My Life as a Dungeon Keeper
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-38%
Le deal à ne pas rater :
PNY – Disque SSD Interne – CS900 – 480Go – 2,5″
31.19 € 49.99 €
Voir le deal

Raid aérien

5 participants

Aller en bas

Raid aérien Empty Raid aérien

Message  Focus Naviento Lun 24 Déc 2012, 01:57

Le plan de bataille de Focus était à ses yeux implacable et direct, mais pas pour autant dépourvu de subtilité. Il pouvait se découper en trois "parties". l'une d'entre consistait à assaillir les niveaux habités du donjon afin de prendre en otage les civils s'ils n'avaient pas été évacués ou, dans le cas contraire, prendre en tenaille les forces ennemies du rez de chaussée, à condition que le niveau visés ne soient pas plus défendu qu'ils ne l’escomptait, bien que cela pouvait paraître avoir peu d'importance, Focus lui même menant l'assaut.

il va sans dire que la troupe chargée de cela était constitué uniquement d'individus ayant des ailles ou d’autres choses leur permettant de voler, ils étaient ainsi en grande parti des birdman ou des dragons. une cinquantaine de soldats en tout qui, alors que la majeure partie de l'armée commençait à s'en prendre aux portes du donjon, prirent soudainement leur envol, rejoignant à une vitesse impressionnante les cieux, cela les épuiserait, mais l'important était de prendre l'ennemi de court.

Par ailleurs si cela ne dépendait que de Focus ils auraient directement pris d'assaut le dernier étage, afin de se retrouver sur le champs face au triumvirat. Malheureusement cet endroit était protégé de telle manière qu'il était impossible d'y pénétrer par la voie des airs, en conséquence cet objectif attendrait. L'agacement que ressentait le seigneur dragon ne l'empêcha cependant pas de diriger avec brio ses hommes. Prenant tout d'abord suffisamment de hauteur pour ne pas être inquiété par les sort et les flèches, ils attendirent d'être presque en surplomb du donjon, puis fondirent sur ce dernier en piqué, s'approchant ainsi à une vitesse et un angle tels qu'ils était presque impossible de pouvoir les viser efficacement. L’étape la plus délicate consistait à passer au travers des fenêtres du donjon, heureusement à cet étage, étant celui des habitations, elles étaient particulièrement larges et en conséquences cela leur facilita la tâche...

Cela n'empêcha pas quelque à peu près ainsi deux d'entre eux s’écartèrent un peu trop de la troupe et percutèrent le champs de force protégeant le dernier étage, ils mourraient peu après, perdant conscience et tombant au sol, sans que leur camarades ne leur viennent en aides, quelques un encore parvinrent à percuter le mur, et à la vitesse où ils allaient cela ne pardonnait pas, enfin certains ratèrent leur atterrissage et se brisèrent un membre, mais malgré ces déboires une quarantaine d'homme de Focus et lui même parvinrent à rejoindre le deuxième étage , en passant tour à tour au travers de deux larges fenêtres donnant sur un ample couloir, ce qui leur permit de rester unis. Formations qu'ils conservèrent en avançant, dans l'attente d'éventuels défenseurs, mais si aucun d’entre eux ne devaient se manifester ou qu'ils percevaient un civil, il ne faisait nul doute qu'ils se disperseraient afin de mettre la main sur le plus d'otages et de richesse possibles. Focus lui même ne ferait pas exception à cette règle. il affichait un ample sourire en avançant à la tête de ses homme,s tant à l'idée de faire verser le sang que de piller ces lieux, et, pourquoi pas, mettre la main sur une femme afin de se distraire.
Focus Naviento
Focus Naviento

Masculin
Messages : 67
Expérience : 511

Feuille de personnage
Niveau:
Raid aérien Left_bar_bleue1/40Raid aérien Empty_bar_bleue  (1/40)
Race: Reptile
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Raid aérien Empty Re: Raid aérien

Message  Shkeil Lun 24 Déc 2012, 10:50

Shkeil était affaibli par la menace de sa Bête... C'est pour cela qu'il n'était pas avec les autres défenseurs. Il s'était dévoué pour rester auprès de ceux incapables de se battre pour les rassurer. Même si parmi ces derniers officiels, il y en avait qui n'avaient pas froid aux yeux quand il s'agissait de se défendre, l'invasion zombie l'avait suffisamment prouvée. Mais le danger était plus grand à présent, et beaucoup avaient commencé à céder à la panique quand les premières lignes de défenses étaient tombées. Il avait fallu de longues heures pour les rassurer et les apaiser, mais l'ambiance restait empreinte de peur. Le lycan lui-même n'en menait pas large, mais ne voulait pas le montrer: ils étaient si peu... Mais il fallait quelqu'un pour éviter les moments de panique, et parmi tous, le sac que portait Shkeil dans son dos passait inaperçu.

Un bruit résonna venant des étages inférieurs, qui fit sursauter tout le monde. Dans le même temps, un bruit plus discret de verre cassé semblait venir d'un des couloir principaux. Un bruit très léger, que Shkeil n'était pas même certain d'avoir réellement entendu...


"Vous avez entendu?"

Le lycan se retourna vers celui qui avait parlé. Un elfe, qui faisait parti de ces gens prêts à livrer toutes leurs forces dans une ultime bataille. Une jeune lamia, déjà victime d’événements précédents, lui répondit.

"Ca a fait tout trembler..."

"Non, autre ch..."

L'elfe croisa le regard de Shkeil, et comprit: c'était inutile de les terrifier d'avantage, mais ils ne pouvaient rester dans l'attente. Le lycan désigna quelques personnes susceptibles de l'aider, y compris l'elfe, et leur fit signe de le suivre. Puis il prit en aparté un saurien qu'il savait parfaitement calme en toute circonstances.

"Si nous revenons pas d'ici 5 minutes, activez tous les systèmes d'alarmes. C'est que nous aurons des problèmes."

Le saurien hocha la tête, puis Shkeil partit vers le couloir suivi de la demi-douzaines des personnes précédemment désignées, marchant toutes d'un pas volontaire mais prudent. Shkeil et l'elfe marchaient en tête, le premier faisant confiance au second pour son ouïe. La voix enfantine fut audible une dernière fois avant qu'ils ne soient trop loin.

"J'ai peur..."

La petite troupe avançait silencieusement. Tous avaient les armes sorties, plusieurs arcs dont celui de l'elfe, mais aussi des lances, armes plus pour maintenir à distance que pour tuer, mais au moins, il n'étaient pas à mains nues.

L'elfe leva soudain le bras avant un tournant, ce qui fit que tout le monde s'arrêta. Se retournant, il mima le bruit d'une troupe passant par ce couloir, au loin. Bénie soit l'oreille attentive des forestiers. Le lycan réfléchit quelques instants: ils étaient trop peu nombreux pour pouvoir affronter une troupe, mais l'assaillant, puisque cela devait forcément être eux, devraient être aux alentour d'une intersection offrant trois choix: l'un arrivait vers eux, où tout le monde non combattant était réuni, et vers l'accès au troisième étage ainsi qu'aux résidences, aux boutiques et à l’hôpital. Un autre couloir menait aux cuisines, tavernes et à l'école, tandis que le dernier couloir menait au reste de l'étage. Tout cela bien sûr s'ils venaient des zones vitrées, mais au bruit de verre cassé qui avait déclenché leur attention, cela était plus que probable.

De la même manière que l'elfe, Shkeil montra la troupe ennemie se divisant dans les trois couloirs sus-cités. Ce n'était qu'un mince espoir, mais affronter qu'une partie des forces ennemies était toujours préférable à l'ensemble. Toutefois, pour arriver ici alors que les étages inférieurs devaient toujours être en combat, cela ne pouvait être que des volants qui arrivaient. Et ça, ce n'était guère pratique pour les atteindre dans ces larges couloirs.

Agir de cette manière lui rappela brièvement la façon dont il avait divisé une troupe de traqueurs qui étaient parti le chasser lors de ses pérégrinations forestières. Seul contre les cinq ensemble, il n'aurait eu aucune chance, mais prit séparément ils n'avaient causé aucun problème. Cela ne suffirait peut-être pas ici, mais au moins, ils auraient une chance.
Shkeil
Shkeil

Masculin
Messages : 477
Expérience : 360
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
Raid aérien Left_bar_bleue25/40Raid aérien Empty_bar_bleue  (25/40)
Race: Beastman
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Raid aérien Empty Re: Raid aérien

Message  Invité Mer 26 Déc 2012, 23:25

J'étais épuisée. Je venais d'enchanter plus d'armes et d'armures en une nuit que je ne le faisais d'ordinaire en une semaine.

Pire que tout: étant donné que c'était pour la défense du donjon, je ne serai pas payée!

C'était les commandes comme ça qui me donnaient envie d'être vivante pour pouvoir me rouler en boule et mourir.

Bref, fatalisme à part, je pouvais à présent apprécier une bonne tasse de tana, un thé nordique suffisamment puissant pour affecter même les Undead, avec un bon livre, tranquille dans ma certitude que même les troupes les plus incompétentes pourraient repousser une armée avec ce que je leur avait confié.

En d'autres termes, je pouvais à présent me la couler douce pendant que d'autres s'étripaient dans le chaos le plus total. Hey, ne me regardez pas comme ça, ce n'était pas comme si leur mort serait permanente. Et je manquais de sommeil - ou plutôt d'Od - et ça me mettait de mauvaise humeur.

Quand j'aurai fini ma boisson, il faudrait encore que j'apporte un stock d'équipement aux miliciens, et alors j'aurai vraiment fini mon travail. Et je pourrai me la couler douce, gens qui s'étripent, ce que j'avais dit avant.

C'était évidemment à ce moment que j'entendis une série de bruits de verre brisé ainsi que quelques uns d'impact d'une chose molle sur une autre dure.

J'avais peu de doute sur leur cause et finit à regret ma tasse d'une gorgée au lieu d'en apprécier l'arôme.

Toute personne ayant goûté du Tana une fois me traiterait d'hypocrite, mais je vous assure que cette boisson devient addictive. Vraiment. Même si la première fois on pourrait parier que c'est une mauvaise blague.

Et c'est là qu'on m'assoma d'un coup net sur l'arrière du crâne. Maudite fatigue qui ruine mes réflexes.

Je me réveillai plus tard, toujours dans mon magasin, entouré d'autres habitants qui étaient attachés. Une sensation désagréable sur mes poignets et chevilles m'indiqua que je l'étais également.

Je pouvais voir un garde qui nous surveillait et au vu du bruit, il était probable qu'il y en avait d'autres, mais je ne saurai dire combien.

En ce moment, j'hésitais entre trois options:
- Me reposer. J'aime me reposer.
- Me renvoyer au point de respawn avec toute personne dans un rayon d'environs cinq mètres. C'était mieux que d'attendre et d'éventuellement subir de mauvais traitements. Je pensais particulièrement aux autres monstres féminins qui, contrairement à moi, n'étaient pas des Undead.
- Tenter une action héroïque. Ce n'était pas comme si je risquai quelque chose.

Malheureusement, les deux dernières options ruineraient probablement ma précieuse boutique. Je me résolu à attendre au moins un peu, méditant tant bien que mal malgré ma position afin de regagner mon énergie plus rapidement.

Il y avait sûrement des miliciens qui allaient tenter quelque chose à un moment où un autre. Il suffirait d'en prendre parti.

Ca, où Meredith n'était pas encore partie là où il y aurait la majorité des combats, mais c'était peu probable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Raid aérien Empty Re: Raid aérien

Message  Sélèna Moonlight Jeu 27 Déc 2012, 12:28

Ça y es: les forces de Naviento semblaient sur le point de lancer leur offensive, au jour dit. Ils étaient ponctuels, il fallait au moins leur reconnaître ceci. Malgré mon isolement, quelqu'un était venu me chercher pour rejoindre soit la défense active, soit le groupe à protéger. Bon, je n'avais pas le choix, aussi je du le suivre au second étage. Au passage, j'adressais un bref signe de tête à mes deux suivants qui étaient infiltrés parmi les défenseurs de la porte centrale : un beast lynx qui avait vu comme moi sa famille décimé par les hommes et un être insecte qui partageait la haine des siens depuis des générations. Ils savaient ce qu'ils avaient à faire, et je leur faisais confiance. J'avais pu rendre visite à un troisième qui s'était fait enfermé peu avant l'attaque, un monstre plante qui avait goûté le sang humain et ne pouvait pas s'en passer, ce qui l'avait fait enfermé suite à une attaque indisciplinée sur un des humains, probablement serviteur de Croc Noir. Le dernier que j'avais pu contacter devait m'attendre parmi ceux de l'étage. Un saurien qui se révélait être presque aussi fourbe que moi. Nos regards se sont brièvement croisés, mais aucune réaction ni de l'un ni de l'autre. Avec autant de témoins, il fallait être très discret.

J'étais un peu à l'écart des autres, dans l'ombre. Cela ne surprenait personne puisque j'avais élu domicile dans la forêt. J'attendais simplement que les choses commencent. Et cela ne tarda pas: un bruit sourd venant très probablement de la porte principale, et un autre bruit de verre cassé, beaucoup plus discret. Je me tournais vers l'esprit sélène qui était contraint de me suivre depuis le pacte de sang passé avec Vartass, et il m'affirma que l'autre esprit détenteur du pacte était effectivement aux portes. Donc, celui qui était à l'origine du bruit n'était pas le sorcier. J'osais espérer qu'il ait tout de même mis ses collègues au courant de notre... arrangement. Enfin, c'était surtout pour lui: si je devais mourir, il ne pourrait pas accomplir une part de son engagement, à savoir l'aide qu'il m'avait promis.

Quoi qu'il en soit, je n'étais visiblement pas la seule à avoir entendu le bruit. Je m'avançais légèrement, pour voir ce lâche de Shkeil désigner quelques personnes pour l'accompagner dans le couloir. Mais avant de partir, je le vis parler à quelqu'un. Et je ne put m’empêcher de sourire: il venait de parler à mon fidèle. Quand la troupe sorti de la place, les murmures inquiets s'emparèrent de la foule. Et je m'approchais alors du saurien, qui s'avançait en même temps vers moi.


"Que t'as-t-il dit?*

"De sonner l'alarme dans les 5 minutes s'ils ne revenaient pas."

"Très bien. Dans ce cas, tu vas effectivement sonner l'alarme. Tous les gardes sont sans doute occupés à défendre la porte. Mais tu va inciter tout le monde à se mettre à l'abri: autant éviter des effusions de sang inutiles."

Le saurien mit quelques instants à hocher la tête. Oui, même si j'avais promis d'aider Naviento, je n'avais pas promis de mettre tout le monde devant ses armes. Je ne partageais pas sa vision sur tous les points de vue, principalement concernant ceux qui ne pouvaient pas se battre. Tout le monde pouvait avoir sa place et pas seulement les plus forts.
Je sortis de ma sacoche une fiole remplie d'un liquide vert vif. Le poison d'intoxication violente.


"Tu sais ce que c'est... Attention, c'est une version concentrée: même dilué, il va agir en moins d'une minute. Tu sais quoi faire avec cela."

Il le prit et le cacha immédiatement, avant d’acquiescer. Puis il se sépara de moi, et je reprit ma route autour de la foule comme si ne rien n'était, pour aller chercher de l'eau. Tous les regards étaient sur moi, je ne pouvais pas agir moi-même. Mais je savais que le saurien allait faire le bon choix.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Delether s'éloigna aussi rapidement que possible sans attirer l'attention de la louve-garou au pelage clair. Quoi qu'elle pouvait en dire sur sa volonté d'exterminer les humains, elle n'avait jamais apprécié l'idée des sacrifices inutiles. Des appâts, oui, mais ils avaient toujours une chance non nulle de s'en sortir et ils étaient volontaires. Enfin, d'après ce qu'elle disait. Et même là, elle ne semblait visiblement pas vouloir que les civils souffrent de cette guerre. Mais que devait-il faire de ce poison? Delether en connaissait les effets, et savait qu'il n'était pas mortel en lui-même. Mais pouvait-il le donner même ainsi à ceux qui ne souhaitaient que défendre leur maison? Certes, il avait été mis au courant des termes du contrat qui semblait lier Sélèna, encore qu'il avait des doutes sur le lien en lui-même...

Soudain, il s'arrêta. Ces gens... Tout ce qu'ils défendaient, c'était leur maison, leur chez-soi... Pas le donjon en lui-même. Donc il pouvait parfaitement les aider... Delether se retint de sourire: Sélèna ne lui avait pas explicitement dit quoi faire de son poison, juste qu'il savait quoi faire avec. Et maintenant, il savait. Peu importe ce que pouvait dire la louve ou pas.
Sélèna Moonlight
Sélèna Moonlight

Féminin
Messages : 182
Expérience : 310

Feuille de personnage
Niveau:
Raid aérien Left_bar_bleue20/40Raid aérien Empty_bar_bleue  (20/40)
Race: Beastman
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Raid aérien Empty Re: Raid aérien

Message  Focus Naviento Mar 08 Jan 2013, 13:45


Après une poignée de minutes à avancer au pas de course au travers des couloirs du second étage les forces de Naviento durent se rendre à l'évidence, leur adversaire n'avait nullement prévu une attaque aérienne et avait dû placer toute ses forces près de la porte pour endurer l'assaut principal, et s'exposant ainsi pleinement à la manœuvre de Focus Naviento. Ce dernier conçut par ailleurs un léger agacement vis à vis de cela. Lui qui avait espéré pourvoir rapidement trempé sa lame dans le sang d'ennemis, le voilà que finalement il allait devoir attendre d'en avoir fini ici, sans plus de tumultes et d'amusement, à la grande crainte de ses hommes, car dans ce cas soit il se défoulerait finalement sur ses propres hommes soit sur quelques-uns des civils qu'ils captureraient... Et pour l'instant ses soldats étaient dans une position délicate, le donjon ayant quand même pris quelques mesures et ayant visiblement mis à l'abri ses habitants, à moins qu'ils ne soient tous en train de se battre au rez-de-chaussée, ce qui serait très surprenant. Cependant le seigneur noir parvint à contenir encore un peu sa frustration et, voyant qu'il n'y avait aucune défense leur tenant tête, prit le risque de diviser sa troupes en trois groupes distincts alors qu'ils arrivaient à un carrefours, visiblement majeur au vu de sa largeur, impressionnante même au milieu des couloirs déjà larges de cet étage. Le premier groupe, qu'il mènerait, continuerait à avancer tout droite, alors que le second groupe irait sur la droit et le troisième sur la gauche, pour finalement tous se rejoindre au niveau d'un des escaliers du donjon. Il est à préciser que les membres du deuxième et du troisième groupe furent soulagés de ne plus avoir à craindre, pour un temps, la fureur de leur chefs alors que ceux qui accompagnaient ce dernier n'en éprouvait que plus d'angoisse.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ainsi le seigneur de guerre s'enfonça en ligne droite dans le donjon, emmenant ses hommes quelques peu inquiets avec lui. Son choix quant à la direction qu'il avait choisis n'était pas fortuit, il était le seul présent, ses officiers n'étant pas avec lui, à connaitre le rapport de ses espions et s'il pouvait être obtus il n'était pas du genre à oublier une information et par conséquence il savait parfaitement qu'il se dirigeait vers l'hôpital, les résidences et les boutiques, soit les lieux où il avait le plus de chance de trouver des personnes, voir même de faire subir un dur coup au donjon en frappant l'endroit où était soigné les blessés, à condition bien évidement qu'il en l'ait pas évacué, comme la partie de l'étage qu'ils avaient déjà "visité"... Mais cela le surprendrait grandement, le donjon n'avait eu qu'une poignée de jours pour se préparer et le dragon douter que cela ait été suffisant pour mettre en place une évacuation parfaite. Et il ne tarda pas à en avoir la confirmation quand un de ses soldats lui affirma, à l'odeur, que quelques individus se tenaient non loin d'eux et ils s'empressèrent à aller à leur rencontre, avec une excitation guerrière qui allaient en s'accroissant, et un véritable soulagement pour les sbires de Naviento qui voyaient là une occasion pour que leur chef déverse son courroux sur d'autres personnes qu'eux...


--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le second groupe quant à lui, mené par un harpie qui était le plus dangereux de ses membres, et pleinement l'occasion de s'acquitter de sa mission, car si la zone qu'ils avaient exploré en arrivant avait été vidé de ses habitants, ce n'était pas le cas de celle où la voie qui leur avait été assigné les mener. Dans un premiers temps ils passèrent devant quelques boutiques dont certaines, bien que fermées à clé, étaient encore occupée par les propriétaires. Sans doutes ces derniers n'avaient ils pas été forcés à se battre ou même tout simplement à se mettre à l'abri et avait été optimiste en songeant que les forces de Naviento serait repoussé avant d'arriver à cette étage, ou bien tout simplement n'avait il pas été informé de la situation... Quoi qu'il en soit c'était une grave erreur car les verrous ne suffirent pas à retenir les assaillants qui n'eurent guère peine à pénétrer dans les magasins et à assommer les habitants qui y étaient, bien qu'un d'entre eux tenta de se suicider , sans doute dans l'idée de ressusciter plus tard, et fut empêché de justesse, tant parce qu'au final il aurait la vie sauve que parce que si cela arrivait il aurait pu sans doute prévenir les autorités et l'opération aurait pu s'en retrouver compromise. Une fois cela fait, ils entravèrent avec des cordes les mains et les chevilles des quatre créatures qu'ils avaient attrapées.

Ensuite, emmenant leurs prisonniers avec eux, ils arrivèrent dans la zone des temples, où onze habitants du donjon avaient tenté de trouver protection auprès de leur divinité, qui demeurèrent cependant muettes à leurs prières et ne purent empêcher les assaillants de tous les capturer, dont un slime qu’ils appréhendèrent avec une liqueur prévu à cet effet et qui faisait perdre toute volonté aux êtres de cette espèce. Perdu dans leurs prières ils songèrent à peine à fuir et encore moins à résister ce qui ne fut pas sans attiser les moqueries des soldats de Naviento à leur égard. Cependant ces derniers se rendirent compte qu'ils avaient encore un vaste zone à explorer, il s'agissait de la bibliothèque, bien qu'ils l'ignoraient, et ils considéraient qu'il était risqué que d'emmener un aussi grand nombre de prisonniers, dont certains avaient été laissés conscient, avec eux. En conséquence ils les amenèrent à une boutique, lièrent les chevilles de ceux qui étaient demeurés conscient et s'était déplacés jusqu'alors par eux même, attachèrent la queue d'un lamia à un bâton hérissé de piques trouvés dans une des boutique, de telle sorte qu'il ne puisse se servir de son appendice sans se blesser, puis le meneur redonna une dose de "drogue" au slime avant de laisser les prisonniers sous la surveillance de trois de ses éléments, deux hommes oiseaux et un ange. Cela était advenu il y a déjà quelques minutes quand la banshee se réveilla suscitant une réaction de la part des hommes oiseaux.

"Eyh regarde Sysulph ! Elle se réveille... Bon sang t'es vraiment sûr de ce que tu m'as dit ? On a pu l'assommer mais ça reste un fantôme ce truc, qu'est ce qui te dit qu'elle ne pourrait pas se défaire sans peine de ses liens, juste en passant au travers !"

"Certain, arrête de t'en faire Phylas. Non seulement les liens qu'on leur a mis sont particuliers, ils entravent tant les chairs que l'essence magique, dont même les être immatérielle peuvent être ainsi attachés, je crois même que ça empêchent aux mages d'exécuter leur incantation. Notre chef est un malin ! Mais en plus oui je te l'assure les banshee sont bien tangible, j'ai vraiment besoin de te raconter la nuit où..."

"Nous nous passerons du récit de tes exaction perverses Sysulph, et fermés un peu vos clapets, si vous continuez vous seriez capable de donner des informations aux prisonniers et je ne crois pas que Focus apprécierait cela. Et je me permets justement de te le rappeler, queutard comme tu l'es, on ne touche pas aux femmes ! Tu connais les exigence de notre seigneur à ce sujet."

"C'est bon calme toi l'angelot, pas la peine de s'emporter pour si peu, je ne faisais que parler... Et tu devrais te déniaiser un peu car il y a plein d'autres manières de profiter du corps d'une femme sans que cela soit de manière à déranger notre maitre !"

Celui qui avait été interrompu dans ses propos s'avança brusquement en direction de l'ange, le pointant du doigt tout en serrant son arme de l'autre main. Mais son interlocuteur n'y prêta guère attention, demeurant stoïque e répondant d'une voix impassible... Tout en remerciant intérieurement la stupidité de son interlocuteur. En vérité les entraves n'arrêteraient nullement la magie, mais peut être que ses paroles décourageraient les mages, s'il y en avait parmi les otages, de faire usage, bien que dans ce cas de figure il saurait comment y réagir.

"Les ordres sont les ordres... Et avise toi de tenir encore de pareils propos ou de t'approcher d'une de ces femmes et je te jure que dans les minutes qui suivront tu ne seras plus en état de faire pareil chose... Et ne crois pas que ce que je te réserve soit quelque chose d'aussi clément que la mort."

"Ahaha ! C'est trop drôle. Tu crois quoi Mikael ? Que tu les sauves ainsi ? Je sais que t'es un tendre mais réfléchis un peu, vaut mieux pour une femme que je m'occupe au moins une fois d’elle, histoire qu'elle en profite encore une fois, que de la jeter directement entre les griffes de Focus. Tu as déjà vu dans quel état étaient les femmes qui partageaient sa couche quand sa propre soeur ne parvient pas à satisfaire ses envies ? "

Le visage de l'ange sembla s'assombrir et il ne répondit pas, mettant un terme à la conversation... Mais i ln donnait pour autant raison à l'homme oiseau répondant au nom de Sysulph, pointant ostensiblement la lance dont il se servait comme arme en travers des prisonniers et de son "frère" d'arme. Ce dernier se contenta d'un reniflement méprisant en guise de toute réponse et après avoir craché au sol se dirigea près de la fenêtre.

"Ils mettent du temps à revenir... Et arrête de claquer des dents Phylas, s'il y a une menace ce n'est pas des prisonniers qu'elle viendra..."

Cela ne changeait rien à la situation, alors que Sysulph regardait l'extérieur et que l'angelot tournait le dos au prisonnier, regardant juste devant lui, l'air songeur. Phylas pour sa part, serrait nerveusement son attrape-coquin en regardant les prisonniers. C'était un déjà miracle qu'il soit parvenu à survivre parmi les rangs de Naviento, et c'était uniquement parce qu'il avait toujours réussi à faire profil bas et par conséquence... La situation présente l'apeuré au plus haut point. Si les prisonniers venaient à se libérer ils étaient fichus, il ne fallait pas que cela arrive... Et face à cela la seule chose qu'il fit fut de regarder tour à tour chacun des habitants du donjon, s'attardant particulièrement sur cette banshee qui quelques instants plus tôt avait déjà suscité son inquiétude.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Quant au troisième groupe, mené par un démon... Il paraissait indéniablement qu'il était le plus chanceux, leur pas les menant dans la zone des tavernes, déserté qui plus de tout habitant ou gardes. Bien entendu la peur de Focus les empêcha de se répandre dans les établissements et de s'abreuver tant que possible d'alcool, ils ne connaissaient que trop bien la réaction du dragon face à un individu qui avait l'audace de se saouler en mission, même si lui-même ne s'en privait pas... Malgré cela ils se dispersèrent tout de même, pour entrer dans chaque établissement afin de s'assurer de la présence ou de l'absence d'éventuels propriétaires ou habitants, dont ils ne trouvèrent nulle trace, et s'approprier les réserves d'alcool, non sans, tout de même, l'intention d'y gouter. Le démon les menant fut le seul à rester à l'extérieur, afin de pouvoir s'assurer que ses hommes ne commettaient pas d'écarts. Non pas qu'il soit un individu parfaitement discipliné, mais parce qu'au moindre impair la culpabilité aux yeux de Focus retomberait non seulement sur le coupable, mais également sur lui, ce qui le motivait dans le fait de s'assurer que tout se passait sans accrocs.



Spoiler:
Focus Naviento
Focus Naviento

Masculin
Messages : 67
Expérience : 511

Feuille de personnage
Niveau:
Raid aérien Left_bar_bleue1/40Raid aérien Empty_bar_bleue  (1/40)
Race: Reptile
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Raid aérien Empty Re: Raid aérien

Message  Shkeil Mer 09 Jan 2013, 15:28

Guettant tous les bruits de pas venant des forces assaillantes, l'elfe, qui avait l'ouïe la plus fine, informa l'ensemble du groupe du déroulement de la situation... La pause, puis la séparation en trois groupes, comme prévu, avec l'un d'eux qui arrivait droit sur eux.

Il n'y avait pas besoin d'instructions supplémentaires, chacun savait ce qu'il y avait à faire. Les mains se serrèrent sur les hampes des lances, les arcs se bandèrent et Shkeil affermit la prise sur ses griffes.


*Tu n'as aucune chance dans cet état.*

*LA FERME!*

Le lycan se força à se concentrer sur l'instant présent et le monde extérieur. Il devait songer au plus urgent, et là, c'était les forces ennemies qui approchaient rapidement. Il repéra un regard suspicieux de l'elfe envers lui, avant que les pas ne deviennent trop proches et qu'un bruit de voix se fit entendre, avant des cris de guerre.

"Nous sommes repérés. Défendons nos vies!"

"Pour le donjon et ses habitants!!"

Certain dans le silence, d'autres dans un cri de guerre pour s'encourager, la petite troupe se jeta sur les forces de Naviento. Peut-être parce que ces derniers ne s’attendirent pas à les voir surgir soudainement, les deux premiers tombèrent très rapidement. Mais à sans doute près d'une quinzaine entrainés et pouvoir prendre les airs pour éviter les lances, se faisant flécher par la même occasion et engendrant une nouvelle victime parmi les forces de Focus, ils furent très rapidement encerclés. Grâce à son entrainement sous sa forme humaine, Shkeil en vainquit deux qui s'étaient jetés sur lui avec pour toutes blessures que de simples égratignures qui étaient déjà en voie de guérison, tandis que l'elfe, ayant laissé tombé son arc pour une courte dague arrivait à tenir à distance deux adversaires. Les autres furent rapidement tués ou capturés.

Avant qu'il n'ait eu le temps de souffler, le lycan vit se tenir face à lui un dragon, dépassant en taille et en férocité visible tous les autres. Il avait observé le camp ennemi avant l'assaut et comprit qu'il n'avait pas en face de lui un simple soldat, mais bel et bien Focus Naviento en personne.


*On est mal...*

Il n'avait aucune chance face à lui, il le savait pertinemment. Pourtant, il se mit immédiatement en position.

"Pour pouvoir avancer, il faudra passer sur mon corps, Focus!"

Il avait peut-être un moyen de ralentir Focus... Mais il ne pouvait pas l'utiliser s'il voulait garder un espoir de rester lui-même. Et pourtant... Sa Bête n'attendait que ça, avec tout ce sang qui coulait, et pouvait encore couler...
Shkeil
Shkeil

Masculin
Messages : 477
Expérience : 360
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
Raid aérien Left_bar_bleue25/40Raid aérien Empty_bar_bleue  (25/40)
Race: Beastman
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Raid aérien Empty Re: Raid aérien

Message  Invité Sam 12 Jan 2013, 20:56

Les gardes pouvaient être résumé en un mot chacun: Inquiet, Dégueulasse et Innocent.

Bon, innocent comparé aux autres; il restait quand même un habitant du donjon de focus et n'avait probablement pas hésité à suivre ses camarades à l'attaque. En fait, après une très légère réflexion, il n'était pas tant innocent qu'obéissant. D'après ses arguments, c'étaient les ordres de leur chef qui le poussait à empêcher les autres de faire... ce qu'ils voulaient faire.

Cela dit, il y avait de la dissension et je n'allais pas hésiter à en prendre parti. Je n'avais certes jamais tenté de faire ce genre de chose dans une situation pareille, mais en négociations, il était en général facile d'obtenir ce que l'on voulait lorsque ceux en face de nous n'étaient pas unis.

Après m'être préparée à me prendre un coup pour prendre la parole (ça arrivait souvent quand les situations de ce genre étaient dans les livres que je lisais), je demandai avec une voix aussi curieuse que possible, comme si c'était une véritable question que je me posais.

"Pourquoi une personne telle que vous est-elle en pareille compagnie? Vous semblez bien différent de vos... alliés."

Bien sûr, je doutais que cette simple phrase suffirait à tout changer, mais c'était comme jeter des brindilles sur les braises d'un conflit. Il fallait commencer léger avant de mettre les bûches.

Je prédisais qu'Innocent allait tenter de se défendre et que l'un des deux autres, probablement Dégueulasse, rajouterait quelque chose, ce qui me permettrai de continuer à envenimer leur conversation, jusqu'à ce que je puisse en tirer parti.

D'ailleurs, en pensant à ce que je pourrai faire à ce moment, je me concentrai sur les liens qui me tenaient immobiles. D'après ce qui avait été dit, ça devrait me couper de ma magie, or je ne sentais absolument rien de ce genre. Soit c'était une protection très avancée et complexe, soit c'était n'importe quoi.

Je penchais sur la seconde possibilité.

En attendait la suite des évènements, je regardai autour de moi, pour voir si la situation avait changé. Ce n'était visiblement pas le cas. Heureusement pour elles, les autres captives n'avaient pas repris conscience et heureusement pour moi, personne n'avait touché à mes marchandises.

Aussi, heureusement pour tout le monde, personne n'avait remarqué le stock d'équipement enchanté que j'étais sensée apporter aux défenseurs avant que tout ça n'arrive.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Raid aérien Empty Re: Raid aérien

Message  Sélèna Moonlight Dim 13 Jan 2013, 14:06

Je regardais régulièrement l'ensemble des habitants réunis ici, et la peur augmentait d'instant en instant. Rares étaient les personnes à encore parler, et même les voix qu'on entendait pour tenter de rassurer les autres reflétait la terreur ressentie. De ce que j'avais cru comprendre, ce n'était pas la première fois que quelqu'un avançait aussi loin dans le donjon, mais le précédent cas n'avait pas pris pour cible les réfugiés. Ce qui expliquait cette terreur. Toujours isolée, je ne pu m'empêcher de me demander les raisons d'agir de Naviento... Pourquoi livrer une guerre alors que l'humain était l'ennemi commun? Aussi, quelle idée de rester passifs contre l'ennemi.

Enfin... Autant que cela se termine rapidement que nous puissions passer aux choses sérieuses. Un cri résonna faiblement dans le couloir où était parti l’Égaré et les quelques personnes qui l'avaient suivi. Je ne fus pas la seule à l'entendre, et de nombreux regards partirent également dans cette direction, bientôt suivi par tous les autres qui n'avaient pas entendu. Profitant de cela, je tournais la tête et fixais Delether. Il ne tarda pas pas à se sentir observé et à me regarder brièvement. Suffisamment longtemps pour me voir hocher la tête sans un bruit. Ce n'était pas la peine d'en dire plus, il avait comprit: inutile d'attendre plus longtemps pour donner l'alarme et mettre tout le monde à l'abri.

Je ne le regardais pas agir. J'avais d'autres projets en tête. Profitant que Delether se mettait à sonner l'alarme et à attirer tous les regards, je m'en allais par un couloir latéral menant à la zone des temples. Beaucoup s'étaient réfugiés là-bas, et j'allais leur donner la même consigne qu'ici. Et si c'était trop tard, et bien je pourrais toujours accueillir les forces de Focus.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Même si les cinq minutes n'étaient pas tout à fait écoulées, le bruit qui était parvenu du grand couloir indiquait clairement que les ennuis étaient présent, aussi Delether n'eut-il aucun scrupule à sonner l'alarme.

"Mes chers amis, l'ennemi approche. Si personne n'a pu les empêcher d'arriver ici, nous n'y arriverons pas sans aide."

Tout le monde se serrait et murmurait de peur, mais Delether n'avait d'yeux que pour la silhouette de la louve-garou qui disparaissait dans l'ombre. Quand elle fut partie totalement, il décida d'agir. Il sortit la fiole verte que lui avait confié Sélèna et la montra à tous, qui firent silence.

"Cette aide, la voici. C'est un poison extrêmement violent. Nous ne pouvons pas lutter contre ce qui approche, mais nous pouvons sacrifier une partie de nos réserves pour les empêcher d'attaquer nos foyers. Nous ne ferons peut-être que gagner du temps, mais qui sait si ce temps ne nous permettra pas d'obtenir les renforts espérés?"

Les murmures reprirent de plus belle. Un birdman sortit du lot et apostropha Delether.

"Et si cela ne marche pas? Nous aurons fait des offrandes à cet ennemi! Et nous pourrions avoir besoin de cette nourriture!"

"Parce que vous pensez vraiment que si l'ennemi arrive ici, il nous laissera en paix? Vous avez bien entendu le rapport des remparts... Ils sont venu tout détruire et tuer. Si le pacte d'Oni est rompu, est ce qu'avoir plus de nourriture nous sauvera de la mort?"

Le birdman baissa la tête. C'était vrai. Après quelques instants supplémentaire de discussion, tout le monde partit dans ses maisons, et en revint avec quelques réserves de nourriture et de boisson. Il fallait que ça ressemble à une offrande si ça devait avoir la moindre chance de marcher.
Sélèna Moonlight
Sélèna Moonlight

Féminin
Messages : 182
Expérience : 310

Feuille de personnage
Niveau:
Raid aérien Left_bar_bleue20/40Raid aérien Empty_bar_bleue  (20/40)
Race: Beastman
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Raid aérien Empty Re: Raid aérien

Message  Ophyde Mar 15 Jan 2013, 11:50

Dès la nouvelle de l'approche des forces du dragon aussi fou que violent je m'étais préparer à fuir au plus vite le donjon. Moi? Lâche? Non, j'avais juste un instinct de survie bien développé contrairement à ceux qui avaient des racines à la place des jambes. Oui parce que vouloir rester là où on se sent chez soi j'ai toujours trouvé ça stupide quand le chez soi risque de ne plus l'être... Ou avec notre cadavre en guise de nouvelle décoration. Le fait que depuis plusieurs années je restais rarement plus de deux ans dans un lieu devait surement m'aider à avoir ce raisonnement. Tant mieux pour moi!

Le problème et que je m'étais tellement bien installé dans ce donjon qu'il me fallut plus de temps que prévu pour partir. Au final je me retrouvais bloqué dans mon logement au deuxième étage comme tout les autres qui tremblaient de peur... Mourir ne me faisait pas peur, le seul risque était que je souffre avant, le seul regret serait que je n'avait pas eu le temps de trouver le moyen de revenir dans le monde physique. Mais peu importe si je n'arrivais pas à avoir ce que je voulais dans le monde physique je l'aurais bien plus facilement dans le monde des esprits. Les premières heures de l'attaques furent donc consacrées à trouver un moyen de me suicider si je devait finir entre les mains d'un ou plusieurs mâles aux envies mal placées. Au final je me retrouvais avec un collier et un bracelet à chaque bras confectionné où était attaché des billes creuses de cire. Chacune d'elle contenait une dose concentré des quelques poisons que j'avais. Comme ça, même si j'avais les mains attachées dans le dos, j'avais toujours la possibilité de tirer la langue pour décrocher une bille du collier et la casser dans ma bouche. Au début j'avais voulu cacher une bille dans ma bouche, mais elle me gênait trop et le risque que je libère son contenu sans le vouloir était trop grand.

Une fois les portes fermées avec leurs runes d'illusions, je pu tranquillement préparer la transe pour partir dans le monde des vivants. Je n'avais serte pas beaucoup de puissance, mais mon art était tellement peu connu et j'étais tellement protégé psychiquement dans ma salle que je ne risquais rien. Et puis à force de voyager je commençais à avoir une certaine endurance pour tenir ma transe. Je ne pouvais tuer, mais perturber ça je pouvais toujours. Ainsi je me retrouvais à la recherche d'âmes en groupe et... Je cherchais quoi exactement? Non parce qu'il y a rien de plus ressemblant d'une âme qu'une autre âme! La seule différence était l'état profond de la personne. Si par exemple elle était en train de ce faire dessus tellement elle avait peur, son âme se mettait à transpirer de frousse. En toute logique ceux qui étaient dans cet état n'étaient pas ceux avec lesquels je devais m'amuser. De toute façon je ne croisais pas âme qui vive, pas même un petit fantôme seul être à pouvoir me voir en esprit...

Je faillis ne pas voir les premiers esprits que je croisai tellement la lueur qu'ils émettent était faible. Certains même disparaissaient sans raison... Je devais être au niveau de l'hôpital, certains esprits plus sensibles que d'autres tendirent vers moi une simili forme de main pour mendier un peu d'énergie. De peur de perdre ce que j'avais et que je me devais de garder précieusement je les écartai en leur envoyant de belles visions qui les attirèrent un peu plus loin le temps que je m'esquive.

L'avantage dans ce monde c'est qu'il n'y avait pas tellement de direction à prendre. Où plutôt disons que tout ce ressemblait et même quelqu'un avec un sens de l'orientation aiguisé n'aurait trouvé son chemin. Il suffisait d'avancer dans une direction au hasard en faisant bien attention de ne pas rompre le lien avec son corps tout en espérant très fort qu'on tomberait sur quelque chose d'intéressant. C'est pourquoi le plus souvent ce genre de voyage était effectué proche de l'esprit qu'on voulait attaquer ou aider. Là... J'avais plus qu'à croiser les doigts.

Une odeur pestilentielle de doute et de peur me fit rebrousser chemin avant même que je ne croise toutes les âmes qui étaient dans cet état. A croire que la chance n'était pas à avec moi. J'entrais en moi un instant pour me concentrer sur des sensation plus lointaines sans rien sentir d'autre que cette peur ambiante... Mais pas d'esprit tremblant qui allait avec... C'est alors que quelques esprits sans corps me passèrent au dessus (ou en dessous, le haut et le bas est assez vague dans ce plan sans graviter). C'était en quelque sorte ma chance, des esprits qui volent sans corps c'est des esprits de mort. Et qui dit mort du bataille, qui dit bataille dit esprit à taquiner ou encourager. Je pris la direction inverse des morts à toute vitesse, enfin j'espérai car le paysage ne changeant pas il était difficile d'évaluer sa vitesse de déplacement quand en plus on ne sentait rien.
C'est alors que je les vis, deux esprits liés l'un à l'autre comme un lycanthrope que je commençais à connaitre et... C'était l'esprit d'un vivant ça?! Non, non, non! Il était légal d'un esprit majeur, de l'esprit des dirigeants du donjon! Il était inattaquable!


Pour ce coup là j'avais un peu trop bien croisé les doigts...
Ophyde
Ophyde

Féminin
Messages : 345
Expérience : 672
Métier : marchande : potions, herboristerie

Feuille de personnage
Niveau:
Raid aérien Left_bar_bleue24/40Raid aérien Empty_bar_bleue  (24/40)
Race: Lamia
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Raid aérien Empty Re: Raid aérien

Message  Focus Naviento Sam 19 Jan 2013, 00:41

Malgré le fait qu'ils avaient perçus la présence de défenseurs ennemis, l'effet de surprise tourna quand même à l'avantage de ces derniers, d'autant plus au vu de leur ardeur, causant ainsi rapidement la mort de deux hommes de Focus. Cependant ces derniers, habitués à voir la mort, ne se laissèrent pas décontenancer et se ressaisirent bien vite... Et dès lors l'issue de la bataille tourna rapidement en leur faveur. Bien sûr leurs opposants avaient de leurs côtés la motivation l'effet de surprise et le fait d'être parvenu les encercler, mais c’était bien peu de choses comparés à l'entrainement, l'armement et la bestialité de loin supérieurs de leurs opposants... Et encore c'était sans compter sur leur supériorité numérique ou même sur Focus lui même qui à lui seul en aurait pu finir aisément avec cette troupe, ou même tout simplement sur son don dont il usait présentement pour instiller la peur dans le coeur de chacun des défenseurs, se plaisant sadiquement à voir leur figure se marquer d'une frayeur indescriptible avant de les frapper de son arme imposante.

Ainsi alors que ses hommes se battaient de deux manières distinctes, soit en usant de l'espace qui leur était offert pour s'envoler et user de bolas ou de filets, soit en imitant leur seigneur et usant de leur attrape-coquin et arme contondante pour mettre hors d'état de nuire leurs opposants... Enfin imitant presque leur seigneur puisque lui c’était d'une lourde lame qu'il usait, n'hésitant pas un instant à tuer un des opposants, malgré les conséquences de la chose, tout en en mutilant un autre peu après, suffisamment pour qu'il souffre et ne puisse plus se battre. En échange il fut pour sa part touché deux fois, une fois par une flèche et un autre par un habile coup de lance qui se glissa dans une faiblesse de son armure, mais le projectile ne fit que riper sure une des plaques pour ensuite se brise en touchant le sol et si la pointe de fer passa outre l'armure elle ne parvint pas à percer les écailles du dragon, en éraflant quelques unes, en brisant peut être deux ou trois, mais sans même parvenir à faire saigner le seigneur, noir... Il faudrait plus de puissance et d'habilité que cela pour espérer pouvoir lui faire le moindre mal, et encore plus, bien plus , pour en venir à bout. Cependant la victoire n'était pas aussi éclatante qu'il avait pu l'escompter deux autres de ses soldats tombant de la main de diverses défenseurs... Et un autre individu en éliminant un autre duo à lui tout seul... Ce simple fait attira sur le champs l'attention du seigneur, qui vit sa rage exacerbé en voyant que c'était un de ces vermines d'humains qui avaient commis cela... Cependant juste après il comprit de par ses sens qu'il s'agissait d'un lycanthrope, mais pourquoi dans ce cas se confiner dans cette forme restreinte ? Bah aucune importance, il lui opposait une résistance un tant soit peu tenace, il devait être éliminé sans plus attendre... Peut être même à vrai dire parviendrait il à le distraire.

Il allait s'ne assurer tout de suite, se dirigeant brusquement vers lui et soulevant haut son arme, aussi haute que lui, d'une seule main, pour la rabattre avec brutalité , de haut en bas, vers le bras du loup. Allait il pouvoir évité cela ? Déjà serait il à même de résister à la peur que le dragon tentait d'exacerber ? Des questions dont la réponse au final lui importait peu, mais qui l’amusait au point d'étirer un sourire sadique sur ses lèvres. Pendant ce même temps il affectait sans s'en rendre compte, l'âme de ses hommes qui le considéraient avec une crainte d'autant plu accrue, mais aussi les esprits alentours dont la plupart fumèrent face à cet inquiétant aura. Par ailleurs les soldats de Focus n'interfèrent nullement avec le duel de ce dernier, conscient que la mort en serait leur châtiment, et de fait si l'elfe se battait bravement il ne tarda pas à être maîtrise par ses multiples adversaires qui lui lièrent les membres et commencèrent à faire de même pour ses camarades lors que le corps de celui qui avait péri commençait déjà se désagréger, ne laissant derrière lui qu'une tunique et des armes.

Sans nul doute s'agissait il d'un chanceux comparés aux autres personnes présentes

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

La position des gardes dans la section des magasins était quant à elle bien plus confortable, aucun des prisonnier ne tentant de se libérer, il leur fallait juste attendre le retour des leurs qui ne devraient plus tarder par ailleurs. Rien ne semblait désormais pouvoir compromettre la réussite de leur mission et en conséquence bien qu'ils continuaient à faire preuve de vigilance cette dernière s'était quelque peu relâchée... Tout du moins suffisamment pour que lorsque la banshee prenne la parole sa seule réponse ne soit pas un coup de poing visant à la faire taire... A vrai dire de toute manière Phylas était trop effrayé pour songer à faire cela, Mikael ne l'aurait pas fiat pour des raisons aussi bénignes, et il aurait empêché Sysulph, le pervers, de s'approcher de trop près de la revenante. Ainsi cette dernière eut le droit à une réponse de l'ange, qui demeura cependant sur ses positions.

"De ceux ici présents ? Peut être... Mais je suis loin d'être le seul dans mon état... Et vous êtes une revenante d'humaine apparemment, donc vous ne pouvez pas comprendre. Vous ne pouvez pas avoir vu les autres se faire massacrer et subir vous mêmes les pires souffrances avec pour seul motivation de la part des coupable le fait que vous n'étiez pas comme eux à votre naissance... Si vous aviez vécu cela, vous comprendriez que nous ne pouvons pardonner aux coupables !"

Sa voix tout d'abord calme, voir amer, se fit de plus en plus virulentes alors qu'il se tournait entièrement en direction des prisonniers, le visage déformé par une rage intense et dirigée à leur égard, alors que brusquement il tendait le bras sur le côté et déployé sans raisons apparentes ses ailes, mais une fois passés la surprise il était aisé pour les habitant du donjon d’apercevoir que parmi les ailes immaculés il y avait des zones vierges, des zébrures rouges dans le plumage de l'ange, les cicatrices laissés par d'immondes tortures effectués sur une des parties du corps les plus sensibles chez ce genre d'être et que même la ma magie de soin qui l’avait sauvé n’avait pu faire disparaître.

"Et nous ne pouvons pas pardonner à ceux qui sous prétexte de maintenir une paix impossible laissent de pareils choses arriver à leurs semblables... Comme on ne pourrait me pardonner si je parju..."

Un applaudissement vient l'interrompre, visiblement cynique, et suivi d'un sursaut de la part du harpie trouillard. Mais il ne s'agissait que de Sysulph qui avait abandonné son post d'observation lorsque l'ange avait commende ce discours et regardait ce dernier avec mépris...

"A l'égard de celui qui t'as sauvés ? qui t'as donné ta vengeance ? ... Quel importance que tu parjure en vérité puisque tu ne te rends guère utile Mikael. Sérieusement tu commences à me les gonfler avec te s discours, on dirait un de ces crétins de chevaliers qui nous pourchassent avec leurs idéaux falsifiées d'honneur et de bravoure, désires tu vraiment te rabaisser à leur niveaux ? Ce n'est qu'en allant à l’encontre de ce genre de sottise que nous les terrasserons."

"Agir à l'encontre de la race humaine ne signifie pas devoir se comporter de manière encore pire qu'eux même si nous devons agir contre les nôtres..."

"Ah je t'ai dit quoi ? Arrête de parler ainsi ! Tu crois qu'on est quoi ? Une oeuvre de bienfaisance ? On est une bande de pillards et de tueurs, il faudra t'y faire l'angelot et surtout en être fier si tu désires survivre... Finalement il vaudrait peut être mieux qu'in en finisse main..."

Alors qu'il dégainait un poignard, dont l'éclat luisit un bref instant dans la lumière du magasin, ce fut à son tour d'être interrompu au milieu de sa phrase, mais de manière bien moins subtiles. une serre se posant brusquement sur son visage, le lacérant profondément alors que l'un de ses semblables exerçait une pression de la jambe de manière à le faire tomber un peu plus loin.

"Là c'est toi qui parle trop Sysulph... Et en mal, je ne suis pas sur que Naviento apprécierait que tu le traites lui et sa grande lignée de vulgaire pillards, alors tient ta langue si tu désires la conserver..."

Il ne faisait aucun doute que l'être qui s’était manifesté n'était aucunement Phylas, jamais il n'aurait eu un pareil comportement, en vérité ce dernier s'était brusquement relevé est mis au garde à vous. Tout simplement parce que le harpie qui avait écarté ainsi son congénère n’était autre que le meneur de leur troupe, revenu avec la dizaine d'homme restant, qui surveillaient sept autres habitants du donjon, les mains liées.

"Bref arrêtes vos querelle, on est tombé sur une grande salle plein de livres, et parmi eux on a trouvé des petits fuyards, des intellectuels j'imagine.... En tout cas Vartass sera ravi de trouver autant de connaissances en ces lieux... Et si cela ne lui convient pas nous lui avons au moins laissé le plaisir de profiter de la quantité de combustible qu'il y a ?"

Il ria lui même de son commentaire, se souciant peu de fiat qu'il était le seul à le faire.

"Maintenant réunissez tout le monde et ramener les près des escaliers maintenant !"

Phylas, Sysulph et Mikalel, aidé par cinq de leurs camarades, s'occupèrent de libérer les chevilles des prisonniers ou de porter ceux qui ne pouvaient être libérés suffisamment pour leur permettre de se déplacer sans que cela ne lui soit une menace. Il fut discuté un bref instant du sort de la banshee, qui était un peu particulier, puis il fut décidé de libérer ses jambes, ce que Mikael se chargea de faire, pour la protéger de Phylas ? Parce que sa question l'avait attendri ? Peut être juste le désir d'en finir au plus vite...Car c’était bien de cela dont il était question, une fois atteint les escaliers ils en auraient fini avec leur tache n'ayant plus qu'à attendre l'arrivée des autres...

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Chose un peu compromise, non seulement parce que les homme de Focus était encore aux prises avec leurs opposants que parce que la situation à la taverne s'était enflammée... Littéralement.

Car à peine les soldats de Focus avaient ils pénétrés dans une taverne qu'ils activèrent un piège; Ce dernier était des plus simples, un simple fil, que les sens aiguisés de l'odorat ou de l’ouïe ne permettait pas de percevoir, un fil qui faisait tomber une torche à l'entrée de la taverne, et ce dispositif avait été mis en place pour chacune d'entre elle, ainsi ce ne fut pas moins de trois torches qui tombèrent... Et mirent le feu à l'alcool qui imbibait le sol. Bien sûr les hommes du dragon auraient pu s'en rendre compte, mais qu'est ce qu'il y avait de plus normal que l'odeur de l’alcool à un tel endroit ? Et même le fait qu'une partie était renversé à l'extérieur n'était pas suffisant pour éveiller les soupçons des créatures,enfin sans doute que désormais ils se montrerait suspicieux vis à vis de cela, mais pour bon nombre d'entre eux ce fut bien trop tard. L'alcool et les structures de bois de bien des tavernes transformèrent le bâtisses en de véritables brasiers, particulièrement redoutable pour ceux d’entre eux dont les ailes étaient constitués de plumes. Même la rue n’était pas sûr , le coupable de cela ayant versé de la liqueur entre les dalles de pierre, cherchant à relier entre elle les bâtisses au cas où certaines d'entre elle n'avaient pas pris flamme. A vrai dire ce dernier point ne marcha pas totalement, certaines des traînées de flamme s'arrêtant en plein milieu de la trajectoire que celui qui les avait mis en place avait escompté...Mais au vu de la chose c'était prévisible...

Par ailleurs ils étaient quelques un parmi les soldats de Naviento pris au piège des flammes à ne pas craindre ces dernières, ou tout du moins bien moins que les autres, les démons, bien évidemment ils étaient habitués au feu de leur plan d'existence. Au nombre de trois, dont leur meneur, ils tentèrent d'imiter les plus chanceux de leurs compagnons, qui étaient parvenus à sortis de bâtisses en flammes puis à prendre leur envol pour échapper aux flammes, mais alors qu'ils parvenaient à la limite de ce brasier il furent stoppé par une force invisible, ne pouvant aller plus loin et étant ramené assez brutalement au sol... Il ne s'agissait pas d'une barrière magique, sans quoi leurs quatre autres camarades qui avaient échappés à cet enfer n'aurait pas pu la franchir... Mais il ne leur fallut que quelques secondes pour comprendre en apercevant le tracé courbe des flammes autour d'eux, provoqué par de l'alcool encore, mais placé de manière à s'embraser bien plus assurément que les autres traînées... Une chose tout spécialement préparés pour eux les infernaux... Qui bien entendu ne causeraient pas leur mort, pouvant supporter la chaleur ambiante, mais les stopperait jusqu’à ce que les flammes soient éteintes. Un pentacle, qui les stopperait ici alors que leurs camarades survivants rejoindraient les escaliers et rapporterait ce désastre au seigneur Focus, ou tout du moins à ceux qui y seraient, en laissant derrière eux trois prisonnier et huit cadavres plus ou moins calcinés...

Songeant à cela le démon éprouva sur le champs une rage intense à l'égard du responsable de cela, peu importe de qui il s'agissait... Et cette dernière dernière se serait sans doute accru en apprenant qu'il s'agissait d'un humain pour qui ce signe cabalistique composé d'alcool valait toutes les signatures...
Focus Naviento
Focus Naviento

Masculin
Messages : 67
Expérience : 511

Feuille de personnage
Niveau:
Raid aérien Left_bar_bleue1/40Raid aérien Empty_bar_bleue  (1/40)
Race: Reptile
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Raid aérien Empty Re: Raid aérien

Message  Shkeil Dim 20 Jan 2013, 21:12

Focus était... impressionnant, à la fois de force et de présence. Shkeil recula d'un pas en se décalant pour éviter un coup de lame suffisamment fort pour emporter son bras sans effort, et resta à distance du dragon pour pouvoir avoir un bref temps supplémentaire sur les attaques du général ennemi. Il ne faisait pas le poids, surtout si de plus les sbires de Naviento l'attaquaient en même temps. Mais curieusement, cela ne semblait pas être le cas, et un très bref coup d'oeil vers eux l'informa: ils avaient peur de leur maître. Mais une peur non naturelle, provoquée. La forte présence de Focus était-elle lié à une forme d'aura de peur? Le lycan vit aussi que son compagnon elfique venait de se faire capturer, comme tous les autres sauf un mort qui retourna en poussière. Il était donc seul face à Focus, et il ne serait pas embêter dans son duel.

Restant à distance, il ne voyait toutefois pas comment s'en sortir... Comment quelqu'un comme le lycan pouvait espérer ne serait-ce que ralentir ce monstre?


*Il inculque la peur.*

*Tiens, tu m'aides?*

*Je préfère t'aider que crever, mais t'as aucune chance, faiblard. Si tu veux vivre, t'as qu'une seule solution et tu la connais.*

Tout au long de ses réflexion, Shkeil se retrouva dos au mur, sans pouvoir reculer. Il brisa le regard avec Focus pour se décaler et conserver un minimum de distance. Ses paumes étaient moites sur les prises de ses griffes. Mais d'avoir rompu le regard sembla baisser l'intensité de la présence du dragon sur lui, même si cela ne dura pas. Toutefois, sa Bête avait raison. Sur tous les points... Il ne tiendrait pas longtemps à ce rythme avec ce corps.

*Je n'ai pas le choix...*

*Quoi?*

Au moment où Focus leva son arme, Shkeil fonça sur lui pour le repousser, enfin tenter. Et dans le même temps, il laissa sa conscience disparaître au profit de l'autre habitante de son corps. Bien évidemment, il fut repoussé sans ménagement par le dragon, mais le bref temps qui lui fut nécessaire pour frapper à nouveau fut mis à profit par le lycanthrope, déjà en cours de transformation, pour se mettre de côté. Sa fourrure n'était pas encore complètement en place, mais ses griffes naturelles étaient déjà présente. Il relâcha ses substituts désormais inutile, et il balança son sac en direction des assaillants devenus geôliers en regardant à nouveau Focus de son regard flamboyant ambré.

"Maintenant, on va pouvoir s'amuser."

Le slime de ses vêtements remonta sur ses poignets pour redevenir de simples protections au fur et à mesure que sa fourrure recouvrait son corps. Le loup-garou se lécha les babines: jamais transformation ne fut plus rapide, mais c'était également la première fois que c'était lui qui l'enclenchait sans aucune restriction de son autre âme. Et toute la peur du monde pouvait bien se jeter sur lui: la Bête ne connaissait pas la peur.
Shkeil
Shkeil

Masculin
Messages : 477
Expérience : 360
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
Raid aérien Left_bar_bleue25/40Raid aérien Empty_bar_bleue  (25/40)
Race: Beastman
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Raid aérien Empty Re: Raid aérien

Message  Invité Ven 25 Jan 2013, 00:29

Mon plan pour monter mes geôliers les uns contre les autres fut un retentissant échec. Pas parce qu'il n'avait causé aucune réaction - au contraire, l'un avait failli jouer de la dague - mais parce que ce qui semblait être leur supérieur était arrivé d'une façon pour le moins dynamique et avait ruiné mes efforts.

Pire encore, le nombre de gardiens avait encore augmenté.

Et ce n'étaient que les mauvaises nouvelles pour moi. La librairie avait été prise et avec elle quelques érudits. Je ne savais pas si ça influerait sur la puissance de la Maîtresse du donjon, mais traditionnellement, c'était de cette pièce qu'elle devrait tirer ses sortilèges.

Les prisonniers, dont moi, devaient être déplacés maintenant que le supérieur était arrivé, et les liens de mes jambes furent donc défaits pour que je puisse bouger, bien que sous une surveillance proche. Au moins, c'était Innocent et pas Dégueulasse qui s'en chargeait.

Comment ça, il avait un nom? Mais non, voyons.

Cela dit, alors que je faisais quelques lents pas afin de gagner du temps, je réfléchissait à ce que je pouvais faire. Au vu des résultats que j'avais eu jusqu'à maintenant, le groupe n'était pas uni, mais les stratégies à long terme n'arrangeaient pas ma situation, bien au contraire. Si je voulais agir, il fallait que je le fasse maintenant.

C'était en m'approchant du stock d'équipements enchantés que je pris ma décision.

Dommage, j'aimais assez ma boutique dans sa variante non réduite en une pile de décombres fumants.

Etant arrivée depuis un moment à la conclusion que les liens que me tenaient n'entravaient à vrai dire en rien mes capacités magiques, je concentrai mon énergie dans ma gorge.

J'étais à trois pas des armes.

Je bougeais mes doigts et poignets afin de m'assurer que ma position ne les avait pas engourdis.

Deux pas.

Le gros du groupe était un peu plus loin devant, les autres prisonniers ayant moins traîné des pieds étant donné que leurs gardes semblaient plus enclins à les frapper pour les motiver.

Un pas.

Je me débarrassai du Linceul de mes mains et la corde tomba au sol. Elle pouvait très bien tenir ce qui était éthéré ou magique, mais je ne connaissais rien qui pouvait tenir sur ce qui n'était simplement plus là.

Je relâchai mon Cri alors que je me projetai en avant, saisissant une paire de lames que je portai sur Innocent, les anciens symboles gravés sur leurs lames et gardes s'allumant au contact de ma magie pour relâcher un torrent d'énergies destructrice réduisant son torse en charpie. A cette distance et neutralisé par mon cri, il n'avait pas eu la moindre chance d'échapper à cette attaque, malgré ma maîtrise inexistante des armes.

Je crus voir de l'incrédulité dans ses yeux avant qu'ils ne se voilent, mais je tentai de ne pas trop y penser. Il était peut-être habité par des notions de justice et de pitié, mais ça ne l'avait pas empêché de participer à l'attaque du donjon.

Il était tout aussi coupable que les autres.

Oui.

Coupable.

Tout comme le reste des envahisseurs.

Ce ne serait que justice si je devais les tuer.

Oui.

Et si les autres prisonniers tombaient également, que ce soit sous mes griffes ou les leurs, ils se retrouveraient simplement au point de respawn.

Ca valait mieux pour eux, n'est-ce pas?

Oui, dans cette situation, peu importe la cible, la mort était la meilleure issue.

Le Grand Egaliseur.

Que les bienfaits de Celle-Au-Masque-De-Guerre touchent tous ceux qui vivent.

Que la mort et le destin ouvrent la danse!


De petits bruits sortaient de ma gorge alors que je poussais au maximum mon avantage en surchargeant les épées dans mes mains et les lançai sur les envahisseurs qui commençaient à reprendre leurs esprits. C'était bien sûr le stress et l'effort qui me faisaient respirer plus fort que d'habitude, et pas un rire à la perspective d'un massacre.

Bien sûr que non, mais l'idée des explosions - des brûlantes, déchirantes, douloureuses et mortelles explosions - que mes projectiles allaient causer à l'impact, du sang et de la souffrance qu'elles allaient causer était juste tellement excitante!

N'importe qui aurait souri autant que moi alors que je saisissais une poignée de pierres runiques de la pile d'équipement.


Contenu de la pile:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Raid aérien Empty Re: Raid aérien

Message  Sélèna Moonlight Sam 26 Jan 2013, 18:42

Normalement, ces petits couloirs étaient toujours occupé par quelques passants qui allaient prier avant de repartir chez eux ou sur la place du marché. Mais avec l'attaque, tout le monde était soit d'un côté pour être rassemblé avec les autres et les défenses, soit de l'autre en train de prier toutes les divinités pour une aide qui ne pourrait jamais leur venir. Cette attaque pourrait agir comme un déclencheur: s'ils voulaient être aidés, il fallait agir. Et ils allaient s'en rendre compte.

--------------------------------------

Le tas de vivres rassemblé par les habitants sous la direction de Delether grandissait, et un minimum d'organisation pouvait le faire ressembler en une espèce d'offrande à l'ennemi pour rester tranquille. C'était fait à la va-vite, mais l'intention visible était bien l'offrande. Et sur chaque plat, le saurien versait quelques gouttes du contenu de la fiole que lui avait remise Sélèna. Quelques gouttes suffisaient avait-elle dit. Delether n'avait pas l'intention de mettre son savoir en cause... Il avait fait les frais des poisons de la louve quand il avait été mis hors-course pour un tournoi, et il n'avait pas envie de renouveler l'expérience. Ca avait été... suffisamment traumatisant comme ça.
Il leur fallut une bonne dizaines de minutes pour tout mettre en place, mais à présent ils avaient une présentation de plats empoisonnés prêts à être dégusté.


"Maintenant, il faut se cacher et se préparer à agir... Dilué, le poison ne va peut-être pas tuer mais au moins suffisamment affaiblir pour que nous puissions les vaincre. Mais ils ne doivent pas voir le piège, alors on se cache et on s'arme."

Dès qu'il finit de parler, Delether se dirigea immédiatement dans une des demeures, et ceci fit bouger tout le monde. Il ne fallut pas longtemps pour que tout le monde soit en place, observant à travers les serrures et les fenêtres, attendant l'arrivée des forces ennemies. Personne n'avait de réelles armes, mais si ils étaient à terre, ils pourraient toujours prendre les armes tombées à terre.

*Est-ce que Moonlight avait prévu cela? Maintenant que j'y pense... C'est possible... Mais comment aurait-elle su?*

--------------------------------------------------

J'arrivais presque dans la zone du temple lorsqu'un cri retentit. Un Cri chargé d'énergie... Un cri de Banshee. La bataille avait donc commencé ici aussi. Je décidais d'attendre: je ne devrais pas pouvoir arriver assez vite pour intervenir dans l'affrontement qui venait de commencer, mais je pouvais toujours cueillir ceux qui arriveraient ici. Le saurien devait avoir fini maintenant de mettre les villageois à l'abri. Je préparais ma liaison avec les esprits: je devrais peut-être me faire reconnaître pour garder une certaine liberté de mouvement. Dès que je m'ouvrit à leur contact, je sentis leur tension: quelqu'un, proche, avait un esprit extrêmement puissant. Il n'y avait pas beaucoup de possibilité pour provoquer cet émoi, et l'esprit sélène me le confirma: quelqu'un qui avait beaucoup plus de puissance que Vartass. Il ne pouvait donc s'agir que de Focus Naviento. Je lui chuchotais:

"Va le voir, et rapporte moi ce qu'il fait. Ne prend pas de risques surtout."

Après une pirouette facétieuse, l'esprit pâle partit vers le couloir principal. En temps normal, il n'aurait pas fait ça... Il était également très nerveux, même s'il ne voulait pas le montrer. Il était comme moi, et j'étais celle qui pouvait le mieux le comprendre. Les chances pour qu'il soit détecté par Focus étaient plus que faibles en l'absence de circonstances favorables, mais tout de même. Je passais la main dans ma sacoche et vérifia la présence des deux fioles contenant du sang parmi celles de mes poisons: le sang du pacte, et celui pur de Vartass.
Sélèna Moonlight
Sélèna Moonlight

Féminin
Messages : 182
Expérience : 310

Feuille de personnage
Niveau:
Raid aérien Left_bar_bleue20/40Raid aérien Empty_bar_bleue  (20/40)
Race: Beastman
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Raid aérien Empty Re: Raid aérien

Message  Ophyde Mer 30 Jan 2013, 17:19

La peur passée devant l'âme immense qui me faisait fasse je fis enfin attention aux autres âmes qui m'entouraient. Enfin, plutôt celles qui entouraient l'âme d'esprit majeur et les esprits de Shkeil. C'était étrange... Certaines âmes sur le point de rompre leur lien avec leur corps étaient entourée d'autres plus fortes... Pourquoi ces êtres ne mourraient-ils pas? Ils avaient peur, ils souffraient beaucoup tenaient qu'à un fil... J'aurais dû essayer d'interpeler un esprit partant pour le monde des morts. Même si je ne savais si c'était possible au moins j'aurais été fixé et ils m'auraient appris sur ce qui se passait dans le monde physique. Maintenant le seul moyen que j'avais de savoir était soit de parler avec un esprit qui sentait les esprits du monde où j'étais, ce qui était peu courant. Soit d'essayer de voir à travers les yeux d'un autre, chose qui devait être possible mais pas à mon niveau...

Une chose était sur je ne pouvait laisser ses êtres souffrir même si le moyen le plus efficace d'abréger leurs souffrances était d'écourter leur vie. Peu importe s'ils ressusciteraient ensuite ou non. Si c'était le cas j'aurais fais en sorte que nos défenseurs soient légèrement alléger dans leur travaille. Il me restait à trouver un moyen pour que les êtres à l'esprit fort tuent ceux à l'esprit faible... Je ne pouvait faire disparaître un corps aux yeux d'un être vivant. De toute façon je ne savais où se trouvait les corps, j'étais trop loin de mon corps pour frôler le monde physique sans briser le lien entre mon esprit et mon corps ou sortir de ma transe brutalement... Il fallait que je trouve un moyen pour à la fois donner une vision à plusieurs esprits et en même temps qu'ils aient envie de tuer les autres êtres...

Le premier problème était plus ou moins réalisable en étant assez rapide pour passer d'esprit en esprit en un temps record tout en donnant une vision assez intense aux esprits pour qu'ils y croient et la voient assez longtemps avant que je revienne leur donner d'autres visions... Oui... Mais il fallait une vision qui fasse peur à tout le monde, qu'ils aient envie de tuer... Le plus simple aurait été que je insinue une idée fixe et qu'ils la suivent... Tant pis j'allais donner leur donner la plus belle frayeur de leur vie, c'est la seule chose que je pouvais faire. Je n'avais plus qu'à espérer que ça fonctionne sur tout les esprits où un maximum. Après s'ils paniquaient au point de tuer les autres...Je pouvais toujours rêver, non?

Je me mis a frôler tout les esprits que je voulait toucher par mes visions pour sentir leurs peurs les profondes et pouvoir jouer au croquemitaine sur eux. J'avais juste à espérer que malgré ma proximité avec leur âme et surtout avec l'esprit géant qu'aucun ne m'ait senti. Après quelques minutes, le temps de connaitre tout les esprits, je pu m'occuper de modifier leur réalité. C'était long donc épuisant, surtout quand ils résistaient. D'ailleurs je n'étais pas sûr que mon rôle d'esprit frappeur réussi à perturber tout les esprits. Mais peut importe, je ne pouvait faire mieux et j'avais déjà trop trainer près du colosse. S'il ne m'avait pas encore senti il devait se douter de quelque chose et ne devrait pas tarder à partir en chasse...

Une fois mon office fini je donnai quelques visions apaisantes comme une odeur fictive aux esprits apeurés qui était sur mon chemin de fuite.
Ophyde
Ophyde

Féminin
Messages : 345
Expérience : 672
Métier : marchande : potions, herboristerie

Feuille de personnage
Niveau:
Raid aérien Left_bar_bleue24/40Raid aérien Empty_bar_bleue  (24/40)
Race: Lamia
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Raid aérien Empty Re: Raid aérien

Message  End Walkers Dim 10 Fév 2013, 16:45

La guerre faisait rage. Depuis certains villages aux alentours, on pouvait voir depuis les toits les combats et entendre les cris de guerriers les plus belliqueux résonner. Le donjon assailli était exposé à des attaques clairement épatantes de la part des combattant à la botte de l'une des créatures les plus terrifiantes de cette planète: Focus Naviento. Un dragon gigantesque dont le donjon sous son autorité était probablement plus agressif et dangereux de tous. Le terrible donjon Naviento. En parlant d'agressivité, c'était probablement par pur méchanceté et envies conquérantes qu'il attaquait le Donjon Kanabo, connu pour son attitude très passive. Du moins, c'était ainsi que le voyait deux membres d'une unité très spéciale qui s'avançaient. Observant depuis leur position le donjon, ils étaient les deux d'une attitude clairement opposée et partageaient malgré tout les même objectifs.

Raid aérien 1360622245017672500

L'un d'entre eux était un homme très jeune aux allures de cowboy. Habillé d'un jean brun et beige au niveau des genoux, sa ceinture et la partie centrale du pantalon étaient noirs. Un t-shirt violet se voyait clairement sous son long manteau clair et ses mains, gantées de mitaines, tenaient une arme toute particulière. Une winchester, arme de tir particulièrement vieille mais très en avance sur l'époque actuelle. Grand et fin, l'homme a néanmoins des airs très efféminés. Son visage avait des traits qui semblaient avoir été fait aux pinceaux, mais c'est surtout sa chevelure longue, descendant en cascade sur ses joues et ses temps et nouée à l'arrière dans une belle queue de cheval qui lui donnait ces airs. Et peut être l'anneau d'or qu'il avait à l'oreille gauche. Sa démarche était calme et assurée, autant que le fin arc de cercle sur son visage

Raid aérien 1360622261041045000

Avec lui se trouvait une créature qui, en revanche, semblait beaucoup moins amicale que lui. Une immense armure marchait à ses côtés d'un pas lourd et inquiétant qui faisait cliqueter gravement le golem. On pouvait facilement situer ce golem entre l'armure et une gangrène mutagène. Il était d'une taille impériale, dépassant les deux mètres d'une tête ou deux. Ses pieds ne semblaient être que deux imposantes griffes dans de l'acier arrondi. Ses jambières et l'avant bras gauche de l'armure animée suintaient d'une aura chaotique comme jamais! Sur son épaule droite, des excroissances osseuses étaient présentent, comme des racines. Il avait sur la tête un casque dévoilant seulement des lueurs écarlates pour ses yeux. Les deux choses les plus inquiétantes que l'on pouvait néanmoins constater étaient la gigantesque épée qu'il se traînait. Gigantesque et imposante, la seconde chose était une mâchoire carnassière reliant son torse et le bas de son corps. Ne détachant pas un mot, il semblait être tendu comme jamais et pressé de passer ses nerfs sur quelque chose. Et ça n'allait pas tarder... Ils étaient arrivés à une bonne distance et l'impatience était palpable

"Rrrrrrrrrrh...

-Calmos Nightmare. On y est pas encore... J'en ai pour deux secondes~"

Tenant d'une main sa winchester en son centre, il en abat la crosse à ses pieds pour créer un petit cercle autour de lui, sourire en coin. Deux secondes après qu'il ai frappé le sol, il se redresse en fouillant dans sa poche. Il sort cinq pièces qu'il jette à des intervalles et forces différentes à la verticale. Soudain, le temps s'arrête... Dans le cercle tout du moins! L'armure vivante peut voir que les pièces sont figées dans l'air... Avec un équilibre ultime et une agilité très gracieuse, le tireur d'élite bondit sur la première pièce, la seconde, la troisième, la quatrième... Et enfin la cinquième. Il atteint ainsi une excellente hauteur! Avec cet arrêt de temps, il était impossible de déplacer quoi que ce soit. User des pièces comme escaliers de fortune était donc superbement improvisé!! Mais arrêtons de le vanter et regardons plutôt ce qu'il faisait du haut de son perchoir.

Il observait les fenêtres du second étage du donjon assiégé. La distance à laquelle il était n'était vraiment pas négligeable et se comptait en kilomètres sur les doigts d'une main. Plissant tranquillement les yeux, il sortit de son autre poche une lunette de tireur qu'il utilisa comme une longue vue. Constatant ce qui se déroulait, il ne mit pas bien longtemps à repérer parmi une des grands fenêtres le Dragon qui était la cible de ses espérances et de son camarade! Affichant un grand sourire confiant et heureux d'avoir enfin trouvé sa cible, il prend une grande inspiration qui bombe son torse dans un air fier, expirant ensuite le soupir du vainqueur. Un vrai rituel de respirer! Il baisse la tête, perché sur sa pièce, braillant à son allié

"Nightmare! Il y est!! Par contre je viens pas t'aider. Les proprios ont l'air sur le coup~ Je t'expédie et tu te démerde pour revenir! Je rejoins les jujus, toi t'ira rejoindre Ludõ!"

Hochant la tête, l'armure resserra sa poigne sur son épée, son corps se mettant à trembler. Le sniper ne prête pas attention à ce qu'il fait, trop occupé à mettre en joug le dragon noir. La respiration du tireur est calme et il se permet même une petite chanson tandis que la bête est chiante à ne pas se mettre devant une fenêtre! L'arme ne bouge pas, on a l'impression qu'un mort la tient. La respiration n'affecte pas sa façon de viser... Il sourit alors soudainement quand l'ennemi est visible et tire! Non, ce n'était pas une balle, mais bien un projectile vif magique qui traversa la vitre, laissant un tout petit trou dans ce verre pour toucher la créature en plein dans le cou! Il n'avait pas fait exprès, disons le sincèrement, il était juste sûr de le toucher. Mais viser les failles de l'armure de la créature n'aurait pas été impossible, juste inutile... Amusé, il ferme sa main droite en poing et joint majeur et annulaire pour pointer la cible qui se voyait avec une marque en forme d'un symbole particulier. Impossible à enlever. Imprégné de la magie de cette marque, le Dragon était maintenant un lien! Un lien avec qui? L'armure.

En parlant de l'armure, au moment où son allié lui dit que c'était bon, il poussa un long grognement de rage et... Sa mâchoire s'ouvrit. Celle sur son torse bien sûr! Dans un long hurlement de fureur, une sphère de chaos laissant derrière elle des fumées dansantes de magie chaotique résidait au centre du corps. Pas une, pas deux, l'armure animée court dans cette direction et soudain, devient la sphère qui la constituait. Cette dernière fonce à une vitesse hallucinante vers le donjon, volant au dessus des terres qui le séparait de sa cible. Contrairement au projectile qui n'avait pas fait de marque, la sphère chaotique arriva en faisant voler cette vitre en éclat, atterrissant brutalement dans une petit bruit explosif non loin du dragon. L'armure apparaît de la sphère de chaos et, sans la moindre retenue, tourne sur lui même pour frapper violemment de son épée qui semblait appeler au sang le dragon. La créature valsa dans un mur qui partit en pièce, l'armure emplie d'une rage sanguinaire. Nightmare était probablement le deuxième membre avec la force physique la plus élevée alors un tel résultat n'était guère étonnant quand on savait d'où il venait. Mais passons! Ayant intervenu sans le moindre ennui, il poussa un puissant râle guerrier

"WAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAR!!!"

Ne prenant même pas en compte les personnes autour de lui, il leva son bras droit muté pour l'abattre au sol, une onde passant d'un coup sur le sol du donjon comme l'effet que ferait une goutte tombant dans l'eau. Cette onde eut pour effet de rendre le sol beaucoup plus ardent, les pierres chauffants progressivement. Elles se teintèrent d'une gangrène d'énergie corrompue similaire à celle qui animait le corps de l'armure. Aaaah, ce sol... Les personnes venant de l'enfer en seraient nostalgiques! Mais passons. La fumée qui sortait de la sphère de chaos se mise à devenir plus dense, de plus en plus dense jusqu'à presque devenir possible à saisir. Le sol dégageait de l'énergie, comme tout ce qui nous entoure! L'air, le sol, les plantes, le feu, bref! De l'énergie. Mais pas n'importe laquelle. Une énergie corrompue et pourrie qui ne semblait ravir que l'armure qui, par provocation barbare, frappa deux fois son épée au sol avant de rugir comme un animal. Il se remit à foncer dans le tas, berserker. Les coups de sa gigantesque arme étaient amples, violents, brutaux... De quoi arracher un bras à n'importe quel malheureux qui s'approchait trop! Un véritable char d'assaut était lancé, balayant tout ce qui l'entourait. Membre du donjon, assaillant... Rien à foutre! L'armure était à fond dans son assaut et le seul moyen de l'arrêter serait la mort de Focus ou son repli!! Nightmare ne comptait pas lâcher l'affaire!!!

Si seulement il savait que le dragon imposant qu'il avait latté n'était pas le bon... Ce ne fut que dans il pilonna la tronche du dragon avec son épée qu'il le vit bien faible... En se redressant, il sort du trou fait dans le mur, alignant sur le carreau les gêneurs. Il tourne la tête et voit alors le VRAI Focus... Il était bien plus imposant que prévu! Grognant, il serre le petit corps qui avait la malchance d'être tenu par sa main mutée et le fait éclater en morceau sous la gêne d'avoir autant échoué... Il se positionne cette fois ci pour être sûr de bien voir Focus... Le sol entier du deuxième étage dégage cette corruption qui allait jouer à l'avantage d'une personne: Nightmare!

Le cauchemar commence!!
End Walkers
End Walkers

Masculin
Messages : 8
Expérience : 102

Feuille de personnage
Niveau:
Raid aérien Left_bar_bleue40/40Raid aérien Empty_bar_bleue  (40/40)
Race:
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Raid aérien Empty Re: Raid aérien

Message  Focus Naviento Sam 16 Fév 2013, 23:53

Le dragon avait une allonge bien supérieure à celle du lycanthrope. Ce dernier n'avait donc qu'une seule action à faire pour tourner la situation à son avantage. Se rapprocher de Focus, aussi suicidaire cela pouvait il paraître... Néanmoins ce dernier en avait conscience et par conséquence il ne peina nullement à repousser son opposant d'un solide coup de genou au ventre dès qu'il fut sur lui. Cela fit il prendre conscience à son adversaire de qui avait il face à lui ? Ou bien cela l'énerva t-il ? Toujours est il qu'il abandonna cette faible forme humaine, pour se révéler sous sa vraie nature, laissant tomber au sol ses artifices pour laisser place à des armes plus naturelles...Et redoutables. Cela arracha un sourire au seigneur de guerre, au moins ne lui faisait il plus l'insulte de ne pas l'affronter avec tout ses moyens... et dans ce même sourire il s'élança dans un cri de hargne à faire trembler les fondations du donjon sur le malheureux défenseur qui malgré sa bestialité présente ne tiendrait que peu de temps face à un tel être, en dépit de ses efforts et du fait qu'il n’était pas affecté par le don.

Cependant, si la situation paraissait clair pour les deux combattants, elle l'était beaucoup moins pour les soldats de Focus, affligés de vision. bien entendu la plupart y résistèrent, leur vue étant juste quelque peu brouillées, de par leur résistance psychique, mais quelques uns parmi eux, allèrent jusqu'à se recroqueviller sur eux même, les visions causées par Ophyde se mêlant à l'aura de peur du dragon et exacerbant ce dernier au point de venir à bout du courage et de la bestialité des assaillants... Et ce fut justement un de ses faibles qui fut frappé par l'intervention musclée d’une tierce personne... Au vu de la panique des prisonniers ce n'était pas un des gardiens du donjon et ce n'était clairement pas un des sbires de Focus, sinon ces derniers le reconnaîtraient... Bien sûr ils étaient nombreux et tout le monde ne connaissait pas tout le monde, mais un tel être... Au même titre quel es officiers n'importe qui, ou au moins un d'entre eux, s'en serait souvenu.

Mais si cela coûta la vie d'un d'entre eux, cet évènement eut aussi le mérite de briser l'illusion mise en place par la lamia, ravivant les ardeurs guerrières des forces de Naviento... Néanmoins ce dernier n'accorda pas un regard au nouveau venu, profitant au contraire de la légère distraction que cela avait causé pour exécuter un habile enchaînement. Une frappe d'estoc visant le torse, suivi d'un habile coup de taille visant le cou du lycan. Le tout en l'empêchant de s'approcher et donc de riposter de quelques manières que ce soit. Pendant ces quelques secondes la réaction de ses servants fut de se diviser en deux groupes, un qui ferait reculer les prisonniers, tandis que le second ,constitué de cinq individus s'interposait entre leur seigneur et le nouvel arrivant, ne craignant nullement la corruption qui rongeait le sol... Car si leur chef se montrait intransigeant quant au fait d'être interrompu par ses sbires dans un de ses duels il l’était tout autant quand c'était un autre qui l'interrompait ,et auquel cas la faute en incombait à ses sbires... Et donc aussi dangereux qu'était leur ennemi ils lui feraient face, sachant que leur seigneur ne le leur pardonnerait pas...

Tout en ayant conscience qu'il leur faudrait se retirer dès que possible sous peine de se retrouver pris entre deux forces qui les dépassaient.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Si des gardes avaient été placé près des prisonniers c'est parce que les assaillants étaient conscients que les habitants tenteraient peut être de se révolter. Ils étaient également particulièrement prudents en ce moment, sachant très bien que l’instant où les prisonniers se lèveraient serait particulièrement délicat... Mais malgré toutes ces précaution nul n'avait pu être préparé à ce qui était advenu. Comment auraient ils pu savoir qui'l y avait un stock d'équipement dans la boutique ? Qu'un des prisonnier savait où il était ? Et surtout parviendrait à s'en servir ? Pourtant ce fut ce qu'il advint, et Mikael l'apprenait à ses dépens. Etant loin de se douté de la malignité de la banshee il ne réagit même pas quand elle saisit les lames et ainsi encaissa de plein fouet l'assaut qui détruisit littéralement son torse, manquant de peu de fendre son corps en deux parties, qui ne s'arrangerait pas ensemble, le poitrail ayant été anéanti... Néanmoins par un miracle il ne mourut pas sur le champ,ou tout du moins son cerveau lui donna cette impression. Sa mémoire lui fit revoir toute sa vie, son enfance à se cacher, son union avec son aimée, leu enfant, le sang, les larmes, la mort, la torture... Tant celle qu'il avait subie que celle qu'il avait infligé, et serrant alors un pendentif contenait le seul souvenir qu'il avait des siens,il en arriva à un constat. Il ne regrettait rien. Bien sûr sa vie avait été emplie de souffrance et il avait commis des actes abjects, mais tout ce qu'il avait fait c’était en son âme et conscience, tout en respectant un code d'honneur il avait commis le pire pour son désir...Et il ne regrettait qu'une chose, qui lui fit verser une unique larme, rougeâtre car mélangé avec du sang, C'était justement de mourir, mais à bien y penser c'était justement de mourir, mais à bien y penser, il avait suffisamment tué pour juger sa famille venger et il pouvait à présent les rejoindre, en paix... En un sourire partagé entre l'apaisement et le sadisme en repensant à a vengeance, qu'il pouvait considérer comme achevé, ou tout du moins repris par d'autres qui la mèneraient à bien, peu en important les moyens...

Des derniers instants dont personne n’eut rien à faire, les prisonniers paniquant face à ce qui se passait, et les assaillant y réagissant promptement. Ils avaient parfaitement conscience du danger que la banshee représentait en elle même, mais surtout il craignait qu'une fois les premières frayeur passées les autres suivent son exemple, et cela c'était par trop risqués... Ainsi ceux qui n’étaient pas chargé de libérer les prisonniers, dont le chef, réagirent, saisissant des armes de jet et de tir afin d'abattre aussi rapidement que possible la banshee, cette dernière tua un autre de leurs hommes avant que leurs tirs ne soient ajustés et ainsi, dans un claquement, ce fut deux carreaux, trois poignards, et un bola qui filèrent en direction de la revenante avec un seul but, l'éliminer, de quelque manières que ce soit. Tant pis si elle ressuscitait au cercle, c'était toujours moins de risques de pris que la laisser en vie... Il était cependant à noter que le chef avec son poignard ne visa pas la banshee elle même, à vrai dire il doutait que des moyens conventionnels parvienne à en venir à bout, mais la magie... Or les explosifs qu'elle tenait en main ne lui avaient pas échappés, et il savait à quel point ces petites choses étaient instable... Et par conséquent c’était une d'entre elle qu'il avait lancé son poignard, afin de la faire exploser avant que la banshee ne s'en serve, afin que son arme se retourne contre elle...

Par ailleurs les survivants du piège des tavernes ils s'étaient regroupés, et après avoir apaisé leur crainte,s leur hargne l'emporta sur leurs peur et ils décidèrent de rejoindre u des deux groupes. Leur choix se porta sur celui qui était mené par le harpie, craignant bien trop le courroux de leur chef pour lui faire directement leur rapport.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

... Brendal avait fui Auran pour ne pas avoir d'ennuis avec l'église, et voila qu'il se retrouvait en plein coeur d'une guerre, une chose dans laquelle ses talents d’orateur et de juriste ne lui était d'aucun recours... Et sa situation était d'autant plus critique qu'il n’avait pas passé le pacte ! Ainsi s'il mourrait ce serait pour de bon contrairement à tout les autres habitants du donjon ! Néanmoins, dans son malheur il avait eu de la chance, puisque peu après son arrivé il s’était lié d’amitié avec une des créatures libérées par le porte-haine et ses compagnons et qui l'avait accompagné durant le trajet. Il s'agissait d'un satyre, victime depuis sa naissance d'une déformation osseuse aux bras qui l'empêchait de se battre. Pourquoi s’était l'attaché à l'humain ? Tout simplement parce qu'il avait été un client de ce dernier et que malgré le fiat qu'il ait échoué à lui éviter à la prison clérical il lui était gré de ses efforts et de fiat s'était assuré que Vezio ne manque de rien depuis son arrivée. L’avocat avait songé à réclamer ses émoluments... Mais il se ravisa, ayant pris conscience que ce serait quelque peu malvenus et se contentant de profiter de l'aide du satyre.

Cette dernière fut des plus précieuses dans les dernières heures, puisque son camarade, lui donna de quoi dissimuler tant à la vue des autres qu'à leur odorat, sa nature humaine, ce qui aurait pu poser quelques difficultés. Cela avait ainsi permis à l'humain de se mêler, aux côtés du satyre, à un groupe de réfugiés, dans une relative sécurité, d’autant plus fragile pour lui qu'il devait s'efforcer à ne rien laisser paraître de sa nature sous peine de risquer quelques ennuis... D’autant plus au vu de ce que l'homme-bouc lui raconta sur une certaine Sélèna, présente non loin. Heureusement elle s’éloigna, mais ce n'est pas pour autant que l'avocat baissa sa garde, suivant gentiment la masse ainsi que les directives de l'homme-lézard, comme tout un chacun et sans jamais s'éloigner du satyre veillant sur lui...

Il était forcé d'admettre que l'idée de celui qui avait prit la tête du groupe était ingénieuse... Mais habitué aux manigances retorses des tribunaux pour se rendre compte que quelque chose n'allait pas ? Quoi ? Il l'ignorait, mais il saurait tôt ou tard mettre le doigt dessus...


Dernière édition par Focus Naviento le Dim 17 Mar 2013, 16:35, édité 1 fois
Focus Naviento
Focus Naviento

Masculin
Messages : 67
Expérience : 511

Feuille de personnage
Niveau:
Raid aérien Left_bar_bleue1/40Raid aérien Empty_bar_bleue  (1/40)
Race: Reptile
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Raid aérien Empty Re: Raid aérien

Message  Invité Mer 20 Fév 2013, 17:37

Aussitôt que mes ennemis avaient repris leurs esprits, une véritable pluie de projectiles vola dans ma direction. Enfin, pour être honnête, c'était un peu moins d'une dizaine, mais lorsqu'un seul tir bien placé pouvait causer la mort, on jugeait rapidement qu'il y en avait trop.

Je ne pouvais pas être sûre de tous les éviter, et je décidai donc de me protéger avec mon bras gauche alors que je chargeais les pierres dans mon autre main.

Ayant désactivé ma sensation de douleur, ce fut une série de "thuck" qui m'informa que les attaques étaient arrivées jusqu'à moi et j'en profitai pour lancer la mienne. Malheureusement, un dernier projectile, un couteau, était directement destiné à mes pierres et non seulement dévia mon attaque, mais en plus activa l'une d'entre elles avant sa destination. Bien trop près de moi.

L'étoile de pics de glace qu'elle créa me transperça la cuisse alors que les autres, une toile d'éclairs et une vague de feu, partirent sur les côtés, déchirait en tout cas un prisonnier. Je n'avais pas vu ce qu'il s'était passé du côté des gardes, mais j'espérai que ça avait été efficace et surtout douloureux.

Bien que ne ressentant rien, j'avais à présent deux membres qui refusaient de marcher correctement, ce qui n'était pas la meilleure chose à arriver dans un combat, surtout un où j'étais en sous nombre et contre des ennemis plus puissants que moi. Je tombai au sol et rampai jusqu'à ma pile d'équipement, afin de préparer mon prochain, et probablement dernier, coup.

D'une fois au contact des objets magiques, je me contentai d'envoyer le maximum d'énergie possible afin de les surcharger. Je ne pouvais pas gagner ce combat, mais ça ne voulait pas dire que j'allais le perdre...

J'eus bien vite atteint le niveau suffisant pour que la réaction soit inévitable et il ne me restait plus qu'à attendre ma mort, qui arriverait d'une façon où d'une autre.


[hj]C'est léger, désolée. Si ce n'était pas clair, mon perso est tuable en ce moment.[/hj]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Raid aérien Empty Re: Raid aérien

Message  Shkeil Jeu 21 Fév 2013, 14:48

Le lycan n'eut pas le temps d'analyser la situation de sa nouvelle position qu'un évènement supplémentaire vient se rajouter à la donne, sous la forme d'une espèce de grosse boite métallique vivante et passablement enragée. La viande sur patte se mit entre le duel en cours et cet intrus, mais ce bref moment d'inattention fut mis à contribution par le dragon pour pointer son arme devant lui, droit sur son torse. Le garou l'évita en se décalant sur la droite, pour voir ensuite la lame partir droit sur son cou.

Il se laissa tomber alors pour se placer totalement à quatre pattes, une posture qu'il appréciait tout particulièrement quand la situation se compliquait, comme maintenant. Certes, moins de portée, mais plus de vivacité et de possibilité de mouvement rapide : quatre appuis, c'était mieux que deux pour foncer. Toutefois, conscient de cette position, Naviento s'était arrangé pour qu'il ne puisse pas l'approcher sur son attaque. Qu'importe, il avait plus d'une possibilité.


Le regard de Shkeil se mit à luire d'une lueur mauvaise tandis qu'il dévoilait un peu plus encore ses crocs. Feintant à gauche, il partit juste après sur la droite pour s'approcher du dragon, avant de profiter de la présence du mur proche pour détourner à nouveau son attaque avant de sauter sur le dragon. Les gars en armure, il connaissait: loin d'attaquer directement les zones dévoilées qui sont souvent protégées par les techniques de combat, il préférait arracher des morceaux de l'armure pour frapper ces points là qu'ils n'ont pas l'habitude de protéger activement. Pour la Bête, Focus ne serait qu'une victime supplémentaire de cette technique.
Shkeil
Shkeil

Masculin
Messages : 477
Expérience : 360
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
Raid aérien Left_bar_bleue25/40Raid aérien Empty_bar_bleue  (25/40)
Race: Beastman
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Raid aérien Empty Re: Raid aérien

Message  Ophyde Sam 02 Mar 2013, 22:39

Inutile? Oui, je le sentais bien. Mais au moins j'avais fais ma part du travail. Je m'en allais retourner voir si mon corps s'en sortait bien sans mon âme quand un second esprit énorme apparu par magie au milieu de ce groupement d'esprits. J'aurais eu des cordes vocales qu'on m'aurait entendu par delà les autres plans tellement je fut terrifiée. Avec tout le courage que je n'avais pas je me mis à fuir sans trop réfléchir où j'allais. Dans la panique je me rapprochai du plan physique me rendant l'air ondulant là où je me trouvais. Je m'en rendis compte seulement la peur apaisée.
Quelle sensation étrange d'être tiraillé par l'appel du corps sans pour autant s'y retrouver happer. Mais surtout je pouvais deviner les formes qui composaient le monde physique, il m’était enfin possible d'associer une âme à un corps et deviner laquelle traumatiser. Traumatiser... J'étais entouré d'esprits traumatisés. Seul quelques uns agressifs ne l'étaient pas, surement des agresseurs. Les formes floues du monde physique me permit de distinguer un être blanc entouré d'attaquants. Je tendis un main vers l'être avant de réaliser que ce geste ne servait à rien, avais-je au moins une main en tant qu'esprit? Après tout... Pourquoi pas? Je n'avais pas de forme physique pour fixer mon apparence, avec un peu d'imagination je pouvais peut être...

M'enfermant sur moi-même pour mieux me concentrer, mon imagination prenait forme et à la place d'une tache ondulante dans l'air un cobra apparut. Tournant la tête pour voir où était les être à effrayer je constatais que mon apparence était trop grande et que mon museau se trouvait dans le plafond... Après quelques essais je réussis enfin à prendre une taille raisonnablement grande pour fixer les esprits de ces chers envahisseurs. En tant qu'esprit j'étais tout ce qu'il y avait de plus intangible, je ne risquais donc plus grand chose, à moins d'un chaman dans les parages. Le seul problème et que je ne pouvais pas leur faire grand chose non plus... L'avantage que j'avais par rapport à avant, était que je voyais quels esprits embêter et auxquels susurrer des idées de révoltes. Bon des idées de révolte c'était bien quand on pouvait se mouvoir.... Il ne me restait plus qu'à attaquer avec des visions... Il y avait plus efficace comme attaque mais qui ne tente rien à rien, non? Le problème est que pour le coup il fallait une bonne grosse illusion pour tout se beau monde, ça n'allait pas arranger l'état désastreux des prisonniers...

Ayant bien analysé les lieux malgré leur état flou je repris une forme basique d'esprit pour éviter de perdre inutilement de l'énergie et commença mon manège. Peu à peu les êtres dans le magasin se mirent à voir les armes à terre et les objets les plus proches s'envoler pour former un être de bric et de broc. La marionnette resta un temps inanimé le temps que je stabilise l'illusion pour tout se beau monde. J'avais l'impression que mon esprit allait éclater pour se fondre dans l'esprit des autres tellement j'étais concentrer à inspirer cette illusion à tout les êtres dans la salle. La marionnette se mit brusquement à se mouvoir avec des mouvements désarticulés et souples vers les envahisseurs.

Mes forces dégringolaient à une vitesse vertigineuse, je n'allais pas tenir bien longtemps... Il y avait trop d'esprits à manipuler... Peut importe, je m'étais lancé dans cette idée folle je n'allais pas m'arrêter maintenant. Je n'avais plus qu'à espérer que l'illusion ne serait pas repérée tout de suite et qu'elle tiendrait assez longtemps pour que les prisonniers et l'être blanc se sauvent. Pour cela il ne fallait surtout pas que la marionnette se face toucher... Enfin se face traverser, ni qu'une nouvelle personne n'arrive dans les environs pour voir des hommes combattre contre le vide...
Ophyde
Ophyde

Féminin
Messages : 345
Expérience : 672
Métier : marchande : potions, herboristerie

Feuille de personnage
Niveau:
Raid aérien Left_bar_bleue24/40Raid aérien Empty_bar_bleue  (24/40)
Race: Lamia
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Raid aérien Empty Re: Raid aérien

Message  End Walkers Ven 15 Mar 2013, 10:21

Le chaos commençait à régner et la corruption à s'installer dans l'étage du donjon. L'erreur de débutant au début n'avait pas gêné Nightmare mais l'avait vite agacé! S'apprêtant à aller expliquer à Focus comment marcher sans jambes. Le pas de la créature est puissant, lourd... Le sol craque non pas sous son poids mais sous la force qu'il met dans l'écrasement de ses pieds sur la roche. Soudain, un, deux, trois, quatre, cinq obstacles! Cinq combattants contre lesquels Nightmare grogne, frappant sa lame au sol comme une intimidation guerrière. Les étincelles qu'elle créait étaient inquiétantes... Le son provoquée par l'épée semblait être de l'acier mais pourtant, c'était bien plus. Si il avait été aussi vantard que son camarade Town, il aurait conter la légende de cette épée mais pour l'instant, il voulait simplement conter un démembrement avec explications visuelles!! Il est toujours à frapper sa lame au sol, à des intervalles de deux ou trois secondes

"YOU CANNOT CONTAIN MY WRATH! NO ONE CAN!! GET OUT OF MY WAY!!"

De sa voix d'outre tombe, il avait râlé ses menaces avec violence et haine dans sa langue. Un langage étrange n'est-ce pas? On ce demande d'où ça vient... Empli de cette colère furieuse, il remarque néanmoins que ces êtres ne comptent pas bouger. Soit! Il lance l'assaut!! Une des créature eut la même idée mais ne prit pas en compte la facilité déconcertante avec laquelle cette armure animée maniait l'épée. C'est pourquoi, le pauvre, se fit balayé d'un puissant revers du plat de la lame, s'envolant par la vitre brisée par l'arrivée de l'armure. Le mouvement exécuté, il lève l'imposante lame pour l'écraser violemment sur sa seconde victime qui esquive habilement. Un nouveau revers tente de la trancher en deux mais le petit monstre esquive encore. Profitant de cette concentration sur son camarade, une attaque surprise est tentée... Et vite contrée! La main mutante à trois griffes de l'armure saisit l'assaillant pour le briser d'une seule poigne d'acier. Il lance le corps sur les deux autre et en revient à ce dérangeant monstre si agile. Il esquive chacune des amples attaques de Nightmare avec beaucoup d'efficacité... Jusqu'à ce qu'il soit frôlé une première fois. Une deuxième, une troisième... La cadence des attaques augmentaient et lorsqu'il le remarqua, il tenta un vif bond en appuyant ses pieds au sol une seconde. La seconde de trop! La pied armuré du golem s'écrase sur la cheville de la créature, la bloquant ainsi vu la forme des ces dernières. Il frappe ensuite une première fois pour arracher un bras et l'épaule. Le coup suivant trancha le torse en deux dans une diagonale nette et le dernier coup à la verticale qui avait bien tranché le sol avait bazardé une flopée de chair et organes sur le sol. Plus que deux créatures. En les voyant à une distance assez raisonnable, il ne pouvait pas les atteindre... Il pousse alors un violent râle guerrier qui fait trembler les murs du donjon!! Frémissant de terreur mais restant fiers et droit, un des deux ennemis était pattes griffues nues, au sol... Et il râla de douleur. En tentant de soulever son pied, la chair de ce dernier s'était mise à fondre et coller au sol, comme une cuisson excessive. Un rire sadique se fait entendre. Venant de l'armure, elle lance une course effrénée vers eux! Le second retire ses bottes et bondit de côté alors que l'autre tente de se décaler. Il tombe alors à genoux, puis sur le ventre... A-t-on besoin de dire la suite? Sa chair colle aux pavés de roche qui font une parfaite plaque. Perfection brisée par une lame qui s'abat violemment sur le crâne de la victime pour le fendre en deux. Il regarde son dernier obstacle au combat final qui l'attend. Il se contente simplement de serrer le manche de son arme dans sa main. La lame d'ailleurs devient de plus en plus rougoyeante. Une lueur aveuglante s'en échappe... Et là il frappe! Un grand coup dans le vide qui envoie une onde orange claire qui frappe la pauvre bête en son centre. Le corps heurte le mur et quand il retombe, seul les bras sont intact. Le reste n'est plus qu'un squelette qui se ratatine sur lui même dû au poids de la chair fondue qui croule sur lui.

Combat terminé, Nightmare voit Focus. Il décide maintenant d'exécuter les ordres donnés. Il oriente sa main griffue vers le sol, cette dernière s'ouvrant. En son centre se condense toute la corruption produite nourrie par la mort et le sang. Donnant de l'élan à son bras, il lance cette condensation sur Focus pour tenter... De le tuer. Oui, tout connement. Mais le dragon n'est pas si mauvais. Il renvoie la sphère à la grande surprise de l'armure qui se décale de côté. En heurtant le sol, la condensation de tant d'énergie négative explose dans une violente déflagration de mauvaise énergie. L'armure? Elle valse. Elle repart par où elle est arrivé dans un râle de rage toujours aussi prononcé. Atterrissant plus loin encore que l'endroit d'où il était venu, il explose le sol à son arrivé mais se relève bien vite. Les deux parties de son corps se referment, signe qu'il ne comptait plus se battre... Il se calme. Sa respiration est toujours aussi lente et animale, inquiétante... Il regarde le donjon. En se tournant, il décide qu'il n'a plus rien à faire ici. Peut-être que la victoire de Focus lui semblait assurée? Qui sait? En tout cas il part, laissant derrière lui les mauvais souvenirs de cette haine terrifiante qui hantera à jamais les couloirs de cet étage.

Qui était-ce? Pourquoi cette intervention pour une seule et unique tentative? Que de questions qui resteront pour l'instant sans réponses...


Dernière édition par End Walkers le Lun 25 Mar 2013, 12:12, édité 1 fois
End Walkers
End Walkers

Masculin
Messages : 8
Expérience : 102

Feuille de personnage
Niveau:
Raid aérien Left_bar_bleue40/40Raid aérien Empty_bar_bleue  (40/40)
Race:
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Raid aérien Empty Re: Raid aérien

Message  Focus Naviento Dim 17 Mar 2013, 16:35

Le lycanthrope laissait enfin s'exprimer sa part de bestialité, esquivant habilement le coup d'épée de Focus avant de prendre un posture bien plus adaptée à sa nature. Il se positionna sur quatre patte, comme l’animal auquel il était affilié si ce n'était sa statue bien plus imposante... Et il fit preuve de sa sauvagerie, bien loin du comportement qu'il avait sous sa forme humaine, se lançant à l'assaut du dragon avant que ce dernier n'arme un nouveau coup ou puisse se remettre en garde. En quelque bond il avait atteint sa proie, qui se retrouvait à sa merci... Enfin se retrouverait s'il ne s'agissait pas du patriarche des Naviento qui encaissa l’impact de la masse du loup sur son épaule, sans même broncher. Le fauve commença ensuite à user de ses griffes et de ses crocs sur les lanières de cuir rattachant ses plaques de métal. S'en prendre à ces attaches était la manière la plus sure d'exposer la peau du dragon, mais encore faudrait elle percer cette dernière... Et surtout que le principal intéresse vous laisse faire.Or Focus n'était pas assez sot pour laisser son adversaire agir à sa guise... A vrai dire sil savait même exactement comment retourner la situation à son avantage. Pour se faire il relâcha son épée, bien trop lourde et grande pour lui être utile dans un pareil combat au corps à corps, puis empoigna le bras du loup, l'empêchant ainsi de s'éloigner, de profiter de sa vitesse...

Trois des plaques de l'armure du dragon était tombé au sol dans un tintement qui raisonna clairement dans la pièce, mais ce ne fut rien comparé au son brutal, mêlant le bruit que provoquait ordinairement un choc quelconque et le craquement des ossements quand focus Naviento plaqua avec tout sa force le lycanthrope contre le mur. Oh ce dernier pouvait tenter de mordre, de griffer, mais cela ne servirait à rien. le dragon le tenait à bout de bras, et tout ce qu'il pouvait faire c'était éraflé ses plaques de métal. Le loup-garou avait un peu distrait Focus, mais s'en était fini maintenant. Cependant le seigneur noir ne le tua pas, ce serait se montrer clément et lui donner l'opportunité de se battre à nouveau, d’autant plus qu'n être tel que lui ne craindrait pas l'absence d'armes. Cependant cela lui rendait ses membres d'autant plus précieux... Et ce fut donc avec un sadisme évident que le dragon plaqua le lycanthope au sol, pour le relâcher, un instant... mais trop court qu'il puisse réagir, profiter de cette liberté, empêcher que se jambes soit brisée sous les deux coups habiles et brutaux du dragon qui frappa de son pieds avec toute sa masse et celle de son armure sur les genoux de son opposant qui ne purent résister à une telle pression et cédèrent. Son opposant devait déjà être dans un piteux état suite au premier impact, mais désormais c'était une évidence qu'il était hors d'état de se battre. Focus lui adressa un sourire narquois, s'il était encore conscient, puis se baissa pour ramasser son épée et se tourner vers l'ingénu... C’était à son tour.

Cependant à peine faisait il cela qu'il était témoin du sort immonde dont était frappé ses hommes. Contrairement à ce qu’on aurait pu pense l'armure ne les avait pas massacré à l'aide d’une quelconque habilité maritale ou par la puissance physique, mais par un sortilège atroce, qui répugna même le seigneur noir qui eut une mimique de dégoût alors que le dernier de ses soldats s'étant opposé à l'intrus fondait littéralement sous ses yeux... Ils n'éprouvaient pas de regrets quant à cela et encore moins de peur, estimant qu'il serait capable de résister à pareil chose, juste une rage intense à l'égard de cet impudent qui lui compliquait bien la tâche...Et qui no'sa même pas faire face à son courroux, fuyant tel de dernier des lâches, de telle manière que le seigneur noir ne pouvait se risquer à le poursuivre. Il tenta de se calmer en songeant qu'après sa victoire sur Oni retrouver un tel être serait une tâche aisée... Mais à vrai dire il fut obligé de déverser sa rage sur quelque chose, le plus proche... Et ce fut le lycanthrope, étendu à côté de lui qui en paya les frais, la lame de Focus transperçant sa cage thoracique et l'achevant sur le coup... C’était quelque part stupide de la part du seigneur de guerre ,amis tant pis, il valait mieux cela que de laisser sa haine s'accumuler. Après ce...Sacrifice nécessaire le dragon se tourna vers le reste de se hommes et les prisonniers... Ils pourraient continuer leurs routes, mais ils n’étaient plus assez nombreux pour escorter leurs otages convenablement s'il devait y en avoir d'autre. Bien sûr lui même pourrait s’occuper à lui même de al vermine qui demeurait à cet étage, d’autant plus qu'il ne s'agissait nullement de combattant. Cependant cela n'avait que peu d’intérêt, il serait surprenant que les civils trouvent le courage de les prendre à revers et même si c’était le cas ils ne seraient pas une grande menace. Il allait falloir se contenter de la poignée de prisonniers qu'ils avaient... Au pire le sort des autres attendraient plus tard.

"On rejoint les autres à l'escalier au plus vite... Quand à vous vermine, le moindre cri, la moindre tentative de fuite...Et le sort que j'ai infligé au lycanthrope ne sera rien comparé à celui que je vous réserverai."

Ils reprirent leur marche, car selon le plan il y avait une bifurcation qui leur permettrait de rejoindre l'escalier où devaient se réunir les différent groupes. Se faisant ils passèrent devant un panier de fruit, une offrande de la part des civils, qui arracha un sourire à Focus.

"Oh... Que c'est gentil de leur part de se soumettre..."

Sa voix était ironique et ceux qui ne l’avaient pas compris le surent dès qu'il écrasa le plateau et la plupart des fruits sous sa patte en clamant.

"Mais seuls les faibles se soumettent... Et les faibles doivent mourir."

Bien entendu les soldats de Focus se gardèrent bien de lui dire qu'ils lui étaient soumis et continuèrent la marche sans mot dire, cherchant à rejoindre les escaliers et pour cela bifurquant avant d’atteindre le lieu où les réfugiés s'étaient abrités, ces derniers étaient saufs, du moins pour le moment.


---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le coup du harpie menant la troupe avait atteint sa cible à la perfection ,frappant une des pierres magique que tenait la banshee et provoquant ainsi une réaction e n chaîne. Bien sur ce ne fut pas sans quelques malheureux conséquence, tel le trépas d'un prisonnier, ainsi que celui d'un des assaillants qui s’étaient trop approchés, mais à vrai dire il s'en moquait. seul comptait le trépas de cette rebelle et l'exemple que cela donnerait aux autres prisonniers... Et de fait il voulut s'en assurer sur le champs s'élançant vers le lieu où se trouvait la revenante,. L’endroit précis lui même était couverte par une épaisse fumée qui l’empêchait de savoir quel était l'état de sa proie, mais il était probable qu'il soit des plus piteux. Il s'enfonça ainsi dans le nuage de fumée, arrivan à l’emplacement exact où était la banshee, un poignard à la main dont il s'apprêtait à faire usage sur le champs... Mais à vrai dire ce qu'il aperçut l'estomaqua une seconde, une seconde de trop qui l'empêcha d'agir, bien que cela n'aurait aucune importance. Une seconde explosion, plus brutale encore, frappa la pièce, dispersa l’illusion du golem sous les rafales arcaniques dues à la destruction des objets enchantés, causant une grande douleur chez tout les individus un tant soit peu sensibles aux perturbations magique et enfin tuant deux autres des assaillants et trois des prisonniers. Et pour ne rien arranger un être, un golem, se Constitua avec les débris causé par l'explosion, menaçant les assaillants restants avec ses amples bras. Phylas poussa un cri de terreur par ailleurs, mais pris d'un accès de panique ou de courage un d'entre eux se jeta sur la créature... Et la traversa de part en part, trahissant la nature d’illusion du golem et soulevant finalement une hilarité un peu tendu parmi les assaillants.

Le seul point positif pour les assaillants était que leurs otages étaient tout aussi effrayés qu'eux et que de fait aucun, parmi les quelques survivants, ne profita de l'occasion pour tenter de s’enfuir ou de lutter. D’autant plus que ce fut un de assaillants qui se ressaisit le premier, un autre harpie, Sysulph

"Ressaisissez vous les couards ! Faut dégager d'ici avant que de ces vermines aient une mauvaise idée...Ah et faites leurs comprendre qu'ils ont pas intérêt à recommencer."

Prenant le contrôle du groupe Sysulph ne fit dans le fond que lui donner un semblant d'ordre sur fond de brutalité, les sbires de Focus molestant les prisonniers, qu'on veilla cependant à ne pas tuer, avant d'enfin sortir de la boutique à la hâte, emportant les prisonniers dans un piteux état vers leurs point de rendez vous. se faisant ils croisèrent les survivants du groupe qui était parti vers les tavernes et après des échanges succins et embrouillés ils avancèrent côte à côte sans réellement savoir ce qui leur était arrivé mutuellement...
Focus Naviento
Focus Naviento

Masculin
Messages : 67
Expérience : 511

Feuille de personnage
Niveau:
Raid aérien Left_bar_bleue1/40Raid aérien Empty_bar_bleue  (1/40)
Race: Reptile
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Raid aérien Empty Re: Raid aérien

Message  Shkeil Lun 25 Mar 2013, 11:00

Sa technique marchait à la perfection... Si Focus avait réagit de manière conventionnelle. Au lieu de s'accrocher à son épée devenue inutile à cette distance, le dragon la lâcha et agrippa le bras du lycan, le pénalisant dans ses mouvements. Toutefois, son but premier était atteint: des pièces de l'armure étaient à présent à terre, mais la Bête ne put en profiter avant de se faire plaquer violemment contre le mur.

Sonné, il reprit ses esprits quand il se retrouva au sol au moment où Focus lui détruisait les genoux, ce qui arracha au lycan un hurlement de douleur immense tandis que ses jambes formaient un angle improbable. Les genoux en miettes, il ne pouvait plus s'en servir.

Toutefois, cela n'éteignit pas la haine qui animait le regard du garou, au contraire. Il était contrarié car il était forcé d'attendre, mais ne put retenir un sourire quand il vit Focus se désintéresser de lui, l'estimant à juste titre hors de combat, mais pour une durée bien moindre que ce qu'il pensait. Quand il partirait, il lui suffirait de quelques minutes pour être à nouveau sur pieds.

Mais le dragon se retourna à nouveau vers lui avant qu'il puisse faire quoi que ce soit, en après avoir pris son épée lui planta dans le torse, détruisant sa colonne vertébrale au passage. La Bête coupa sa respiration, la haine quitta ses yeux et sa tête retomba lourdement sur son cou, entrainant tout son corps sur le sol quand la lame le libéra. Quelques instants plus tard, la poussière remplaça sa chair et s'envola pour ne laisser aucune trace autre que le sang qui avait coulé.
Shkeil
Shkeil

Masculin
Messages : 477
Expérience : 360
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
Raid aérien Left_bar_bleue25/40Raid aérien Empty_bar_bleue  (25/40)
Race: Beastman
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Raid aérien Empty Re: Raid aérien

Message  Ophyde Mer 19 Juin 2013, 16:52

L'illusion fut rapidement brisée. Enfin c'est l'impression que j'eus : d'avoir à peine l'eus mise en place qu'elle était déjà disparue. Peut être étais-ce un manque d'évaluation de mon énergie? Non, quand on évaluait mal son énergie on en mourrait, pas le pouvoir qu'on utilisait... Peut importe, elle était brisée je n'avais plus rien à faire là. Je ne m'attardais même pas pour vérifier si mon intervention avait été utile ou non. Je préférais rejoindre au plus vite mon corps avant d'être coupé de celui-ci. Le seul avantage qu'il y avait au fait que l'illusion ce finisse plus tôt que prévue et qu'elle ne m'avait pas tout pompé. Ainsi pouvais-je repartir rapidement en suivant le lien qui me maintenait au monde physique.

Une fois mon corps retrouvé, les sensations physiques m'assaillirent : les deux bougies en face de moi devinrent aussi chaudes que le sable du désert en plein méridien, leur lumières m'aveuglèrent aussi bien que si j'avais regardé le soleil directement; les pierres froides et gravées me donnaient des impression de gelures au niveau des écailles; l'odeur des épices, des herbes et des poules mélanger failli m'assommer tout du moins vomir; le sol tremblait comme s'il était en colère au moindre petit pas de mes rats. Je m'enroulai sur moi même en fermant les yeux pour arrêter ces effets d'être séparé de mon corps depuis un certain temps.

A peine avais-je fermé les yeux qui bruit me fit me lever en sursaut. Un client toquait à ma porte. L'instinct me fit vite prendre le visage de l'éternelle marchande de la précipitation pour ouvrir la porte, jusqu'à que le client soit reparti satisfait. Alors seulement je remarquais les courbatures qui parcourait mon corps d'être rester trop longtemps dans la même position. Je m'en retournais vers la fenêtre la plus proche pour constater que le soleil venait de reculer dans le ciel. Hmmm... Soit j'étais dans une bulle hors du temps et celui-ci reculait ou avançait à sa guise soit j'avais dormi au moins une journée. J'optais pour la première idée plus intéressante avant de réaliser que je risquais de devoir me refaire en boucle l'attaque du donjon... Bon, la deuxième solution était meilleure... Surtout que... Et mais! S'il y avait eu un client qui passait comme si de rien n'était c'était qu'on avait gagné!

Je partis vers le poulailler fêter cette pas si mauvaise nouvelle tout en profitant pour faire taire mon ventre.


HRP:
Ophyde
Ophyde

Féminin
Messages : 345
Expérience : 672
Métier : marchande : potions, herboristerie

Feuille de personnage
Niveau:
Raid aérien Left_bar_bleue24/40Raid aérien Empty_bar_bleue  (24/40)
Race: Lamia
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Raid aérien Empty Re: Raid aérien

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum