My Life as a Dungeon Keeper
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Figurines Funko POP! One Piece 2023 : où les ...
Voir le deal

Un vrai démon ne meurt jamais [SOLO]

Aller en bas

Un vrai démon ne meurt jamais [SOLO] Empty Un vrai démon ne meurt jamais [SOLO]

Message  L'overlord Mer 01 Avr 2015, 14:42

Les dimensions Nergales... Un lieu si inhospitalité que même lui, pourtant originaire de ce plan, hésitait à y rester. Pourtant, Daggon ne pouvait y couper : sa destinée l'attendait ici, oui elle l'attendait. Les terres rocailleuses s'étendaient à perte de vue dans un spectacle à noircir le cœur des plus faibles mais l'Overlord n'était pas un faible... Il était venu ici... En conquérant. La scène derrière lui le fit sourire : grâce à des marches, des alliances, des amitiés et son propre pouvoir, le démon avait réunit une véritable armée derrière lui. On ne parlait plus ici de quelques tours de passe-passe mais bien d'une armée formées de troupes de monstres invoqués, de mercenaires et d'alliés. Un seul et unique but pour le seigneur de la horde : s'emparer du château bâtit près d'un volcan là, devant lui. C'était son but, son objectif, la seule chance qu'il avait de renaître. Personne au donjon n'était certain de ce que Daggon réparait depuis si longtemps, depuis la venue de cet énergumène d'Elder en fait. Oh, il avait déjà parcourut ces terres bien avant cet événement bien sûr mais c'était seulement aujourd'hui qu'il se sentait prêt. Tournant son regard d'un côté, il vit Shilae et Veld s'aligner sur sa droite et sur sa gauche, il vit Kumie et plusieurs mercenaires se tenir là, confiants. Normalement, aucun humain n'aurait pu pénétrer ici sans en ressentir immédiatement les conséquences mais l'elfe des neiges n'était pas humaine et elle avait son sang dans les veines, son énergie mêlée à la sienne depuis le pacte qu'ils avaient fait.

Baladant ses yeux rouges sur ses troupes, constatant avec plaisir que des armes de sièges avaient étés tirées par des larbins et que ses troupes d'élites attendaient, l'Overlord sourit. Une autre elfe, sa troisième lieutenante, manquait à l'appel mais le maître de la horde avait fait le choix difficile de ne pas la prendre avec lui : il n'aurait pas pu la protéger de la corruption et puis... Quelqu'un devait rester au donjon Kanabo au cas où il ne reviendrait pas. Aussi préparé que possible, le colosse en armure leva son imposante hache et l'abaissa : c'était le signal pour la charge. les cors et les tambours se mirent à rugir alors que l'armée de l'Overlord, composé aussi bien de larbins que de Xinaathis court sur pattes et de biens d'autres monstres encore, des tirs et des sorts de ripostes plongèrent sur l'armée en marche mais les pertes subies furent négligeables et l'Overlord sourit : le frisson de la guerre... Comme ça faisait longtemps.  Ses forces aériennes tombèrent sur les défenseurs comme une pluie de météores aux ailes de cuir armés de haches, de lances et d'autres armes encore. Ses succubes guerriers posèrent pied sur les remparts et occupèrent assez les tireurs et les magiciens démons le temps que les forces à pieds arrivent. Le plan se passait comme prévu mais Daggon ne pu s'empêcher de ressentir un frisson glacé lui parcourir l'échine : tout ça allait lui réserver bien des surprises.
Un golem constitué de squelettes et de crânes s'éleva soudain devant les premières portes du château et le maître de la horde grimaça : presque aussi haut que la tour Kannabo, la chose semblait indestructible jusqu'à ce que Veld, son ingénieur démone ordonne un tir groupé de ses canons sur un point précis. L'Overlord ne sut jamais quelle magie (qui était de la simple intelligence en fait) fut employé par la démone mais quoi qu'il en soit, la montagne de crânes et d'ossements finit par s'effondrer. Poussant un cri de victoire, ses soldats continuèrent leur avancée meurtrière parmi les démons gardant l'extérieur du château : chaque pas coûtait des vies aux forces de Daggon mais ce dernier finit par hausser mentalement les épaules et continua à avancer.  Finalement, les remparts et l'entrée furent prise mais le colosse savait bien que ce n'était qu'une étape parmi tant d'autres.  Enfonçant plusieurs lourdes portes, le colosse se fraya un chemin avec Kumie, Shilae, Veld et des troupes d'élite au sein de la forteresse : derrière plusieurs autres murs se trouvait un tunnel magique menant devant un autre château, un édifice de marbre blanc... L'étape finale de ce voyage.

Ouvrant une nouvelle prote, le démon de guerre tomba presque nez à nez avec un chevalier dragon aux yeux d'un bleu incandescent qui le défia en duel. Devinant qu'il devait s'agir d'un des champions Darioch, le démon majeur gardant ces lieux, l'Overlord gronda un cri de guerre et fonça au contact. L'épee et la hache se heurtèrent avec un fracas assourdissant : Daggon savait qu'une bataille entre un guerrier armé d'une épée et d'une hache ne pouvait durer longtemps aussi employa-t-il tous ses sorts de guerre, toutes ses bottes de combat et ses ruses pour faire plier le chevalier dragon. Ce dernier récolta vite une belle blessure à la tête mais se montra assez doué pour blesser le maître de la horde à la cuisse et au cou (bien que cette dernière  blessure ne soit qu'une estafilade sans grande importance). Ruggissant à nouveau, conscient du regard inquiet de Kumie, calculateur de Veld et enfin du regard froid et confiant de Shilae, l'Overlord pressa le combat qui se termina quand le chevalier perdit pied à cause de son propre sang dans l'oeil : le démon en armure lui trancha la poitrine d'un coup en diagonale et il en fut finit du champion d'Arioch. L'opération était censé se répéter plusieurs fois jusqu'à ce que l'occupant des lieux se voit contraint d'abandonner mais l'Overlord se montra plus rapide, plus fort et plus intrépide. Chargeant presque seul dans le couloir menant au portail magique, il bloqua les premiers renforts du démon majeur ennemi et empêcha aux démons de reposer sur leur supériorité numérique. Taillant et décapitant du démon, Over, vite rejoint par ses lieutenants, Kumie et des samouraïs daedriques, firent un carnage.

Couverts de sang, chaque survivant franchit le portail pour déboucher devant le magnifique palais de marbre blanc. Impressionné, chacun s'arrêta un instant avant de voir la colonne d'hommes d'armes approcher depuis l'unique pont menant au château. Les hommes de l'Overlord s'alignèrent derrière l'Overlord, franchissant petit à petit le portail mais quand on décida de balayer l'armée via des sorts destructeurs, le colosse s'y opposa et préféra leur opposer ses grands vanquishers. Les machines sacrément grandes formèrent un mur d'acier infranchissable qui pilonna les premiers rangs ennemis à l'aide de leurs gros poings et de leurs lames runiques. L'armée du maître de la horde finit par repousser les derniers ennemis présent en subissant cependant plus de pertes que si ils avaient utilisés de la magie. Repoussant toute critique en donnant l'ordre de charger, l'armée à présent bien entamée prit possession du palais jusqu'à la salle du trône.

Dans cette pièce se tenait l'immense démon Arioch. Des flammes sortirent de sa bouche alors qu'il insultait Daggon, le traitant de bâtard sans pouvoirs. Cela fit rire le colosse à la hache qui prit la parole directement, s'amusant de la stupidité de son adversaire :

-Oh vraiment ? Et un bâtard sans pouvoir pourrait-il faire ceci ?

D'un mot de pouvoir, l'Overlord convoqua Baatüun un puissant dragon de feu et de magma. Poussant un cri de rage et de peur, Arioch voulut charger mais une immense langue de feu el carbonisa sur place... Ne laissant que son marteau de guerre choir sur le sol avec un bruit sourd. Le maître de la horde leva son arme avec un hurlement sauvage de joie et alla s'emparer de l'arme magique. La testant un peu, il se retourna sur la salle à présent vide de toute invocation (Baatüun ayant réclamé trop d'énergie pour tous les maintenir). Levant le marteau démoniaque toujours rougeoyant, le colosse dit simplement ceci :

-La victoire est notre à présent.

Sentant la grande faiblesse liée à l'invocation du dragon et la ''mort'' de toute ses invocations l'envahir tel une vague avide, Daggon tituba. Le trône du démon mort se dressait derrière lui et le colosse y tomba, sa main fermée pressant contre son front alors qu'il desserrait les doigts sur le manche de l'arme. Distraitement, il remarqua que sa hache s'était fissurée et que son armure fumait... L'invocation du dragon avait vraiment manqué de tout détruire comme l'attestait l'état du mur du fond réduit à l'état de magma brûlant et il n'était pas surprenant que toute l'énergie utilisée ait manqué de le consumer. Shilae et Kumie vinrent s'agenouiller devant lui, inquiètes. Trouvant la force de sourire, le colosse caressa la joue de l'elfe des neiges et lui souffla juste :

-Pars ma belle elfe des neiges, repars au donjon et attends moi...

Oh, il n'était pas certain qu'elle attende longtemps, il ne l'aurait pas voulut de toute façon. Cependant il ressentit une grande tristesse quand il la vit partir à petits pas en pleurant. Ceci combiné à sa grande fatigue fit que le ''sommeil'' l'attrapa et l'enserra dans ses doux anneaux chauds et accueillants. La dernière chose qu'il capta avant de s'endormir fut Shilae qui lui fit la promesse de veiller sur son seigneur et maître aussi longtemps qu'il le faudra.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Bien plus tard, le colosse émergea de son sommeil, changé aussi bien physiquement que mentalement. Son sommeil n'avait pas été vide et sans rêve : lors de sa période de stase, il avait reçut la visite de plusieurs personnes. L'une d'entre elle avait été son père, une autre Shilae et enfin la dernière s'était présentée comme étant la dame de la mort, une autre des démones majeures comme Arioch. Elle lui dit sur un ton plus glacial qu'un souffle de cimetière que le maître des lieux n'aurait pas dû être tué par la main du maître de la horde, que cela rompait l'équilibre. Belikios intervint aussi pour lui dire que si jamais il voulait sortir de ce sommeil  ''éternel'', il allait devoir repousser cette dualité qu'il avait toujours accepté et devenir à son tour un démon majeur. Cela dérangea Daggon et son sommeil s'en retrouva agité. Cependant, il finit, au bout d'un long moment, par accepter cette éventualité : que ce qui allait vraiment changer au fond ? Pas grand chose n'est-ce pas ? L'Overlord n'avait jamais été connut pour sa bonté et le fait qu'il devienne un démon à part entière ne changerait rien à ça. Au lieu de ça, il gagnerait des pouvoirs et en perdrait peut-être certains.

Décidé, il attendit la prochaine visite des deux êtres durant son sommeil et leur dit qu'il était prêt. Autour de la silhouette endormie de l'imposant démon de guerre, le sol trembla puis un courant d'air ouvrit les portes du château, se frayant un chemin jusqu'au trône. Un mot fut soudain murmuré par ce courant d'air qui se dispersa au bout de quelques secondes :

-Réveille toi Daggon, reprends vie !

Et sur ce, la haute silhouette ouvrit les yeux : son armure avait changé, son marteau, recouvert d'une épaisse de roche comme le corps de l'Overlord rougeoya en cœur avec les yeux du démon. Ce dernier se leva difficilement de son trône et il remarqua à peine la lave qui se mettait à couler dans la pièce où il se trouvait. Dehors, les mêmes montagnes rocheuses et désolées qu'il avait croisé... Des années auparavant ? L'accueillirent mais sauf que cette fois tout était recouvert de neige. Le tonnerre gronda dans le ciel et le démon leva les yeux, ne voyant personne, il gronda pour lui même : où était Shilae et où se trouvaient ses hordes ? Rugissant, il enflamma son marteau et frappa le sol pour libérer son pouvoir trop longtemps endormit. Aussitôt, tout le plan sembla trembler et gronder. Sentant une présence derrière lui, il se retourna : Shilae et Veld se tenaient là, mettant un genou à terre alors que leur maîtres s'approchait. Daggon hocha simplement la tête et prononça quelques mots alors que les premiers mots prononcés par le maître de la horde depuis longtemps résonnèrent dans l'air :

-L'Overlord est enfin de retour...

Oui mais combien de temps était-il partit ? Un mois ? Un an ? Un siecle ?

Il comptait bien revenir à Kannabo et découvrir le fin mot de l'histoire mais... Est-ce qu'on l'accepterait encore avec sa nouvelel apparence ? Daggon était devenu un démon majeur à présent et... Il était difficile de dire comment un tel être serait accepté par les êtres pacifiques du donjon où il avait vécut...
Les hordes survivantes s'assemblèrent et l'Overlord descendit de son promontoire pour marcher... Vers son passé.

[hrp : le reveil de Daggon en vidéo https://youtu.be/RmtiQpTPfg0 ]
L'overlord
L'overlord
Maître de la horde

Masculin
Messages : 711
Expérience : 77
Métier : dominer le monde...

Feuille de personnage
Niveau:
Un vrai démon ne meurt jamais [SOLO] Left_bar_bleue30/40Un vrai démon ne meurt jamais [SOLO] Empty_bar_bleue  (30/40)
Race: Demon
Capacités:

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum