenaire nocturne ne lâchant pas ses mains, persuadée qu'elle dira oui. Qui pourrait dire non à une offre pareille de toute façon. Les Parappazerapper sont si mignonnes. Les deux corps trouveront bien une petite place sous la terre du jardin pour aider à leurs croissance. Avec un peu de chance et un peu d'huile de coude une nouvelle petite parcelle sera arrangée et embellira encore ce jardin déjà devenu un endroit aussi dangereux que merveilleux depuis que Palmessi s'est mis en tête de planter des fleurs et des plantes rarissimes de son crû. Bien sur parfois il y a des bavures, des plantes toxiques ou assassines, des arbres qui aiment bien faire des blagues en traversant les routes, de l'herbe si vivace qu'elle pousse autant sur le sol que sur les gens. Mais malgré ces petits désagréments le jardin était devenu magnifique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Peignons ces roses en rouge! Du plus éclatant des rouges! Empty Re: Peignons ces roses en rouge! Du plus éclatant des rouges!

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum