My Life as a Dungeon Keeper
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Promo Nike : -25% pour 2 articles achetés
Voir le deal

Seconde Chance

Aller en bas

Seconde Chance Empty Seconde Chance

Message  Crocs noirs Ven 15 Fév 2013, 10:33

Assis seul dans une sombre pièce depuis laquelle i ln'avait guère bougée depuis le ocmmencement du tournoi et qui lui servirait tout à la fois de domicile que de lieu de travail durant toute la durée de ce dernier, Crocs noirs demeurait assis dans un fauteul. Il était entouré de seize sphères qui gravitaient autour de lui, elles lui servaient à garder un oeil sur chacun des participants... Mais sept déjà s'était éteinte, celle devant suivre les perdants, par ocnséquent il était aisé de deviner que, présnetement, il n'y avait plus qu'un seul combat en cours... Et la vitesse à laquelle cette manche se concluait satisfaisait grandement le ruffian. Il ne s'agissait pas d'une de ces ocmpétitions où il avait misé sur un des combattants... Non ici il avait misé tout sur chacun d'entre eux et au final il fallait juste qu'il n'en reste qu'un, un vainqueur, le meilleur... C'était la seule chose qui comptait et la seule contrainte était le temps, ibne qu'il ignorait totalement combien il lui en restait.

Par conséquent quand le combat qui se déroulait s'acheva enfin il se releva brusquement, faisant s'éteindre la sphère du dernier perdant puis  usa d'un artéfact, jsute à côté de lui, qui lui permettait d'entrer en contact avec ses hommes. Il s'adressa à seize d'entre eux, qui n'attendaient que son signal pour agie et qur, sur le champs, se servirent d'un sortilège pour se téléporter auprès des participants, un pour chacun , peu importait qu'ils se soient éloignés ou non du tournoi, la chose qui leur permettait de les rejoindre ayant été lié à l'individu qu'ils devaient prendre en cahrge. Par cela il fallait comprendre qu'à chacun ils proposèrent des soins, qu'ils étaient à même de décliner cela s'ils laissaient leur orgueil gourverner leur bon sens, bien que cela soit peu probable, d'autant plus pour les perdants qui n'étaient pas non plus en état pour telle caprice... Ni même pour empêcher l'homme de main se chargant d'eux les téléporter en un autre autre endroit, alors que ceux chargés des vainqueurs, une fois les soins accomplis ou refusés se téléporter à nouveau, tous n'ayant nullement parler aux participants pour une autre sujet que la guérison, certains cas nécessitant un soins particulier après tout.

Ainsi les vainqueurs  purent reprendre leur chemin, indemne, jusqu'au prochain lieu de combat alors que les perdant, guéris mais affaibli ,étaient amenés à une salle, à l'extérieur du donjon toujours, afin d'éviter d'attirer l'attention d'Oni, mais où crocs-noirs, qui s'était également téléporté se trouvait également, ayant abandonné l'observation des vainqueurs, doutant que dura leurs trajets il leur arrive quoi que ce soit de graves ou auxquels cas... Et de toute manière les risques encourus lors des déplacements faisaient parti du tournoi et de ce qui déciderait de qui serait les vainqueurs. une chose était certaine pou le ruffian, c n'était aucun de ceux qui étaient en face de lui, néanmoins il leur laissait une chance de récupérer la récompense promise, ou tout du moins en partie.

"... A vous... Qui avaient été défait par votre opposant et avec vu vos espoirs perdus... je vous offree la chance de voir ces derniers se réaliser, mais il ne s'agira pas d'une compétition, mais d'une mission, sans autre règle qu'accomplir le but qui vous sera donné et qui vous fera courrir de nombreux dangers... Je vous laisse donc le choix... Abandonnez tout et je vous ramènerai au donjon ou accepter, afin d'emporter votre mise, et alors je vous dirai en quoi consiste votre tâche..."


======================================================


... Ils n'avaient été que deux à acceptés son offre, tous les autres avaient préférés revenir au donjon... Pour autant Cros noirs était satisfait, ils s'étaient attendu à un refus massif, par criante de ce qui adviendrait ou par dépit d'avoir perdu, mais il y en avait deux, suffisamment désireux de remporter la récompense promise, ou tout du moins une partie au début de ce tournoi, pour s'avancer, accepter son offre, sans savoir ce qui les attendait... Le ruffian attendit quelques secondes pour savoir si l'exemple que montrèrent les infernales allait en motiver d'autres, mais ce ne fut pas le cas. Il fit alors ouvrir un portail ou les perdants refusant son offre devaient partir, inutile de préciser qu'ils ne se firent pas priés pour retourner à leurs demeures, tout en devant s'estimer heureux de s'en être sortis vivant au vu de la brutalité des combats.

Une fois qu'il fut seul avec les infernaux Crocs noirs s'avança vers eux, sans craindre les moindres représailles, de toute manière s'ils tentaient quoi que e soit contre lui, cela serait vain. Il avait pris ses précautions... Puis une fois qu'il arriva en face d'eux il prit la parole d'une voix assez grave.

"Vous acceptez donc le second contrat que je vous propose...Alors en voilà les modalités, mais avant une petite leçon d'histoire. Comme vous le savez peut être il y a dix ans un conflit a secoué le continent, il s'agit de la guerre de l'arcane. Ce conflit fut un des plus rapides qu'il ait été donné, ayant été conclu en environ deux mois, avec la défaite de la cité de Balmor et l'annihilation de tous ses habitants, au profit d la ville d'Astran et du clergé. Pourquoi cet affrontement ? Tout simplement parce que Balmor était une ville de magicien qui abritait de nombreuses créatures, ce que l'église voyait d'un mauvais œil. Conscient de l'opinion du clergé les mages invoquèrent de nombreux démons pour assurer leur protection. Ce fut une erreur qui enclencha l'engrenage de la guerre, la ville d'Astran, sa "voisine" la plus proche se sentit menacé et bien que non assujetti au clergé il fut assisté par ce dernier dans cette guerre, qui en plus d'être brève fut des plus meurtrière, entrainant l'extermination de la quasi-totalité des mages, mais également la perte de nombre des secret de la ville..."

Il prit alors un instant pour laisser aux démons le temps de comprendre exactement ce qu'il évoquait... De ce qu'il savait de Yeager ce dernier comprendrait très bien, quant à Mephisto...Et bien c'était un peu plus délicat à deviner, mais après tout ce n'était que des détails...Et il lui fallait entrer dans le vif du sujet.

"Mais certains d'entre eux dorment encore, ou sont encore actifs, en dépit de l'absence des mages... Or un d'entre eux est sur le point de se rompre. Il s'agit d'un rituel, j'ignore quelle était sa fonction exacte, mais selon les informations que j'ai récolté s'il venait à être rompu les conséquences en seraient ...Désastreuse. Or sans mages pour l'approvisionner en énergie depuis dix ans ce dit rituel se fait de moins en moins puissant. Vous le comprenez sans doute déjà, votre quête consistera à maintenir ce rituel... Cependant je doute que vous connaissiez comment faire, contentez-vous donc de frapper le centre des symboles incantatoires avec ceci..."

Il leur tendit un bâton, un de ses artéfacts...Si on connaissait un tant soit peu le hors-la-loi on se doutait aisément que la situation devait être grave pour qu'il accepte de se défaire d'un de ses objets de puissance.

"Ne tentait rien d'autre sur ce rituel, juste frappez le sol avec ce bâton... Pour la localisation des symboles cabalistiques, j'ai appris qu'elle se situait dans ce que les mages nommés la salle du destin. Quelle était s fonction ? Quelle est la localisation exacte, je l'ignore, ce serait à vous le trouver. Cependant je vous préviens, j'ai déjà envoyé des hommes avant vous à ce sujet et si je fais appel à vous...C'est qu'ils ne sont pas revenus. Par ailleurs je ne connais rien des dangers qui vous attendent. La raison est tout simplement que la zone autour de Balmor, dans un vaste périmètre, est sujette à des perturbations magiques, qui empêchent toutes communications télépathiques, ou téléportation vers l'extérieur... Hormis avec ceci, pour le second point."

Il tira un objet d'une de ses besaces et le lança à Mephisto. Il s'agissait d'une espèce d'encensoir doré, où luisaient quatre gemmes de couleurs différentes, rouges, vertes, bleu et jaune.

"Il s'agit d'une balise de téléportation...Cela permettra aux perdants à venir de vous rejoindre sans difficultés en dépit des perturbations, à condition bien sûr qu'ils acceptent la mission... Croyez-moi il vaut sans doute mieux que vous soyez le plus nombreux possibles et ne vous en faites pas, la récompense ne sera pas partagée en fonction du nombre de participants... Ah dernier conseil, cet objet s'ouvrira quand une personne sera en train d'être téléporté, éloignez le de quelques mètres de vous dans les secondes qui suivent, sans quoi il peut y avoir de malheureux incidents..."

Il s'éloigna alors de quelques pas, non par crainte, mais... C'était nécessaire pour la suite.

"Donc à cause des perturbations magique vous serez téléporté près du village de place-morte... Je ne saurai trop vous conseiller d'y séjourner au moins une nuit. Ne serait-ce que pour vous reposer, mais également pour obtenir quelques informations sur les environs... bien sûr vous pouvez faire fi de mon conseil, amis quoi qu'il en soit..."

Bien sûr il était au courant de détails qu'ils ignoraient, mais il n'était pas nécessaire de distraire leur esprit avec plus de détails que nécessaire, au pire ils les découvriraient bien eux même...

"Il est temps pour vous de partir."

Il tapa alors dans sa main droite, où il avait saisi un petit objet, et alors s'ouvrit un portail juste derrière Yeager et Mephisto qui, comme celui qui les avait amenés au tournoi, les happa sans qu'ils puissent résister. La raison pour laquelle Crocs noir s'était reculé... Et il lâcha un soupir alors qui revenait dans sa cache, s'assoir sur le siège autour duquel flottaient encore huit boules de cristal qui lui permettait de suivre la progression des huit participants du tournoi restant. Le succès de cette mission n'était pas obligatoire, mais préférable si le plus fort ne se montrait pas à la hauteur de ses espérances...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les deux démons furent téléportés plus ou moins abruptement sur une terre meuble couverte d'herbes. Les environs directs paraissaient plus ou moins accueillants. De tout côté s'étendait la plaine, mais au nord-est on pouvait apercevoir que la terre était calcinée, meurtrie, et à l'est et au sud il y avait deux routes. L'une, s'étirait jusqu'à l'horizon et rien n'indiquait où elle menait, l’autre par contre menait à un hameau, surtout visible de par la fumée qui montait des cheminées. Largués au milieu d'un pays dont ils ne servaient rien et avec des indications minimes le choix de la destination était laissé aux deux démons.
Crocs noirs
Crocs noirs

Masculin
Messages : 119
Expérience : 1170

Feuille de personnage
Niveau:
Seconde Chance Left_bar_bleue25/40Seconde Chance Empty_bar_bleue  (25/40)
Race: Angel
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Seconde Chance Empty Re: Seconde Chance

Message  Invité Dim 12 Mai 2013, 10:55

[ Bon bon bon, RP enfin posté! Mais voilà quoi, comme je l'ai dit faire le RP en mode solo, c'est pas vraiment ma tasse de thé, donc pour les idées... J'viens de faire plus des trois quarts là et le voilà terminé! Pas vraiment le temps pour la correction, j'me prépare pour mon voyage pour le pays du thé et de la pluie!]


Suite à ma… Cuisante défaite, j’avais accepté le contrat de ce Crocs Noir, l’organisateur du petit tournoi. Je m’avançais vers ce type, suivit de prés par l’infâme docteur. Je jetais un coup d’œil derrière moi. Personne d’autre n’osait s’avançait pour espérer gagner ne serait-ce qu’un centième de la récompense ! Moi j’en ai besoin ! Il ouvrit une faille pour les autres, une fois partit, Cros Noir se plaçait en face de nous. Pour une raison quelconque, je percevais mal le physique du type, je pouvais par contre facilement dire qu’il est plutôt grand et assez musclé ! Bref… Il commençait à faire de l’histoire… MAUVAISE IDÉE AVEC MEPHISTO! Les seules histoires qui l’intéressent sont celle qu’il peut lire dans un vrai bouquin! Ou celle qui doit écrire pour son journal de Chroniqueur… Chose qu’il n’a pas encore commencé au bout d’une centaine d’année ! Qui sait cela allait peut être lui laissé l’occasion de commencer ? En fait, deuxième mauvaise idée, je n’ai pas sur moi le livre et plus d’encre chez moi ! Donc cela allait attendre plus tard. Pendant qu’il parlait, mon esprit semblait quitter mon corps, métaphoriquement. Je me mis à rêvasser sur le combat que j’avais fais, les possibilités qui m’avaient échappé.

Je fus ramené à la réalité. L’homme parlait de ce qu’on allait faire. En somme, on devait remettre à jour un rituel en frappant le sol avec un bâton ? Facile, si seulement on pouvait connaitre l’emplacement de cette salle du destin. L’homme me lançait quelque chose qui ressemblait à un encensoir. Je le tournais un peu dans tous les sens pour tenter de découvrir à quoi cela allait bien pouvoir nous servir. Visiblement, rien ne le différenciait des autres encensoirs, hormis ses couleurs… C’est pas du toc ? Yeager pris le bâton. Crocs Noir expliquait que ce que j’avais dans les mains étaient une balise de téléportation. J’étais en train de me demander… S’il y avait déjà eu une équipe d’envoyé, pourquoi ne pas l’avoir donné à eux pour qu’on puisse reprendre où ils en étaient ? Bah, je me taisais, au pire maintenant que c’est fait ! Une autre faille s’ouvrit derrière mon partenaire et moi-même. Celle-ci nous happa.

Je me réveillais, étendue sur de l’herbe. Le ciel avait une teinte orangée. Je me relevais et regardait au alentour. D’un côté on pouvait apercevoir des terres sombres, meurtrie et saccagé. C’était là-bas qu’il nous envoyé ? Sympa l’accueil ! J’aurais largement préférer qu’une armée de maid arrivent pour me servir ! Dans le sens opposé, de la fumée s’élevait d’un patelin, pas très loin d’après une estimation rapide. Je regardais le sol, le doc était là, encore dans les vapes. Un sourire malsain se dessinait sur mon visage. Je mis un grand coup de pied dans ses côtes, histoire d’être sur de bien le réveiller. Je pus entendre distinctement un « Aie ! Bordel ! ». Il se levait et jetais un regard noir sur moi, le sourire malsain toujours présent, je lui demandais ce qu’on faisait. Il optait pour l’idée de l’organisateur. Aller faire un tour dans le village, trouvé un coin pour pioncer et aller chercher des informations. Je commençais à partir dans la direction du village, puis je me retrouvais nez contre le sol sans trop comprendre ce qu’il venait de m’arriver. Je levais ma tête pour la tourner en direction de Yeag. Il sifflotait. Je me retenais de lâcher un chapelet de juron, bah après tout ce n’était que vengeance non ?

Nous arrivions dans le village. Je regardais ma montre à gousset, que je sortis de sous de ma manche avec un léger mécanisme… Mais j’avais encore oublié que la montre n’était pas opérationnelle ! Je me maudissais encore de ne pas trouver le bon engrenage ! Comme le doc et moi sommes des démons, ou presque pour moi, nous ressemblons à des humains, du moins physiquement, donc c’était bon pour nous. Nous cherchions une auberge, le meilleur endroit pour récolter des informations, ainsi qu’une chambre ! Après une courte recherche nous trouvions l’endroit recherché. La soirée fut arrosée avec les habitants dans du coin qui ne se doutaient pas qu’il y a avait deux démons qui dormaient sous leurs toits !

Je me réveillais avec un mal au crane et une sensation de brulure sur la joue gauche… Qu’est ce que j’avais fait ? A part boire comme un trou sans fond tout en faisant des blagues vaseuses, en oubliant bien sur de chercher des renseignements sur cette ancienne ville magique… Je m’habillais en prenant mon temps, de toute façon je n’avais pas trop le choix à cause de mon état ! Ainsi préparé, je sortis de ma chambre en titubant un peu et quand je tentais de descendre les escaliers pour me rendre à l’accueil, c’était limite si mes pieds ne se faisaient pas des balayettes entre elles ! Une fois arrivé au rez-de-chaussée, la serveuse se plantait en face de moi et me demandait si je regrettais quelque chose. Je me demandais qu’est ce que j’avais bien pus faire ! Je lui répondit que la nuit d’hier avait été remplacé par un grand troue noir ! Et je me pris un baffe, les picotements reprenaient ! Je commençais à comprendre, j’avais du faire une bourde hier avec la serveuse… Mais quoi ? Suite à la baffe, elle partit dans ce qui semble être la cuisine, les odeurs qui sortaient de la porte quand elle fut ouverte me rappelait de prendre quelque chose à manger ! Et peut être quelques provisions pour l’ancienne cité magique !

Je retrouvais Yeager qui m’attendait devant le comptoir, avec une sourire moqueur, il savait ce que j’avais fait hier soir, mais aucun mot ne sortira de lui concernant la serveuse ! Je lui demandais s’il avait découvert quelque chose, il me répondit qu’il avait trouvé beaucoup plus que moi, facile quand on ne cherche pas, il a pus rencontrer un démon qui traine dans le coin. Il à pus trouver quelque renseignement concernant la ville. En somme, beaucoup de ruine ! Mais étrangement, beaucoup de bâtiment encore debout son des bibliothèques, certains livres pourraient contenir des renseignements. Suite à cela, nous partions en voleur, ne payant pas car nous n’avions pas un sous ! On remarquait vite notre absence et nous fûmes poursuivit pendant un bon moment ! J’avais remarqué la serveuse qui tenant une fourche quand j’avais légèrement tourné la tête pour voir nos poursuivant.

Ils abandonnèrent notre poursuite une fois que nous avions pénétré les terres désolées de l’ancienne cité magique. Ils devaient avoir peur qu’une vielle malédiction s’abattent sur eux s’ils osaient mettre les pieds dans ce périmètres ! Bah, au moins on avait la paix pour un moment ! De là où nous nous trouvions, on pouvait nettement apercevoir les tours ainsi que le dôme principales qui se trouve au centre. Prenant notre temps, nous commencions notre marche.

La ville était…Mal en point ! Les pavés se trouvant au sil étaient tous ou presque à moitié détruit, les murs des bâtiments étaient presque fissurer de part en part ! Mais il y avait beaucoup trop de choses à raconter, cela me prendrais un peu trop de temps pour tout expliquer ! A notre stade de recherche, nous suivions le conseil du démon de l’autre village, c'est-à-dire chercher l’une des fameuses bibliothèques pour tenter de découvrir quelque chose !

Suite à quelques minutes d’exploration, moi et Yeager, trouvions l’un de ses immeubles presque détruit qui renferme peut être les clefs pour trouver cette fameuse tour ! On n’allait quand même pas aller à l’arrache dans le bâtiment central sans avoir une once d’information ! Même moi qui à l’air stupide sur les bords le sait ! Quelque chose se mit à vibrer dans mon sac, j’avais mis que de la bouffe à l’intérieur non ? Le posant à mes pieds, je fis une recherche intensive entre le jambon et le saucisson pour découvrir un encensoir en or… Pour le coup, j’avais complètement oublié ce qu’était cette chose, Yeager me rappelait en vitesse qu’il s’agissait d’un artefact qui permettrait aux autres participants qui ont perdue de pouvoir donner un coup de main ! Sortant l’objet à vive allure, il faillit d’ailleurs faire un vil plané, mais il fut réceptionner par l’un des mes mains d’ombres qui se prenait pour un joueur de base ball… Est-ce que mes invocations sont aussi stupides que moi ? Bah si c’est le cas, on n’est pas sortit de l’auberge ! Après l’avoir récupérer, je posais l’objet doré au sol, quelques secondes après, une faille s’ouvrir, des ombres s’avançait de ce trou. Moi et mon compagnon allons les accueillir à coup de jambon… Heu… De salutation !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Seconde Chance Empty Re: Seconde Chance

Message  Crocs noirs Lun 03 Juin 2013, 15:54

Comme convenu deux étrangers étaient arrivés au village de Place-morte... Ce que ses habitants avaient attendu si longtemps allait enfin se produire, pour leur plus grand bonheur. Bien sûr on pouvait légitimement s'interroger sur la raison de la certitude qu'ils avaient que ces individus soient bien ceux qu'ils avaient tant attendu. A vrai dire elle était fort simple et se résumer au fait que peu d'individus s'aventuraient dans les environs de Balmor et nul parmi eux ne faisaient un passage par ce village, tout simplement parce que c'était faire un détour par rapport aux buts des pillards, qui étaient la ville en ruine et le champs de bataille de la chute de l'arcane, mais également parce qu'il avait la réputation d'être maudit et que même si on pouvait y trouver vivre et repos le risque encouru était bien trop conséquent. De fait ceux qui étaient venus récemment, ces deux étrangers aux atours étranges, devait être ces visiteurs promis. Ce n'était pas pour rien qu’Esteran le démon, un des deux seuls enfants à avoir survécu il y a dix ans e cela, avait pris sa véritable forme et était allé à la rencontre des étrangers, qui cependant ne semblaient s'être rendu compte de rien. il n percevait pas les paroles qui accompagnaient le souffle du vent, ils ne semblait pas percevoir les légers frémissement qui faisait trembler les pierres de la place et s'intensifiaient quand on s'approchait de la statue. Non aux lieux de cela ils avaient juste écouté poliment le démon puis s'étaient rendu à la taverne où ils avaient fait un certains bruit...

Pour être honnête leur comportement avait été des plus déplacés et au vu de la manière dont ils avaient pris leurs aises les paysans prirent criante qu'au lieu de quitter le village au plus vite ils décident du demeurer...Et de fait, bien que ce soit ait sans l'intention de blesser, ils s'armèrent à les chassèrent du village, les poursuivant longtemps, jusqu'à être en vue de la ville... Il était dès lors inutile de les poursuivre plus avant, mais les habitants du village ne
rentrèrent pas immédiatement, car il était à vrai dire tout aussi nécessaire qu'ils soient aussi absents de leurs demeures, seul demeurant dans la bourgade Esteran et une fille, Marion, la seule adolescente du village, l'autre survivante qu'il avait protéger de la folie du responsable du massacre de place... Et les fantômes des victimes de ce dernier. En effet les victimes du porte-haine ne reposaient pas en paix, par un triste coup du sort, qu'il soit dû aux émotions ayant précédé leur trépas ou aux énergies magique libérés lors de la guerre de l'arcane leurs fantômes étaient restés lié à la place du village, ne pouvant la quitter et n'étant visible que des habitants de place-morne et par leurs descendants. Il n'en semblait pas pour autant malheureux, la voix dans le vent étant le son de leurs comptines qu'ils chantaient sans cesse et les tremblements affligeants les pierres étant les conséquences de leurs danses et de leurs jeu qui ne semblait s'arrêter, mais chacun en les voyant était envahi d’une mélancolie et avait l'impression que malgré cette façade joyeuse ils souffraient.

Et cela faisait dix ans qu’ils vivaient avec cela, plusieurs d’entre eux avaient songé à partir et tous ceux qui n’avaient pas d’enfants à l’époque l’avaient fait, mais ceux qui avaient vu la chair de leur chair se faire tuer sous leurs yeux et contempler désormais leur spectre n’avaient pas eu la force de quitter ce lieu de désolation, afin de ne pas abandonner leurs défunts enfants... Puis il y a quelque temps, trois mois environ, était venu cet homme borgne, surgi de nulle part, vêtu de vêtement noir et à allure inquiétante il fit une offre aux villageois. Des individus allaient venir, avec une mission, et les villageois devaient agir de manière à ce qu’ils se dirigent vers la ville de Balmor et les aider en cela en les conseillant voir même en les guidant, ce qu’ils avaient fait en les poursuivants, les forçant à fuir par les voies les plus sécurisées, là où les engeances engendrées par la guerre de la magie ne les
menaceraient pas , mais une fois qu’ils seraient entre les murs de la ville ils ne pouvaient, et ne devaient, plus rien faire pour eux, un artéfact leur avait été ensuite donné afin qu’il soit informé de quand cela se produirait et pour qu’il puisse seulement alors leur donner leur dû. L’artéfact accomplit visiblement son rôle, un portail s’ouvrant et l’individu à l’origine de ce pacte apparaissant brusquement en face d’Esteran, qui sans plus attendre s’interrogea ;

"Vous venez nous payer…"

"Il est encore trop tôt."

… Le démon contrairement à de nombreux individus de son espèce se montrait serein, d’autant plus aux côtés de Marion et il avait toujours agi pour le bien de ce village qui l’avait accepté en dépit de sa différence et, d’une certaine manière, de sa responsabilité dans ce massacre, mais ici il s’emporta, la colère déformant ses traits et ses propos se faisant virulent.

"QUOI ? Vous nous aviez promis qu’une fois que vos champions auront été aidés vous rempliriez votre part du marché, et cette dernière est d’enfin donner le repos à ces enfants. Vous savez ce que c’est pour leurs parents de les voir jouant comme si de rien n’était sans pouvoir les toucher ou faire montre de leur amour ? Vous savez ce que c’est d’être à ma place et celle de Marion ?! Nous n’étions que des enfants mais nous n’avons rien oublié de ce jour où nous avons vu tous les autres se faire tuer et où le responsable nous a inexplicablement épargné ?! Vous n’avez pas le droit de vous soustraire à votre parole !"

L’humain ne réagit guère à ses propos… Et n’y répondit pas dans un premier temps, il préféra laisser le démon s’apaiser tout seul, remiser à nouveau dans un coin de sa mémoire ce passé qu’il venait de déterrer péniblement…C’était une chose heureuse qu’Engar n’ait pas été défait au premier tour car auquel cas même lui n’aurait pas été à même de prévoir la réaction du démon si ce dernier reconnaissait le boucher de place-morte… Ce ne fut qu’une fois que l’infernale reprit une attitude sereine, apaisant par la même la jeune fille qui paraissait apeuré que le borgne reprit la parole.

"J’ai promis de le faire une fois que leurs tâches seraient accomplis. C’est en ces termes que nous avions passés notre accord et je ne suis pas responsable de votre mauvaise compréhension de ces derniers. Néanmoins soyez en assuré je le ferai quand ils auront accompli la tâche qui est la leur en attendant… Vous allez devoir vivre avec cela encore quelques jours, après ces derniers vous en serez libre. Et si ça ne doit pas être le cas, ne cherchez pas à vous venger out simplement parce qu’il serait vain de chercher à faire payer un individu qui n’a plus rien à perdre… Je venais surtout m’assurer que l’artéfact que je vous avais laissé ne m’avait pas trompé et au vu de vos dires il semble que ce ne soit pas le cas Je vais donc vous laisser et reviendrait quand ils auront réussi… Je vous laisse l’artefact en compensation, et croyez-moi ça me fend le cœur, mais même si je ne dois pas m’acquitter de ma dette cet objet pourra vous être utile, à condition que vous appreniez à vous en servir."

L’infernal allait justement l’interroger sur ces mots énigmatiques, mais il n’en eu pas le temps, déjà le ruffian disparaissait, aussi promptement qu’il était venu… Il comprenait alors pourquoi il avait désiré qu’Esteran et Marion soient seuls sinon les villageois l’auraient massacré pour cette filouterie marchande. Un coup de dupe contre lequel il ne pouvait rien et, de fait résigné il alla allumer le feu pour prévenir le autres villageois qu’ils pouvaient revenir puis, avec une certaine lassitude il alla avec Marion s’asseoir au centre de la farandole fantôme, souffrant et se consolant tout à la fois à la vision de l’ironique joie de vivre de leurs défunts amis.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Aidés malgré eux par les villageois à franchir les dangers séparant le village des ruines de Balmor Yeager et Mephisto allaient devoir désormais affronter seuls les dangers de la ville rasée. Cette dernière en effet était encore saturée d’énergies magiques dont les conséquences, en plus d’être ponctuellement imprévisible, avaient créé ou libérer des êtres redoutables qui subsistaient principalement en absorbant l’énergie ambiante mais qui ne refusait jamais de pouvoir également se délecter d’une nourriture plus consistante, à moins qu’éliminer les intrus ne soient qu’un jeu pour elles. Néanmoins elle n’avait pas encore perçus les intrus et alors que ces derniers faisaient des espèces de singeries dans une des bâtisses, celle d’un dignitaire de la ville qui avait certaines entrées dans les bâtiments les mieux gardes de Balmor, seule la magie réagit à leur présence, une faille sembla s’ouvrir près d’eux, mais ce ne fut que le début d’une déferlante d’énergie qui, bien qu’intense, ne leur fit rien… Mais se répandant dans toute la ville elle fit apparaître alors de images illusoires des défenseurs de Balmor et de leurs assaillants qui rejouaient, avec son et image, les affrontements de cette guerre dont l’issue était désormais connue, comme si la magie rendait un hommage en conservant la mémoire de ceux qui avaient su la manier avec respect, tout comme celles de leurs meurtriers. Cet événement survenait de temps à autre, comme si le destin ou quelques divinités se lasse s’amuser à regarder ces pantins pour la plupart défunts rejouer encore et encore les mêmes scènes, les mêmes affrontements, sans que rien ne vienne briser cette monotonie. Ainsi Mephisto et Yeager pouvaient voir sous leurs yeux une représentation éthéré de l’ancien habitant de cette demeure, un homme sec et vif, en pleine flue de l’âge tenant son fils dans un de ses bras et sa femme par la main et courant devant les démons pour rejoindre une autre pièce, tout en murmurant sans cesse à sa femme que tout allait bien se passer.


Dans cette dernière il s’arrêtait devant une petite armoire qu’il ouvrit, elle était rempli de clés et une lettre, cacheté, s’y trouvait également, comportant les indications stratégiques qu’il avait reçu et un plan de la ville, mais avant qu’il puisse agir et alors que sa famille prenait place dans un cercle ,servant probablement à un rituel de téléportation, trois hommes lourdement armé, des soldats de métiers, passèrent devant Yeager et Mephisto avec des cris guerriers, rejoignant le mage et les siens dans la pièce, un d’entre eux fut brusquement projeté par un sortilège et traversa, dans un hurlement de souffrance et en sens inverse la pièce où se trouvait les deux démons, terrassé alors par le sort le sortilège animant ces personnages fictifs le considéra comme négligeable et son image se dissipait… Alors trois cris de douleurs, mêlant la rage d’un homme, la détresse d’une femme et l’innocence brisée d’un enfant se mêlaient, puis les deux autres soldats sortaient de la salle, grommelant tout en paraissant satisfait, ne laissant aucun doute quant aux sort du mage et des siens. Ils se penchaient ensuite là où s’était effondré leurs camarades, puis quittaient la demeure.

Mephisto et Yeager pouvait tenter de faire quelque chose détruire un de ces images mais en vérité cela ne changerait rien à l’action des choses, même si le souvenir de ses meurtriers était détruit le mage s’effondrerait comme si la hache qui lui avait fendu les côtes réitérait la chose. Ils pouvaient cependant s’aventurer dans la pièce où ces spectres étaient rentrés il trouverait alors les restes de quelques ossements, ceux de deux adultes et d’un enfant, et parmi ces restes certains reposait en face d’une petite armoire, d’où rien n’avait bougé depuis des siècles. Ils pouvaient également sortir de ces lieux et profiter du spectacle de la guerre sans s‘exposer à ses dangers, mais tout en encourant d’autres, telles celles de salamandres rendus immunisé à la magie ou d’ombres
constitués d’énergie pure et dont la nature leur permettait de se fondre parmi les acteurs de ces combats d’antan et ne pouvant être repère alors que par une apparence un peu bizarre ou le fait qu’ils semblaient guère intéressé par les combats eux même, chacune des rémanences des combattants paraissant y être au contraire des plus impliqués, ce qui était des plus logiques.

Il était par ailleurs nécessaire de préciser, chose qu’avait oublié de faire Esteran, que parmi les personnes s’étant rendu à Balmor ou aux restes de la chute de l’arcane après la guerre bien peu d’entre eux en étaient revenu vivant, et encore moins sans y avoir laissé quelque chose…
Crocs noirs
Crocs noirs

Masculin
Messages : 119
Expérience : 1170

Feuille de personnage
Niveau:
Seconde Chance Left_bar_bleue25/40Seconde Chance Empty_bar_bleue  (25/40)
Race: Angel
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Seconde Chance Empty Re: Seconde Chance

Message  Crocs noirs Mar 08 Oct 2013, 18:40

Suite à l'abandon de Mephisto et Yeager ce qui c'est passé dans ce sujet est à considérer comme n'étant jamais advenu. Cependant une personne prend le relais, Sélèna Moonlight, et pour cela un nouveau topic est ouvert à ce lien.

https://dungeonkeeper.forum-canada.com/t1236-seconde-chance#9016

Le premier post de Crocs noirs ressemblera beaucoup à celui de ce premier sujet, mais ceux à venir différeront bien sûr?
Crocs noirs
Crocs noirs

Masculin
Messages : 119
Expérience : 1170

Feuille de personnage
Niveau:
Seconde Chance Left_bar_bleue25/40Seconde Chance Empty_bar_bleue  (25/40)
Race: Angel
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Seconde Chance Empty Re: Seconde Chance

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum