My Life as a Dungeon Keeper
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -62%
ABEIL – Lot de 2 Oreillers à ...
Voir le deal
14.54 €

Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé]

Aller en bas

Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé] Empty Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé]

Message  Invité Jeu 12 Juil 2012, 23:08

L'être humain pouvait être si cruel parfois...C'est exactement ce que pensait la jeune Azélia pendant toute sa fuite. Pourquoi en vouloir tellement aux personnes de sa race ? La seule différence qu'ils avaient avec eux, c'était l'apparence...Elle restait perplexe face à tant d’agressivité.

Voilà maintenant plus d'un mois qu'elle voyageait à travers monts et plaines. La durée exacte de sa fuite ? Aucune idée. Elle avait perdu le compte depuis quelques jours. Tout ce qui lui importait, désormais, c'était de mettre le plus de distance possible entre le village d'humains qui venait d'anéantir sa seule véritable maison...et elle. Son arbalète accrochée dans son dos, et un couteau accroché à la taille, elle avançait seule, d'une démarche assez rapide. Ce voyage l'épuisait, et elle était dans un sale état. Ses vêtements -ou plutôt, le peu qu'elle portait de vêtements- étaient recouvert de terre, de boue, et même d'un peu de sang. Quand à elle, quelles égratignures plus ou moins sanguinolentes ornaient ses bras et ses jambes. Mais mentalement, elle était encore aussi vivace et réactive que le premier jour de sa fuite. Ses yeux détaillaient le paysage assez rapidement, cherchant toute traces ou indices concernant la position exacte de ce fameux donjon, dont elle avait entendu parler.

C'était arrivé peu après avoir quittée la forêt ou elle avait trouvée refuge après la mort de l'humain qui l'avait élevée. En compagnie de quelques un des siens ayant survécu à l'attaque humaine, elle avait rencontré un beastman, qui leur avait parlé de l'édifice ou toutes les créatures -Elle rechignait à dire "monstre", ne se considérant pas comme tel- chassées par les humains pouvaient vivre dans une paix relative. Une véritable idylle...N'y croyant pas vraiment au début, elle décida tout de même d'essayer. Son groupe se sépara, afin de semer les éventuels poursuivants plus rapidement. Mais au bout d'un mois, elle était toujours seule...Personne ne l'avait rejoint. La renarde continuait quand même, se refusant d'abandonner ou de repartir en arrière. Plus rien ne l'y attendait, de toute façon. Mais finalement, par une belle nuit étoilée, elle finit par apercevoir une forme massive à l'horizon. Avait-elle enfin trouvé ?

Elle pressa le pas, courant presque. Elle ne savait pas vraiment ce qui l'y attendait, mais elle ne pouvait plus vraiment faire marche arrière. Franchissant assez rapidement la distance qui la séparait de l'édifice, elle arriva essoufflée devant l'immense porte. Elle se pencha un instant pour reprendre son souffle, puis se redressa pour jeter un coup d’œil au bâtiment. Il ne semblait pas si terrible que ça...Mais l'absence significative de toute garde la rendit perplexe, un moment. Il n'y avait pas de signe de vie à l'horizon. Elle se serait trompée d’endroit ? Ou alors c'était une fausse histoire...Refusant de se laisser abattre, elle s'approcha de la porte et l'ouvrit. Le bruit sinistre des gonds non huilés la fit frémir un instant, son ouïe étant plus sensible que celle d'un humain. Elle ne fit qu'entre-ouvrir la porte, et profita de sa fine taille pour se glisser dans l'interstice. Son arbalète buta dans le panneau de bois un instant, mais elle parvint à arriver l'autre coté. Elle referma alors la porte comme elle pouvait.

Elle avait maintenant vue sur une cour immense...mais déserte. Craignant de plus en plus que l’endroit soit abandonné, elle fit quelques pas hésitants dans cette cour. La lune n'éclairait que faiblement les lieux, mais elle y voyait assez bien, avec sa très légére nyctalopie. Plus loin, elle voyait que le donjon était bien plus vaste que ce qu'elle imaginait. Elle continua d'avancer dans la cour, cherchant le moindre signe de vie.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé] Empty Re: Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé]

Message  Invité Ven 13 Juil 2012, 12:15

Réveillé de bon "matin" (comprenez par là que le vampire s'était levé aussitôt que la lune avait pris sa place dans le ciel), le noctambule Kamiu Koïnzell n'avait pas perdu de temps : depuis quelques jours, le jeune homme travaillait sur un moyen plus efficace d'utiliser son symbiote. La bête qui ressemblait à deux excroissances serpentines dans son dos avec une personnalité bien trempée lui avait toujours mené la vie dure et il était temps d'arranger ça. Donc au début de cette belle nuit calme et silencieuse, Kamiu avait pris le chemin de la bibliothèque sans passer par sa modeste boutique de parfums... Il faut bien travailler pour vivre que voulez-vous. Se re concentrant et chassant les pensées distrayantes concernant les diverses créations olfactives que constituaient le métier de Kamiu, celui-ci arriva en direction de la bibliothèque. La chose qu'il remarqua en tout premier lieux était que les lieux étaient désespérément vides ! Même la cerbère (au sens figuré) de bibliothécaire était introuvable ! Peu inquiété par ce fait qui était tout de même inhabituel, la créature de la nuit fila entre les rayons chargés de livres et d'ouvrages divers. Finissant par récupérer un livre qu'il avait déjà rapidement feuilleté, Kamiu le consulta pendant une dizaine de minutes. Pourtant, après ce laps de temps relativement court, le vampire fut de plus en plus dérangé par le silence pesant... Tout le monde faisait la gréve ou quoi ?! A moins bien sûr qu'une grande fête ne se déroule en cachette et qu'il n'y aie pas été convié ? Ce serait bien bas !


C'est à ce moment que son symbiote noir et si mystérieux choisit de se manifester : les deux têtes à l'allure vaguement reptilienne sortirent de son dos au milieu de volutes d'ombres pour s'étendre langoureusement comme si elles sortaient elles-mêmes d'un long sommeil. Se secouant, la tête de gauche balada son regard sur les lieux vidés de toute présence et soupira de dépit : dommage il n'avait pas fait peur à quelqu'un en arrivant. La seconde tête claqua ses mâchoires en l'air puis regarda l'ouvrage de Kamiu, bien vite, la voix de la bête retentit sous la boîte crânienne du jeune homme :

- Encore dans tes livres cher hôte ? J'espère que tu n'entretiens pas encore le fol espoir de nous éliminer ? Ce serait stupide...

Le noctambule allait répondre sèchement quand l'autre tête s’immisça dans la conversation avec un ton moqueur :

-Mais non voyons, Kamiu cherche juste à se débarrasser de TOI ! Moi il m'aime bien pas vrai ? Allez, dis que je suis ton monstre préféré !

En ayant assez, le vampire referma la livre d'un coup sec, le prit avec lui vu que la bibliothécaire n'était pas là pour s'en empêcher et repartit dans les couloirs toujours aussi vides du donjon. Mêle si le vampire savait bien que les habitants lambda devaient tous être en train de dormir à cette heure, le jeune homme fut surprit de ne pas croiser une autre créature diurne ou bien une patrouille... Vraiment étrange tout ça. Haussant les épaules, Kamiu continua sur quelques pas avant qu'une odeur reconnaissable et envoûtante lui frappe les narines : celle du sang ! Prenant une pleine inspiration, il fut à même de localiser l'endroit : l'entrée... Était-ce pour cela qu'il n'avait encore croisé personne ? Une bataille avait lieux à l'entrée ? Peu probable, cela aurait fait plus de bruit mais mieux valait en avoir le coeur net. Gagnant rapidement les lieux, le vampire se fondit naturellement dans les ombres au moment où il entendit la porte se refermer. Au début, il ne vit pas grand chose, ses yeux ne s'étant pas encore accoutumés à la pénombre. Pourtant le vampire ne pu pas ignorer longuement la présence d'une jeune femme dans la cour d'entrée... Pourquoi ne l'avait-on pas arrêtée ? Que faisait la garde ? Puis, après un petit examen depuis les ombres, Kamiu remarqua les attributs de la jeune femme : des oreilles de renard et tout ce qui va avec... Elle était du donjon.


Avec un petit soupir de soulagement, le buveur de sang sortit des ténèbres, en pleine vue, et salua l'inconnue. Il lui montra bien qu'il n'était pas armé et dissimula ses crocs pour ne pas l'effrayer. Une fois quelques secondes passées, le vampire dit d'une voix mélodieuse :

-Bonsoir mademoiselle, vous êtes nouvelle ? Vous semblez un peu perdue... Vous allez bien ? On dirait que vous êtes passée à travers un mur de lames émoussées !


Voilà donc d'où provenait l'odeur de sang entêtante qui flottait partout... Qui les lui avaient faites ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé] Empty Re: Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé]

Message  Invité Ven 13 Juil 2012, 13:55

La renarde fit quelques pas supplémentaire dans la cour, avant de s'arrêter. Elle commençait à être un peu sur les nerfs. L'ambiance était tout de même un peu oppressante...La nuit, le silence...des lieux aux allures de bâtisse abandonnée...Si bien que quand elle vit un peu de mouvement, dans l'ombre non loin, elle porte une main à son arbalète, presque instinctivement. Un silhouette humanoïde se détacha de l'ombre. Azélia prit son arme d'une main, comme pour se rassurer quelque peu. Finalement, à la faible lueur de la lune, la renarde vit qu'elle avait affaire à...un humain ! Elle recula aussitôt de quelques pas, se retenant de justesse de viser cette personne de son arme. Très tentée, elle ne fit cependant que la lever légérement. L'humain -du moins, c'est que pensait que c'était- lui montra qu'il était n'était pas armé...Ce qui ne rassura pas Azélia pour autant. Après quelques secondes d'un silence qui mettait ses nerfs à l'épreuve, l'homme prit la parole :

-Bonsoir mademoiselle, vous êtes nouvelle ? Vous semblez un peu perdue... Vous allez bien ? On dirait que vous êtes passée à travers un mur de lames émoussées !

Nouvelle ? A l'entendre, il faisait partit du...Il y avait des humains dans ce donjon ! Pas possible...Elle baissa cependant un peu son arme. L'homme n'avait visiblement pas d'intentions hostiles. Mais toujours très méfiante, elle détailla l'inconnu avant de réfléchir à une quelconque réponse. Il était habillé de vêtements sombres, si bien que même avec sa nyctalopie, elle ne le distinguait pas entièrement. Bon...Il n'avait pas l'air si méchant que ça, après tout. Par contre, ses yeux étaient...bizarres. Elle ne les voyait pas vraiment bien d'ici, mais ils attiraient le regard. Un peu moins méfiante, elle finit par baisser complétement son arme, même si elle la gardait en main. Puis, ne bougeant pas de sa position et gardant un air méfiant, elle répondit :

"Je viens tout juste d'arriver, effectivement...Quand à mon état, disons que le voyage n’a pas été des plus paisibles" Elle fixa ensuite l'homme "Qui êtes vous ? Je croyais qu'il n'y avait pas d'humains, dans ce donjon"

Son ton pouvait paraître presque un peu froid, surtout quand elle se mit à parler des humains. Tout en attendant une réponse de son interlocuteur, elle jeta un rapide coup d’œil aux environs, se demandant s'il y en avait encore beaucoup, comme ça, de "surprises".



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé] Empty Re: Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé]

Message  Invité Ven 13 Juil 2012, 16:40

Kamiu aurait aimé faire plus de mise en scène pour accueillir la nouvelle venue mais il n'en avait pas eu le loisir ce qui était bien dommage. Cela dit, ce n'est pas tout le monde qui aime à se faire surprendre lorsqu'il entre en territoire inconnu. Bien que l'idée de voir la jeune inconnue trembler de frayeur dans le noir n'aurait pas été si déplaisante que cela aux yeux du noctambule, ce dernier se retint et se montra donc simplement. Entamant la conversation d'un ton léger et assez rassurant, le buveur de sang remarqua vite l'état déplorable de la jeune intruse -et ne s'empêcha pas de le faire remarquer aussi- tout en s'approchant d'un pas. Cependant, son geste amical se suspendit quand il vit l’arbalète de la jeune femme pointée sur lui et il émit même un petit sifflement contrarié. Après tout, même si il pouvait comprendre que la Beastwoman était un peu contrariée par son arrivée dans un donjon à l'allure si vide, il n'acceptait pas aussi aisément d'être menacé d'une arme. Pourtant son beau visage reprit son air naturellement élégant et rassurant. Il en fallait beaucoup pour l'énerver donc la petite bourde de la nouvelle venue fut aussitôt oubliée ou peu s'en faut. Penchant la tête sur le côté, le vampire accrocha les yeux de la jeune femme quand elle se mit à parler sur un ton froid qui ne lui allait pas vraiment. Il écouta avec attention et ses yeux se plissèrent quand elle compara le noctambule avec un simple humain... Elle faisait des efforts pour le vexer ou bien ?




Perdant un instant son sourire, le jeune homme se recule dans les ombres dont il était précisément sorti quelques instants plus tôt. De là, il laissa luire ses yeux de vampire sans lâcher le regard de l'intruse. Prenant une profonde inspiration, Kamiu lui dit d'un ton calme où ne perçait nul trace de l'agacement qui l'avait saisit il y a quelques secondes :

-Je ne suis pas humain chère demoiselle, je suis un vampire et quand à mon nom, c'est Kamiu Koïnzell. Avant tout, sachez que je suis désolé pour vous et ce qui vous est arrivé en venant. Pour répondre à la suite de votre question, oui il y a quelques humains dans ce donjon mais ce sont des exceptions dont il ne faut pas se soucier car ils sont de notre ''côté".


La voyant regarder à gauche à droite dans les ombres pour discerner des autres sentinelles, le vampire rit et s'approcha franchement de la jeune femme aux aguets. Il la regarda dans les yeux et se mit à attirer l'attention de son symbiote qui de toute façon devait avoir écouté la conversation depuis le début. Ce dernier ne perdit pas de temps à se manifester : sortant de son dos dans des volutes noires en poussant un petit ricanement inquiétant. Surplombant la jeune femme, le monstre formé de deux tentacules noires différentes fixèrent l'intruse avec un regard... Gourmand ?


Reprenant la parole d'un ton amusé, Kamiu caressa une des têtes qui était venue se lover contre lui et dit :

- Et ne vous en faites pas, des surprises ici vous allez en voir tout comme des mystères inexplicables.

Prenant soudain une moue ennuyée, le buveur de sang promena ses yeux d'or sur les environs avant de dire :

- l'un de ces ''mystères'' est justement l'absence de toute forme de garde... Je me demande bien où ils sont passés car en temps normal, ce lieux grouille de vie je peux vous l'assurer.

Enfin, dans un sens cela arrangeait plutôt le buveur de sang qui commençait à avoir une petite "soif" si vous voyez ce que je veux dire...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé] Empty Re: Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé]

Message  Invité Ven 13 Juil 2012, 18:12

Azélia avait bien vu que son comportement ne plaisait pas au vampire, mais elle était un peu trop nerveuse pour s'en soucier. Ce n'est que quand l'homme se recula dans les ombres qu'elle commençait à se calmer vraiment. Elle observa son interlocuteur et son étrange manège. Quand elle vit les yeux brillant du vampire. Elle recula à nouveau d'un léger pas, mais de surprise, ce coup ci. Elle ne comprenait pas vraiment le phénomène, et commençait à se demander ce qu'il faisait. Mais heureusement, l'homme s'expliqua assez vite :

-Je ne suis pas humain chère demoiselle, je suis un vampire et quand à mon nom, c'est Kamiu Koïnzell. Avant tout, sachez que je suis désolé pour vous et ce qui vous est arrivé en venant. Pour répondre à la suite de votre question, oui il y a quelques humains dans ce donjon mais ce sont des exceptions dont il ne faut pas se soucier car ils sont de notre ''côté".

Oh...Azélia se sentit un peu bête, pour le coup. Mais juste un peu. Elle était encore un peu tendue. Elle finit par ranger définitivement son arme, après avoir hésité une seconde, en l'accrochant à nouveau dans son dos. Elle prit un peu de temps pour réfléchir aux paroles du vampire. Ainsi, il y avait bien des humains dans ce donjon. Mais de leur coté ? Voilà qui ne devrait pas trop poser de problèmes alors...Enfin, ça restait à voir. Un éclat de rire se fit soudainement entendre, et le vampire sortait à nouveau des ombres, pour s'approcher d'elle. En sentant le regard du vampire se plonger dans le sien, elle eut un instant d'hésitation. Vite rompus par l'apparition d'une drôle de bestiole dans le dos du vampire, qui fit sursauter la renarde. Elle ne recula pas, ce coup ci, mais n'entendit qu'à moitié le vampire, qui semblait amusé par ce qu'il faisait.

- Et ne vous en faites pas, des surprises ici vous allez en voir tout comme des mystères inexplicables.


Le vampire balaya alors la cour du regard, comme l'avait fait Azélia quelques secondes auparavant. Cette dernière fixait la créatures formées de tentacules d'un air légérement méfiant. Elle n'aimait pas trop son regard affamé. Si le vampire voulait qu'elle se calme, ce n'était pas vraiment la bonne méthode...Mais comme la créature n'avait pas l'air de vouloir s'en prendre à elle non plus, elle ne fit rien. Et écouta plutôt le vampire qui reprenait, avec une moue ennuyée :

- l'un de ces ''mystères'' est justement l'absence de toute forme de garde... Je me demande bien où ils sont passés car en temps normal, ce lieux grouille de vie je peux vous l'assurer.


Azélia croisa légérement les bras, et évita de regarder le symbiote, pour ne pas être trop mal à l'aise. Elle répondit d'un ton bien plus calme qu'auparavant :

"Je me disais bien que j'étais entrée trop facilement...Au moins, je suis arrivée à bon port"

Puis elle prit un léger air désolé, et poursuivit, après une petite pause :


"Je me nomme Azélia. Veuillez m'excuser pour le médiocre accueil que je vous ai fait... Disons que je ne porte pas les humains dans mon cœur pour certaines raisons, et je n'avais pas vu que vous étiez un vampire...Enfin, ce n'est pas une excuse, je le sais."

Elle jeta un nouveau coup d’œil au symbiote. Décidément, cette chose n'était pas rassurante...






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé] Empty Re: Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé]

Message  Invité Ven 13 Juil 2012, 19:55

Un assez agréable frisson parcourut le dos du vampire là où sortaient les deux tentacules animées : même si depuis le temps, il avait bien apprit à les calmer et à faire en sorte que ce symbiote ne lui pompe plus autant d'énergie vitale qu'autrefois. Il ne pouvait pas encore le maintenir indéfiniment et encore moins en pleine lumière mais au moins cette chose avait prouvé son utilité à présent. Kamiu n'étant pas un combattant, il ne l'avait que peu utilisé au combat jusqu'à présent et ne tenait pas à la faire : ce n'était tout simplement pas son style. Plutôt vicieux, comme tout bon vampire qui se respecte, le jeune homme n'engageais un combat que si il était vraiment forcé. C'est pour cela qu'il avait déployé presque aussitôt son symbiote : pour intimider l'adversaire et lui faire comprendre qu'elle n'avait pas l’avantage à présent. Bien entendu, il ne soupçonnait pas la femme d'être si belliqueuse : à moins d'être folle, on n'entrait pas seule au donjon pour se battre mais plutôt pour s'y réfugier. Donc Kamiu lui avait fait meilleur accueil qu'à un humain trop fou pour sa santé : un tel impudent aurait été tout bonnement mit en pièce par son symbiote. Cela s'était déjà produit une fois ou deux et le buveur de sang espérait secrètement qu'il n'aie jamais à la refaire et encore moins sur cette jeune femme. La dernière "bataille" remontait quand un aventurier, enfin un voleur du dimanche qui n'avait dû sa survie qu'à sa discrétion, était entré par effraction chez lui.


Le sort de l'humain n'avait pas été enviable alors que les deux tentacules symbiotique du buveur de sang avaient mit en pièce l'intrus avec une application fort louable. Les murs fut couvert de sang et une goûte du liquide carmin tâcha même la manche du parfumeur qui en fut longuement fasciné... Depuis quand la mort d'un être ne le terrorisait plus ? Qu'importe dira-t-on, il l'avait mérité. Cependant, l'âme du vampire était tachée de cette tare qu'étais l'envie de sang... Cette tare allait-elle le pousser à faire quelque chose de mal envers la jeune renarde qui se tenait devant elle aujourd'hui ? Car après tout, le vampire était dans une cour en face d'une jeune femme égarée pas dans son atelier à dépecer vif un pauvre malheureux. Reprenant ses esprit, Kamiu regarda à nouveau la jeune femme dans les yeux. remarquant qu'il s'était approché trop près de la jeune femme, le jeune homme hésita à faire un pas de plus des fois que la renarde n'apprécierait pas du tout.


Pourtant, quand il vit son air peiné, très charmant et quand il l'entendit s'excuser, le vampire se retrouva assez adoucit et il sourit sans vraiment le vouloir. Penchant la tête sur le côté avec un sourire charmeur, le vampire ordonna doucement à ses deux appendices d'ombre de se glisser autour de la jeune femme. Les deux monstres s'enroulèrent donc autour d'elle : l'une se glissa autour de sa taille pour la rapprocher du jeune homme toujours souriant tandis que l'autre se glissait au dessus d'eux pour surplomber la petite scène. Une fois la jeune femme presque collée à son ''agresseur'', ce dernier, souriant au point d'en montrer ses crocs, dit d'un ton mielleux :

- Oh mais pas d'inquiétude ma douce dame, vous êtes toute pardonnée... enfin presque... M'accorderiez-vous une insigne faveur ? Celle de me laisser prélever un peu de votre sang ?

Sans attendre de réponse, le vampire se pencha et mordit doucement la peau de la pauvre renarde : la piqûre ne faisait pas mal et qui plus est, la maîtrise du vampirisme qu'avait Kamiu lui permettait d'envoyer dans le corps de la jeune femme un produit relaxant, limite aphrodisiaque... La jeune femme allait-elle se laisser faire, apprécier ? Ou au contraire le repousser et essayer de le tuer ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé] Empty Re: Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé]

Message  Invité Ven 13 Juil 2012, 20:45

Le vampire l'observa un long moment d'un air particuliérement...étrange. Comme perdu dans ses pensées. Puis il sembla se dérider en entendant les excuses de la renarde. Cette dernière s'en vit légérement soulagée, bien heureuse de ne pas s'être mis à dos non plus la première personne qu'elle venait de croiser. Se détendant un peu elle aussi, elle allait demander ce qu'elle devait faire pour être acceptée dans le donjon, quand elle sentit du mouvement du coté de la créatures aux tentacules. Le vampire la fixait maintenant, tête légérement penchée sur le coté, en lui offrant un sourire charmeur. Pourquoi Azélia avait-elle comme une mauvaise impression ? Elle voulut reculer d'un pas, mais quelque chose l'effleura au torse. Elle se crispa aussitôt, et porta une main à la poignée de son couteau. Mais trop tard. le tentacule venait de se refermer autour de sa taille, et la traînait maintenant vers le vampire. Lançant un regard foudroyant au vampire, elle tenta de se dégager, en poussant la tentacule d'une main, mais en vain. Le vampire, d'ailleurs, était maintenant très proche. Un peu trop proche à son gout, même. Il lui souri, dévoilant les petits crocs aiguisés. Un frisson la parcourut de haut en bas, et elle en dégaina un peu le couteau.

- Oh mais pas d'inquiétude ma douce dame, vous êtes toute pardonnée... enfin presque... M'accorderiez-vous une insigne faveur ? Celle de me laisser prélever un peu de votre sang ?


Elle n’eut pas le temps de répliquer, que le vampire se penchait vers son cou. Elle essaya de se débattre, mais les crocs finirent par transpercer sa peau. Dans un premier temps, deux idées lui vinrent à l'esprit : Se transformer en renarde pour s'échapper...Ou transpercer ce vampire de son couteau. Mais alors qu'elle commençait à opter pour la seconde option, elle sentit ses muscles se détendre d'un coup. Elle commençait même à s'embrouiller un peu dans ses pensées. Complétement relaxée, elle en lâcha le couteau qui tomba dans un bruit sec, au sol. Elle n'avait plus les idées claires... En fait, elle se sentait même très bien. Tellement qu'elle se colla d'elle même contre le vampire, se blottissant presque. De part le produit relaxant que le vampire introduisait dans son sang, elle ne pensait même plus à sa légére fatigue, à ses blessures ou au fait qu'il était en train de la mordre. Elle ne se posait plus vraiment de questions, comme droguée.

Le retour à la réalité allait sans doute être brutal, pour elle, mais pour le moment, elle profitait sans s'inquiéter de quoi que ce soit, restant collée au vampire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé] Empty Re: Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé]

Message  Invité Ven 13 Juil 2012, 21:33

En temps normal, Kamiu parvenait plutôt bien à maîtriser ses envies sanguinaires qui de toute façons étaient toujours presque inoffensives envers la pauvre victime mordue : une pleine gorgée de sang ou deux, une léchouille pour guérir la plaie et on en parlait plus ! En effet, le jeune homme n'était pas un grand buveur et savait se maîtriser assez pour ne pas vider la jeune femme mordue de tout son sang... Chose qui l'aurait d’ailleurs tuer aussi car il est dit que la dernière étincelle de vie d'une personne la quitte en emportant le pouvoir de la mort avec elle. Donc autant éviter de trop s'éterniser à pomper le sang comme un vulgaire moustique et préférer à cela une bonne petite gorgée bue de manière bien plus élégante. Alors qu'il buvait, bien plongé dans cette activité régénératrice, l'une des deux tentacules constituant son symbiote s’immisça dans son esprit embrumé par la félicité venant de l'arrivage d'un sang frais et délicieux pour lui parler de sa voix sacrément agaçante :

-espèce d'imbécile, tu es pas passé loin d'un drame ! Cette renarde était à deux doigts de t'éventrer avec sa lame et toi tu ne t'es rendu compte de rien ! Franchement tu es parfois pire qu'un animal en rut quand tu as besoin d'un peu de sang !

Grognant pour seule réponse, le buveur de sang continua sans se démonter à avaler le liquide vital de la jeune femme : déjà deux gorgées d'entamée, encore une ou deux et il lui faudrait arrêter. Certes, il ne prélevait pas une grande quantité de sang par morsure et par gorgée mais il ne voulait pas que la nouvelle venue se sente trop mal après s'être fait agressée. Bien entendu, elle allait sans doute se sentir un peu étrange pendant un moment à cause du produit qui circulait dans ses veines et qui forçaient ses muscles à se détendre au maximum. Il le sentit d’ailleurs bien quand la jeune femme devient plus lourde d'un coup entre ses bras, n'ayant plus le contrôle sur ses jambes. Se secouant mentalement, Kamiu relâcha la pression sur sa gorge pale et retira ses crocs : on voyait à peine les deux petites marques sur sa peau et le vampire les nettoya d'un discret coup de langue pour ne pas que du sang coule encore et tâche la si délicate peau de sa victime à l'esprit embrumé.



Sans la relâcher, Kamiu ordonna à son symbiote de repartir en lui pour ne pas déranger plus la jeune femme dont la vue de deux tentacules bardées de crocs semblait avoir dérangée tout à l'heure. Les deux têtes s'en furent donc sans se priver pour râler copieusement et de traiter le buveur de sang d'imbécile, d'inconscient et j'en passe... Superbe entente non ? Enfin soit, Kamiu était donc à présent de nouveau ''seul'' avec la renarde qu'il portait contre lui. Il lui écarta une mèche de cheveux d'un geste doux et la regarda : apparemment, le produit faisait encore sacrément effet et qui sait combien de temps il allait encore agir. Bien qu'il aurait été très aisée de profiter de la situation pour faire maintes choses à la jeune femme, le noctambule chassa toute pensée trop néfaste et se contenta de soutenir la jeune femme jusqu'à un banc pour l'y déposer. Son esprit plus vif et plus clair depuis l'arrivée de sang neuf en son organisme, Kamiu s'empressa d'aller ramasser le couteau de la jeune femme pour le ranger dans ses vêtements. Une fois la lame dissimulée, le jeune homme revint vers la pauvre jeune femme déboussolée et s'assit juste à côté d'elle. Lui caressant distraitement les cheveux, le vampire lui demanda d'un ton velouté :

- Alors, quel est votre histoire ma dame, si ce n'est pas indiscret bien sûr ! Comment en êtes-vous arrivée ici et dans un si piteux état... Vous faite peine à voir

Le noctambule fut tenté de dire de lécher les blessures de la jeune femme pour les aider à cicatriser comme il l'avait fait avec elles de son cou mais cela aurait parut encore plus déplacé et mieux ne valait pas encourager encore plus la renarde... Il était bien dommage que Kamiu ne dispose pas de sors de soins !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé] Empty Re: Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé]

Message  Invité Sam 14 Juil 2012, 02:12

L'esprit totalement embrumé, la renarde restait dans le vague, à fixer un point totalement inexistant. Ainsi, elle ne remarqua même pas que le vampire avait finit se nourrir de son sang. Parfaitement relaxée, elle se laissa emmener jusqu'au banc et resta sagement dessus une fois que le vampire l'y eu déposée. Elle posa alors une main sur son front et plissa les yeux, essayant de se concentrer. C'était le néant total, dans son crâne ! En fait, elle ne chercha pas plus longtemps à réfléchir, et ferma doucement les yeux, ballotant légérement de gauche à droite. Sa queue de renarde suivait tranquillement le rythme. C'était à se demander si elle allait pas tomber du banc à un moment ou un autre, et se casser le crâne sur le sol pavé. Quand le vampire revint, elle avait repris un tout petit peu de sa lucidité. Enfin...Juste assez pour comprendre ce qu'il lui demandait :

- Alors, quel est votre histoire ma dame, si ce n'est pas indiscret bien sûr ! Comment en êtes-vous arrivée ici et dans un si piteux état... Vous faite peine à voir


Elle sentait une main douce qui caressait ses cheveux. Totalement insouciante pour le moment, elle posa sans prévenir sa tête sur l'épaule du vampire, sans gêne, et répondit d'une voix à moitié endormie :


"Hmm...Je vivais avec des beastman dans une forêt plutôt loin d'ici...Mais des humains ont pris d'assaut le campement...J'ai fuit jusqu'ici. Trébuchée plusieurs fois, et combattu quelques monstres...D’où mon état"

Oui, elle était dans le gaz. Elle racontait son histoire sans se poser de question. Le vampire aurait pu lui demander n'importe quoi qu'elle aurait sans doute répondue. Elle finit par ouvrir les yeux, pour poser un regard légérement absent sur la cour


"Je suis bien au donjon...Hm ? Je me suis pas perdue ?"

Et elle lança un regard plein d'espoir au vampire, comme si elle attendait LA confirmation qu'elle était bien arrivée. Même si le produit commençait à perdre très doucement de son effet, elle se sentait toujours très bien, pour le moment.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé] Empty Re: Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé]

Message  Invité Sam 14 Juil 2012, 14:03

Malgré lui, le noctambule continuait de caresser la tête de sa pauvre victime qui semblait toujours perdu dans les limbes. Il n'arrivait pas à résister à cette petite envie bien puérile qui était de câliner comme une petite peluche précieuse la jeune femme. Se reprenant après encore deux ou trois douces caresses, le vampire la regarda en se demandant quoi faire par la suite : il n'allait pas la laisser là et s'en aller comme un vulgaire charognard s'envolant après avoir récupéré un morceau de viande sur un cadavre ! Alors que faire donc ? Le jeune homme n'allait décemment pas l'amener jusqu'à chez lui : imaginer la jeune femme qui se réveillait dans son lit à lui était certes image follement amusante mais le seul résultat à cette petite facétie serait sans doute un Kamiu avec un carreau planté dans l'oeil ! Perdant son sourire, le buveur de sang raya donc cette possibilité de son esprit. Restant là à réfléchir, Kamiu se donna un peu de temps en demandant à la jeune femme de lui conter son histoire. Écoutant donc le récit de la jeune femme tout en l'observant en coin, le jeune homme décida que dans un premier temps, il analyserait l'état dans lequel se retrouverait la renarde une fois le produit dissipé avant d'effectuer sa prochaine action. En attendant, il fallait lui garder l'esprit éveillé et en apprendre plus sur elle et lui demander de lui dire comment elle était parvenue au donjon était une bonne idée.



Caressant toujours la tête de la jeune femme déboussolée, le buveur de sang laissa échapper un petit rire quand elle lui demanda si elle était enfin parvenue au donjon qu'elle cherchait avec tant d'application. Lui embrassant distraitement le front, le vampire lui sourit franchement et dit :

-Et oui, c'est bien le donjon... Bien qu'il me semble étrangement vide à l'heure qu'il est : il doit être tard, très tard sans doute. Mais ne vous en faîte pas pour autant ma chère Azélia, vous êtes ici en sécurité car jamais un assaillant n'a réussit à franchir les défenses de ces lieux.


Se voulant rassurant, il entoura les épaules de la jeune femme d'un de ses bras comme pour la "protéger" d'un ennemi invisible. Souriant toujours, le vampire entendit encore son symbiote, qui ne dormait pas malgré son absence momentanée :

*T'es toujours aussi niais ? Franchement, même un Casanova d’opérette est plus fin que toi !*


L'autre ''tête'' ricana à cette petite blague assez acerbe et souffla pour sa part un commentaire plus sensé en ignorant le "grognement" mental de l'hôte du symbiote :

*C'est bien beau tout ça mais l'effet de ton poison va bientôt se dissiper et il faudra bien trouver une excuse pour son état et votre position... Que préconises-tu Kamiu ? Le malaise ?*

Bien que ne voulant pas le reconnaître, Kamiu devait bien s'avouer que son symbiote marquait un petit point : il ne connaissait pas assez la renarde pour prévoir sa réaction une fois qu’elle serait redevenue tout à fait lucide. Que devait donc faire le noctambule pour se défendre d'une réaction un tantinet agressive. Enlevant sa lourde veste de couleur sombre, le vampire en recouvrit sans mot dire les épaules de la jeune femme et lui souffla au creux de l'oreille :

-Peut-être faudrait-il mieux rentrer non ? Vous allez attrapez froid ici et en cherchant à l'intérieur du donjon, je suis sûr que nous trouverons enfin d'autres gens. Et puis, si tel n'est pas le cas, je pourrais ua moins vous offrir un toit pour cette nuit... Qu'en dites-vous ?


Avec un autre de ces petits sourires charmeurs, le jeune homme lui caressa la joue, se demandant si l'esprit de la renarde était de nouveau assez clair pour se rebeller ou si elle allait accepter, de son plein gré total ou non peu importe.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé] Empty Re: Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé]

Message  Invité Sam 14 Juil 2012, 18:27

Les caresses du vampire ne faisait qu'amplifier l'effet du produit, laissant Azélia dans un état rêveur. Ainsi ne fit-elle rien quand le vampire l'embrassa sur le front, ce qui au contraire la berçait dans un doux sentiment de paix. Le vampire finit par répondre à son interrogation. Et comme le poison faisait de moins en moins effet, elle était particulièrement attentive, ce coup ci.

-Et oui, c'est bien le donjon... Bien qu'il me semble étrangement vide à l'heure qu'il est : il doit être tard, très tard sans doute. Mais ne vous en faîte pas pour autant ma chère Azélia, vous êtes ici en sécurité car jamais un assaillant n'a réussit à franchir les défenses de ces lieux.


Elle fut légèrement surprise quand le vampire entoura ses épaules d'un bras. Même s'il s'en dégageait un sentiment de sécurité, elle ressentait comme un léger malaise...Elle retrouvait petit à petit le cours de ses pensées. Elle sentit alors quelque chose tomber sur ses épaules, et sursauta légèrement. Le vampire venait de lui donner sa lourde veste sombre. Puis il lui chuchota à l'oreille.


-Peut-être faudrait-il mieux rentrer non ? Vous allez attrapez froid ici et en cherchant à l'intérieur du donjon, je suis sûr que nous trouverons enfin d'autres gens. Et puis, si tel n'est pas le cas, je pourrais ua moins vous offrir un toit pour cette nuit... Qu'en dites-vous ?

Elle fut un instant tentée d'accepter, mais au lieu de ça, elle ferma les yeux et tenta se concentrer. Son malaise amplifiait un peu. Elle se passa une main sur le cou, là ou le vampire avait mordu, avant de lâcher.

"Je ne sais pas..."


Puis elle se posa une main sur le front, ne comprenant pas l'état dans lequel elle était. C'est à dire, à moitié dans les vapes. Elle ajouta alors d'une voix presque plaintive, se tendant légèrement.

"Je ne me sens pas bien...Qu'est ce que vous m'avez fait ?"

Elle posa sa seconde main sur son front, pendant que le souvenir de la morsure et du symbiote commençait à revenir doucement dans ses pensées. Un peu effrayée, soudainement, elle tenta de de lever pour s'écarter assez rapidement du vampire...Mais ses muscles étaient encore un peu trop endormie pour une telle manœuvre. Elle ne fit que s'affaler sur le coté, lâchant un léger gémissement quand sa tête heurta le banc. Comme si elle était déjà pas assez affligée comme ça, tiens !


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé] Empty Re: Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé]

Message  Invité Dim 15 Juil 2012, 14:49

Fixant les étoiles pendant quelques secondes, le buveur de sang se mit à rêvasser un peu : ses pensées tournaient sur divers sujets comme le manque de vie actuelle du donjon ainsi qu'à l'excuse qu'il allait fournir à la renarde une fois que cette dernière aurait reprit ses esprit. Il en avait déjà plusieurs préparées d'avance bien entendu, le buveur de sang n'était plus à son premier coup d'essai mais restait à voir si ces belles phrases allaient convaincre la dame. Il n'allait pas trop lui mentir ou tenter de l'embobiner en disant ''c'était pour votre bien'' ou de telles sottises mais rien n'empêchait à Kamiu de modeler un peu la vérité en l'enrobant d'une délicieuse histoire rassurante. Restant calme et serein, le noctambule s'attarda sur le visage de la jeune femme pour voir son état : elle semblait redevenir un peu plus lucide mais difficilement... Après tout, le poison du vampire n'était pas censé durer trop longtemps et le produit n'était pas encore assez fort pour détruire l'esprit d'une victime avec une simple morsure. A répétition, les injections liées aux morsures pourraient rendre la victime un peu dépendante mais de là à la rendre aussi docile qu'une poupée sans âme... Il y avait du chemin ! Arrêtant de toucher la jeune femme du doigt quand elle répondit à sa question de manière pâteuse mais méfiante, Kamiu eut un petit sourire peiné : la jeu allait bientôt se terminer, la phase facile était révolue et maintenant il allait falloir s'expliquer. Voyant la jeune femme passer une main sur son cou, le noctambule fut assuré qu'elle reprenait ses esprit et se leva donc doucement : qu'allait-il se passer à présent ? Après tout, le jeune homme s'était emparé du couteau de la jeune femme mais il lui restait encore des moyens de se défendre.

Cette dernière pourtant ne semblait pas encore en état de bien se défendre : elle tenta de se lever et tomba lourdement sur le flanc, se cognant la tête. Poussant une petite exclamation désolée, le vampire se rapprocha avec un petit sourire de la silhouette affaissée pour lui chuchoter à l'oreille :


- Ma chère ne soyez pas si craintive. Voyez-vous, les vampires doivent boire du sang pour vivre et "malheureusement", vous passiez par là à ce moment là. De plus, je ne suis pas une brute : j'ai tout fait pour que vous ne sentiez rien du tout et je n'ai pas abusé de vous de quelques manières que ce soit ! Alors ne m'en veuillez pas et restez calme : le produit va bientôt se dissiper et après cela, je pourrais vous aider de toutes les manières que vous jugerez nécessaire en remerciement à votre "généreux" don.


Le vampire la redressa sans perdre son sourire et la fixa dans les yeux pour jauger son état de lucidité grandissant. Il la laissa droite et se redressa en écartant les mains pour signifier qu'il n'était pas hostile. Sans perdre son sourire mais en plissant ses yeux de couleur Améthyste, Kamiu dit :

- Je pourrais comprendre que vous m'en vouliez un peu pour ne pas avoir préciser avant mes intentions mais laissez cela de côté : après tout, vous êtes arrivé au donjon... N'est-ce pas là le plus important ? De plus, il vous faudra bien un guide non ? Alors qu'en dites-vous ?


Le buveur de sang espérait bien que la renarde n'en fasse pas une scène et se laisse guider finalement... Sans combattre car le jeune homme n'avait rien d'un combattant comme il l'avait précisé et il espérait que le symbiote ne fasse pas encore des siennes si jamais la nouvelle venue se montrait hostile.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé] Empty Re: Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé]

Message  Invité Lun 16 Juil 2012, 00:59

Dans quelle situation elle s'était pas mise, encore. A peine venait-elle d'arriver que déjà, les ennuis accouraient. Un léger mal de tête commença à croître, suite au choc sur le banc. Plus elle retrouvait sa lucidité, puis elle se sentait mal...et plus elle avait envie de faire regretter au vampire son geste. Mais pour l'instant, les muscles ne suivaient pas trop. Ainsi, quand le vampire se pencha sur elle pour lui parler à nouveau, elle devint assez méfiante :

- Ma chère ne soyez pas si craintive. Voyez-vous, les vampires doivent boire du sang pour vivre et "malheureusement", vous passiez par là à ce moment là. De plus, je ne suis pas une brute : j'ai tout fait pour que vous ne sentiez rien du tout et je n'ai pas abusé de vous de quelques manières que ce soit ! Alors ne m'en veuillez pas et restez calme : le produit va bientôt se dissiper et après cela, je pourrais vous aider de toutes les manières que vous jugerez nécessaire en remerciement à votre "généreux" don.

*Ce n'est pas une excuse...*
pensa amèrement Azélia quand à son "explication". Pour le reste, c'est vrai qu'il n'avait pas tort. Elle était recouverte d'un manteau qui la protégeait du froid, le vampire ne l'avait pas laissé dans la cour après son forfait et...Oui, au vu de l'état dans lequel elle était il y à quelques secondes, cet homme aurait pu largement profiter. Il n'était pas si mauvais que ça, en fin de compte. Mais tout de même ! Se jeter sur elle comme un vulgaire repas...Poussant une légère expression indignée, elle ne rechigna tout de même pas quand le vampire la redressa. Elle croisa le regard du vampire et se demanda à quel jeu il jouait, quand même. Son instinct lui disait clairement de se méfier un peu...Il finit par reprendre la parole.

- Je pourrais comprendre que vous m'en vouliez un peu pour ne pas avoir préciser avant mes intentions mais laissez cela de côté : après tout, vous êtes arrivé au donjon... N'est-ce pas là le plus important ? De plus, il vous faudra bien un guide non ? Alors qu'en dites-vous ?

Azélia ne savait plus trop quoi penser. D'un coté, tout son être lui criait de refuser, mais de l'autre...effectivement, elle aurait bien besoin d'un guide. Elle finit par soupirer légèrement et se redresser. Ce coup ci, ses jambes tenaient le coup. La veste du vampire était un peu grande pour elle, mais pas grave. Au moins, elle n'avait pas froid. Elle fixa le vampire une seconde, réfléchissant un peu...Puis répondit :

"Profiter du fait que je sois perdue et faible pour se jeter sur moi comme un vulgaire repas, sans me prévenir qui est plus est, est difficilement excusable. Mais j'aurais effectivement bien besoin d'un guide...Voyiez cela comme une occasion de vous racheter"

Elle lui lança un regard qui signifiait clairement "Un pas de travers et je passe à l’arbalète" , puis reprit un air plus aimable.


"Vous pourriez me rendre mon arme, avant que l'on y aille ?"



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé] Empty Re: Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé]

Message  Invité Lun 16 Juil 2012, 18:51

Se drapant dans sa dignité, le vampire ne fit aucun commentaire désobligeant, et aucun commentaire tout court d’ailleurs, quand la jeune femme se mit à montrer son agacement et son manque de compréhension envers son geste. Manquant de lui faire remarquer qu'en général un simple ''repas'' était dévoré jusqu'à la moelle et n'était pas censé en plus ressentir un certain plaisir à cela, le buveur de sang élargit son sourire pour simple et unique réponse. Après tout, la jeune femme avait beau bouder, aurait-elle accepter si jamais il lui avait demander de lui donner un peu de sang ? Jamais de la vie ! Plus personne ne faisait confiance aux vampires de nos jours et c'était un bien triste fait qui fit soupirer intérieurement le noctambule. Restant donc calme et affichant un sourire affable sur son visage, Kamiu s'inclina légèrement devant la renarde comme pour lui signifier tacitement qu'il était prêt à faire amende honorable pour son ''méfait'' si "ignoble". Ce petit jeu amusait sans aucun doute le vampire tout autant qu'il agaçait son symbiote et c'était d’ailleurs pour cette raison qu'il poursuivait sur cette voix. En effet, ce n'était pas parce qu'ils partageaient le même corps que le monstre d'ombre et le noctambule étaient toujours sur la même longueur d'ondes comme l'avaient prouvés les derniers échanges mentaux. La contraire aurait d’ailleurs été plus qu'inquiétant : dans le cas du symbiote, cela aurait signifié que le vampire commençait à devenir trop fort pour eux et dans le cas du vampire, cela aurait voulut dire que le monstre commençait à siphonner la volonté de Kamiu pour n'en faire qu'une marionnette ! Cela n'empêchait pas pourtant que les deux entités étaient d'accord sur une chose : ces chamailleries et ces enfantillages étaient souvent très amusant pour eux tous !



Comme deux petits vieux assit sur leur perron, les deux âmes se parlaient souvent en se disputant sur divers point comme ici : le buveur de sang ne voulait que se rendre serviable et aider la nouvelle venue tout en la tourmentant un peu tout le long du voyage tandis que le symbiote noir proposait plutôt de l'endormir ici et de la laisser se débrouiller. Pourtant, ce fut le jeune homme aux yeux Améthyste qui remporta la manche et qui décida pour les deux de tenir compagnie à la nouvelle venue même is cette dernière était toujours méfiante. En signe de bonne volonté, il lui rendit même son arme qu'il dissimulait dans les plis de son vêtement dés qu'elle le lui demanda : bien qu'il fasse un peu de mise en scène en faisant apparaître le couteau de sa manche puis en le faisant tourner un instant entre ses doigts, pommeau en avant. Souriant lorsqu'elle le reprit, il lui tourna sciemment le dos et avança jusqu'à une grande porte. Cette action, même si elle pouvait paraître un peu arrogante, était en fait utilisée pour faire comprendre deux choses à Azélia : il lui faisait assez confiance pour lui tourner le dos et... Qu'il était assez puissant pour la vaincre si elle tentait un coup en traître ! Lui ouvrant la voie et lui demandant de la suivre, le vampire tourna directement à droite pour s'avancer dans un couloir menant aux étages supérieures. Une fois le duo dans le couloir éclairé par des torches faiblardes, ces dernières furent soufflés après quelques secondes par un étrange courant d'air surnaturel.


Se retrouvant dans le noir, Kamiu se glissa par réflexe près de la renarde et dit :

- Il y a des choses vraiment bizarre qui se passent ce soir au donjon... Peut-être devrions nous trouver un coin plus tranquille et attendre le lendemain... Mon atelier peut-être ?


Même si il se voyait mal proposer à la jeune femme d'aller jusqu'à chez "lui", il fallait dire que le noctambule n'avait pas d'autres idées vu qu'il ne savait même pas où se situait la taverne du donjon !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé] Empty Re: Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé]

Message  Invité Lun 16 Juil 2012, 19:33

Loin de se douter du combat intérieur qui secouait le vampire, la renarde attendit simplement que la vampire daigne lui rendre son arme...ou non. En attendant, elle gardait son air presque boudeur. En fait, la morsure n'avait pas été si horrible que ça, mais elle avait bien trop de dignité pour l'admettre. Elle observa plutôt le vampire s'incliner devant elle, et ne put s'empêcher d'avoir un léger sourire amusé. Décidément, que cet homme était théâtral ! D'ailleurs, il lui rendit son arme en la faisant sortir de sa manche, comme un vrai petit tour de magie. Azélia s'empara du couteau et le remercia d'un hochement de tête, avant de le ranger à sa place. Puis elle suivit l'homme qui était partis vers le fameux donjon. En passant les grandes portes de l'entrée, la renarde fut assaillit d'odeur diverses. De nombreuses créatures vivaient ici...Même si les lieux semblaient vraiment désert, en ce moment. Pourtant, Kamiu ne devait pas être le seul vampire du coin...Peut être que si, en fait. Elle n'en savait rien. Observant son nouveau "chez-elle", la renarde laissait son regard se balader sur les murs, portes, essayant déjà d'avoir quelques repères pour le lendemain. Elle se demandait bien ou le vampire l'emmenait, comme ça. Il tourna directement à droite, pour prendre un couloir faiblement éclairée. Plus confiante envers le vampire qu'avant, elle le suivit silencieusement.

Cependant, un courant d'air souffla soudainement dans son dos, et éteignit toutes les torches du couloir. Loin d'être effrayée ou paniquée, elle se contenta d'attendre que sa nyctalopie, même légère, prenne le relais. Elle resta un peu méfiante, se demandant ce qui était à l'origine de ce courant d'air, jusqu'à ce que le vampire la rejoigne. Elle tourna son regard vers le buveur de sang, commençant à peine à y voir clair.


- Il y a des choses vraiment bizarre qui se passent ce soir au donjon... Peut-être devrions nous trouver un coin plus tranquille et attendre le lendemain... Mon atelier peut-être ?

Le mot "bizarre" était faible. Pas d'habitant, plus de lumières...Voilà qui promettait. L'idée du vampire était intéressante. Elle n'avait pas vraiment envie de tomber sur une autre de ces surprises au cours de la nuit, alors qu'elle ne connaissait même pas lieux. D'un ton bien plus posé qu'auparavant, même calme, elle répondit au vampire :

"Un atelier...de parfumerie, je présume ?"
fit-elle avec un léger sourire. Le vampire sentait le parfum à en tomber. Ce n'était pas la joie, parfois, d'avoir un bon odorat "Pourquoi pas. De toutes façon, il me faudra bien un endroit ou passer la nuit. Je vous suis"

Elle n'était pas trop préoccupée. Le vampire n'avait apparemment pas l'intention de l'agresser, et même si c'était le cas...Et bien, il lui suffirait de filer sous forme de renarde. Puis elle jeta un coup d’œil au couloir en plissant les yeux, pour aider sa nyctalopie. Rien de rien. Les torches s'étaient vraiment éteintes toute seules. Comme ça. En attendant que le vampire se mette en marche, elle lui demanda :

"Dites moi, cela arrive souvent, des phénomènes comme ceci ?"

Non pas qu'elle s'inquiétait...Mais elle préférait savoir si elle devait s'attendre à tout ou n'importe quoi à chaque traversée de couloir. Elle se mit ensuite en marche, suivant le vampire vers son atelier.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé] Empty Re: Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé]

Message  Invité Mar 17 Juil 2012, 00:36

Le donjon se transformerait-il en maison hanté ? Peu probable et bien que ce soit original, le vampire n'avait pas envie de croiser des esprits à tout bout de champ ou d'autres incarnations spirituelles qui ne méritaient qu'un coup de balais en guise de bienvenue. Non parce que vous avez déjà eu la malencontreuse expérience qu'un élémentaire d'air vienne semer la zizanie dans votre parfumerie ? Et bien espérons que ça ne vous arrive jamais ! Soupirant sans s'en rendre compte à cette mention désastreuse qui lui était arrivée lors d'un soir d'étourderie un peu exceptionnelle. Enfin bon, comment le buveur de sang pouvait-il savoir que la personne qu'il avait mordue avait tant d'alcool dans le sang qu'une moustique qui l'aurait piqué cette nuit là en serait mort d'un coma éthylique dans les trois secondes ? Enfin, après la douce morsure donc, Kamiu avait commencé à se sentir très mal et à ne plus voir clair. Retournant chez lui, il avait brisé une fiole contenant enfermé un esprit de l'air très primitif qui s'était vengé en mettant une pagaille monstre au domicile du vampire.


Enfin, cette charmante anecdote mise de côté, Kamiu se demandait bien si une autre nuit de folie ne les attendaient pas à présent : les évènements devenaient vraiment étranges et le noctambule n'avait qu'une envie c'était de revenir dans son atelier. Prenant la tête malgré tout, Kamiu rit quand la jeune femme devina sans trop d'efforts sa profession de maître des senteurs. Cela n'était pas difficile certes car le vampire exhalait sans le vouloir de multiples arômes envoûtant mais ça faisait toujours plaisir. Tournant dans un autre couloir vraiment froid, le buveur de sang sentit quelque chose lui effleurer l'esprit. Au début, il crû que c'était son symbiote qui lui disait quelque chose mais ce dernier s'écria soudain :

*vous avez sentit ça ?*


Soudain nerveux, Kamiu déglutit : était-ce une impression ou l'air était devenu plus froid tout à coup ? Heureusement, son labo n'était pas trop trop loin. Montant une petite volée de marches sans trébucher car il était un maître de la nuit, le buveur de sang sentit de nouveau la présence discrète lui effleurer l'esprit : sa force était écrasante mais elle semblait rester à l'écart. Arrivant enfin devant sa maison et ouvrit la porte à la volée. Laissant la renarde le suivre, il referma la porte derrière elle et verrouilla porte avec une lourde barre de bois. Se retournant en regardant son atelier et sa modeste chambre dans le fon, le vampire dit d'un ton toujours un peu crispé :

-Je n'aime vraiment pas le donjon ce soir : on dirait qu'une étrange énergie s'en est emparé, mieux vaut rester ici en attendant. Libre à vous de tout explorer et de prendre vos aises...


Se déplaçant avec grave malgré son état de nervosité, le noctambule fit sortir ses deux tentacules qui se mirent à parcourir le sol de l'appartement/atelier comme deux serpent d'ombre en furetant dans tous les coins. Se dirigeant vers un coin contenant une commode et un autre petit meuble coincé dans un coin, le vampire en sortit une bouteille en verre contenant une simple décoction à la menthe. La servant dans deux verres de meilleure qualité que la bouteille, Kamiu en tendit un à son invitée :

- Ce n'est pas drogué juste au cas où. Bon, à présent que nous sommes au calme, peut-être pourriez-vous me racontez en détails votre histoire ?

Un sujet comme un autre pour diriger leurs pensées ailleurs que sur ce drôle de soir... Surtout qu'il n'avait peut-être pas finit de les ennuyer : Kamiu sentait toujours l'étrange présence qui observait de loin ses pensées.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé] Empty Re: Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé]

Message  Invité Mar 17 Juil 2012, 01:13

Azélia suivait le vampire, jetant un coup d’œil aux alentours. Le donjon était vraiment immense, en fait. Mais surtout, très mystérieux. Après quelques instant de marche, elle se rendit compte que le vampire tardait à lui répondre. Elle lui jeta un regard en coin, et vit qu'il avait l'air...tendu ? Était-ce en rapport avec les torches qui s'étaient éteintes ? Certes, c'était étrange mais...Rien de plus ne s'était produit. Ou alors, tout ceci avait une signification particulière pour le buveur de sang. Elle ne reposa pas sa question. De toute façon, dans un tel endroit...Il devait forcément se produire des choses étranges en permanence. Le vampire l’amena jusqu’à une petite dépendance, qui devait être le fameux atelier. Quand la renarde entra dans le bâtiment, elle se retint de justesse de boucher son nez. Tant d'odeurs de parfum ! Un sacrilège pour son odorat. Elle se contenta de grimacer légèrement et de faire quelques pas en avant dans la pièce. Un lourd bruit lui indiqua que le vampire venait de refermer la porte et de...la condamner ? Haussant un sourcil, elle se retourna pour voir la barre en bois sur la porte. C'était si dangereux que ça, le truc qui avait éteint les torches ? En tout ca,s le vampire commenta d'un ton qui trahissait sa nervosité :

-Je n'aime vraiment pas le donjon ce soir : on dirait qu'une étrange énergie s'en est emparé, mieux vaut rester ici en attendant. Libre à vous de tout explorer et de prendre vos aises...

La renarde se tourna vers le reste de l'atelier. Des flacons, des poudres, et autres ingrédients divers et variés...Elle s'avança un peu, jetant un léger coup d’œil à tout ça. Elle commençait à se faire à l'odeur, mais évita quand même quelques coins qui sentait vraiment fort. Alors qu'elle regardait une armoire, quelque chose frôla un de ses pieds. Elle baissa le regard et vit une des tentacules de la créature du vampire. Elle recula d'un pas, prudente. Mais la chose s'éloigna assez vite, laissant la renarde tranquille. Cette dernière porta alors son regard sur le vampire, qui venait de sortir deux verres et une bouteille. Ah, ce n'était pas de refus. Elle n'avait pas bu depuis la dernière taverne qu'elle avait croisé sur son chemin...Longtemps ? Et la route l'avait assoiffée. Elle s'approcha donc du vampire quand il lui tendit son verre, pour le prendre. La boisson sentait la menthe, une plante qu'elle appréciait bien.

- Ce n'est pas drogué juste au cas où. Bon, à présent que nous sommes au calme, peut-être pourriez-vous me racontez en détails votre histoire ?

La renarde eu un léger sourire. Non, elle n'était plus aussi méfiante que ça, quand même. Elle renifla la boisson, profitant de la douce odeur de menthe qui s'en dégageait, puis en prit une gorgée. C'était très bon, comme espéré. Elle sourit à nouveau, avant de se concentrer sur sa réponse.

"Merci" fit-elle d'abord en désignant le verre, puis elle enchaîna "En fait, je vous en ai déjà dit la majorité tout à l'heure. Je vivais avec un groupe de beastman, dans une forêt non loin d'un village humain. Les habitants de ce dernier ont trouvé la première raison qui passait pour nous attaquer"

Elle tenta de cacher sa légère tristesse, posant son regard sur la boisson. Au moment ou elle croyait avoir trouvé un chez-soi, ces humains étaient venu tout gâcher. Et abattre des personnes qu'elle appréciait, de plus. Elle soupira légèrement, avant de continuer

"Il n'y eu que peu de survivants, et je me suis enfuis avec eux. Nous avons entendu parler du donjon, et nous nous sommes séparés afin de semer d’éventuels survivants. Je ne sais pas encore si d'autres sont arrivés ici avant moi, mais en tout cas, personne ne m’a rejoint en cours de route...Et me voici ici"

Elle reprit une gorgée de sa boisson, et se secoua légèrement la tête dans l'espoir de chasser ces sombres pensées de sa tête, vite fait bien fait. Elle était arrivée, c'est tout ce qui comptait...Oui, c'est ça...




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé] Empty Re: Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé]

Message  Invité Mer 18 Juil 2012, 13:30

Le noctambule écoutait en buvant à peine quelques goûtes de sa décoction que lui avait apporté une de ses connaissance lors de son installation dans ce modeste atelier qui lui servait aussi d'habitation. La particularité de cet endroit était que il était à mi-chemin entre l'entrée et les boutiques mais séparés des autres résidences. N'étant pas au sein du bloc des résidences, l'habitation/atelier ne pouvait bénéficier de la taille ou du confort maximal que pouvaient arborer d'autres logements mais il y avait le nécessaire : un atelier, un salon une chambre avec une alcôve pour se laver et un coin pour ranger à la fois un lit et un cercueil. Parce que oui, Kamiu n'échappait pas à la règle qui l'obligeait à dormir dans un cercueil bien insonorisé si il voulait avoir la paix. C'était pourquoi il n'était pas dans les résidences : la circulations incessante de gens pendant la journée qui allaient et venaient des boutiques, de leurs lieux de travails ou de leurs patrouilles aurait constitué un sacré inconvénient. Bon, il ne fallait pas mentionner un inconvénient qui était assez important quand même dans l'emplacement choisit par le noctambule : la proximité avec l'entrée. En effet, si jamais il y avait une attaque, la position de cette habitation l'exposerait au gros de l'attaque si elle arrivait à traverser l'entrée. Enfin, cela ne s'était jamais produit jusqu'à maintenant et il n'y avait pas de raisons que cela se produise de sitôt : les gardes des remparts étaient efficace et il avait déjà vu un certain démon retenir à lui seul une quinzaine d'ennemi armé d'une simple hache ! Bien que n'étant pas un grand amateur des épreuves ou des exploits guerriers, le buveur de sang avait bien dû reconnaitre que cela méritait des louanges.


Revenant au présent alors que son verre était à présent vide, le noctambule entendit le fin mot de l'arrivée catastrophique d'Azélia ici, la créature de la nuit au regard Améthyste poussa un profond soupir désolé : ces derniers temps, l'atmosphère au sein des populations humaines s'étaient encore aggravées et la "chasse aux sorcières" ou aux autres "abominations" semblait presque devenue à la mode. Le vampire se souvenait encore parfaitement bien de la façon dont les templiers avaient assaillit le domaine du ''duc'' à ce moment là. D'ailleurs, il ne pu résister à l'envie de partager son histoire avec la nouvelle venue avec qui il espérait avoir ''sympathisé" d'une certaine manière :


-Une histoire qui me semble bien commune de nos jours : les humains semblent toujours aussi sanguinaires et violents... Et en plus de cela c'est non qui se faisons appeler monstres ? C'en serait presque drôle si ce ne serait pas si dramatique. Ma propre histoire diffère peu quand on y regarde : je vivais à l'écart des autres avec deux autres vampires quand des templiers sont venus et ont tout détruit. Nous en avons réchappés de justesse puis nous sommes venus ici avant de nous "séparer" quelque peu : mes deux compagnes vampires ont des logements bien à elle.

Kamiu avait volontairement tait le passage de sa vie où il avait obtenu le symbiote car il ne voulait pas que la jeune femme se méfie encore plus d'elle mais cela était sans compter sur l'intervention d'une des deux têtes de son monstre intérieur. L'appendice revint au dessus de l'épaule de Kamiu en balançant sa tête munis de "lames" et ricana sourdement. Ouvrant grand la gueule, la créature noire dit d'une voix amusée en dardant son regard maléfique sur la jeune femme assise non loin de lui :

-Ah ma chère, il me semble que notre merveilleux hôte aie omit un petit détail : moi ! Il ne vous a pas dit comment il m'avait obtenu pas vrai ? Et bien je vais vous le dire...

Prenant une pause théâtrale (enfin aussi théâtrale que possible chez une espèce de serpent d'ombre !) La bête roucoula et dit :

-Pour obtenir notre puissance, Kamiu n'a pas juste dû pleurer un bon coup et prier je ne sais quelle divinité stupide non... Cela s'est fait dans le sang, le sang de pauvres servantes innocentes et d'humains trop curieux. Pour s'assurer le pouvoir d'un démon, ce charmant petit vampire n'a pas hésiter une seconde à sacrifier des gens corps et âmes à mon délicat appétit... Ca fait réfléchir pas vrai ?

Le vampire qui avait baissé la tête jusque là, se redressa et cria ''assez !" Qui surprit même le symbiote par sa violence et sa colère. Regardant la renarde avec un regard un peu honteux et peiné, Kamiu ajouta :

-Malheureusement, il a bien raison : j'ai effectivement sacrifié des humains pour obtenir les pouvoirs de ce symbiote mais c'était pour une bien bonne raison : je voulais protéger les miens. L'une de mes deux... Soeurs si on veut, était malade, affaiblie par des années de malnutritions et de maltraitances diverses. Je me suis donc dit qu'il fallait que j'agisse et c'est là qu'il est venu me trouver.

Avec un petit rire, le buveur de sang caressa la tête de la créature qui était toujours penchée au dessus de son épaule et cette dernière tenta mollement de se dégager du geste affectueux. Avec un nouveau soupir, le jeune homme dit encore :

-Les résultats ne furent... Pas tout à fait ceux escomptés mais au moins cela est fait : elle est encore en vie et en pleine santé c'est tout ce qui compte à mes yeux. J'aurais même été jusqu'à faire brûler un royaume entier car... La famille... C'est tout ce qui compte non ?

Le vampire dit cela avec un petit sourire tout en fixant Azélia dans les yeux : peut-être comprendrait elle ou non, peu importe... Au moins la vérité était dite.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé] Empty Re: Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé]

Message  Invité Mer 18 Juil 2012, 21:14

Azélia écouta à son tour le vampire, tout en buvant sa décoction de menthe. Elle n'était même pas étonnée de savoir que son histoire était unique. Toute personne habitant en ces lieux devait en avoir une similaire. Après tout, il s'agissait bien d'un refuge contre les humains, non ? Elle hocha la tête quand le vampire se moqua de leur nomination de "monstre". Les humains ne valaient pas mieux au final...Ils étaient même pire, quand on y pensait. Ils ne faisaient aucun distinguo entre les véritables monstres, vivant par instinct et hostile à tout forme de vie, et les autres créatures...Une question d'apparence, très sûrement. Les humains sont très tatillons sur les différences. Quand il lui parla de son histoire, elle grimaça légèrement. Elle devinait bien que ces fameux..."Templiers" n'était qu'un groupe de plus qui prônait la lutte contre les "monstres". Mais le vampire avait eu un peu de chance dans son malheur : il n'était pas arrivé seul.

La renarde leva alors le regard sur l'étrange créature au tentacules, qui avait refait son apparition dans le dos du vampire. Cette chose semblait avoir sa propre conscience, car elle dardait un regard froid sur la renarde. Légèrement méfiante, elle soutint le regard de la tentacule. Elle ne savait toujours pas ce que c'était...Elle allait justement poser la question au vampire, quand la créature prit les devants. L'explication qu'elle lui donna sur sa présence laissa la renarde perplexe...c'était vrai ou c'était une ruse du tentacule pour discréditer le vampire ? La réaction du vampire ne laissa pas de place au doute. Sursautant légèrement quand il cria, son sang se glaça un instant. Elle était déjà prête à reculer un peu. Mais l'air peiné du vampire l'arrêta dans son geste. Il s'expliqua à son tour, disant l'avoir fait pour sa famille. Ce qui laissa Azélia songeuse. Le vampire demanda alors son avis sur la chose. Elle n'hésita pas bien longtemps, pensant à son père, puis aux beastman avec lesquels elle avait vécu pendant quelques années :


"Le seul soutien que j'ai eu dans cette vie, il venait de ma famille...Autant la véritable que celle d'adoption. J'aurais préféré leur survie à celle d'une société qui me rejetait...C'étaient elles qui comptaient le plus pour moi"

Elle détourna un peu le regard, songeuse, pensant à ce qu'avait fait Kamiu. Elle ne s'était jamais retrouvée dans pareille situation. Aurait-elle fait pareil que lui ? Sans doute. Avec des regrets ? Peut être. Elle n'était pas une tueuse de sang froid, non plus.


"Je comprends tout à fait votre geste et je n'irais pas vous en blâmer. J'aurais sans doute fait pareil, à votre place. Quitte à ne pas en être fière et porter un poids sur mes épaules à vie. Au moins, la famille est sauve."

Elle termina sa boisson à la menthe, et posa le verre sur un meuble proche. Elle se sentait déjà un peu mieux. Même si elle était un peu épuisée, elle était au chaud. Enfin, plus ou moins...La pierre de l'édifice ne retenait pas vraiment la chaleur. C'était déjà plus supportable que la cour, bien exposée à la brise nocturne. La veste du vampire, qu'elle avait toujours sur les épaules, était appréciée. Elle tendit une oreille pour savoir si la vie était revenue dans le donjon. Toujours rien, à croire que tout le monde dormait !













Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé] Empty Re: Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé]

Message  Invité Jeu 19 Juil 2012, 14:34

Kamiu était sincèrement soulagé : la renarde ne semblait pas le regarder avec un air horrifié, dégoûté voir carrément haineux. Celan 'était guère surprenant à vrai dire au vu de son histoire personnelle mais on ne savait jamais : elle aurait tout aussi bien pu trouver son histoire un peu exagérée ou bien trouver que les méthodes qu'il avait employé ce jour là étaient ignobles. Le noctambule était content de voir que quelqu'un, même si il ne l'approuvait pas ouvertement, considérait qu'il avait fait un choix convenable. Kamiu lui même n'aurait su dire si il avait fait LE bon choix ou bien si il avait au moins prit le ''moindre mal'' dans les choix de vie qui lui avaient été offert mais il avait fait un choix et il ne le regrettait pas... Du moins pas tout à fait. Car après tout, malgré sa condition de vampire, Kamiu ne courrait pas les rues à la recherche de sang : il était paisible, pas pacifiste mais il ne cherchait nullement la violence et le sang, donc les morts par dizaines très peu pour lui ! Certaines mauvaises langues iraient même jusqu'à dire qu'il est dans un sens efféminé et que c'est pour cela qu'il ne recherche jamais l'affrontement ouvertement. Enfin, non sans un sourire ironique, le buveur de sang réalisa que les rares personnes à avoir trop répéter cette rumeur avait reçu la visite d'une tentacule bardée de crocs qui leur avait bouffé un petit quelque chose ou avait fait vivre au racontar une terrifiante expérience. Son attitude paisible se reflétait d'ailleurs un peu partout au sein de la vie quotidienne du jeune homme : il suffisait de voir la profession qu'il exerçait (car après tout, être un simple pécheur était de nos jours plus dangereux que d'être parfumeur !) Et un coup d'oeil à son style vestimentaire constitué d'étoffes légères mais douce au regard comme au touché. Pour paraître plus pacifique que cela, le noctambule aurait dû se tresser les cheveux qu'il avait long et y mettre de fleurs odorantes ! Souriant encore à cette mention en baladant son regard sur son atelier, le jeune homme reporta son attention sur la renarde. Elle aussi pouvait sembler douce mais contrairement à Kamiu, les traces de sa fermeté et de sa force étaient déjà bien plus visible.




En regardant Azélia, le regard du vampire accrocha le pommeau de son couteau, son arbalète, ses atouts de Beast et tout le reste : discrète mais forte, un résultat très plaisant à regarder. Se reprenant avant que l'une des deux entités constituant le symbiote ne dise à voix haute ce que la jeune homme pensait (et Kamiu ne se doutait pas une seule seconde que cette bête facétieuse s'en abstienne !) Le buveur de sang écouta les sons étouffés du donjon aux alentours. C'est vrai que rien ne semblait se produite dans la tour actuellement : comme Kamiu l'avait dit plus tôt, quelque chose de bizarre était à l'oeuvre. Pourtant le vampire haussa les épaules et finit par désigner son lit, simple, au fond de la pièce :


- Vous avez tout intérêt à rester ici cette nuit mademoiselle Azélia : je n'ai pas confiance en l'aura du donjon cette nuit. Ça arrive apparemment de temps à autre d'après ce qui disent certains anciens. En tous cas, prenez mon lit, je dormirais dans mon vieux cercueil... Que de souvenirs hu hu.


En effet, le buveur de sang n'avait plus dormit véritablement dans un cercueil depuis longtemps mais c'était à cause du fait qu'en général il n'était pas seul dans son lit ! Se reprenant avant de lâcher un rire, le noctambule ajouta :

-Je laisserais la porte ouverte ainsi dés les premières lueurs de l'aube, vous pourrez partir si vous en avez envie. Ne m'en veuillez pas mais vous avez quand même une mine affreuse et semblez en manque de sommeil... Peut-être faudrait-il mieux vous couchez ''tôt''.


Enfin, pour la renarde l’heure devait être très avancée mais pour Kamiu, c'était forcément l'inverse vu qu'il ne vivait que la nuit.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé] Empty Re: Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé]

Message  Invité Jeu 19 Juil 2012, 21:27

La renarde devait admettre qu'elle était trompée sur le compte du vampire. Juste après s'être fait mordre, elle l'avait prit pour un de ces vampires tout droit sortis des légendes qu'elle avait entendu : Sanguinaire, malsain, et manipulateur...Mais au final, Kamiu était amical et paisible. Elle se sentait bien plus en sureté, désormais, et ne se méfiait plus du vampire. Le silence même du donjon -bien qu'un peu intriguant- et le calme de l'atelier lui était reposant après un mois de fuite. Elle reposa son regard sur le vampire, qui lui désignait alors le fond de la pièce. Azélia tourna le regard et vit le lit simple du vampire.

- Vous avez tout intérêt à rester ici cette nuit mademoiselle Azélia : je n'ai pas confiance en l'aura du donjon cette nuit. Ça arrive apparemment de temps à autre d'après ce qui disent certains anciens. En tous cas, prenez mon lit, je dormirais dans mon vieux cercueil... Que de souvenirs hu hu.

Un lit, un vrai lit ! Elle n'avait pas profité d'un tel confort depuis des lustres. Grandement partagée entre l'idée d'en profiter et celle de refuser de laisser le vampire dormir dans un cercueil sûrement inconfortable -ou du moins, c'est ce qu'elle s’imaginait- , elle hésita un instant, durant lequel le vampire ajoute :


-Je laisserais la porte ouverte ainsi dés les premières lueurs de l'aube, vous pourrez partir si vous en avez envie. Ne m'en veuillez pas mais vous avez quand même une mine affreuse et semblez en manque de sommeil... Peut-être faudrait-il mieux vous couchez ''tôt''.


Elle commençait à être de cet avis, aussi. Elle avait un peu faim, mais ça pourrait attendre le lendemain. En tout cas, elle apprécia l'offre du vampire. Elle lui offrit un franc sourire, comme si la petite "altercation" du début de soirée était déjà oublié. Par politesse, elle répondit cependant :

"Je vous remercie pour votre hospitalité, et j'accepte avec plaisir. Mais cependant, ne vous sentez pas obligé de me céder votre lit. Je peux très bien dormir dans un coin, sous ma forme bestiale. Ce n'est pas comme si je n'étais pas habituée"

En fait, elle avait souvent dormis à même le sol, ou dans un arbre. Le campement des beastman avait beau être sûr, il n'en était pas moins primaire, au niveau du confort. Cela dit, si le vampire insistait, elle n'allait pas se priver ! Toujours est-il qu'elle retira la veste du vampire, et la lui tendit :

"Je vous rends ceci. Merci"


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé] Empty Re: Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé]

Message  Invité Ven 20 Juil 2012, 17:43

Le buveur de sang se sentait serein et au calme : la présence de la renarde ne le dérangeait plus du tout, ni à son symbiote, et elle même semblait avoir changé d'avis à son propos. Après tout, leur rencontre avait ''mal débuté" par le fait que Kamiu avait eu une petite soif malvenue et avait profité de l'état de la Beast pour se rassasier tout en la réconfortant. Même si on pouvait bien croire que c'était du donnant-donnant, cette attitude n'était pas appréciée de tout le monde et le noctambule avait déjà entendu plusieurs histoires de personnes mordues qui avaient rendu la pareille au vampire ayant mordu une ''pauvre'' demoiselle en ''détresse''. Kamiu ne rentra pas dans les détails de l'histoire, en ayant trop peur et étant sûr d'en faire des cauchemars angoissé : après tout, même si on voulait mordre en retour pour se venger, on ne mordait pas là ! Frissonnant malgré lui, Kamiu revint vers des choses plus plaisantes c'est à dire la jeune femme à ses côtés. Comme il venait de l'affirmer, cette dernière ne lui en voulait plus trop et ne se méfiait plus de lui, un changement plaisant aux yeux du buveur de sang. Se levant souplement, il fit quelques pas et apprécia du regard l'état de son lit : encore propre, frais et bien rangé... Il n'avait pas oublié de le refaire avant de partir pour une fois. Parce que oui, Kamiu était souvent distrait concernant le ménage et il n'avait pas envie de montrer une chambre à coucher en ruine à la nouvelle venue pour ne pas qu'elle pense certaines choses à son égard. C'était d’ailleurs assez paradoxal et on l'avait déjà fait remarquer : le vampire était toujours propre et avait une bonne tenue pour ses vêtements mais pas pour son lit ! Vraiment étrange comme personnage notre vampire...




Haussant les épaules, le buveur de sang se rapprocha cette fois de la renarde quand elle lui dit qu'elle pouvait bien dormir sur le sol : quelle ignoble idée ! Pinçant les lèvres, il récupéra sa veste sans rein dire et la déposa au porte manteau situé dans un coin. Se déplaçant en enjambant l'une des tentacules, Kamiu revint se placer juste derrière Azélia et se mit à poser les mains sur sa nuque. Commençant un lent massage, le buveur de sang lui chuchota au creux de l'oreille :

-Oh non, j'insiste, je ne peux pas vous laisser dormir comme un vulgaire animal à même le sol. Et puis mes deux camarade remuent pendant la nuit si je les laissent alors ils risquent de vous écraser au passage alors vous irez dans mon lit un point c'est tout !

Et le buveur de sang continua à lui masser la nuque puis les épaules qui étaient enfin à se portée vu qu'elle ne portait plus sa veste. résistant à l'envie de lui donner un petit coup de dent sur sa jolie nuque bien vulnérable, le vampire continua son travail quelques instant avant de la porter jusqu'à son lit et de l'y border doucement. S'asseyant sur une chaise, il la regarda et lui dit :

-Dormez bien mademoiselle Azélia, j'espère que nous nous révérons prochainement... Très prochainement.

Il ne restait plus à Kamiu qu'à attendre et à s'endormir lui aussi avec les premières lueurs de l'aube qui n'allait pas pointer son nez avant quelques heures.




[HJ : comme on en avait parlé en mp, on peut s'arrêter là. Tu peux ajouter ta propre conclusion si tu en as envie ^^]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé] Empty Re: Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé]

Message  Invité Ven 20 Juil 2012, 22:06

Le vampire ne sembla pas vouloir la laisser dormir au sol, insistant pour qu'elle prenne le lit. Elle apprécia tout autant que le massage que le vampire lui fit, même si elle s'était un instant demandé ce qu'il faisait à passer dans son dos, comme ça. Se détendant un peu, elle ne chercha pas à protester à la décision du vampire. De toutes façon, elle avait bien envie de profiter du confort que pouvait offrir le lit. Alors que le vampire massait maintenant ses épaules, elle ferma les yeux, profitant du petit moment de détente. Le vampire s'arrêta alors pour la soulever. Bien détendue, et fatiguée, maintenant, elle ne se débattit pas, poussant seulement un léger soupir. Elle oublia très vite sa légère contrariété en arrivant dans le lit, bien confortable, comme escompté. Elle eut même un léger sourire amusé quand le vampire la borda comme une enfant. Elle n'avait pas reçu ce genre d'attention depuis bien longtemps...Elle ne fit qu'enlever son arbalète, accrochée dans son dos, qui la gênerait pour dormir. Elle la déposa d'une main, contre le sol, tout en écoutant le vampire.

"De même. Et merci"

Elle lui adressa un sourire fatigué, le massage ayant eu raison d'elle, puis se pelotonna dans les couvertures, en fermant les yeux. Elle s'endormit assez vite, récupérant des événements de ces derniers jours. Pour une fois, elle fit une nuit complète, ne se réveillant pas de temps à autres. Après tant de jours à regarder derrière son épaule à chaque instant, c'était plutôt reposant. SI bien qu'elle fit une belle grasse matinée. Le soleil devait déjà être levé depuis pas mal de temps, puisque le vampire n'était plus à coté du lit. Elle se redressa en se frottant les yeux, avec l'air à moitié endormis du matin, et complétement décoiffée. Jetant un coup d’œil du coté du cercueil, bien silencieux, elle se leva lentement et attrapa son arbalète, qu'elle accrocha sur son dos. Elle refit ensuite rapidement le lit. Affamée, elle traversa assez vite l'atelier en esquivant les deux tentacules, qui, éveillées, se baladaient un peu partout. Elles n'avaient aucune réaction hostile et elle en fut bien contente.

La vie était revenue dans le château. De l'atelier, elle entendait déjà le brouhaha typique des foules. Intrigué, elle s'approcha de la porte et l'ouvrit prudemment. Elle jeta un dernier regard en direction du cercueil. Elle ne pouvait pas faire ses au revoir au vampire, apparemment. Se disant qu'elle lui revaudrait ça un jour, elle quitta l'atelier, en prenant soin de fermer derrière elle. Un flot de monstre passait devant elle. D'abord quelque peu surprise par la variété de monstre qui passait, elle reprit ensuite contenance et s'engagea dans le couloir. Il ne lui restait qu'à découvrir son nouveau refuge ! ...Sans se perdre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé] Empty Re: Un nouveau refuge ? [PV Kamiu]+[Terminé]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum