My Life as a Dungeon Keeper
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-33%
Le deal à ne pas rater :
SITRAM – Batterie de cuisine 15 pièces – Inox
49.99 € 74.99 €
Voir le deal

La chambre aux rubis

Aller en bas

La chambre aux rubis Empty La chambre aux rubis

Message  Invité Sam 26 Nov 2011, 10:42

Tirant presque Skeldar par le bras, elle le poussait en direction des résidences. Son petit appartement était dans les premiers que l'on pouvait atteindre. Elle l'avait sélectionné pour une raison simple: en cas d'invasion humaine, elle voulait pouvoir s'y rendre le plus rapidement possible.

L'intérieur était plutôt sombre, mais quoi de plus normal poue quelqu'un qui a vécu une centaine d'années sous terre. Comme elle y passait peu de temps, ce n'était pas très décoré. Quelques souvenirs de son ancienne vie: peintures, une ou deux sculptures de la taille d'une lampe de chevet. Elles représentaient des scènes historiques ou de la vie quotidienne. La plus grande peinture était au plafond de sa chambre, elle l'avait faite faire pour se rappeler se triste jour où les siens moururent. Mais ce que l'on trouvait le plus, c'était les livres. Il y en avait sur chaque meuble, table, chaises, les deux étagères, la commode. Seul le lit était épargné. Elle avait récupéré le maximum du savoir de son peuple, son artisanat, ses coutumes -principalement guerrières-, sa technologie, et surtout sa magie. Elle déjà lu la plupart de ces derniers dans sa jeunesse, mais elle savait ne plus avoir de pouvoir magique suffisant pour en faire l'usage. Tout juste pouvait-elle électrifier ses armes. Hormis la pièce principale et la chambre à coucher, il y avait une petite kitchenette séparée et plutôt bien équipée.
La principale attraction se révèle tout de même être son lieu de repos. Un peu partout dans la chambre se trouvaient des pierres rouges dans lesquelles se reflétaient la lumière des bougies. Des rubis. Mais pas n'importe lesquels, des rubis de sang. Sans grande valeur, ils sont fabriqués par magie en compressant du sang. Il y en avait ici un peu plus d'une vingtaine.


"Voilà mon chez moi. Ce n'est ni très grand, ni très décoré, mais j'espère que ça t'ira.
J'avais mit un plat à mijoter avant de descendre, je vais aller voir où ça en est. Fait le tour en attendant je reviens tout de suite."


Elle lui donna un baiser à pleine bouche avant de disparatre dans la petite cuisine. Le feu n'était pas encore éteint, et un doux fumet s'échappait de la petite marmite pendue au dessus. Elle avait prévu un ragoût de mouton avec des épices légères, ainsi qu'une ratatouille en accompagnement. En entrée, il y avait du saucisson d'âne. Un peu sec, mais ça a plus de goût que le porc. De simples oranges constitueront le dessert.
Il ne lui restait plus qu'à espérer que le menu convienne à son invité surprise. Surement aurait-il préféré de la viande rouge avec des légumes un peu plus consistants, mais elle faisait ses courses au jour le jour et c'était déjà prêt.


"Au fait, j'espère que tu as faim!"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La chambre aux rubis Empty Re: La chambre aux rubis

Message  Invité Sam 26 Nov 2011, 21:36

Skedar regarda autour de lui la demeure de l'elfe. Visiblement elle adorait les rubis... C'était bon à retenir. Il allait pouvoir lui faire des cadeaux avec ces pierres précieuses. Calmement, il fit le tour, ses sabots faisant bien moins de bruits sur le sol recouvert de tapis de la chambre. Il observa silencieusement l'endroit avant de lever les yeux vers le plafond. Il voyait clairement la scène qu'avait connu Hellayna. Elle avait vraiment besoin de se remémorer un tel événement en permanence. Skedar revint vers la cuisine, guidé par l'odeur de la nourriture.

"Oh oui, j'ai faim. Je pourrais avaler les habitants du village en entier."

Une petite plaisanterie de monstres de donjon. Oh ils faisaient des efforts pour ne pas trop dénigrer les humains, mais Skedar savait à quel point ils pouvaient être belliqueux... Après tout, il en avait été un. Calmement, il empoigna le saucisson avant de se couper un morceau tout en observant l'elfe cuisiner.

"J'aime beaucoup ton chez toi. Comme je ne dors plus depuis ma transformation, je n'ai pas de foyer ici. J'en partageai un avec ma femme avant de devenir veuf... Mais je n'ose plus y retourner. Quelqu'un d'autre l'habite maintenant je crois. C'était il y a bien longtemps... Depuis je garde la porte. Je me demande comment on va faire si je vis avec toi. Je ne veux pas te forcer à déménager."

Il mangea son morceau de saucisson, se rappelant parfaitement du goût qu'avait les saucissons d'âne de son village. Mais celui-ci était bien meilleur...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La chambre aux rubis Empty Re: La chambre aux rubis

Message  Invité Dim 27 Nov 2011, 04:45

Elle sourit à la petite plaisanterie de son compagnon, l'imaginant en train de dévorer un humain. Il rentra dans la cuisine et se coupa une bonne tranche de saucisson. Elle ouvrit un placard, en sortit deux écuelles avec des cuillères en bois et des couteaux. A l'aide d'une grande louche elle versa deux bons bols de ragoût qu'elle alla porter sur la table de la pièce centrale. Elle en dégagea les livres, puis installa le diner avec les couverts. Un autre aller-retour et la ratatouille était au servie. Elle déposa un autre baiser sur la joue de son aimé au passage.

"C'est prêt mon amour, à table!
Je n'aurais pas besoin de déménager: le lit est deux places, c'est ce qui compte, non? Et c'est l'une des plus proches de l'entrée, au cas où. Mais pour toi, j'habiterai au pied des remparts s'il le faut.
On ne se connait pas depuis longtemps, et pourtant je n'imagine déjà plus la vie sans toi."


C'est vrai que c'était un peu petit pour y vivre à deux, mais par habitude, elle ne passait que peu de temps chez elle, et lui n'avait pas eu de logement depuis bien longtemps, donc ça devrait aller. Elle serait même prête à abandonner sa collection de rubis de sang, et pourtant elle y tient beaucoup. Pourquoi? Chacun d'entre eux à été fait à partir du coeur d'un puissant ennemi qu'elle a vaincu. Des souuvenirs des moments les plus excitants de sa vie.

"Elle est pratique ta faux. Pouvoir la faire apparaitre et disparaitre comme ça... ça me serait bien utile, ce n'est pas toujours évident de trimballer deux lames sur soi. Tu fais ça comment?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La chambre aux rubis Empty Re: La chambre aux rubis

Message  Invité Mar 29 Nov 2011, 00:18

Skedar commença à manger calmement, se tenant bien droit poliment à la table. Il avait de savoir vivre, c'est pourquoi il respectait bien le règlement de la tablée. Pas de coudes sur la table, on mange en silence, c'est la cuillère qui va à la bouche et pas l'inverse. C'était sa façon d'honorer le repas que lui faisait Hellayna. Il continua de manger alors qu'elle lui proposa de vivre au rez de chaussé avec lui. Cependant, Skedar avait une parade toute trouvée.

"Je vais mettre un sortilège sur la porte pour m'avertir de tout ceux qui la franchiront. Comme ça, si un aventurier pense pouvoir passer sans que je le vois, il se feras avoir. Je pensais le faire depuis longtemps, mais Shiru m'a assigné à la porte. Ca ne me dérangeait pas vu que je vivais tout seul..."

Puis la jeune elfe lui demanda comment il faisait pour faire disparaître et réapparaître sa faux. Il tendit le bras vers la droite et dans un nuage ténébreux, elle revint dans sa main. L'arme était vraiment stylée. Seule une arme magique pouvait avoir un physique de la sorte. Un forgeron qui tentait d'imiter pareil construction se retrouverait avec quelque chose de fragile et de peu efficace.

"C'est une faux de Shinigami, les dieux de la mort. Son dernier porteur divin a été déchu de son titre et l'arme s'est retrouvée dans les mains de Hebi. Elle me l'a offert de son vivant. Quand une arme de Shinigami reconnaît son utilisateur, elle se fond dans son ombre. Je sens toujours sa hampe dans sa main sans qu'elle soit là. Il me suffit de la "vouloir" et elle se matérialise en sortant de mon ombre. Quand je la cache, tu peux toujours la voir dans mon ombre comme si je la tenait."

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La chambre aux rubis Empty Re: La chambre aux rubis

Message  Invité Ven 02 Déc 2011, 22:36

Elle s'arrêta un instant de manger, faisant un signe plutôt étrange avec les mains. Elle ferma ensuite les yeux pendant quelques secondes, puis les rouvrit. Regardant Skedar droit dans les yeux, elle s'expliqua sur cet étrange comportement.

"Tu sais, nous autres elfes noirs sommes très croyants. Nous vénérons des dieux de magie, de meurtre, de souffrance et d'esclavage, mais aussi de la mort. Cet objet est sacré, et je priait à l'instant pour le devenir des âmes de ses précédents détenteurs.
Dans mon clan, les guerrières partant au combat doivent revenir avec suffisamment de sang sur elles pour satisfaire leur dieu, ou retourner au combat jusqu'à ce que ce soit le cas.
Je suis la dernière de ma famille, et j'ai décidé de continuer à appliquer nos coutumes, si bien que s'en est devenu une drogue. Pourtant, avant que le drame ne se produise, j'étais une sorcière. L'une des plus jeunes matriarche jamais vue. Je me défendais plus que bien en combat, cela dit.
Ce jour, j'ai perdu presque tous mes pouvoirs. Mais je ne m'en plainds pas, car c'est grâce à ce sacrifice que je suis encore en vie.
Tu as remarqué que je deviens plus forte une fois le combat engagée? C'est dû à un sort permanent qui augmente mes capacités quand je me couvre de l'onde rougeoyante de mes adversaires. J'ai fait transformer les coeurs des plus puissants d'entre eux en rubis de sang, que tu peux voir dans ma... enfin maintenant notre chambre.

...

Ça fait vraiment du bien.Cela fait des années, des dizaines d'années en fait, que je n'ai pas pu avoir de véritable discussion avec quelqu'un. Un jour, je te raconterai mon histoire en détail. Je suis la seule à la connaitre, et j'ai hâte de pouvoir enfin partager plus que du sang et des cris de douleur avec quelqu'un.


Tendant son long bras, elle caressa la joue de son aimé du bout des doigts, et on sentait dans son regard une joie de vivre nouvellement acquise. Ce n'était pas l'euphorie du massacre, c'était plus diffut, mais en même temps assez puissant pour qu'elle sache qu'il n'y avait pas de limite à ce qu'elle ferait pour lui.
Elle regarda sa musculature d'apparence presque enfantine, se souvint de la puissance avec laquelle il écrasait les humains, puis elle se dit qu'elle lui donnerait de beaux enfants, robustes et bien éduqués. Elevés au sein et au sang. Aucune idée de ce que pouvait donner son union avec l'homme-bête ne lui traversa l'esprit, et elle s'en fichait royalement. Elle l'aimerait, quoi qu'il arrive.

Le repas bientôt terminé, une petite douche ne serait pas de refus. Mais elle n'allait pas le laisser seul pendant ce temps. A moins que...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La chambre aux rubis Empty Re: La chambre aux rubis

Message  Invité Dim 04 Déc 2011, 17:13

Skedar écouta son histoire calmement, ne l'interrompant pas. Il voulait la laisser faire, qu'elle se lâche enfin. Il apprenait son histoire et enregistrait les informations. Il aimait beaucoup savoir d'avantage de choses sur elle. Enfin, quand elle eut terminé, elle caressa doucement son visage. Skedar lui adressa un sourire avant de voir qu'elle se sentait apaisé de l'avoir fait. Elle reprenait goût à la vie et lui aussi. La vie seule lui avait fait une carapace et elle fondait devant le regard de Hellayna. Il espérait cependant que son corps figé dans une éternelle jeunesse lui convenait. Il ne serait jamais adulte, il resterait une demi portion comme maintenant.

"Merci de t'être confié. Je suis content d'en savoir plus sur toi. Moi, je n'ai pas grand chose à raconter là dessus... Je suis juste le gardien de la porte maintenant et avant de devenir un beastman, j'était un humble humain. La différence c'est que j'ai changé de camps... Et je ne l'ai jamais regretté. J'ai plus de cent ans maintenant, et je ne changerais pas. Cela te dérange ?"

Il espérait que non. Bien sûr il voulait rester auprès d'elle. Si elle filait à la douche, il allait l'accompagner. Après tout, il avait bien besoin d'une douche lui aussi après un tel massacre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La chambre aux rubis Empty Re: La chambre aux rubis

Message  Invité Lun 05 Déc 2011, 12:59

Il était humain? Et alors, c'est le passé, il ne l'est plus désormais. Il s'est bonifié en devenant un "monstre" et a fait ce que peu d'hommes peuvent faire. Elle se dit qu'ensemble, ils pourraient faire table rase de leur ancienne vie pour en commencer une nouvelle, à deux.

"Non. Rien de ce que tu as pu être ou faire au cours de tes précédentes années d'existence ne peut me déranger. Je t'aime, et je crois que nous pouvons construire quelque-chose de neuf avec du vieux. Oublions le passé, réduisons-le en morceaux qui serviront aux fondations de l'éternité qui s'offre à nous.
Peu m'importe ton apparence, tant que tu es là."


En parlant, elle s'était levée, le rejoignant de son côté de la table pour, à la fin de ses paroles, l'enlacer comme une femme de marin qui n'aurait pas vu son mari depuis des années. Elle resta un long moment comme ça. Cela lui parut une éternité. Une éternité de bonheur dont elle voulait ne jamais se défaire, rester ainsi durant des années entière.
Mais toute bonne chose a une fin, aussi se força-t-elle à la lâcher pour débarasser la table, le repas étant maintenant terminé. Elle lui demanda un peu d'aide pour essuyer la vaisselle. C'est une chose qu'elle aimait faire, l'odeur du produit à vaisselle, la chaleur de l'eau...
Elle le regarda l'air gênée.


"Je... Il faudrait que j'aille me laver. Mais je ne veux pas te laisser seul. Je n'ai pas l'habitude de recevoir du monde, donc je n'ai pas grand-chose pour t'occuper. A moins... A moins que... A moins que tu ne veuilles... venir. Avec moi."

Elle ne savait pas où se mettre. Malgré 120 ans d'existence, elle n'avait jamais vu ni été vue par quelqu'un de l'autre sexe dans son plus simple appareil. Non pas qu'elle soit spécialement pudique, ses vêtements ne peuvent le faire croire, mais la nouveauté de la chose, le sexe étant une chose assez secrète dans son peuple, ne fait qu'empourprer son visage.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La chambre aux rubis Empty Re: La chambre aux rubis

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum