My Life as a Dungeon Keeper
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-45%
Le deal à ne pas rater :
TEFAL – Marmite 36 cm – Inox, Tous feux dont induction
29.49 € 53.27 €
Voir le deal

La danse du poulet [PV : Lexi]

Aller en bas

La danse du poulet [PV : Lexi] Empty La danse du poulet [PV : Lexi]

Message  Invité Sam 15 Nov 2014, 12:54

Une nouvelle matinée pour l'Avali, bien que le principe d'habitat individuel soit difficile à comprendre pour des individus qui ont vécu depuis de longs temps parqués dans des enclos, il a tout de même accepté d'avoir un petit chez lui. Bien austère pour ne pas dire spartiate, le confort et la décoration sont deux notions qu'il apprendra peut-être un jour. Accoutumé à un début de vie adapté pour apprendre à devenir une bonne monture ou une bête de somme, c'est par quelques exercices matinaux et un brin d'hygiène. Dernièrement, l'hygiène alimentaire du poulet d'amour avait était principalement constitué de viande et de céréales ce qui marque et enclenche sa période mâle, ce qui en réalité n'a aucune incidence notable sur son caractère où son comportement. Suite à un certain temps à travailler les cristaux, car il faut bien aider le donjon à sa manière, il entreprit son voyage quotidien dans le donjon dans le but d'en apprendre toujours plus et surtout de rencontrer d'autres personnes.

Croisant d'autres avalis et les étreignant comme s'il ne les avait pas vus depuis des lustres alors que leur dernière rencontre date au maximum d'une douzaine d'heures, il échange un instant avec eux puis va en quêtes de nouveaux savoirs. Il a entendu parler d'une femelle apparente diverse parades à d'autres habitants sous le nom particulier de danse. Au fil du temps, la notion d'art est devenue importante pour son peuple, c'est une étape indispensable pour créer leurs nouveaux codes et ainsi s'adapter à une nouvelle vie en tant que monstre libre et non plus comme espèce animale intelligente. Intrigué, excité même à l'idée d'approche encore plus d'autres espèces et de pouvoir observer et apprendre certaines de leurs coutumes est toujours un plaisir pour un membre de son espèce.

La notion d'horaires précis est tout de même fortement pratique et fut logiquement vide adopté par les siens, si bien que même avec un peu de mal, Ningal sait lire les aiguilles d'une horloge ou presque. C'est donc avec presque une heure d'avance qu'il est à la porte du cours de danse... Voyant qu'il y a fort peu d'agitation, il comprend qu'il a fait une erreur, mais dans quel sens ? Impossible pour lui de le savoir et bien qu'il n'ait aucune gêne à demander de l'aide à n'importe qui, dans le doute, il préfère frapper de trois coups secs à la porte. Avant d'entrer après avoir entendu où non l'autorisation de pouvoir le faire et voir tout de même rassuré qu'il n'interrompe pas un groupe entier de personnes en plein exercice.

"Désolé, j'ai encore de mal à lire les aiguilles, je suis en retard ?"

Et c'est ainsi qu'il a atteint les limites des bonnes manières dont il peut faire preuve, car quand finalement il a aperçut la professeur il fut immédiatement et positivement surprit par un détail particulier.

"Waow !!! Que vous avez de belles ailes !"

D'un pas vif il est déjà à côté d'elle, admirant avec de grands yeux émerveillés et pétillants de joie de vivre ces deux grandes ailles d'une teinte si belle.

"Elles brillent comme ça naturellement !?"

Et c'est alors que le naturel revient au galop, ayant une apparence légèrement plus impressionnante que dans sa période femelle, Ningal ne trouve rien de mieux que de la prendre dans ses bras pour la câliner comme il le fait avec... À peu près tout ce qui bouge dans le donjon et même parfois ce qui ne bouge pas. Fort de plusieurs siècles d'expériences naturelles coulant dans ses veines en matière d'étreinte affectueuse, tout jusqu'à la position de son duvet et de ses plumes s'agence naturellement de sorte à rendre inconsciemment le geste le plus tendre et doux possible et bien évidement, cela passe par le fait de ne pas entrer directement en contact avec les ailes si délicates de la fée alors que le duvet de ses plumes les caresses subtilement et que ses propres ailles la couvre comme une couverture soyeuse et chaude.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La danse du poulet [PV : Lexi] Empty Re: La danse du poulet [PV : Lexi]

Message  Lexi Dim 16 Nov 2014, 19:59

2 heures... C'était tout ce qui lui restait après ses entrainements, pour reprendre son véritable métier de danseuse. Lexi avait bien demandé un peu plus de temps pour pouvoir s'occuper de son spectacle et de ses chorégraphies, mais ses supérieurs avaient pour le moment refusé, estimant que la fée avait encore besoin de beaucoup travailler si elle comptait vraiment devenir espionne pour l'Ordre. Alors non seulement elle devait se contenter de ses pauvres deux petites heures, mais en plus, c'était pour enseigner ! Elle adorait danser, depuis toujours, mais s'occuper d'élèves... ça... C'était agaçant. Cependant elle n'avait pas trop le choix, une troupe ne se montait pas toute seule ! Elle se devait donc d'être patiente, chose extrêmement compliquée pour elle, et supporter la lenteur d'apprentissage de ses danseurs en herbe.

Un disque de musique classique tournait sur un majestueux gramophone, récemment acquis dans la lutherie de Theorem. Lexi avait prit soin d'arriver en avance et commençait son échauffement en douceur, sans se presser le moins du monde. Trois coups secs contre la porte la firent relever la tête, voyant alors dans le grand miroir de la salle la créature qui s'avançait derrière elle. Elle ne la connaissait pas, ne l'avait jamais vu dans ses cours, et se demandait bien ce qu'elle venait faire ici. Ce qui semblait être un homme-oiseau s'inquiéta alors d'être en retard, avant de s'extasier sur les ailes de Lexi. Partagée entre le courroux qu'un nouveau débarque ainsi sans prévenir, et la joie extrême de recevoir un compliment si spontané, Lexi se redressa pour mieux observer cette créature qui faisait bien 3 têtes de plus qu'elle.

Il était arrivé si vite auprès d'elle que la fée eut à peine le temps de bien l'observer. De grands yeux émerveillés plein de tendresse, qui reflétaient la gentillesse et l'innocence la plus totale, un plumage gris parsemé de pointes rouges, d'épaisses serres, et une longues queue qui semblait agrandir sa silhouette.

S'apprêtant à répondre à la question concernant ses ailes, Lexi ouvrit seulement la bouche qu'elle fut attrapée et soulevée brusquement, se retrouvant alors dans les bras du visiteur, tout contre ce duvet soyeux dont la douceur ne put que la troubler. Surprise et légèrement inquiète, elle n'osa bouger, se demandant ce que pouvait bien lui vouloir ce grand oiseau, bien que sa manière de dire bonjour lui en donnait une idée particulière... En voila des façons ! Ne pouvait-il pas prendre la peine de la séduire un minimum, comme tout le monde, hein ! Croyait-il pouvoir se servir comme ça ! Bon... Il fallait avouer que le contact était agréable... Et qu'il était vraiment adorable, et que... Lexi ! De toute manière, elle n'avait pas le temps pour ça, elle avait un cours à donner !

Elle le repoussa doucement pour être reposée sur le sol, avant de faire quelques pas en arrière, légèrement déstabilisée.


" Oui, je brille naturellement, je suis un être de lumière... " Grommela-t-elle sans le quitter des yeux.

Elle jeta un coup d'œil à l'horloge murale avant de revenir sur l'oiseau.


" Tu es en avance rassure-toi, et c'est tant mieux, car je dois d'abord évaluer ton niveau avant de t'accepter dans mon cours, tu comprends ? Parce que même si je n'ai jamais rien connu de plus doux que ton plumage, je ne forme pas mes danseurs en fonction de leurs câlins ! "

Quoi que... Disons que dans certains rares cas, cela pouvait tout de même aider... Mais là n'était pas la question ! De plus, il fallait qu'elle soit ferme. C'était déjà assez difficile pour une jeune femme de se faire respecter alors qu'elle avait l'allure d'une fille de 15 ans. Elle prit la main de la créature pour l'emmener au centre de la salle de danse, et se positionna face à elle en lui souriant.

" Bien, voyons voir déjà si tu es souple et si tu as le sens du rythme... Vasy, danse, fais moi ce que tu veux, je te regarde ! Ho, et comment t'appelles-tu ? "
Lexi
Lexi

Féminin
Messages : 109
Expérience : 145
Métier : Danseuse

Feuille de personnage
Niveau:
La danse du poulet [PV : Lexi] Left_bar_bleue16/40La danse du poulet [PV : Lexi] Empty_bar_bleue  (16/40)
Race: Fairy
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

La danse du poulet [PV : Lexi] Empty Re: La danse du poulet [PV : Lexi]

Message  Invité Mar 18 Nov 2014, 13:01

C'est donc une être de lumière, ou un ? Le pauvre petit oiseau n'était pas sûr sur l'emploi ou non du féminin dans cette pensée. Ce ne sont pas les humains qui qualifient les êtres intelligents comme étant des lumières ? Et quand ils sont fous prétende qu'ils ne l'on pas à tous les étages ? Enfin soit, tout cela pour penser au final que cela est fort joli et fut rapidement recouvert d'une couverture de plumes des plus douce et soyeuse. Une fois repoussée c'est bien gentiment qu'il la pose immédiatement à terre sans la moindre demande supplémentaire et pensa tout de même à dire cela.

"Désolé, je suis d'un peuple très tactile."

C'est vrai et sans l'ombre d'un doute qu'elle est merveilleusement agréable à regarder, il y a tant de peuplades aux caractéristiques si uniques dans ce lieu que chaque jour est une nouvelle découverte et certaines sont plus passionnantes que d'autres. Donc, puisqu'il est en avance le volatile observe l'horloge murale un instant pour essayer de mieux repérer les aiguilles et s'aider à ne plus refaire la même erreur. D'ailleurs, il avait la vague impression au vu de sa phrase que son étreinte ne fut pas forcement des plus bienvenues, ou au contraire peut-être elle l'avait était et que c'était une mise en garde sur le fait qu'en cette pièce un sérieux plus grand doit être respecté ? Dans un donjon aux gens si uniques et avec à chaque race ses propres codes parfois il est difficile de savoir sur quel pied danser parfois. L'une des expressions populaires du peuple Avali dans ce genre de cas est : "Dans le doute fait un câlin" mais ce n'est plus le temps pour cela assurément.

"Mon niveau est clairement débutant, la seule chose qui se rapproche de la danse pour les notre c'est le לופט באַלעט rituel et la וואָלס קאַפּעס, je vais volontairement éclipser טאַנצן פון צוויי רויט j'ai cru comprendre que ce genre de chose heurte les bonnes mœurs."

Évidemment, il ne se rend pas compte qu'il parle parfois dans un langage inconnu d'autre être, mais pour les petits curieux la traduction la plus littérale et dans l'ordre serait : Le ballet aérien, la valse des capes et la parade des deux rouges. Il est d'ailleurs évident que ces noms sont inspirés par les humains et qu'ils ont forcément fortement inspiré leurs cultures à travers le temps, raison pour laquelle ils se cherchent une nouvelle identité. Bien qu'il n'a pas besoin de musique pour danser, c'est vrai que c'est un fond sonore appréciable tout de même. Emmené au centre de la piste de danse, quelques petits échauffements s'imposent, puis elle dit qu'il peut faire ce qu'il veut, un esprit tordu aurait pu tirer n'importe quoi d'une telle phrase, mais comme ce n'est pas le cas de naïf et gentil Ningal cela n'a pas la moindre importance.

"Ningal de l'enclos..."

Suite à un petit bruit sonore ressemblant à un "kof" la serre devant la bouche comme pour marquer l'erreur.

"Ningal Mammyl, cristomanciens."

Il commença à étendre ses bras sur les côtés, si la valse des capes est principalement dansée en couple Avali, elle a aussi était formé sur le fait qu'elle puisse être faite avec un humain. Par amusement, jeux ou étude sérieuse, il n'était pas rare de voir un humain s'y essayer, si bien que le rôle de conduire la danse qui entre Avali change toutes les 18 mesures est exclusivement fait par le grand oiseau quand une personne extérieure vient à eux. Inutile de préciser, que cela n'a rien d'aussi raffiner qu'une danse plus professionnelle, bien que les mouvements soit doux et lents, ils sont aussi comme on l'imagine sans mal venant d'un être de se peuple, particulièrement coller et même sensuel. Néanmoins, il n'y a pas le moindre geste ou contact grossier ou choquant bien que cela frôle parfois ce genre de chose... Mais la soyons honnête, c'est à cause du manque d'expérience du pauvre Ningal. Alors, pourquoi parler de cape ? Pour cette danse, l'homme-oiseau à laisse se détendre au maximum ses ailes, prenant leurs envergures de vol elles trainent au sol, entoure et caresse sa partenaire comme s'il portait une immense cape de plumes dont il tenait les pans dans ses "mains".

Elle a bien dit, fait ce que tu veux, il y peux rien si un peuple si axer sur le contact et la sociabilité ne trouve rien de mieux que de faire uniquement des pseudos danse semi-tribale, semi-civilisée qui sont forcement à deux au grand minimum. S'il est loin d'être le meilleur des danseurs et c'est le peu de le dire, il a eu au moins le mérite de faire particulièrement attention à ce qu'aucun de ses gestes ne puisse faire mal d'une quelconque manière sa partenaire, en faite cette peur de blesser l'autre est profondément ancrée dans leurs habitudes, bien qu'il ne porte absolument pas le moindre égard pour sa propre santé. Quand on est habitué à vivre de créature aussi fragile que sont les humains et qui à la moindre entaille devienne d'encore plus mauvais et méchants bourreaux qu'ils le sont habituellement cela dépend plus de l'instinct de survie qu'autre chose. En danseuse d'élite, nul doute qu'elle aura vu plus d'un de ses mouvements avorter ou être saccader simplement pour éviter un contact trop brutal ou de touche directement ses ailes. Un manque de confiance en soi flagrant, des gestes maladroits sans jamais faire du mal à l'autre, une danse serrée et parfois sensuelle sans la moindre arrière-pensé et le tout avec un grand sourire, autant dire qu'il est lui-même jusque dans ses mouvements.

La danse s'achève dans une étreinte, mais là il n'y peut rien et d'ailleurs il ne la serre pas elle est juste entourée de ses ailes. Il fait un pas en arrière, maintenant qu'il est un peu plus loin elle remarquera si ce n'était pas déjà fait qu'il a dansé sur la pointe des serres, ce qui lui donne un air inutilement grand, mais surtout permet plus logiquement des petites figures et rotations plus faciles. Pour conclure la danse, il laisse sa patte partir de l'épaule de Lexi et glisser le long de sa peau jusqu'à sa main alors qu'il lui fait la plus ample et souple des révérences et fini celle-ci par un baisé sur le dos de sa main. C'est la manière habituelle de conclure ce genre d'événement chez eux avec un.

"Merci pour cette... Danse je crois ?"

Parfois traduire trop littéralement manque clairement de clarté. En tout cas c'est après avoir sautillé et avoir repris un air moins sérieux et bien plus enfantin dans un sens.

"Alors ? J'espère que vous avez aimé ou au moins pas trop détesté... Moi en tout cas j'aimerais pouvoir apprendre et voir beaucoup de danses différentes."

Maintenant que l'euphorie redescend, la réalité le rattrape, devinez qui s'est faits une crampe à l'aile droite en voulant éviter que celle-ci percute la fée ? En même temps il ne peut s'en prendre qu'à lui-même, s'il dansait mieux il n'aurait pas eu à se faire mal et d'ailleurs celle-ci pend légèrement alors qu'il est légèrement crispé par la douleur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La danse du poulet [PV : Lexi] Empty Re: La danse du poulet [PV : Lexi]

Message  Lexi Mer 19 Nov 2014, 17:23

Lexi resta perplexe devant la liste de danses, complètement inconnues, que la créature lui cita. Il se disait être d’un niveau débutant, et elle avait hâte d’en juger elle-même, également très curieuse de connaitre de nouveaux styles de danse… Peut-être pourrait-elle-même s’en inspirer pour ses propres spectacles ? L’oiseau se présenta alors sous le nom de Ningal de l’enclos, avant de se rattraper, visiblement un peu gêné.  Ne comprenant pas vraiment, La fée se contenta de lui sourire avec amusement.

" D’accord Ningal, moi c’est Lexi. Montre-moi donc quelles sont ces danses mystérieuses ! "

Soudain très enjouée, Lexi s’avança vers lui, prête à être guidée par son partenaire, comme le voulait les danses traditionnelles. Elle l’observa alors déployer ses grandes ailes dont les plumes caressèrent le parquet lisse, avant de venir l’entourer comme une immense cape protectrice. Fabuleux ! La fée prit position, et se laissa guider par les pas de l’oiseau, comprenant aisément l’ordre et la dynamique, qui ressemblaient beaucoup à la valse traditionnelle.

Empreints de légèreté, ils glissèrent ainsi dans la grande salle, au rythme doux de la musique, chacun concentré sur sa tâche. Lexi remarqua rapidement les quelques maladresses de Ningal, mais rien qui ne pouvait être amélioré avec un peu d’entrainement. Elle sentait quelques-uns de ses muscles légèrement tendus, alors qu’il s’efforçait de maintenir sa position, tout comme la délicatesse de ses gestes. Elle fut également surprise d’une telle proximité, se demandant s’il s’agissait d’une initiative de l’oiseau, ou bien d’une particularité de cette danse. Mais il le lui avait dit, il était d’une race tactile, alors peut-être bien… Ses ailes étaient comme des caresses, tel un voile autour d’elle, la frôlant délicatement sur certains pas. Une danse si douce et agréable en somme, qu’elle était heureuse de découvrir !

Une dernière étreinte marqua la fin de leur danse, suivie d’une longue caresse sur le bras de la fée, qui l’observa faire avec fascination. Elle s’inclina avec grâce lorsqu’il fit sa révérence et son baise main, concluant ainsi  la démonstration. Un grand sourire aux lèvres, Lexi applaudit son partenaire qui bondissait joyeusement.

" Merci pour cette danse, c’est bien ça qu’on dit oui ! C’est une très belle valse, Ningal, pleine de sensualité, de douceur, si subtile et délicate, comme une caresse qui n’en finit plus, légère et lascive, harmonieuse, soyeuse, et puis… "

Elle s’arrêta soudainement, prenant conscience qu’elle se parlait à elle-même en analysant cette toute nouvelle danse, qui venait tout juste de s’ajouter à sa collection, véritable passion qui l’animait depuis toujours. Elle lâcha un petit rire cristallin avant de reprendre.

" J’ai beaucoup aimé. Et tu as du potentiel ! Alors j’aimerai beaucoup que tu viennes suivre mes cours, je suis sure que tu adoreras ce que nous faisons ! C’est rigoureux, et parfois difficile, mais je ne doute pas qu’un grand oiseau comme toi puisse relever le défi, hein ? "

Elle virevolta quelques instants au-dessus du sol, observant Ningal dans l’attente de sa réponse, et s’aperçut que celui-ci était tout crispé de l’aile droite. Elle vola vers lui, soupira en levant les yeux ciel, et s’approcha de l’oiseau avec un petit sourire moqueur.

" J’en étais sure… Une crampe c’est ça ? Ton aile était si crispée que ça devait forcément arriver… Tu dois absolument te laisser aller, complètement, aucun de tes muscles ne doit forcer… Tu comprends ? "

Toujours en l’air pour se maintenir à bonne hauteur, elle se plaça derrière lui, et posa une main sur son épaule, tandis que l’autre saisit délicatement son bras, cherchant la contraction douloureuse du muscle. Une fois trouvé, elle massa le muscle avec douceur pour l’étendre, faisant disparaitre la douleur progressivement, comme elle en avait l’habitude avec ses élèves. Elle ne se fit pas prier pour profiter de la douceur de ses plumes, chose extrêmement rare avec toutes les eflettes qui peuplaient ses cours ! Et toujours dans cette optique, mais aussi pour le détendre après son effort, elle lui massa doucement les épaules.

" Et bien sûr, ne jamais négliger les échauffements et les étirements, sinon tu risques de te faire très mal un jour… Et…  Nom d’une grenouille, ton plumage est merveilleusement doux ! "

Bien trop pour s’empêcher de faire la remarque en tous cas. Sans aucune gêne, Lexi parlait avec spontanéité et honnêteté, ne sachant d’ailleurs pas tenir sa langue, peu importait les situations. De toute façon, Ningal était si adorable… Il y avait peu de chance qu’il lui en veuille de quoi que ce soit, hein ?

" C’est pour ça que ta race est si tactile ? Dans vos gestes, dans vos danses…  D’où cela vient ? C’est parce que vous êtes tout doux ? ~ "

Lexi
Lexi

Féminin
Messages : 109
Expérience : 145
Métier : Danseuse

Feuille de personnage
Niveau:
La danse du poulet [PV : Lexi] Left_bar_bleue16/40La danse du poulet [PV : Lexi] Empty_bar_bleue  (16/40)
Race: Fairy
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

La danse du poulet [PV : Lexi] Empty Re: La danse du poulet [PV : Lexi]

Message  Invité Mar 25 Nov 2014, 20:50

"Enchantée mademoiselle Lexi."

Et ainsi pas après pas la danse s'effectua, comme un ensemble de pas feutrer bien que maladroit et le tout finissant sur une belle petite douleur. Néanmoins, sous cette avalanche de termes avantageux qui tout de même laisse un petit peu de fierté réchauffer son cœur. Bien qu'il soit loin d'être le meilleur danseur de sa race, entendre d'une des trois danse... Autant employer le terme maintenant donc de l'une d'elles avec autant de bien est tout de même encourageant dans leurs quêtes pour se créer une nouvelle culture dans le but de s'intégrer au donjon puis peut-être au monde qui l'entoure. Puis qu'elle l'invite à suivre ses cours, avec joie et en retenant mal une certaine excitation tout innocente qu'il émit un oui des plus sonore. Mais pour une raison évidente ne lui fit pas une étreinte, son aille douloureuse lui rappelant que ça serait une mauvaise idée bien qu'il fût plus que tenté d'oublier ce détail et de se lancer tout de même.

Un instant plus tard, elle se rend compte de sa crampe, ce laisser-aller ? C'est à peu près l'inverse total de leurs anciennes habitudes. Se laisser aller quand on est en face d'une créature qui pourrait très bien en un coup apprendre à voler plus ou moins littéralement avec en prime une vilaine blessure est loin d'être un cas où on ne fait pas attention quand on est une créature habituer à ce que l'échec ou les blessures soit puni d'un nombre particulièrement généreux de coups de fouet ou toutes autres tortures physique ou psychologique jugé approprié. En d'autres termes, ils on étaient habituer à devoir agir en bons animaux de compagnie et quand le chien mord la main de son maître, il en paye les conséquences. Ce n'est pas un jugement sur la possible solidité où non de la fée, non, au contraire c'est un problème tout à fait personnel et une crainte insinuée depuis tout petit dans son cœur pour les contrôler.

"Pour nous, faire du mal à d'autre être est contre nature et synonyme dans notre ancien mode de vie d'horribles représailles."

Enfin soit, ce genre de pensé morose ne reste que très peu dans le cœur d'un Avali et c'est pour cela, quittant ce petit air sombre qui ne l'était pas plus que cela au final qu'il reprend cet air enjoué.

"Mais je vais faire de mon mieux par la suite !"

Un massage plus tard, la douleur a disparu. Bien évidemment il comprend bien que ce n'est pas de la magie, juste de... Médecine ? Il n'est pas trop sûr que cela entre dans ce terme, mais dans le doute se dit que cela n'a pas d'importance et alors que la fée jure sur les batraciens que ce plumage est fort agréable elle a le droit à une nouvelle étreinte pour pouvoir s'en rendre compte une fois de plus. Sérieusement, vous vous attendiez à quoi ? Ils câlinent à peu près tout et n'importe quoi sans raison, elle vient de le débarrasser d'une douleur, elle a forcement le droit à cette tendresse et même à un petit roucoulement approbateur avant qu'il ne la relâche. Le concept de ne pas abuser des bonnes choses ne les concerne pas sur ce point, ils auront toujours de nombreuses tendresses à offrir, et ce de manière illimitée et sans la moindre condition.

Vient par la suite une question fort intéressante, est-ce qu'ils sont tendres parce qu'ils sont doux ou inversement ? La tête penchée un instant sur le côté pendant un instant de réflexion, il se décide à simplement dire ce qu'il pense.

"Je ne pense pas que ça a un quelconque rapport, on est affectueux simplement, car, c'est notre manière d'être. Instinctivement et dés la naissance tous les Avalis ont une tendance très prononcée pour les contacts physiques et il est pour nous tout naturel d'aimer tous et toutes et de le leur montrer de la plus élémentaire des façons."

Puis soudain eurêka, il se souvient des paroles de son tuteur magique sur un point, peut-être que ça l'aidera.

"Comme le dit mon tuteur magique du donjon, là ou les peuples accordent naturellement sa méfiance jusqu'à qu'un autre être prouve qu'il est digne d'autre chose, nous accordons naturellement notre affection jusqu'a qu'un être nous prouve qu'il ne la mérite pas, pour le moment ça se limite qu'aux humains."

Un câlin plus tard... Simplement parce qu'il en a envie et qu'il n'a pas la moindre raison de se refuser, de leur refuser cette petite tendresse.

"Peut-être que des siècles voir des millénaires de pacifisme se répercute sur notre morphologie. Qui a besoin d'évoluer de sorte à être effrayant et inconfortable quand il survit très bien en papouillant tout ce qui bouge ? On est devenus doux parce qu'on est tactiles et tendres et non l'inverse donc, enfin je pense."

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La danse du poulet [PV : Lexi] Empty Re: La danse du poulet [PV : Lexi]

Message  Lexi Mer 03 Déc 2014, 18:27

Ningal accepta joyeusement de suivre les cours de la fée, et celle-ci en fut extrêmement ravie ! Mais quand il lui expliqua que pour sa race, faire du mal aux autres était contre nature, elle eut un peu de mal à comprendre. Pensait-il lui avoir fait du mal ? A moins qu'il se soit donné tant de mal à contracter son aile durant leur danse, afin de la préserver... L'attention était adorable, mais tout de même, elle n'était pas faite de verre ! Il devrait alors apprendre à danser sans craindre de blesser, autrement, il risquerait de se faire souvent mal lui-même... Un peu de technique et tout devrait rentrer dans l'ordre, se dit-elle. De plus, l'oiseau semblait véritablement motivé pour la suite !

En voyant son nouvel élève se retourner, Lexi devina ce qu'il s'apprêtait à faire, et se mit à rire quant il l'enlaça de nouveau. Décidément, il faudra qu'elle s'y habitue ! Rares étaient ceux qui la câlinaient sans arrière pensée, et elle devait avouer que pour une fois, elle se sentait appréciée. Mais plus étonnant encore, fut la réponse à sa question, que l'avali tenta de lui expliquer au mieux. Ainsi, ces bêtes là étaient finalement câlines de naissance, c'était inné chez eux ! Devant tant d'innocence, elle ne put s'empêcher de lâcher un petit rire quant il lui parla de leur tendance très prononcée pour les contacts physiques... Ça, elle connaissait bien ! Mais elle se tut et le laissa terminer.

Leur façon de penser était décidément bien étrange. Ainsi leur confiance était déjà toute acquise à moins de s'en montrer indigne un jour, tout le contraire de la plupart des races qui peuplaient ce monde, et dont la confiance se gagnait, se méritait, avant d'être accordée. Non surprise que la race humaine ait perdu ce privilège auprès des avalis, Lexi haussa les épaules, compréhensive, et se doutant bien qu'ils devaient être à l'origine des "représailles" dont il lui avait parlé. Elle ouvrit alors la bouche pour lui répondre, mais se fit de nouveau câliner dans une étreinte toute aussi inattendue que les précédentes.


" Ho, je vois... Si seulement toutes les espèces pouvaient penser comme la tienne, ce monde ne souffrirait d'aucune guerre ! Mais ce n'est pas le cas, et la méfiance est une arme indispensable... Enfin, je pense qu'au donjon, vous pouvez exprimer toute votre affection sans crainte, un peu de chaleur de fait jamais de mal ! "

Souriante, elle tourbillonna instant sur la musique, puis s'arrêta pour l'écouter attentivement de nouveau. Selon lui, se serait donc leur tendance calinesque qui aurait poussé leur morphologie à s'adapter, les rendant d'autant plus doux et confortable ! C'était drôle. La fée se demanda alors s'il en était de même pour elle, si sa race avait aussi évoluée, leur permettant d'adopter à sa guise une petite et une grande taille. Peut-être pour mieux se défendre ? Ça, elle ne le saurait probablement jamais, n'ayant jamais connu son peuple. Quoi qu'il en soit, ce grand oiseau était vraiment adorable, et elle s'approcha à son tour pour l'étreindre avec douceur, histoire de lui rendre un peu de cette tendresse si innocente et désintéressée.

" Si c'est bien le cas, vous en avez de la chance... Moi aussi j'aimerai avoir un doux plumage ! J'en prendrais grand soin ! Mais quelle est cette histoire de tuteur ? C'est ton père, quelqu'un de ta famille ? "

Lexi
Lexi

Féminin
Messages : 109
Expérience : 145
Métier : Danseuse

Feuille de personnage
Niveau:
La danse du poulet [PV : Lexi] Left_bar_bleue16/40La danse du poulet [PV : Lexi] Empty_bar_bleue  (16/40)
Race: Fairy
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

La danse du poulet [PV : Lexi] Empty Re: La danse du poulet [PV : Lexi]

Message  Invité Ven 05 Déc 2014, 14:56

La danse est finie, les câlins pleuvent et cela entraine une phase de discussions qui est loin d'être désagréable pour le jeune Avali. Être curieux, c'est aussi accepter que pour apprendre des autres il faut aussi en retour en apprendre sur soi et de toute manière les réactions d'autrui ainsi que leurs paroles sont toutes aussi riches d'informations. Simplement aussi, discuter avec de nouvelles personnes est passionnant et ce quel que soient leurs points de vue. Ainsi elle répond aux paroles de l'homme oiseau et pense que cela serait bon qu'il y ait plus de créatures qui pensent comme eux. Étrangement, ce n'est pas l'avis de Ningal, non pas de bizarrerie là-dedans, simplement le résultat d'une réflexion neutre et d'un constat simple.

"Il y aura toujours des problèmes, les espèces sont naturellement craintives par instinct de survie. Ayant vécu beaucoup de temps dans la relative sécurité du peuple humain cela nous a permis de pouvoir développer cette facette de nous-mêmes... Tout être et toutes races sont façonnées par leurs expériences, en tout cas nous ne manquerons pas de rependre beaucoup d'affections."

Et puis si toutes les races se comportaient comme les Avali, il n'aurait pas fallu plus d'un ou plusieurs siècles pour surpeupler le moindre mètre carré de terre, ce qui aurait eu des conséquences désastreuses et auraient amené inévitablement à des comportements déviants à un moment donné où un autre qui amènerait forcement à des guerres. Bref, il est bien difficile d'avoir un minimum d'équilibre avec un certain nombre de manières de pensées bien différentes façonnées par des passifs qui le sont tout autant.

Bien sûr, le câlin de la fée trouva immédiatement écho et fut rendu tout aussi vite qu'il fut donné. Oui ils aiment les gestes de tendresse et cela au point d'en avoir plus que l'habitude de les données, non en fait c'est même devenu plus que naturel pour eux de le faire, mais cela ne les empêche pas d'apprécier d'en avoir en retour et de les données. Viens la question suivante, qui est suivie d'un blanc de réflexion légèrement long et gênant avant qu'ils finissent par répondre.

"Désolé, le principe même de famille est étranger pour nous, donc on a du mal. Disons que tout membre de notre peuple est notre famille donc... Enfin pour répondre, on a étaient habituer à être de... Parfaites montures et des animaux de bat par les humains. Donc, les Avali ont eu et certains ont toujours des tuteurs pour leur apprendre à vivre de manière plus classique. Le mien est un elfe du nom de Carel Orion, il n'est pas très souriant, mais qu'est-ce qu'il est sage et cultiver ! Il sait plein de choses sur beaucoup de choses. "

D'ailleurs, il apprécie tellement son tuteur qu'il s'oublie un instant et offre à la fée une étreinte des plus... Passionnée ? Non rien de déplacer, mais espéreront qu'elle n'a pas chaud, car avec cette tempête de plume autour d'elle ne risque pas d'attraper un rhume.

"Tuteur Orion à même dit quand il m'a appris la magie, que nous étions naturellement doués pour cela et que mon esprit selon lui pur et vierge était parfais pour la cristomancie. Avec un peu d'entrainement, je vais bientôt pouvoir faire des créations originales tout seul... Enfin presque, j'ai un peu du mal encore avec certaines subtilités de la magie."

Dit il en se grattant l'arrière du crâne l'air légèrement gêné, pas d'être encore un novice c'est normal en soit, simplement qu'il se rappelle des cours de magie et que cela se mélange encore dans esprit dans une confusion qui disparaît aussi vite que c'est venu en se rappelant qu'il a Lexi contre lui et qu'il préfère penser à cela. D'ailleurs en pensant à cela, une question qu'il se pose sans avoir eu de réponses précises jusqu'à maintenant.

"Pendant que j'y pense s'il te plaît, qu'elle est la différence entre un couple et des amis ? C'est une autre forme de cloisonnage social que vous vous imposez ?"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La danse du poulet [PV : Lexi] Empty Re: La danse du poulet [PV : Lexi]

Message  Lexi Sam 06 Déc 2014, 19:36

Le grand oiseau semblait avoir déjà réfléchit à la question, et la petite fée pouvait aussi comprendre son point de vu, bien qu'elle avait du mal à vraiment se mettre à la place des autres. Elle haussa des sourcils étonnés lorsqu'il lui avoua avoir passé du temps avec les humains. Alors comme ça lui aussi ? Mais elle allait en apprendre encore d'avantage, après un silence assez pesant suite à sa question. Elle avait l'habitude des silences... Ses questions dérangeaient souvent, mais à la place des regards courroucés qu'elle recevait généralement, Ningal finit tout de même par lui répondre. Ainsi, son peuple était sa famille tout simplement... Et ce tuteur était donc quelqu'un qui lui apprenait à vivre normalement ! Ça c'était super ! Pourquoi elle n'avait pas pu en avoir un elle aussi ? Histoire de recevoir un minimum d'éducation... Décidément, elle commençait à jalouser son nouvel élève sur pas mal de points... Lui aussi avait été utilisé par les humains. En tant que monture donc, tandis qu'elle, elle avait surtout été un jouet, un objet de collection, enfermée dans une cage pour le plaisir d'une petite humaine et d'autres personnes curieuses. Mais elle se garda bien de le dire, ayant encore trop honte de son passé.

" Cariel Orion... C'est donc un peu ton papa, en quelque sorte ! Et est-ce qu'il... "

Elle fut coupée par un nouveau câlin plus fougueux que les précédents, la faisant rire tellement elle n'avait pas l'habitude de tant d'affection ! Enfouie dans son plumage, elle décida de profiter de toute cette tendresse gratuite. Pour une fois qu'elle n'avait rien à offrir en retour... Ainsi, elle ferma les yeux, lovée dans la douceur de son duvet, et écoutant ses paroles. Son tuteur lui apprenait la magie, ou plutôt, la cristomancie. Lexi n'avait pas la moindre idée de ce que c'était, mais elle fut ravie de faire scintiller ses ailes, celles-ci s'illuminant d'une puissante lumière blanche. Elle était un être de magie, et l'idée d'aider Ningal dans son apprentissage ne lui déplaisait pas, surtout si elle pouvait avoir autant de câlins qu'elle le souhaitait ! Seulement, elle ne saurait même pas par quoi commencer, étant donné qu'elle n'avait aucun effort à fournir, sa magie étant tout simplement naturelle, un peu comme un muscle qu'on utilisait à sa guise.

" La cristomancie ? Je ne connais pas cette pratique... Tu vas fabriquer des choses ? Moi, je fabrique de la poudre de fée ! "

Ou plutôt, elle la sécrétait, mais bon, pour elle c'était la même chose. Et puis ça leur faisait un point commun ! Ou presque... Toujours réfugiée dans son nid de plume, Lexi se crispa légèrement à la question de l'oiseau. Ce n'était pas la première fois qu'on lui posait ce genre de question, et elle détestait ça. Tout simplement parce qu'elle n'y connaissait rien, ni en amitié, et encore moins en couple ! Bon, elle avait vu un peu comment les choses fonctionnaient autour d'elle, mais de là à fournir une explication totalement juste... Et puis elle se posait toujours la même question, depuis qu'elle en avait parlé avec l'élémentaire de pierre Jarus, concernant le degré d'intimité entre deux amis... Elle avait bien demandé à quelques créatures, mais personne ne lui avait répondu ! On s'était contenté de lever les yeux au ciel avant de lui tourner les talons. A son tour, elle imposa un long silence, le temps de réfléchir un peu, afin de répondre sans passer pour une parfaite idiote.

" Heu... Ben... Les couples, c'est fait pour s'aimer et faire des enfants. Et les amis, c'est fait pour s'aimer aussi, mais sans coucher ensemble ! Enfin... Je ne suis pas très sure de moi sur ce point là, parfois, j'ai remarqué que c'était très ambigu chez certains ! Tu sais au moins ce que ça veut dire hein ? "


Elle leva un peu la tête pour regarder Ningal. Le pauvre oiseau était tellement innocent qu'il n'avait probablement pas la moindre idée de ce à quoi elle faisait référence. Difficile alors de lui expliquer les choses... Mais elle essaya tout de même, avec toute la maladresse qui la caractérisait si bien.


" Tu vois ton tuteur, Carel ? Et bien peut-être qu'il va devenir ton ami ! Si ce n'est pas déjà le cas. Ainsi, vous allez vous aimer et partager des trucs d'amis ensemble. Et si vous vous aimez encore plus, ben vous pourrez même partager des trucs de couple ! Mais vous ne pourrez pas faire d'enfant... Ça ne va pas marcher... Enfin bref, si tu trouves une gentille femelle avali, ben là, vous pourrez être en couple. Alors qu'avec Cariel, ben non. C'est plus clair comme ça ? "

Elle ne pouvait pas faire mieux en termes d'explication chaotique, elle était à son maximum. Ce qui ne l'empêchait pas d'afficher un sourire très fière, ravie d'avoir pu aider à sa façon. C'est vrai quoi, pour quelqu'un qui n'y connaissait rien, c'était plutôt pas mal !
Lexi
Lexi

Féminin
Messages : 109
Expérience : 145
Métier : Danseuse

Feuille de personnage
Niveau:
La danse du poulet [PV : Lexi] Left_bar_bleue16/40La danse du poulet [PV : Lexi] Empty_bar_bleue  (16/40)
Race: Fairy
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

La danse du poulet [PV : Lexi] Empty Re: La danse du poulet [PV : Lexi]

Message  Invité Mar 09 Déc 2014, 01:28

"Carrel mon père ?" Cest la pensé qui traversa l'esprit de l'homme oiseau, mais dans un sens ne comprenant pas comment fonctionne les cloisonnements sociaux des autres races essayer de comprendre son point de vue aller être compliqué. Pour lui, Carel est bien plus qu'un simple lien affectif, c'est une personne sage qu'il respecte au plus haut point pour ses connaissances et son enseignement. Fabriquer de la poudre de fée ? Déjà qu'il ne savait pas grand-chose sur ce peuple, apprendre des détails sur ce processus s'annonce passionnant ! Qu'est-ce que lui fabrique par contre , c'est une excellente question à laquelle il n'a pas beaucoup de réponses à fournir. Enfin il essaye tout de même d'en fournir une.

"Pour faire simple, la cristomancie est à la magie ce qu'est l'ingénieure à la physique. C'est utiliser des cristaux qui servent de condensateur pour... Une analogie sera plus simple je pense : Un cristal est comme un seau, la magie de l'eau qui le remplirait, qui est emmagasinée dedans puis peut servir à faire fonctionner d'autres choses. Pour les êtres naturellement doués pour la magie, c'est plus ou moins inutile donc. Quand je maitriserai des éléments, je vais essayer de faire mes premiers objets tout seul."

Pour le moment mise à part son épée qui est chez lui, il n'a aucune création de son cru, enfin qu'il a fait seul et cela est bien dommage puisqu'il pourrait aider à améliorer le confort des monstres s'il réussit à s'améliorer... Enfin ça serait aux maîtres du donjon d'évaluer si oui où non cela pourrait vraiment l'être en tout cas. Par la suite et en toute innocence est venu le sujet des couples, problème insoluble pour lui en l'état puisqu'il a des notions très particulières en la matière. La première partie de l'explication était loin d'être clair en tout cas, mais contenait tout de même une partie de réponse. Donc ami c'est proche, couple c'est très proche ? La différence entre des amis et un couple et que ce second copule ensemble, c'est à cela qu'il a pensé, mais alors parfois des amis copulent effectivement ensemble donc cela évente la théorie naissante et le laisse dans un certain flou alors qu'elle reprend la parole.

S'en était suivi la seconde partie de l'explication, en l'état ça l'aurait embrouillé d'avantage si cela ne faisait pas écho à certaines discutions qu'ils avaient eu avec maître Carriel sur les distinctions sociales et son entrée en matière sur les morses courants. Une courte réflexion plus tard il essaye d'exprimer ce qu'il en a compris.

"Donc c'est une notion de distance, Étranger, puis connaissance, puis ami et enfin couple. Derrière il y desa groupes suivant l'appartenance ou pas à un cadre familial ou professionnel... Décidément c'est fascinent la volonté que vous avez à tout compliquer quand même. Donc par exemple si je suis bien, nous avons passé la frontière de l'étranger pour être des connaissances avec en prime un rapport professeur et élève... Je crois ? Et quand je t'aurai prouvé que je suis digne de passer une nouvelle frontière on pourrait potentiellement devenir amis je me trompe ? Au passage j'en serais plus que ravis, mais comme le dit maître Orion, le temps au temps."

Suite à une réflexion supplémentaire, il n'y avait-il pas une notion bizarre nommée la fidélité aussi , il y repense, tourne cela dans sa tête, réfléchie, et demande sincèrement comme s'il demandait s'il pouvait manger une pomme.

"J'ai cru comprendre que contrairement aux Avalis, les autres races ont un genre fixe. Je n'ai pas encore saisi cette séparation entre mâles et femelles, mais puisque je risque d'alterner de l'un à l'autre est-ce que cela pourrait avoir des effets notables sur les cours, nos interactions professeur et élève ou nos rapports sociaux qui je l'espère pourraient un jour être amicaux ?"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La danse du poulet [PV : Lexi] Empty Re: La danse du poulet [PV : Lexi]

Message  Lexi Sam 27 Déc 2014, 17:51

Avec les explications de Ningal, Lexi comprit un peu mieux en quoi consistait la cristomancie. Elle simplifia la chose dans sa tête, concluant qu'il s'agissait de mettre un peu de magie dans des cristaux. Comme elle pouvait elle-même le faire en remplissant de sa poudre un récipient. En un peu plus compliqué mais... Le principe était là ! Elle hocha donc la tête, se demandant tout de même quel genre d'objet l'oiseau allait créer avec tout ça.

Elle observa ensuite Ningal pour voir si lui aussi avait bien saisit ses explications concernant les amis. Vu sa tête, pas trop... Mais il exprima rapidement ce qu'il en pensait, laissant Lexi perplexe. Effectivement, tout ça devenait compliqué quand il s'agissait de cloisonner les rapports entres les personnes. Relations amicale, amoureuse, familiale, professionnelle...  Sans compter que parfois, ça pouvait se mélanger ! Heureusement pour la fée, elle avait très peu de relations, et ne s'encombrait pas de ces questions. Pourtant, peut-être le voulait-elle un petit peu, connaitre tout ça. Ce pourquoi ses yeux s'ouvrirent d'étonnement quand l'oiseau les prit tous deux pour exemple. Il avait raison, ils n'étaient plus étrangers, et pouvaient se considérer comme élève et professeur de danse. Mais ce qui était des plus perturbants, c'était que Ningal veuille devenir ami avec elle ! Elle afficha un grand sourire.


" Ho, tu n'as pas besoin de t'en montrer digne, je veux bien ! Mais alors tu ne devras pas écouter tout ce qu'on raconte sur moi... Surtout ici. Toutes les messes basses des filles... Elles pensent que je ne les entends pas, mais elles se trompent ! J'imagine déjà leurs têtes quand elles verront que j'ai un nouvel ami ! "


Probablement qu'elles jaseraient encore plus, mais qu'importe, ça leur ferait les pieds. Lexi n'était pas très appréciée, et même si elle le savait, elle préférait faire comme si elle en ignorait les raisons. Ningal, lui, il était bien plus gentil ! Il aimait la danse, parlait avec elle, et faisait même des câlins ! C'était donc une merveilleuse rencontre ! Mais alors son nouvel ami lui posa une autre question, qui sidéra complètement la fée.

" Alterner ? Tu veux dire que tu peux devenir une femelle ? Whoua, c'est impressionnant ! "

Encore une fois, elle ne put s'empêcher d'éprouver une pointe de jalousie. Elle aussi, aimerait pouvoir alterner des fois, et devenir un mâle... Rien que pour voir ce que ça faisait ! Décidément, cet oiseau avait bien de la chance pensa-t-elle.

" Et bien... La séparation, c'est juste que les mâles et les femelles sont différents, ils ne peuvent pas tous faire la même chose. Toi-même tu le sais, puisque tu peux devenir les deux ! Et pour les cours de danse, heu... Il faudra quand même te tenir au rôle que tu auras durant les spectacles. Si tu danses avec une petite eflette, ne te transforme pas en femelle en pleine représentation ! "

Elle éclata de rire en imaginant la scène, même si, cela ne la ferait pas rire du tout si ça se produisait vraiment. L'oiseau pourrait choisir s'il préfère tenir un rôle féminin ou masculin selon les chorégraphies, mais il faudrait par la suite s'y tenir ! En revanche, se serait une très bonne chose qu'il apprenne à danser dès deux manières, et ça ne le rendrait que plus doué ! Lexi avait hâte de voir ça, s'imaginant déjà les exercices qu'elle pourrait lui faire faire. Mais rapidement, elle sortie de sa rêverie pour répondre à Ningal.

" Autrement, bien sur que non, tes changements n'auront pas de conséquences sur notre amitié voyons ! Enfin je crois... Je n'ai jamais eu d'amie fille ! Mais comment vous faites, vous les avalis, pour vous y retrouver si vous changez de genre comme de chemise ? "
Lexi
Lexi

Féminin
Messages : 109
Expérience : 145
Métier : Danseuse

Feuille de personnage
Niveau:
La danse du poulet [PV : Lexi] Left_bar_bleue16/40La danse du poulet [PV : Lexi] Empty_bar_bleue  (16/40)
Race: Fairy
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

La danse du poulet [PV : Lexi] Empty Re: La danse du poulet [PV : Lexi]

Message  Invité Dim 28 Déc 2014, 00:06

Une amie ? Une amie ! Le sang de Ningal ne fit qu'un tour et c'est alors que dans un tourbillon de plume elle a le droit à un câlin un chouia plus fort, assez pour qu'elle sente les muscles de la bête, mais pas assez pour faire mal même si elle avait était une enfant fragile, alors une jeune femme en pleine possession de ses moyens ce n'était que très peu probable. Par contre il n'a pas bien compris pourquoi elle lui demandé de ne pas tenir compte de certains racontars, en même temps c'est essayer de lui faire comprendre le principe de mensonge qui est bien évidemment très obscur pour les siens et ce malgré leurs temps avec les humains qui en usaient sans relâche. De toute manière quand un Avali parle d'un autre, c'est soit pour complimenter sa manière de faire un câlin, se montrer extrêmement enthousiaste sur une personne qui lui a appris un nouveau savoir ou pour venter une chose qu'il apprécie particulier sur lui ou elle donc forcement c'est assez particulier comme type de conversation parfois.

"Étrange. Enfin si c'est nécessaire ça ne me gêne pas, enfin je crois ?"

Impressionnant ? Surement que ça l'est, mais pour lui qui est habitué et qui fait cela de manière tout à fait naturelle ça ne l'est pas du tout en fait. Enfin, il n'arrive pas à comprendre en quoi ça l'est, mais est tout de même content qu'elle trouve cela ainsi, pas qu'il soit imbu de lui-même, mais tout sentiment positif est une bonne chose pour lui et ça lui semble être le cas cette fois-ci alors il sourit bêtement et écouter la suite. Il comprend immédiatement qu'il y a une petite chose qu'il ferait mieux de préciser, bien sûr que non il ne va pas changer de genre en plein milieu d'une représentation, et ce pour la bonne et simple raison que cela ne se fait pas à volonté. Derrière il y a un processus physique et naturel déclencher par quelque chose. Bref, il faut une bonne nuit pour cela et une alimentation adaptée pour enclencher tout cela.

"Aucun risque, il faut une nuit complètement pour passer de l'un à l'autre. Par contre non je ne comprends pas, mise à part les changements internes indéniables et quelques changements cosmétiques mineurs... Chez nous un mâle et une femelle sont absolument pareils. Nous n'avons aucune séparation entre les deux et encore moins de tâches désigner ou de contraintes liées à cela."

Comment si retrouver, une bien étrange question d'ailleurs. Bien qu'il y a répondu en partie malgré lui dans son intervention précédente, comment répondre à cela ? Difficile, mais il faut bien essayer.

"Bah, on n'a pas à s'y retrouver en fait, je pense, surtout. Chaque individu est unique et important pour le groupe, la famille. On se reconnaît entre nous grâce à certains détails physiques uniques à chacun et... C'est tout. Bon en fait il y a un cas unique où ça a une importance, la période de onze mois où on porte un petit ou une petite et encore c'est juste une impossibilité de changement et une obligation au repos sur la fin... Mais sinon non, aucune importance."

Décidément il se dit qu'ils se compliquent vraiment beaucoup de choses quand même, mais il est toujours aussi fasciné d'en apprendre plus sur les autres. Il aurait pu d'ailleurs continuer sur son lancer, mais c'est alors que d'autres personnes entrent après avoir frappé à la porte, décidément cette heure est passée si vite ! C'est alors qu'il s'approche des autres et leur fait tour à tour un câlin avec des réactions très diverses et variées.

"Je suis Ningal Mammyl et j'espère apprendre à tous vous connaitre rapidement et danser avec vous tous... Toutes ? Désolé j'ai du mal avec le féminin... Je me trompe ? En tout cas, je suis sûr que ce cours sera fort en enseignement et en bonne humeur."

Une fois les tours de câlin fait, il vient s'installer sagement devant Lexi prêt à recevoir son enseignement. Il y a de fortes chances qu'une fois le cours finit, ils continuent de discuter après celui-ci.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La danse du poulet [PV : Lexi] Empty Re: La danse du poulet [PV : Lexi]

Message  Lexi Dim 28 Déc 2014, 03:04

La fée eut le droit à une nouvelle démonstration d'affection, dans un câlin des plus chaleureux ! Elle ria de joie, heureuse que ça lui fasse autant plaisir qu'à elle, même s'il était encore difficile pour elle de croire que leur amitié ne serait pas qu'éphémère. Elle n'avait tellement pas l'habitude de recevoir, qu'elle peinait à y croire. Mais peut-être cette que cette fois ci, les choses seraient différentes avec Ningal... Elle osait donc s'accorder un peu d'espoir.

Ensuite le grand oiseau la rassura quant à ses... Changements physiques. Il ne pouvait visiblement pas devenir mâle ou femelle en claquant des doigts, et c'était plutôt une bonne chose ! Mais il ne parvenait toujours pas à comprendre les différences entre les hommes et les femmes, ce qui était plutôt surprenant pour une créature qui changeait de sexe. Sa race voulait que chacun soit semblable, et unique à la fois. La fée était plutôt familière à ce concept, et ne le trouvait pas tellement différent des autres races.


" Pour certaines espèces, il y a de grandes différences entre les mâles et les femelles. Mais ici, en règle générale, tout le monde est unique aussi ! C'est juste que... Tu sais bien, physiquement, on n'est pas tous pareil... Et donc, pour certaines choses, on n'a pas tous... le même rôle. Tu vois ce que je veux dire ? Tiens, par exemple, ce sont les femelles qui portent les bébés, comme chez vous ! "


Elle pencha la tête de côté en souriant, comme si ça pouvait l'aider à comprendre. Mais ils furent alors interrompus par les élèves de la fée qui entrèrent dans la salle. Celle-ci les observa déposer leurs affaires avant de se mettre en place, certaines commençant même à s'étirer. Les filles avaient l'habitude, elles avaient leurs marques ici, et remarquèrent immédiatement le nouveau venu, qui ne tarda pas à se présenter de lui-même par un câlin pour chacune d’entre elles ! Certaines l'accueillirent avec joie en riant, d'autres se figèrent de surprise sur le coup, puis enfin quelques effarouchées se sentirent un peu bousculées.

" Sachez que si votre nouveau camarade est là, c'est qu'il sait danser. Mais je compte sur vous pour l'intégrer et l'aider à progresser, je suis sure qu'il saura aussi vous apprendre beaucoup de choses ! A présent, au travail ! "

Un peu agacée, Lexi leva les yeux au ciel en entendant déjà quelques chuchotements derrière elle, et claqua ses mains pour imposer le silence. Elle remit alors une musique un peu plus rythmée pour débuter l'échauffement, tout en gardant un œil sur son nouvel élève pour s'assurer qu'il suivre correctement. Elle demanda ensuite à un groupe de montrer leur chorégraphie actuelle à Ningal, et travailla avec un autre pour ajuster les enchainements afin d'intégrer l'oiseau dans le spectacle.

L'avali étant des plus attentifs et studieux, les chosent se firent alors simples et il trouva rapidement sa place, rassurant la fée qui fut encore plus heureuse de sa venue ! Sans compter qu'intégrer une telle créature au plumage si long et soyeux, offrait plein de volupté aux différents tableaux ! C'était superbe, et Lexi était radieuse.

Après deux longues heures de travail et quelques étirements, la fée libéra ses élèves qui s'applaudirent entre elles, et félicitèrent Ningal pour son intégration. Certaines étaient encore toutes troublées par sa douceur et son affection, mais semblaient particulièrement ravies ! Légèrement en sueur, Lexi s'attacha les cheveux et coupa finalement la musique, avant de s'approcher de l'oiseau, un grand sourire aux lèvres.


" Et bien bravo, tu as parfaitement su t'adapter, je suis très contente ! Un câlin pour fêter ça ? "


Elle tendit les bras, amusée, n'ayant nul doute sur le fait qu'il accepte son invitation ! Il avait bien travaillé et méritait un peu de repos, surtout s'il souhaitait s'entrainer au même rythme que les autres ! Avec de la motivation, ce dont il ne semblait pas manquer, il deviendrait vite un très bon danseur, et probablement une très bonne danseuse aussi d'ailleurs. Voulant profiter de cet élan d'amitié inespéré, la fée osa proposer à Ningal de rester encore un peu avec elle.


" Pour te féliciter, et aussi parce que je meurs de faim, je t'invite à déjeuner ! Si tu veux bien sur... Je ne voudrais pas abuser de ton temps si tu as autre chose à faire... "

Pour être honnête, elle serait probablement un peu vexée qu'il refuse. C'était déjà tellement rare qu'elle propose ça à quelqu'un... Habituellement, c'était des réponses négatives et catégoriques ! Mais puisqu'ils devenaient amis, peut-être avait-elle une chance qu'il accepte.
Lexi
Lexi

Féminin
Messages : 109
Expérience : 145
Métier : Danseuse

Feuille de personnage
Niveau:
La danse du poulet [PV : Lexi] Left_bar_bleue16/40La danse du poulet [PV : Lexi] Empty_bar_bleue  (16/40)
Race: Fairy
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

La danse du poulet [PV : Lexi] Empty Re: La danse du poulet [PV : Lexi]

Message  Invité Jeu 01 Jan 2015, 13:24

Dernière tentative pour tenter d'expliquer la différence entre mâle et femelle, nouvel échec. Mais cela fut vite oublié, car, il était temps de faire ce pourquoi il était venu ici, c'est-à-dire apprendre la danse. Ainsi le cours se passa, avec des moments de calme et d'autres beaucoup moins et comme elle l'avait demander il a essayé de ne pas entendre ou plutôt retenir les messes basses des autres élèves même s'il n'est pas sûr de savoir ce qui en est ou pas. Enfin soit, de toute manière il aurait naturellement oublié une partie toute seule de toute manière, trop occuper à traquer de nouvelles connaissances et des habitudes à découvrir. Ainsi une fois le cours finit, elle eut à peine le temps de proposer un câlin qu'elle était déjà sous sa couverture de plumes. Ainsi elle osa lui proposer une collation en lui expliquant qu'elle a faim. Réponse immédiate et sans réelle réflexion.

"Je n'ai rien d'autre à faire et même si j'avais autre chose à faire, ça ne serait pas plus important que de rester avec une amie."

Encore une fois, pourquoi tourner autour du pot ? De toute manière, ce n'est pas son genre et tout de suite il se demanda ce que mange une fée, même ce que mangent les autres habitants du donjon ? Bien loin est le temps où ils demandaient où était les abreuvoirs ce qui faisait rire d'ailleurs, ils ont compris le principe d'aller se servir et consommer le fruit du travail d'autre monstre, une chaîne de travail dont ils essayent de faire part entre autres par leurs travaux sur les cristaux.

D'ailleurs il se demander s'il devait rester sur sa période mâle, ou réamorcer une période femelle, pour lui cela à si peu d'importance que cela ne change rien mise à part ses habitudes alimentaires, mais peut-être qu'elle y trouverait à redire puisqu'elle essaye de lui expliquer la différence entre mâle et femelle ?

"Ah au fait, tu préfères que je reste un mâle ou que je sois femelle ? Moi cela ne change rien, mais je ne sais pas si tu ne serait pas plus ou moins rassurée si j'étais femelle.

Oui, principalement de la viande et des céréales en mâle, une bien plus grande proportion de fruits et des baies en femelles, surement une question d'hormone et d'équilibre interne. En tout cas il rassembla ses affaires et attend qu'elle fasse de même. Par contre juste un petit détail.

"Lexi, il faudrait que je me lave s'il te plaît, l'effort ça fait suer et quand ça sèche, ça gratte. Autant profiter du confort de la tour n'est-ce pas ?"

Où être un peu trop propre, mais maintenant qu'ils n'ont plus à se coller contre eux dans la boue et le froid, pourquoi ne pas en profiter ? Bon les plumes et le duvet c'est long a sécher, mais c'est du détail face à l'impression de fraicheur et ce n'est pas comme s'il devait voler immédiatement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La danse du poulet [PV : Lexi] Empty Re: La danse du poulet [PV : Lexi]

Message  Lexi Mar 06 Jan 2015, 18:23

A sa réponse, Lexi afficha un sourire aussi large que possible, tellement heureuse que ses ailes s'en illuminèrent de bonheur. Elle allait donc déjeuner avec... Avec... Un ami ! Pour la première fois ! Elle allait partager un moment avec quelqu'un qui voulait rester avec elle ! Après la joie s'installa un léger doute, puisqu'elle se demanda soudain s'il fallait faire quelque chose de spécial, dire des trucs amicaux ou quelque chose dans le genre. Elle n'en avait pas la moindre idée, et avait un peu peur de se planter ou de sortir une ânerie. Mais alors la question de l'oiseau la sortit de sa mini panique. Elle cligna des yeux plusieurs fois.

" Je crois que je préfère la version mâle ! Et puis...  J'ai un peu de mal avec les filles, elles ne m'aiment pas beaucoup. Enfin... Avec toi, je suis sure que je m'entendrais ! On pourra essayer si tu veux ! "

De toute manière, elle se rappelait qu'il avait au moins besoin de toute une nuit pour cela, alors ça ne changerait pas grand-chose pour aujourd'hui. Et puis, si elle devait être honnête, le courant passait toujours mieux avec les mâles, et il n'était pas difficile de comprendre pourquoi... Quoi qu'il en soit, elle ferait tôt ou tard la connaissance de Ningal-fille, puisqu'il devait aussi apprendre à danser en tant que tel !

Ningal lui demanda alors s'il pouvait se laver. Elle se tapa la tête en levant les yeux au ciel. Ben bien sur, comment n'y avait-elle pas pensé ? Trop d'émotions surement ! La fée n'avait pas besoin de se laver souvent, la poudre sécrétée par ses ailes la nettoyait naturellement, ce qui ne l'empêchait pas d'aller barboter dans les ruisseaux de la forêt  chaque matin. Mais maintenant qu'elle avait un ami, il fallait bien qu'elle se préoccupe de lui et cesse de ne penser qu'à elle ! Une question d'habitude probablement.


" Évidement ! Viens ! "

Survoltée, elle lui agrippa la patte et le tira jusqu'aux douches à côté de salle de danse, installations bien pratiques pour ses élèves ! Elle attendit qu'il entre complètement avant de le lâcher, et vola jusqu'à un tuyau de sortie d'eau installé en hauteur. Il y avait bien sur d'autres douches où se laver, mais il ne fallait pas s'attendre à faire les choses normalement avec Lexi. Elle actionna le levier à fond pour faire sortir l'eau chaude dans un puissant jet pas vraiment contrôlé. Et ce fut dans de grands éclats de rire qu'elle le dirigea vers Ningal afin de l'asperger, avant de s'exclamer joyeusement :

" Aller aller on frotte ! Faudrait pas que les plumes te grattent ! "

Très contente de sa blague malgré qu'elle se soit elle-même à moitié arrosée, la fée riait toujours et ne lâchait pas son arme fatale ! Tous ceux à qui elle avait fait le coup lui avaient beuglé dessus, mais avec son nouvel ami, elle n'y pensait même plus, et puis... Elle était bien trop en joie pour se retenir ! Et même si elle inondait à moitié la pièce avec ses bêtises, rien ne valait une bonne partie de rigolade, non ?  
Lexi
Lexi

Féminin
Messages : 109
Expérience : 145
Métier : Danseuse

Feuille de personnage
Niveau:
La danse du poulet [PV : Lexi] Left_bar_bleue16/40La danse du poulet [PV : Lexi] Empty_bar_bleue  (16/40)
Race: Fairy
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

La danse du poulet [PV : Lexi] Empty Re: La danse du poulet [PV : Lexi]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum