My Life as a Dungeon Keeper
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -45%
TEFAL – Marmite 36 cm – Inox, Tous feux ...
Voir le deal
29.49 €

Au service du repos éternel (fini)

Aller en bas

Au service du repos éternel (fini) Empty Au service du repos éternel (fini)

Message  Seraphin Ven 27 Juil 2012, 15:50

Cela ne faisait même pas une semaine que Seraphin était arrivé et déjà on lui demandai de s'acquitter de sa tâche, bien qu'en attendant il ne s’était pas tourné les pouces, bénissant de nombreux fidèles et prenant la charge de plusieurs messes. On ne lui avait donc pas menti, cette région était des plus corrompus par les engeances monstrueuses car lorsqu'il venait d'arriver des beast avait déjà été pourchassé par les villageois la veille alors que plus au nord, d'où il venait, il se passait parfois des mois avant qu'une de ces créatures ne soit débusquée. Il avait au début était surpris d'être envoyé sur ces terre au vu du nombre de ses frères déjà présents, mais maintenant il comprenait, jamais ils ne seraient assez pour stopper toute cette corruption sur le court terme, il devait la réguler pour finalement l'anéantir dans sa source, le donjon. Cependant quoi qu'en dise les aventuriers et certains religieux cette tour ne devait pas être assailli maintenant, malgré la haine que Seraphin vouait aux monstres il avait conscience que si on attaquait la source sans s'être occupé de ses conséquences ces dernières risquaient de continuer d'agir voir de compromettre l'annihilation de leur source. Du moins, c'était ce que lui avait inculqué son clergé et il y croyait dur comme faire...D'autant plus qu'ils avaient déjà perdu tant d'hommes dans de vains assauts.

Songeant à cela il poussa un long soupir alors que la carriole blanche et dorée qui l’avait amené au village qui avait sollicité la venue d'un exorciste ou de toute personne à même de détruire une créature s'arrêtait. Il ne perdit pas une seconde et se leva du banc aménagé dans le véhicule et en poussa la porte. Sur le coup il plaqua sa main en visière devant ses yeux car il avait passé deux heures dans le noir et le soudain éclat du soleil l'agressa violemment. Une preuve supplémentaire que la noirceur était une chose malfaisante. Néanmoins cela ne l’empêcha pas de fouler la terre poussière du chemin du'un pas assuré et de regarder la famille de paysans à genoux devant lui les mains jointes. Il leur fit signe de se relevé dans la seconde qui suivit . Ce n'était pas lui qui devait être vénérés mais leurs seigneurs à tous, lui ne méritait pas pareils honneurs. Après tout s'il les libérait du mal qui les affligeait cela sera fait uniquement car il était soutenu par les dieux.

"Relevez vous mes fils. Vous n'avez pas à craindre mon courroux ou à espérer des miracles de ma part, je puis juste vous porter la paroles de guides ainsi que leurs châtiments pour les mécréants. alors... Quel est ce mal qui vous afflige ?"

Son regard et ses parole se voulaient douces, mais dans l'un comme dans l'autre on pouvait lire une détermination farouche. Cela sembla conforter les paysans qui se relevèrent avec des sourires béats. Rapidement l'un d'eux, se démarquant des autres par une carrure impressionnante et des habits d'une meilleure facture s'avança pour s'adresser au prêtre.

"Mon père. Je suis le meunier de ce village et je suis celui qui a pu entendre en premier les lamentations de... La chose. C'était la nuit, j’étais en train de réparer une pièce de mon moulin à eau défectueuse quand j'ai entendu ces plaintes. Au début, je me suis élancé en courant croyant qu'il s'agissait d'une femme qui se noyait dans l'eau, ça a déjà failli arriver. Cependant j'ai rapidement apparu sa silhouette, elle n'était qu'au bord de la rivière, là encore je m'étais encore un peu approché, un peu moins pressée car il ne s'agissait pas d'une urgence, mais peut être avait elle besoin d'aide. J'ai encore fait deux pas, mais alors j'ai vu qu'il n’y avait pas que sa robe qui était blanche, même sa peau était d'une pâleur pis que celle des nordiques et en plus... une lueur malsaine s'échappait d'elle. Je ne comprenais qu'alors que c'était un fantôme, une banshee au vu de ses plaintes. Ne pouvant rien faire je partais afin de ne pas être rendu fou par ses plaintes, depuis nous évitons d'approcher de ce lieu, sauf si on a vraiment besoin de moudre le grain et encore avec grand peur. Il n'y a pas encore eu de victimes, mais on peut encore entendre les échos de ses cris et elle pourrait bien décide de passer à l'attaque."

La peur de ces villageois était des plus compréhensibles et Seraphin ne put qu’acquiescer face à ces explications aussi complètes qu'il aurait pu l'espérer. Il fit alors de nombreux tracé dans l'air, sous le regard ébahis des badauds avant de joindre ses mains et de s'incliner.

"Pour ceux qui auraient été infectés par sa-souillure, vous êtes purifiés. Que désormais plus personne ne s'approche de ce lieu avant que je n'ai détruit la créature et que j'ai purifié le moulin."

Il leur fit alors signe de retourner vaquer à leurs activités et c'est ce qu'ils firent sans plus insister, bien décidé à laisser l’inquisiteur à sa tâche. Peut être que quelques uns d'entre eux prieraient pour lui, mais cela serait tout ce qu'ils pourraient faire pour le soutenir. Un spectre... Il avait eu raison de ne pas se munir d'arme, seules les paroles saintes de son livre pourraient la repousser,et remémorant dans son esprits les nombreux texte qu'il avait appris pour repousser les non morts il s'avança d'un pas assuré vers la rivière, prêt à faire son office... Sans haine cette fois car les âmes en peines n'étaient pas à ses yeux de vrais monstres, à moins qu'ils ne s'agissent de l'esprits de ces derniers, car de nombreuses choses nobles pouvaient les avoir retenu sur terre, mais ils était contre nature et devait rejoindre le monde des limbes. C’était juste dans l'ordre des choses.


Dernière édition par Seraphin le Sam 20 Oct 2012, 15:42, édité 1 fois
Seraphin
Seraphin

Masculin
Messages : 213
Expérience : 665
Métier : Inquisiteur

Feuille de personnage
Niveau:
Au service du repos éternel (fini) Left_bar_bleue21/40Au service du repos éternel (fini) Empty_bar_bleue  (21/40)
Race: Human
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au service du repos éternel (fini) Empty Re: Au service du repos éternel (fini)

Message  Invité Ven 27 Juil 2012, 23:24

Spoiler:

Je suppose que les vieilles habitudes ont la vie dure; je veux dire, à peine j'avais un soucis que j'étais allée me chercher une rivière. Bon, d'accord, soudainement entrer dans une relation avec une personne que je connaissais à peine (enfin est-ce que j'étais vraiment en relation avec elle? Soucissoucissoucis!), sans compter le fait que c'était la première relation du genre dans laquelle je m'engageais était peut-être une cause justifiée pour que je me trouve un endroit calme à l'extérieur du donjon.

Et non, je n'évitais pas du tout en train d'éviter Meredith en passant mes nuits à l'extérieur du donjon. C'était de la nostalgie. De la nostalgie, je vous dis.

Bref, toujours est-il que je m'étais trouvée un petit coin tranquille au bord d'une rivière et que je m'y étais posée tranquillement. C'était peut-être un peu près du village humain, mais ça faisait quelques nuits que j'étais arrivée et je n'avais croisé personne.

Comment ça je n'étais absolument pas consciente de ce qui m'entourait et passait mon temps à passer entre mes soucis actuels et mes regrets passés? Silence, c'est traditionnel! Une banshee au bord d'une rivière doit se plaindre! Je le sais, je l'ai lu dans un livre.

Peut-être devrais-je inviter quelqu'un? Je suppose que d'avoir une personne pour m'écouter serait plus utile que de me lamenter toute seule. Je devrais prendre de l'alcool aussi, alors. J'ai aussi lu que c'était traditionnel.

Prenant mon inspiration, je mis un peu d'ordre dans mes pensées. Oui, je savais que je fuyais la réalité, mais… Je n'avais aucune idée de quoi faire, là! Si seulement quelqu'un pouvait passer, je pourrais lui en parler…

Ah, comme j'allais regretter ce souhait dans les minutes suivantes. Quelle était l'expression, déjà? Ah, oui : "Le monde te hait".

Mais bon, sur le moment, je n'étais pas encore au courant de ce qui allait se passer, donc quand j'entendis des bruits de pas s'approcher, je me retournai, pleine d'espoir…

Vous savez, des fois, je me dis qu'à cent-vingt ans passés, je devrais être un peu moins naïve.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Au service du repos éternel (fini) Empty Re: Au service du repos éternel (fini)

Message  Seraphin Sam 28 Juil 2012, 11:55

Son livre de prière en main Seraphin s'était attendu à trouver sur le lieux qui lui était désignés, traversant pour le rejoindre le village misérable, des traces de la présence de cette créature, peut être même le pourquoi de sa venue ! Les monstres avaient beau s'en prendre aux faibles il était curieux qu'un d'entre eux vienne établir son lieu "d'activité" près d'un bourg aussi démuni si ce n'était pas pour le raser, à moins qu'il n'escomptait le faire plus tard. En vérité l'inquisiteur avait plus dans l'idée qu'en tant qu'esprit d'un défunt cet être était quelque part rattaché à ces lieux auxquels cas il faudrait réussir à briser le lien, ce en quoi ses prières de purgations devraient suffire, peu importe ce qu'elle avait encore à faire sur cette terre. Après tout si un messager des dieux vous disait que vous pouviez partir pour l'au delà l'âme en paix pourquoi remettre sa parole en doute. Enfin il savait être bien confiant dans le fiat que cet esprit se lasse faire et soit bien celui d'un fervent croyant...

Toujours est il que quand il arriva au bord de la rivière il fut partagé entre stupeur et satisfaction. étonnement, car il faisait plein jour et qu’habituellement les revenants tentaient de se prémunie autant que possible des rayons de l'astre solaire. Satisfaction car à ses contours il était extrêmement probable qu'il s'agisse d'une humaine, pas d'appendice bestiales, pas d'oreille semblables à des piques, pas d'ailes d'oiseaux, une taille normale... Et même pas de résistance, voir même un sorte de joie en le voyant. Il pouvait le voir dans son regard elle l'avait attendu ! Elle avait espéré que quelqu'un survienne pour l'aider à se défaire des chaines qui la rattachait ici bas et dont elle ne pouvait se défaire et lui était venu... Les moments qui mettaient autant de baume au coeur dans la vie d'un inquisiteur étaient rare , mais Seraphin ne chercha pas pour autant à en profiter tant que possible, il lui fallait avant tout libérer cette âme en peine. Se contentant d'un sourire il tendit alors le bras pour effleurer le front de l'esprit, notant la marque rougeoyante qui y était, probablement le sceau infamant qui la rattachait ici bas et qu'il allait devoir détruire. Un froid malsain lui parcourut le bras, mis il ne retira pas son bras, songeant qu'il s'agissait juste de cet aura commun aux morts-vivants dont on lui avait parlé...

"... Tout ira bien, tu vas pouvoir reposer en paix."

Sur ce mots, il sortit son missel et l’ouvrant commença à lire les prières adéquates. Il les connaissait, mais il ne voulait en aucun cas commettre la moindre erreur et risquer d'infliger à cet âme, peut être innocente, des tourments atroces et non mérités. Ainsi concentré sur sa tâche, studieux, il ne fit guère attention à la réaction de l'esprit face à ses gestes ou ses propos prononcé dans le langage saint.

Spoiler:
Seraphin
Seraphin

Masculin
Messages : 213
Expérience : 665
Métier : Inquisiteur

Feuille de personnage
Niveau:
Au service du repos éternel (fini) Left_bar_bleue21/40Au service du repos éternel (fini) Empty_bar_bleue  (21/40)
Race: Human
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au service du repos éternel (fini) Empty Re: Au service du repos éternel (fini)

Message  Invité Sam 28 Juil 2012, 17:18

Ecartant les quelques branches sur son passage, un homme tout en blanc s'approcha de moi. Je ne pouvais pas vraiment voir son visage car une capuche le couvrait presque intégralement, mais du peu que je pouvais voir, j'aurais presque pu me demander s'il ne s'agissait pas d'un femme, d'autant plus qu'il faisait environs ma taille.

Etrangement, il semblait heureux de me voir et s'avança sans un mot mais le sourire aux lèvres jusqu'à être à portée de bras suite à quoi il plaça sa main sur mon front, effleurant au passage la marque rouge qui l'ornait. Vu que je ne savais pas vraiment ce qu'il voulait faire et que non seulement j'étais curieuse, mais qu'en plus ça s'était passé assez vite, je ne bougeai pas et me contentai de lever mes yeux dans ce qui était, du moins ce qui était sensé être, un regard interrogateur.

C'est à ce moment qu'il prit la parole. Contrairement à ce que son apparence aurait pu faire penser, sa voix était bien masculine. Virile, même, bien que n'étant pas tellement grave. C'était surtout les émotions qui étaient transmises par chacun de ses mots qui attiraient l'attention sur lui. Il y avait tant de conviction dans sa phrase que j'aurai presque pu être convaincue de tout ce qu'il disait si je voyais de quoi il voulait parler.

Mais… qu'est ce qu'il voulait dire? Attends…"reposer en paix"? Et qu'est ce que c'était ce livre qu'il venait de sortir? Et quelle langue avait-il commencé à parler?

Non, attends, ce dernier point n'était pas important, mais… il n'essaierait quand même pas de m'exorciser, si?

C'est alors que cette réalisation me frappait que je fis un peu plus attention aux vêtements du nouveau venu. Oui, il était habillé dans une grande toge blanche, mais ce n'était pas tout. Ce qui attira mon regard et qui, soyons honnêtes, aurait du tout de suite me faire tilter, était la grande croix brodée sur sa surface.

Cet homme était un prêtre, ou quelque chose du genre.

J'étais en mauvaise position là.

Enfin, me rendis-je compte au bout de ma réflexion, j'aurais été en mauvaise position si sa prière avait un quelconque effet. La, à part le fait que sa main commençait à être un peu lourde, rien n'avait changé.


"Euh… Excusez-moi?"

Rien en montra s'il m'avait entendu, car son regard ne se décrocha pas un instant de son livre et le flux de mots qu'il prononçait ne ralentit pas d'un iota.

Je répétai ce que je venais de dire un peu plus fort.

Toujours aucune réponse.

Même lorsque je commençai à tapoter sa main pour attirer son attention, il ne montra aucune réaction.

Je commençais à être un petit peu agacée, là.

Il était temps de passer au niveau supérieur.

Ignorant la pression de sa main, je me levai et fis quelque pas en direction de la rivière. Arrivée au bord, je concentrai un peu de ma magie pour soulever une sphère d'eau d'environs vingt centimètres de diamètres avant de retourner vers le prêtre, de lui crier d'arrêter de m'ignorer et de la lui faire tomber sur le haut du crâne au même moment, le trempant des pieds à la tête. Enfin, dans l'autre sens.

Amusant, ça, visiblement son capuchon était là juste pour la décoration.

En tout ça, ça avait du suffire à attirer son attention.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Au service du repos éternel (fini) Empty Re: Au service du repos éternel (fini)

Message  Seraphin Dim 29 Juil 2012, 17:47

Tout entier à sa tâche, plus ardue qu'il n'y paraissait puisque, sentant toujours le froid macabre émanant du spectre sous sa paume, ses deux premières prières ne marchaient pas... Et pour être honnête il commençait à s'inquiéter un peu. Quel lien pouvait donc rattacher cet être à cette terre au point de pouvoir tenir tête aux saintes paroles ? Il insista cependant dans l'espoir que cela opère, mais en vain... Il finit par rouvrir les yeux, mais ce fut pour voir le fantôme échapper à sa prise et se diriger vers la rivière. Il hésita à se précipiter vers elle pour la rattraper, mais peut être qu'elle voulait communiquer avec lui, lui faire comprendre quelque chose... Il se contenta donc de la suivre calmement, se rendant bien compte que leurs pas les rapprochaient de la rivière. Peut être s'agissait il de l'âme d'une noté rattachée à ce cours d'eau ? auquel cas il était probable qu'elle soit rattaché à son corps terrestre qui serait demeuré dans le courant et n’avait pu bénéficier du'ne véritable sépulture. Cependant Seraphin n’avait pas le matériel adéquat pour faire le recherches nécessaires, mais malgré cet état de fait il ne rebroussa pas chemin immédiatement car peut être qu'il faisait fausse route.

Cependant il n'eut pas le temps d’échafauder d'autres hypothèses qu'un cri brutale lui vrilla les tympans et qu'une véritable trombe d'eau lui tomba dessus... Sur le coup il resta un instant tétanisé et gouttant,les bras écarté, partagé entre la douleur qu’éprouvait ses oreilles et la sensations désagréable que provoquait une bure trempée. Finalement il décida de faire fi de l'un et de l'autre et rabaissant ses bras contre son corps et relevant la tête il lança un regard furibond à la banshee accompagné d'un rictus de hargne...

"Pourquoi pareil acte à l'encontre de ma personne ? Je suis juste un prêtre qui oeuvre afin que vous retourniez au cycle de vie et de mort naturelle et cessiez cette pénible existence entre deux... Enfin peut être cette errance funèbre vous a t-il fait perdre la raison..."

N'attendant pas sa réponse il porta la main à sa croix et tourna habilement les pages de son missel jusqu'à une prière aux effets sensés être autrement plus brutaux que celles qu'il avait déjà faite. Néanmoins il n'agissait pas encore, gardant une posture passive. Il lui laissait encore une chance, mais au moindre geste agressif à son encontre il n’hésiterait pas à mettre en oeuvre la quintessence de ce qu'il avait appris.

A cette occasion il repense à toutes ces années passées dans le giron de l'église à apprendre tout ce qu'il y avait à savoir sur les monstres, la portée exacte de la vilenie que constituait leur simple existence, sur les dieux et leurs volontés, tout ce qu'il n’avait pu apprendre aux côtés de sa mère... Toute son existence avait été tournée vers la religion depuis la mort de ses parents et il en était maintenant un fier représentant, chargé d'éliminer la corruption de ce monde et il se devait d'y parvenir. On ne le châtierait pas pour cela, mais lui même ne saurait tolérer son propre échec...


Dernière édition par Seraphin le Dim 29 Juil 2012, 20:09, édité 1 fois
Seraphin
Seraphin

Masculin
Messages : 213
Expérience : 665
Métier : Inquisiteur

Feuille de personnage
Niveau:
Au service du repos éternel (fini) Left_bar_bleue21/40Au service du repos éternel (fini) Empty_bar_bleue  (21/40)
Race: Human
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au service du repos éternel (fini) Empty Re: Au service du repos éternel (fini)

Message  Invité Dim 29 Juil 2012, 19:45

Comme ça, le prêtre était fâché. Comme osait-il? C'était moi qui devrait être fâchée! Bon, d'accord, je l'étais, mais là n'était pas la question!

Si au moins ça avait suffi pour qu'il arrête ses prières un instant pour que l'on puisse clarifier la situation… Mais non, après m'avoir lancé un regard mauvais, il avait simplement saisi sa croix et avait tourné quelques pages dans son livre, visiblement prêt à recommencer son 'exorcisme'.

Est-ce qu'il était au moins au courant qu'il ne dégageait pas une seule goutte de magie en faisant ses prières?

Malgré le fait que mon corps ne devrait normalement plus envoyer ce genre de signaux, cette situation commençait à me faire mal au crâne. Je massai mes tempes quelques instants avant de me ressaisir et de tenter un nouveau contact.

Clairement, ce prêtre souhaitait m'exorciser, et il souhaitait visiblement le faire par pitié pour moi. En somme, il ne me voulait pas de mal. Enfin… Pas vraiment, bien que si ses prières fonctionnaient, ce serait équivalent à m'abattre. Je suppose que j'étais chanceuse qu'il ne maîtrisait pas son art.

Le seul soucis, c'est qu'il ne semblait vraiment pas disposé à m'écouter. Ou me laisser partir. Bon, la seconde possibilité était juste une théorie, mais je doutais que quelqu'un décidé à me libérer de ma 'pénible existence' ne me laisse tranquille.

Quoi qu'il en soit, lui enlever ce livre des mains me semblait être la première chose à faire. Ou le lui faire fermer, simplement.

Calmement, afin de montrer clairement que je n'avais pas l'intention de l'attaquer, je fit aller ma main jusqu'à la sienne et la guidai jusqu'au dos de son livre avant de le refermer. Durant cette opération, j'utilisai le minimum de force requise, mais les humains étaient toujours surpris de la force que mes fins bras pouvaient déployer si la situation le demandait. Je laissai reposer ma main quelques instants sur le missel à présent fermer afin d'appuyer le fait que je souhaitais qu'il le reste avant de faire quelques pas en arrière.

Oui, j'aurais très bien pu faire tomber le livre d'un coup de vent sans m'approcher ou lui mettre le feu afin d'être sûre qu'il ne le rouvre pas, mais, premièrement, ça n'aurait vraiment pas amélioré la situation et deuxièmement, je connaissais la valeur que les ouvrages pouvaient avoir, que ce soit physique ou sentimental.


"Je m'excuse pour l'eau, mais il me semblait que rien de moins ne vous aurait fait détourner le regard de votre livre. Maintenant que vous êtes disposés à m'écouter, pourriez-vous m'expliquer ce que vous voulez faire? Je n'ai ni fait une demande ni commis un acte qui ne justifierait ma destruction, que je sache."

Je gardai le silence sur le fait que, le cas échéant, il faudrait qu'il aille avant tout prendre quelques cours sur l'utilisation de la magie divine. Même aussi peu expérimentée que j'étais avec les actions sociales, je savais que ce genre de remarques étaient généralement mal prises.

"Mais avant tout, afin de pouvoir recommencer sur de bonnes bases, pourquoi ne pas nous présenter?"

Comme à mon habitude, j'exécutai une révérence parfaite (les automatismes que nous exécutons pendant un siècle ont tendance à se raffiner ainsi) avant de continuer.

"Je me nomme Amaliah Béris. J'étais également connue sous le nom de 'jeune fille de la rivière' d'où je viens…"

J'hésitai un instant avant de tenter de détendre un peu l'atmosphère.

"… et comme vous pouvez le voir, les habitudes ont la vie dure."

J'espérais vraiment que ça suffise à repartir dans une direction plus… conversationnelle. Et je n'étais même pas sûre que le mot 'conversationnelle' existait, mais vous voyez ce que je veux dire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Au service du repos éternel (fini) Empty Re: Au service du repos éternel (fini)

Message  Seraphin Dim 29 Juil 2012, 22:15

... Sur le coup le jeune inquisiteur était bien incapable de savoir quoi faire. certes elle s’avançait vers lui, mais était ce vraiment pour lui vouloir du mal ? Est ce que c’était bien le cas et cherchait elle juste à confondre sa vigilance ? Est ce que s'il employait cette prière sans avoir la certitude qu'elle était agressive serait il dans son juste droit ? Tout cela il l'ignorait et ce fait sema tellement le trouble dans son esprit qu'il ne réagit même pas quand elle posa sa main sur son livre et le referma. Quand il s'en rendit compte il eut bien sûr dans l'esprit de le rouvrir, mais il croisa son regard... Et il comprit que cela lui serait bien plus préjudiciable qu'autre chose. De toute manière elle se recula peu après, de fait c'est qu'elle ne lui voulait pas de mal normalement non ?

Elle prit alors la parole...Et lui demanda ce qu'il voulait faire. Ce n’était pas assez évident ? un peu décontenancé face à cette attitude Seraphin mit quelques instants avant de se ressaisir réfléchissant à sa réponse. Oui il était vrai qu'elle n’avait commis aucun acte néfaste si ce n'était d'avoir effrayé les gens de ce village, mais sa simple existence était une injure au concept divin de fait il se devait de la supprimer, de quelques manières que ce soit. Néanmoins il estima que cela pouvait bien attendre qu'elle ait fini de parler et il prêta une grande attention à ses propos. tout particulièrement quand elle se présenta, expliquant par la même sa proximité avec la rivière.... Décidant au final de jouer le jeu Seraphin s'assit d'un air un peu nonchalant.

"Je me nomme Seraphin, mon nom de famille n'a plus de raison d'être depuis que je suis entré dans le clergé. Je suis prêtre et surtout inquisiteur... Et je connais les liens qui peuvent rattacher certains morts à certains lieux. Cependant... Je n'ai rien contre vous, vous n'êtes pas comme ces monstres issus du chaos, mais vous êtes une chose contre nature et vous devez disparaître... N'avez vous vraiment pas envie de rejoindre les dieux et de mettre un terme à cette vie qui n'en est pas une ? Vous reposeriez en paix et cesseriez d'effrayer des gens qui ne vous ont rien fait..."

Ses mots ne se voulaient nullement cruelle ou menaçant. Il se voyait juste comme pragmatique et suivait à la lettre ce qu'on lui avait enseigné. On pouvait vivre aussi heureux qu'on le voulait ici bas cela ne serait jamais aussi plaisant que les cieux alors il lui paraissait surprenant qu'un esprit ne veuille pas reposer en paix.
Seraphin
Seraphin

Masculin
Messages : 213
Expérience : 665
Métier : Inquisiteur

Feuille de personnage
Niveau:
Au service du repos éternel (fini) Left_bar_bleue21/40Au service du repos éternel (fini) Empty_bar_bleue  (21/40)
Race: Human
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au service du repos éternel (fini) Empty Re: Au service du repos éternel (fini)

Message  Invité Mer 01 Aoû 2012, 15:42

"Contre nature?"

Je me disais bien qu'il ne pensait pas à mal, mais je n'arrivais pas à ne pas me sentir insultée.

Juste parce que je n'étais plus humaine. C'était… injuste.

Et s'il continuait, ce n'était pas moi qui allait reposer en paix. J'étais à trois pas. Je pouvais les couvrir d'un bond, et mes griffes seraient à portée de sa gorg-

Nonnonnonmalmalmalrestonscalmefleursetarcenciel.

J'expirai un coup, comme pour donner un élément physique au fait que je repoussais mes pensées plus sombres.


"Certains diraient que ce sont plutôt les humains qui sont contre-nature. Après tout, n'est-ce pas cette race qui rase des forêts pour bâtir ses villes ou être plus confortable?"

Je hochai un peu la tête avant de continuer.

"Cependant, je doute que ce soit un thème que nous puissions aborder de façon objective, donc ne partons pas là-dessus."

D'autant plus que ce que j'avais dit avant était quand même un peu un sophisme. Bien qu'un argument que les elfes et fées aimaient bien sortir et ressortir.

De plus, ce qu'il avait dit pouvait être intéressant. Un membre du clergé, un inquisiteur, même, donc probablement un chasseur de monstre.

Je pourrai peut-être enfin savoir précisément pourquoi les humains voulaient voir les monstres disparaître.

Enfin, à part pour les monstres qui mangeaient des humains, ça, c'était assez évident.

Et ceux qui les tuaient, simplement. Il faudrait qu'elle pense à ne pas révéler ma vraie nature.


"Mais dîtes moi, outre les revenants à qui vous souhaitez offrir le repos éternel, ce qui serait un but louable si vous leur donniez le choix avant d'agir, chassez-vous d'autres 'monstres'? Si oui… pourquoi le faîtes-vous? Les Dieux ne prônent-ils pas la paix, l'amour et l'harmonie?"

Bon, je suppose que j'avais un peu de rancune envers ceux qui souhaitaient exterminer les monstres. Après tout, j'en étais un et bien d'autres auraient déjà tenté d'arracher la tête du prêtre, donc je suppose que simplement parler, même de façon un peu agressive, était bien mieux que l'alternative.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Au service du repos éternel (fini) Empty Re: Au service du repos éternel (fini)

Message  Seraphin Jeu 02 Aoû 2012, 14:38

Face au comportement et aux arguments de la banshee vis à vis du terme qu'il avait employé pour désigner les monstres Seraphin manqua de peu de se contenter de hausse les épaules et de déblatérer la réponse que de nombreux écrits sains apportaient à cette question, posée de nombreuses fois par des hérétiques. Cependant il fut arrêté de peu par le désir de sa surprenante interlocutrice de couper court sur ce sujet et il la laissa en aborder un autre, où il était particulièrement à l'aise par ailleurs, puisqu'après tout en tant qu'inquisiteur la traque des monstres et ce qui la justifiait étaient ses spécialités. Il afficha dès lors un sourire énigmatique, l'idée d'éclairer une âme, même défunte, étant toujours un véritable plaisir pour lui. Néanmoins il prit quelques secondes pour employer des termes compréhensible pour une profane et seulement alors il prit la parole d'une voix claire et assurée.

"Il arrive que certains esprit sombrent dans la folie ou n'aient tout simplement pas conscience de l'opportunité qui leur est offerte, il est donc juste que nous la leur donnions. Il arrive parfois que cela soit juste une souffrance qui les rattache en ces lieux, dans ce cas nous essayons d'en prendre connaissance pour la supprimer, de quelque manière que ce soit. Quant aux autres monstres... Oui j'ai été formé à leur extermination, mais je n'en ai encore jamais affronté. Quant au pourquoi... Il est vrai que certains dieux ont ces attributs, mais d'autres sont plus radicaux et bien que je fasse partie du clergé d'un d'entre eux tous prêchent la destruction de ces... Souillures. Ces espèces sont soit le fruit d'expérience ratées des dieux soit sont né d'une forme d'énergie chaotique, malheureusement des lois qui leurs sont propres les interdits d'agir eux même et de fait ce sont nous, leur progéniture idéale qui devons nous charger de cette tâche... Et toi qu'est ce qui te rattaches encore à la vie ?"

... Il était curieux que de discuter "amicalement avec un de ceux qu'il était sensé éliminé, mais comme elle ne semblait pas vouloir l'agresser ni s'enfuir il était probable qu'il ait de nombreuses choses à apprendre d'elle. Après tout on lui avait dit que pour comprendre les monstres et être réellement efficace sur le terrain il fallait voir des choses que seul le terrain pourrait lui montrer, ce qui faisait qu'il avait de fortes chances d'y périr... Alors autant s'aguerrir en toute sécurité... Et rien ne l'empêcherait d'agir si c'était nécessaire et peut être d'une manière toute autre que celle qu'il avait prévu au départ, mais dans tout les cas il devait faire partir la revenante pour une raison très simple. Elle perturbait complètement la vie du village non loin et il ne pouvait laisser cela se faire.... et par ailleurs il se demanda si elle n'en avait ne serait ce que conscience.
Seraphin
Seraphin

Masculin
Messages : 213
Expérience : 665
Métier : Inquisiteur

Feuille de personnage
Niveau:
Au service du repos éternel (fini) Left_bar_bleue21/40Au service du repos éternel (fini) Empty_bar_bleue  (21/40)
Race: Human
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au service du repos éternel (fini) Empty Re: Au service du repos éternel (fini)

Message  Invité Ven 14 Sep 2012, 11:06

C'était triste. Vraiment. De voir cet humain, perdu dans sa foi, répétant aveuglément des idéaux que personne n'aurait jamais du prendre au sérieux.

Progéniture idéale?

Ne me faites pas rire. De tous les dieux que je connais, il n'y aurait qu'une seule déesse qui jugerait ce genre de personnes comme idéales, et cette dernière avait déjà créé ses messagères sur cette terre… et j'en faisais partie.

Pour la première fois de mon existence, je commençai à hésiter. Face à ce genre de personnes, était-il possible de converser afin de leur montrer l'aspect erroné de leurs croyances, ou fallait-il simplement laisser libre cours à ma nature et éliminer le mal avant qu'il ne frappe à nouveau?

Je me dégoutais. Si je commençais à penser comme ça, il ne faudrait pas long avant que je ne devienne comme cet imbécile qui me faisait face. S'il m'attaquait à présent, je n'hésiterais pas à me défendre de toutes mes forces et sans aucune pitié, mais je n'allais pas l'attaquer en premier.

Plus jamais je ne ferais ce genre de choses.


"Et ne t'es-tu jamais dit que les divinités qui prônent ce genre de réactions sont maléfiques? Même parmi les banshees, la déesse qui souhaite la mort de tous est considérée mauvaise."

Oups, je venais peut-être de révéler ma nature. Bon, d'un autre côté, vu ce que je pensais de l'intellect de mon interlocuteur, je ne m'en faisais pas trop. A moins qu'un évêque ne passe, me pointe et crie "banshee", il ne pourrait probablement jamais faire le lien.

"Toujours est-il que tu as répondu à ma question, donc c'est à présent mon tour de le faire. J'apprécie la vie, tout simplement. Je suis morte bien trop tôt après avoir fait trop peu de choses pour reposer en paix. Et qu'une chose soit claire: je compte rester ainsi encore un bon moment, prêtre."

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Au service du repos éternel (fini) Empty Re: Au service du repos éternel (fini)

Message  Seraphin Mer 19 Sep 2012, 21:04

... Les mots qu'eut la banshee à l'égard des divinités que vénérait Seraphin étaient vraisemblablement bien maladroit au vu de la réaction de ce denier. Certes elle se résumait à un froncement de sourcil et à une moue désapprobatrice , mais il était aisé de deviner que s'il en avait eu les moyens le clerc aurait mis un terme sur le champs à cette conversation, de manière définitive bien sur. En vérité la seule chose qui le retenait était le fait qu’il n'en avait pas les moyens, ses prières étaient inefficaces et il n'avait pas d'armes sur lui... Car oui puisqu'il avait senti le toucher de l'être spectral il estimait qu'il aurait pu la terrasser à l'aide d'un armement plus matériel que ses requêtes aux divinités. de fait tout ce qu'il pouvait faire était de continuer de parler, en espérant que ses mots finiraient par convaincre la revenante de cesser de tourmenter les habitants du village.

"La mort... N'est pas un mal en soit, puisqu'elle ouvre la voie vers un autre monde, auquel tu semble te refuser. bien sur les dieux nous ont conçus pour que nous ayons l'envie de vivre car nous avons une tache à accomplir ici et il ne nous accorde le repos éternel seulement si vous l'achevez... Ou bien que nous avons grandement manqué à leurs préceptes, auquel cas cependant le monde qui nous attends sera bien douloureux. Ceux qui se suicide partent également pour un monde semblable car ils ont abandonné sciemment la tâche qui leur était donné par nos seigneurs."

... Il exécuta alors un pas vers la banshee en la fixant comme s'il pouvait percer le mystère qu'elle représentait par la seule force de son regard. Elle aimait la vie certes, mais si elle était morte c'est que sa tâche était finie aux yeux des dieux, peut être que demeurer sur cette terre était un châtiment de ces derniers pour son attitude blasphématoire. Non cela n'aurait aucun sens puisqu'elle aimait la vie... Une seule solution demeurait, elle était étrange, mais c’était la seule vraisemblable selon les texte sacrés. Il lui faudrait demander confirmation à un père supérieur, mais il pouvait toujours s'exprimer.

"... Peut être que si vous êtes encore là alors que rien ne vous rattache d'autre que votre amour, qu'il m'est difficile de comprendre, pour cette terre, c'est qu'ils ont besoin de vous sous cette forme."

...Oui les morts-vivants étaient souvent des abominations ou des malheureux auxquels il convenait d'accorder la paix, mais peut être que les dieux avaient conférés cette apparence à cette femme, autrefois humaine à n'en pas douter, parce que cela servaient leur dessein. Qui pouvait le prédire ? Cependant pourquoi dans ce cas ses pas l'avait amené ici, afin de la chasser ? La réponse lui vint plus rapidement et il exécuta un léger pas en arrière avant de se prononcer.

"Toujours est il que vous devez partir d'ici afin de soulager les habitants du village et... S'ils m'ont envoyé c'est pour vous chasser, cependant ils n'ont pas répondu à mes prières de fait c'est qu'ils ne veulent pas, encore ,votre départ de cette terre. Néanmoins ce n'est pas ici que vous pourrez accomplir la mission qui doit vous incomber et c'est pour cela que vous devez partir."

Il eut alors un léger hochement de tête comme pour approuver lui même ce qu'il venait de dire et commença à tourner les talons. Il allait partir à moins qu'elle ne le retienne, mais il était fort probable que si nécessaire il reviendrait, apportant cette fois le courroux divin pour cette mécréante qui, malgré la chance qui lui aurait été offerte, n'aurait pas respecté la volonté divine si elle ne quittait pas ses lieux


Seraphin
Seraphin

Masculin
Messages : 213
Expérience : 665
Métier : Inquisiteur

Feuille de personnage
Niveau:
Au service du repos éternel (fini) Left_bar_bleue21/40Au service du repos éternel (fini) Empty_bar_bleue  (21/40)
Race: Human
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au service du repos éternel (fini) Empty Re: Au service du repos éternel (fini)

Message  Invité Ven 19 Oct 2012, 19:41

Il n'y avait visiblement aucune chance de faire changer l'Inquisiteur d'avis, et j'hésitai un instant lorsqu'il commença à partir. Il était seul, et je pourrais le prendre par surprise... je pourrais sans doute éviter de nombreuses morts injustes en m'en débarrassant maintenant.

Mais d'un autre côté... Si je le faisais, vaudrais-je mieux que lui? Je n'étais malheureusement pas étrangère au carnage, mais il y avait une grande différence entre un meurtre prémédité et un qui était commis lors de ma folie.

Non. Je valais mieux que ça, et si ma naïveté causait la mort de monstres innocents, à ce moment là, j'en assumerai la responsabilité et le retrouverait pour corriger mon erreur.


"Prêtre."

Je l’interpellai alors qu'il était sur le point de passer derrière les arbres, hors de mon champ de vision.

"Je ne peux changer tes convictions, mais écoute moi bien. Je vais quitter cet endroit, comme tu me l'as demandé, et te laisser partir en paix. Sois libre de punir ceux qui attaquent ton peuple, mais saches que si tu tues des innocents sur cette terre, je te retrouverai, et je m'assurerai que tu ne puisses jamais recommencer."

Il avait disparu dans la forêt lorsque je parlais, mais ma voix avait été assez forte pour qu'il puisse entendre chacun de mes mots clairement.

Il ne restait plus rien à faire ici, et après avoir lancé un dernier regard à la rivière, je m'enfonçai moi-même dans la forêt pour retourner au donjon.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Au service du repos éternel (fini) Empty Re: Au service du repos éternel (fini)

Message  Seraphin Sam 20 Oct 2012, 15:41

Innocent...

Plus que tout le reste des dires de la banshee, qui ne suffirent pas à se faire retourner le prêtre. Plus que le fait qu'elle acceptait sa requête, plus que ses menaces inquiétantes ce fut ce mot qui causa chez le prêtre une réaction.

L’innocence...

Comment un monstre pouvait il en posséder la moindre parcelle alors qu'elle avait déjà tant de mal à s'ancrer dans le coeur des hommes ? Parce qu'il n’était clairement pas dupe, par innocent elle évoquait les créatures. Qui d’autres puisque Seraphin n'avait nullement à faire de mal aux humains ? Il aurait pu se retourner et converser de nouveau avec la banshee pour jouter verbalement sur ce point, mais cela serait inutile, comme elle ne parviendrait pas le faire changer d'avis cela devait également être réciproque et puis... Il avait de toute façon obtenu ce qu'il voulait, il n’avait pas à s'attarder plus longtemps en ces lieux...

De fait il ne tarda pas à retourner au village et à annoncer aux habitant que le spectre était partit au grand soulagement de ces derniers qui ne lui demandèrent nulle preuve. De toute manière qui oserait en demander à un inquisiteur ? Il prit alors congé des habitants, acceptant juste une rémunération, un don pour l'église qui serait bien apprécié et il repartit, afin de faire son rapport à son supérieur.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ce dernier était un individu de haut stature et dont la tenue, de par son rang, se démarquait de celles des autres inquisiteurs avec une coiffe assez haute dissimulant ses cheveux et des bordures dorées sur sa tunique. Sur sa face était une grande barbe brune ainsi que deux yeux perçant. Enfin habituellement ce n'était pas un sourire qui illuminait sa face burinée par de nombreuses cicatrices qui laissaient imaginer à quel point il pouvait être effrayant quand il était en colère.... Et pour Séraphin cela ne relevait plus du domaine de l'imagination. La bourse que lui avait donnée les villageois et qui reposait désormais sur le bureau de son interlocuteur ne compensait en aucun cas son échec.

"QU'EST CE QUI VOUS A PRIS FRÈRE SÉRAPHIN ?"

Le jeune homme n'en menait pas large face à son supérieur qui le dominait de toute sa hauteur alors que lui piétinait sur place.

"... Elle n'était nullement agressive et mes prières n’avaient aucun effet sur elle, c'est que si le dieux l'ont empêché de rejoindre le royaume des morts ils avaient des desseins pour elle."

"Ou qu'un nécromant manipulait son esprit."

"Elle semblait Heu..."

" TAISEZ VOUS !"

Son regard détaillait le jeune homme des pieds à la tête, puis finalement il lâcha un soupir las avant de s'affaler presque dans son siège, avec un manque certain de dignité.

"Vous êtes le plus jeune d'entre nous de fait je mettrai votre écart sur le compte de votre inexpérience et du fait que vous soyez encore mal armé pour lutter contre les monstres. Mais vous en êtes en partie responsable à ne vous dédier qu'à votre ... Technologie. Quoi qu'il en soit le fait que les dieux ne vous aient pas guidés d'une quelconque manière démontre un certain manque de foi. Vous savez ce qu'il vous reste à faire ?"

Le jeune homme afficha une mine un peu surprise, puis un léger sourire orna ses lèvres. Il s'en tirait plutôt à bon compte...

"Oui frère..."

"Bien... Aucune sanction en sera retenue contre vous. Vous pouvez partir, mais rejoignez, s'il vous plait, au plus vite votre cellule."

Séraphin ne se fit pas prier et après s'être légèrement incline, les mains croisées, en signe de respects il quitta la pièce et marcha à grand pas dans les couloirs du cloître, sans croiser grand monde au vu de l'heure tardive... Son supérieur avait voulu éviter de faire de lui un "exemple" pour ses camarades et il lui en était gré. Au terme de quelques minutes il atteint ce qui lui faisait office de chambre et y pénétra, poussant sans un grincement la porte de chêne, qu'il referma, toujours sans bruit, derrière lui. C'était une petite pièce, mais il y avait tout ce dont il avait besoin pour vivre et même un peu plus. une paillasse plus confortable que celle de la majorité des paysans, une petite commode de bois où il rangeait se affaires, un autel de pierre ornée par une mauvaise croix de cuivre et surtout, un petit luxe par rapport aux autres, un établi avec plusieurs outils et où reposait une création non finie, bien qu'elle le soit presque, son chef d'oeuvre... Mais il s'en occuperait plus tard il devait expier au plus vite...Et ainsi ses pas le menèrent vers le meuble où ils déposaient ses effets et en tira un objet qui conviendrait parfaitement. Par la suite il retira sa bure, se retrouvant ainsi torse nu et vêtu uniquement d'un pantalon de lin, puis il se mit à genou devant la croix dont il observait avec ferveur le centre et enfin il se mit à réciter une légère litanie destinée à toutes les divinités auxquels il croyait... Et scandé par le son du martinet, dont il usait lui même, flagellant la peau de son dos.

L'argent, les belles paroles ne suffisaient pas à racheter les pêchés seuls les dons de soi y parvenaient à eux seuls, mais quand on échouait dans sa mission il ne restait plus que la souffrance... Que le jeune homme avait apprit à ne plus craindre, aucun gémissement ne franchissait ses lèvres quand les lanières de cuir écorchaient avec violence sa peau, en en faisant suinter un peu de sang. Aucune larme ne s'échappait de ses yeux qui contemplaient le centre de la croix. Il était perdu dans une dévotion extrême et c'était presque un sourire qui marqua son visage alors qu'il se châtiait lui même.

Combien de temps cela dura t-il ? Il l'ignorait, mais il venait de répéter par trois fois ses prières, sans jamais cesser de se flageller, et quelque chose lui souffla que c'était suffisant...Et si ce n’était pas le cas il recommencerait. Il posa alors l'outil de torture, désormais maculé de sol et se redresse pour reprendre son oeuvre à l'établi. Il ne prenait pas la peine de se soigner, la douleur qui suivait l'acte faisait partie du rituel d'expiation quant aux risques d’infections il reviendrait aux dieu de décider si le clerc en subirait les affres. en cet instant il devait juste achever sa tâche afin d'être prêt pour la prochaine fois qu'on daignerait lui confier une mission....

Achever son pistolet.
Seraphin
Seraphin

Masculin
Messages : 213
Expérience : 665
Métier : Inquisiteur

Feuille de personnage
Niveau:
Au service du repos éternel (fini) Left_bar_bleue21/40Au service du repos éternel (fini) Empty_bar_bleue  (21/40)
Race: Human
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Au service du repos éternel (fini) Empty Re: Au service du repos éternel (fini)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum