My Life as a Dungeon Keeper
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -61%
SEB Yaourtière multifonction : ...
Voir le deal
39.49 €

Remords, revanche, torture et dépression... Entre autres choses [Pv Séléné]

Aller en bas

Remords, revanche, torture et dépression... Entre autres choses [Pv Séléné] Empty Remords, revanche, torture et dépression... Entre autres choses [Pv Séléné]

Message  Invité Dim 16 Déc 2012, 17:37

Jamais Arty n’avait parcourut une distance aussi rapidement : s’accordant à peine du repos, buvant et mangeant en route sans prend parfois la peine de cuir les aliments, le loup était fort pressé. L’idée qu’on puisse enfin le débarrasser de son fardeau, de son pêché, forçait le loup à accélérer, encore et encore, poussant son corps dangereusement près de ses limites. Mais plus que l’envie de rédemption, c’était le peur et le désespoir qui poussaient le jeune homme à rejoindre au plus vite le donjon Kanabo… Son ‘’foyer’’. Chaque minute qui s’écoulait, chaque pas qui le rapprochait d’elle semblait pourtant alourdir le poids qui pesait sur ses épaules comme si le monde entier semblait vouloir qu’Arty meure avant d’arriver à bon port. Et puis, la voix dans la tête du jeune homme le confirma bien vite : que ferait-il une fois arrivé ? Il ne pouvait décidément pas arriver en tapant du poing devant Oni et réclamer l’âme perdue de la beast qu’il chérissait. Il lui fallait au moins un semblant d’argument, un plan ou une ligne à suivre. Et le pire, c’est qu’il devait y penser maintenant car quand il serait trop proche du donjon, Artyom avait bien peur qu’il n’arrive plus trop ç réfléchir normalement tant les troubles ce seront aggravés. Car tout empirait vraiment, le loup n’exagérait pas dans un stupide élan de faiblesse sentimentale : la voix s’était faite plus nette et elle allait à présent de pair avec une série d’hallucinations visuelles jusqu’alors inédite.

La prochaine étape, et ça Arty le craignait bien, serait que Séléné apparaitrait distinctement devant lui, tel un fantôme le hantant pour sa faute et qui finirait par mettre son âme en pièces. Pourquoi un tel acharnement de la part de la chatte qu’il avait pourtant connue comme une personne douce bien qu’un peu (beaucoup !) Tête en l’air. Peut-être le crime était-il encore plus grave aux yeux de Seléné que ce qu’Arty pensait mais tout cela s’était produit par pure maladresse et par pure malchance rien de plus. Enfin, allez expliquer cela à qui que ce soit : même la personne la plus posée du monde risquerait d’avoir une réaction… Un peu vive et ne pas laisser partir la personne qui lui dirait ‘’oups, désolé, m’en veux pas mais… Je crois bien que je t’ai tué… En quelque sorte mais on reste amis hein ? » Ricanant tout seul face à la stupidité d’une telle réplique (qu’il serait pourtant bien du genre à prononcer !) Artyom trébucha et perdit toute envie de rire.

Le voilà enfin arrivé, enfin, il était là, au donjon. Il ne savait même pas depuis combien de temps il courrait, combien il avait été proche de dépasser le point de non-retour avec son corps. Pourtant, ce fut droit qu’il passa la porte : malgré tout ce qui pesait sur son âme, malgré la fatigue qui emplissait son corps, il passa les portes comme si de rien était. Pourtant, mieux valait pour lui arriver rapidement devant le maître du donjon ou sinon il n’aurait plus la force de le faire aujourd’hui… Et sans doute jamais au vu de l’état de son esprit : il l’entendait comme si elle se trouvait à côté d’elle à présent.


Les choses étaient donc vraiment grave et Artyom espérait que Oni-Ni-Kanabo le comprenne, il l’espérait d’ailleurs vraiment de tout son cœur quand il entra dans la salle du trône et demanda à voir la grand archi-démone. Pourtant, le résultat fut si… Décevant. Malgré les heures d’attentes fébriles, malgré les efforts fournis… Rien, elle n’était pas revenue. Et le pire dans tout cela était que les vois s’étaient encore amplifiées ! Ce fut donc les épaules basses que le loup quitta la scène malgré les encouragements des propriétaires du donjon qui assuraient qu’ils allaient trouver la solution. Pourtant comment les croire ? C’était la question qui taraudait Artyom alors qu’il regagna sa modeste chambre. Désespéré par ce nouveau coup du sort qui semblait scellé la fin de cette histoire, le ranger ouvrit un petit compartiment d’un des rares meubles de sa chambre et en sortit une bouteille d’alcool qu’il commença à vider par plusieurs verres bu à une allure folle. Après ces quelques verres, le jeune homme leva les yeux sur le spectre qu’il voyait à présent distinctement… Séléné. Avant d’ouvrir la bouche, le loup la contempla, pensif : qu’allait-elle lui dire à présent ? Allait-elle l’accuser ? Essayer de le tuer ? Elle en avait tout à fait le droit après tout. Mais non, le fantôme s’en alla simplement et Artyom, comme un automate le suivit sans se poser de questions.

Le petit parcours mena le ranger qui suivait toujours notre brave fantôme dans un lieu bien peu fréquenté du donjon : la caverne gelée aussi appelée ‘’Sub-Zero ‘’. Entrant dans ce lieu silencieux, le fit une pause et avala difficilement sa salive : c’était là qu’étais conservé le cercueil de verre contenant le ‘’corps’’ de Séléné normalement. Et l’œuvre d’art n’avait pas bougé, tout comme la beauté encore plus grande qu’il contenait. Anxieux, le loup toucha du bout des doigts le cercueil puis leva les yeux vers le spectre de Séléné… Que voulait-elle vraiment ? Pourquoi l’avoir attiré ici ? Et était-il vraiment ici ? Après tout il avait ingurgité tellement d’alcool qu’il pourrait tout aussi bien être en train de délirer.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Remords, revanche, torture et dépression... Entre autres choses [Pv Séléné] Empty Re: Remords, revanche, torture et dépression... Entre autres choses [Pv Séléné]

Message  Invité Lun 17 Déc 2012, 17:45

HRP:


bononvafairecourtjemenommesArtyomKrenstky
ARTYYYjemensortiraietmaintenantvadonctefondreaveceuxHAAAAAAAAAAAAAquestceque
ARTYYYYYjevaismourirtuesvasmejeterdespierresiciJAIPEURseule
JAURAIENCOREMAFAMILLEmortetueseffrayantebononvafairecourtHAAAAAAAAAAAAAAartyARTY
unechancedefuirouestartyabandonnéjailesoreillesKYAAAAAAAAmesfreresjauraiencoremafamilleledangerartyomkrentsky
TUNEVASPAStuvasnousfaireTOUSLESTUERtuertueseffrayantetuaspeurdésoléecommentjevaissortir
vamejeterdespierresquestcequecestKYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAjenaimarre
PARCEQUONALECHOIXmorteunelexirtuasdelaCHANCEartyomkrentskyjetetuejemensortiraiseuleetjeplaisanterarement
ARTYYYYYYquestcequejefaisaveccesujetlanoiretfroidjecroisquejevaisenavoirbesoinJEPREFERERESTERENVIE
alorsjevaismourirmaistuesquandmemelapourmaiderKYAAAAAAAAAAAAAbononvafairecourtjedevraietrefurieux
TOUSLESTUERtulefaisexpresilssontlaalorsENCOREDESENNUISSELENEmyladyjemenommeartyomkrentskyjelesairetrouvéARTY
ARTYartyjevaismourircommencelledetesauverlamisequestcequecestUNELEXIRtunevaspastouslestuerterriblemesfreres
KYAAAAAAAAAAAAAAAAAAmercimaisjenaipasbesoindaidetefairesauterdessusARTYYYYYYpuantetpourrit
jemenchargejevaismouririlfautquetuledesirjaideslimitesonestquitteARTYjesuisoulacestmoiquiestlaplusfourbe
HAAAAAAAAAAAAAAmesfrerestucroisquejepourrairevenirjeplaisainterarementacesujetETMAINTENANTiciilfaitnoirjeterlapierretulefaisexpres
UNELEXIRjaipeurcommentjefaisparcequonalechoixARTYYYYYYYYtuesignoblemaisjesuisbienlaHAAAAAAA
netefaispastantdesoucispourmoiARTYaprèstoutcamevatetuetimprevisibletonvillageavaitlairagréablejenesuispasseule
HAAAHAAAAAAAAAnousétionstroisunelexirtueseffrayantemesfreressontlaARTYYYYYcestquoicetruconvacherchermesparents
ARTYYYYYunrubanKYYAAAAAAAjaipeurmelaissepasici...sicaauraiététoi...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Remords, revanche, torture et dépression... Entre autres choses [Pv Séléné] Empty Re: Remords, revanche, torture et dépression... Entre autres choses [Pv Séléné]

Message  Invité Mer 19 Déc 2012, 16:42

Alors il était là, prostré devant ce cercueil de verre renfermant le corps serein de la femme qui avait réussit à laisser une marque dans son cœur d’égoïste. A quoi bon rester prostré ? A quoi bon se morfondre ? Milles et unes raisons traversaient l’esprit de notre jeune homme déboussolé qui pourtant aurait été bien incapable d’en citer une ou de se défendre si on le lui demandait. Mais pourtant, s’il était là, n’était-ce pas pour être jugé d’une certaine manière ? que ce soit par le fantôme de la chatte ou autre chose, c’était du pareil au même ! Le plus ironique dans tout ça était que durant tout son voyage, il avait voulut étouffer les voix incompréhensibles qui taraudaient son esprit torturé alors qu’à présent, il ne désirait plus que les entendre… enfin il ne voulait plus en entendre qu’une seul bien précise. Et il ne fut pas déçut : au départ, suivant le spectre jusque dans cette pièce rarement visitée, il avait à peine entendu un ou deux mots qui pourtant lui poignardèrent le cœur. A présent, le fantôme n’était plus là, ayant disparut sans prévenir mais la voix de la jeune femme s’était faite nette, retentissant dans le crâne d’Artyom avec un volume inédit jusqu’alors.


Captant un mot par ci par là, ne pouvant tout comprendre à cause de vacarme que cela faisait dans son crâne mit à mal, le loup cria de douleur et de peur avant de s’en aller : il pouvait résister à beaucoup de choses mais des incursions de fantômes dans son crâne, très peu pour lui ! Courant à perdre haleine, même si il savait qu’il était futile de vouloir repousser son ‘’jugement’’, Artyom essaya en pure perte de se souvenir d’un bon conseil qu’aurait pu lui prodiguer son vieux mentor : il semblait toujours avoir la solution ce vieux grigou mais soit il ne la donnait jamais tel quel ou bien il n’était jamais là quand on avait vraiment besoin de lui ! Regagnant sans s’en rendre compte sa chambre, le loup se précipita à l’intérieur et la verrouilla, croyant sans doute que cette futile protection arriverait à retenir le spectre de séléné dehors. Le problème, c’est qu’un spectre, ça n’a pas besoin d’invitation pour s’inviter quelque part (un chat non plus d’ailleurs), on n’avait pas affaire à un vampire. Mais cela ne passait pas vraiment par la tête de notre ranger à moitié fou qui vida la bouteille qu’il avait précédemment entamée.

Se réveillant un peu groggy on en sait combien de temps (et de bouteilles, surtout de bouteilles !) Plus tard, Artyom fixa le plafond, se demandant pourquoi il n’entendait plus vraiment les voix : était-il mort d’un excès de boisson ou bien les voix attendaient-elles juste le bon moment pour frapper encore ? Et aussi, même si ça il le mettait sur le compte de l’alcool, pourquoi avait-il l’impression de ne plus être dans sa chambre ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Remords, revanche, torture et dépression... Entre autres choses [Pv Séléné] Empty Re: Remords, revanche, torture et dépression... Entre autres choses [Pv Séléné]

Message  Invité Mer 19 Déc 2012, 21:47

HRP à lire si vous voulez sa spoilt les futur rp:

sicaauraitététoi....sicaauraitététoi...sicaauraitététoi...a...ma...place...

Et je plongais dans les bras de Morphée. Plus de voix ici.... juste...


--------------------------------Dans le rêve d'Arty------------------------------

Miiiiiii!...miiiiii!...miiiiii!

Et une tache blanche...puis une autre... encore une et la suivante...
Le froid, les flocons aussi léger qu'une plume descendaient lentement et couvraient mon manteau.
Je ne sentais absolument plus rien. Mon dos était gelé, complètement et mes jambes c'étaient faite la belle depuis longtemps. J'en avais peut être besoin. Après ce qu'il m'étais arrivé. Oui il fallait que je me gèle moi aussi...

Séléné...


Mais qu'est ce que je fais la? Brrrrrrrr

Encore sa voix!

Pourquoi je ne peux pas rentrer?

A côté de moi, perché sur un rocher, un félin a la fourrure fauve pleurnichait. Les pieds contre son torse, il évité la monté de la neige sur son perchoir.

Séléné?

Qu'est ce qu'elle faisait la?


Arttyyyyyyyyyyyyy! Sauve moi!



-------------Trou noir, tout est brouillé puis la neige reviens... Séléné est toujours sur son rocher mais ne veux pas rentrer au donjon----------
-



Arrrrtyyyyyyyyyy! S'il te plaît!

Marre elle veux pas descendre. Cas cela ne tienne! Je vais la faire déguerpir moi et vite! Une bonne boule de neige devrait faire l'affaire. Et elle jouera peut être avec moi. Après tout, les batailles de boule de neige c'est un jeu.
Et hop premier lancé en pleins dans sa face!


ARTYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYY

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Remords, revanche, torture et dépression... Entre autres choses [Pv Séléné] Empty Re: Remords, revanche, torture et dépression... Entre autres choses [Pv Séléné]

Message  Invité Ven 21 Déc 2012, 11:16

Où était Arty hein ? Difficile à dire, ses sensations étaient modifiées à la fois par l’alcool et une autre chose plus impalpable. Pourtant, Artyom n’avait pas l’impression d’être mort même si il aurait un peu souhaité l’être : il sentait, même si c’était diffus, son cœur battre, ses narines s’écarter pour laisser passer l’air et ses poumons faire ce geste vital des millions de fois répétés. Donc il n’était pas mort… Mais il n’était plus dans sa chambre non plus : la preuve ? Et bien, il voyait le ciel dégagé au dessus de lui et malgré qu’il ait un début de gueule de bois, il se souvenait bien de s’être ‘’endormit’’ dans sa chambre. D’ailleurs, cette scène bien peu digne de lui fit ressentir au loup une sacrée honte, s’imaginant déjà se réveiller devant son ancien mentor tapant du pied et l’égueulant en lui tirant les oreilles. D’ailleurs, comme si son esprit voulait le torturer et ajouter du poids à sa situation plus que merdique, sa tête devint soudain sacrément douloureuse. Mais, en se concentrant du mieux possible, le ranger réussit à deviner la cause de cette douleur : un bruit, assez proche en fait.

Se redressant d’une manière pas très sûre, le loup comprit soudain pourquoi il lui avait semblé que le sol soit froid : il était allongé sur une épaisse couche de neige. Cela voulait donc assurément dire qu’il était dans un rêve, très réaliste certes, mais un rêve tout de même. Entendant de nouveau le bruit proche, Artyom se tourna vers sa source : Il s’agissait de Séléné… Ca n’aurait pas pu être quelqu’un d’autre qu’elle de toute façon. En tous cas, elle semblait paniquée, perdue et Artyom voulut l’aider… Sans succès. Décidant d’y aller plus fort, le jeune homme amassa de quoi faire une boule de neige et la lança avec une précision digne du tueur qu’il était. Ce que le loup n’avait pas prévu c’est que Séléné pousse un cri qui lui vrilla ses tempes déjà douloureuse et qu’elle lui saute dessus toute griffes dehors… Apparemment, elle n’avait pas apprécié son petit jeu.

Se réveillant en sursaut au milieu des cadavres de bouteille, la joue reposant contre le sol, Artyom soupira longuement et se retourna sur le dos… Bon sang, pourquoi la voyait-il encore, là, sous le plafond de sa chambre ? Était-ce dû à l’alcool ? Où s’était-il juste retrouvé dans un autre endroit encore ? Si ça se trouve, le contact entre lui et la beast au sein du rêve l’avait transporté ailleurs et tout ce qu’il voyait n’était plus qu’une illusion. Même si Arty avait déjà eut des morts sur la conscience, celui-ci l’avait-il fait devenir fou ? Ce qu’il voyait était encore juste ? Car si c’était là, là réalité… Sans se poser de question, le loup tendit la main et effleura du bout des doigts le spectre qui s’était rapproché… Sentirait-il quelque chose au bout de ses doigts ? Si oui, il ne comptait pas lâcher cette image d’elle et il s’en servirait pour la retrouver vraiment.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Remords, revanche, torture et dépression... Entre autres choses [Pv Séléné] Empty Re: Remords, revanche, torture et dépression... Entre autres choses [Pv Séléné]

Message  Invité Sam 22 Déc 2012, 20:32

Planant au dessus du loup, je descendais lentement vers lui en réponse a ca main tendu. Peut être espérait il un miracle...le pauvre poivrot, ivrogne, bon a rien...Vraiment il était mal en point.

T'es débile ou tu le fais exprès?

ARTYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYjesuisavecmesfrerescettejeunefemmeestavecmoimessieursKYAAAAAAAAA


D'un ton glacial, aussi froid que ma peau je lui annonçais la réalité, même s'il n'avait aucune envie de l'entendre. Mais ca je m'en foutais pas mal.

Je suis morte, a cause de toi! Tu espères vraiment sentir ma peau en me touchant? La peau de fantôme n'existe pas. Comme le reste d'ailleurs...

icionseserrelescoudesquoiqu'ilarriveaufinalARTTTYYYYYYunrubanKYAAAAAquestcequunrubanfouici
AVECMESFRERES
onvacherchermesparents


Et je remontais un peu pour qu'il ne puisse plus me toucher. En "silence" je le regardais avec dédain. Un loup en piteux état entre des cadavres ....de bouteilles...

Tu ne te souviens pas? La fiole, l’élixir dans la forêt que tu m'as donné pour me tuer. Moi qui avait confiance en toi! Tu m'as trahis! SHHHHHHH!

ARTYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYunelixirnousétionstroisafuirARTYYYYYYYYYY
sicasetrouvejenemeplairaipasicioujeneseraipasaccepté


Lui feulant au visage, je remontais encore encore avant de disparaitre peu a peu.

Et t'es là, a te lamenter sur ton sors. Quoi tu pleures sur un cadavre maintenant, toi le ranger Arty!? T'es une lopette ou quoi! T'as pas pleurer pour les autres. Ne fais pas ton hypocrite en faisant semblant que ca te touche. Comme si tu étais juste, sale menteur, comme si tu me regretter maintenant, alors que c'est toi qui m'a précipité dans les limbes. Tssssssss pitoyable...

ARTTTYYYYYunrubancestacausedetoilefroidlesatueseffrayantePARCEQUONALECHOIXtuer
sicaauraietetoiamaplaceARTYYYY

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Remords, revanche, torture et dépression... Entre autres choses [Pv Séléné] Empty Re: Remords, revanche, torture et dépression... Entre autres choses [Pv Séléné]

Message  Invité Lun 24 Déc 2012, 13:56

Donc il était effectivement de retour dans la réalité ? Mais était-ce vraiment une bonne chose ? Certainement pas : dans la réalité, Artyom avait à affronter un problème apparemment sans solution et qui le terrifiait. Que devait-il dire ? Que devait-il faire ? Il essayait tout ce qui lui passait par la tête et pourtant rien ne marchait et faire confiance aux autorités du donjon semblait être une vaine entreprise qui n’avait été qu’une perte de temps. Et chaque minute qui passait désespérait encore plus le loup : rien ne ferait-il donc retourner la situation à la normale ? Ne pourrait-il pas utiliser une magie qui ferait revenir cette idiote de Séléné qui échappait tout le temps à ses plans ? Mais n’était-il pas idiot lui aussi de s’accrocher à cette chimère ? Enfin, il avait été stupide de l’aider dans un premier temps, encore plus stupide de s’énamouracher d’elle et finalement triplement plus stupide encore de lui avoir donné cette fichu pochète surprise qu’était l’élixir ? Oui, oui, trois fois oui mais Artyom n’avait jamais été un grand penseur, surtout quand il y avait des sentiments derrière tout ça. Car il n’y avait plus à se voiler la face : il avait été attiré par Séléné et pas juste pour son physique plus que ravageur (que cette charmante idiote exposait aux quatre-vents en plus) mais aussi pour d’autres éléments : sa maladresse, sa joie de vivre et son insouciance perpétuelle n’était que quelques exemples.


Beaucoup n’auraient pas supportés certains des traits de Sélé plus de quelques minutes : lui aussi pensait au départ qu’il n’y serait pas parvenu car il était certes patient mais avec des limites comme tout un chacun. Alors pourquoi avait-il persévéré alors qu’il aurait bien pu être l’égoïste qu’il avait toujours été et se séparer d’elle comme on jetterait un objet inutile après usage ? Peut-être aurait-il dû le faire surtout quand on voyait à quel point Séléné se montrait cruelle alors qu’il tentait de réparer sa ‘’faute’’ quoi n’était dû qu’au hasard. Entendant les mots durs qu’elle avait à son encontre, le loup lança une bouteille vide à travers le spectre de Séléné en se redressant. Son désespoir à présent remplacé par de la colère, le jeune homme hurla d’une voix un peu rauque :

-Hypocrite ? Oui je le suis ! Ou plutôt non, je suis juste stupide ! Stupide de m’accrocher ! Stupide de vouloir tout réparer ! J’ai commis une faute, j’essaye de la réparer : je fais tout mon possible ! Et pour quoi au final ? Pour rien ! Je me suis vraiment attaché à une seule personne, une seule et voilà où je finis ! Pitoyable, une épave qui voit des fichus fantôme ! Mais c’est un fantôme dont il est tombé amoureux ! Est-ce un crime ? Suis-je punis pour ça et pour une seule maladresse, la seule que je n’ai jamais vraiment commise !

Enragé, le loup cogna son poing dans un mur avec tant de forces qu’on entendu du cartilage craquer : il était perdu, il ne savait plus quoi faire aussi choisit-il de sortir pour revenir à son point de départ c'est-à-dire le cercueil dans la zone gelé. Il n’y trouverait sans doute rie mais la proximité avec le cadavre lui permettrait peut-être de voir une connexion, un élément qu’il avait manqué auparavant et qui lui permettrait de la ramener. Une fois devant l’œuvre d’art morbide, le loup murmura comme à lui même :

-Je n’ai jamais prié jusqu’à aujourd’hui mais si à présent quelqu’un entend ma prière… Faites qu’il me donne une piste pour la ramener… Je ne demande quand même pas l’impossible non ? Si ma vie est le prix à payer, qu’il en soit ainsi : elle est… la seule à avoir jamais touché mon cœur.

C’était métaphorique et mièvre mais jamais Artyom n’avait ressentit de l’attachement réel envers une personne et cela le détruisait. C’est d’ailleurs ce ‘’cancer’’ qui le rongeait qui le fit hurler :

-Bon sang ! En quoi est-ce ma faute ! Je sais que je n’aurais peut-être pas dû donner cette fiole à Séléné mais comment pouvais-je prévoir cette réaction ?! Et pourquoi donc elle-même ne le comprend pas !

Il frappa le cercueil par réflexe, perdant petit à petit pied : qui était fautif dans l’histoire ? Lui ? En partie mais il n’avait pas à porter l’entière responsabilité de cela… Devait-on pour autant blâmer le destin ? En tous cas Arty avait l’impression d’avoir tout le poids des responsabilités sur les épaules et si quelque chose ne venait pas prouver le contraire, il allait devenir fou... Enfin, ne l'était-il pas déjà ? Si on s'en référait à son discours qui partait en vrille, sans aucun doute.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Remords, revanche, torture et dépression... Entre autres choses [Pv Séléné] Empty Re: Remords, revanche, torture et dépression... Entre autres choses [Pv Séléné]

Message  Invité Lun 24 Déc 2012, 16:09

HRP explications:

------Dans les limbes, quelque part------

J'étais si contente! J'avais retrouvé mes deux frères! Ils étaient la sous mes yeux! Et nous étions entrain de revenir chez nous, dans notre village, où je retrouverai mes parents! C'était magnifique! Je ne savais pas ou nous étions, ni depuis combien de temps je marchais mais j'étais heureuse. Je ne me posais pas de questions, je n'avais cas suivre mes ainés comme d'habitude, et tout se passerai bien! Je pourrai a nouveau jouer avec eux, suivre les leçons de magie de ma mère et faire des bêtises dans le village. Avoir ma vie d'avant!
Oui...
Enfin...c'est ce que je faisais non? Avant? Dans mon village...je ne m'en souvenais pas très bien maintenant...Mais mes frères m'ont dit que je faisais ca alors ca devais etre juste. Ca ne pouvais que etre juste. C'était mes frères après tout?
....
....
Tiens...ca quoi ce bidule encore? Depuis quand y'a des serpents ici?Ha non c'est pas un serpent, c'est un fils? Non un...ruban? D'argent? Qu'est ce que fou un ruban ici?Et en plus il bouge! Mais il va où? Héééé attend moi!
Je laissais mes frères deux secondes pour aller rattraper le ruban, mais a peine ai je fais un pas de côté que ceux ci me grognèrent dessus et me mirent a terre.
C'était surement un truc hyper dangereux, le ruban. Heureusement qu'ils étaient la.
....
....
Encore ce ruban serpent? Cette fois ci je ne le suivrai pas! Pas envie de me faire gronder!...mais pourquoi il s'agite comme ca...puis devant moi cette fois ci en plus! le fourbe! Je pouvais pas jouer avec...Bon aller juste un petit coup de pattes pour le dégager de ma vue...

KYYYYAAAAAA!


--------Quelque part, entre le réel et les limbes-------


Dès que ma patte entra en contact avec, une force mystérieuse et féroce m'arracha a mes frères et a mon nouveau logis. Je fus littéralement happé dans une tempête, secouée dans tout les sens comme dans l’œil d'un cyclone, ne sachant pas ou j'allai atterri et surtout si j'allai resté en vie!
Mais le calvaire ne dura pas. J'étais nulle part ou partout à la fois. Tout étais noir, comme l'autre fois; Je cherchais une lumière alors. Celle qui m'avait guidé vers mes frères, elle devait être la. Oui je la vois la bas! Mais...pourquoi le ruban y va aussi...étrange.
Sans lâcher ma prise, je courrai vers cette source lumineuse d'un blanc éclatant. Elle n'était pas froide comme l'autre mais douce et chaude, un peu comme la fourrure d'Arty!
...
...
Arty?
Qui est Arty? C'est quoi? Pourquoi je pense à ca? Étrange, pourtant j'ai froid, je suis gelée, et tout est noir. Rien n'a changé. J'ai juste envie de dormir, où plutôt de me diriger vers ce doux rayon de chaleur au loin. Il est beau, il me semble. Ca doit être bien d'être la bas. Peut être que je peux y arriver. Même sans bouger. Oui il faut que j'y arrive. C'est ca! C'est la que je dois aller! J'ai toujours préféré la chaleur d'un vivant que la froideur d'un cadavre. Je dois me diriger vers la bas! Mais comment y aller?
....
..
Arty?


Encore Arty? Pourquoi? Je dois juste allé la bas! Je m'en rapproche je le sens. Le froid devient légèrement plus chaud. C'est bien. C'est mieux qu'avant. Et surtout ca sens bon. Je ne savais pas que le ciel sentais si doux. C'est agréable. Mais pourquoi j'arrive a sentir? C'est mon imagination je suis sur. Je ne vois rien et n'entend toujours rien alors pourquoi je sentirai quelque chose.
Mais la chaleur la bas m'attire. Je DOIS y aller! Je brule d'impatience! Il faut que je me dépêche. Mais j'ai l'impression de ne pas bouger de place.

..
Arty?


Arty! Arty! Arty! Mais pourquoi je n'arrête pas de penser ca sans cesse? Pourtant ce n'est pas la chose que je veux. Moi je veux aller la bas! Vers la douce chaleur. Bon sang je suis si lente! Ça prend une éternité pour se rapprocher d'elle. Je flotte vers elle. Vers ce minuscule éclat. Allez! Allez!


Arty?


Arty? Arty? Arty? C'est ca Arty? C'est l'infime lumière devant moi? C'est vers ca que je devais aller? Mais pourquoi? Je ne me souviens pas d' "Arty". Pourtant, la chose qui me dérangeait ne le fais plus. J'ai atteint mon but? Il me fallait atteindre "Arty"? Non, c'est trop étrange. Tout autour de moi. Le noir devient gris, la glace se transforme en flamme et le froid se réchauffe.
Mais...non

Mais...mais....mais...SI!
La il fait bon! J'ai chaud...Avant j'avais donc froid? Pourtant je ne m'en étais pas aperçue. Je ne voyais plus rien...mais non j'ai vue mes frères! Ca c'est sur. Mais c'est quoi cette tache devant moi alors? Ce petit truc bleu ciel. Hum, que dit le ruban? Ben oui autant le suivre jusqu'au bout si déjà j'ai commencé, on verra bien ou je vais, au pire je ferai demi tour pour rejoindre mes frères.
Le ruban passe dans la boule bleu? Il est marrant lui, comment je le suis! Hein? Je fais pas 10 centimètre de haut moi!
Pfffffffffff
Je m'assis, même s'il n'y avait pas de sol, au sol, en tailleur. Ce fichu ruban me conduisait dans une impasse. J'étais vraiment idiote de le suivre. Par réflexe je le secouais pour voir si quelque chose se passait mais rien.C'était a prévoir. Foutue machin qui sert a rien..un peu comme moi quoi.
Je riais intérieurement - chose que je n'avais pas faite depuis longtemps-. A qui était ce truc d'abord? Pas de nom...et sur la mini boule devant moi? Je la retournais pour....
.......
.......


---------Au moment ou Arty tape contre le cercueil, au sous sol du donjon--------


*HaaaaahhhaaaaaaaAAAAaaaaAAAA ca fait maaaaaaaaalllll!*

J'avais mal partout. A chaque respiration, mes poumons me brulaient. A chaque pulsion de mon coeur, mon sang enflammait un peu plus toutes les veines de mon corps. Chaque parcelle de ma peau me démangeais au point que j'avais envie de la mordre partout.
Il fallait que je hurle, hurle ma douleur! Qu'est ce qui m'arrivais? Je prenais une bonne inspiration mais je fut coupé dans mon élan, ressentant anormalement toutes les alvéoles dans mes poumons. Aucun sons ne sortit de ma bouche. Je n'arrivais même pas a tousser ou a bouger. Mes muscles entiers, bien qu'étant en feu a cause de mon sang, refusaient de m'obéir. Qu'est ce que j'ai fais encore? Ou suis je?

Lentement, j'ouvrais les yeux. Une larme, de douleur - ou de joie - en profita pour s'échapper. Et la devant moi, une lumière aveuglante qui m'irita la rétine. Impossible de les laisser ouvert.
Un son, presque inaudible me chatouilla les oreilles. Comme si des milliers de flocons tombé tous en même temps. Timidement je ré ouvris les yeux. Ils étaient la! Tous les flocons! Des milliers de grain de sable aussi éclatant que du cristal montaient dans les airs....
C'était beau, magnifique. Et pendant que je regardais ce spectacle, la douleur s’estompa un peu. Je ne pouvais toujours pas bouger mais le feu qui enflammer tout mon corps s'étouffer au fur et a mesure que les grains de verre s'effriter en montant au ciel, devenant alors si minuscule que mes yeux n'arrivaient plus a les distinguer jusqu’à s'évaporer complétement.

Et c'est la que j’aperçus le plafond complètement gelé. J'étais...au...donjon? Doucement je fis baladais mes yeux un peu partout autour de moi, l'ai complètement perdue. J'étais ou la?
Mais, l'atroce douleur reviens aussi tôt me frappé. Et je compris, comme une évidence, que c'était mon sang qui venait de se remettre a circuler a pleins régime dans tout mon corps, brulant la glace qui avait envahi tout mes organes. Mais pourquoi? Pourquoi devais je subir une telle douleur. Et ces satané muscles qui refusait toujours de bouger.

Après mon émerveillement total d'il y a 2 minutes, mon visage afficha une magnifique grimace. Je devait me calmer. Vraiment sinon j'allais explosé, ou plutôt implosé. Je me forçais a ouvrir les yeux, encore, pour rester connecter a la réalité et que je ne sombre pas dans la démence.
Devant moi, une nouvelle image, qui me fit, je ne sais pourquoi, me détendre inconsciemment. Un visage, doux et un peu paniqué, interloqué aussi... avec des cheveux ébène et des yeux bleu azur...Il fallait que je parle,même si ca me donnerai une nouvelle souffrance a la gorge.

Ar-ty?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Remords, revanche, torture et dépression... Entre autres choses [Pv Séléné] Empty Re: Remords, revanche, torture et dépression... Entre autres choses [Pv Séléné]

Message  Invité Ven 28 Déc 2012, 14:42

Il tournait en rond, aussi bien avec son corps qu'avec sa tête qui commençait à s'effondrer tel un château de sable prit dans la tornade. Un homme pouvait-il donc courir après une chimère jusqu'à épuisement ? Si oui, il allait donc crever pour rien, finir par se pendre, se jeter des remparts ou finir mort d'une cirrhose du foie avec toutes ses bouteilles. Et si jamais tout cela n'était qu'illusion et bien Artyom réclamait la médaille d'or de la stupidité ! Pourtant, face à l'effort qu'il avait fournit, il devrait recevoir ne serait-ce qu'une étincelle d'espoir que tout s'améliore. Mais que ce soit par ses yeux ou par ses oreilles, que ce soit par la vue du cercueil impassible ou bien par les douces paroles de Oni-Ni-Kanabo et bien rien ne changeait. Alors quoi ? Oui quoi ? Fallait-il rester là amorphe à attendre il ne savait qu'elle autre tuile ou un malheur supplémentaire pour pouvoir entrer dans le livre des records des loups les plus malheureux (sans compter qu'il avait déjà sa place dans celui des loups les plus stupides !) Non, s'écriait une voix dans son esprit, non disait la voie de la raison qui avait d'autres accents et trois fois non car la voix même du ranger s'ajouta à ce concerto. Il ne fallait pas renoncer, jamais, que ce soit pour elle ou une autre... Jamais ?

Cette certitude vola en éclat quand il posa les yeux sur le corps enfermé dans l'œuvre d'art mortuaire : quelle courage hein ? Le voilà de nouveau en proie aux doutes et toujours les mêmes en plus mais à présent, ils n'arrêteraient plus Artyom, ils ne serviraient plus qu'à le faire chanceler et cela était déjà plus qu'il n'aurait dû en supporter. Aussi son poing s'abattit-il sur le cercueil de verre, exprimant sa colère envers elle, lui, le destin, le monde, tout. Ce ne fut pas très impressionnant, il n'y eut pas de décharges d'énergies, de cris titanesque de puissance ou autre événement mystique : il y eut seulement une réaction plus terrible encore, le cercueil se brisa sans prévenir au contact de son poing ! Assuré pourtant que cela ne devrait pas arrivé par les artisans de cette pièce de verre magique, le loup bondit en arrière et chuta d'ailleurs dans sa précipitation. Pourtant, moins d'une demi-seconde plus tard, il était de nouveau debout. Se précipitant au chevet de la beast, le ranger remua ses oreilles lupins quand il entendit son nom, comme si ces dernières ne croyaient pas ce qu'elles entendaient. Par réflexe, il lui caressa la joue non sans avoir enlever son gant, voulant sentir sa peau sous ses doigts et non sous l'épaisseur du cuir. Il sentit sa peau fraiche sans être glacée, vit ses yeux d'où une larme innocente coulait et sans autre raisons, se coucha presque sur elle, prenant sa tête entre ses bras pour une étreinte, celle qu'il avait rêvé d'obtenir depuis un moment.


Les mots semblaient bien superflus dans une telle situation mais pourtant, tout ce qu'il trouva à dire fut :

-Séléné... Désolé... Pour tout ce que je t'ai fait... Je... Je ne veux pas que tu partes, pas une nouvelle fois... Laisses moi me racheter.

La serrant encore, il lui transmit sa chaleur sans la lâcher, craignant qu'elle parte encore : elle pouvait le poignarder au coeur à la place, il s'en fichait tant qu'elle restait.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Remords, revanche, torture et dépression... Entre autres choses [Pv Séléné] Empty Re: Remords, revanche, torture et dépression... Entre autres choses [Pv Séléné]

Message  Invité Ven 28 Déc 2012, 21:12

C'était beau. Les deux yeux bleu d'arty étaient beaux dans ce décor de glace et ses cheveux noir détonnaient. Il avait toujours l'air un peu paniqué mais son visage ce calma un peu lorsque ces doigts touchèrent ma peau. Ils étaient tièdes. C'était agréable. C'était juste la température idéale entre mon corps un peu engourdit et mon sang brulant qui s'activait a le réchauffer. La chaleur humaine avait cette température? Mais pourquoi pas moi? Pourquoi j'étais dans cette état la? Aucun souvenir ne frappait mon esprit. Tout ce que je savais c'était que j'étais seule dans un monde de glace avec le loup. D'ailleurs pourquoi il était la avec moi lui? Il se pencha pour m'attraper dans ses bras.

- Arty?

Ca ne lui ressemblait pas. J'étais étonnée vraiment. Je ne savais pas quoi faire. En même temps, je ne pouvais pas faire grand chose. Ma force de Moino été au stade de Corbeau mais je savais que le moindre effort allait m’épuisai de suite. C'était comme si j'avais trop couru ou bien trop dormi. J'étais fatiguée, tellement accablé et de courbature et de douleur partout que non, je ne pouvais pas faire grand chose a part attendre. Les bras et le torse d'Arty me donnaient la tiédeur a avoir. J'en était loin, mais mon sang allait a toute vitesse dans mes veines, débouchant les petits vaisseaux encore endormis.

Ca sentais bon. Je laissais mes narines se remplir de l'odeur du loup, un peu comme si je ne l'avais jamais sentis. Respirant calment, je restai silencieuse. Car si je disais quelque chose ma gorge allait me faire mal et de toute façon rien ne me venais a l'esprit. Autant laisser faire Arty. Il semblait un peu perdu, voire désespérée.


-Séléné... Désolé... Pour tout ce que je t'ai fait... Je... Je ne veux pas que tu partes, pas une nouvelle fois... Laisses moi me racheter.

Quoi? Qu'est ce qu'il raconte encore l'autre? Se racheter? Ce qu'il m'a fait!? Partir? Oula , je devais avoir loupé un épisode. Ses paroles n'avais absolument aucun sens. Pourquoi s'excusait il? Bon au moins je savais pourquoi il avait l'air désemparé. Il avait fait un truc contre moi. Cela m'étonnait beaucoup. Jusqu'a présent pourtant, j'avais pu contenter sur lui. C'était un peu comme un frère pour moi...
...
Un frère? D'un coup, l'image de mes deux frères biologiques vint me frapper de plein fouet!


- Non....NON!

J’essayais de me dégager de son étreinte. Évidement je ne pouvais pas le repousser avec autant de conviction que je le voulais mais au moins j'avais mes mains posées sur son torse, bras tendu. J'avais de l'air. Et le tout, sans hurler de douleur. Je grimaçais, j'avais mal mais en plus j'avais abandonné les miens. Ils étaient "la bas". La bas... de là où je venais. Comme j'avais pu... Je suis un monstre. Je l’horrifiais moi même. Eux qui avaient toujours été la pour moi, je les abandonnés... Une seconde fois. Ils n'étaient pas mort, mais étaient bien vivant la bas. Haletant, paniquée, je ne regardais plus le loup, ma tête était baisée. Il fallait que j'y retourne. Toujours bras tendu, je résistais a l'envie de lâcher mes muscles. La proximité du loup m’empêchait de réfléchir.

-Je veux y retourner! Mes frères...ils sont la bas, je les ai vue! Laisse-moi! Je dois y aller!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Remords, revanche, torture et dépression... Entre autres choses [Pv Séléné] Empty Re: Remords, revanche, torture et dépression... Entre autres choses [Pv Séléné]

Message  Invité Dim 30 Déc 2012, 00:19

Qui eut crû qu'un loup au coeur froid ne recherche en fait que la chaleur d'une personne, une femme certes mais pas n'importe laquelle quand même. Un élément aussi ''indispensable'' pour l'homme que l'eau pure ou l'air selon les poètes, une perte de temps selon les guerriers et les aigris. Le truc était qu'Arty n'était pas un guerrier et il n'était pas un vieillard rabougris et cassé par la vie au point de ne plus rien n'aimer (ni personne d'ailleurs !) C'était plutôt le contraire. Il était beau, il était musclé (comme une huître), fringant avec les cheveux dans le vent... Et surtout une sacré loque depuis qu'il avait dû affronter le courroux de celle qu'il aimait. Tout du moins, les accusassions portées par son fantôme avaient eut un rude coût sur le psyché du jeune comme qui à présent ne voulait plus que s'amender alors qu'il aurait tout aussi bien pu planter là ces divagations, s'acheter un bidule pour éloigner les mauvais esprits et repartir d'où il venait. Les temps auraient été plus normaux, ce scénario aurait d'ailleurs été celui qui se serait déroulé à coup sûr mais Artyom ne serait pas là à se lamenter telle une loque si ce serait le cas.

Mais à présent que la situation venait d'évoluer et qu'elle n'avait de cesse de changer, comme l'indiquait le comportement aberrant de la chatte à peine réveillée, quelle allait être l'état d'Artyom ? Il l'avait vu mourir, revenir... Et voilà déjà qu'elle désirerait repartir ? Vers où ? Elle était morte il n'y a pas dix minutes ! Devait-il le lui expliquer d'ailleurs ? Devait-il laisser la mémoire très... Volage de la jeune femme le faire à sa place et si il se décidait à parler, quels éléments devrait-il taire ? Devrait-il plutôt se montrer honnête à 100 pour cent ? Il doutait que Séléné aie des capacités psy qui feraient en sorte de révéler ses mensonges mais on ne savait jamais avec ces chats ! Pourtant, à la voir ainsi aussi paniquée et comprenant qu'elle ne faisait pas la différence entre le rêve et la réalité, Artyom n'eut pas le cœur à ne rien dire. Avalant silencieusement sa salive, le loup posa sa main sur celle de la beast et formula ses mots avec un peu de difficulté :

- Séléné, où veux tu revenir ? Tu n'as pas bougé d'ici car tu es... Morte. Tu es morte par ma faute, tout ce que tu as vu n'était pas... Vrai. Ce n'était pas la réalité, quoi que tu aies vu : tu ne te souviens pas ? Tu m'as dit toi même qu'ils étaient mort et que rien ne pourraient les ramener ! Si tu as vu quelque chose, ce n'était pas tes frères c'était autre chose...

Ce serait dur à accepter pour elle, elle allait sans doute le repousser mais Arty serra doucement la main en laissant de l'espace à la chatte pour respirer. Quoi que serait sa décision quand à son sort, Arty l'accepterait mais avant qu'elle ne se décide, le ranger ajouta à voix basse :

-Je t'ai perdu une fois à cause de ma propre stupidité, à présent, je vais tout faire pour te garder en vie, si il y a un autre moyen d'arranger cela, quel qu'il soit, je m'arrangerais pour le trouver... Je veux juste que tu me pardonnes et que tu comprennes que je t'aimes Séléné...

Ca venait du coeur mais pas sûr que ça aie un impact si tôt sur elle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Remords, revanche, torture et dépression... Entre autres choses [Pv Séléné] Empty Re: Remords, revanche, torture et dépression... Entre autres choses [Pv Séléné]

Message  Invité Lun 31 Déc 2012, 16:35

Arty restait bien silencieux. Ca n’annonçait rien de bon, je le savais.... D'ailleurs, je ne savais même pas si je voulais savoir la vérité moi même. Elle était peut être trop dur a attendre. Non, il fallait que je me calme, m’exciter maintenant ne me ferai pas du bien. Mon sang traversait a toute vitesse le réseaux sanguin ,augmentant un peu plus la douleur. Je sentis alors une chose douce et tiède se poser sur ma main. C'était celle du loup. Il ne m'avait pas repousser, il me calmais juste.

- Séléné, où veux tu revenir ? Tu n'as pas bougé d'ici car tu es... Morte. Tu es morte par ma faute, tout ce que tu as vu n'était pas... Vrai. Ce n'était pas la réalité, quoi que tu aies vu :
tu ne te souviens pas ? Tu m'as dit toi même qu'ils étaient mort et que rien ne pourraient les ramener ! Si tu as vu quelque chose, ce n'était pas tes frères c'était autre chose...

...
...
- Quoi?

Crash de la partie active de mon cerveau. Qu'est ce qu'il me racontait la? J'étais ...Morte? Vraiment. Et par sa faute? Moi qui voyais le loup comme quelqu'un de gentil et de tendre avec moi c'était juste impensable. J'étais complètement perdue. En qui je devais croire? Il était si méchant que ca? Je m'étais trompée a ce point? Et c'était pas mes frères? Non, c'était eux... Il fallait donc que je meurs pour les revoir. L'idée était vraiment alléchante.
Qu'est ce que je raconte...NON! Je ne voulais pas mourir! C'était hors de question. Malgré ça...le loup m'avait tué quand même. Ça me tétanisa sur place. J'avais devant moi l'homme qui m'avait tué...


-Je t'ai perdu une fois à cause de ma propre stupidité.

- Qu'est ce que tu as fais?

Il fallait que je sorte. Là, maintenant, tout de suite. Il fallait que je m'éloigne du loup. C'était mon instinct de survie qui parlait a présent. Je ne pouvais pas rester à côté de quelqu'un qui me voulait du mal. Paniquant vraiment, je retirai mes mains vite fais de lui avant de me pousser au bout de mon coussin mortuaire, a l'opposé de mon assassin. Puis, rassemblant mes forces, j'ordonnais a mes jambes de faire leur boulot et de me lever. Évidement, mon sang n'avait pas encore tout a fait finis d'alimenter correctement toutes les parties de mon corps. Les extrémités, comme mes doigts de pieds, étaient encore engourdis par la raideur cadavérique. Aussi je réussissais a m'extraire du cercueil avec une grimace de douleur où quelques larmes s'invitèrent, a cause de ce que je me faisait subir mais aussi a cause du loup. Je lui en voulais vraiment d'avoir fais ca.

Mais quand mon pied toucha le sol, une vive vague de frisson me remonta le long de la jambe. Comme un électrochoc, la fraicheur de la pierre gelée me brula la plante des pieds, contrastant avec la chaleur de mon sang. Ca faisait mal, très mal. Mais le pire, c'est que je sentais que je n'étais pas vraiment prête a marcher. Mes forces n'étaient pas la. Après tout si j'étais bien morte, il était normal je pense, que je n'en ai plus. Des jours voire des semaines ou des mois sans manger ni boire, forcément ça épuise. Mais cas cela ne tienne, je fis un pas, mal assuré, puis un deuxième et je priai pour que cela continue.
A peine réveillé, le destin s'acharnait sur moi. Ce fameux destin qui me pourrissait la vie depuis ma naissance. Enfin la, j'avoue, ce n'était pas le destin, peut être, juste la logique qui voulait que dans mon état actuel je ne puisse pas faire plus de 3 pas. Comme a mon habitude, je m'étalai de tout mon long sur le sol gelée, sans pouvoir me rattraper. Je restai allongé un moment, marmonnant contre la destinée et ces foutues pierres bien trop dures. A y réfléchir, j'étais pitoyable. Je fuyais celui, qui depuis que j'ai quitté mon bienfaiteur au village, m'aider sans rechigner. Il aurait pu me laissé tomber ou ne pas me secourir a plusieurs reprises mais non. Même avec ma série de gaffe en chaîne, mon odieux caractère félin qui lui en faisait voire de toute les couleurs quand même et ma bêtise habituelle, il restait a mes côtés et ne me repoussait pas.
D'ailleurs, il était la, quand je me suis réveillé. Il était peut être resté la tout le temps où ...je dormais. Non je voyais mal le loup faire ca. C'était lui qui m'avait sauvé? Comment il l'aurait fait? Non c'était débile... Après tout rien ne nous relier, pas le sang, ni même la race bien au contraire. Il n'avait aucune raison de rester la... Comme...Comme il n'en avait aucune de m'aider. Tout s’embrouillait dans mon cerveau de piaf. Tout ca n'avait absolument aucun sens pour moi. C'était trop, beaucoup trop pour le moment. Je pris ma tête entre mes mains et me recroquevillai comme a mon habitude. Les larmes n'arrêtaient pas de couler et après tout, je m'en moquais pas mal. Ma priorité c'était juste de...de...de quoi au juste? Je ne pouvais pas fuir physiquement et mentalement, de toute façon je ne savais pas si je devais le faire ou juste laisser faire le loup car après tout, il semblait bien plus a même de comprendre la situation que moi. Je voyais une image d'un petit chaton perdu dans la foret...Moi ,en gros, quand je me perdais et qu'un de mes frères venait me chercher. J'étais déjà désespérante a l'époque, ça n'avait pas beaucoup changer. Et c'est ca qui m'énervait a présent... Comme l'avait dit le loup, ils étaient morts et je savais que je ne pourrais plus les revoir et pourtant je les avais vue la où j'étais, quoi qu'en dise le loup. C'était ça qui était horrible et torturait un peu plus ma cervelle vide.Et pourtant le seul mot que j'arrivais a prononcé n'était pas forcément celui que je voulais


- Arrrrrttttyyyyyyyy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Remords, revanche, torture et dépression... Entre autres choses [Pv Séléné] Empty Re: Remords, revanche, torture et dépression... Entre autres choses [Pv Séléné]

Message  Invité Mer 02 Jan 2013, 20:23

Il fallait bien s'en douter : tout n'allait pas se passer comme dans un roman l'eau de rose ou comme dans un compte de petite princesse : la nouvelle ne fut pas bien accueillie par la miraculée. Après tout, les chats avaient un instinct de survie fort développé c'était bien connu : il l'était tant d'ailleurs qu'ils pouvaient même se décider à vivre à vos propres dépends. Alors, si jamais Arty avouait être pour quelque chose dans la mort de la chatte, il était logique qu'elle ne veuille plus l'approcher. quand bien même, cela fut comme un coup de poignard dentelé dans la poitrine d'Arty : la colère, la déprime et une certaine forme... De regrets. Mais il était devant le fait accomplit à présent alors les regrets il pouvait bien se les foutre là où il pensait ! Voyant la jeune femme se lever en proie à la panique, il eut un sursaut : hey, il ne fallait quand même pas voir arty comme un criminel dangereux ! Ne voyait-elle pas que ça l'avait détruit ? Enfin, s'en fichait-elle seulement ? Son caractère de chat lui en empêchait peut-être mais quand bien même, n'était-il pas celui qui l'avait aidé tant de fois ?

Se redressant avec son long manteau de cuir claquant autour de ses jambes, le loup soupira une première fois de dépit puis une seconde fois pour masquer un rire méchant quand Séléné se vautra au sol après avoir effectué quelques pas. Le ranger comprenait bien qu'elle soit en état de choc : lui aussi l'aurait été à sa place car même si sa famille n'était -peut-être pas- morte, il ne les reverrait jamais plus... Par choix et par obligation. Fermant les yeux par détresse, refusant d'ajouter encore plus d'amertume à son coeur déjà bien lourd, le loup avança avec lenteur vers le corps prostré de Sélé. Le fait qu'elle l'aie repoussée il y a quelques instants n'empêcha pas le ranger aux yeux bleus de se pencher sur elle, d'enlever sa veste en quelques gestes habiles et d'enrouler le corps de la chatte dedans. Peut-être cela lui rappellerait-elle quelque chose, lors de leur première rencontre, il lui avait déjà passé sa veste de cuir pour la réchauffer. Les circonstances étaient différentes certes, bien qu'aussi dramatiques, mais peut-être cela la rassurerait-elle. Se raclant la gorge avec difficulté, Arty essaya de raisonner la jeune femme qui pleurait à chaudes larmes :

-Chut Séléné, ne t'en fais pas, tu n'as plus rien à craindre de moi, ce jeu stupide est terminé car c'était ça, un jeu idiot qui a conduit à un... Regrettable incident, viens, laisses-moi t'aider : ne t'ais-je pas déjà aidé plusieurs fois auparavant ? Pourquoi ça changerait maintenant ?

L'enveloppant dans le vêtement de cuir comme si elle était une chose fragile, le loup la souleva et la remit sur ses pieds, assurant son équilibre en lui cédant sa veste sans rechigner. Incertain, il ouvrit la marche en la gardant à l'oeil puis ajouta d'un ton avenant :

-Laisses moi t'aider : je vais te conduire à ma chambre, tu auras ton coussin perso et je rappellerais le cuistot renard pour qu'il te donne de bonnes choses à manger si tu veux... ça te dis ?

Avec un sourire qui se voulait épanouis, le loup lui indiqua la voie : il voulait l'amener au calme, dans un lieu qu'elle avait déjà vu une fois auparavant et en la comblant de cadeaux pour la rassurer. Passant une main autour des épaules de Séléné pour assurer (soit disant) don équilibre, Artyom se prit à espérer qu'elle se laisse au moins rassurer à défaut de se laisser convaincre par ses paroles amicale... Mais vu l'humeur actuelle de la jeune femme, rien n'était gagné. Enfin, la jeune femme ne se tenait pas encore assez bien sur ces jambes aussi avec un ''excuses-moi'' de bon aloi, Arty la reprit dans ses bras en essayant de rester neutre alors que pourtant, il ne voulait que la serrer contre lui... Chose qu'il fit après quelques instants.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Remords, revanche, torture et dépression... Entre autres choses [Pv Séléné] Empty Re: Remords, revanche, torture et dépression... Entre autres choses [Pv Séléné]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum