Deux navires, deux capitaines, une seule question...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Deux navires, deux capitaines, une seule question...

Message  Captain Morgan le Sam 27 Juil 2013, 11:10

Et le revoilà sur les flots : il est grand, il est beau il est puissant… En un mot c’est le Norvégien Volant ! Le fier navire pirate ne cache même pas son appartenance au groupe dangereux des loups des mers et son étendard fièrement dressé informe rapidement ceux ayant le malheur de croiser sa route de leur infortune. Le carré noir accompagné de l’image d’un poulpe borgne tenant dans chaque tentacule un sabre renseigne les navires marchands ou les pathétiques rivaux que c’est le capitaine Morgan qui vient les détrousser ou les envoyer par le fond et tout ceux ayant vu ce signe n’en étaient jamais ressortit indemnes. Ricanant en observant la face de poulpe figée sur le drapeau, le flibustier répondait au nom de Morgan manœuvra son navire d’une main experte : qu’il était bon de se retrouver en mer. Certes il sentait moins les embruns marins que de son vivant et il ressentait avec moins d’intensité l’excitation des manœuvres complexes mais il ne se sentait ‘’lui’’ qu’une fois sur les flots azurés de la mer phlégéthonne. Respirant à plein poumons l’air chargé de sel même si il ne le sentait pas, le hors-la-loi regarda son équipage avec un sourire confiant : il n’y avait pas meilleur loups de mers avec qui voguer même si ils avaient tous des défauts. Observant Vigriss essayer de charmer une nouvelle fois Leisla, le capitaine du Norvégien volant grogna sourdement… Le voilà bien son défaut à lui, celui de vouloir charmer toutes les minettes du coin. Enfin bon, techniquement, Leisla était la seule femme présente sur le bateau mais est-ce que ça comptait vu qu’elle était une Undead comme tous les autres boucaniers de son bâtiment ?

Ecartant cette question d’un haussement d’épaules, le flibustier resserra son emprise sur la barre et observa la dernière recrue de l’équipage : sa peau d’un bleu-vert nécrotique et ses cheveux d’argents la qualifiait tout de suite comme une Undead mais si elle n’était plus vivante, la jeune femme gardait par contre une hargne combiné à une vanité digne d’une impératrice courroucée. Tenace et vive comme la vipère, Leisla était le genre de personne à ne pas se mettre à dos si on avait envie de pouvoir dormir la nuit… Enfin sauf si on s’appelait Grant et qu’on était un ours de guerre doublé d’un Undead invincible. Passant d’ailleurs son regard sur l’intéressé, Morgan sourit en le voyant agiter son gros point en l’air en beuglant des ordres et des jurons aux morts-vivants flemmards qui trainaient sur le pont : le colosse était utile quand on avait besoin d’une bonne force de frappe mais son gros problème était qu’il s’accordait un peu trop de galon et se croyait plus important qu’il ne l’était vraiment… Un élément à surveiller de près donc.

Plaquant un sourire sombre sur son visage d’homme que cachait une horrible vérité, le capitaine se demanda brièvement si il devait aussi s’inclure dans ce petit tour d’horizon et s’y refusa après une courte réflexion… Ce serait juste trop long de décrire ses défauts ah ah ah ! Soudain, les pensées du hors-la-loi par la vigie qui cria qu’un navire était en vue. Se postant de manière à voir le navire, le pirate tendit la main où Leisla déposa une longue vue. Avisant rapidement le pavillon de l’autre navire, Morgan faillit s’étrangler : le ‘’voile d’argent ?’’ Il était déjà là ? Ricanant, le forban se souvint de leur dernière rencontre qui ne datait que de quelques jours : ayant abordé ce navire avec ses hommes, Morgan avait défait la capitaine adverse et l’avait possédée toute la nuit avant de lui laisser un message l’invitant implicitement à le rejoindre. Grace à son navire maudit, Morgan était revenu en moins d’une journée à son point de départ et était repartit aussi sec sur les mers… Et voilà que le ‘’voile d’argent’’ était là à présent… A seulement quelques heures du donjon Kanabo. Décidément, la journée commençait bien ! Se tournant vers son capitaine en second, Morgan cria :

-Mes amis préparez-vous à visiter une nouvelle fois le ‘’voile d’argent !’’ Préparez les canons mes gaillards mais ne tirez que sur mon ordre ! Voyons voir comment ce porte cette charmante Yria !

Cette affirmation déclencha des rires dans l’assemblée car tous savait ce qui s’était passé cette nuit là mais Morgan n’en eut cure et sourit en voyant son navire se rapprocher de celui d’Yria… La visite allait-elle être amicale ou est-ce que tout allait finir par l’acier et la poudre ?
avatar
Captain Morgan
Flibustier

Masculin
Messages : 139
Expérience : 179
Métier : piller les trésors

Feuille de personnage
Niveau:
16/40  (16/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux navires, deux capitaines, une seule question...

Message  Invité le Sam 27 Juil 2013, 15:42

Yria inspira fortement en riant, puis elle ajusta son tricorne en resserrant sa prise sur le gouvernail. Ah, la mer Phlégétonne ! Son odeur si agréable de sel et d'algue mouillée, on ne la trouve nul part ailleurs ! Et c'est bien pour ça qu'Yria adore respirer cet air marin, les pieds bien ancrés sur son bateau. Caressant affectueusement son beau gouvernail, elle soupira en relevant les yeux vers Meryll, sa vigie. Cette sale gamine était encore en train de dormir ! Quel toupet ! Enfin, autant la laisser tranquille. Après tout ce qu'elle avait vécu la petite....! De corvée toute la nuit, à astiquer les trésors, il y avait de quoi être fatigué.

Puis la capitaine tourna la tête vers Gimlinna, qui lustrait ses canons avec fierté. Ses petits bijoux étaient comme neuf H 24, prêts à tirer leurs puissants boulets....Allumer la mèche, elle n'attendait que ça, chaque jour. Ses nuits, elle les passait à inventer de nouveaux boulets toujours plus puissants.....
Il y avait à ses cotés Willy, le jeune navigateur qui lui indiquait sans cesse le chemin à prendre. Et désormais, leur destination était le donjon Kanabo ! Depuis son entrevue avec Morgan, Yria s'était mise en route vers ce fameux bâtiment avec l'espoir de pouvoir prendre sa revanche sur le beau pirate.

De loin, la jeune femme pouvait voir Cyrillë et Mark s'entraîner, maniant leurs armes avec dextérité.....Ils faisaient chaque jour d'étonnants progrès. Mais depuis quelques jours, Mark parlait beaucoup moins à la Belle rouge. Peut-être était-il frustré par sa relation d'un soir avec le capitaine balafré.....Qui sait, peut-être avait-il des sentiments pour Yria. Dans tout les cas, ce n'était pas la préoccupation de cette dernière. Elle soupira et se mit à hurler, si fort qu'on l'entendit à 10 mètres à la ronde.

< AMMÜ !!!!!!!!!! >

La jeune fille aux cheveux roses arriva à toute vitesse, prenant garde à ne pas renverser la coupe de vin qu'elle avait dans la main. Elle la tendit timidement à sa patronne, qui la prit vivement et qui en avala le contenu d'une traite. Reprenant le sourire, elle remercia avec beaucoup plus de douceur la jeune fille, qui sourit aussi à son tour. Mais tout ce beau raffut avait bien réveiller la jeune Meryll, qui se redressa en baillant. Mais à peine eut elle reprit ses esprits qu'elle se crispa. Au loin, elle discerna le logo de flibusterie d'un bateau que le Corail Rouge ne connaissait que trop bien.

< LE NORVEGIEN VOLANT !!!!!! NAVIRE EN VUE, PUTAIN !!!!!!! >

Le jeune Willy releva la tête, puis il se mit brusquement à saigner du nez, toute rouge.

< M-Meryll ! TON PANTALON ! >

L'adolescente remonta à peine son pantalon, tel une provocation, tandis qu'Yria confiait le gouvernail au jeune garçon.

< Mais je sais pas.... >
< Démerde-toi ! >
lança-t-elle avec agacement.

Une fois aux abords du fameux navire, ce dernier s'arrêta en même temps que la Voile d'Argent. Sans perdre un instant, Gimlinna installa les canons et prépara une flamme, mais la capitaine la stoppa dans son élan. Elle écrasa une araignée au sol avant de poser son pied sur le bord du bateau, accoudant son bras droit sur son genoux. Puis elle attendit l'arrivée de Morgan et s'exclama :

< Comme on se retrouve, capitaine ! Alors, t'en a trouver d'aut' bonnes ?! Toujours à chercher la merde à mon bateau, hein ? C'est le moment d'une petite revanche, tu crois pas ? A quelques mètres du donjon en plus, la belle affaire ! >

Son équipage éclata de rire, tous sauf Mark, qui lança de loin un regard noir au capitaine des morts-vivants.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux navires, deux capitaines, une seule question...

Message  Captain Morgan le Sam 27 Juil 2013, 16:31

Ayant reconnu de loin le navire d’Yria Sirikas, le flibustier ne pouvait s’empêcher d’afficher un grand sourire confiant : cette jolie donzelle avait déjà été sienne une fois, il pouvait le faire une autre fois. C’était de l’arrogance mais il pouvait se le permettre : son navire maudit était armé différemment et cela lui permettrait de prendre l’avantage et puis ce bâtiment maudit était si maniable que ça en défiait parfois les règles imposées par les hommes. Il avait hâte de voir la tête que ferait la rouquine une fois qu’il aurait débordé les défenses de son navire pirate… Et puis les siennes. Éclatant franchement d’un rire sinistre au possible, le mort-vivant posa la main sur la garde de son sabre d’abordage… Allait-il servir ? Morgan ne le souhaitait pas car il ne voulait pas se risquer à abîmer le beau visage d’Yria : si une femme voulait sa mort et le haïssait comme personne d’autre au monde ce ne serait que plus parfais si en plus elle restait de toute beauté. Ayant déjà vu les traits de la belle rouge des mers tordue par la rage, le capitaine du Norvégien Volant se permit de sourire : elle était magnifique quand elle était en colère. Se rabrouant pour chasser ses pensées pernicieuses, le forban inspecta brièvement ses hommes : tous étaient fin prêts. Grant le colosse barbu surveillait artilleur en chef du navire adversaire de son regard soudain froid et calculateur tandis qu’Leisla observait non sans un sourire de tentatrice un autre membre de l’équipage important du navire adversaire. Avisant son second, Vigriss le charmeur faire tourbillonner paresseusement un long couteau effilé entre ses doigts, Morgan frémit : son second voulait du sang.

Entendant la voix familière et ô combien délicieuse de sa soit disant ‘’rivale’’, Yria, le flibustier resserra la main sur la garde de son arme et l’écouta non sans afficher au final un sourire dédaigneux : elle voulait une revanche ? Une fois ne lui avait pas suffit ? Celle là, il devait la sortir ! Calmant ses gars qui s’excitaient en agitant des sabres et en grognant des injures, le capitaine monta souplement sur le bastingage en se tenant d’une main à une épaisse corde montant jusqu’en haut du mat. Regardant de son regard vif chacun de ses prétendus adversaires, le hors-la-loi doublé d’un mort-vivant tenace s’exclama :

*Par ma barbe une autre bataille mademoiselle Yria ? Voulez vous encore voir votre équipage être vaincu à plate couture ?*

Posant soudain sa main libre devant sa bouche pour feindre la surprise, Morgan continua sur un ton plus ironique en masquant difficilement un sourire narquois :

-Oh pardonnez-moi très chère… Je n’avais pas comprit : vous parliez peut-être d’un autre genre de bataille ? Celle qui se déroule au lit ? Il faut dire que vous y étiez une meilleure adversaire que lorsque vous aviez une épée entre les mains !

Cette déclaration fut ponctuée par l’éclat de rire tout à fait tonitruant de Grant le colosse et de plusieurs autres gros dur de l’équipage… De quoi passablement énerver ceux d’en face. Croisant à présent les bras sur sa poitrine, le capitaine du Norvégien Volant toisa son vis-à-vis et lui dit d’une voix forte :

-Si c’est une revanche que tu veux Yria Silikas je te propose deux choses : soit tu essayes de reprendre ta vengeance de suite mais le perdant devra obéir au gagnant soit tu attends d’être au donjon et là tu passes le pacte qui te lies au donjon et te rends invulnérable pour qu’on puisse s’en mettre sur la gueule à volonté !

Le mot ‘’invulnérable’’ était peut-être un peu surfait mais Morgan savait manipuler les mots pour titiller un peu l’esprit des pirates du Corail Rouge. Cela dit, comme une grosse partie de son équipage, Morgan avait envie d’action et il chercha à la provoquer sur la pique suivante :

-Ceci dit, j’adorais te voir me défier Yria… Juste pour te voir avec une chaîne en argent autour du cou…

La dernière insulte fut accueillie par des sifflements appréciateurs et des murmures excités au sein de son équipage… Même Leslia plissa ses yeux en s’imaginant sans doute le mâle qu’elle observait depuis tout à l’heure avec une chaine autour du cou aussi… Et après c’est lui le plus pervers dans l’équipage !
avatar
Captain Morgan
Flibustier

Masculin
Messages : 139
Expérience : 179
Métier : piller les trésors

Feuille de personnage
Niveau:
16/40  (16/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux navires, deux capitaines, une seule question...

Message  Invité le Dim 28 Juil 2013, 09:46

Yria ajusta de nouveau son tricorne en souriant d'un air hautain au capitaine du Norvégien volant. Ce dernier avait dégainé son arme, mais pour le moment, il ne sautait pas à l'abordage en hurlant comme un taré pour tenter de battre à nouveau la jeune femme. S'en suivit alors un débat oral avec pour seul but d'abaisser son adversaire, et les rires de l'équipage de chacun accentuait bien les paroles des deux capitaines. Pendant ce temps, Gimlinna tentait toujours d'allumer la mèche de son canon, mais Willy l'en empêchait coûte que coûte, en priant pour que son alcoolique de frère vienne à la rescousse. De plus, la situation commençait à dégénérer...

< Par ma barbe une autre bataille mademoiselle Yria ? Voulez vous encore voir votre équipage être vaincu à plate couture ? >

Un grognement agacé remonta dans la gorge de la capitaine, tandis que Cyrillë, sa fidèle maîtresse d'équipage, resserrait sa prise sur sa rapière dorée. Ce satané pirate mort-vivant l'agaçait de plus en plus, quand à l'état de Mark...N'en parlons pas. La haine emplissait son regard dès qu'il croisait celui du forban adverse. Il devint fou de rage à la phrase suivante de Morgan, ponctuée par des rires de grosses brutes.

< Oh pardonnez-moi très chère… Je n’avais pas comprit : vous parliez peut-être d’un autre genre de bataille ? Celle qui se déroule au lit ? Il faut dire que vous y étiez une meilleure adversaire que lorsque vous aviez une épée entre les mains ! >

Le vice-capitaine dégaina sa grande lame de fond et se jeta en direction du Novégien volant, mais la jeune elfe aux cheveux verdoyants la coupa dans son élan.

< Lâche moi, laisse moi lui casser la figure à ce marin de pacotille ! >
< Sombre abrutit ! Si ça pouvait éviter de finir en bain de sang comme la dernière fois, ça plairait à tout le monde ! Le pauvre Kertym qu'on venait de recruter a fini écartelé par l'une de ces brutes....Tu veux finir pareil ? >


Mark secoua la tête en soupirant et recula. Meryll aperçut alors l'un des seconds de Morgan qui jouait avec une fine lame. Étrangement, elle se mit à faire pareil. Sûrement pour se la jouer encore un peu plus. Quand à Yria, elle ne supportait plus les paroles de son adversaire. Il lui proposait bien une revanche ici et maintenant, mais il lui proposait aussi de se rendre invulnérable en allant au donjon pour s'en foutre sur la gueule à volonté. La proposition était assez sympathique, mais la Belle rouge voulait de la baston MAINTENANT. Et cette fois, hors de question de finir avec des menottes ou un collier pour servir d'esclave sexuel à ce....Crétin de mort-vivant !

< Il suffit ! GIMLINNA !! >

Et sans perdre une seconde, la naine à la peau bleutée ouvrit le feu, propulsant ainsi trois boulets enflammés sur la coque du Norvégien volant. Tout le Corail rouge recula et chacun dégaina son arme. Les magiciens en seconde ligne, Cyrillë et Mark proches d'Yria et tout les autres en arrière. Un claquement de porte fit sursauter tout le monde. Harry était enfin de la partie ! Maintenant il ne restait plus qu'à voir comment allait réagir tout le beau monde en face....!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux navires, deux capitaines, une seule question...

Message  Captain Morgan le Dim 28 Juil 2013, 15:27

*Et bien mon cher Morgan si tu n’avais pas réussit à mettre cette donzelle en colère avant cette fois ci c’est chose faite !*

Ricanant sombrement, le flibustier ouvrit ses pensées tout d’abord à Jack son familier pour lui répondre que c’était là son but puis il ouvrit ses pensées à son subordonné nommé Grant pour qu’il se prépare à la bataille. Le géant barbu et fort en gueule se décala légèrement sans cesser de fixer une espèce de nabot bleu ressemblant à celui du récit narrant les histoires d’une tribu de nain bleus aux prises avec un sorcier maléfique… Décidément on voyait de tout sur les mers. Durant ce cours aparté, Morgan n’avait cessé de fixer la jeune femme sur l’autre navire et attendait la réponse qui ne manquerait pas d’être cinglante à toutes ses piques qu’il venait de lui envoyer. Se tenant toujours dans une position rêvée pour un assaut rapide (et aussi pour servir de cible d’entraînement au tir), le forban sourit et fit carrément un clin d’œil séducteur à Yria qui rougit de colère et ordonna l’attaque… Comme c’est prévisible.

Sentant son navire vibrer sous les tirs et l’âme de son navire maudit rugir de douleur et de colère, Morgan eut toutes les peines du monde à contenir son esprit colérique et à l’empêcher de juste éperonner le voile d’argent ce qui l’aurait envoyé par le fond. A la place, le mort-vivant ordonna à Grant d’effectuer un tir précis sur le mat du navire : un salve fut tirée et déchiqueta la pièce de bois du voile qui fut donc privé de mobilité. Souriant de toutes ses dents, le forban s’exclama d’une voix forte :

-Vous voilà à présent en MON pouvoir Corail rouge : vous n’avez nulle part où fuir… Et vous savez bien que vous ne pouvez nous vaincre…

Cette affirmation prononcée d’une voix plus douce et mielleuse semblait étonnement arrogante mais la suite allait vite donner raison au capitaine du navire maudit : les traverses du bateau révélèrent des canons spéciaux constitués de trois tubes fixés les uns aux autres… Une rafale de ses monstres pourrait déchiqueter en milles morceaux le navire ennemi. Cela dit, Morgan n’en fit rien et, se saisissant d’un grappin tendu par un de ses hommes, préféra commencer lui même la phase d’assaut. Faisant donc pleuvoir les crochets métalliques, l’équipage du navire pirate se rit des balles et des sorts (certains morts-vivants tombaient dans l’eau mais ce n’était qu’une petite partie) pour fondre sur le navire plus fin qu’était le voile d’argent. Un des marins d’Yria voulut couper la corde que le capitaine qui criait comme un sauvage utilisait mais Leslia se téléporta en un clin d’œil sur lui et agita le doigt sous son nez avant de lui asséner un coup de talon dans la mâchoire pour l’assommer. Posant enfin le pied sur le pont du voile d’argent, le capitaine fit tourner son sabre et chercha tout de suite la belle rouge des mers pour la défier. Se frayant un chemin dans la mêlée très confuse, le hors-la-loi tomba nez à nez avec un jeunot qui le regardait avec tant de haine que Morgan en fut très intéressé.

Se mettant en position, le forban jeta soudain un regard sur sa gauche et vit Leslia prendre sa place, engageant le combat avec Mark dans un éclat de rire. Voyant la belle morte-vivante enchaîner des coups rapides et des coups de pieds agiles, Morgan hocha la tête et poursuivit son chemin, trouvant enfin la capitaine ennemie. Avant d’engager le duel, le capitaine du Norvégien Volant vit que ses autres subordonnés avaient engagés les membres du corail rouge en duel : Vigriss se battait contre une jeune fille à l’allure rebelle et maniant son couteau comme jamais. Grant, cet ours de malheur, s’était quand à lui payé le luxe de défier la canonnière ET Harry, se servant de sa force pour mettre à mal les deux personnes à la fois… Il ne restait plus que l’elfe que Morgan n’avait pas encore vu.

Haussant à nouveau les épaules, Morgan se fendit d’une estocade pour provoquer la défense d’Yria et lui siffla entre deux passes d’armes :

-Ah ah ah ! Enfin un petit combat amusant pour me dérouiller, allez en garde ma belle fais moi en valoir pour mon argent… Sinon je me rembourserais autrement !

Enchaînant plusieurs attaques en tenant son sabre d’une main et en jouant des pieds pour bouger rapidement, Morgan entama avec Yria une danse de mort qui s’annonçait enivrante et sourit au son du fracas des deux épées : comment la belle rouquine allait-elle se défendre.
avatar
Captain Morgan
Flibustier

Masculin
Messages : 139
Expérience : 179
Métier : piller les trésors

Feuille de personnage
Niveau:
16/40  (16/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux navires, deux capitaines, une seule question...

Message  Invité le Ven 02 Aoû 2013, 13:47

Lorsque les tirs de la Voile d'Argent brisèrent les paroles des deux capitaines, l'assaut fut lancé. Après avoir sortit d'on ne sait où des triples canons prêts à exploser le navire d'Yria et avoir détruit son mat principal, l'équipage de Morgan se jeta sur le navire du Corail Rouge et engagea un combat violent et sans merci. Un soupçon d'inquiétude s'empara de la Belle rouge....Le capitaine adverse avait raison, et elle le savais. Son équipe et elle-même étaient tout simplement incapables de vaincre Morgan et ses Undeads. Elle perdrait plus d'unité qu'elle n'en garderait...Mais le combat était lancé et rien ni personne ne pourrait l'arrêter. Sauf peut-être....Plongée dans sa dramatique réflexion, la jeune femme ne remarqua pas que déjà la moitié de son équipage était en mauvaise posture.

Une morte-vivant séductrice à la peau bleue (qui lui rappelait étrangement quelqu'un....) s'en était prit à Mark, qui ripostait tant bien que mal avec sa lame de fond. Certes, cette épée était bien plus puissante que les deux dagues de son adversaire, mais cette dernière était tellement rapide et agile que le pauvre second n'arrivait même pas à prévoir ses coups. Il se contentait donc de parer, sans aucune possibilité de contre-frappe....Meryll ne se débrouillait pas mieux. Face à l'imposant vice-capitaine adverse armé de sa longue dague, elle était dans la même situation que Mark, même si, de son coté, elle arrivait à donner quelques coups stratégiques au borgne. Elle tenta un peu de séduction, mais en voyant la piètre efficacité de sa technique, elle commença à user de sa magie, qui l'épuisait plus qu'elle ne l'aidait.

Le jeune gardien des richesses en aurais prit plein la gueule si Linna n'était pas venue à son secours. Armée de sa grosse masse à pics, elle tentait de faire reculer l'ennemi avec de bons coups assez peu rassurants. Il fallait avouer qu'un coup avec ce genre d'arme pouvait être très douloureux, voir mortel. Mais manié par une canonnière spécialisée dans les armes à feu, cela n'avait pas l'effet attendu, voilà pourquoi elle faisait simplement reculer le canonnier adverse, tandis que Harry donnait des coups bas avec sa lance. Bientôt, Willy rejoignit la bataille de son ainé avec son couteau rouillé. Une faible force supplémentaire, hm.

Cyrillë, quant à elle, avait prit la place de Harry dans la salle des coffres, au cas où le combat se terminait mal pour eux (chose très probable). Bientôt, Morgan s'attaqua à Yria en riant :

< Ah ah ah ! Enfin un petit combat amusant pour me dérouiller, allez en garde ma belle fais moi en valoir pour mon argent… Sinon je me rembourserais autrement ! >

La jeune femme n'eut aucune réaction, elle restait tout à fait neutre, enflammant ses poings en fixant le sabre du mort-vivant. Elle savait bien que le capitaine adverse n'allait pas la tuer, mais elle était emplie de peur. Pas pour elle. Mais pour son cher équipage. Et à la simple pensée de voir mourir l'un de ses plus fidèles acolytes de mer, elle versa plusieurs larmes silencieuses, qui s'accentuèrent brusquement en voyant au loin son vice-capitaine abandonner face à la femme bleue...

< MARK !! PUTAIN, TU VAS PAS ME DIRE QUE T'ABAN- Nggh ! >

Le premier coup de Morgan failli lui être fatal, mais heureusement elle s'était décalée à la dernière seconde, se prenant une sévère entaille à l'épaule. La jeune femme éteignit les flammes qui enveloppaient ses mains et tint son épaule en gémissant, levant à peine les yeux vers son adversaire. Au même moment, elle remarqua l'abandon des deux jumeaux et de Gimlinna. C'était perdu d'avance, elle devait déjà renoncer.....

< Arrête le massacre, abrutit....Arrête tes foutus hommes... ...Argh, c'est tellement pitoyable....Je suis couverte de honte...Une deuxième fois....Putain, si seulement Linna avait réparer mon pistolet.....! Va-y, fait ce que tu veux de moi, tout ce que je veux c'est que tu nous laisses tranquilles. >

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux navires, deux capitaines, une seule question...

Message  Captain Morgan le Sam 03 Aoû 2013, 18:44

Il n'y avait rien de tel pour raviver un homme, même un mort décatit comme il l'était que de se battre ! Le choc des lames, l'odeur de la poudre et les cris des marins luttant pour leur vie... Que c'était grisant ! Echangeant des passes d'armes avec son adversaire au poing aussi enflammé que sa chevelure, le pirate souriait gaiment en envoyant feintes, estocades et retraites. Essayant la garde d'Yria, le pirate sentit soudain la lame lui effleurer la peau et se dit qu'elle serait douée... Avec un peu d'entraînement. Ceci dit, son style restait trop orthodoxe face à celui de l'Undead roué aux coups scabreux et aux manœuvres pas très loyales. Le combat se joua donc bien avant que le flibustier porte le coup décisif ou bien même quel es autres marins abandonne le combat perdu d'avance... Non tout était décidé bien avant comme la petite folie du capitaine Morgan. Cette petite excentricité de plus était d'ailleurs ce qui l'amusait et qui le poussa à épargner Yria quand il finit par lui faire lâcher son arme. La voyant chuter au sol, le pirate haussa un sourcil par contre : une attitude très peu convenable et qui était encore plus entachée par le langage grossier de l'autre capitaine.

S'attardant sur ce point sans même le vouloir, le forban grimaça en se rendant compte que lui essayait toujours de tenir un parlé proche de ceux des gentleman de la haute. La capitaine du voile d'argent en revanche... Bon dieu elle jurait comme une charretière ! Si il avait été professeur à la place de capitaine d'un navire pirate (et OUI, il avait imaginé faire un tel métier comme l'un de ses anciens amis du temps où il était humain) il aurait frappé avec a règle en bois sur les doigts de l'impudente. A la place de ce geste arrogant et sacrément douloureux pour les pauvres doigts de l'autre flibustier, Morgan éclata de rire. Voyant l'incompréhension passer dans le regard de ses hommes et des adversaire, le hors-la-loi se racla la gorge assez bruyamment. Rangeant son sabre d'un geste fluide et se tenant avec les mains sur les hanches comme si il voulait adopter une plus grande stature, Morgan hésita. Ayant soudain trouvé les mots en voyant son second secouer la tête (ce type avait un don pour sentir les conneries de son capitaine arriver), le pirate tendit sa main droite à Yria et la redressa debout ''presque'' de force. Lui tapotant vigoureusement l'épaule (avec un sourire qui pourrait le faire passé pour un fou ou un demeuré au choix à, le mort-vivant à la tête du Norvégien Volant dit d'abord à la capitaine du voile d'argent :

-Allons allons ma chère, pas de ça avec nous deux... Je ne compte pas vous faire du mal. Comme je l'ai dit, je préfère vous remorquez vous et votre navire jusqu'au donjon, vous faire passer le pacte PUIS seulement régler nos comptes ah ah ah !

Montant les marches menant à la roue de gouvernail, Morgan posa un pied sur le bastingage un peu endommagé et dit d'une voix forte :

-Messieurs ! Je veux qu'aucun mal ne soit fait à ce bateau et à son équipage ainsi qu'à leurs biens ! Nous allons dés à présent remorquer le Voile d'argent jusqu'au donjon et faire signer ces marins de pacotilles auprès d'Oni-Ni-Knabo ! Suite à quoi, le voile sera incorporé à notre petite ''armada''.

Cela jeta un silence lourd de surprise et de doute sur l'assemblée réunie. Pourtant, aucun des marins du norvégien ne protesta, préférant regarder les autres amoureux des mers avec le dédain affiché des aînés regardant leurs cadets... Mieux valait que ça se passe ainsi. Redescendant vers Yria, le pirate lui sourit de toute ses dents et lui dit à l'oreille :

-Evidemment TON sort sera un peu différent mais on en parlera après... En attendant si tu veux bien m'excuser ma belle j'ai des préparatifs à superviser.

Le changement de ton laisserait sans doute une sale impression à Yria mais Morgan n'en avait cure, plus préoccupé par les grappins et les cordes fixant le Norvégien à l'autre navire un peu plus petit. Une fois certain qu'il n'y aurait pas de problèmes, l'Undead retourna vers Yria... Et attendit sa réaction à tous ces changements de situation !
avatar
Captain Morgan
Flibustier

Masculin
Messages : 139
Expérience : 179
Métier : piller les trésors

Feuille de personnage
Niveau:
16/40  (16/40)
Race: Undead
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux navires, deux capitaines, une seule question...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum