My Life as a Dungeon Keeper
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-33%
Le deal à ne pas rater :
SITRAM – Batterie de cuisine 15 pièces – Inox
49.99 € 74.99 €
Voir le deal

Interruption de la mission... Par une autre mission.

2 participants

Aller en bas

Interruption de la mission... Par une autre mission. Empty Interruption de la mission... Par une autre mission.

Message  Engar Jeu 30 Aoû 2012, 10:22

Encore légèrement comateux de par le somnifère de la fée je me dirigeais d'un pas lent, mais assuré en direction de la porte nord d'Auran, empruntant pour cela un sentier racé dans un sous bois... Peut être est ce cela qui fit que ce ne fut qu'une fois que j'ai parcouru la moitié de la distance qui me séparait de ma destination que je me rendis compte que j'étais suivis... La personne était adroite et se dissimulait bien, mais ce n'était pas suffisant pour duper une personne qui comme moi avait une grande expérience dans la matière. Je ne sentais rien d’inhabituel, probablement s'était il mis contre le vent ou avait il dissimulé son odeur, je n'entendais rien d'inhabituel, pas de craquement de branches pas de mouvements de feuilles chaotiques et même les oiseaux continuaient de chanter... Donc rien apparemment ne me permettait de sentir sa présence... Mais c'était comme quelqu'un vous regardez trop fixement vous finissiez par savoir que cette personne est là et vous regard. Néanmoins je continuais ma marche sans me retourner ou m'arrêter brusquement pour ne pas que mon suiveur fuie ou se doute de quelque chose, mais désormais mon regard balayait discrètement les alentours afin de réussir à trovuer cet indésirable. En vain...

Ne pouvant me permettre qu'il intervienne au pire moment et mes tentatives p our le "trouver" se soldant par un échec je m'arrêtais alors et me retournant lentement je clamais suffisamment fort pour que cet ingénu m'entende du moins j’estimais que c'était le cas... Et mes mains s'approchaient ostensiblement de mes armes...

"J'ignore qui vous êtes, mais je sais que vous êtes là.. Vous ne semblez pas ma mort sinon vous auriez déjà tenté de me tuer alors montrez vous ! Peut être obtiendrez vous ainsi plus aisément ce que vous désirez."

Peut être était ce simplement un espion et dans ce cas il ne se montrerait pas, mais il suffirait que le fait d'être découvert le surprenne ou le fasse paniquer pour qu'il se trahisse et dans ce cas il ne survivrait pas à sa filature. Peu importe qu'il me donne, à ma "demande", les informations qu'il avait ou non, je ne pouvais me permettre de laisser de témoins pouvant me trahir derrière moi... Mais étrangement quelque chose me disait que cela serait plus complexe que cela... Après tout il serait curieux qu'un informateur ne m'ait suivit "que" depuis ma séparation avec mes compagnons et que, s'il nous suivait depuis plus longtemps, mes camarades ne l'ait pas repéré au vu de leurs capacités... Un individu à ne pas sous estimer en bref, bien qu'il ne semblait pas se montrer des plus agressifs.
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Interruption de la mission... Par une autre mission. Left_bar_bleue32/40Interruption de la mission... Par une autre mission. Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Interruption de la mission... Par une autre mission. Empty Re: Interruption de la mission... Par une autre mission.

Message  Theorem & Ishtar Jeu 30 Aoû 2012, 12:31

Interruption de la mission... Par une autre mission. Theoprtresse

Le silence lui répondit... avant qu'une ombre ne se profile enfin d'entre les arbres. Sortant de son couvert, une belle jeune femme en sortit. Portant une belle robe de prêtresse et un serre-tête assortit, le son de ses geta tapant le sol, elle s'approcha paisiblement d'Engar. Sa longue chevelure rouge ondulante dans le vent et ses yeux vert émeraude étaient ses apparats les plus visibles. Elle s'arrêta à bonne distance.

"Bonjour Engar... Tu pensais sincèrement qu'en sortant du donjon, tu échapperais à sa justice ?"

Cette voix... Bien que féminine à l'extrême et son intonation légèrement axée vers la zenitude, elle dénotait autre chose de plus familier... La personne resta un moment impassible avant de vérifier qu'il n'y avait rien autour. Puis elle parla plus librement.

"Il y a bien longtemps, dans une taverne, j'ai réprimandé ta colère. Je n'était pas là quand ton corps a violé Kumie, l'elfe de glace. Et ne cherche pas à me mentir... Mais j'ai trouvé une nuance démoniaque à ton odeur quand j'ai analysé les lieux du crime... Le démon en toi a violé une jeune femme et il va devoir être jugé."

La jeune femme croisa paisiblement ses doigts sur son ventre, regardant toujours Engar.

"C'est pourquoi, je te demanderais poliment de me suivre jusqu'au donjon... Je ne cherche pas à te faire de mal, mais y retourner avant que ton démon ne reprenne le contrôle est impératif... Suivre ta piste a été difficile dans ce lieu hostile, alors il est hors de question que je te lâche d'une semelle..."
Theorem & Ishtar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
Interruption de la mission... Par une autre mission. Left_bar_bleue32/40Interruption de la mission... Par une autre mission. Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Interruption de la mission... Par une autre mission. Empty Re: Interruption de la mission... Par une autre mission.

Message  Engar Jeu 30 Aoû 2012, 18:32

.... La surprise fut totale quand je vis la personne qui m'avait suivie... C'était... Saugrenu. On adoptait pas pareille tenue si on voulait suivre quelqu'un ou qu'on avait un quelconque but vis à vis d'un individu tel que moi. Cependant le fait qu'elle est quand même réussie à s'approcher de moi sans que je la repère avant un certain avec cette tenue était quelque part un peu... Inquiétant. Le fait qui plus est qu'il semblait qu'il semblait s'agir d'une humaine et que sa tenue,bien que fantasque, portait des signes religieux n'était pas pour me rassurer. Cependant ce visage indéfinissable, ce regard émeraude , ces cheveux rouge sang... Tout cela me disait quelque chose, mais pas suffisamment pour ne pas que je tire une de mes épées par prudence. Mais il suffit que j'entende le son de sa voix pour assimiler qui il était... certes il la modulait en accord avec sa nouvelle apparence, mais cette façon de s'exprimer les mots choisis... Theorem cet autre garde qui avait été récemment promu banneret à ma connaissance, pour des raisons que j'ignorais... Et dont je n'avais pas grand chose à faire dans le fond. Cependant je fronçais les sourcils à la fin de sa première phrase. Qu’est ce que c'était que cette histoire de "justice" on voulait me condamner pour les meurtres de démon et de quelques autres créatures que j’avais commis par le passé ? Il n'en avait été nullement question à mon arrivé ! Cela déjà m'agaça un peu qu'on envoie un chien de garde, sans méprise envers les origines de Theorem, pour m'appréhender en pleine mission, car sur le terrain c’était clairement ainsi que je voyais la requête de Felina, alors que cela aurait pu être fait bien avant... Enfin il semblait ne pas être au courant de pourquoi j'étais là alors je voulais bien lui concéder ce point. Gardant cependant ma lame dégainée je me persuadais de l'écouter jusqu'au bout.

.... Mais quand j'en sus les réelles raisons, après une bref évocation d'un incident passé, ce fut bien plus qu'un simple agacement que je ressentis, mais.... Y étant grandement familier ça n'avait peut être qu'une importance minime, il s'agissait juste de haine et j'avais appris depuis longtemps à la contrôler et non pas à me laisser aveugler par elle. Je ne pus m'empêcher de voir la scène, Kumie au mains de mon démon qui lui infligeait les pires outrages pouvant être infligé à une personne au travers de mon corps... L'idée que la femme la femme que j'aimais, la seule à m'avoir accepté que ce soit au travers de mes origines ou de mon caractère et je ne disais pas cela à cause de la nuit que nous avions passés ensemble mais pour chaque instant ensemble, sa reconnaissance quand je l’avais sauvé et hébergé, son invitation, l'échange de nos bagues, mon regard se tourna par ailleurs vers celui de glace qu'elle avait façonnée autour de mon doigt ait subi cela au travers de moi m'était insupportable ! Et pourtant je n'éprouvais nulle tristesse, nul remords ? A quoi bon ? ce qui était fait ne pouvait être défait et je n'étais tout simplement pas coupable ! Même pas responsable en aucune manière ! Pouvait on me reprocher d'avoir été proche de Kumie ? Je ne crois pas , je l'avais prévenu avant tout et c'était elle qui avait malgré tout insisté ! Pouvait on me blâmer d'avoir commis l'acte ! Non ! C'était mon démon qui l'avait commis ! Pouvait on m'accuser de ne pas avoir su contrôler mon démon ? NON ! C'est Shiru et le pacte que j'ai été contraint de signer qui lui ont permis de prendre le dessus sans que je ne puisse rien faire alors qu'il n'y avait plus eu d'incident depuis des mois, puisque je ne considérais pas son apparition lors de ma première confrontation avec Ferliost comme une "faiblesse" de ma part. C'était curieux... Avec tout les meurtres que j'avais commis, les combats que j'avais mené, ma gueule cassée, ma mentalité "dure" j'étais l'archétype même du coupable et pour une fois qu'on m'accusait d'un fait j'étais innocent. Ce qui justifiait sans doute un peu qu'à la haine se mêlait sur le coup une part d'incompréhension... Alors qu'en parallèle je comprenais pourquoi le démon s'était tu durant le voyage, après m'avoir exposé ce qu'il avait pu faire à Kumie durant le contrôle qu'il avait eu sur mon corps il voulait me faire mariner et l'annonce de l’androgyne était un coup de théâtre en faveur à son plan visant à m'affaiblir psychologiquement... Mais les deux avaient commis la même erreur.

*... Je croyais que tu me connaissais mieux que cela quand même.*

*Chaque coup, même s'il est inefficace, est bon à infligé... En tout cas crois moi j'y ai pris mon pieds à infliger cela à ta petite elfette !*

Ignorant sa pique je ne m'adressais pas plus longtemps à lui, par ailleurs je ne fus pas surpris qu'il ne continue pas de parler, il devait probablement se repaître du spectacle de mon "appréhension" par Theorem... Bien que ce soit lui en vérité qui devait être emmené il misait probablement de la haine que les monstres avaient plus les humains afin de rejeter la faute sur moi et se tirer d'affaire... Et au vu du comportement de certains à mon égard et le dénis de certains de mes actes il était aisé de comprendre son point de vue... a cette idée la haine que j'éprouvais franchit un nouveau cran, si c'était encore possible et je fermais alors les yeux, me retenant de répondre de manière trop brusque à Theorem. Cette fois ce fut l'image de Kumie traumatisée, dans sa chambre me repoussant avec de grands cris d'effrois qui me vint à l'esprit, mais elle fut suivi juste pares d'une autre scène. Celle ou moi et Felina étions sur les remparts, elle étendue sous sa forme de panthère sur mes genoux, à regarder tout les deux le ciel étoilé et elle m'appelant par le nom d'un de ses frères. Ce frère que je devais retrouver, ainsi que le reste de sa famille. Puis enfin ce fut des scènes en vrac de ma vie passée de mercenaire ou de chasseur de démon lorsque j'étais connu sous le nom du "porte-haine"...

Et finalement je relevais la tête en rouvrant les yeux... et surtout en affichant un sourire à moitié amusé qui aurait pu paraître des plus déplacés s'il n’était pas également crispé comme le reste de mon corps, preuve évidente de la haine que j'éprouvais et enfin seulement je répondais à Theorem.

"Ça ne m'étonne pas de toi Theorem tu agis pour le "bien", sans doute, mais tu ne sais rien de ce qui se cache derrière le "mal". Je ne t'en blâme pas, bien d'autres font cette erreur, il est déjà bien que tu ais conscience que mon démon est le "vrai" coupable, mais dans ce cas pourquoi ne me suis je pas rendu ? La peur du jugement ? Non sinon je ne serai pas venu au donjon au vu de mon passé. Tout simplement parce qu'en premier lieu j'ignorais ce qui c'était passé avant que tu me l'annonces et en second lieu parce que je ne suis pas en "fuite" contrairement à ce que tu dis. Vois tu je suis en mission pour un habitant du donjon, le seul en fait qui doit encore tenir un peu à moi au vu de ce qu'a subi Kumie au travers de mon corps, je dois retrouver sa famille très probablement capturée par les humains... Et si tu connais un peu mon passé sache que j'ai toujours mené mes "contrats" à bien, parfois pas vraiment dans le sens où l'espérait mon employeur lorsqu'après quelques vérifications ils s'avéraient qu'il était dans le fond celui en tort, cela ne concernait pas bien sur les mission en lien avec des démons... De toute manière il n'avait plus grand chose à espérer après. Cela est une règle tacite chez les mercenaires, toujours finir notre mission, ou bien éliminer l'employeur afin de ne pas avoir pris pour rien le boulot qu'aurait pu avoir une autre compagnie, même si pour ma part j'agissais surtout en solo. Et s'il est vrai que j'essaye de me faire pardonner mes actes passés ce n'est pas pour autant que j'ai changé mon comportement ! Disons que je l’applique à l'égard du camps opposé ! C'est ce qui fait que je suis efficace..."

Durant tout le long je ne m'étais pas départi de mon sourire, exécutant parfois même des haussements d'épaules ou des mouvements négligents de mes bras, et donc de l'épée que je tenais dans l'un d'entre eux, comme si je parlais de la chose la plus normale du monde alors que bien des personnes voyais mon point de vue comme celui d'un soudard sans foi ni loi, grand bien leur fasse . Cependant sur la dernière phrase je perdis mon sourire et reprit un peu plus sérieusement ma lame en main.

"Tu comprendras alors que, non, je ne compte pas te suivre, pas dans l'immédiat, je dois m’acquitter de ma tache dans les plus brefs délais, qui plus est d'autres membres du donjon y sont impliqués et je me vois mal les abandonner... Et pourtant croit moi j'ai hâte de voir celui qui a infligée cela à mon aimée être châtié le plus vite possible, seulement son jugement n'est pas encore amorcé alors cela peut attendre, cette mission elle est en cours et ne peut souffrir aucun écart. J'ose espérer que tu comprennes cela..."

Je resserai encore un peu ma prise sur la lame et dégainai la seconde tout en mem ettant en garde... Simple précaution.

"Quant au fiat d'agir avant que mon démon me contrôle... Pour diverses raison j'ai encore pas mal d'heure devant moi, amplement plus que nécessaire si je réussis à bien gérer ce temps et quand bien même si jamais le démon devait prendre le contrôle mes "partenaires" ont ordre de m'abattre si je dois compromettre la mission. Ainsi il sera quand même châtié. Non ? Bref tu vois je suis prêt à accepter ma mort pour que cette mission soit accomplie alors je n'hésiterai pas à sacrifier d'autres vies si elles se mettent au travers de ma route.. Ou tout du moins les mettre hors d'état de nuire... Je pense que tu peux comprendre."

Mon but n’était pas de le menacer, juste lui faire comprendre que je ne le suivrai pas, peu importe ce qu'il pouvait me dire comme argument... Et anxieux j'attendis sa réaction, me demandant ce que cet individu que je connaissais assez mal au final et qui avait des surprises tel que le travestissement en poche pouvait me réserver bien que ...

"Et si je peux me permettre... Quand tu pars à la poursuite d'une personne pour l'appréhender, essaye de réunir toutes les informations... Je suis sur que tu n’avais pas connaissance de la moitié d'entre elle... Ma relation avec Kumie... Cette mission... Le pacte que j'ai été contraint de passer avec Shiru et qui permet au démon de se manifester tout les trois jours pendant trois jours, période de sommeil exclue."
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Interruption de la mission... Par une autre mission. Left_bar_bleue32/40Interruption de la mission... Par une autre mission. Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Interruption de la mission... Par une autre mission. Empty Re: Interruption de la mission... Par une autre mission.

Message  Theorem & Ishtar Ven 31 Aoû 2012, 10:09

Theorem c'était attendu à tout ! De la résistance, des injures, des jets de pierre, des coups d'épées ou encore des amantes armées de rouleau à pâtisserie voulant conserver leur Engar... Mais pas à ce long monologue qui suivit. Theorem l'écouta poliment pour écouter ce qu'il avait à dire. Visiblement, il lui apprenait déjà que Kumie avait été violentée, ce que visiblement son démon s'était bien gardé de lui dire. Theorem s'en mordilla un instant la lèvre inférieure, conscient de sa façon brutale de lui avoir annoncé quelque chose qu'il pensait déjà acquis par le receveur. Soit, les erreurs de ce type étaient à prévoir. Le jeune garde fit un pas pour le résonner mais Engar ne marqua pas de pause dans son dialogue. Quand enfin, il s'arrêta, tout en faisant des gestes d'italiens avec une épée dans la main (ce qui incita Theo a garder une distance de sécurité).

"Excuse-moi de t'avoir ann..."

Mais le monologue reprit de plus belle. Il lui annonça sans plus attendre que sa mission ne saurait souffrir d'un retard et vu ce qu'il avait entendu, elle avait de l'importance. Theo n'allait pas arracher de force Engar vers le donjon. Déjà ce n'est pas ce qu'il voulait, ensuite il ne doutait pas que si l'humain voulait rester là, ça avait ses raisons.

"Oui je comp..."

Mais encore une fois il se remit à parler. Assez extrême dans ses paroles et la main sur la garde de son épée, Theorem garda ses mains devant Engar comme pour lui dire de se calmer. Le dialogue continua alors que Engar avait un débit de mitraillette. Dur d'en placer une. Non seulement l'humain lui annonçait que si son démon résistait, il avait demandé à être tué, mais en plus il avait envie d'être puni. Un peu masochiste comme raisonnement, mais Theo ne voulait pas arriver à un tel extrême. Une nouvelle pause se fit et Theo s'y engouffra.

"Ce que j..."

Ca reprit. Bon sang, il en avait des chose sà dire ! Sûrement qu'il avait tout ça sur le coeur et envie de s'expliquer. Engar devait parler plutôt pour lui même là. Le banneret se tourna alors vers toi, Invité... Oui, toi qui lis ceci ! Il haussa les épaules doucement comme pour dire "il m'écoute pas..." avant de revenir sur Engar. Quand une fois de plus il marqua une pause, cette fois il fit un angle droit avec une main, au centre de son autre paume, formant une sorte de T.

"Temp mort. Premièrement, je sais pour ton rituel et pour ta relation avec Kumie. Les gardes sont de base bien informés mais en plus j'était chargé de garder un oeil sur toi, tu te rappel ? Deuxièmement, je vais pas t'interdire de finir ta mission parce qu'elle est important et que de l'aide ne sera pas de refus. Troisièmement, repose cette asti d'épée avant de me crever un oeil en parlant du mauvais temps ! Je pense que je suis déjà pas mal sympa alors inutile de me traiter comme un cheveux sur la soupe ! C'est pas à toi que j'en veux, mais à ton démon ! Comment je pouvais savoir que tu avais une guilde qui te protégeait en dehors du donjon ? En plus, ton démon pouvait très bien prendre le contrôle et se tirer au loin, ne te laissant aucune chance de t'évader avant que le démon reprenne le pouvoir et continu son voyage ! C'est un peu pour toi aussi que je suis là, alors t'en prend pas à moi !"

Il n'eut pas peur de hausser le ton et de pointer du doigt Engar. Theorem reprit son souffle avant de replacer ses cheveux correctement, reprenant son calme. Il s'avança vers l'humain avant de tapoter son épaule.

"Tu viens à bout de ma zénitude des fois, Engar..."
Theorem & Ishtar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
Interruption de la mission... Par une autre mission. Left_bar_bleue32/40Interruption de la mission... Par une autre mission. Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Interruption de la mission... Par une autre mission. Empty Re: Interruption de la mission... Par une autre mission.

Message  Engar Ven 31 Aoû 2012, 11:41

Une fois que j'eus fini ma diatribe je fus surpris de la réponse de Theorem. Elle était juste et chacun de ses arguments étaient valables. Cependant s'il était au courant pour le contrat et ma relation avec Kumie il aurait été bien qu'il le précise. Ce n'était peut être que des détails, mais ils avaient leur importance dans les faits de manière général. Enfin de toute manière il ne servirait à rien de revenir sur ces points là et je me "contentais" d'être soulagé qui'l ne tente pas de s'opposer à ma mission et de rengainer mes armes comme il me le demandait... De toute manière il n'avait pas d'arme apparente, s'il en avait une dissimulée j’aurai amplement le temps de dégainer à nouveau les miennes avant qu'il ne soit en garde et il était honnêtement peu probable qu'il parvienne à me maîtriser à main nue... Restait l'hypothèse de la magie, mais là encore je devrai être capable de ne pas être mis hors jeu d'un simple tour de passe-passe... J'avais beau savoir qu'il n'avait pas d'animosité à mon égard, malgré son énervement vis à vis de ma réaction un peu démesuré, c'était une manie que j'avais prise durant ma vie de mercenaire que de jauger tout les actes que pouvait exécuter un opposant potentiel, même avant le combat.

... Enfin malgré la tension de notre échange j'eus un léger sourire quand il s'approcha de moi et eut un geste qui se voulait réconfortant et des mots qui bien que probablement sérieux m'amusèrent et auxquels je répondis.

"Ce n'est pas pour rien que les surnoms qu'on me donnaient étaient souvent liés à la colère Theorem..."

J'eus un soupir un peu amusé, mais peu après je baissait un peu la tête afin de croiser son regard et le fixer intensément sur une note plus sérieuse.

"Sinon pardonne moi mon emportement, mais comme tu as conscience de l'importance de cette mission, je pense que ut peux comprendre que je sois prêt à tout pour la mener à bien... Ceci dit tu as tort le démon ne pourrait pas prendre le contrôle comme cela d'un claquement de doigt. vois tu le pacte de Shiru fais qu'on domine chacun trois jour à tour de rôle, à condition que durant cette durée nous soyons éveillés et comme pour cette raison j'ai été plongé dans un sommeil un peu particulier durant le voyage il me reste un peu plus de vingt heures de contrôle et je doute qu'il puisse forcer le sceau de l'invocatrice..."

*Tu me sous-estime...*

*C'est l'individu qui est allé pleurer dans les jupes de cette dernière pour avoir un peu de liberté qui me dit cela ?*

"Et à l’instant butoir soit je serai encore en pleine ville et de fait il ne pourrait échapper aux prêtres, paladins et autres inquisiteurs, soit je serai de retour au chariot et plongé à nouveau dans ce coma... de fait il n'y a pas d’inquiétudes à avoir de ce côté là. Ensuite je comprends que tu ne veuilles uniquement à mon démon et non à moi, cependant malgré toute la bonne volonté que tu pourrais déployer à l'encontre de ce sens je pâtirai forcément de ce procès. Pas tant parce que le démon est intimement lié à ma propre âme qu'on va sans doute trifouiller dans mon passé durant ce procès et tu sais que j'ai été un chasseur de monstres, enfin de démon principalement, mais au procès ça ne sera qu'un détail et cela me sera forcément préjudiciable... Bien sur tu me diras par exemple que ton père lui aussi a tué des monstres et que pourtant il est respecté."


Je me reculais un peu pour me défiare de sa prise et faisait un petit geste de la main, tenant mon bras en v, la paume tendu vers le ciel. Un geste que j'avais assez régulièrement quand je me lançais dans des explications. Cependant je lui laissais un temps de réponse afin de ne pas faire un nouveau monologue, ou tout de moins lui laisser le temps d'assimiler mes dires.

"Seulement vois tu, il a toujours été quelqu'un d'honorable, affrontant ses ennemis de face et les tuant rapidement sans autre "méchanceté" que l'aveuglement d'une éducation "anti-monstre". Qui plus est parmi les hommes c'était une légende , un héros, magnifique coup du donjon que de l'avoir accepté sans compromis. Imagine une des plus grands chevaliers de son époque qui rejoint les rangs des monstres, quoi de mieux pour faire penser aux gens que les monstres ne sont pas forcément malfaisant ? Et moi... Même parmi les hommes je suis vu comme un individu abject, mais dont on a besoin. il n'y a qu'à lire les quelques ouvrages où je suis évoqué, jamais par mon prénom bien sur mais par des pseudonymes tel que "Ce boucher", "l'ensanglanté" et bien sur mon titre "officiel" "le porte-haine". Rien de très reluisant.... Parce que j'étais celui qui faisait ce qui était nécessaire et ce dont les gens "honorable" ne s'acquittait pas. Tuer la famille de la cible, pour éviter que ses descendants soient une menace, Torturer un individu pour avoir des informations capitales ou encore achever les blessés pour lesquels il n'y avait plus d'espoir. Ainsi il est vrai que je suis un peu connu mais pas forcément en bien, au pire comme un être méprisable mais nécessaire, même si on faisait fi de mon démon au mieux comme un mercenaire ou un aventurier, ce qui est vrai. De fait, quand il fouillera dans mon passé, ce qui sera surement fait quel sera l'opinion du tribunal à ton avis ? Oui on savait que j'avais tué des monstres, mais je pense que dans le fonds ils étaient bien loin de l'ampleur de ce que j'ai commis, pourtant je n'ai jamais essayé de le cacher... Et la sentence sera sans appel."

Nouvelle pause ... Mes mots pouvaient paraître grave, cependant une fois encore je semblais le prendre avec légèreté, mais cette fois ce n'était pas la haine qui me poussait... Juste que j’avais depuis longtemps réfléchi à ce sujet et connaissait la réponse, et cela datait de bien avant mon arrivé au donjon.

"Coupable... et je le sais, je ne le cache pas, je suis un coupable, pas seulement parce que je n'ai pas toujours fait les bons choix et surtout, pas pour les bonnes raisons, mais parce que contrairement à beaucoup je suis capable de choisir les choix extrêmes s'ils sont nécessaire... Ceci dit je n'en éprouve pas de regrets, ce que j'ai fait est atroce oui, mais à quoi bon pleurer là dessus et après tout ce sont ces erreurs qui ont fait ce que je suis donc m'en vouloir pour cela serait me renier moi même. Ceci dit je suis coupable, mais ce n'est pas pour autant que je vais m'infliger moi même la sentence et jusqu'à ce jour personne n'a été capable de m'en donner une qui me convenait ou de me l'imposer."

Par "imposer" je songeais à ceux qui au nom de la vengeance ou dévaluer similaire avait tenté de me tuer... En vain puisque j’étais là. Toujours est il que je ne me départissais pas de mon sourire.

"... Et honnêtement même si je sais être coupable, de fait je ne fuirai pas le jugement, je ne tiens pas à être châtier, ayant "juste" fait ce qui devait être fait selon mes convictions, mais pourtant je suis curieux de voir quelle sera la décision finale du tribunal. Enfin cela m'étonnerait que je sois tout simplement amnistié malgré les efforts que je fais pour me "racheter", même si je les fais plus pour mes convictions que pour cela. Après tout le temps d'une vie humaine à lutter pour la bonne cause n'est probablement pas suffisant pour racheter aux yeux d'autrui le nombre de vies que j'ai arrachés."

Je me contentais de hausser les épaules et levait les yeux au ciel.... Je ne le disait pas, pour éviter de l'offusquer si je me fourvoyais, mais après ces dires il ne serait pas étonnant que Theorem me voie également comme un coupable. Comme tout ceux qui avaient un tant soit peu une idée exacte de mon passé.

"Après tout on en fait des victimes en dix ans de traques ininterrompues."

Ceci dit mon air rêveur ne tarda pas à s'effacer pour reprendre la parole d'une voix plus sérieuse.

"Enfin peut être je me projette trop dans le futur... concernant le présent si je peux me permettre il faudrait peut être évité que tu nous accompagnes en ville... Je ne doute pas de tes capacités de dissimulation, mais si le démon doit se manifester en ville et que tu te mettes à sa poursuite en y étant également tu vas avoir des soucis avec le clergé... Et il serait justement mieux que tu sois à l'extérieur au cas où il parvenait contre toute attente à franchir les murs... Non ?"
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Interruption de la mission... Par une autre mission. Left_bar_bleue32/40Interruption de la mission... Par une autre mission. Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Interruption de la mission... Par une autre mission. Empty Re: Interruption de la mission... Par une autre mission.

Message  Theorem & Ishtar Lun 03 Sep 2012, 10:31

Theorem écouta attentivement ce qu'avait à dire Engar. Cette fois, son calme était en partit revenu, mais il semblait avoir encore énormément de choses à dire. Cet humain se sentait obligé de se justifier toujours un maximum. Pour ne pas l'incommoder, le travestit resta silencieux pour ne pas l'interrompre. Il s'inquiétait cependant de l'équilibre d'Engar. Ce dernier ne cessait de parler de ses erreurs, de ses traques incessantes, de ses victimes, des morts qu'il avait engendrés et surtout de ses surnoms macabres. Theorem se doutait qu'il était trop peu sortit hors du donjon pour avoir un quelconque surnom auprès des humains. C'est sans contrefaçons qu'il soupira avant de tapoter l'épaule à nouveau d'Engar.

"Tes actes sont inscrits dans le passé, Engar. Il n'y a rien de plus immuable que le passé. Une fois le présent exécuté, rien ne peut défaire ce qui s'est incrusté dans la trame du temps au passage. Tu ne peux pas revenir en arrière et changer ton existence. Il y a cependant quelque chose que tu peux changer en faisant les bons choix... Quelque chose de bien plus subtile, qui s'écoule devant nous comme un flot discontinu... c'est l'avenir. Lui, tu le modifie en permanence et cela te rend maître de ton destin. Choisir son destin n'est pas facile car pour l'anticiper il faut plus que des regrets... Il faut de l'espoir."

Theorem avait tué quelqu'un... Un jeune enfant. Oh, il se doutait qu'Engar avait tué aussi des mouflets, certainement des plus jeunes que celui qui avait tenté de le tuer dans la crypte. Mais la barbarie humaine n'avait de limite que la jeunesse de leur race. Mais pour le banneret, ça avait été une épreuve terrible. Vivre la mort de ce garçon avait été comme fragmenter son âme. Ca lui avait prit du temps, mais il avait changé. Peut être que c'est ce qui avait manqué à l'humain.

"Lorsque tout ceci sera terminé... Car tu n'es coupable de rien à mes yeux... Je m'occuperais personnellement de te charger en espoir. Ce que j'ai fait en trois mois dans une cellule pourrie du donjon, tu le feras dans un endroit autrement plus confortable et avec ma compagnie... Tu ne peux pas continuer ton existence d'une façon aussi austère et misérable."

Il serra un peu plus sa prise sur son épaule en le secouant un peu, geste amical et franc.

"Si tu veux que j'attende à la porte de la ville que vous aillez terminés, alors d'accord, je le ferais. Mais promet-moi que tu feras l'effort de faire ce que j'ai dit."
Theorem & Ishtar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
Interruption de la mission... Par une autre mission. Left_bar_bleue32/40Interruption de la mission... Par une autre mission. Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Interruption de la mission... Par une autre mission. Empty Re: Interruption de la mission... Par une autre mission.

Message  Engar Mer 05 Sep 2012, 16:23

... Déjà Theorem avait réussi un exploit avec ses dires, parvenir à mobiliser une certaines patience de la part de l'individu qui sinon devait l'assimiler à un sentiment était toujours vu comme la colère ! Enfin... Pour qu'il y ait de la colère il fallait qu'il y ait un élément déclencheur un tant soit peu sensé et s'il est vrai que le fait que ce qu'il évoquait me concernant était soit erroné soit une chose que je savais déjà il le faisait avec des dires et une manière de faire si amicale que s'il était vrai que je paraissais toujours énervé ce n'était pas pour cela... Il n’était juste pas aussi simple que cela d'apaiser une personne qui venait d'apprendre que celle qu'il aimait avait subi le pire des sévices possibles,par la personne qu'il haïssait le plus et au travers de son propre corps, d’autant plus quand il s'agissait de quelqu'un comme moi... Et pourtant, sans retirer sa main de son épaule cette fois, je lui répondis avec un semblant de sourire, malgré le sang qui battait toujours dans mes tempes et les spasmes crispés qui agitaient ma main.

"Theorem.. Je comprends ce que tu veux dire, mais je tiens à éclaircir quelques points... Je ne me fais pas d’illusion sur le passé, on ne peut le modifier, tout au mieux réparer ce qui été commis en cas de faute bénigne. et je ne regrette pas ce qui est gravé dans le mien ! Oui il s'agit d'actes atroces pour certains des faits qui y sont, mas j'y ai également plus profité de la vie,en bien ou en mal, que de nombreuses personnes peuvent le faire le temps dune vie humaine, mais surtout c'est ce qui a fait ce que je suis aujourd'hui. On ne peut changer le passé mais il continue d'influer sur l'avenir. C'est u travers de mon passé et des actes que j'ai déjà fait avant que désormais après avoir longtemps marché dans la mauvaise voie j'emprunte la bonne, du moins je l'espère, mais ce n'est pas pour autant que je changerai ma manière de faire, car je fais juste ce qui est nécessaire."


... Je me rendais clairmeent compte que je tournasautour du pot, c'était limpide dans mon esprit, mais j'avais bien du mal à le transmettre dans mes mots, et comme si pour cela je cherchais un soutien je posais à mon tour ma main sur l'épaule de Theorem, à l'opposé de son bras qui tenait déjà une des miennes.

"Nécessaire... Voila Theorem, je manie mal les mots, donc ce n'est pas au travers d'eux que je vais essayer de me justifier, de me protéger... Et ce n'est pas par remords que j'exprime mes actes passés, je désirais juste que tu ais toutes les cartes en main pour comprendre les tenants et les aboutissants de ce qui me concerne. Alors pour essayer d'être clair, je ne regrette rien de mon passé, je suis fier de ce que je suis et je serai toujours prêt à réaliser n'importe quoi, même les pires actes aux yeux des autres, afin que l'avenir soit favorable à mes idéaux, qui sont les mêmes aujourd’hui que ceux du donjon, et aux miens, qui y vivent... Et si je suis prêt aux pires actes c'est bien parce que j'ai l'espoir, et bien souvent la certitude, que cela serve à quelque chose de meilleur ou plus important que ce qui sera sacrifié, c'est la seule différence à ce sujet que j'ai avec mon démon. Nous sommes tout les deux capables des pires actes, mais où cela sera pour moi une nécessité que je me dois de faire et pour laquelle j'assumerai le regard des autres suite à cela, lui ne le fera que par plaisir... Bien sur je dis cela, mais de par la haine que j'éprouve souvent, je ne suis pas à l'abri de quelques écarts excessifs. Ça fait un peu partie de mon comportement et c'est ce qui me rend plus dangereux que la norme après tout, mais toujours cela sera "malheureux" juste pour mes ennemis."


Je relâchai alors son épaule... Ça avait été un peu dur, mais je crois que j'étais enfin parvenu à exprimer ce que je souhaitais dire dans sa totalité. J'étais un bourreau, je méritais mes titres macabres, mais je n'en avais nul honte, j'en tirais même une certaine fierté. j'étais celui qui devait commettre les pires actes pou le bien général, même si cela l'amenait à être mal vu des miens. Certes jusqu'à peu j’avais suivi cette voie au nom du mauvais camp, mais cela ne changeait rien du fait que je n'y éprouvais aucun regret ou remords, ces vies que j'avais arrachés, me donnait d'autant plus de détermination pour en sauver d'autres... Un mal pou un bien et j'étais certains de rapidement être à même de faire en sorte que le "bien" se montre plus important que le "mal". Je faisais alors mine de me retourner, m'arrachant encore fois à la prise de sa main, mais me stoppa en plein mouvement en levant l'index.

"Par ailleurs... Concernant mon jugement, je ne doute pas de ton opinion, et si je demeure en désaccord avec mon "innocence" à laquelle tu crois je propose de laisser tout simplement la décision finale au tribunal qui jugera mon démon, et probablement moi avec. Après tout ce sont les plus habilités à cela, et surtout... Si j'en ai l'occasion après j'accepte avec plaisir ton invitation. Oui je sais j'ai affirmé avoir de l'espoir et nullement de regret et c'est vrai... Comme il est vrai que nous sommes totalement en opposition,moi le "soudard" et toi le chevalier, le colérique et le calme... Mais justement je suis curieux de voir ce que tu comptes faire et puis, en dehors que te fréquenter serait un plaisir je doute qu'il puisse en ressortir le moindre mal."


Je m'éloignais cette fois d'un pas de lui toujours en lui adressant un sourire doux, mais qui se fit soudainement carnassier, alors qu'en parallèle mes mains cessaient de s'agiter. Je m'apprêtais à trouver un exutoire à ma haine dans ma mission... Certes je ne foncerai pas tête baissée dans le tas et armes dégainées, mais le simple fait d'être en situation de danger potentiel me permettrait de me vider un peu... Et d'éviter de songer à ce qu'avait commis le démon.

"... Sur ce je vais accomplir ma mission et rendre à l’Église un partie de la monnaie de ce qu'elle m'a demandé de faire dans le passé... Quant à la nouvelle que tu m'as apportés... Elle ne m laisse pas indifférente, mais cela n'est pas un problème, même si on dit qu'il ne faut nullement laisser les émotions personnelles interférer avec un travail... Après tout je n'en éprouve que de la haine et j'ai apprit à la dompter ! On se retrouve alors si je réussis, ou que mon démon n'as pas pris le contrôle, en dehors de la ville."

Sans me défaire de mon rictus je tournai les talons en lui faisant un geste de main étrangement amical alors que je marchais d'un pas décidé vers la porte que je m'étais moi même attribué...

*Tu t'es donc trouvé un nouveau témoin pour toi pour le procès.*

*Ton plan ne se passe pas comme prévu hein ? Tant pis ! de toute manière je n'en ai pas grand chose à faire !*


Oui je n'en avais pas grand chose à faire, malgré la limité de temps qu'il m'imposait... La mission de Felina et le pris que devra payer l'Eglise pour ce qu'elle a infliger à la famille d'abord. Lui viendrait ensuite.
Engar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
Interruption de la mission... Par une autre mission. Left_bar_bleue32/40Interruption de la mission... Par une autre mission. Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Interruption de la mission... Par une autre mission. Empty Re: Interruption de la mission... Par une autre mission.

Message  Theorem & Ishtar Lun 17 Sep 2012, 11:06

Theorem regarda partir le guerrier humain. Il était prêt à en découdre et visiblement, il lui avait aussi redonné un peu plus d'espoir en l'avenir. L'inquiétude croissante que devait s'être chargé cet humain devait être assez élevée, assez pour l'empêcher de dormir. Finalement, tant de choses étaient à faire que la conversation s'écourta. L'Inu en avait oublié que le temps était compté. Quand il s'éloigna, Theorem joignit ses mains et adressa une brève prière pour lui. Il devait revenir ! C'était pour Felina et, malgré tout, Theorem gardait un bon souvenir de sa brève relation avec elle. Au début, il avait haït Shkeil et sans mentir, si ce dernier lui demandait de l'aide, Theorem n'aurait pas été sourd à ses demande juste parce que son code sur le flanc gauche le lui interdisait.

"Va Engar... Je t'attendrais."

L'Inu se tourna vers les alentours et, ne voyant pas d'endroit agréable, il alla en direction de la ville après Engar. Pourquoi avoir fait toute cette route pour rien ? Il fallait bien voir comment ça se passait dehors ! Calmement, il observa la foule avant de s'asseoir sur un muret, regardant le manège des gens. Qui se douterait d'une prêtresse ? Les seules fois où on l'interpellait, c'était pour une salutation... Il attendrait ici le retour d'Engar, à comprendre comment fonctionnaient les humains.
Theorem & Ishtar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
Interruption de la mission... Par une autre mission. Left_bar_bleue32/40Interruption de la mission... Par une autre mission. Empty_bar_bleue  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Interruption de la mission... Par une autre mission. Empty Re: Interruption de la mission... Par une autre mission.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum