La Guerre de l'Eclipse

Aller en bas

La Guerre de l'Eclipse

Message  Theorem & Ishtar le Ven 13 Mar 2015, 10:31

Le temps de finir la construction des premiers champs pour accueillir les première récoltes qui arriveraient dans quelques semaines, un autre chantier voyait le jour... La construction du téléporteur et son accès au réseau des donjons de monstres de par le monde. Ainsi, Nachtheim aurait le support continuel d'Inferis et peut être de Kanabo. Son téléporteur commençait à être créé sur une place dégagée devant le donjon. Le bois ainsi coupé servait de construction durable pour l'intérieur de Bivotopia et certains meubles. La construction commençait sérieusement à prendre forme quand une soudaine explosion attira l'attention des soldats. Quand Theorem et Ishtar arrivèrent sur le lieu de l'explosion, ils ne purent que constater avec frustration que le téléporteur avait été détruit avec des explosifs, peut être de la dynamite humaine ou des bombes artisanales magiques. Oaren, le lieutenant de Theorem, arriva en traînant deux corps par les chevilles, les jetant au sol. Des humains en vêtements noirs, équipés de masques à filtre au charbon actif, mais le crucifix qu'ils avaient sur eux alerta définitivement Theorem.

"L'église... Ils sont à nos portes."
"Branle-bas de combat !"


La manœuvre s'engagea aussitôt et les tambours résonnèrent. Les soldats, formés à rejoindre leurs unités respectives par équipages et par attributions purent se mettre en position rapidement. Les experts furent mit à l'abris et de leurs côtés, les soldats se mirent en position. Plusieurs équipages restèrent à quais pour la défense du port et des installations alors que Theorem et Ishtar montèrent en vitesse sur leurs montures. Pour l'occasion, Katzbalger avait un masque à gaz pour sa morphologie, alors qu'ils se précipitèrent vers le bras mort qu'était le port, puis plus loin jusqu'à la tour de guet où les gardes revenaient déjà vers le camp.

"Ils attaquent par la mer."
"Normal, ils ne peuvent pas rester sous le nuage bien longtemps."
"On va pouvoir contre-attaquer et les freiner. Si on savait ce qu'ils voulaient..."
"Posséder même ce qu'ils ne peuvent pas avoir : notre colonie !"
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Guerre de l'Eclipse

Message  La Sainte Église le Lun 16 Mar 2015, 20:14

Inferis... Dans un premier temps l'Eglise avait espéré, après l'échec qu'avait représenté leur tentative de prise de pouvoir, que la chute du tyran Focus entraîne des conflits, de par leur culture barbare, à travers le désert de glace, un conflit dont elle pourrait profiter. Seulement, la parricide Ishtar n’était pas seulement revenu dans son pays elle avait également imposée sa volonté et repris les rênes du pays d'une main de fer, y imposant sa volonté et renversant l'ordre social établi, avant de laisser les commandes à sa mère... Et faire de ce territoire rebelle un adversaire bien plus dangereux qu’auparavant ! Car même si les pillages de Focus et de ses hommes étaient souvent fâcheux, ils ne constituaient pas une menace à leur pouvoir et tôt ou tard il serait tombé entre leurs mains. Il ne s'agissait que de brutes errantes, pas plus menaçant que des brigands. Seulement, les ressources d'Inferis n'était plus tourné dans une optique de pillage, mais de guerre. Cela le clergé l'avait su dès qu'étaient parvenu les premiers rapports quant au terrible Czarina Tiamat, bientôt suivit de description de navire de guerre qui naviguaient dans les eaux du nord. La flotte qui se constituait représentait ainsi déjà une menace en elle même, mais elle était limité par les ressources restreintes que le territoire inhospitalier d'Inferis pouvait déployer dans ses navires... Une restriction qui s'était levée dès l'instant où il avaient commencé à investir Nachtheim, qui bien que tout aussi pauvre en ressource qu'Inferis lui en procurerait assez pour agrandir sa flotte, et de là il n'y avait qu'un pas pour que leur expansion se continuent !

Rien que cela justifiait qu'on les écrasait... Mais surtout le fait que des monstres, survivant sur leurs territoires pour la seule raison que des humains ne pouvaient s'y aventurer en force, tentent de s’approprier de nouvelles terre c'était s'exposer au courroux de l’Église, et faire preuve d'une impudence telle quant à la leçon qui leur avait été donnée des siècles avant que cela revenait à une déclaration de guerre ! Un exemple devait être fait pour éviter que telles la gangrène, des tentatives similaires se répètent, en particulier sur le continent d'Illiomad que l'Eglise était petit à petit en train d'explorer et de s'approprier !

Ainsi, la guerre il voulait, la guerre ils auraient... Et c'est ainsi que fut déployée une véritables flotte, constituée de pas moins d'une trentaine de Purificateurs comme de Furies Célestes et d'Inquisiteurs, spécialement armés pour des batailles navales. Ainsi sur les Furies célestes, les balistes légères avaient vu leur carreaux ordinaire leur être ôté, remplacé au centré dont l’extrémité était orné d'un pot de naphte et sur les côtés de traits incendiaire qui enflammerait l'huile. Quant aux inquisiteurs, leurs harpons sous marins étaient conçus pour percer le bois et s'y accroché, et étaient côtés d'un système de treuil, faisant qu'une fois la cible atteinte on pouvait tendre le câblé reliant le harpon et l'Inquisiteur pour essayer de le ramener, et aggraver au passage la brèche infligée au navire sous le niveau de l'eau ! A cela s'ajouter une dizaine de galions spécialement conçu pour la guerre navire, qui n'était dépassé dans la flotte ennemi que par le Czarina Tiamat et le Kurokota en terme de puissance de feu et surtout... L’Église avait sorti une de ses cartes maîtresses, un de ses vaisseaux de classe archange, de catégorie cristallin, car e effet en lieu et place d’un gigantesque canon c'était un cristal doré qui jaillissait de son imposante armature de bois, étant considéré comme le meilleur armement pour venir à bout du vaisseau amiral d'Inferis. Et à la tête de ce navire "Le fléau des dieux", nommé ainsi car c'était par ce cristal que les dieux manifestaient leurs courroux sur l'engeance infernale des monstres, était l'inquisiteur Théodore, qui commandait également le reste de la flotte.

Et le fait que le saint pontife lui même ait confié le commandement de cet armada à cet homme signifiait presque davantage que tout les navires que les monstres auraient à faire face à leur châtiment. En effet, Théodore était un amiral éprouvé qui avait plus d'une fois menée ses navires contre les créatures, terrassant aussi bien serpent de mer et Krakens que détruisant tout bâtiment s'opposant à la foi de l’Église. Son sens tactique avait été maint fois éprouvé et s'il savait une chose, c'est qu'aussi insignifiant que soit l'adversaire la mer était si capricieuse qu'il ne fallait lui laisser aucune chance ! Ainsi il avait planifié une stratégie afin d'acculer ses adversaires, les forcer à une confrontation direct, et là, les écraser.

Ainsi, avant même de pénétrer dans les eaux de Nachtheim il s'était séparé d'une vingtaine de ses purificateurs afin que ces derniers empoisonnent les eaux aux alentours d'Aqualonde, ce repaire de monstre inexpugnable trop proche de lieux probables de l’affrontement et dont il fallait à tout prix empêcher l'intervention. Ensuite, apprenant la construction d'un portail grâce aux espionnages magiques auxquels il avait recours, il avait envoyé des saboteurs appuyés par des sortilèges d'invisibilité et d'anti-détection afin de saboter ce portail et ce tant afin de les priver de toute aide potentielle ultérieure, qu'afin d'offrir une diversion suffisante afin de s'approcher assez des côtes de Nachtheim sans représailles. A cela s'ajoutait un soutien potentiel qu'il gardait pour l'instant en retrait et enfin l'établissement d'un double mode d'échange. Afin d'assurer des communications rapides, Théodore était accompagné de quatre puissants télépathes, chacun chargé de transmettre ses ordres aux commandants des autres navires, des ordres qui seraient accompagnés d'indication visuelle par la levée de drapeau colorées sur son mât, au cas où la magie était perturbée !

Ce fut par ces mêmes télépathes qu'il apprit le succès des deux saboteurs, ainsi que leur capture... Mais cela n'était pas grave, il s'agissait d'individus fanatisés qui ne savaient de toute façon rien de l'opération qui se tramait en pleine mer, et le sacrifice de leurs vies seraient un bien faible prix à payer pour s'assurer la victoire. Ainsi, dès qu'il sut que l'opération avait été un succès il transmit l'ordre d'avancer à tout les navires, conformément aux indications données ultérieur. Ainsi les purificateurs, poussées par leurs équipages golémiques prirent la tête alors que le "Fléau des dieux", encadrés par deux galions, et devancé par dix Inquisiteurs et Furies célestes, progressaient droit en direction de l'embouchure, formant la ligne de front, tandis que le reste de la flotte était divisée en deux groupe de 4 galions de dix Inquisiteurs et de dix Furies Célestes selon une formation similaire, mais positionnés en arc de cercle sur la gauche et la droite du "Fléau des dieux". Bien sûr, ils étaient à une certaine distance, de par la nécessité de la discrétion, mais le temps que les navires d'Inferis appareillent ils avaient largement l'opportunité de s'avancer... Et soudainement il transmit l'ordre à un galion de tirer en direction de la tour de guet. Un tir qui fut bien trop court, ils étaient hors de portée.

Ou du moins c'était l'impression qu'ils voulurent donner, car bien que progressant toujours dans les eaux de Nachtheim ils étaient en vérité à portée de tir, du moins pour les galions et le "Fléau des dieux". Il voulait ainsi encourager la flotte adverse à s'avancer, à penser qu'ils auraient le temps de se mettre en ordre de bataille... Mais son intention était en vérité de profiter de l'étroitesse de l'embouchure pour les empêcher de se déployer et de les canonner dès qu'ils tenteraient d'en sortir afin de les y immobiliser et les pilonner sans merci... Qui plus est cette même étroitesse empêcheraient leur navire de présenter leurs flancs et donc de déchaîner toutes leurs puissances de feu sur les Inquisiteurs et les Furies célestes qui progresseraient vers l'embouchure et achèverait tout navire qui parviendrait à se dégager de l'embouchure. Quant aux purificateurs... Ils longeaient la bande de terre  côtoyant l'embouchure, protégé de tout assaut par cette dernière jointe à leur petite taille et constituaient la première ligne, avant les inquisiteurs et furies célestes pour éliminer les navires qui sortiraient de l'embouchure.

Et si jamais les inferois comptaient essayer un passage en force avec le Czarina Tiamat... Il leur réservait le tir du cristal qui avait déjà terrassé d'un seul traits des Krakens et des serpent de mer, ce qui serait bien suffisant pour meurtrir même cet abominable vaisseau d'acier ! Cependant, tout conscient qu'il était de la qualité de sa stratégie, Théodore observait depuis une sorte de baie de commandement surplombant le cristal la situation et était attentifs au moindre rapport des capitaines transmis par ses télépathes prêt à agir et à réagir à la moindre action adverse !
avatar
La Sainte Église

Masculin
Messages : 154
Expérience : 1471

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Guerre de l'Eclipse

Message  Theorem & Ishtar le Mar 17 Mar 2015, 10:01

Theorem garda son masque sur le visage et plaça simplement sa main droite au dessus de son oeil directeur, fermant cette dernière en une sorte de tube. Ses sens démesurés lui permirent de voir jusqu'au nombre de nombre de lanières sur le grand foc. Theorem resta un moment concentré, juché sur son golem avec Ishtar à ses côtés, à même la tour de guet. Le coup de canon pas à portée et bien entendu les ordres criés aux marins qui leurs revenaient par le plat de l'océan furent assez pour confirmer les hypothèses de Theorem.

"Ils sont venus en force. Je vois un télépathe à bord et des drapeaux de signalisation sur le nid de pie. Le coup de canon est un tir de semonce, je l'ai vu ne mettre qu'une demi-charge de poudre."
"Ca veut dire qu'on est à portée. Évacuons."


Donnant les ordres aux gardes en place de laisser la tour en place, Theorem et Ishtar descendirent habilement sur leurs montures avant de rejoindre la rive du canal. Il semblait évident que leur plan était d'écraser les navires à la sortie de ce goulot étroit, et ça, Ishtar savait que ses gros navires n'avaient aucune chance de sortir indemne, pas plus que les petits navires qui seraient écrasés par ces mastodontes. L'amirale de la flotte resta silencieuse avant de regarder Theorem.

"La flotte de Fenrov doit rentrer au quais aujourd'hui. Mais ils viennent d'Inferis. Ce qui veut dire..."
"Qu'ils sont encore sur le versant nord de Nachtheim. Je peux les rejoindre avant pour les prendre de court et organiser une attaque de flanc."
"Je rentre à Bivotopia pour organiser la défense... Il faut pousser la flotte des humains à s'enfoncer dans le canal."
"Et il me faut le Kurokuta... Je sais exactement comment faire."


Ils s'embrassèrent avant de foncer. Theorem se rendit au bras mort du canal, rejoignant l'armée en faction. Il y avait les équipages en attente alors que Theorem repéra un frère à Ishtar fort utile aujourd'hui.

"Béhé. On va faire une balade. Tu es officiellement membre du Kurokuta maintenant."
Il acquiesça, muet depuis la naissance.
"Et ta première mission est de porter le bateau jusqu'à la rive nord."

Crachant dans ses mains, ce Naviento en veste de cuir se frotta les mains et attendit que l'équipage ne monte à bord. Soudain, il se souleva alors qu'il leva les bras en l'air. Theorem le fit monter sur son golem et commença à avancer avec Béhé à l'arrière qui gardait sa concentration, gardant le navire soulevé au niveau des cimes, comme s'il naviguait sur les arbres. Ishtar se tourna vers son équipage et ceux restant.

"Démontez tous les canons. Prenez le stock de poudre et de munitions. Nous allons faire de ce canal un piège à souris pour les grosses embarcations ennemies. Formez les postes de tir et alignés tous les canons le long de la rive, derrière les premières lignes d'arbres. Cachez les sous la végétations et attendez mon ordre de tir. Ne faites rien pour vous laissez voir, ni votre canon. Laissons ce serpent infâme s'enfoncer pour mieux le piéger."

Theorem galopait à toute vitesse pour rapidement rejoindre la côte. Le Kurokuta y serait déposé et avec les forces de Fenrov, une contre-attaque serait possible. La nuit éternelle de Nachtheim allait servir à piéger les humains une fois qu'ils s'enfonceront. Dans ces ténèbres, voir le piège serait impossible.
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Guerre de l'Eclipse

Message  La Sainte Église le Mar 17 Mar 2015, 19:04

Une heure s'écoula, durant laquelle les forces du clergé eurent pleinement le temps de se position et où Ishtar Naviento démenti visiblement sa réputation d'intrépidité, aucun de ses navires ne se présentant au combat et les Inquisiteurs confirmant l'absence totale de ces étranges morts-vivants marins que la dragonne semblait commandé, et au terme de cette huere l'inquisiteu Théodore comprit qu'il ne servait à rien d'attendre l'apparition de navire au service de la dragonne. Ces derniers devaient sans doute doute les attendre, défendant le port... La situation stratégique la plus judicieuse à première vue, mais qu'il avait prévu et donc il profiterait. Ainsi, il usa de la carte secrète qu'il avait dissimulé, et par un de ses télépathes transmit un ordre à un des capitaine de la vingtaine de navire qui attendaient davantage à l'est. Ces derniers étaient des drakkars nordiques, autant dire inutile dans une bataille navale opposant des navires de grandes tailles, mais qui avaient d'autres atouts. Le premier était leur fond plat, donc il avait souhaité usé pour leur faire remonter le fleuve durant la bataille pour leur faire attaquer le port, ce qui était perdu désormais, mais il restait le second... Ce dernier résidait dans leurs équipages qui ne se contentaient pas d'être des marins, mais qui en bon nordiques  étaient aussi des combattants et des pillards méritants qui malgré l'hostilité de ces terres parviendraient sans doute à rejoindre le port... Qui plus est n'était  pas n'importe quels nordiques! Théodore avait acquis bien des relations dans le domaine maritime et il savait bien que ces 250 hommes, contrairement à la plupart de leurs congénères, étaient tout aussi convertis et fanatisés à leur foi que tout bon serviteur de l’Église ! Qui plus l'inquisiteur leur avait procuré de quoi se protéger de l'air nocif de Nachtheim ainsi que la compagnie d'une dizaine de prêtres de batailles qui sauraient les diriger et les exhorter, ainsi que mettre en œuvre le dernier atout entre les mains de ces hommes.

Puis une fois cet ordre lancé, trois autres heures s'écoulèrent, le soleil serait haut dans le ciel si le nuage couvrant Nachtheim ne le voilait pas , et alors Théodore transmit un nouvel ordre par ses télépathes aux autres navires pour mettre en œuvre la seconde phase du plan qu'il avait amorcé en faisant débarquer les nordiques. Au vu de leur positions ces derniers n'allaient pas tarder à atteindre le port qui avait été repéré, juste le temps pour la flotte de les rejoindre en longeant le fleuve, et ainsi l'ennemi serait pris entre deux feux! Ils ne pourraient à la fois défendre le port et repousser l'assaut naval. Bien sûr ils se concentreraient sans nul doute sur leurs navires, ce qui offrirait l'opportunité aux nordiques de s’approprier le port et d'user des défenses de ce dernier ou des armes qui y seraient assurément pour assaillir leur adversaire à revers !

Bien sûr progresser à travers le fleuve était périlleux, et il n'était pas impossible que la flotte d'Inferis les attendent au sein même de ce dernier, auquel cas il y aurait des pertes... mais l'avantage serait leur. En effet, au vu de la largeur du fleuve, les navires adverses ne pourront que leur faire face et donc ne pourront pas profiter de leur puissance de feu supérieur, le nombre serait donc l'élément déterminant, sans même compter le fait que ce positionnement était idéal pour faire un maximum de dommage avec le "Fléau des dieux" qui pourrait tirer même si'l était placé derrière d’autres navires, de par sa taille supérieure. Cependant, cet avantage, il comptait bien l'exploiter au maximum et ne pas le voir fragiliser par quelques interférences. Ainsi il fit tout d'abord pénétrer les "purificateurs" dans le fleuve, non seulement pour éliminer toute créature aquatique de ce dernier, mais aussi car si les navires adverses les détruisaient dès qu'ils arrivaient à portée les pertes seraient minimes et s'ils les ignoraient c'était leur laisser le temps d'approcher et d'accomplir leurs ouvrages. Ces derniers furent ensuite suivis par la moitié des furies céleste, puis trois galions avant qu'enfin le "Fléau des dieux ne s'engagent" suivi à son tour de trois autres galions et du reste des furies célestes. Derrière cette longue file avait été laissé les "Inquisiteurs", car même si la rivière était asse large et profonde pour laisser passer le Czarin Tiamat, et donc aisément n'importe quel navire du clergé, l'efficacité de ses navires était surtout avéré en pleine mer, où leurs assauts sous marins pouvait être effectués, et à ces derniers étaient adjoint deux galions, afin d'accroître leurs puissance de feu et leur offrir les ressources nécessaire pour fortifier l'embouchure. Cette formation défensive avait pour but de ralentir toute éventuelle intervention d'Aqualonde, si jamais les purificateurs envoyés là bas ne suffisait pas...

Enfin, la stratégie n'était pas la seule chose qu'avait préparé Théodore, et ainsi il savait que ses navires et leur équipage n'auraient rien à craindre de l'air nocif de Nachtheim, les navires étant couverts de runes assimilées à la magie de l'air qui repoussaient les effluves toxiques de l’île et feraient de même avec les poisons des "Purificateurs" s'ils venaient à exploser, à condition qu'ils ne s'élancent pas droit dedans ! Cela les prémunirait d'ailleurs d'autres chose, une conséquence d'une part de ses plans.

Nachtheim ne pourrait pas être dominé par les humains avant qu'ils aient une emprise sur Illiomad et les ressources nécessaires sur ce continent pour occuper un territoire inhospitalier et ils ne pouvaient pas le surveiller en permanence. Déjà qu'ils avaient fort à faire pour acquérir des territoires dans le nord ! Alors de fait il n'avait pas été envoyé pour simplement défaire un ennemi, remporter une victoire, il fallait faire un exemple, et s'assurer qu'aucun autre créatures ne songent à s'installer ici, ou alors que si elles le faisaient à nouveau elles n'aient rien à en tirer !

Ainsi il escomptait bien après la bataille détruire ces lieux, déverser le poison du purificateurs au cœur de cette jungle afin de la détruire à jamais... Mais en attendant il fit transmettre le message d'être des plus prudents, car même si leurs adversaires les attendaient plus loin, ces amples feuillages étaient amplement suffisant pour abriter d'autres dangers
avatar
La Sainte Église

Masculin
Messages : 154
Expérience : 1471

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Guerre de l'Eclipse

Message  Theorem & Ishtar le Mer 18 Mar 2015, 10:44

Ishtar put voir les embarcations arriver dans le canal. Pendant toutes les manœuvres des marins adverses, Ishtar commanda ses soldats de retirer les canons des bateaux. Chaque équipages, chaque poste de tir déterminé à l'avance, l'organisation fut rapide et efficace. Chacun savait ce qu'il avait à faire. Le tout fut rapide alors que les lignes de canons se mirent sur un versant du canal, caché derrière les lignes d'arbres. Ishtar garda tout au calme quand les purificateurs arrivèrent. Ishtar attendit que plusieurs s'engouffrent dans le canal et ne pouvaient plus faire demi-tour. Une fois une bonne rangée de bateau en place, Ishtar leva son sabre avant d'hurler furieusement.

"FEUER !!!!"

Les détonations se firent alors immédiatement, les roues du canon s'enfonçant dans la brousse à chaque détonation. Les boulets fusaient sur les navires avec violence, perçant les coques à un niveau bien bas. La plupart des navires se firent sérieusement défoncer et certains eurent une voie d'eau dès le premier tir, ou se firent démâter. A la première volée, Ishtar ordonna le rechargement et le feu à volonté. Pour lutter contre l'humidité de la jungle, la marine d'Inferis employait la poudre comme en pleine mer, ce qui faisait une réussite de tir efficace. Les canons au sol continuaient leurs salves alors que les harponneurs attaquèrent les navires amochés, envoyant des hommes à bord, ou tirant les embarcations plus légères contre le rivage pour faciliter un abordage des plus violents.

"Immobilisez le navire de tête !"

Ishtar déploya ses lourdes ailes avant de s'élever d'un coup, en un bond de géant jusqu'à retomber sur le pont du premier navire. La dragonne retomba lourdement sur le mage, l'écrasant sous ses pesantes bottes métalliques avant de tirer la barre afin de forcer le navire à tourner. Ce dernier pivota jusqu'à ce que sa proue s'enfonce dans le rivage. Sa poupe tourna à cause du gouvernail et finit par heurter l'autre côté du canal, formant un barrage avant qu'elle n'arrache la barre en la jetant au loin. La dragonne planta son épée dans le cadavre agonisant sous elle avant de le changer en Ooze, le libérant en retirant son pied de sur lui. Ishtar leva les yeux vers le reste de l'équipage... des golems d'argile. Ils avaient arrêtés de ramer comme des abrutis et Ishtar se rendit compte qu'il n'y avait que ce mage à bord. Pas question de rester sur ce navire jetable qui n'avait aucun avantage stratégique et elle rejoignit ses hommes d'un coup d'aile en tenant son Ooze par le collet et de revenir sur le rivage pour jeter un coup d'oeil aux affaires qu'il possédait sur lui, ce mage. Elle remarqua peut être un pendentif qui semblait dégager une magie de téléportation, qu'elle sentait avec sa montre à gousset déjà.

"C'est pour revenir au bercail ? Et si tu y allais mon beau ?"

Dit-elle en l'activant et en le jetant sur le Ooze pour qu'il soit téléporté. Un peu de terreur ça fonctionnait toujours. De son côté, Theorem avait atteint l'autre côté de Nachtheim, sautant sur le Kurokuta avec sa monture et son passager jusqu'à ce qu'ils ne trouvent le Souffle-Feu de Fenrov. Le capitaine de ce navire possédant un feu grégeois vivant échangea des signaux marins avec le navire de Theorem. Ils prirent la route avec rapidité, prenant la zone d'attaque à revers, même si ça leur prendrait encore trois bonnes heures pour arriver à l'embouchure du canal. La bataille allait sûrement s'amplifier dans peu de temps.
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Guerre de l'Eclipse

Message  La Sainte Église le Mer 18 Mar 2015, 14:16

Soudainement, la jungle jusqu'à calme,éclata en un tonnerre d'explosion, précédé par un cri... Mais si la première volée avait frappée avant que quoi que ce soit ne puisse être fait, la réaction ne se fit pas attendre ! Théodore, balayant la surprise pour commencer à donner ses ordres dès que la voix de la dragonne honnie s'était faite entendre, ordonna à tout les navires de riposter de façon différente. Ainsi les furies célestes projetèrent leur pot de naphte dans les bois avant d'y mettre le feu, car alors, même si les flammes ne menaceraient guère leurs assaillants dissimuler, la forêt étant trop humide pour que le feu se propagent, la fumée gêneraient leurs visage et dissimuleraient leurs manœuvres à venir ! Dans le même temps les Galions déchaînèrent les tirs de leurs canons des deux côtés en direction de la provenance des tirs ennemis, leurs assauts étant d'une telle puissance que les arbres se brisaient sous les fracas des boulets qui devaient bien toucher parfois leurs ennemis vu leur nombre, tandis qu'enfin les "Purificateurs" s'approchaient des bords afin de servir d'appât et de cibles prioritaires, leurs pertes étant quelque chose de négligeables, d'autant plus qu'ainsi une part du poison répandu dans l'eau filtrait dans la végétation, tuant rapidement celle sur les bord de la rivière et réduisant d'autant, même si c'était insignifiant le couvert de leurs ennemis.

Bien sûr après la riposte lui parvint grâce aux télépathes l'énoncé des pertes, à savoir que deux des purificateurs avaient dès le début était envoyé par le fond, ne laissant pas le temps à leurs mages de se téléporter, tout comme une furie céleste, leur gabarit léger les faisant couler rapide. Le "Fléau des dieux" avait, de par sa taille, accusé trois impact, mais minime et qui étaient déjà en cours de réparation avant que l'eau ne s'infiltre trop, tout comme deux autres des galions, quand aux navire démâtés, on s'empressa de pousser les mats à l'eau, leur perte ne gênant cependant pas la manœuvrabilité des navires, les voiles étant déjà affalées. La perte la plus grave consistait en un galion qui avait accusé un nombre non négligeable de tirs et qui n'allait pas tarder à couler. Néanmoins cela n’avait pas empêché son équipage dans un baroud d'honneur de tirer une dernière salve avant de laisser le navire couler dans les profondeurs du canyon, se jetant à l'eau avant de rejoindre la terre ferme, armés. Bien sûr l'air de Nachtheim aurait rapidement raison d'eux, mais avant qu'ils ne faiblissent ils se battraient contre tous ceux menaçant les navires restants. Par ailleurs, il était heureux que la rivière soit si profonde car ainsi les navires perdus s’enfoncèrent rapidement dans ses eaux, ne gênant guère longtemps les autres dans leurs manœuvres et leur avancée... Car avancé était en effet la clé ! L'adversaire ne pourrait pas les suivre de leur salve dans cette végétation, et pour déployer une telle puissance de feu ils avaient dû drastiquement réduire celle de leurs navires, et en progressant le long du fleuve ils avanceraient assurément plus rapidement qu'ils ne le feraient à travers la végétation avec leur armement ! Mais cette progression n'empêchait pas la riposte...

Cependant à peine la première salve avait elle été échangée qu'on informa Theodore qu'un des purificateurs avait vraisemblablement été détourné et bloqué la voie, il fallait donc rapidement le dégager de là ! Dans le même temps on l'informait des tentatives d'abordage et même des tractage dont faisaient l'objet certains "Purificateurs" et "Furies Célestes". Ses ordres ne tardèrent pour y répondre ne tardèrent pas à réagir, simplement le temps de dégainer son pistolet et d'abattre l'abject créature qui était apparue derrière lui d'une balle consacrée en pleine tête, ce qui suffisait à éliminer pareille engeance. Un simple coup d’œil lui suffisait pour comprendre comment était apparue cette abjecte créature, dommage pour sa créatrice que les téléporteurs des mages amènent ces derniers aux côtés de l'inquisiteur qui n’était pas de ceux à se faire avoir ou à être effrayé par pareille vermine...

"Brûlez moi le corps de cette saloperie ! Maintenant, à tout les galions, concentrez vos tirs sur la rive droite afin de libérer les "Furies célestes" prises au piège, et détruisez sans sommation les purificateurs qui ont été abordé ! A tout les navires, excepté ceux bloqué sur la rive gauche, placez vos hommes sur votre flanc droit pour repousser les assaillants ! Aux furies célestes abordées, employez votre naphte pour embrasez la rive et empêcher vos assaillants d'avancer !"


Les ordre furent transmis par les télépathes à chacun des capitaines qui appliquèrent les ordres sans la moindre question. Ainsi, les mages des "Purificateurs" abordés se téléportèrent dès que leurs navires étaient envahis, et que peu après les tirs des galions les détruisaient avec les intrus montés à bord, libérant un nuage de poison qui se dissipaient rapidement. Puis rapidement, les deux bords de la rive s'illuminèrent de flammes qui rongèrent les câbles des harpons, les fragilisant, et ralentissant à coup sûr ceux tentant d'aborder les navires, qu'ils soient contre le bord ou non, quand les tirs des canons des galions ne les balayaient pas tout simplement ! Cependant, si la rive droit était protégé par ces dits tirs de canons, la rive gauche paraissait quelque peu démunis et les navires assaillis allaient rapidement cédés sous le flot des assaillants, sans compter le fait que les navires étaient toujours bloqués par le "Purificateur" placés de travers... Mais tout cela serait résolu par le "Fléau des dieux" qui, inactif jusque là, entra enfin en action.

"...Feu, relâchez toute la puissance du cristal..."

Et suivant ces indications le cristal doré, luit un bref instant ,avant de relâcher un véritable éclair de magie qui décrivit une sorte d'arc de cercle sur la rive gauche, détruisant tout les filets des harponneurs qu'elle touchait ainsi que toute créature entrant en contact avec elle, avant d'enfin frapper le purificateur qui bloquaient la voie, n'étant pas gêné par les autres navires de par sa grande taille, le détruisant sur le champs. Réduit à un tas de bois flottant ou coulant profondément et à un nuage toxique qui se dispersa rapidement, plus rien n'empêchait désormais les navires d'avancer, ordre qui fut transmis, et tant pis pour les navires auxquels l'appui des galions n'avait pas suffit pour les dégager. De toute façon les instructions était clair, dès que la situation sur un navire était perdu il fallait le saborder, ou mieux, faire exploser les réserves de poudre pour emporter avec lui les assaillants ! Ainsi la colonne des navires se remit en marche toujours en continuant leurs salves pour éliminer les abjects créatures qui souhaitaient les ralentir... Après tout ils avaient un rendez vous à tenir, bien qu'ils auraient largement le temps que le cristal soit rechargé, ce dernier s'étant en effet terni et nécessitant une vingtaine de minutes avant de tirer à nouveau..

Car en effet, les nordiques, malgré quelques pertes dû à des filtres défaillant ou à des bêtes sauvages inconnus, étaient enfin arrivés au port de leurs ennemis, et voyant ce dernier peu défendu n'attendirent guère davantage avant de le charger, armes au poing et hurlant leurs cris de bataille, bien déterminé à détruire tout ce qu'il pouvait voir même à prendre possession des navires si'l en était à quais, ou tout du moins de l'armement resté sur place.
avatar
La Sainte Église

Masculin
Messages : 154
Expérience : 1471

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Guerre de l'Eclipse

Message  Theorem & Ishtar le Mer 18 Mar 2015, 15:13

Ishtar avait bien remarqué le gros cristal sur le plus gros des navires. Elle avait put enfin voir ce qu'il était capable de faire et la dragonne laissa la fumée alentour les protéger des tirs de canons qui, par leur inclinaison haute, lobait au dessus d'eux pour la plupart. Le feu bloquait la vue de certains monstres, mais d'autres ayant des sens différents n'étaient pas gênés par ça. Les pertes dans les rangs n'étaient pas encore colossales, mais bien une centaine de colon avait péris dans cette contre-attaque des plus sanguinaires. Parallèlement, Ishtar avait l'agréable surprise de constater qu'elle avait déjà fait couler pas mal de navires. Ils s'étaient dégagés du bateau mit en travers, mais Ishtar n'avait pas dit son dernier mot. Les canons continuaient à tirer sur les navires dans le canal, sans discontinuer. Pour autant, même si les bateaux passaient, les tirs ne stoppaient pas pour autant et arrosait tout ce qui passait devant.

"Nous perdons du temps... Je vais nous en faire gagner."

Prenant sa montre à gousset, Ishtar entra en communication avec Theorem.

"Où en êtes-vous ?"
"Le Kurokuta et le Souffle-Feu sont à plein régime. Mon Vulkherz est à la limite de la surchauffe et Fenrov a mit sa propulsion au maximum. Nous en auront encore pour quelques heures."
"Nous ne les avons pas, j'ai besoin de toi ici !"
"... Oaren prendra les commandes, mais nous perdrons notre possibilité de communiquer l'un vers l'autre."
"Je ne peux pas stopper leur vaisseau amiral sans toi."


La hyène acquiesça doucement avant de faire un signe de tête à Oaren qui prit les commandes. Pressant un bouton sur le côté de la montre, la hyène se téléporta aussitôt en un nuage de fumée verdâtre à côté d'Ishtar qui lui prit alors la main. Le navire de l'inquisiteur allait passer leurs lignes et la dragonne laissa sa mana affluer. Theorem fit de même et laissa le courant de la magie les envelopper... Se levant de derrière eux et prenant enfin une forme spectrale, une main imposante se propulsa avec force vers le navire de l'inquisiteur.




La main se referma en un poing puissant et frappa de toutes ses forces le cristal posé sur le navire de l'inquisiteur. Le coup s'avérant peu efficace, la main serra ce dernier et commença à le ponctionner violemment de sa magie, provoquant une lumière aveuglante qui illuminait Nachtheim. Usant de son vampirisme, Ishtar absorbait tout cet excédent de magie pour compenser l'utilisation de cette botte secrète, gourmande en mana.

Pendant ce temps, les Oozes d'Ishtar accueillirent les nordiques une fois qu'ils furent dans le port lui-même. Pas loin d'un millier de morts-vivants mutants se dressèrent des coins sombres, des zones humides et des navires eux-même. Quand ce n'était pas un corps à corps traumatisant avec les Pincer et les Oozes, les projectiles en os des Tricorn et les explosions subites des Chunks faisaient des ravages. Mais c'est le Scagdead qui fit le plus de massacres, avec sa scie circulaire, sa mâchoire béante et ses pièges à loup organiques. Les 250 guerriers auraient des pertes très importantes, surtout que les morts tombés au sol revenaient à la vie et gonflaient les rangs des Oozes. Ishtar s'était attendu à une attaque par derrière en douce.
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Guerre de l'Eclipse

Message  La Sainte Église le Jeu 19 Mar 2015, 11:09

Couvert par les tirs des galions, la ligne de navires, ou tout du moins ceux qui restaient, continuèrent à avancer, ceux en tête, à savoir les trois purificateurs restant, quittant la zone de tir sans plus d'encombre, rapidement suivis par les autres navires... Malgré les pertes la situation était satisfaisante, car ils atteindraient ainsi le port avant leurs adversaires et bénéficieraient dès lors d'un avantage stratégique certains qui leur assurerait la domination...

Mais alors qu'il allait être au tour du "Fléau des dieux", qui commençait néanmoins à subir de sérieuses avaries, de quitter la zone de tir des canons, un choc se fit entendre, et de sa position l'inquisiteur se rendit rapidement de ce qui en en était responsable, une sorte de main spectrale qui s'acharnait sur le cristal ! Ah, la chose était si dérisoire qu'il faillit bien en éclater de rire, et c'est ce qu'il aurait fait si l'odeur acre de la poudre et du sang ne l'entourait pas. Ce cristal était investi d'une puissante magie et était parmi les élément les plus solide de ce monde ! Même un serpent de mer qui essaierait de le briser dans son étreinte n'y parviendrait pas... Mais rapidement cet amusement disparut lorsque, de par ses maigres talents magique, il sentit cette main aspirer la magie du cristal, lui arrachant un juron alors qu'il tentait d'incanter les contre-sortilèges qu'il connaissait en vain, et personne d'autres ne pouvaient l'aider ! Ainsi il ne pouvait que jurer alors que cette main drainait l'énergie du cristal... car contrairement à ce qu'on pouvait en penser ce dernier n'en était pas vide après l'assaut. La magie l'animant était ce qui le chargeait en énergie, et plus cette magie avait court, plus le chargement était rapide, jusqu'à atteindre ce seuil maximale d'une vingtaine de minute, mais qu'on coupe l’apport en magie et l'intense courant qui s'était établi disparaîtrait, pour ne revenir que sous la forme d’un léger apport qui ferait que le cristal mettrait des jours avant de se recharger et qu'il lui faudrait des semaines pour récupérer sa cadence optimal.

Autrement dit... Il ne fallait plus compter sur le "Fléau des dieux" pour agir durant l'assaut de Nachtheim, et de fait ils n'avaient plus rien pour contrer le Czarina Tiamat. Heureusement pour eux, au vu de la puissance de feu déployé par l'ennemi, il était peu probable que le navire amiral possède encore beaucoup de pièces d'artilleries ! Néanmoins, les hommes ne devaient pas le savoir, sous peine de paniqué et d'être démoralisés surtout au vu des pertes essuyés... Car alors que les navires quittaient enfin tous la portée des canons adverses, l'inquisiteur Théodore se rendit compte qu'il ne lui restait plus que cinq galions, trois purificateurs, et quatorze furie céleste, comme navire, le reste état laissé derrière eux, dans un mélange de planche de bois de pièce d'artillerie détruite et de corps dérivant sur l'eau, rougissant ces dernières... Mais maintenant qu'ils avaient passé ce piège l'avantage était leur, et ainsi ils n'allaient pas tarder à arriver au port, où Théodore ordonneraient aux galions de relâcher toutes leur puissance de feu afin d'annihiler aussi bien les navires que les infrastructures ennemis. La victoire étant à portée de main il n'eut donc aucun scrupule à dissimuler la vérité à ses soldats, concernant le sort du "Fléau des dieux".

Lorsqu'enfin la rivière les amena près du port il put voir ce qu'il en était des nordiques, grimaçant alors. Les terres autour du port était un immonde charnier, où plus d'un millier de cadavres déformés jonchés le sol, humains comme mort-vivant mêlés... Mais les nordique n'en avait pas été moins vainqueur, une poignée d'entre eux, une cinquantaine environ, s'affairant à renforcer leur position et saluant leurs navires en les apercevant, les acclamant par des cris de victoires et l'entrechoquement de leurs armes. Oui leurs pertes avaient été sévères, mais leur organisation après la première charge et en particulier l'appui des prêtres, qui les avaient préservé de la corruption des oozes et dont les saintes paroles jointes avaient détruit les plus puissant d'entre, leur avait permis de venir à bout des revenants, appuyant l'avantage de leurs forces. Théodore se jurait alors de s'assurer que les survivants soient récompensés, au vu des horreurs auxquels ils semblaient avoir fait face !

Cependant avant que l'ordre ne soit donné de commencer à détruire le port, un galion se détacha du groupe, profitant de la largeur de la rivière pour manœuvrer et accoster au port, le plus normalement ud monde. Surpris de ce mouvement Théodore réclama que le capitaine lui réponde, mais ce dernier ne sembla offrir aucun retour au télépathe, et de fait la décision initiale de l'inquisiteur fut de tout simplement ordonner la destruction du navire dissident ! Seulement on lui rapporta qu'un homme descendait de ce navire et qu'il arborait la livrée des serviteurs des archevêques. Cette information troubla grandement l'amiral... Bien sûr, même si les inquisiteurs étaient normalement indépendant des archevêques il avait fallu l'accord de plusieurs d'entre eux pour déployer une telle flotte à Nachtheim. L'un d'entre eux avait il infiltré ses hommes dans cette mission ? Avec un objectif qui lui était inconnu ? C'est ce qui semblait être le cas aux yeux de Théodore, et de fait il ne pouvait pas simplement ordonner l'élimination de cet homme et du navire, il devait savoir quelles étaient les raisons... Car si les créatures constituaient la menace extérieure à l'Eglise, il fallait être tout aussi vigilant à l'égard de ceux de l'intérieur ! Malheureusement, contrairement aux nobles, les archevêques n'avaient aucun signe sur leur libérée pour les différencier les uns des autres et de fait cela pourrait être n'importe lequel !

Ne pouvant dès lors ordonner la destruction du port ou des navires sans risquer de tuer cet homme et de ravager le galion, il ordonna aux furies célestes de se préparer à tirer sur le navire si nécessaire, tandis que les galions orientaient leurs tirs de façon à les déchaîner sur les créatures qui ne tarderaient pas à arriver. Quant aux nordiques, eux se préparaient derrière leurs barricades à l'assaut à venir, et ils ne prêtèrent à vrai dire pas vrai attention à l'homme au tabard rouge qui les dépassa et s'était avancé en direction de la jungle, visiblement nullement gêné par les gaz de Nachtheim quand bien même il n'arborait pas de masques, sans doute protégé par quelques magie ou colifichet, et il faisait face à la jungle, semblant... Attendre quelqu'un.

Et la situation ne s'arrangea pas quand on l'informe que deux navires ennemis s'approchaient de l'entrée de la rivière... Normalement ils ne devraient pas poser de difficultés aux "Inquisiteurs" et galions qui étaient postés, mais on ne savais jamais ce qui pouvait advenir, de fait la tension monta d'un cran alors que l'inquisiteur restait attentifs aux informations qui pouvaient lui être transmises tout en essayent d'en apprendre plus sur la curieuse scène qui se déroulait, avec l'homme de l'évêque, qui sortait par ailleurs un parchemin de sa tunique alors que les créatures commençaient à émerger de la jungle...
avatar
La Sainte Église

Masculin
Messages : 154
Expérience : 1471

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Guerre de l'Eclipse

Message  Theorem & Ishtar le Jeu 19 Mar 2015, 14:46

Ishtar comme Theorem eurent un moment de vacillement quand la main spectrale termina de drainer le cristal de son énergie. Mais la puissance de ce dernier absorbée par la main spectrale permit de rattraper toute la mana utilisée pour cette attaque. La dragonne prit les choses en mains et rassembla ses soldats pour rattraper les bateaux. Ce que l'inquisiteur ne pouvait savoir, c'est que le courant du canal n'était pas très fort et qu'il pouvait toujours permettre de rattraper les navires en courant. Les troupes se reformèrent, bien entraînées, avant de s'aligner en rangs par équipages.

"Nos adversaires pensent nous atteindre au coeur en arrivant au port avant nous. Mais nous avons scellé nos portes avant de partir. Ils ne trouveront pas d'issues dans nos villes. Nous avons toujours la main, terminons l'attaque et dégoûtons ces humains de nous avoir attaqués dans notre territoire !"

Commençant une marche alors que certains monstres étaient encore plus rageux de voir leurs camarades morts. Déterminés, en colère, assoiffés de victoire, les soldats n'avaient pas peur et au bout de quelques minutes de marche, ils arrivèrent de la jungle en hurlant des cris de guerre incompréhensibles dans la langue des humains. De son côté, le Souffle-Feu et le Kurokuta fonçaient dans les rangs ennemis. Fenrov, une créature magmatique et masquée, déchaîna sa colère pourtant peu visible. Un puissant canon à la proue décoré tel un dragon cracha un boulet enflammé qui explosa en l'air, prenant la forme d'un serpent qui soudain frappa de plein fouet le navire le plus proche. Dès qu'il caressa les voiles et le pont du navire, il sauta en un majestueux arc jusqu'au bateau voisin. C'était grandiose et terrible à la fois. Soudain le serpent partit en fumée, son feu s'étant entièrement consumé. Fenrov ordonna un nouveau tir et un autre serpent sortit du canon après quelques instants. De son côté, le Kurokuta tapa de plein fouet un des galions, faisant tomber l'équipage sur le pont sur les pics tranchants, avant de se retirer en laissant une voie d'eau effroyable sur le côté. Le galion ne tarda pas à pencher puis à tomber sur le côté, envoyant son équipage à la mer. Theorem se retourna vers le canal, écoutant au loin. Il savait que l'attaque navale plus loin commençait.

"Ils nous attendent !"

Lança Ishtar qui repoussa des branches pour voir qui les attendait. Une personne s'était détâchée du lot, sûrement pour négocier. En bonne commandante, elle savait qu'il était des fois de rigueur que les chefs se rencontrent avant la bataille pour négocier. Il semblait avancé, Ishtar fit donc signe à Theorem de venir avec elle. Ses hommes restèrent dans la jungle alors qu'elle s'avança, sans montrer trop de gestes négatifs. La dragonne jeta un regard assuré à son compagnon avant de se poser devant l'humain.


"J'accepte votre reddition avant que nos renforts vous écrasent. Je ne serais pas contre une bonne bouteille de votre naphte que vous avez gaspillé dans ma jungle."
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Guerre de l'Eclipse

Message  La Sainte Église le Sam 21 Mar 2015, 12:06

Alors qu'Ishtar et son compagnon s'avançaient un silence pesant s'installa sur le port et la bande de terre la séparant de la jungle, troublé seulement par l'agitation des guerriers nordiques derrière l'envoyé de l’Église, qui affichait un léger sourire face à l'avance des meneurs ennemis. Dans le même temps les canons des galions restaient orientés sur la berge prêt à tirer à la moindre avancée des forces adverses, l'inquisiteur observant anxieusement la scène depuis le "Fléau des Dieux". Puis alors que la tension était à son paroxysme la dragonne prit la parole, arrogante sûre d'elle... Et tout ce qui lui répondit fut un éclat de rire de la part de l'envoyé de l'inquisiteur, qui dura de longues secondes, ce dernier étant visiblement fort amusé face aux propos de la dragonne.

"Ahahaha... Pitié, rangez votre arrogance déplacée, ça vaudra mieux pour tout le monde, et en particulier pour vos hommes. Vos renforts... Ne sont constitués que de deux navires, redoutables certes, et vu les rapports peut être vaincront ils ceux postés à l'embouchure du fleuve, mais il ne pourront pas résister à un barrage soutenu de cinq galions, et il leur faudra bien une heure pour arriver ici ! Largement le temps pour nous de ravager votre port, de couler chacun de vos navires, et de massacrer jusqu'à vos derniers hommes, sans que vous ne puissiez riposter. Vos bateaux, immobilisés ! Vos oozes, massacrés ! Vos canons, immobilisés dans la jungle, pour que vous soyez revenus aussi rapidement ! Vous avez perdu la bataille, mais vous pouvez encore éviter le désastre, mais un peu d'humilité sera nécessaire !"

Ses propos étaient agressifs et moqueurs, mais en même temps sa gestuelle et son attitude étaient bien celle d'un diplomate, mais d'un diplomate qui savait qu'il avait toutes les cartes en main pour réclamer ce qu'il souhaitait ! D'ailleurs il ne se fit pas attendre pour faire justement entendre ces dernières.

"Mon seigneur n'a à vrai dire que faire que vous vous installiez sur ces terres désolés, après tout une terre morte, pour des races vouées à la mort, appropriés, hm ? Non, la seule chose qui le préoccupe, c'est la seule véritable richesse de ces terres, celle que vous possédez."

Et se désintéressant d'Ishtar son doigts se tendit vers Theorem, affichant un mince sourire, satisfait de ce qu'il voyait comme son triomphe, leur laissant quelques secondes pour comprendre de quoi il parlait, avant de reprendre.

"Et donc voici les termes, non négociables, de VOTRE reddition. En échange de vos vie et de la subsistance de votre colonie nous réclamons en premier lieu la remise de la lance de l’éclipse, deuxièmement la cessation IMMÉDIATE des combats, troisièmement la non agression de nos navires lorsqu'ils partiront, et enfin, si jamais vous veniez encore à naviguer dans des eaux autres que celles reliant Nachtheim et Inferis cela serait considéré comme une rupture du contrat. Bien sûr vous allez me demander quelle serait les conséquences de la rupture du contrat, ou de la non acceptation de ce dernier... Permettez moi juste d'apporter une précision."


Il sembla alors fouiller au sein de sa tenue... Avant d'en saisir ce qui semblait être un membre et le lancer négligemment au sol au pieds de Theorem et d'Ishtar. C'était une main, mais bien particulière. Pas faite de sang ou de chair, mais de terre et de pierre, trop humaine cependant dans sa forme pour appartenir à un élémentaire, c'était celle d'un golem, que connaissait bien Theorem, mais qui ne dégageait plus aucune magie, autre que celle de la plume étrange qui y avait été placé...

"Non seulement votre base sera rasée par cette flotte, ou par une autre encore plus conséquente, et le parjure Tobor sera exécuté. Selon ne vaut cependant que pour les trois derniers termes du contrats. Pour le premier, mon maître est clément et vous offre un délai de réflexion, illimité en soit, mais chaque jour passé consistera en des... intérêts, versés par votre père... Et croyez moi nous avons les moyens de meurtrir autre chose en lui que son corps factice ! Et justement dans cette optique la quatrième règle de notre contrat pourra connaître une entorse lorsque vous aurez usez de cette plume magique pour transmettre votre accord, auquel cas vous pourrez naviguer jusqu'au point de rendez vous, mais avec un seul navire et autre que le Czarina Tiamat, ainsi que de taille moindre. Je pense que cela est assez ... Honnête, non ? Alors... Quelle est votre réponse ? Je vous suggère de la donner rapidement avant qu'un autre de nos navires ne soient coulés par vos renforts, ce qui constitueraient une des causes de rupture du contrat..."

Il eut un léger rire écartant les bras à ses mots comme s'il s'apprêtait à "accueillir" la réponse du duo en face de lui, les sachant acculé au mur...
avatar
La Sainte Église

Masculin
Messages : 154
Expérience : 1471

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Guerre de l'Eclipse

Message  Theorem & Ishtar le Lun 23 Mar 2015, 12:19

Ishtar voyait rouge (non en fait elle voit tout en violet, c'est juste une expression) en écoutant parler ce porte-parole bien plus arrogant. Pour la dragonne, ce cochon rose gesticulait et faisait comme s'ils étaient victorieux. Non mais, c'est vrai que le cochon se satisfait dans sa porcherie, mais voyait-il dans quel bourbier ils étaient ? Il ne savait pas que sortir la main tranchée de bord lui avait sauvé la vie car, probablement une demi-seconde avant, la dragonne allait sérieusement lui arracher les poumons et lui coller sur le crâne pour faire de ce cochon un lapin bien sanguinolent. Mais à la vu de cette main découpée qui plongea Theorem dans un mutisme dangereusement alarmant pour la dragonne, Ishtar fit signe à Oaren de s'approcher... Juste à temps pour attraper par les bras et l'empêcher d'attaquer. Le minotaure eut du mal à retenir une anguille comme Theorem, qui aurait bien volontiers délesté cet humain de sa main à son tour pour lui apprendre la vie. Ishtar était plus calme, car les relation enfant/père lui était étrangère, mais aussi parce qu'elle s'approcha doucement de l'humain avant de lui faire un regard des plus traumatisant. Ca n'avait rien à voir avec un coup d'oeil inquiétant ou sadique... Non, le genre de regard qui vous atteint au coeur et aux tripes.

"Mon cher... Vous êtes foutus en réalité... Nos cités sont fermées, cette jungle est notre et nos canons vous attendent au retour... Vos bateaux n'ont presque tous plus de mâts et nous allons vous couler à votre sortie d'ici. Si ce n'était pour mon vice-amiral, je me serais fait un grand plaisir à vous découper en morceaux devant vos hommes. Vous auriez coulés nos bateaux ? Et alors ? Le Souffle-Feu vous aurait anéantis en venant ici et il suffirait que mon télékinésiste vous arrache vos masques pour que tous vos hommes rampent tels des vermisseaux par terre en implorant la mort. Mais... je vais vous laisser partir... J'ai vu dans le coeur de votre équipage... Ils ne remettront pas les pieds ici de ci-tôt. Et la prochaine fois, nous aurons un téléporteur, des ressources illimitées et une autonomie totale."

Soudain, elle l'attrapa par le cou, sans l'étouffer mais comme mise en garde.

"Profitez de votre sortie d'ici vivant... De vos prochains jours de mer sans mâts qui vous épuiseront... De vos prochains repos chez vous... Car ils auront très bientôt une fin."

Theorem déploya soudainement un bouclier lumineux autour de lui, repoussant Oaren ébloui quand soudain la hyène se jeta sur le bras de l'humain, mordant violemment son avant-bras avant d'être de nouveau attrapé par Oaren qui peinait à le retenir encore. Ishtar ramassa de son doigt du sang de la morsure de Theorem, constatant de la blessure.

"Je vous conseil de partir maintenant et de ne plus rien dire. Tirez-vous d'ici maintenant ou vos jours s'écourterons encore ! Dégagez ! RAUS !"

La plupart des marins présents eurent un mouvement de recul sous le leadership d'Ishtar. Certains se mirent même aux manoeuvres sans l'ordre de leurs supérieurs. Ishtar se retourna et s'efforça de ne pas écouter la réplique de ce porte-parole pour éviter de le tuer. Theorem tirait toujours sur les biceps saillants d'Oaren. La bouche en sang et le regard fou, la Hyène de Guerre replaça son masque sur son visage alors que la lueur verdâtre de ses yeux passèrent au rouge.

"Nous nous reverrons... Je vous assure... Nous nous reverrons..."
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Guerre de l'Eclipse

Message  La Sainte Église le Jeu 26 Mar 2015, 21:20

Aux menaces et au regard d'Ishtar l'envoyé se contenta de répondre par un soupire, souriant et secouant doucement la tête, tel un individu sain d'esprit se désolant devant la sottise d'un fou... Car c'était tout ce qu'Ishtar paraissait à ses yeux, elle pouvait lui faire son regard de matrone, déblatérer ses menaces autant qu'elle le voulait, lui savait bien ce qu'il adviendrait, si la moindre des choses qu'elle évoquait advenait. Comme dit plus tôt, le souffle feu ne pourrait pas tenir face aux tir nourri de cinq galions, et l'action du télékinésiste affecterait au mieux les nordiques, pas les équipages qui n'étaient pas protégés par des masques. Qu'elle lève une main sur lui et l'enfer se déchaînerait sur elle, son compagnon, et ses troupes stationnées en bordure de la jungle. Quant aux jungles et à leurs forteresses, l’Église était bien parvenue à déloger les nains et leurs montagnes et les elfes de leurs forêts, il en serait de même si tel était son désir, un désir qui surviendrait immanquablement si jamais aucun membre de cette expédition ne devait revenir. Enfin concernant les traumatismes... Oui les hommes étaient peut être affectés, mais c'était beaucoup sous-estimer les pouvoirs de la foi ou même de la magie dont le clergé pouvait user !

Cependant confiant comme il était, il fut tout de même surpris par le geste agressif d'Ishtar à son encontre, un geste brusque, et face auquel son seul réflexe fut de lever la main afin d'éviter que le galion sous ses ordres ne tire, mais qu'elle aille seulement un peu plus loin et cela adviendrait, tout comme les nordiques relâcheraient leurs traits, le grincement de leurs cordes se faisant entendre... Qu'elle continue donc ses menaces, il serait rapidement loin d'elle et la main de la dragonne, malgré toutes ses belles prétentions ne pourrait pas s'ancrer sur Amessa, et quand bien même elle devait l'éliminer... Il n'était qu'un pion dans les dessins des dieux, un pion qui pourrait bien amener ces vermines à leurs fins... mais son masque se brisa soudainement quand une vive douleur l'assaillit, et que le même bras qu'il avait levé s'ornait d'une morsure sanglante Se recroquevillant sur lui même en grondant, il leva cependant son autre main pour toujours retenir les canons, l'enjeu... Était trop important pour se laisser guider par la haine ou la douleur, mais... Le responsable, cette hyène en paierait le prix, par lui même ou par son père il se le promettait ! Posant finalement sa main sur ssa blessure, le regard fiévreux tourné vers les créatures il commença à reculer, tout était dit... Mais néanmoins un ricanement nerveux lui échappa, alors qu'usant d'un sort de soin il faisait cicatriser la plaie mettant un terme à l'hémorragie.

"Et d'autant alors seront ceux de Tobor..."

Puis il se retourna enfin, tournant le dos. L'affaire étant réglé, il lui fallait maintenant régler les derniers détails du départ... Et pour cela il laisse un des télépathes du "Fléau des dieux", son agent, lire dans ses pensées, pour lui transmettre l'ordre d’élimination...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Observant la scène depuis sa position l'inquisiteur hésitait sur la marché à suivre, devait il ordonner l'exécution de cet intrus ? Mais dans ce cas comment ferait il pour apprendre quel était l’inquisiteur derrière cela, le vrai coupable ? Il opta de fait finalement pour le fait de le laisser mener son opération à son terme, et alors d’éliminer par un feu nourri les deux meneurs des créatures, à découverts et donc vulnérable... Mais alors qu'il s'apprêtait à transmettre l'ordre, une détonation se fit entendre... Et une vive douleur suivit rapidement. se retournant alors, une main sur son flanc meurtri, il fit face à  un des télépathes, armé d'un pistolet... Et rien que cela était troublant, un tel individu n'avait rien à faire avec ce genre d'arme... mais il n'avait pas le temps de réfléchir, déjà sa vision se troublait, et il sentait ses forces se quitter, tandis que calmement son adversaire réarmer son arme. Il aurait pu en profiter pour riposter avec la sienne, mais cela aurait été sans doute vain, sans même compter l'imprécision produit par les tremblements qui commençaient à l'agiter... Et ainsi il cessa de lutter, s'en remettant entière au dieu, et se laissa tomber en arrière, basculant à travers une grande fenêtre, détruire lors de la bataille avant de tomber dans l'eau, dont il put sentir l'étreinte glacée avant de sombrer dans l'inconscience.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Avec l'annonce de la mort de Théodore, officiellement annoncé comme ayant péri suite à des blessures subies durant la bataille, l'envoyé n'eut aucun mal à suer de son autorité et de ses contacts au sein des télépathe pou reprendre le commandement de la flotte avant que les troupes ne soient trop démoralisés, ou même se mutinent... Et de fait, confiant dans le fait que les créatures respecteraient leur part du marché, sous peine de voir l'otage qu'ils possédaient exécuté sans plus de cérémonie, il fit diriger ce qui restait de la flotte vers la sortie du canal, les navires progressant à la rame dans les eaux troubles de la rivière... La première manche était achevée, mais toutes les cartes étaient loin d'avoir été abattues.
avatar
La Sainte Église

Masculin
Messages : 154
Expérience : 1471

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Guerre de l'Eclipse

Message  Theorem & Ishtar le Dim 29 Mar 2015, 12:55

Ishtar constata que les humains allaient tenir parole. Si Theorem n'avait pas son père tenu en otage, elle aurait certainement de son côté pas du tout tenu parole et détruit jusqu'au dernier bateau encore en place. Et certainement qu'elle aurait gardé ce porte-parole en vie assez longtemps pour achever tous les prisonniers devant lui et le renvoyer dans son pays avec les bras et les jambes en moins, la langue et les yeux dans un paquet cadeau adressé à celui qui l'avait envoyé ici à côté de lui en prime. Mais savoir que le père de son compagnon était tenu en otage changeait la donne et l'empêchait de faire ce qu'elle avait voulu. Et ne pas accomplir ses caprices la mettait déjà en rogne. Quand les bateaux commencèrent à partir, Ishtar prit un grand plaisir à placer ses troupes non loin du canon pour s'assurer qu'en cas de coup fourré, elle aurait de quoi contre-attaquer. Mais sa colère n'était rien comparé à celle d'un autre membre de sa colonie.

"Père..."

Theorem tomba à genoux devant le morceau de pierre arraché de son paternel. Il le ramassa précautionneusement, comme s'il dérangeait une sépulture. Puis alors qu'il tenait cette main tranchée visiblement avec un outil, ses larmes inondèrent ses yeux. Il le serra un peu plus dans ses mains avant qu'il ne pleurs pour de bon. Puis ses sourcils se froncèrent, son visage se rida de sa colère, de sa rage. Une étrange sensation sembla embraser son coeur alors qu'il serra la mâchoire au point de la faire grincer. Il avait l'impression d'avoir un étaux autour du crâne alors que les flammes ravageuses de Vera inondaient son âme. Extérieurement, n'importe qui aurait vu Theorem trembler alors que la lumière de ses yeux, d'ordinaire vertes émeraudes, venaient de passer au rouge écarlate. Des braises incandescentes émanaient presque de lui dans une aura de folie destructrice et une frénésie sans borne inonda son corps peu habitué à sortir de ses gonds. Quand Ishtar vit ça, elle eut un mouvement de recul... Elle ne l'avait jamais vu ainsi... et cette condition inédit sembla mine de rien la perturber au point de ne pas le déranger tout de suite... Mais elle sentait sa colère devenir tellement envahissante que son côté monstre éclipsait totalement son ersatz humain. La dragonne retenait donc les hommes proches de Theorem de s'approcher de lui en tendant les bras avant de vaciller un instant...

"Il siphonne toute ma mana... Il prends toutes mes forces..."

La lueur de sa lanterne vacilla un instant alors que Theorem se goinfrait de toutes les ressources que pouvaient lui offrir sa maîtresse dragonne. Si le lien entre eux leur permettait d'avoir de l'énergie venant d'elle, visiblement il venait d'ouvrir la vanne en grand de son côté et même Ishtar n'y pouvait pas grand chose. Mais son visage tiré par la fatigue se changea... en sourire. La dragonne se revoyait jeune quand on l'avait arrachée à sa mère, à pleurer sous les coups ravageurs de son père qui lui couta une corne... Le jour où elle s'était jurée de le tuer et avait accueillit les ténèbres de la famille Naviento au plus profond de son être. Theorem se redressa enfin avant de lâcher un hurlement soudain, écartant les bras et les jambes. Une énergie de feu et de colère puissante émana de lui en un tourbillon spectral qui fit vaciller jusqu'au musculeux Minotaure à côté de la dragonne. Le cri de la hyène fut si puissant que ce hurlement résonna probablement jusqu'à l'embouchure du canal. La dragonne presque à genoux par le manque de mana ne quitta pas des yeux son compagnon avant de sourire à pleine dents... Ca y est...

Il était son égal maintenant... Il était aussi mauvais qu'elle.


"Prend tout, ma Hyène de Guerre ! Fait-leur payer !"

A ces mots, Theorem se retourna et déploya ses grandes ailes slimes telle celles d'une chauve-souris brillantes alors qu'il prit appuis sur ses jambes et fit un saut si prodigieux que seul un éclair de Nachtheim au bon moment permit de voir où il était rendu. Sa magie de feu et de lumière l'enveloppa un instant avant de faire une poussée à l'arrière de ses pieds. La Hyène de Guerre avait disparue du regard des colons alors qu'il traversa le décor d'un flamme colorée et lumineuse. Il avait assez de mana en stock pour probablement traverser le bras de mer jusqu'à Kanabo. De là, il se lancerait dans une traque éternelle jusqu'à son paternel... Et faire payer tous ceux qui avaient osés lui faire du mal.
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Guerre de l'Eclipse

Message  Invité le Dim 29 Mar 2015, 13:28

Voyant l'éclair lumineux que devait être Theorem dans les airs, la Kunoichi sortit discrètement de la dernière ligne d'arbres avant de se pencher vers le bord du canal. Il y avait une multitude de corps flottants dans les eaux sombres mais une seule gigotait encore un peu faiblement. Se penchant un peu plus, elle agrippa le corps par la veste et le tira hors de l'eau avant de constater de son état critiques, exposé à la noirceur de Nachtheim. Tenant dans sa main un cristal d'atmosphère, elle le fit pénétrer dans sa bulle de protection avant de regarder un peu plus son état. Son agonie aurait été courte si la Kunoichi ne posa pas doucement ses mains sur la blessure qu'il avait.

"Serrez les dents."

Une lumière intense se dégagea de ses paumes et la balle de métal sortit de la plaie avant de doucement se refermer... Mais les dégâts internes prendraient encore pas mal de temps à bien se refermer et à cicatriser. Pendant tout le sort de soin, Sidus dégagea une étrange lueur de son dos et, que ce soit dans son délire de douleur et d'agonie, il put voir un moment des grandes ailes angéliques lumineuses dans le dos de Sidus avant de graduellement disparaître et ne laisser qu'une poussière brillante qui retomba vers le sol. La Kunoichi le regarda un moment pour constater qu'il était en vie avant de le tirer d'avantage sur la berge, malgré la douleur. Elle regarda autour avant de regarder les monstres s'approchant d'eux.

"Ils ne vous feront rien si vous négociez. Je serais là en cas de problème."

Laissant le cristal d'atmosphère dans la main de l'inquisiteur, elle ajusta son masque sur le bas de son visage avant de disparaître en silence dans la jungle. Les monstres s'approchèrent calmement de l'inquisiteur affaiblis et Ishtar était assez proche pour venir en avant.


"Tient tient... Voyez qui le porte-parole a laissé sur place... On dirait qu'on vous a planté une dague dans le dos. Nous allons en discuter..."

Ishtar était maligne, elle savait qu'ils pouvaient négocier maintenant que les deux camps étaient pourris. La suite prit place dans l'inselberg, pendant qu'on s'occupait de nettoyer l'extérieur. L'inquisiteur était sous bonne garde mais Ishtar ne semblait pas hostile pour le moment... Elle s'alluma une cigarette et prit une bonne inspiration avan de souffler la fumée en soupirant d'aise.

"On a eut un sale moment..."

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Guerre de l'Eclipse

Message  La Sainte Église le Mar 31 Mar 2015, 19:59

Seulement à moitié conscient, l'inquisiteur Théodore n'eut aucune idée de ce qui l'arrachait de l'eau. Etait il mort et était ce un ange venu chercher son âme pour la présenter aux dieux ? Ou bien quelque chose, quelqu'un essayait il de le sauver ? Un homme d'équipage ?  Non... Il connaissait bien ses hommes et s'ils étaient téméraire et prêt à tout pour l'Eglise aucun d'entre eux ne serait à même de le ramener ainsi à la surface... Pourtant cela semblait être bien le casau vu de la douleur qu'il ressentait alors qu'on le déplaçait, ainsi que la pénible sensation que de repspirer à nouveau alors que ses poumons étaient à moitié empli d'eau... Quelque part dans son esprit s'éleva une inquiétude, cocnernant un poison, mais la douleur était bien trop intense et osn esprit trop confus pour en saovir la source ou même en avoir la certitude.

Par contre au moins étaiti l certain d'être envie... quoi que le doute lui vint encore lorsque, les yeux entrouverts, il entraperçu des ailes, mais alors pourquoi le faire souffrir ? Il avait toujours été un homme juste et droit... Ou bien était ce une intervention divine visant à le sauver ? Peut être... Mais quoi qu'il en soit in distingua les propos et s'y conforma ,serrant les dents alors que la douleur s'accroissait, caractéristique d'un sort de soin sur une plaie grave. Cela finit par cesser, puis il se sentit trainer, jusqu'à être adossé à un arbre, et peu parès la voix lui adressa la parole. Négocier ? mais qui... Il n'y avait personne pour cela !

Cependant, il comprit rapidement quand enfin sa vision lui revint pleinement et qu'il se vit entoure de dizaines de créatures diverses, et avec à leur tête la dragonne noire. Son premier réflexe fut bien sûr de porter sa main à l'endroit où aurait dû être son arme, pour résister, mais surtout pour ne pas être pris vivant ! Seulement, son arme s'était défaite lors de sa chute et devait désormais reposer dans les profondeurs de la rivière, qui plus est sa main était de plus lentes, faible... Il pensa alors à saisir son couteau pour s'égorger, mais alors la voix de la dragonne se fit entendre, ce qu'elle évoqua claquant comme un fouet dans l'esprit de l'inquisiteur. oui... Il avait été trahi, par un envoyé d'un archevêque... Un envoyé qui parlait avec les créatures et ne les a visiblement pas annihilé par la suite. Il avait été trahi, mais il n'avait pas été le seul, si la trahison touchait vraiment un archevêque c'était toute l'Eglise que cela menaçait. Or... Il était un individu asse pondéré parmi les inquisiteurs, et s'il fallait s'acoquiner avec une menace moindre pour en éliminer une plus grande, il n'hésiterai pas.

Ainsi il e résista nullement, même faiblement, alors même qu'on le transportait dans la base ennemi, au sein d'une de ses forteresses que leurs espions avaient décrit, du moins de l'extérieur, l'accès leur en ayant été pleinement interdit de par des système de fermeture inconnu. il était probablement le premier homme du clergé à y pénétrer. Quant à en sortir c'était une autre paire de manche... Ainsi ayant retrouvé ses esprits il se rendit bien copte qu'il était traité comme le serait un prisonnier, au vu des gardes l'entourant, mais un prisonnier précieux, de par les soins qui lui furent donnés... Et quand bien même sa plaie le lançait il était en pleine possession de ses facultés pour répondre à Ishtar, cependant, avant ça, a voir allumer sa cigarette, lui rappela une chose...Et ainsi il sortit sa pipe, rassurant d'abord le garde sur ce qu'il sortait, et piochant son tabac étanche ne tarda pas à l'allumer et à la fumer. S'il devait vivre ses derniers instants autant en profiter... Mais après la première bouffée il répondit à la dragonne d'une voix sombre.

"Je ne vais pas vous mentir en vous disant que je suis désolé, ou que ce n'était pas l'effet recherché... Mais un autre s'est également produit, un serpent est sorti de sa tanière... Et si vous m'avez laissé en vie c'est qu'il n'est pas votre allié. peut être même vous a t-il mordu aussi profondément que moi."

Il s'interrompit un peu, les yeux clos, visiblement songeur... Avant de reprendre, après une nouvelle bouffée, dont la fumée forma un élégant cercle.

"Ce dont je suis certain par contre, c'est que les miens n'auraient pas versés la moindre rançon ou le moindre service pour ma vie. Cela fonctionne ainsi parmi nous... Donc si vous m'avez laissé en vie c'est que vous attendez quelque chose de moi, je ne m'abuse ?"

Bien sûr, en tant qu'homme d'Eglise cela l'irritait profondément que de converser avec une telle créature, néanmoins il dominait sa répugnance pour paraître le plus diplomate possible, tout de même curieux sur les réelles intentions d'Ishtar.
avatar
La Sainte Église

Masculin
Messages : 154
Expérience : 1471

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Guerre de l'Eclipse

Message  Theorem & Ishtar le Jeu 02 Avr 2015, 14:47

Ishtar l'écouta calmement, posément. Ca devait changer de l'image qu'on se faisait d'elle d'une redoutable dragonne sanguinaire qui ne craignait pas plus le fouet que le glaive. Reprenant doucement son calme alors qu'elle termina sa cigarette tranquillement, la chef de la colonie regarda l'humain. Elle savait reconnaître un tir d'arme à feu quand elle en avait un sous les yeux. Et les dires de ce dernier confirma donc ses doutes en précisant bien qu'il avait été trahis. Sa supposition était la bonne, ce porte-parole n'avait pas plus d'autorisation qu'Ishtar en aurait d'attaquer une cité humaine. Écrasant son mégot dans un cendrier à cet effet, elle ajusta ses lunettes.

"Vous vous méprenez... En effet nous vous laissons en vie, mais c'est simplement pour respecter une antique règle qui veut que les humains restent chez eux, et les monstres de leur côté. Cette terre n'est pas chez vous. Elle n'a pas plus de valeur pour vous qu'une île isolée sans arbre ni verdure. Ce lopin de terre est aux monstres. Nous resterons ici et en échange de votre liberté... Vous aurez ce traître."

Ouvrant sa montre à gousset, elle regarda où en était le trajet de Theorem et constata qu'il avait déjà fait du chemin ! Sans nul doute qu'il serait rapidement à Kanabo, bien plus vite qu'un trajet de bateau. Ishtar avait donc un argument de poids pour la négociation.

"Ma Hyène de Guerre le trouvera, lui et son QG, dans quelques jours. Je ne dis pas que nous conclurons une paix ici entre nous, les Monstres et vous, les Humains, mais... Nous avons tout deux des ennemis intérieurs et aucun n'aide forcément l'autre camp. Nachtheim n'a pas d'intention guerrières ou barbares à l'encontre de votre civilisation. Concluons ensemble un pacte de non-agression, commun. Et si une armée d'humain venait à toquer à notre porte, nous serons en contact. Inversement, si un groupe de monstre venait vous agresser... Nous vous délivrerons informations et aide pour les arrêter. Après, je me doute que vous n'êtes qu'un élément dans les engrenages du monde, tout comme moi... Que cet accord reste tacite me convient également."

Faisant signe à un kobold de mettre à l'aise l'invité, il poussa le petit alcoolier sur roues, proposant une kyrielle de boissons diverses et certaines exotiques ou bien connues des humains. Pas de pièges là-dedans, c'était juste une méthode simple de négocier.
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Guerre de l'Eclipse

Message  La Sainte Église le Sam 04 Avr 2015, 22:49

Une antique règle ? Bah qu'elle aille dire ça aux elfes et aux nains dont les terres avaient constitué les premières extensions du territoire d'Amessa à ses origines ! Un homme de foi et un stratège que lui ne reconnaissait tout simplement l’existence de cette ... chose. pas plus que ne le faisait le clergé ou le pape lui même à vrai dire. Enfin que la dragonne se complaise dans cette idée si elle le souhaitait. Quant à la valeur de cette terre... Théodore n'était pas sûre sur le fait qu'elle soit sincère, ou bien qu'elle essayait de le tromper. Certes, cette terre était un territoire aride et toxique, dangereux pour ceux qui souhaitaient l'habiter, mais elle avait assurément de la valeur pour celui qui était à même de la dompter, ce dont ces monstres s'étaient rendus capables. Elle avait de la valeur pour la simple raison que de par ses défenses naturelles elle pouvait servir à mettre sur pieds des forteresses quasiment imprenable, d'autant plus au vu des infrastructures déjà en place dont les saboteurs lui avaient déjà fait le récit lors de leur repérage, mais également de par sa proximité avec le nord et de fait la facilité qu'il y aurait à s'en servir comme tête de pont pour conquérir le reste d'Illiomad, ce qui était le but que l’Église cherchait à atteindre dans les années à venir. Enfin tout cela il ne l'évoqua pas, tant afin d'éviter d'inspirer la dragonne que pour ne pas éveiller en elle quelque animosité mal venu alors que Théodore s'intéressait davantage à lur ennemi commun. Et puis... S'il pouvait continuer à servir l’Église et les dieux il ne s'en priverait pas.

Et dans cette optique il écouta avec attention les propos de la dragonne. Ce qu'elle proposait n'était ni plus ni moins qu'une des pires hérésies qu'un homme de foi pouvait effectuer... Mais qui était justement devancé par la trahison directe à l’Église pour servir ses intérêts personnels, de fait l'un dans l'autre le choix le plus juste était clair pour l'inquisiteur, d'autant plus qu'Ishtar s'avérait plus raisonnable que ce que les récits voulaient bien lui reconnaître. Cependant, certains détails restaient à clarifier, pour les intérêts de l’Église que l'inquisiteur se refusait à voir bafouer ainsi. De fait, s'il se servit parmi les alcools qui lui furent présentés, surpris même d'y retrouver certains des cuvés qu'on retrouvait le plus dans les caves des nobles humains, il ne tarda pas à prendre la parole, posant sa pipe, au tabac désormais consumé.

"L'aspect tacite de cet accord serait de toute façon obligatoire. Même si je sais que je pourrai me présenter dignement aux dieux, mes pairs ne seront pas de cet avis car ils ne connaissent pas toute l'histoire, et se moquent bien qu'un pêché soient plus grands qu'un autre. Donc... J'accepte personnellement votre accord, mais il faudrait établir dans ce cas un moyen de liaison fiable. La télépathie peut être intercepté, les pigeons voyageurs détournés... Mais je propose que nous voyions cela plus tard et réglions d'abord les problèmes plus directs. Concernant l'action de votre goule de guerre... Les rapport que nous avons sur votre second sont impressionnants, c'est vrai, mais il est probable que son adversaire soit un archevêque, et quand bien même il viendrait à être frapper d'opprobre il bénéficie encore d'une puissance suffisante pour se protéger de bien des dangers, sans quoi le premier archi-démon pourrait faire trembler Deïsa... Il va lui falloir de l'aide, et vous ne pourrez pas lui en offrir énormément d'ici, et moi même je ne pourrai pas agir d'ici. Cependant, mon retour ferait un grand bruit et forcerait le loup à sortir de sa tanière. Seulement il va me falloir du temps pour rentrer et au vu de la réaction de votre second que j'ai pu apercevoir je doute qu'il m'en laisse le temps, non ? Quant au fait d'être des engrenages, je ne suis pas d'accord avec vous. Quand bien même je crois que nous puissions être guidés par les dieux, il serait idiot de nier leur plus grand cadeau. Notre libre-arbitre.... Et en tant que tel nous sommes bien trop changeant pour être de vulgaires engrenages"

Sirotant quelque peu sa boisson, non sans effectuer par prudence un rapide sortilège de détection des poisons, la chose ne lui paraissant pas impoli, se faisant souvent lors de rencontres entre nobles, il parut quelque peu pensifs, avant d'ajouter.

"Par contre... Notre accord ne concerne que Nachtheim, et éventuellement Inferis, que nous lui savons lieu, et de fait je vous demande de n'effectuer aucune interférence dans nos autres conflits, en particulier ceux déjà engagé tel ceux de Svartfald. Je peux étouffer une menace d'escarmouche, mais une telle action serait une déclaration de guerre... Et les conséquences seraient fâcheuses pour tout le monde."

Mais alors qu'il parlait, il semblait toujours pensif, comme si en vérité il songeait à autre chose... Et il finit par y venir.

"Et ... La question que je vais vous poser est purement personnelle. Votre second... a fait l'objet d'autres rapports qui le lierait à un autre inquisiteur. Je ...Connaissais ce collègue. Jeune, inexpérimenté et quelque peu inapte au combat, mais il s'agissait de notre élément le plus compétent en matière de technologie. A en croire les rapports de l'archevêque du territoire auquel il a été assigné, ce confrère aurait été confronté à votre second, qui l'aurait corrompu et amené à tuer un des contacts de l'archevêque, après quoi il aurait reçu le juste châtiment qu'il méritait... L'affaire ne me concerne pas directement, mais nous entretenons des liens dans l'inquisition, et le haut inquisiteur de ces terres est un ami personnel, qui a très mal pris la disparition de cet élément parmi ses hommes et est surtout de plus en plus suspicieux quant aux zones d'ombres sur cette affaire, telle l'absence de cadavre. En savez vous... Quelque chose ?"

Il affichait une mine grave, car c'était un pari risqué jusque là, il avait volontairement éludé certains détails, pour éviter d'offrir trop de prises à un éventuel mensonge, mais si la dragonne lui répondait, et que cette réponse était sincère, il était fort possible qu les vers soient plusieurs à se nourrir du fruit...
avatar
La Sainte Église

Masculin
Messages : 154
Expérience : 1471

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Guerre de l'Eclipse

Message  Theorem & Ishtar le Mar 07 Avr 2015, 10:16

Ishtar savait bien que Theorem finirait par avoir quelques problèmes à être seul comme ça dans le territoire de l'ennemi. Mais elle avait été dans le même cas de figure. Elle avait été elle aussi chassée et s'était retrouvée seule et livrée à elle-même. Theorem s'en sortirait et d'une seule pression sur le bouton de la montre à gousset, elle pourrait le rejoindre ou le rappeler à ses côtés. C'est juste que pour l'instant, elle préférait le laisser un peu tranquille et que ça rage baisse un peu. Il n'y avait pas de raison que sa colère noire ne passe pas un peu sur quelques humains corrompus qui étaient tout sauf innocents. La dragonne se servit un verre à son tour et le descendit cul-sec sans attendre la réaction de l'humain ou encore de son petit sort de détection de poisons.

"J'ai bien assez à faire pour plusieurs vies humaines à m'occuper de Nachtheim. Je suis une exploratrice, pas une envahisseuse. Les campagnes militaires sont la marque de fabrique de mon paternel. D'ailleurs, si vous croisez ce manchot quelque part dans Deisa, ramenez-moi sa tête... Ce lâche s'est échappé de mes prisons avant de se faire arracher le bras par ma Hyène de Guerre."

Se servant un nouveau verre d'alcool, et ce coup-ci elle mit une dose de cosaque à faire pâlir un nordique, Ishtar resta un instant pensive en écoutant les dernières phrases de l'inquisiteur, au sujet d'un autre nommé Séraphin... Séraphin... Il était venu à son mariage et il traînait avec Béa aux dernières nouvelles... avec un pansement nauséabond sur le bras. Oui, elle connaissait cet humain et Theo l'avait rencardé sur ce qu'il avait vu en buvant une fiole de sang et de nombreux rapports sur les aberrations. L'infiltration de Theorem dans un de ces camps avait aidé à en apprendre plus, car tout ce qui avait été dit avait été consigné et sa Hyène de Guerre avait également fait des illustrations des personnes présentes et leurs noms.

"Je connais effectivement cet humain... Il avait un passif tourmenté et pas mal de casseroles derrière-lui. Pour vous, les inquisiteurs, qui se vantez de tout savoir de quelqu'un vous me surprenez un peu."

Elle s'envoya son verre sans sourciller, comme si elle avait but un verre d'eau.

"Avec toutes les cochonneries que vous faites pour hybrider les monstres et les humains, vous devez savoir que sa mère était un sujet d'étude de votre église dans ce domaine, non ?"

Ouvrant sa serviette que lui tendit un kobold en uniforme, Ishtar sortit le fameux rapport que Theorem avait écrit et le posa sur la table basse sans attendre. Cela avait un double usage stratégique. Soit elle montrait qu'elle savait à quelqu'un qui pensait cacher un secret... Soit elle dévoilait l'étendu de la corruption dans leurs propres rangs. Bien entendu, il pouvait choisir de réfuter la chose, de penser à de la manipulation... Mais elle n'aurait pas eut le temps de faire un rapport factice en si peu de temps.

"Je vous ressert un verre pour faire passer ça ? Et ne vous inquiétez pas pour Séraphin. Aux dernières nouvelles, il est heureux et il a trouvé une compagne."
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Guerre de l'Eclipse

Message  La Sainte Église le Mar 07 Avr 2015, 19:49

Ishtar persistait à affirmer ses volontés pacifiques, prétendant vouloir simplement faire sien ce territoire... Mais cela serait déjà bien trop pour aux yeux de l’Église, mais elle avait raison sur un point, cela lui prendrait des siècles pour gérer Nachtheim, et donc cela laisserait bien assez de temps au clergé de conquérir le reste d'Illiomad avant de tourner son regard vers les fragments qu'il lui manquait, et qu'il lui serait coûteux à obtenir alors que des territoires bien plus aisés à conquérir s'offraient à lui. Tout était question de long terme, et on avait beau prétendre que la faible espérance de vie des humains les empêchaient de se prêter à la chose l’Église était passé experte dans le domaine de la planification. De fait l'inquisiteur ne fit aucun commentaire à ce sujet acquiesçant la tête, elle aurait son repos, oui, mais de toute manière il ne pourrait pas garantir ce qu'il adviendrait de cet accord après la mort, un autre avantage de leur faible longévité, puisqu'ainsi les serments liant un individu n'entravaient jamais trop longtemps la marche d'un ordre. Par contre il sourit volontiers à l'évocation de Focus, répondant amusé à la requête d'Ishtar.

"Pour cela il me faudrait un autre paiement ou une compensation ! La tête de votre paternel, quand bien même il ne constitue plus une menace directe aujourd'hui, ferait un beau trophée à exhiber pour nos leçons de foi..."

Il n'allait pas s'en cacher, l'hypocrisie, même face à un tel être n'était pas son fort, et elle devait accepter ce qui n'était rien de plus que la vérité, à savoir si les flammes étaient ce qui attendait les créatures mineures, celles représentant un danger faisaient souvent office d'exemple... Se resservant un verre, cependant plus réduit afin de garder ses esprits clairs, il répondit également aux propos d'Ishtar concernant Séraphin et les informations de l'inquisition, profitant du fait qu'elle boive son verre pour se faire.

"L'inquisition sait tout Ishtar, oui, mais je n'aurai pas la prétention de dire que c'est le cas de ses membres. nou n'avons pas la chance de tous naître avec une mémoire telle la votre et je serai bien incapable de tout savoir sur un individu qui ne dépend pas de moi, dont je ne dépend pas, et qui ne m'est pas un ennemi. Par contre oui, c'est bien ce qu'il m'avait semblé, un mère enlevée, et probablement morte, et un père assassiné, c'est ce dont je me souviens à son sujet..."

Cependant à peine avait il fini de parler, s'apprêtant à vider son verre à son tour, que la dragonne eut alors des propos pleinement hérétiques... Et aussi conciliant que pouvait l'être Théodore il ne put retenir le courroux qu'il ressentit alors, sa poigne se serrant sur le verre qui éclata sur le coup. L'instant d'après il était debout sans se soucier visiblement des éclats de verre dans sa main et du sang en goûtant, toisant Ishtar d'un regard mauvais.

"Je ne sais pas quel mensonge vous racontez à vos suivants pour les galvaniser, mais une telle chose est bien la dernière des extrém..."

Ce fut assez brusquement qu'il s'interrompit, non pas qu'il s'était soudainement calmé, mais son attention avait été attiré par les feuillets qu'avait fait apporter Ishtar, et s'il n'eut bien sûr pas le temps de le consulter en entier en quelques instant, l'évocation de certains lieux l'interloqua. Ce n'était pas des endroits se situant à Amessa, mais au delà d'Emoulin, dans la zone annexée par l'Eglise, entourant les environs de Kanabo, et dont l'évocation commençait à lui être familière... Se rasseyant il commença à ôter méthodiquement les morceaux de verre de sa main, mais plus comme un geste lui servant à focaliser sa pensée que pour ses soins, son regard revenant sur Ishtar, alors que cette dernière concluait ses propos

"Non... Merci je préfère garder l'esprit clair face à ces... Informations. Tant mieux pour Séraphin est en réalité en vie et qu'il soit heureux. en temps normal je l'aurai fustigé pour avoir renié ces vœux, mais c'est bien peu de chose par rapport à ce que vous m'évoquez, et qui expliquerait ce zèle qu'a eu l'archevêque à convaincre mon collègue chargé de cette région de la mort de son acolyte... Je ne sais pas exactement de quoi vous parler quant à ses hybridations, mais cela pourrait bien être une affaire de premier ordre... Plus encore que l'histoire de ce destructeur de donjon ou les ravages de votre père."

Il paraissait particulièrement songeur, et finit par commencer à feuilleter le dossier. les informations qu'avait pu récupérer Theorem paraissait fiable, bien que restreinte. L'archevêque, surtout après sa visite, avait tout fait pour que le secret soit renforcé sur ses exactions, même si certaines actions d'habitants du donjon Kanabo avait révélé des failles et des secrets... Ainsi que des aberrations sans noms.

"Si vous n'y voyez pas d'inconvénient il faudra que je m'entretienne avec votre... Hyène de guerre à son retour.  Tant pis si mes pairs me jugent hérétiques, mais cette affaire pourrait bien avoir de implications au delà de l’Église, de l'humanité ou même de toute espèce civilisée..."


Il était partagé, c'était peut être un mensonge d'Ishtar pour les diviser, mais en même temps... Une simple enquête ne saurait faire de mal, non ?
avatar
La Sainte Église

Masculin
Messages : 154
Expérience : 1471

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Guerre de l'Eclipse

Message  Theorem & Ishtar le Mer 08 Avr 2015, 23:09

S'il fallait s'attendre à ce genre de réactions de la part des humains, c'était assez évident. Au final, il y avait une limite franche entre ce qui était le monde des humains et le monde des monstres, et pourtant il y avait des comportements similaires des deux bords. En écoutant calmement la réaction de l'humain, Ishtar ne s'offusqua nullement ni ne fit de geste de compassion ou de colère. La dragonne éloigna juste le verre cassé de son côté de la table et se servir un nouveau verre en espérant que ce coup-ci, l'alcool lui fasse quelque chose autre qu'étancher sa soif et chatouiller sa langue. Mais bon, tant que l'indice d'octane n'était pas supérieur à 85, il était dur pour elle d'avoir la tête qui tourne et la gueule de bois le lendemain.

"Certes, une fois qu'il reviendra de sa mission vous pourrez le revoir. D'ici là, il y aura des morts, des blessés, et le porte-parole que vous avez vu sera certainement à ramasser au papier buvard. Hormis ça, il reviendra sûrement ici. D'ailleurs, avec ça nous allons terminer nos pourparler et conclure."

Ishtar se redressa souplement, déposant son verre après avoir vidé ce dernier cul sec. Elle se tourna vers sa lieutenante, une beast requin au regard meurtrier et affublé de l'uniforme des membres de cette colonie. La dragonne lui souffla quelques mots et, visiblement, la requin s'exécuta sans poser plus de questions.

"Nous allons vous donner une barque, des vivres et une bonne carte marine qui vous aidera à rejoindre la côte. Retournez d'où vous venez et avant que vous puissiez vous rendre chez l'archevêque qui a fomenté tout ça, il sera sûrement à pourrir quelque part. Nous avons un accord, ne l'oubliez pas."

Elle laissa les monstres raccompagner l'humain au bord de la plage avec tout ce qu'ils avaient promis. Ils ne s'étaient pas foutu de lui, mais pour autant ils n'avaient pas vraiment fait plus. La traversée serait longue et difficile, mais il pourrait y arriver. Ishtar de son côté devait s'occuper de gérer à nouveau les réparations de sa colonie, enterrer les morts, déblayer les ennemis décédés, ramasser les fournitures abandonnées avant que l'absence de combat ne rappel les monstres sauvages de Nachtheim ici...
avatar
Theorem & Ishtar
Maison Bivoï

Masculin
Messages : 852
Expérience : 468
Métier : Amirauté de la Marine d'Inferis et de la colonie de Nachtheim

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Guerre de l'Eclipse

Message  La Sainte Église le Jeu 09 Avr 2015, 14:31

Face aux propos de la dragonne l'inquisiteur haussa quelque peu les sourcils de curiosité. Elle paraissait décidément bien confiante quant aux talents de son second pour penser qu'il éliminerait aussi aisément un archevêque et ses suivants. Certes le dignitaire cléricale se cacherait sans aucun doute et se priverait lui même des ressources du clergé pour éviter que ce dernier s'en serve pour remonter jusqu'à lui, mais tout de même, c'était forcément un homme puissant même en dehors de ses fonctions et en tant que tel il aurait les moyens de se protéger, en particulier s'il se doutait qu'on vienne le chercher, ce qui était probablement le cas au vu de ce qui venait de se passer. Cependant un détail dans ses propos le dérangea un peu plus et ainsi il répondit grimaçant.

"Dans ce cas ça va être compliqué... Car vous comprendrez très bien que je ne pourrai pas me rendre moi même en ce territoire sans attirer quelques regards, et je dois d'ordinaire demeurer à Amessa, ce qui compliquera quelque peu les entrevues discrètes et diplomatiques... Non, même davantage, je me refuse à prendre ce risque, quelque soient les talents que vous accorder à vos acolytes ou que j'accorde aux miens."

C'était peut être un constat pessimiste, mais l’Église avait ses propres agents, et ceux qui devaient surveiller les inquisiteurs et leurs actions étaient loin d'être des incapables. Bien sûr les concernés étaient eux mêmes bien assez habile pour dissimuler leurs actions, mais ces dernières étaient rarement aussi ostentatoire qu'une absence sur un continent. Il serait donc absolument nécessaire de trouver un moyen pour échanger, sous peine de risquer de voir leur accord sombrer dans la désuétude. Ce n'était pas une question de manque de confiance ou de remise en cause de la parole de la dragonne, même si Théodore conservait sa méfiance habituelle... Toujours était que alors que la dragonne lui exposait ce qu'elle comptait faire à son égard, il récupérait le dossier afin de le lire plus avant, même s'il ne put dissimuler une légère moue. Certes réclamait plus à la dragonne aurait été déplacé, et il s'en gardait bien, mais une barque pour traverser la mer Phlégétonne... Il ne pouvait dès lors pas garantir que leur accord puisse avoir le moindre effet s'il venait à croiser la route de la moindre créature marine un tant soit peu hostile ! Néanmoins, ce fut sur une dernière mise en garde qu'il partit.

"Je n'oublie pas... Mais vous non plus n'oubliez pas ce qui a été la triste réalité de l'histoire des vôtres, à savoir que c'est votre confiance excessive en vos aptitudes qui vous a mené à votre perte..."


Ainsi mené à la plage, serrant fermement le cristal d'atmosphère donné par celle qui l'avait sauvé, il mit la barque et débuta son périple, priant ses dieux pour qu'il se déroule paisiblement alors que déjà il commençait à ramer. C'était le moment de montrer qu'il était autant un homme de terrain qu'un meneur d'homme !
avatar
La Sainte Église

Masculin
Messages : 154
Expérience : 1471

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Guerre de l'Eclipse

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum