Une vieille connaissance [Frog <> Rikhna'ke]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une vieille connaissance [Frog <> Rikhna'ke]

Message  Invité le Mar 27 Mar 2012, 18:43

En cette après-midi grisâtre, une grenouille bipède déambulait au gré des couloirs. Les habitants du donjon, population monstrueuse et extraordinaire ne s'étonnaient guère de voir passer une créature d'un genre nouveau, d'autant qu'elle était bien trop peu impressionnante pour attirer l'attention. Cependant quelques personnes posèrent l'espace d'une seconde ou deux sur cet individu qu'ils voyaient pour la première fois.

Frog était désormais un membre à part entière de cette communauté, bien qu'il ait du mal à s'en rendre pleinement compte. Il avait, une vingtaine de minutes plus tôt, signé un contrat avec la maîtresse des lieux, comme le vouait la norme en vigueur. En échange de la protection offerte par le donjon il se devait de... participer à l'effort de guerre, pour ainsi dire. Alors qu'il réfléchissait à ce qu'il pourrait bien faire pour se rendre utile, il marchait au hasard, attendant de tomber sur un petit endroit tranquille pour s'arrêter, à l'écart de toutes ces créatures plus étranges les unes que les autres.

Trouver un métier n'était pas chose facile, les seuls choses dans lesquels il était doué étaient l'escrime et la conduite d'une troupe. Il pouvait bien faire instructeur ou maître d'armes mais il n'avait aucune envie d'apprendre à tous ces monstres comment tuer un humain à l'épée...

Alors qu'il débouchait dans une salle bien plus grande que les autres, il vit une silhouette qu'il reconnut immédiatement, une silhouette qui ne pourrait jamais quitter sa mémoire. Un peu plus loin en face de lui se tenait l'unique obstacle entre Frog et son passé, le Saurien, unique survivant de son clan. L'ancien capitaine humain comprit immédiatement où s'était caché l'homme-lézard pendant ces cinq années, il était lui aussi un membre de cette communauté de monstres. Frog sentit que son profond désir de redevenir humain et de retrouver son ancienne vie n'était désormais plus un rêve inaccessible. Cependant trois choses l'empêchaient de suivre sa cible et d'essayer de le tuer. La première était qu'armé comme il était du débris de son épée il était clairement désavantagé en cas de confrontation. La seconde était le fait qu'étant dans l'enceinte du donjon, l'homme lézard serait ressuscité s'il parvenait à l'éliminer, ce qui rendrait sa tentative totalement inutile. Et, dernière raison mais non des moindres, il venait de signer un pacte stipulant clairement qu'il s'engageait à ne pas intenter à la vie des résidents du donjon, et il était un homme de parole, bien que n'étant plus réellement un homme...

Alors que sa condition misérable le frappait comme au premier jour, tandis que la clef vers son salut se tenait presque à portée de main, l'ancien humain remarqua que l'objet de son attention l'avait également vu. Ils s'étaient déjà croisés et savait très bien que le Saurien le reconnaîtrait pour ce qu'il était réellement, le chef de ceux qui étaient venu tuer les siens. Décidé à ne pas engager un combat, Frog se demanda si tuer son adversaire en situation de légitime défense était considéré comme un crime par les lois régissant la communauté monstrueuse...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vieille connaissance [Frog <> Rikhna'ke]

Message  Invité le Mar 27 Mar 2012, 19:37

Le travail dans la forge était assez épuisant, et bien vite, le saurien décida de prendre une petite pause. Oh, il pouvait parfaitement s'absenter du travail quelques instants : Les lames chauffées à blanc ne refroidiraient pas plus vite s'il attendait sagement à coté. En milieu d’après-midi, il quitta donc le four qu'était son atelier. Enfin, le four...Lui n'était pas trop accommodé par la chaleur. Être saurien n'avait pas que des désavantages. Déposant ses instruments de forge prés de la porte, il quitta l'armurerie, comblée de clients à cette heure de la journée. Quelques uns le saluèrent, et Rik leur rendit le bonjour avec un léger sourire. Il était dans ce donjon depuis bientôt cinq ans, et il connaissait une grande partie de la population. Il était presque impossible de connaître tout le monde : Entre les simples passants, ceux qui quittaient le donjon au bout d'un moment, les monstres aquatiques qui vivaient dans les sections inondées et les nouveaux arrivants qui se faisaient de plus en plus nombreux, on découvrait chaque jour de nouvelles têtes.

Tandis qu'il empruntait le couloir du second étage, il réfléchit un instant sur sa destination. Le peu qu'il avait vu de l'extérieur aujourd'hui ne le motivait pas trop...ce temps grisâtre, pouah ! Lui, tout comme tout autre saurien, adorait le soleil. Il abandonna donc l'idée de se promener hors du donjon, prés de l'entrée par exemple. Il n'osait pas s'aventurer trop loin non plus...Son pacte avec l'invocatrice Shiru le protégeait uniquement dans l'enceinte de sa nouvelle demeure. Il savait se battre, mais tout de même...la prudence s'imposait. Il sortit de ses pensées en arrivant à l'escalier. Il s'arrêta un moment pour laisser passer le flot de monstre qui se dirigeait vers les boutiques et les résidences. Quand il descendit les marches à son tour, ses griffes claquant à rythme régulier contre la pierre, il décida de se rendre dans la Grande salle. Ce n'était pas l’endroit le plus calme du donjon, certes, mais sa curiosité l'y poussait. Perdus dans ce bâtiment plutôt immense, les nouveaux finissaient toujours s'y retrouver, tout simplement parce que l'escalier central débouchait dedans.

Rikhna'ke arriva donc d'un pas joyeux au premier étage. Il ne comptait pas flemmarder longtemps non plus...une dizaine de minutes, tout au plus. Ensuite, il retournerait affronter les flammes de la forge. La grande salle était , comme à son habitude, pleine de monde. Si un humain hostiles aux monstres arriverait ici, il en aurait certainement un malaise : On trouvait de tout, et en très grands nombre ! Rik' resta un instant pour observer la foule et saluer amicalement quelques connaissances. Il traversa ensuite la foule pour rejoindre une partie de la pièce un peu plus calme. Il regardait chaque visage qu'il croisait. Curieux de nature, il aimait se tenir au courant des arrivées et des départs dans le donjon.

Il se posa finalement, dos contre le mur, dans un coin de pièce. Il croisa les bras et lâcha un léger sifflement d'aise. Ses pupilles reptiliennes se mirent à arpenter la salle. Au bout de quelques minutes, il eu une mauvaise impression, comme si on l'obervait pesamment. Il bougea alors sa tête, regardant autour de lui, avant de distinguer une silhouette pour le moins étrange...mais familière à la fois. Il se redressa légérement, prenant appui avec sa longue queue écailleuse sur le mur. Il distingua alors...une grenouille ? Bipède ? Pendant un moment, il resta absent, fixant la créature si familière à ses yeux...Et le flash se fit. Il regarda alors le batracien d'un air interloqué.
Ce n'était ni plus ni moins que le chef des humains qui avaient attaqué son village ! Celui là même, transformé en batracien par la chamane de son village ! Mais aussi un de ses poursuivants, durant sa longue fuite vers le donjon !

Un des responsable de la chute de son clan...et de sa race.

Sa peau, et ses écailles, prirent une teinte foncé. Signe évident de colère. Il était prés à partir l'affronter en quête de vengeance, quand la réalité le rattrapa de plein fouet. S'il était ici, c'était un membre du donjon. Et donc...Il ne pouvait rien lui faire...sauf s'il attaquait le premier. Et quand bien même il le tuait, il reviendrait inlassablement à la vie. La colère laissa vite place au désespoir. L'occasion de venger les siens se tenait devant lui, et il ne pouvait rien faire ! Le batracien le fixait d'un regard étrange. Il devait avoir ce même genre de pensées...car selon les souvenirs de Rik', la chamane avait fait en sorte que la malédiction soit effective tant qu'un saurien du clan Vaikne serait en vie. Et lui même, de toute évidence, était le seul survivant du clan. Son désespoir se transforma en joie sadique. Le dicton humain qui disait qu'on ne récoltait que ce qu'on semait était véridique, parfois.

Il se redressa totalement sur ses deux pieds griffus, et fit quelques pas vers son ennemi d'antan. Il se retenait d'arborer un sourire sadique, restant un peu neutre pour le moment. Il posa ses yeux reptiliens sur la grenouille, qui était deux voir fois plus petite que lui et prit la parole d'un ton sifflant.


"Tiens donc...Comme on ssse retrouve"


Il continua de darder son regard sur celui de la grenouille. Il mourrait d'envie de l'attaquer...mais il devait se contenir, de toute évidence. C'en était frustrant...Tout ce qu'il espérait, c'est que son interlocuteur éprouve la même chose.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vieille connaissance [Frog <> Rikhna'ke]

Message  Invité le Mar 27 Mar 2012, 22:00

Le Saurien s'était avancé vers lui, une expression confuse dans les yeux. Frog savait très bien ce qu'il devait penser et ressentir pour vivre exactement la même chose, un désir de vengeance d'une puissance phénoménale refoulé. Étrangement, ne pas être le seul dans cette situation soulageait presque l'amphibien... presque...

"- Tiens donc...Comme on ssse retrouve.

- Je ne pensais pas te revoir un jour, Saurien..."


Le batracien crachait presque ces mots qui semblait sortir difficilement de sa gorge. Les deux protagonistes se fixaient du regard, sans bouger d'un millimètre, de peur de se jeter sur l'autre s'ils laissaient leur corps faire le moindre mouvement. Finalement, et après une longue minute qui lui parut durer près d'une heure, l'amphibien brisa le silence.

"Alors c'est ici que tu te cachais pendant ces cinq ans ?"

Cette question rhétorique dont la réponse ne risquait pas d'être surprenante avait surtout pour but d'essayer de décoincer la situation. Serrant son poing droit, comme pour contenir ses envies de meurtre, Frog tapotait nerveusement la poignée de son épée de la main gauche. L'atmosphère entre les deux créatures ne risquait pas de se détendre mais au moins, pour le moment, ils évitaient une effusion de sang.

"Tu peux remercier ceux qui nous courraient après, sans eux tu ne serais jamais arrivé ici vivant..."

Au fond de lui, l'ancien capitaine savait pertinemment qu'il avait tort. Lors de leur précédent, et seul affrontement, ils n'avaient eu le temps d'échanger que quelques coups avant de devoir interrompre le combat avant l'arrivée des hommes lancés à leur poursuite mais cela était suffisant pour qu'il tire quelques conclusions. S'il avait encore été dans son corps d'humain il aurait gagné à coup sûr le combat, cependant, avec ce corps de grenouille qu'il ne maîtrisait pas il était clair à ses yeux qu'il n'aurait pu gagner... au mieux il aurait pu entraîner son adversaire dans la mort avec lui, mais gagner... Aujourd'hui il lui était impossible de prédire l'issue d'un affrontement. Bien qu'il maîtrisait presque parfaitement son nouveau corps, son adversaire avait très bien pu faire des progrès non-négligeables en cinq ans... de plus il n'avait plus son épée... non, un combat aujourd'hui serait bien trop risqué...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vieille connaissance [Frog <> Rikhna'ke]

Message  Invité le Jeu 29 Mar 2012, 16:46

- Je ne pensais pas te revoir un jour, Saurien..."

Oh non, il n'aurait jamais pensé le revoir aussi...et surtout ici...Il connaissait l'ancien humain et sa haine des monstre. Voilà maintenant qu'il vivait dans un donjon. Rik essaya d'imaginer un instant ce que devait ressentir son interlocuteur. Refoulé par les humain, il devait maintenant vivre avec ceux qu'il avait toujours traqués...Oh, il n'irait pas l'en plaindre. C'était un parfait chatîment pour lui. Ainsi apprendrait-il, à ses dépens, que les "monstres" n'en était parfois pas. Toujours est-il qu'il resta immobile, continuant de fixer le batracien dans les yeux. Un silence de mort suivit cette petite déclaration. Complétement absents à ce qu'il se passait autour d'eux, ils semblaient tous deux se retenir de foncer sur l'autre. Rik laissa pianoter ses griffes contre ses écailles, comme s'il espérait qu'ainsi, la tentation de les envoyer sur le petit être devant lui disparaîtrait. Son interlocuteur reprit finalement la parole, brisant enfin ce silence qui semblait partit pour s'éterniser.

"Alors c'est ici que tu te cachais pendant ces cinq ans ?"

S'il avait eu des sourcils, Rik' les aurait froncés. Essayait-il de le traiter de lâche, au juste ? Rik laissa un instant retomber ses mains, écartant distraitement les doigts griffus. Le batracien semblait être sur le qui-vive aussi, tapotant son arme. Un seul geste ou une seule parole malvenue aurait suffit à lancer un combat sanglant...Et qui se serait terminé par la mort -même temporaire- de l'un d'entre eux. S'il s'attendait à recevoir une réponse, il pouvait encore attendre longtemps. Rik se retint difficilement de jouer le jeu de la grenouille et de répliquer. Il voulait le provoquer ? Faire en sorte qu'il attaque le premier ? Et ainsi avoir un prétexte pour le combattre ? Sa aurait pu en être amusant...si Rik aussi n'avait pas exactement la même envie de meurtre que la grenouille. La seule manifestation physique de son énervement fut sa peau, qui prit une teinte encore plus foncée.

"Tu peux remercier ceux qui nous courraient après, sans eux tu ne serais jamais arrivé ici vivant..."

Le saurien poussa un léger sifflement menaçant. Là, c'était trop. Il lança un regard dur au batracien et se redressa légérement. Il était peut être fort sous forme humain...Mais pour le peu qu'ils avaient combattu après sa malédiction, il n'avait rien d'un adversaire insurmontable. De plus, il s'était bien entrainé ici, durant ces cinq ans.

"Tu me sssous-estime, on dirait. Je pensssais que la leçon que t'avait donné la chamane de mon clan t'aurait été profitable..."

Bon, ce n'était peut être la chose à dire pour éviter de se battre...Mais il devait faire comprendre au batracien qu'il ne se laisserait pas faire par lui, pas une fois de plus. Pour éviter un affrontement direct, il préféra enchainer sur un autre sujet, laissant seulement quelques secondes de silence.

"Ce doit être un comble pour toi, non ? Vivre avec les 'monstres'..."

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vieille connaissance [Frog <> Rikhna'ke]

Message  Invité le Ven 30 Mar 2012, 12:28

Son interlocuteur était au moins aussi nerveux que lui, il tapotait ses écailles de ses griffes au même rythme que le batracien tapotait la garde de son épée. En fait, ils étaient presque comme des reflets l'un de l'autre... mis à part pour l'apparence physique. S'étant rendu compte de cette similitude tout à fait inattendue, la tension du batracien s'abaissa significativement... Était-il à ce point semblable à ce Saurien ? Ressentaient-ils réellement les choses de la même façons ? Dans un sens, à défaut d'être des reflets ils pouvaient passer pour des frères. Frères de ressentiment... frères de vengeance. Cette seconde pensée, encore plus étrange que la précédente transforma la colère de l'amphibien en profond dégoût.

"Tu me sssous-estime, on dirait. Je pensssais que la leçon que t'avait donné la chamane de mon clan t'aurait été profitable..."

La tension dans la petite créature remonta d'un seul coup, comment pouvait-il parler de "leçon" ? Sa vie était devenue un véritable enfer, il avait tout perdu, il était devenu ce qu'il avait en horreur et ce Saurien considérait cela comme une leçon ? Des dizaines d'autres mots auraient été mille fois plus adaptés : calvaire, supplice, châtiment, malédiction, tourment, punition, tentative de meurtre, ...

"Ce doit être un comble pour toi, non ? Vivre avec les 'monstres'..."

Frog sentit sa colère refluer aussi vite qu'elle était revenue, il venait de prendre conscience de la réelle gravité de la situation... Il avait perdu, sa vie allait très certainement s'arrêter ici, c'était trop tard. Le Saurien n'avait qu'à élever un peu la voix ou simplement s'adresser à un des autres monstres de la salle pour que tous sachent qu'il était un humain. L'homme-lézard avait un avantage plus que significatif depuis le début et Frog venait seulement de s'en rendre compte... Instinctivement il porta son regard autour de lui, cherchant la plus proche issue à cette salle. Sortir vivant du donjon ne serait pas une mince affaire... Il devait être possible de quitter cette pièce par là où il était entré, après tout la porte n'était pas loin. Une fois dans les couloirs il ne lui resterait plus qu'à trouver un escalier ou mieux, une fenêtre, pour descendre. Cependant il connaissait mal les lieux et pouvait très bien se retrouver bloqué dans un coin... Sa main serrait désormais fermement la garde de son épée, mais ce n'était pas une marque de colère ou d'envie de tuer, au contraire, l'amphibien trahissait par là sa détresse et sa panique, cependant il était possible que l'homme-lézard interprète mal le geste... Afin de s'en sortir vivant il devait gagner du temps et continuer à parler au Saurien, tout en restant sur le qui-vive. Reprenant son calme il lui répondit d'une voix bien plus posée qu'il ne l'aurait supposé au vu du grand remous intérieur qui l'agitait.

"La vie est faite de surprises... Mais c'est le meilleur moyen d'apprendre à vous connaître, tu ne crois pas ?"

Jurant intérieurement, Frog avait peu d'espoir de voir réussir son plan désespéré de fuite... il avait perdu et le Saurien avait gagné. Bien évidemment il tenterait de fuir, mais il était près à affronter son funeste destin l'arme à la main... ou du moins ce qu'il restait de son arme.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vieille connaissance [Frog <> Rikhna'ke]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum