My Life as a Dungeon Keeper
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
SITRAM – Batterie de cuisine 15 pièces – Inox
63 €
Voir le deal
Le Deal du moment :
Figurines Funko POP! One Piece 2023 : où les ...
Voir le deal

sanglantes prières Pv Serenna {finit}

Aller en bas

sanglantes prières Pv Serenna {finit} Empty sanglantes prières Pv Serenna {finit}

Message  L'overlord Dim 11 Déc 2011, 21:47

Peu de temps après une énième bataille mentale contre son ''frère'' corrompu, l'Overlord avait tenté de se retirer momentanément de sa résidence qu'il partageait avec Mina la buveuse de sang et de toute l'agitation causées par ses larbins. Sans faire de bruit ou dire un mot, il quitta l'étage où il habitait pour tout d'abord aller faire un tour sur les remparts : l'air frais lui fit un bien fou. Savoir qu'il était similaire à une bombe à retardement prête à sauter au visage de son amante vampire ne faisait rien pour améliorer l'humeur du démon et ce dernier se surprit à penser qu'une bonne bagarre ou un assaut humain ne serait pas de trop pour calmer ses nerfs. Regardant pensivement l'horizon, Daggon faillit soudain se faire éborgner par un grappin lancé depuis le pied du donjon ! Rugissant de colère, l'Overlord appela à lui un groupe de ses guerriers à la peau brune d'un geste de la main : un cercle doré apparut près du sol et les larbins en sortirent en piaillant de joie à l'idée de servir leur maître. Les pseudos-gobelins équipés de gilets de cuir ou de peaux de bête se mirent en position de combat sans même que leur chef aie à dire un seul mot et agitèrent en coeur leurs épées, leurs haches ou leurs massues aux formes tronquées. La compagnie qui les attaquaient semblaient n'être composés que de jeunes garçons ou femmes bien mal équipés et entraînés : leurs armes étaient de qualité médiocre et ils ne possédaient ni archets ni mages de guerre. Ravi du massacre prochain, Daggon attrapa le premier soldat assez fou pour grimper sur le mur par le visage et le relança de là où il venait ! Deux autres grappins furent accroché sur les remparts et beaucoup d'aventuriers suicidaires montèrent affronter le démon et ses sbires. Prenant un plaisir non dissimulé face au massacre, L'Overlord se surprit à aimer voir le sang des humains couler : encore un effet de la corruption de son double ? Possible mais ce n'est pas trop important actuellement !


Embrochant littéralement l'un des derniers adversaire sur son épée à deux main, Daggon observa le reste de la compagnie d'aventurier : un vétéran qui tenait tête à six larbins, deux jumelles et un tout jeune homme qui s'était pissé dessus au début de la bataille. Le vétéran fut si habile qu'il élimina tout les larbins avant que le grand guerrier à la peau bleu lui coupe son bras armé... Juste avant de faire subir le même sort à sa tête ! Les deux femmes finirent par succomber sous le nombre... Mais pas pour mourir : les petits larbins bien excités se jetèrent sur les deux blondes... Pour... Faire des choses qui n'ont pas besoin d'être décrites ! Le dernier survivant, voyant que tout était perdu, paniqua et s'enfuit en manquant cent fois de se rompre le cou dans sa course. Forçant quelques uns de ses monstres à le suivre, Daggon partit à sa poursuite. Après plusieurs minutes de course, le grand démon en armure parvint jusqu'à un temple qui semblait abandonné... L'homme n’était nulle part en vue mais ses traces (d'urine et de sang !) Menaient jusqu'ici. Entrant dans l'enceinte du lieu sacré, L'Overlord laissa tous ses hommes à l'entrée où elles se mirent en position de garde : Le bouclier de cuir ou de bois levé et l'arme tendue pour embrocher toute créature qui tenteraient de les dépasser. Avançant à pas lourds et menaçant, l'être d'un autre plan d’existence cria d'une voix de stentor :


- Sort de là mon garçon, avec un peu de chance je te laisserais vivre... Avec un peu de chance !

A moins qu'un autre résident du temple ne le tue avant moi ?


Dernière édition par L'overlord le Lun 02 Jan 2012, 17:41, édité 1 fois
L'overlord
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
sanglantes prières Pv Serenna {finit} Left_bar_bleue30/40sanglantes prières Pv Serenna {finit} Empty_bar_bleue  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

sanglantes prières Pv Serenna {finit} Empty Re: sanglantes prières Pv Serenna {finit}

Message  Invité Dim 11 Déc 2011, 23:35

Fraîchement arrivée, cela faisait désormais de nombreux jours que la lamia traînait dans les parages du donjon. Elle s'était quelque peu restaurée au préalable, histoire d'affronter les divers périples ou les diverses personnes qui se mettraient sur sa route.. Discuter? Faire connaissance avec les habitants du donjon? La lamia n'en avait que faire, elle était individualiste jusqu'au bout. Sauf que ça, c'était sa propre excuse, dirigée par la fierté. En réalité, elle craignait encore le contact avec les autres, repliée sur son instinct de survie, ses envies sanguines et son côté joueur. En résumé, elle était encore pour l'heure une créature sauvage, obéissant à ses pulsions ou à ses envies du moment. Il y avait bien un peu de raison pour organiser ou refréner quelque peu tout cela, mais pas assez pour réfléchir aux choses, à ce qu'il s'était passé, à ce qu'il risquait de se passer ou à ce que pouvait désormais être son avenir.. Envie de tuer? Elle tuait. Envie de manger? Elle mangeait. Envie de s'accoupler? Elle s'accouplait. En temps normal, Serenna réfléchissait, pesait le pour et le contre, s'interrogeait sur les conséquences profondes de ses actes, ressentait amour, amitié, voir compassion. Mais pas ici, son état d'esprit instable la reléguait au simple rang de chasseresse hors norme et sans pitié aucune. Une simple créature sauvage qui sévit dans le coin, sans se préoccuper des considérations des autres.

Dans ce soucis d'individualisme, de tranquillité, la lamia s'était faufilée dans le donjon assez discrètement. Quelqu'un l'avait remarquée à un moment, car on n'entrait pas dans ces lieux comme dans un moulin, mais ce dernier n'en avait pas fait cas. Peut être parce qu'elle était un monstre, comme lui? Ou alors parce qu'il n'en avait rien à faire? La créature au corps reptilien ne chercha pas d'avantage à comprendre, et continua sa progression, à la recherche d'un lieu inoccupé, sans odeurs, qui pourrait bien devenir son nouveau territoire.. Oui, c'était ce qu'elle recherchait, un territoire à occuper, un territoire à défendre. D'abord, elle prenait ses repères, elle se retranchait dans un lieu à elle, et ensuite... Après un ventre bien plein et un calme retrouvé... réfléchir à tout ce qu'il s'était passé. Un moment probablement douloureux, pouvant rendre fou n'importe qui... C'était un peu comme si elle allait recevoir d'un coup souvenirs heureux, souvenirs douloureux, situation actuelle, solitude, souffrance, tout. Mais une lamia pouvait supporter tout cela, ce n'était pas pour rien que ces créatures étaient redoutées: elles étaient robustes. Le principal défaut des lamias cependant, c'est l'individualisme. Même à l'époque où elle était au village, chez elle, les chasses étaient individuelles. Chacun partait de son côté, et les familles vivaient dans des zones bien à elles. Autrement dit, pour les humains, il suffisait de ne pas être seul pour vaincre aisément une femme-serpent, cette dernière ne pouvant pas compter sur un soutien quelconque..

Au final, son errance amena notre lamia à une sorte de zone sombre, enclavée dans de la verdure... Une sorte de temple se dressait face à elle, dans une pièce envahie à quelques endroits par des plantes.. Mais il y avait quelque chose d'étrange.. ces plantes semblaient ne pas s’enfoncer véritablement dans le sol, c'était un peu comme si la faible végétation présente était juste 'posée' à même le sol, sans racines. Un bâtiment en bois, dans une pièce entièrement constituée de pierre. C'était un étrange tableau, mais cela ne déplaisait pas à notre lamia... Le style du temple lui rappelait un peu ceux où priait son peuple.. En plus.. vétuste, cependant. Serenna marcha vers la bâtisse, à la lueur des torches qui semblaient ne jamais s'arrêter de brûler, peu soucieuse... Un brin de nostalgie la parcourait, mais rien qui ne puisse vraiment bouleverser son état mental actuel... Montant les marches de bois, la lamia ouvrit la porte coulissante, voyant un intérieur simple, coquet, tout de bois... Le seul était doux, lisse, trop lisse même.. La qualité du bois était telle qu'elle ne lui permettait pas un déplacement efficace avec sa queue... Autrement dit, elle était désavantagée en cas d’agression... Quoi qu'il en était, la fatigue dû à son 'errance' et à sa 'recherche' dans le donjon se faisait sentir, et une légère sieste n'était pas de refus...


--------------------------

Du bruit. La lamia se réveillait doucement, des pas sur le sentier, plus loin, étaient audibles. Des gêneurs? Elle n'avait pas encore pris possession de ce territoire, elle s'était juste contentée de se reposer dans le temple... Si on la chassait, elle ne pouvait pas dire grand chose, c'était la dure loi chez les lamias, et cela l'était aussi chez d'autres monstres. Fort heureusement, l'odeur très forte qui parvint à elle fut celle d'un humain, un humain mort de peur! Les humains, ça elle connaissait, et cela tombait bien, elle avait faim!

L'homme courait comme un dératé, couvert de sa propre urine, et d'un peu de son sang.. Il ne savait plus où aller, était complètement perdu, et c'était par hasard qu'il était arrivé dans cette salle. Il suivait par instinct le sentier illuminé par les torches, sentier qui menait jusqu'à un temple bien hospitalier, puisque visiblement de construction inspiré par des humains... Mais qui sait ce qu'il y avait à l'intérieur? Si c'était un piège? Il n'eut pas le temps de douter qu'une jeune fille ouvrit la porte du temple, au loin, criant dans sa direction:


"Par ici! Vite!"

Sans réfléchir, l'humain paniqué s'engouffra dans la demeure, s'écroulant au sol pour reprendre son souffle, se calmer... Relevant finalement la tête pour regarder celle qui lui avait sauvé la vie..

Spoiler:

C'était une très ravissante jeune fille, une humaine, avec des ornements étranges en guise d'habillement. Cette dernière semblait de son côté, puisqu'elle l'avait interpellé, et le cachait maintenant dans ces lieux, après avoir refermé la fragile porte en bois de l'entrée.. L'homme balbutia des remerciements, des excuses, et ne put que s'interroger sur la présence d'une humaine dans ce donjon abominable, avec un tel accoutrement...

"J'ai... j'ai été enlevée par des monstres, et je dois être sacrifiée pour une divinité quelconque d'ici la nouvelle lune..."

La voix de la jeune, douce, était cependant tremblante, hésitante, exprimant de profondes craintes et une grande inquiétude. Fragile comme elle semblait l'être, les monstres ne redoutaient sans doute pas une évasion de sa part, vu que la seule sortie semblait être l'entrée de la pièce. L'homme reprenait du poil de la bête, rassuré par la présence d'un semblable en ces lieux hostiles, mais aussi, et sans doute, parce qu'il se sentait incombé d'une nouvelle mission: protéger la demoiselle en détresse. Et l'aider à s'enfuir, à vivre, au péril de sa vie. Ainsi, sa mort ne serait pas inutile.. Tant qu'à être dans une situation critique, autant donner un sens ultime à son existence... Ce qui est mieux que de fuir en se pissant dessus de peur...

"Je... Je ne peux pas m'enfuir seule, je.. je suis trop faible... Je.. je vous en prie.. ai..aidez...m..!"

Mouvements armés à l'extérieur. Les méchants étaient là, suivant la piste facile de l'humain en cavale. Une menace fut lancée par celui qui devait être leur supérieur, dont la voix donnait presque l'impression de faire trembler les lieux, ainsi que l'humain. Ce dernier s'était armé de ce qu'il avait pu, faisant face courageusement à la porte d'entrée encore fermée, protégeant la demoiselle de son corps. Un courage presque suicidaire, mais touchant. L'homme ordonna à la fille de fuir, pendant qu'il retenait les monstres... Un acte digne d'un héros, d'un des plus grands héros. Mais aussi d'un des plus grands idiots.

Un cri de douleur presque inhumain traversa les parois du temple, résonnant dans l'immense pièce avec un écho certain.. Si l'on ouvrait la porte d'entrée, maintenant, il était possible de voir une humaine accrochée à une sorte de chevalier d'opérette, les dents plantées dans le cou de ce dernier, avec du sang coulant en abondance jusqu'au sol. La perforation des veines ne laissait pas beaucoup d'espoirs de survie à l'humain, mais la jeune femme ne le lâchait pas... Elle semblait même s'abreuver de son sang, tel un vampire insatiable. Entre deux giclées sanglantes, il était possible de voir des crocs briller, et des yeux luire de façon malsaine...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

sanglantes prières Pv Serenna {finit} Empty Re: sanglantes prières Pv Serenna {finit}

Message  L'overlord Lun 12 Déc 2011, 13:26

Toujours plongé dans une espèce de frénésie guerrière, le grand démon avait pourchassé l'humain comme une bête en utilisant ses larbins comme un chasseur humain utiliserait des chiens pour débusquer le lapin de son terrier. L'aventurier en plus dans notre cas ressemblait étrangement à la petite proie que traquait les canidés dans la précédente métaphore : il courait comme un dératé en priant pour trouver au plus vite une cachette efficace tandis que les monstres bardés de crocs et aux yeux jaunâtres lui courraient après en poussant des piaillements agaçant. Profitant de ses longues enjambées, L'Overlord n'eut aucun mal à tenir le rythme du fuyard terrifié et à le suivre jusqu'à une espèce de temple antique qui lui rappela celui d'une chanson à propos d'une femme serpent qui attirait les jeunes hommes vigoureux pour... Bon on va éviter d’expliciter le refrain paillard à souhait. Sans ralentir, le jeune homme humain pénétra dans le temple sans se soucier apparemment de ce qu'il pouvait contenir... Probablement la dernière erreur du jeune garçon terrorisé par les récents évènements. S’arrêtant à proximité de l'étrange temple dont une partie était en bois et l'autre en pierre, le grand guerrier traquant le jeune humain prit le temps d'observer plus avant la construction alors qu'un étrange pré-sentiment venait le tenailler : que pouvait bien abriter ce bâtiment ? Il avait l'air abandonné mais rien n'était certain ici surtout que c'était la première fois que le démon à la peau bleu le voyait. Mais il avait au moins une certitude : le temple n'était pas si abandonné que ça vu qu'il avait aperçu brièvement une autre silhouette humanoïde : une jeune fille d'après le peu qu'il avait pu voir mais il lui faudrait s'approcher pour confirmer ces dires. A quelque pas de la fragile porte de bois, l'Overlord somma à ses hommes de tenir la position puis cria au jeune combattant condamné dans le temple de sortir. S'attendant à une provocation pour toute réponse, Daggon fut bien surprit d'entendre un cri familier : celui de la douleur, de l'agonie et de la mort ! Vu le timbre plutôt masculin de la voix, le démon supposa que la victime n'était autre que monsieur le héros du dimanche qui venait de succomber à un piège ou à la résidente du temple. Défonçant la porte d'un coup d'épaule, l'être en armure et lourdement armé pénétra à son tour dans la grande pièce de bois où il vit le spectacle si particulier : la jeune ''femme'' vue plus tôt qui s'accrochait dans une parodie d'étreinte amoureuse et qui plantait ''tendrement'' ses crocs dans la jugulaire de ''l'amant''. Posant sa lourde épée sur son épaule, l'Overlord attendit poliment que la vampire ou quelle que soit la véritable nature de la résidente mystérieuse du lieu aie finit son repas. Une fois le bellâtre complètement vidé de son sang et la ''fille'' rassasié, Daggon s'avança d'un seul pas comme pour attirer l'attention du ''vampire'' par ce geste, il dit alors d'une voix bien plus calme que celle qu'il avait employé plus tôt :

- veuillez m'excusez de vous déranger dans votre repas, je vois que vous avez trouvé celui que je traquais depuis un moment... Puis-je savoir votre nom ? Et surtout... Que ce que vous êtes exactement ? Vous ne semblez pas être un vampire car le soleil de l’extérieur vous aurait brûlé vive. Pour ma part, je suis un démon et je me nomme l'Overlord.

Sur ces présentations toutes pompeuses et assommantes, le démon fit signe à ses sbires de se réunir autour de lui : les six larbins sur les sept présent à l'origine se mirent en formation bien rangée devant leur maître. Tiltant soudainement, Daggon questionna celui qui avait l'air le plus intelligent à propos de son frère disparut : ''grande flèche dans oeil à lui et lui plus bouger maintenant" fut la réponse de la créature à la peau brune ! éructant de colère face à tant de stupidité, le grand démon à la peau bleu se retourna... Pour voir de nouveaux adversaires entrer par la porte laissée ouverte et désertée par les larbins de garde ! Sans se retourner, l'être d'un autre plan d'existence cria à l'intention de l'étrange vampire :

- On dirait que votre dessert est là mademoiselle ! Vous me donnez un coup de main ou je m'amuse tout seul ?
L'overlord
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
sanglantes prières Pv Serenna {finit} Left_bar_bleue30/40sanglantes prières Pv Serenna {finit} Empty_bar_bleue  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

sanglantes prières Pv Serenna {finit} Empty Re: sanglantes prières Pv Serenna {finit}

Message  Invité Lun 12 Déc 2011, 23:36

La ruse, une qualité essentielle pour une lamia. Les monstres étaient ainsi, après tout, friands de pièges... Tromper ses proies étaient une des règles de base pour toute bonne chasseresse, les attirer ou les pousser vers une mort certaine tout en déjouant leur vigilance, c'était plus délicat. Et cela l'était encore plus lorsque la créature visée était intelligente, voir même plus que le prédateur. Et dans ce cas, mieux vallait être sûr de son coup. Serenna ne pouvait que difficilement tromper les humains, à l'origine. Son côté sauvage ne laissait pas la place à une discussion soutenue et correcte, et seules ses capacités de chasseresse lui permettait de relever le tout. Seulement, plus le temps passait, plus les humains étaient méfiants, se déplaçant avec prudence, en groupes.. Et bien que ces derniers n'étaient pas les cibles principales des lamias, ils restaient du gibier, à partir du moment où ils pénétraient dans les territoires de ces dernières... Pour les vaincre, mieux valait s'y mettre à plusieurs, ou alors, les tromper par de subtils subterfuges... Et c'était grâce à la magie que les créatures mi-hommes mi-serpents étaient parvenues à leur fin, du moins, dans le peuple d'Echidna, niché dans le continent le plus calme de ce monde..

La porte s'était ouverte avec fracas, sans plus de subtilité. Un grand coup d'épaule, et crac. Plus rien. Étrange spectacle que ces deux humains, semblant liés ensemble, dans cette position, pour l'éternité.. Un superbe tableau romantique, s'il n'y avait pas cette coulée sanguine, au gout si particulier et à l'odeur si âcre.. Une flaque se formait au sol, glissant le longs des planches satinées, poursuivant sa course inexorablement.. Le couple ne se séparait pas, mal gré l'apparition d'un être géant face à eux, en armure, menaçant... D'abord intrigué, ce dernier finit ensuite par se détendre, attendant que l'humaine termine ce qu'elle avait commencé... C'est-à-dire, vider de son sang le pauvre héros qui était entre ses griffes! Définitivement, c'était un drôle de tableau.

Sauf que contrairement à ce que pensait le nouvel arrivant, Serenna, car c'était bien elle, n'attendait pas de boire tout le sang de sa pauvre victime.. Elle attendait en fait son dernier battement de cœur, ni plus, ni moins... Perdre autant de sang, c'était signer son arrêt de mort, la lamia le savait parfaitement. Plus correctement irrigués, les organes vitaux se dégradaient, jusqu'à l'arrêt cardiaque fatidique. La fin de tout. De fait, au moment même où le palpitant de l'homme cessa toute activité, la lamia arracha avec force la zone qu'elle mordait, emportant peau, chair, veines et autres détails organiques dans une dernière gerbe écarlate... La proie ainsi relâchée tomba au sol, complètement inerte, se vidant de ses dernières réserves de sang dans une atmosphère silencieuse... Mais non dénuée de communication. Car dans la pièce maintenant, il ne restait plus que Serenna sous forme humaine, face à un colosse en armure qui ne lui disait rien... La créature se léchait les lèvres, les yeux luisants, sans plus d'inquiétude face à celui qui était apparu, le défiant même du regard. Elle l'avait sentit arriver, lui, mais pas ses sbires. Alors, il parut logique à la lamia de vite en finir avec sa cible histoire d'en faire parfaitement l'acquisition. Personne n'y trouverait rien à redire, si c'était elle qui en venait à bout. L'humain devenait ainsi SON mets, et il n'était à personne d'autre.

Elle le regardait comme l'on regardait une proie... Rien de plus qu'une cible, qu'un repas qui allait rejoindre son stock de provisions nouveau. Elle sous-estimait grandement cet être, ne cherchant même pas à savoir qui cela pouvait bien être, humain modifié magiquement ou monstre.. Peu importait. La lamia avait décidée de prendre possession de ce territoire, et si cela signifiait tuer et détruire tout ceux qui se mettraient sur sa route, alors elle le ferait. État d'esprit classique, dicté par son côté sauvage et son instinct omniprésents. Sauf qu'un rouage allait gripper toute la mécanique. L’effrontée 'humaine', qui faisait face à cet être, fut saisie par une terrible sensation. Une sensation bien connue pour une créature comme elle: celle de la supériorité. C'était la même sensation que dégageaient les anciens à l'époque de son village, une forme de charisme lié à leur nature profonde... Cet être était puissant, fort, et semblant supérieur à la jeune fille par son statut social, par son rang. C'était l'odeur qui parlait, pas seulement le visuel... Et l'instinct. Serenna faisait face ici à quelqu'un qui était dominant par rapport à elle, en tout point. Quelqu'un qu'elle devait craindre, et non défier du regard.. Elle fit un pas en arrière, par réflexe... Surprise.

D'une voix grave et forte, le nouvel arrivant expliqua d'une manière très polie qu'il traquait cet humain, et c'était tout. Il voulait aussi savoir son prénom, et à quelle race la jeune femme appartenait.. Curiosité simple, ou demande préparatoire anticipant quelque chose? Il pouvait très bien lui en vouloir parce qu'elle lui avait volé sa proie, même si c'était celui qui abattait qui gagnait, en règle générale... En tout cas, il s'était présenté, et il était un démon du nom d'Overlord. La lamia avait du mal à réfléchir après coup, son instinct la mettant en garde continuellement depuis maintenant de nombreuses secondes.. Le côté sauvage parlait, c'était indéniable, et il était difficile de l'ignorer quand ce dernier prenait autant de place dans une existence, une façon de vivre.. Le temps était compté, à ses yeux. Elle doutait. Elle devait répondre. C'était presque un ordre, venant d'un être qui en imposait autant... Alors elle répondait, prise un peu à dépourvu... Le visage, le corps, les membres encore couverts de sang...


"... Je.. m'appelle Serenna Elnawieven.. Je suis une..."

Odeur. Bruit. Odeurs. Bruits. Elle s'était arrêtée. Elle sentait quelque chose. Non, ce n'était pas les petits larbins du grand casqué en armure, qui étaient plus décoratifs que vraiment intéressants -comparé à leur maître-, mais d'autres personnes. La jeune fille s'était immobilisée, cherchant à reconnaître ces odeurs sans pour autant expliquer, dire quoi que ce soit à son interlocuteur. L'instinct parlait, les sens percevaient, et rapidement, Serenna eut confirmation... Des humains armés, menaçants, dangereux, approchaient. L'Overlord, le démon imposant, avait aussi sentit leur présence.. Et déjà, il leur faisait face, de toute sa prestance, de toute sa hargne, prêt à en découdre. Il proposa même à Serenna de participer, mal gré le fait qu'il ne la connaisse pas, et qu'elle ait 'volé' sa proie... La lamia, qui avait toujours apparence humaine, déclina poliment l'offre, sans bouger...

"C'est très aimable mais... je ne voudrais pas gâcher vos amusements par ma... présence."

En vérité, la lamia était encore affaiblie par le manque de nourriture, et plus important: face à trop d'humains, elle risquait gros. Elle était habituée à traquer, et non à se battre contre plusieurs assaillants déterminés.. Et puis, comme il l'avait dit... il pouvait se débrouiller seul, s'amuser seul. Alors elle lui laissait le champs libre, le laissant disposer de tous ces humains en armures, vaillants, et déterminés. Quoi qu'aurait pu rétorquer le démon, un simple coup d'oeil vers Serenna lui confirmerait son manque d'envie de participer à la bataille, voir son manque d'intérêt certain. C'était probablement paraître 'moins' à ses yeux, mais la lamia, bien que naïve, restait réaliste, gardant, sans mauvais jeux de mots, les pieds sur terre.. Elle regarda alors le démon quitter l'entrée, pour aller se battre et trucider les tas de viande en conserve ambulants... Sans la moindre pitié.

Combien de temps s'était-il écoulé? Combien de minutes, de secondes? Difficile à dire, le combat avait fait rage, avait été intense. Une autre raison de la non-participation de la lamia, était son égoïsme.. Les lamias étaient des créatures indépendantes, elles vivaient surtout pour elle et non pour les autres.. Aider quelqu'un, être sauvée par quelqu'un... Le risque d'une dette ou d'un lien était trop fort, alors non. Les lamias aimaient bien l'indépendance, parfois la solitude, peu partageuses. Et combattre avec quelqu'un, c'était une forme de partage en soi. L'entrée était vide, désormais. Tout ce qu'il restait, c'était une flaque de sang au sol, odorante et encore chaude, avec une traînée qui semblait se diriger vers d'autres pièces, plus loin... Le liquide sanguin qui maculait le sol ne trompait pas sur la direction prise par la lamia, qui avait visiblement emporté sa proie... Les traînées menaient à une petite pièce, un peu comme une espèce de chambre. La lamia se cachait-elle à l'intérieur, par peur des combats? La pièce était sombre, il n'y avait aucune source de lumière à cause des volets fermés.. On pouvait y voir, mais pas très bien...

Suivre les traces de sang au sol menait jusqu'au fond de la pièce, où deux yeux de couleur or brillaient avec intensité... Une épaisse masse sombre semblait flotter autour, différente de l'obscurité de la pièce... La lamia était là, tapie dans l'ombre, sous sa forme de femme-serpent, le corps inerte de sa proie fermement tenu de sa queue.. Ainsi, sa vraie nature ne faisait plus aucun doute. Elle semblait extrêmement menaçante, agressive, comme prête à attaquer ou plutôt.. à défendre son 'bien'. Que ce soit contre un humain, ou contre un monstre, fut-il un géant casqué démoniaque...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

sanglantes prières Pv Serenna {finit} Empty Re: sanglantes prières Pv Serenna {finit}

Message  L'overlord Mer 14 Déc 2011, 22:44

Conscient de la faible qualité des assaillants mortels, le démon préféra s'amuser avec ses victimes un long moment : taillader sans tuer, mutiler sans étriper, blesser juste assez pour voir l'adversaire se vider de son sang lentement et en souffrant tant qu'il suppliait pour la mise à mort. Le sang devait couler et il allait couler, le seul regret de l'Overlord soit qu'il n'y ait aucun chevalier en armure d'argent si détestable dans le tas parce que si jamais il y en aurait eu un... Les souffrances que le guerrier en armure lui aurait infligées aurait fait de lui un martyr apte à aller directement à la droite du grand barbu ! Plongeant sa grande épée dans le torse d'une jeune femme bien moulée dans une armure d'argent, Daggon l'envoya valdinguer plus loin en aspergeant les alentours de sang. Le jeu de traînées écarlate passionna un instant l'être d'un autre plan d'existence au point de le détacher de la bataille qui s'acheva néanmoins bien trop vite au gout du démon dont la soif de sang n'avait rien à envier à celle d'un Berserk orc. Surprit lui même par son envie de sang et de mort, l'Overlord marqua un temps d’arrêt : il croyait pourtant maîtriser ses pulsions léguées par son ''frère'' aujourd'hui vaincu et emprisonné dans un recoin de son esprit, son corps infernal détruit au cours d'une duel épique dans le royaume d'origine des deux ''frères'' dont l'un était toujours resté dans l'ombre de l'autre. A la fin du combat fratricide, l'Overlord avait réussit à vaincre son jumeaux maléfique et à récupérer la totalité de son esprit mais pas de ses pouvoirs bien évidemment à cause de l'action des misérables chevaliers du poing d'argent. Revisionnant la scène encore une fois alors qu'il rangeait son arme et laissait les larbins profaner les corps encore chaud des humains en leur piquant de l'équipement parfois sans même savoir comment sa marchait : l'un des petites créatures s'enfila même un gantelet de fer sur la tête comme si il s'agissait d'un casque !


Soupirant de désespoir face à la connerie sans cesse renouvelée de ses petits soldats du dimanche, Daggon se souvint soudain de la présence de l'autre jeune lamia, le croisement entre un serpent et une femme... Mais les femmes sont déjà des vipères voyons ! A quoi bon se muter en une chose que vous êtes déjà ! Face à cette comique remarque mentale sur la véritable apparence d'une femme, le grand démon à la peau bleu faillit entrer dans le temple quand il se rappela le regard affamé de le femme serpent à propos de son repas : déranger un animal en plein repas s'était en général s'exposer à sa colère mais avait-il vraiment un autre choix ? Repartir et avoir fait le pitre pour rien ? Pas question ! Il allait au moins discuter avec l'autre monstre en attendant car sa nature le laissait bien perplexe... L'Overlord ayant vu peu d'autres créatures bien surprenante ces derniers temps. Abandonnant une nouvelle fois en peu de temps les pseudos-gobelins seuls, il pénétra dans le temple où planait une odeur de sang et suivit les traces rouges comme un chien avec la truffe au raz du sol. Sans se soucier de l’obscurité qui ne le gênait en rien et ne servait qu'à faire briller plus intensément son regard orange vif, il pénétra dans le réduit où la lamia serrait le corps raide de l'humain avec sa queue pour le dévorer lentement : son regard semblait exclure toute communication et pourtant il se devait d'essayer.


Approchant et posant la main sur la garde de l'épée large qui ornait son flanc droit, Daggon se racla la gorge et tenta de apparaître le plus neutre possible quand il parla :


- Mademoiselle, je ne veux pas de nouveau vous déranger en plein repas mais il est clair que votre place n'est pas ici : êtes-vous passé chez l'invocatrice pour signer le pacte vous liant à ces lieux ? Si ce n'est pas le cas, je vous amènerais la voir... De force si il le faut car aucun monstre n'a le droit de séjourner ici sans avoir subit le pacte !

Dégainant à demi son épée, le grand démon fit face seul à la prédatrice en manque... Son repas dérangé, elle va surement essayer de se jeter sur lui mais il avait l'avantage de pouvoir ramener une troupe de larbins dans la seconde si il le fallait en plus de sa propre force et de ses pouvoirs !
L'overlord
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
sanglantes prières Pv Serenna {finit} Left_bar_bleue30/40sanglantes prières Pv Serenna {finit} Empty_bar_bleue  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

sanglantes prières Pv Serenna {finit} Empty Re: sanglantes prières Pv Serenna {finit}

Message  Invité Ven 16 Déc 2011, 08:07

A l’extérieur, le combat semblait faire rage, et rapidement l'odeur de la mort fit son apparition. Nul doute que de nombreux êtres avaient trépassés, mais il restait à savoir qui exactement. Probablement tous les humains et quelques larbins du grand casqué, ce dernier était toujours envie, la lamia le ressentait par rapport à son aura, son odeur.. Il était toujours là, et paradoxalement, c'était celui qu'elle redoutait le plus, pourtant il était un monstre, comme elle! Esquivant la bataille, la femme-serpent était allée se réfugier avec le corps de sa victime dans une pièce éloignée de l'entrée, où les volets n'avaient pas encore étés ouverts, l'obscurité régnant en maître.. Le but? Il n'y en avait pas forcément, l'intérêt était juste de se glisser dans la pénombre en attendant que les choses se passent, dehors. La lamia n'avait pas très envie de se battre, encore moins d'ailleurs depuis qu'elle avait une proie sous la dent, qui pouvait la satisfaire pendant de longues heures...

Finalement, après de longues secondes de silence, ce fut le monstre à l'armure qui fit son apparition à l'entrée de la pièce sombre, n'ayant visiblement pas terminé avec la créature qu'il avait rencontré tantôt. Si ce n'était que des politesses, qu'il termine, et parte! Si c'était pour autre chose, comme par exemple, revendiquer un territoire, là c'était différent... La lamia n'était dans ce temple que depuis quelques heures, trop peu pour que ce dernier lui 'appartienne'. C'était ainsi, il y avait certaines choses à effectuer pour qu'un endroit devienne son terrain de chasse, et elle n'avait pas eu le temps de le faire. Autrement dit, elle pouvait être chassée sans plus de détails et n'avait rien à y redire. Elle ne pouvait pas non plus se ruer sur l'impudent pour le faire taire, ce dernier semblait bien trop fort! Visiblement, elle n'allait pas pouvoir s'installer, cependant, la fierté étant plus forte que tout, la première réplique qui vînt au colosse fut d'une négativité certaine et irréfléchie.


"J'ai déjà accomplit un pacte avec la déesse Echidna, je n'en ferais aucun autre."

Sa voix était froide, menaçante, comme si elle exprimait de l'agressivité et du danger à elle seule, mais nul doute que c'était inefficace contre l'être casqué... Ce dernier devait sûrement la voir comme une gêneuse, ou une inconsciente qui n'était pas au bon endroit. C'était un peu cela, au final: c'était elle qui n'avait rien à faire ici, et qui tentait de prendre le contrôle d'un terrain sans se plier aux us et coutumes de l'endroit. Pacte? Invocatrice? Elle ne savait rien de tout cela, à vrai dire elle n'avait parlée qu'à trop peu de personnes, murée dans son instinct, sa recherche de nourriture et/ou de zone où chasser sur le long terme.. Sa réplique agressive et froide lâchée, Serenna se calma quelque peu... Après tout, cet être ne semblait pas être là pour lui voler sa proie ou quoi que ce soit, mais au contraire l'aider à prendre possession de la zone plus 'officiellement'? Si c'était comme cela que ça marchait, pourquoi pas? Mais à condition de savoir ce que cela impliquait vis-à-vis du pacte avec sa propre déesse... Contre lequel bien sûr elle ne pouvait pas aller à l'encontre. C'est donc avec un air plus calme et plus conciliant que la lamia ajouta, un peu intriguée:

"... Ce... pacte... Est-ce qu'il me donnera la possibilité de chasser dans cette zone?"

Plus curieuse, elle baissa sa garde, moins menaçante... Chasser ici, c'était bien, mais l'autre question qui lui brulait les lèvres et qu'elle n'avait pas encore posée, c'était de savoir ce qu'impliquait plus profondément ce 'pacte', les modifications qu'il allait apporter, ou les obligations qu'il imposait. Ce qu'elle n’appréciait pas, c'était qu'il avait dit qu'il l'emmènerait par la force s'il le fallait... Si ce pacte était trop contraignant et contraire à sa religion, alors elle partirait. De toute façon, il y avait sûrement d'autres forêts où chasser aux alentours, même si ce qu'elle redoutait le plus, c'était les humains. Aaah, si seulement son interlocuteur dégageait moins de prestance, de force... Elle se serait déjà ruée sur lui pour le tuer et le dévorer. Il avait de la chance..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

sanglantes prières Pv Serenna {finit} Empty Re: sanglantes prières Pv Serenna {finit}

Message  L'overlord Sam 17 Déc 2011, 21:58

L'odeur du sang qui imprégnait l'air ne diminua pas avec le passage du temps et bien au contraire : la direction du vent ayant changé, le sang et surtout son odeur venue de la cour envahit le temple un peu délabré. L'Overlord n'était que peu gêné par l'odeur de l'hémoglobine mais il se méfiait des effets qu'elle pouvait avoir sur le psyché déjà bien sanguinaire de la créature serpentine. Finalement, avoir laissé ses sbires à l'entrée d'où montait des cris aigus qui montraient que les monstres au Q.I de radis se disputaient pour on ne sait qu'elle babiole n'était pas une si bonne idée que ça : le moindre geste agressif pourrait avoir de biens désagréables conséquences. L'instinct et la soif de sang étaient des choses à ne pas sous-estimer lorsqu'on était en face d'un animal ''sauvage'' et c'était ce que représentait la femme serpent en ce moment. Donc, restant d'un calme olympien, Daggon tenta d'établir le contact, avec succès, pour demander à la lamia de le suivre pacifiquement. Bon, lui de son côté ayant dégainé son épée, on n'avait un peu de mal à croire au pacifisme de ses propos mais une pincée d'intimidation pouvait souvent vous aider à parvenir à vos fins. La réponse négative de la part de son interlocutrice aurait logiquement provoqué une réaction plus agressive de la part du démon, bien plus puissant que le vilain reptile mais, il ne se passa rien : Daggon devait être dans ses bons jours car il ne tenait pas à sa battre contre un de ses ''congénères'' du donjon. Massacrer des humains, et surtout des chevaliers, ne posait jamais de problèmes moraux au démon à la peau bleu mais les choses étaient autre quand il s'agissait d'un autre monstre même si ce dernier n'était pas d'une espèce similaire à la sienne.


Ce vague à l'âme ne lui ressemblant pas, Daggon raffermit sa prise sur la garde de son arme qui allait peut-être bientôt finir dans la poitrine, bien opulente entre parenthèses, de la squatteuse lamia mais cette dernière rassura le guerrier en lui donnant une espèce d'accord timide. Rassurant, l'être de grande taille, hocha sa lourde tête protégée par un heaume de fer qui le faisait paraître si intimidant. Il ne rengaina pas sa lourde épée mais la laissa plutôt battre le long de son flanc avec la pointe qui traînait au sol, y laissant une traînée d'étincelle et une petit marque à chaque pas. Il revint ensuite se planter devant la femme reptile et lui dit d'une voix à la fois douce mais grondante comme le son d'un chat qui hésite en grognement et ronronnement :

- Le rituel fait de vous une habitante du donjon en tout point, vous pouvez vivre où vous le désirez et chasser qui vous le voulez pour la simple et bonne raison qu'on ne meure pas ici : la magie du donjon, une fois le pacte effectué, vous réanime et vous reconstruit quelle que soit la blessure reçue. Prenez garde simplement, mademoiselle que cette protection ne s'étend qu'à l’intérieur de ces lieux... N'allez pas faire mumuse ailleurs ou sinon on ne pourra rien pour vous !

Espérant que le message aie été clair, le démon géant posa son épée de grande taille sur son épaule et observa la lueur calculatrice de la créature... pensait-elle aux avantages qu'elle pourrait obtenir en faisant le pacte ou plutôt à ceux que constituerait une ragoût d'Overlord comme dessert ?
L'overlord
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
sanglantes prières Pv Serenna {finit} Left_bar_bleue30/40sanglantes prières Pv Serenna {finit} Empty_bar_bleue  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

sanglantes prières Pv Serenna {finit} Empty Re: sanglantes prières Pv Serenna {finit}

Message  Invité Ven 23 Déc 2011, 00:45

La situation semblait s'arranger petit à petit. La rencontre entre l'être censé et la créature sauvage tendait du bon côté, contre toute attente. La communication entre les protagonistes, qui se voulait plus gestuelle que vocale, montrait des signes constants de stabilité, voir d'amélioration. C'étaient deux opposés qui se rencontraient, et pourtant, il semblait y avoir une chance pour que les choses se déroulent bien. L'être casqué savait, et la femme-serpent, elle, ignorait. C'était une réalité indiscutable, et qui ne pouvait être changée. Il avait l'avantage sur elle, pas seulement au niveau des connaissances... Sa force, sa prestance, son charisme. Il représentait tout à lui seul, et on pouvait croire et affirmer sans trop de crainte qu'il était entièrement maître de son environnement, et qu'il était capable de tout surmonter, de tout affronter, de tout prévoir sans le moindre effort. Cela aurait été vrai s'il n'avait pas été en face d'une lamia quasi-sauvage totalement imprévisible, tantôt menaçante, tantôt conciliante..

Cette dernière, toujours tapie dans l'ombre, était partagée entre deux états d'esprit... D'un côté, la raison lui soufflait, doucement mais sûrement, de céder aux exigences de cet être hors normes, et de faire ce pacte pour pouvoir jouir d'un nouvel endroit où chasser, et ce définitivement. Ce temple était d'ailleurs un endroit idéal où s'installer, il manquait juste à peine de végétation. De l'autre côté, l'instinct sauvage de la lamia et les pulsions naturelles qui s'invitaient sans crier gare poussaient la créature à se méfier, voir à fuir... Lorsque l'adversaire est trop puissant, et dans son élément, il valait mieux prendre la fuite et revenir en des circonstances plus favorables... Serenna n'était pas immortelle. Bien que puissante, si un humain venait à planter une épée ou une flèche dans sa poitrine, elle en mourrait, quoi qu'il arrive. Les écailles de sa queue n'étaient qu'une défense naturelle à passer, il suffisait d'être habile, malin... ou puissant. Et l'être qui faisait face à la lamia était indubitablement puissant, voir habile et malin dans le même temps.

Intriguée, la créature s'interrogeait silencieusement sur ses options, toujours attentive à la scène. Qu'est-ce qu'elle devait faire? Quel était le meilleur choix à effectuer? Elle avait beaucoup de questions en tête, mais c'était très difficile d'y réfléchir convenablement sur le coup, surtout en position d'infériorité, ou plutôt, de proie! Car dans la situation actuelle, c'était elle qui était acculée, face à un possible assaillant droit et fort. La fuite n'était pas impossible, mais elle allait devoir abandonner son butin pour ce faire... Ce cadavre humain obtenu par ses soins était synonyme de nombreux repas, mais si sa vie en dépendait, alors elle l'abandonnerait sans aucuns remords. C'était l'instinct de survie qui voulait cela, et seule la Déesse savait à quel point il était développé chez Serenna... Cette dernière s'interrogeait toujours et encore, mesurant ses options tout en surveillant l'être en armure, jusqu'à ce que ce dernier réagisse à sa question. Un hochement de tête la rassurait, en revanche, le frottement de l'épée sur le sol, avec les étincelles de circonstance, était tout sauf agréable... Dans le village où elle vivait, frotter des épées l'une contre l'autre était une forme de menace, quelque chose d'indirect mais de présent. Ici, la chose était différente, puisque l'épée frottait le sol, mais l'instinct était plus fort que tout. Aussi, la créature revint sur ses gardes, fixant l'être qui approchait intensément, son corps se redressant peu à peu jusqu'à ce que sa tête touche le plafond... C'était une posture d'intimidation, qui servait surtout à faire peur aux éventuels agresseurs. Seulement, faire cela c'était s'exposer à une attaque frontale mortelle... Tout dépendait de l'assaillant.

Serenna ne voulait pas vraiment se battre, car qui disait bataille disait souvent décès. Si l'être en armure stoppait son avance, alors... Peut être qu'elle se calmerait? C'était le but de la posture d'intimidation: faire peur à l'adversaire, le faire fuir, ou l'empêcher d'avancer en l'effrayant. Sauf que lui continuait d'avancer, jusqu'à se planter face à elle, à portée d'épée. La lamia pouvait bien se dire ce qu'elle voulait, elle pouvait bien se convaincre que ce pacte était la meilleure des idées et que si cet être avait voulu la tuer, elle serait déjà morte, il n'y avait rien à faire: le naturel, l'instinct reprenait le dessus. Son interrogation, ses interrogations, vis-à-vis du pacte, étaient devenues secondaires.. Elle fit un bond sur la droite, sa queue de serpent fouettant l'air au passage, et se réfugia dans un coin de la pièce, à distance respectable du démon. L'objectif était juste d'augmenter l'espace entre lui et elle, pour sa propre sécurité. Si elle avait été un chat, elle aurait le poil hérissé et montrerait les griffes... Mais elle était une lamia, alors les signes étaient tout autres... Sa queue de serpent bougeait en permanence, comme une sorte de bouclier protecteur qui ne masquait que très partiellement son buste de femme, tandis que son regard exprimait la crainte, la méfiance, l'agressivité et la nervosité à l'état pur. Oui, Serenna était quasiment sauvage et le démon allait devoir faire avec...


"N'approchez pas..."

Une voix douce et calme ne signifie pas forcément que l'interlocuteur est pacifique. Au contraire. La voix de Serenna, bien que posée, sonnait plus comme une menace qu'autre chose. 'N'approchez pas ou j'attaque!', c'était ce qu'elle voulait faire passer comme message. Mais même un humain idiot aurait compris, or ce démon était bien plus intelligent à lui seul que de nombreux humains regroupés aux portes d'un donjon... Et puis, ils faisaient partie de la même 'famille' tous les deux, la famille des monstres... L'excès de méfiance de la lamia, et ses craintes n'étaient probablement pas justifiées, du moins d'un point de vue extérieur, mais elles étaient là, et pouvaient avoir de mauvaises conséquences dans la situation actuelle. La lamia, très nerveuse et grandement agressive, siffla comme un serpent, laissant une partie de sa longue langue visible, le tout dans un geste qui n'était pas très impressionnant, mais qui chez son espèce, signifiait beaucoup...

"... Je sers Echidna, la déesse de mon peuple... Un pacte éternel a été établie entre nous... Quel sera l'incidence de ce nouveau pacte envers celle que je vénère??"

Froide, désagréable... La créature semblait poussée dans ses retranchements, et peut être bien qu'à ce rythme, elle allait être poussée à tout à fait autre chose..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

sanglantes prières Pv Serenna {finit} Empty Re: sanglantes prières Pv Serenna {finit}

Message  L'overlord Sam 24 Déc 2011, 00:52

Le duel verbal entre Daggon et la femme serpent venait vraiment de prendre une drôle de tournure : de dialogue viril où l'Overlord s'imposait comme une force de la nature qu'il serait mauvais de contrarier, voilà qu'il se faisait à présent plus professoral et conciliant envers la bête qui était visiblement confuse et sous le coup d'une faim ou d'un désordre mental qui la rendait instable. Comprenant qu'il ne fallait pas sous-estimer les capacités de la créature, il lui montra sans trop de démonstrations ronflantes ou de tentatives d'intimidations machos. Préférant aborder la lamia en lui faisant bien comprendre qu'elle n'avait pas à attaquer mais qu'elle s'en mordrait les doigts dans un tel cas, le seigneur démoniaque se rapprocha en laissant la pointe de son épée traîner au sol. Cela ne sembla par contre pas trop plaire à la femme reptile qui se raidit dans une position hostile et fit onduler sa queue devant son ample poitrine : un geste censé impressionner l'interlocuteur ? Il faudrait faire bien plus pour impressionner un être comme le démon à la peau bleu mais le geste eut au moins le mérite de le rendre un peu plus prudent. Alors qu'il aurait logiquement pu trancher en deux le monstre et s'en aller comme si de rien était, Daggon préféra rester et discuter... Une attitude bien surprenante pour cet être plus habituée aux bains de sang et aux tueries d'une rare violence plutôt qu'à quelque chose d'aussi calme. Se stoppant à portée de coup du monstre affamé et possédé par sa soif de mort, il lui parla encore comme pour l'éloigner à chaque mot de son état inhumain (enfin on se comprend ! Il ne voulais pas qu'elle ressemble à ces tas de chairs molles et abjectes !) Mais plutôt à lui faire retrouver son self-control. En effet, il y avait plus un éclat animal que véritablement conscient dans le regard de l'être en face du guerrier en armure et cela pouvait se révéler dangereux. Mais la créature voulait-elle vraiment se battre ou n'était-ce là qu'une stratégie pour le rendre mal à l'aise et le faire reculer ?



Le grand démon guerrier faillit rire face à cela mais se retint pour ne pas faire peur à la créature qui aurait vu cela comme une agression sans doute. Manquant de s'approcher, le démon fut stopper par la voix douce de la bête qui contrastait tant avec son apparente nervosité, donc cela signifiait que son manège n'était qu'un stratagème pour le mettre en garde ? Pas qu'il n'ait peur de se battre contre cette créature reptilienne mais si jamais l'affrontement était évitable... Autant l'éviter !

-"N'approchez pas..."

Ces seuls mots stoppèrent le guerrier mais pas parce qu’il avait envie d'obéir mais plutôt parce qu'il était surprit de l'audace de l'ordre que venait de lui souffler le monstre. Son poing se resserra sur la garde de son épée mais il ne la dégaina pas en se contentant seulement de vriller ces yeux oranges vif avec tout le mépris qu'il pouvait imprimer dans son regard de démon. Daggon, en effet, ne supportait de recevoir d'odre de qui que ce soit si ce n'est de son amante vampire qui lui manquait en ce moment. Laissant son esprit voler vers elle une seconde, il réalisa que son calme et sa sagesse aurait été utile et elle lui aurait sans doute expliqué ce que voulais l'intruse avec son ''Echidna". Poussant un soupir, le démon se creusa un instant les méninges puis répondit ce qui lui semblait le plus logique :


- Ce que ça va changer ? Rien, il s'agit juste de vous constituer un nouveau ''foyer'' de ces lieux, vous pouvez en partir à votre guise mais au moins ici vous serez la bienvenue... Éternellement.

Le dernier mot prononcer par l'Overlord soulignait en effet le caractère immortel du lien : vous mourrez et il vous réanime c'était on ne peu plus simple. Alors pourquoi ne se l'enfonçait-elle pas dans le crâne ? Décidant qu'il en avait assez, le démon à la peau bleu sortit sa lame avec une vitesse effrayante et l’arrêta à un pouce du nez de la lamia, assez près pour qu’elle se gratte le bout du nez avec si elle avançait sa tête. Il énonça ensuite d'une voix rauque où perçait l'agacement :


- Pour faire simple, vous pourrez vivre comme bon vous semble car ici, c'est un lieu encore sauvage et vous pouvez encore vous l'appropriez comme vous le feriez dans la nature à la seule différence près que vos proies ne ''meurent pas vraiment'' ni vous même d’ailleurs ! Donc, si jamais vous parvenez à me terrasser ce dont je doutes, je pourrais revenir encore et encore jusqu'à vous pourfendre... Il n'en est pas de même pour vous ma dame car si cette lame vous blesse, vous ne vous en remettriez pas.


La tension venait de monter mais il fallait comprendre que le démon était fatigué de la discussion et que l'emprise de sa soif de sang n'avait parfois rien à envier à un animal sauvage comme la femme serpent ici présente !
L'overlord
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
sanglantes prières Pv Serenna {finit} Left_bar_bleue30/40sanglantes prières Pv Serenna {finit} Empty_bar_bleue  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

sanglantes prières Pv Serenna {finit} Empty Re: sanglantes prières Pv Serenna {finit}

Message  Invité Sam 24 Déc 2011, 12:06

Agressive, menaçante, la lamia était à deux doigts d'attaquer l'être casqué. Son instinct envoyait des signes contradictoires à la créature, tantôt lui suppliant de fuir, tantôt lui ordonnait d'attaquer.. Le charisme de son probable adversaire laissait craindre le pire, et Serenna était dans une situation critique à ses yeux.. Elle n'était pas sur un territoire connu, le propriétaire des lieux -qui n'était sans doute pas ce démon- n'approuverait pas sa présence sans ce 'pacte', et la force de l'être casqué semblait dépasser tout ce qu'elle avait imaginé jusqu'à présent. Serenna se doutait bien qu'elle n'avait aucun ordre à donner à cet être, mais elle espérait bien garder le peu de marge qui lui restait, le peu de contrôle qu'elle avait sur la situation. Ne plus rien contrôler signifiait la défaite, aussi bien physique, que mentale et statutaire. Elle ne voulait pas devenir la proie sans avoir combattu ne serait-ce qu'un minimum, par pur instinct de survie, et par principe... C'était hors de question.

Mais c'était sans compter le mouvement terriblement rapide du démon, qui lui planta une épée sous le nez sans même qu'elle ne réussisse à le voir bouger.. Le message fut alors extrêmement clair à ses yeux: il pouvait la tuer quand il le désirait. Il avait droit de vie comme de mort sur elle, et c'était lui qui décidait, choisissait. Il était puissant, trop puissant pour elle, c'était un challenge insurmontable. De fait, il n'hésita pas à enfoncer le clou en expliquant les avantages et inconvénients du donjon, notamment lorsqu'une rivalité éclatait... Elle n'avait clairement aucune chance de le tuer, et même si par miracle elle y parvenait, lui pouvait revenir se venger autant de fois qu'il le désirait. Alors non, c'était clairement inenvisageable...

Indubitablement prise au piège, la supériorité de l'être en armure purement démontrée, la lamia fut bien obligée de se calmer, ou alors c'était lui qui allait la calmer... La créature abandonna sa victime humaine, se recroquevillant sur elle-même quelque peu comme si elle était... vaincue. Vaincue sans même avoir été blessée de quelque façon que ce soit. C'était surtout un coup pour son moral, sa fierté, même si elle se doutait par avance que cet être était trop fort pour elle, rien qu'à son aura et à son charisme.. Son air dépité exprimait bien plus que des mots: la créature ne semblait pas apprécier trouver supérieur à elle..


".... J'ai.. j'ai compris.. Je ferais ce pacte, je le ferais..."

Situation prévisible, au final... Serenna n'avait pas particulièrement envie de faire ce 'pacte', mais si cela lui permettait de vivre en ces lieux, qui plus était sans avoir affaire à ce démon, en quoi était-ce mal? Sa position inconfortable ne lui plaisait pas, surtout face à l'être casqué et son regard demandait presque la suite des opérations... Après tout, c'était le démon qui dominait à présent, face à une lamia qui n'opposerait plus grande résistance...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

sanglantes prières Pv Serenna {finit} Empty Re: sanglantes prières Pv Serenna {finit}

Message  L'overlord Dim 25 Déc 2011, 21:43

Toujours avec son épée rivé à un pouce des yeux de son interlocutrice, Daggon fut vite ravi de voir la bête commencer à réfléchir dans son sens : certes, il avait dû se faire plutôt menaçant mais si il fallait en venir là pour être écouté... Qu'il en soit ainsi. Laissant la pointe de son arme toujours aussi proche et prête à frapper, l'Overlord desserra le poing qu'il avait tenu serré au cas où il aurait été nécessaire de lancer un éclair destiné à aveugler la lamia dont le nom échappais toujours à son adversaire lourdement armé. Mais toute cette mise en scène et cette débauche d’esbroufe aussi bien verbale que physique était-elle nécessaire ? Car il n'aurait fallut au démon qu'un seul geste pour couper le fil de la vie du monstre étranger au donjon pour en finir avec toute cette histoire qui commençait à lui refiler une sacrée migraine ! Mais le démon avait-il le droit de se prendre pour les célèbres Parques et décider de la destinée de l'étrangère ? Une partie de lui, celle corrompue par la soif de sang, lui hurlait de me repaître de sa souffrance et d'aspirer son dernier souffle pour me nourrir de l’effroi ressentie par la créature alors que chaque pouce d'acier de mon arme s'enfonçait en elle. L'autre partie en revanche avait des envies, bien que pas plus héroïques, au moins plus sympathiques envers la femme reptile. La lame qui se tenait toujours sans frémir sous le nez délicat du monstre se retira dans un sifflement qui semblait exprimer un peu de regrets. Le geste à l’apparence avenante semblait signifier que le démon à la peau bleu voulait à présent se montrer plus amical envers son adversaire qui semblait à présent revenu à de meilleurs sentiments qu'auparavant et ne me défiait plus du regard. L'éclat meurtrier de son regard avait disparu et on pouvait la voir adopter une attitude vaincu, plus soumise. Le guerrier fut assez sensible à ce changement d'idée de la part de la lamia mais pas réellement dans le sens ou il s'y attendait : une bouffée de chaleur et un picotement remonta le long de son échine manquant de peu de le faire frissonner un grand coup. Sa main non armée se rapprocha d'elle même de la créature malgré les risques et trois doigts de l'Overlord prirent le menton de la créature dans un étaux d'acier.



Une tel pose aurait pu être perçue de l'extérieur comme une image machiste : le grand type baraqué qui dominait la jeune femme plus fragile que lui en vue de la violer mais le démon ne semblait juste que vouloir d'une certaine manière asseoir sa toute nouvelle autorité sur sa proie, il approcha ensuite son visage de celui du reptile et lui souffla à l'oreille :


-Bon choix ma chère, tu t'éviteras bien des désagréments très douloureux et y gagnera un nouveaux foyer... Qu'y a-t-il de mal à ça ? Je sais que tu es une bête sauvage mais en quoi cela troublerait ta déesse d faire de ce lieu ton territoire ? Regardes, ici c'est un temple : tu pourrais même faire de ce lieu un endroit réservé à son culte... En échange, on ne te demande qu'un peu de ton sang et la promesse que tu n'aille pas massacrer des humains à outrance ou causer du tort au donjon lui même en tentant de le détruire... C'est plutôt équitable comme arrangement tu ne trouves pas ?


La relâchant brusquement, le démon recula de plusieurs pas : il avait peut-être été trop loin en la touchant directement aussi sa main se contracta et un éclair naquit dans la paume de sa main : si jamais la lamai n'avait pas trop apprécié son geste et l'attaquait, elle trouverait à qui parler ! Si au contraire elle acceptait de suivre le grand guerrier sans faire d'histoire, tout irait bien pour elle.
L'overlord
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
sanglantes prières Pv Serenna {finit} Left_bar_bleue30/40sanglantes prières Pv Serenna {finit} Empty_bar_bleue  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

sanglantes prières Pv Serenna {finit} Empty Re: sanglantes prières Pv Serenna {finit}

Message  Invité Lun 26 Déc 2011, 23:08

Alors que la créature mi-humaine mi-serpent s'était recroquevillée sur elle-même, comme un animal blessé qui cherchait d'avantage à se protéger qu'à fuir, l'être casqué retirait son arme, dans un geste si rapide et fluide que le sifflement qui en découlait fit frémir la lamia... C'était la deuxième fois que la créature était réduite ainsi, à l'état d'impuissance face à une autre créature trop forte. La première fois, elle avait rencontré un monstre aquatique qui l'avait paralysée en un regard, près d'un cours d'eau où Serenna s'était aventurée trop... imprudemment. L'adversaire à ce moment avait profité de sa force pour dépouiller la créature, sans ce que cette dernière ne puisse réagir. D'ailleurs, même si elle avait pu réagir, elle se serait faite écraser, c'était plutôt une chance qu'elle soit restée en vie... Si ce jour là, elle n'avait perdu que des bijoux et de la nourriture, aujourd'hui c'était autre chose qu'elle risquait: la mort. Une mort qui pouvait être donnée par un monstre casqué, quand bon lui semblait... C'était comme ça dans la nature, il fallait accepter de tomber sur plus fort que soit... L'important était de survivre..

Voulant échapper à une mort certaine en cas de combat, la lamia avait pliée l'échine, même si elle détestait ça. Mieux valait parfois laisser la fierté de côté pour vivre plus longuement, avec des limites cependant.. Si c'était une capture qui laissait présager d'autres tortures par la suite, plus longues et plus terribles qu'une mort brutale et immédiate, mieux valait tenter le tout pour le tout dès à présent. Seulement, il n'y avait rien de tout ça. Ici, il était question de pacte pour un nouveau territoire, et de vie 'éternelle', si on pouvait dire. La faim et l'instinct de survie avaient rendus la lamia irritable, méfiante et agressive, chasseuse parfaite mais irréaliste.. La rencontre avec cet être aurait pu mal se terminer s'il n'avait pas fait une petite démonstration de sa force... Serenna se serait jetée sur lui et aurait été tuée. Fin de l'histoire. Heureusement, ce n'était pas ce qu'il s'était passé, et ce n'était pas plus mal, même si une fois encore, le moral en prenait un coup.

Accepter la supériorité de quelqu'un était une chose délicate pour une lamia aussi fière. Mais si l'instinct de survie pouvait très bien la faire attaquer, il pouvait aussi l'en empêcher. C'était rare, mais cela arrivait, comme c'était le cas à présent. Il suffisait juste pour la créature d'être surpassée en tous points... L'être casqué en profita d'ailleurs, prenant le visage de la lamia entre ses doigts sans craintes et allant lui souffler quelques mots à l'oreille qui n'avaient rien de très menaçants. Non, il expliquait les avantages du pacte, et les obligations de ce dernier, c'est-à-dire bien peu de choses.. La créature en avait frissonné, surprise mais pas plus agressive que précédemment. Serenna avait vraiment été calmée par la démonstration, même si ce n'était pas pour autant qu'elle effaçait son véritable caractère: celui d'une prédatrice frustrée qui tombait sur plus fort que soi...

Être manipulée ainsi n'avait rien de plaisant, et la femme-serpent n’appréciait pas vraiment. Le frisson qui lui parcourait le corps était un signal de danger en réalité, qui intimait l'ordre à la créature de repousser l'intrus, de fuir! Mais c'était inutile face à lui, c'était une évidence... Il la trancherait en deux avant même qu'elle ne tente quoi que ce soit!! De fait, même mal gré l'instinct à vif, la lamia ne bougea pas, fronçant juste à peine les sourcils et serrant légèrement les poings.. Qu'il jouait et fanfaronne pendant qu'il le pouvait! La créature n'allait guère longtemps rester à ses côtés, après tout... Elle n'aimait pas fréquenter plus supérieur qu'elle, c'était donc avec logique qu'elle allait l'éviter soigneusement...

L'être casqué s'était ensuite reculé soudainement avec un éclair dans la main, mais Serenna n'avait esquissé aucun geste agressif. Son regard -qui ne croisait pas celui du démon- montrait que la situation ne lui plaisait pas, mais rien de plus. Elle avait été assez passive face à lui, avec une tête de 'vaincue' qui était bien rare pour elle.. La lamia au physique si particulier n'avait pas réagit, c'était presque une soumission parfaite à cet être casqué, du moins en apparence.. Car Serenna restait Serenna....


"... C'est un honneur de rencontrer plus fort que soi... Je ferais mieux de ne pas... monopoliser quelqu'un d'aussi important que vous plus longtemps..."


C'était de la flatterie. Mais c'était aussi une façon de montrer qu'elle disposait encore de tous ses moyens, lucidité comprise. Ensuite, elle disait ne pas vouloir le monopoliser plus longuement en soulignant le possible fait qu'il soit important, vu sa force et sa prestance. Elle ne savait pas s'il était vraiment important en réalité, mais elle se devait de tenter quoi qu'il arrive. Le charme restait un de ses derniers atouts, la flatterie aussi. La lamia aurait pu s'effrayer lorsque démon lui avait pris le menton car après tout, sa domination pouvait très bien passer par les violences ou même le viol, mais la dernière possibilité était plutôt improbable car les espèces supérieures étaient en général trop fières pour s'abaisser à cela. Elles préféraient tuer ou torturer, plutôt, suivant leur degré de sadisme...

"... Si vous pouviez me montrer la route jusqu'à la zone du rituel..."

C'était limite si elle avait ajoutée 'S'il-vous-plaît'. C'était ce qu'il voulait après tout non? Mais elle n'allait pas pousser le vice jusque là. Elle était vaincue, certes, ferait le pacte, certes, mais... demeurait elle-même quoi qu'il advienne. On pouvait briser l'intimidation et l'attitude agressive d'un prédateur, mais on ne pouvait pas lui faire abandonner son caractère et sa façon d'être aussi facilement. Et puis, il restait toujours cette étrange lueur sauvage dans ses pupilles, ce côté indompté qui faisait son charme ou qui agaçait, suivant les interlocuteurs...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

sanglantes prières Pv Serenna {finit} Empty Re: sanglantes prières Pv Serenna {finit}

Message  L'overlord Jeu 29 Déc 2011, 15:25

Ressentant enfin LE bon changement d’attitude chez son interlocutrice, le démon en armure faillit en profiter pour malmener un peu la lamia selon son bon plaisir me ravala cette envie corrompue et la cacha dans un coin de son esprit : ce n'était pas là une belle manière de traiter une créature, même si elle ne se comportait pas de manière civilisée (pas que Daggon soit un modèle d'éducation et de politesse mais soit !) Il se fit quand même assez cavalier pour imprimer sa domination envers la lamia par le biais de contacts assez intrusifs. Il n'y eut rien de déplace rassurez vous tous mais les contacts physiques devaient être perçus par l’intéressée comme un geste de domination. Craignant une attaque surprise, l'être d'un autre plan d'existence se prépara au combat de manière discrète mais efficace pourtant rien ne vint. Malgré son expression qui avait parue agressive aux yeux du démon, il ne s'était rien pasé : la femme-reptile avait-elle comprit que le combat contre lui la mènerait à la mort ? Il semblait bien et cela détendit Daggon qui ne savait pas vraiment comment si prendre avec les créatures à moitiés sauvages (et mêmes celles qui ne le sont pas me direz vous !). Il se contenta donc de fixer le monstre qui semblait toujours fuir son regard et courber son corps de manière soumise, allait-elle vraiment accepter de la suivre jusqu'à l'antre de la maîtresse des lieux ? A moins que nous tombions carrément sur la créatrices de ce donjon ? La rencontrer était un plaisir rare mais elle était très intéressante alors peut-être que ça plairait à la créature sauvage de la voir et d'admirer sa puissance ? Mais, ne voulant pas faire de fausses promesses ou effrayer la reptile par une parole mal placée, l'Overlord garda le silence. Par contre, la lamia arracha un sourire au grand guerrier en armure : lui important ? Certes il l'était un peu mais une flatterie visant aussi évidente ne voulait signifier qu'une chose, que le monstre reptilien ne souhaitait que son départ rapide. Le démon se serait bien fait une joie de partir vaquer à ses occupations comme discipliner des larbins ou faire un raid sur un petit campement d'humains sans aucun doute proche pour récupérer un peu de matériel ou de vitalité.




Indiquant d'un geste la direction à suivre suite à l'affable demande de la créature, il commença à se diriger vers la sortie en surveillant quand même ses arrières en cas d'attaque surprise de la part de son ''invitée''. Revenant à l'extérieur du temple abandonné, il tourna son regard orangé vers la créature sont il ne connaissait toujours pas le nom et dit de sa voix grave :

-Je pense que vous vous plairez ici une fois le pacte fait miss... Hum on n'a toujours pas échangé nos noms maintenant que j'y pense ! Je suis l'Overlord et vous ?

Evidemment, Daggon ne donnait pas son nom à n'importe qui donc son rang suffirait à la dame reptile vu qu'ils ne se reverraient surement plus après le pacte accomplit. Prenant la tête de sa petite cohorte de créatures toutes joyeuses d'avoir trouvé de l'équipement de qualité. Je les fis avancer et attendit sur le seuil du bâtiment perdu au sein du donjon que la lamia me rejoigne pour l’amener chez Shiru...


{HJ : je crois qu'on peut en terminer là sauf si tu veux poster une petite conclusion ^^}
L'overlord
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
sanglantes prières Pv Serenna {finit} Left_bar_bleue30/40sanglantes prières Pv Serenna {finit} Empty_bar_bleue  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

sanglantes prières Pv Serenna {finit} Empty Re: sanglantes prières Pv Serenna {finit}

Message  Invité Lun 02 Jan 2012, 17:40

[Hrp: Je pense que l'on peut apposer le mot 'Fin' pour ce sujet, je commencerais le prochain pour la peine! Merci pour cet écrit stimulant et inspirant, monsieur Over \o/]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

sanglantes prières Pv Serenna {finit} Empty Re: sanglantes prières Pv Serenna {finit}

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum