My Life as a Dungeon Keeper
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Figurines Funko Pop : 2 achetées = la 3ème offerte
Voir le deal

Une rencontre dont on se se passerait bien [PV Seraphin]

Aller en bas

Une rencontre dont on se se passerait bien [PV Seraphin] Empty Une rencontre dont on se se passerait bien [PV Seraphin]

Message  Invité Jeu 20 Sep 2012, 17:56

Quoi de mieux que de sortir un peu pour un vieil homme de l'âge d'Abban? Après tout, cela faisait bien plusieurs années qu'il n'était pas sorti du donjon pour admirer la beauté des paysages du monde actuel. Il se demandait aussi comment il avait fait pour s'être décidé du jour au lendemain de se séquestrer tout seul. Envie d'être là, dans ses appartements, au cas-où ses enfants et leurs progénitures arriveraient à l'improviste pour lui donner une petite visite? Ou tout simplement la peur de mordre un être vivant autre qu'un animal alors qu'il avait une soif qu'il ne pouvait étancher? Peut-être les deux, mais ce fut une énorme faute de sa part de ne pas être sorti depuis tant de temps.
Le vieux vampire était là, couché entre les blés et regardant le ciel. Non, vous ne rêvez pas : notre vieil homme se promenait bel et bien en plein jour. Après tout, il était humain au départ et puis même, il ne suivait pas le stéréotype même du buveur de sang. Parce que si vous tentez de le tuer par l'ail ou par le soleil, vous pouvez vous foutre le doigt dans l’œil. Mais il fallait bien avouer que cette lumière l'affaiblissait quelque peu, mais vraiment un tout petit peu.
Abban, fermant les yeux, s'imaginait à quoi pouvait ressembler le monde actuel dans les villages. Est-ce que les moyens de s'occuper des champs et des potagers avait changer? Est-ce que les coutumes étaient devenue s très différentes? Les femmes osaient-elles montrer plus de peau à présent? C'était des choses qu'il avait bien envie de demander à un humain quelconque, mais malheureusement il ne voulait pas s'approcher d'une autre créatures autre qu'un "monstre". Oui, il avait peur de devenir violent et de ressentir la tentation de mordre son interrogé sans hésitation. Mais bon, il devrait quand même penser alors à inviter d'autres habitants du donjon chez lui pour leur poser tout plein de questions sur le monde actuel.
Alors qu'il commençait à fredonner un petit air qu'il avait inventé lui-même (en plusieurs siècles, il avait pu en inventer plusieurs) Abban entendit des oiseaux des champs piailler. Alors qu'il se relevait pour voir ce qui se passait, la nuée d'oiseaux des champs s'envola immédiatement. Il n'y avait pas de toute là dessus : il n'était pas seul. Le vampire alors se décida à marcher un peu entre les blés pour enfin remarquer une silhouette. Qui était-ce? Il n'en savait rien, mais il sourit et se contenta alors de dire naïvement :



"Bonjour! Belle journée n'est-ce pas?"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une rencontre dont on se se passerait bien [PV Seraphin] Empty Re: Une rencontre dont on se se passerait bien [PV Seraphin]

Message  Seraphin Mar 25 Sep 2012, 13:19

... Il y avait une grand différence entre êtreun prêtre et être inquisiteur, et bien que souvent on disait qu'il s'agissait de deux choses bien différentes il était bien plus d'occuper le second poste que le premier. Premièrement être un inquisiteur demandait des compétences que ne possédait pas le prêtre alors qu'ils avaient une connaissance semblable, voir supérieur, à celle des pprêtres. Secondement de par leur mission particulière les inquisiteurs obéissaient à une autorité indépendante, même le pape ne pouvait pas contraindre ses membres à commettre des actes qu'ils n’acceptaient pas. Bien sûr cela n'était jamais arrivé car même s’ils en avaient le droit nul n'osaient contester l'autorité du représentant des dieux sur terre, par contre il était parfois entre les chefs de l'inquisition et des archevêques ou des cardinaux... Ou bien au contraire des copinages et des échanges de menues services.

Comme celui qui avait amené Seraphin en ce champs, à la veille de la récolte. Il devait le bénir et ce n'était pas sa tâche normalement ! Ce qui le frustrait d'autant plus qu'il avait achevé récemment sa création, son chef d’œuvre, son arme, un pistolet mêlant la magie et les bénédictions divines, qu'il portait à la ceinture, mais dont ilétait peu probable qu'il ait à en faire l'usage durant un consécration. Néanmoins le prêtre qui aurait du s'en cahrger était un vieil homme assez influent malgré qu'il ne soit qu'abbé, mais qui surtout était cleui qui avait formé dans un premier temps un de supérieurs de Séraphin, de fait quand ce dernier apprit que son mentor était souffrant et ne pourrait accomplir son office il avait envoyé un de ses hommes pour remplir sa tâche, aucun autre saint homme ne pouvant le remplacer, ce jour de bénédiction étant le même pour tous et de fait tous étaient occupés.

Le sang du jeune homme bouillait à l'idée du temps qu'il "perdait" à faire cela, parvenant juste à se calmer un tant soit peu à l'idée que cela ne devait pas être fortuitement que les dieux l'avaient choisis pour cela alors qu'il l'avait guidé au départ sur une voie qui en différait... Il parvenait à la moitié du sermon qu'il murmurait tout en agitant un encensoir et en errant dans le champs quand un événement, dans lequel il vit un signe, lui apparut. Un homme qui s'aventurait dans les champs, ce qui était curieux, car il ne devait pas être un paysan et même en dehors de ce fait il devait être connu de tous que les champs étaient en ce jour "occupé" par les prêtres devants les bénir et qu'ils ne pouvaient se permettre d'être dérangé. De fait soit il s'agissait d'un voyageur qu'il se devait de guider soit d'un impie ou pire, d'une créature, malgré son faciès humain... Et il fallait admettre qu'en la matière il n'était pas très objectifs, après tout cette région était proche du donjon de Kanabo, l'archange déchue et mille fois maudite et il n'aurait pas été surprenant de voir un de ses immondes rejetons tenté de perturber une sainte cérémonie... Cela lui paraissait de plus en plus évident ! Les dieux avaient fait tomber le vieil homme malade et avaient fait en sorte que Seraphin s'occupe de sa tâche car ils avaient eu connaissance de la venue d'une aberration qui aurait été in danger pour le prêtre, mais pas pour l'inquisiteur qu'était Seraphin... Sans doute lui donnait on une seconde chance suite à son échec avec la banshee, qu'il avait pourtant tâcher d'expier comme le lui rappelait encore son dos...

Cependant les voies des seigneurs divins étaient impénétrables et il aurait été orgueilleux de sa part de croire pouvoir les ocmprendre parfaitement, bien qu'improbable peut être que la prmeière hypothèse qui lui était venue à l'esprit était possible... De fait il ne fit que porter sa main à son arme, les gerbes de blé se balançant au vent dissimulant son geste, prêt à s'en servir avant de s'adresser à l'ingénu, sans cesser de faire sz mouvoir son encensoir.

"Effectivement, monsieur... Une journée sacrée, choisie par les dieux pour la bénédiction des champs, mais il semblerait que vous l'ignoreriez puisque vous y êtes présent et n'avait pas d'atours cléricaux... Qu'est ce qui amène de fait vos pas ici ?"
Seraphin
Seraphin

Masculin
Messages : 213
Expérience : 665
Métier : Inquisiteur

Feuille de personnage
Niveau:
Une rencontre dont on se se passerait bien [PV Seraphin] Left_bar_bleue21/40Une rencontre dont on se se passerait bien [PV Seraphin] Empty_bar_bleue  (21/40)
Race: Human
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Une rencontre dont on se se passerait bien [PV Seraphin] Empty Re: Une rencontre dont on se se passerait bien [PV Seraphin]

Message  Invité Dim 30 Sep 2012, 18:25

Un jeune homme blond s'était présenté devant lui. Il avait l'air gentil, bon d'accord, peut-être un peut aussi coincé du bulbe, mais gentil tout de même. Cependant, Abban savait qu'il ne devait pas se fier à l'apparence du jeune inconnu et qu'il devait donc se méfier de lui. Mais il n'avait pas envie d'être là à parler avec un air suspect à ce garçon. Puis zut! Il avait aussi envie de communiquer avec quelqu'un, de faire une nouvelle rencontre et pourquoi pas un nouvel ami? Cependant, il fut aussi étonné de savoir qu'il était venu dans les champs le jour de leur bénédiction. A quel maladroit était-il. D'ailleurs, est-ce que à son époque des gens venaient bénir les champs? C'était une bonne question. Il ne se rappelait pas d'une cérémonie dans ce genre... a moins qu'il commençait à devenir amnésique. Oui, c'était ça... Sans doute l'âge qui lui faisait ça. Cependant, le vampire fit un sourire gêné :

"Ah? Je suis désolé, si je vous dérange, je peux m'en aller."

Non, il avait pas peur des bénédictions des champs, après tout, il avait saquer étant jeunes plusieurs cérémonies alors qu'il avait tout le temps cru qu'il était humain et avait eu l'habitude d'y participer, mais plutôt qu'il ne voulait pas déranger le jeune inconnu dans son activité. Puis même, il avait deviné qu'une personne dans lieu censé être béni le jour-même ne pouvait être qu'un homme de religion et il ne voulait pas avoir à faire avec lui... sauf si ce n'était que de parler, mais bon.

"A vrai-dire, je ne suis venu ici que pour me promener un peu. Mais j'avais complètement oublier quel jour nous sommes, je suis vraiment désolé. Cela doit être l'âge..."

Oui, si ça se faisait, avant il y avait eu des cérémonies dans ce genre dans les champs et qu'il ne se rappelait plus. Peut-être qu'un jour il s'en souviendra enfin. Mais sentant qu'il était une gêne pour le jeune homme, il se mit alors à marcher tout doucement en direction du jeune inconnu, affichant un grand sourire :

"Je vais pas vous déranger encore plus longtemps. Sinon jeune homme, ne me vouvoyez pas je vous prie. Tutoyez-moi à l'avenir. D'ailleurs, c'est quoi votre prénom mon garçon?"

Non, Abban avait sans doute trop confiance en lui pour parler à un Humain comme ça, qui était sans doute un homme de religion. Mais il n'avait pas envie de les mettre tous dans le même sac, après tout, lui même avait supporter les humains lorsqu'il pensait en être un avant. Peut-être que ce prêtre n'était pas aussi intolérant envers les autres races que ses compères. Puis même, l'albinos ne voyait pas pourquoi il irait dire aussi qu'il était un Vampire? Pas la peine de dire ce qu'il était dès le départ.

"Appelez-moi Abban, jeune homme. Je préfère qu'on m'appelle par mon prénom, que par "monsieur"."

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une rencontre dont on se se passerait bien [PV Seraphin] Empty Re: Une rencontre dont on se se passerait bien [PV Seraphin]

Message  Seraphin Mer 03 Oct 2012, 14:54

Tout d’abord quand le vieil homme lui dit que s'il déranger il pouvait s'en aller Seraphin faillit répondre que ce serait avec plaisir, mais il se ravisa rapidement. Premièrement parce que cette tâche n'était pas non plus des plus urgents, secondement parce que malgré sa foi il ne l'appréciait guère et que de fait discuter un peu avec une personne lui ferait le plus grand bien... Certes l'idée qu'il puisse s'agir d'un monstre ne quittait pas son esprit, mais après tout s'il s'agissait d'un d'entre eux n'aurait il pas fui à l'entente des prières du jeune homme ? Et si ce n'était pas le cas n'aurait il pas déjà fait preuve de bellicisme ? De fait il finit par adresser un sourire à son interlocuteur, éloignant sa main de son arme et interrompant sa prière, sans cesser pour autant les mouvements de balancier de l’encensoir et ce fut avec plaisir qu'il écouta ses propos. ces denriers était calme et emprient d'une certaine bonhomie, qui n'était pas pour déplaire au clerc qui ainsi se sentiat de plus en plus en confiance et répondit de fait sans hésitation et amicalement sur l'invitation de l'ingénu.

"Oh il n'y a pas de mal mon... Abban bien que je sois un homme d’église ça ne devrait pas être à moi de m'acquitter de cette tâche et la seule chose qui pourrait la rendre pressante est ma hâte d'en avoir fini avec... Néanmoins cela ne me dérange nullement de m'entretenir avec vous bien au contraire ! Au moins cela me distraie t-il un peu, ce qui n'est pas pêché."

Il avança un peu pour s'approcher de son interlocuteur, par pure politesse, bien que dans le même temps il détaillait ce dernier des pieds à la tête.

"Et si je puis me permettre vous ne semblez pas si âgé que cela, ou alors vous êtes bien conservé... Ah mais j'en oublie de m présenter, je me nomme Séraphin. Par ailleurs je ne peux m'empêcher de remarquer que vos habits ne ressemble nullement à ceux d'un paysan qui pourrait venir du village plus loin, mais à ceux d'un noble alors je ne peux m'empêcher de me demander d'où vous venez... Si ce n'est pas indiscret."
Seraphin
Seraphin

Masculin
Messages : 213
Expérience : 665
Métier : Inquisiteur

Feuille de personnage
Niveau:
Une rencontre dont on se se passerait bien [PV Seraphin] Left_bar_bleue21/40Une rencontre dont on se se passerait bien [PV Seraphin] Empty_bar_bleue  (21/40)
Race: Human
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Une rencontre dont on se se passerait bien [PV Seraphin] Empty Re: Une rencontre dont on se se passerait bien [PV Seraphin]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum