La chapelle abandonnée, mais plus pour longtemps !

Aller en bas

La chapelle abandonnée, mais plus pour longtemps !

Message  Felina le Lun 15 Sep 2014, 22:56

Depuis le temps que j'attendais ce moment, nous allions enfin pouvoir nous installer… Nous, ou plutôt l'Ordre de l'Aube. Comme prévu, Engar nous avait trouvé avec l'aide de Shrivei l'endroit parfait. A la sortie de la forêt maudite, en direction du fort d'Avedorn se trouvait une chapelle abandonnée depuis bien longtemps déjà. Petite structure de l'extérieur, mais avec de belles surprises à l'intérieur, l'endroit avait été quitté de par sa proximité trop dangereuse avec le donjon.

En effet, les quelques prêtres qui avaient fait construire l'endroit n'avaient finalement pas pu en profiter très longtemps… Trop de créatures rodaient dans les environs, et ces idiots ne s'en étaient pas rendu compte à temps. Ils avaient finalement été contraints d'abandonner définitivement l'endroit, et depuis, l’Église n'y avait jamais remis les pieds. Pourtant, cette structure était bien plus pratique qu'elle n'en avait l'air. Mais surtout, beaucoup plus grande…

Alors que nous marchions sur un petit sentier de la forêt en direction de notre toute nouvelle base officielle, il m'était difficile de contenir mon excitation. J'avais très envie de courir, quitte à semer Shkeil et Engar pour arriver au plus vite, mais en même temps je ne voulais pas voir l'endroit sans eux à mes côtés ! Dur dilemme… Alors je prenais sur moi, et me forçais à garder ma forme garou pour ne pas détaler dans les hautes herbes. Sautillant sur place, je lançais parfois quelques regards accusateurs à mes deux compères, suspicieuse qu'ils fassent exprès d'avancer doucement !

" J'ai hâte d'y être ! Et quand je repense à la description que tu m'en as fait, je ne peux que m'imaginer l'endroit parfait ! Même si nous devrons faire quelques travaux de rénovation, et bien sur, l'aménager selon nos besoins, nous devrions avoir tout ce dont nous avons besoin. "

Je me mis alors à lister en comptant sur mes doigts les points les plus importants.

" Un grand sous-sol dont personne ne peut soupçonner l’existence en voyant la chapelle abandonnée. Ça, la discrétion, c'est exactement ce qu'il nous faut. Plusieurs cellules de logements en cas de besoin, et puis des cachots. Nous risquons peut-être d'en avoir besoin aussi, éventuellement. C'est une excellente chose d'en avoir. Un espace d'entrainement, un autre pour nos rassemblements et réunions, puis… Nous verrons ce que nous voudrons faire du reste ! Mais déjà, on peut dire qu'on est chanceux d'être tombé sur un tel endroit, suffisamment proche et éloigné à la fois du donjon. Shrivei et toi pouvez être fières de votre travail de recherche, c'est excellent. "

J'avais beau avoir l'air d'une enfant surexcitée en tapant ainsi dans mes mains, j'avais parfaitement conscience de l'importance de cette chapelle. Elle allait devenir la base de notre Ordre, de notre équipe… Un endroit qui allait bientôt prendre toute son importance, et qui accueillerai prochainement les membres officiels de l'Ordre. Ho oui, pour tout ça, j'étais des plus impatientes…  


________________________________________________________________________________________________________
Spoiler:
avatar
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
34/40  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La chapelle abandonnée, mais plus pour longtemps !

Message  Engar le Mar 16 Sep 2014, 14:01

Aujourd'hui était une nouvelle étape pour la fondation de l'ordre... Car oui, en dépit de la présence de recrues, de chefs et désormais d'un édifice pour nous accueillir, notre ordre n'était pas encore totalement établi, il nous restait encore bien de la route à faire, mais cette dernière se réduisait au fur et à mesure, et ce grandement avec la proche installation dans l'ancienne chapelle. Cette dernière, c'était les rapports de la garde que m'avait transmis Shrivei qui m'avait permis de découvrir son existence, et j'avais été intrigué par ce grand souterrain en dessous de l'édifice. Interrogation qui trouva ses réponses dans un autre rapport, celui fait par L'Overlord où il avait trouvé une base d'expérimentation de l'Eglise dans un lieu similaire, une chapelle, encore plus près du donjon que celle où nous nous rendions, et l'avait détruite. Il m'apparaissait alors comme évident que ces lieux n'avaient pas servis qu'à héberger des prêtres un peu sot et que sa partie souterraine avait été construite après l’édifice lui même, mais cela n'avait nullement dérangé Felina, et elle avait raison. Peu importaient quand et pourquoi notre nouvelle base avait été érigée, du moment qu'il n'en restait à l'intérieur guère de trace et que nous pourrions repartir à neuf, cela je m’en étais assuré en m'y rendant au préalable.

Pour autant je ne partageais pas entièrement l'excitation dont faisait preuve Felina. En effet alors que je les guidais, elle et Shkeil, jusqu'à la chapelle dont je connaissais très bien les voies, parfois difficiles d'accès y menant, la joie et la précipitation qui animaient ses geste ne m'échappèrent pas, pas plus que l'entrain de ses mots. Or si ces derniers m'arrachèrent un sourire ,comme à chaque fois que je voyais ma sœur heureuse, je m'efforçais tout de même de la tempérer un minimum, répondant d'une voix assez grave une fois qu'elle eut finit sa description de l'endroit en fonction de ce que je lui avais raconté et de me féliciter, ainsi que mon ancienne supérieure.

"Un grand sous-sol dont personne ne peut se douter... Sauf l’Église parce qu'elle a élaboré l'endroit. Qui plus est le point d'eau le plus près est une rivière à une vingtaine de minutes à pieds, et de fait l'accès de notre base aux aquatiques sera des plus compliqués, et il sera aisé d'empoisonner ce dit cours d'eau à notre insu. Enfin ,les souterrains n'ont pas que des avantages. Imagine un instant qu'ils aient de puissant mages de terres ou de la poudre à faire exploser, et on recevra tout sur le crâne ! Sans compter que j'ai bien observé les lieux, et la structure de certains endroits est telle qu'il serait aisé à des terrassier de faire des tunnels menant en plein cœur de notre base, ce qui minimise l'avantage de ce souterrain qui n'est que d'offrir une seule voie d'accès et de pouvoir profiter de la connaissance des couloirs pour piéger l'adversaire. Ensuite la chapelle elle même est facile à encercler et à en faire le siège. Comme tu le vois c'est bien loin d'être parfait."

Certes elle n'avait fait que pour sa part évoquer les détails logistiques, mais pour ma part je me plongeais d'ores et déjà également dans une certaine perspective guerrière qui, peut être, s’avérerait un peu vaine, puisque l'ordre n'avait pas pour vocation d'être découvert, mais malgré toute la joie de Felina, il fallait être pragmatique. Un échec pouvait advenir , un coup du sort, et avec cela un assaut. Et puis pur être honnête je n'étais pas pressé d'en finir car cette escapade était aussi pour moi d'échapper un peu à mon père... Mais ce même pragmatisme avaient des bons côtés, puisqu'alors que nous débouchions sur la plaine et arrivions sur le côté de l'édifice religieux délabré j'ajoutais avec un sourire, les bras écartés pour désigner l'ensemble des lieux.

"Mais un encerclement bien qu'aisé sera périlleux, car pour cela il leur faudra s'établir dans les bois où ils s'exposeront aux créatures sauvages. Ces mêmes galeries qu'ils pourraient exploiter, peuvent également nous offrir des poternes et passage secret à exploiter aussi bien pour fuir que pour les prendre à revers, ou encore acheminer des vivres. A ce sujet les bois proche nous offrirons de quoi nous nourrir en temps normaux, de façon bien moins exposé que ne le feront les champs, quant à l'hiver ou en cas de sièges des cultures souterraines pourront être mise en place, à condition de trouver une personne qui en soit capable, à cela s'ajoute la possibilité d'étendre encore les galeries autant que nécessaire. Ensuite nous n'aurons rien à craindre d'une éventuelle cavalerie ou d'un surnombre d'archer, et enfin concernât le fait de tout recevoir sur la tête, le lieu est propice pour préparer de quoi contrer ça. A cela s'ajoute tout ce que tu as dis... Ce lieu n'est pas parfait , mais il est mieux que nombre de lieux que j'ai connu."


Faisant référence à ma remarque précédente j'adressais un tout deux un bref clin d’œil alors que nous arrivions en face de l'entrée de l'édifice et pouvions constater son délabrement. Les lierres disjointes, les vignes montant le long de ces dernières et la mousse s'y accumulant lui donnaient un aspect bien plus ancien qu'il ne l'était réellement. La croix au sommet du fronton était brisée, les quelques sculptures avaient perdus leurs visages. Les vitraux, pour la plupart étaient brisés, et enfin la porte, bien que tenant encore grâce à ses gonds, voyait son bois des plus vermoulus et ses renforts de métal rouillé jusqu'au cœur.

"Il faudra prendre une décision à ce sujet d'ailleurs... Si on y touche pas on pourra ester discret un peu plus longtemps, mais ça risque un jour ou l'autre de nous obstruer l'accès. En plus si on rénovait un peu ça serait un atout en cas de rencontre diplomatique, ça fait toujours bonne impression."


Je ne marquais pour ma part aucune préférence, les deux choix se valaient à mes yeux, tout dépendraient dans le fond de la direction globale que prendrait l'ordre, et cela c'était surtout à Felina d'en décider, même si pour être honnête je faisais aussi attention à l'avis de Shkeil qui ne manquerait pas d'influencer son aimée. En effet, il n'était pas venu pour le décor... Enfin je poussais avec aisance, mais dans un long grincement, une des portes et se faisant ouvrit sur la chapelle. Cette dernière n'était constituée que d'une longue pièce selon le schéma classique de ce genre d'édifice, avec la zone réservée aux fidèles et celle pour l'office. Ainsi nous pouvions voir les débris de bois des bancs qui avaient été apporté là, et dont je dégageais d'un coup de pieds sonores les fragments sur notre chemin, ainsi que l'autel de pierre qui paraissait un peu mieux préserver que le reste de l’édifice, avec au dessus une croix, étrangement intact. Je commentais alors, amusé.

"Certains des gardes qui ont vu ça pensait que cette croix était sainte et que c'était pour cela qu'elle était en aussi bon état... Et bien sûr ils ont pas voulu y toucher à cause de ça, alors que la vérité est toute autre !"


*Si ça c'était saint je l'aurai senti ! Même rien qu'à voir cette chapelle, mais ça fiat longtemps que ce lieu n'a plus rien de telles... En odeur, elle a la peur, la douleur, la colère, encore présente, mais de sainteté ? Surement pas !*


Leur faisant signe de rester là, je m'approchant à pas rapide de l'autel et passais pas devers ce dernier. Ce afin de presser sur une des branches de la croix, celle à droite lorsqu'on lui faisait face, qui en vérité agit comme un levier. Alors put se faire entendre dan l'autel lui même le grincement des engrenages en marches, rapidement suivis par le raclement de l'autel sur le sol, pivotant alors sur la droite, laissant alors se deviner des escaliers s'enfonçant dans les entrailles d la terre. Un simple coup d’œil permettait de voir que bien qu'ils soient un peu recouverts de poussière, ils étaient bien plus récent que la chapelle, et leur laissant alors tout le loisir de constater la chose je m'inclinais avec un léger rire en les invitant à descendre.

"A vous l'honneur, j'ai pour ma part déjà visité les lieux après tout !"


Léger sourire de ma part, alors que je guettais leur réaction, mais aussi attendait leurs probables questions.
avatar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La chapelle abandonnée, mais plus pour longtemps !

Message  Shkeil le Mar 16 Sep 2014, 23:00

Engar avait parlé d'une ancienne chapelle pour constituer la base de l'Ordre. Mais il avait reconnu que c'était plus que cela, avec de profonds souterrains discrets. Nul doute que cet endroit n'avait pas été pensé à la base comme un simple édifice religieux. Plutôt comme une sorte de poste avancé. Et de là, Shkeil pensait que sa position à proximité du donjon n'était pas un hasard ni un acte inconsidéré. Même si avoir trouvé une base en dehors de l'influence du Triumvirat était une bonne chose, cela était loin d'être sans risques, surtout si l'Eglise décidait de reprendre ce terrain.

Toutefois, il ne dit rien pour commencer, se contentant de suivre et d'être aux aguets, écoutant les explications d'Engar et les inconvénients et avantages tactiques des souterrains. Certes, comme l'avait souligné sa compagne, beaucoup de choses pouvaient être faites à leur avantage. Mais il faudrait se montrer prudent, surtout au début.

Le lycan suivit Engar et Felina à l'intérieur de la chapelle, observant le mécanisme d'ouverture des souterrains. Futé, peu de gens iraient toucher une croix soit sacrée, soit maudite selon les opinions des visiteurs, et seuls ceux au courant iraient faire cette recherche. Il se présenta le premier devant l'entrée des escaliers, reniflant pour chercher une odeur particulière. Mais la seule qu'il sentait était le renfermé, et cela empestait.


"J'imagine qu'il devait y avoir un système pour aérer les souterrains. Sinon, impossible d'y vivre confortablement pendant longtemps. Il a du se boucher avec le temps, ou alors les derniers occupants s'en sont chargé avant de partir... ou de mourir."

En effet, parmi les relents se distinguait l'odeur de la mort. Des vies avaient été perdues ici bas, et il faudra éviter de rallonger la liste, peut-être déjà longue. Il mettait également de côté les traces résiduelles du passage d'Engar, puisqu'il savait que ce n'était pas d'époque.

"Je ne sais pas s'il faudra rénover l'entrée, mais il faudra en tous les cas rendre à nouveau ces souterrains correctement habitable, ainsi probablement que de les renforcer, et de s'assurer qu'ils n'ont pas été piégés. Je n'ai clairement pas envie de me retrouver enseveli sous un tas de terre et de pierre. Il faudra également vérifier s'il n'y a pas d'autres entrées qu'il faudra surveiller ou qui pourraient servir d'issue de secours. Si l'Eglise a mis un système de détection si les lieux venaient à être découverts, ils sont déjà au courant de notre présence ici, et la discrétion ne nous sera guère utile dans ce cas. De plus, je vois mal qui irait imaginer en premier la base d'un Ordre luttant contre l'Eglise sous une chapelle appartenant à cette dernière."

D'un pas hésitant, il finit quand même par descendre les escaliers, constatant que Felina voulait absolument voir plus en avant et qu'il bloquait l'escalier, trop étroit pour laisser passer deux personnes côte à côte. La lumière chuta rapidement, et devint trop sombre pour permettre une vision claire à quelques mètres devant lui quand il arriva au bas des escaliers, même avec sa vision nocturne. Certes, l'endroit était moins délabré en apparence que la chapelle en elle-même, mais les souterrains étaient tout de même resté à l'abandon un certain nombre d'années.

"Comment éclairait-ils cet endroits? La fumée des torches devait se voir et dévoiler les souterrains s'ils utilisaient ce système, non?"

Pour autant, malgré les problèmes visible et d'autres qui devaient encore être à découvrir, l'endroit lui plaisait. Certes, il restait le problème de s'y rendre discrètement et d'indiquer la position aux futurs membres de l'Ordre, mais ces problèmes pouvaient se résoudre. Pour autant, tout ne pouvait probablement pas être fait ici. Il fallait explorer les lieux pour savoir ce qu'il s'y cachait, mais Shkeil doutait fort que l'endroit renferme une forge ou tout autre type d'atelier requérant un feu ou un système d'aération.

"Bon, si on découvrait ce que nous renferme cet endroit? Il faudra juste rester sur nos gardes. Et prendre de la lumière."

________________________________________________________________________________________________________
Les enfants de Lune sont là...
Fiche
avatar
Shkeil

Masculin
Messages : 477
Expérience : 360
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
25/40  (25/40)
Race: Beastman
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La chapelle abandonnée, mais plus pour longtemps !

Message  Felina le Mer 17 Sep 2014, 15:59

" Bon sang ne soit pas si rabat-joie Engar ! Bien sûr qu’il y a toujours des risques. Mais le danger, il est partout, on ne peut pas y échapper. Être prudent va faire partie de notre vie à présent, peu importe les endroits où nous nous trouverons…  Et d’ailleurs, aucun lieu ne sera réellement parfait pour notre sécurité, même le donjon ne l’est pas. Mais il va quand même bien falloir faire avec. "

Ma joie se portait surtout sur le fait d’avoir enfin un lieu hors du donjon, de devenir indépendant, et de ne plus trainer dans les pattes du Triumvirat avec un projet qui allait contre leur principe. Mais Engar me plongeait directement dans le scénario où l’armée vendrait nous cueillir à la chapelle, faisant tout péter dans les tunnels et nous assiégeant de toute part ! Effectivement, dans ce cas-las, l’endroit présentait plusieurs failles qu’il nous faudrait surmonter pour s’en sortir, et ceci allait représenter un travail de défense en amont pour prévoir ce genre d’assaut… Mais pour le moment, nous n’en étions pas là, et l’objectif était tout de même de rester aussi longtemps possible caché de l’Église !

Quand enfin nous sortions de la forêt qui nous mena sur une grande plaine verdoyante, un grand sourire de satisfaction se dessinait sur mes lèvres.  Enfin… Tout devenait si concret à présent, alors que je regardais l’édifice devant nous. Et finalement, Engar nous apporta presque toutes les solutions envisageables à mettre en place pour contrer les failles qu’il avait précédemment évoquées. Je me tournais alors vers lui et lui adressais un regard plein de malice. Bien sûr qu’il avait déjà pensé à tout ça, le contraire aurait été improbable. Ok, l’endroit n’était pas parfait. Mais il l’était presque.

Nous nous approchions donc de l’entrée de la chapelle, observant son évident délabrement qui était, vu de l’extérieur, un atout considérable comme le soulignait Engar.

" Je pense que nous devrions la laisser ainsi, tout en surveillant régulièrement le passage afin que rien ne puisse nous gêner en cas de fuite. Quant aux rencontres diplomatiques, nous aménagerons pour celles-ci une pièce convenable à l’intérieur. De toute manière, nos invités seront forcément aux courant de notre activité, et donc de la nécessité d’être discret.  Et puis… Il vaudrait mieux que nos futures partenaires relèvent notre sérieux plutôt que notre sens de la décoration.  "


Une fois à l’intérieur, nous observions avec Shkeil le mécanisme ingénieux de la croix sur l’autel. C’était bien pensé, il fallait l’avouer. Même si j’aurais tout de même préféré, par précaution, que le système se trouve autre part que dans la croix qui trônait telle une invitation. Même s’il fallait penser à actionner le levier pour qu’il se passe quelque chose, la croix attirait tout de même l’œil…  Mais pour le moment, ce furent surtout les escaliers qui m’intéressèrent ! Et mon loup, soucieux de l’aération des souterrains, me bloquait l’accès ! Mais en attendant, il avait raison… Ce lieu empestait la mort.

" Je suis bien d’accord… Impossible de passer ne serait-ce qu’une seule nuit avec une telle odeur, c’est insupportable. Il va falloir s’en occuper rapidement, tout comme le nettoyage des cellules et l’aménagement des pièces principales. Ha, et pour la fouille minutieuse, je te fais confiance Shkeil…  Après tout, la sécurité, c’est ton domaine. "

Je lui souriais et m’approchais pour l’embrasser sur un côté du museau. Malgré tous les risques que je nous faisais prendre en nous plongeant corps et âme dans cette aventure,  il avait accepté de me suivre et s’impliquait sans limite. Il savait quelle importance tout ceci avait pour moi, et pour ça je lui étais tellement reconnaissante… Enfin, il évoqua le léger problème de lumière que nous avions.

" Apparemment,  ils devaient quand même se servir de torches, regarde au fond du couloir, il y en a une. Pour la lumière, la magie de Lexi pourra peut-être nous aider, ses ailes en sont une source inépuisable grâce à la poussière qu’elle sécrète. "


Je désignais alors du doigt la vieille torche au sol, que ma vision féline m’avait permis de repérer dans l’ombre.  Pour le moment, nous aurions probablement besoin d’elle pour avancer convenablement dans ces galeries plongées dans la pénombre. Les escaliers nous avaient menés sur un grand hall qui desservait plusieurs directions. La première en face de nous semblait être la fameuse grande pièce d’entrainement dont Engar m’avait parlé. Du moins, c’est ce à quoi elle me fit penser avec la grandeur que je percevais. Sur notre droite, un très long couloir plus étroit, qui semblait être l’accès aux cellules et autres petites pièces qui longeaient celui-ci. Puis enfin sur notre gauche, une pièce de moyenne envergure se trouvait à côté d’un nouvel escalier. Peut-être serait-elle un endroit pour stocker nos armes, facile d’accès et juste à côté de la salle d’entrainement ? Ce serait un détail à aborder plus tard, mais pour le moment, je me dirigeais vers cet escalier pour descendre de nouveau, impatiente d’aller explorer ce qui avait là-dessous !

________________________________________________________________________________________________________
Spoiler:
avatar
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
34/40  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La chapelle abandonnée, mais plus pour longtemps !

Message  Engar le Jeu 18 Sep 2014, 22:36

Acquiesçant au choix de Felina quant à ce qu'il adviendrait de la façade de l’Église, j'écoutais ensuite leur propos concernant l'aération, dont ils semblaient avoir réussi à percevoir le problème rien qu'avec l'ouverture de l'escalier, alors qu'il m'avait fallu pour ma part m’avancer un certain temps dans les souterrains avant de m'en rendre compte. Après il était vrai qu'ils bénéficiaient de sens que je n'avais pas et cela j'avais tendance à un peu l'oublier , et ça allait s'avérer des plus utiles au vu de ce qui nous attendait, afin de percer à jour les moindres défauts de ce lieu et pouvoir les combler au mieux ! Pour autant j'avais tout de même quelques réponses à apporter à leurs commentaires tandis qu'ils descendaient les marches.

"Pour ce qui est des morts j'avoue ne pas savoir. Néanmoins il ne s'agit que peu probablement des occupants, je n'ai pas vu le moindre cadavre ! Cependant il est possible que cette odeur trouve sa source au même endroit que le problème d'aération. Lors de mon premier passage j'ai pu constater des endroits où l'odeur que tu décris était plus forte, et étrangement le mur semblait plus récent. Je pense pour ma part que certaines salles ont été obstruées, et avec elles les systèmes d'aération, pour éviter que des choses soient découverts...Et peut être devrait on les laisser comme ça, mais de mon point de vue, non seulement on en apprendrait plus sur ce lieu, mais en plus ce serait un moyen d'étendre facilement, sans avoir à créer de toute pièces de nouvelles salles. Quant à savoir si nous apprécieront ce qui nous attends... On ne peut pas le deviner !"

Fermant la marche je commenças à descendre l'escalier, m'enfonçant de plus en plus dans l'obscurité, et ma vision thermique s'activant alors. Se faisant je poursuivais mes propos.

"Enfin Shkeil si je peux me permettre de te rassurer, je pense qu'il n'y ap as trop d’inquiétude à se faire. OH il est probable que certaines runes de protections existent encore, ou même que certaines pièces soient invivables pour certaines créatures, mais j'ai bien fait attention, même sans être mage ou doué de sens comme la votre que nul pièce de cet acabit nous attendait, pas plus que de sortilège de surveillance... Je sais être du genre fonceur, mais quand même pas assez tête brûlée pour amener les trois meneurs d'un ordre tel que je voulais en voir depuis des années, en un endroit sans m'assurer des risques qu'ils comportaient et savoir s'ils étaient raisonnables... Donc non, pas de risques de voir débouler des paladins ou de se faire abattre par un piège, bien qu'une vérification plus poussée serait en effet bienvenue."

Le temps que je me prononce et nous étions arrivé au pied des marches. Bien sûr à cet instant se posa la question de l'éclairage, car après tout tout les membres de l'ordre ne seront pas doué d'une telle vision, je me l'étais moi même posé lors de mon premier passage, mais les réponses qui vinrent étaient bien éloigné de ce à quoi j'avais pensé. Pour être honnête j'ignorais complètement qu'un tel usage pouvait être fait de la poussière de fée. Oh, je savais qu'elle était luminescente, mais de là à s'en servir pour s'éclairer ? C'était, sans jeu de mot, brillant !

"De ce que j'ai pu voir, plus loin c'étaient des bougies et des cierges qui étaient employés pour l'usage commun, les torches devaient être employé par les personnes solitaires, devant faire quelque chose quelque part là où les autres étaient réunis, d'où assez peu de fumée, qui au final finissait par se dissiper... Mais à bien y penser l'idée de Felina serait la plus exploitable. Je rechignais à user de cristaux magiques car ces derniers nécessiteraient une quantité importante de mana pour fonctionner et si l'adversaire parvenait à nous en couper nous serions en difficulté, alors que si nous avons une source interne, si je peux me permettre ce terme, nous aurions moins à craindre cela. Après je suggérerai volontiers qu'on mette en œuvre les moyens d'avoir non seulement cette source, mais aussi une autre, physique, tel les cierges ou les torches. Ne serait ce que pour parer à toute éventualité... Et puis peut être que cela épuise Lexi de fournir cette poussière, ou même qu'elle ne pourrait y suffire à elle seule, non ? Il faudrait s'en assurer."

Sur ces mots, je me penchais sur la torche que Felina avait remarqué, et usant de pierre que j'avais pris sur moi, je l'allumais et la prit en main. Ma vision ordinaire réapparaissant alors je pus ainsi mieux les guider à travers ces couloirs que j’avais déjà évoqué. Ainsi nous passâmes dans la grande salle d'entraînement et d'un bref geste de la main je désignais les cellules et ce qui avait semble être l'armurerie.

"Si je peux me permettre, comme c'est la première pièce à laquelle mène l'entrée il serait bien qu'en plus de salle d’entraînement elle puisse servir de corps de garde, et que les cellules soient attribués à ceux qui en auront la charge... Quant à l'armurerie, où je n'ai à vrai dire trouvé que quelques lames rouillées, je pense qu'il serait mieux de modifier son emplacement, ou d'en créer d'autre. Histoire d'éviter que ceux des autres étages se retrouvent désarmés si l'ennemi arrivait là avant eux."


Cela semblait idiot dit ainsi, mais il m'était déjà arrivé qu'avec une poignée d'homme on prennent l'ascendant sur un groupe bien plus nombreux car on avait pis possession de leur réserve d'armes et qu'ils n'avaient que leurs poings pour faire face aux lames et aux flèches... Et l'avantage numérique avaient beau joué, le poids des armes n'était assurément pas à négliger, même pour des monstres possédant des armes naturelles. Sur cet entrerait Felina partait en direction de l'escalier, qui s'enfonçait encore davantage sous terre, passant justement devant un de ces murs plus neufs et à l'odeur plus forte que j'avais évoqué. La laissant ouvrir la marche même si j'avais la torche je lui détaillais ce qui nous attendait.

"Plus bas il y a encore un couloir, avec quelques petites salles, qui visiblement servait d’entrepôt ou d'office pour les scribes. Au terme de ce dit couloir un grand hall, sans doute le hall commun, et au bout de ce dernier un nouvel escalier qui ne mènent qu'à une salle principale, ronde, et une poignée de chambres, plus vastes que les autres, dont une particulièrement conséquente, donnant directement sur la dite salle ronde. Je subodore qu'il s'agissait là des quartiers des officiers et de leur salle de réunion. Après, reste à déterminer si tu veux qu'ils en conservent l'usage."

La lueur de la torche éclairait les murs de pierre avec ardeur et se faisant laisser deviner, de ci de là, des traces de sang et de griffes sur les murs. Ces derniers je les avais déjà remarqué, et la probable source m'arrachait une faible grimace, d'autant plus alors que je pensais à ce qui nous attendait probablement derrière les murs qui avaient été ajoutés.

"Cependant, avant de faire des choix il faut qu'on sache si on a des individus capable et les moyens d'accomplir ce que nous voulons faire... A votre avis est ce le cas pour ce que nous avons déjà évoqué ou allons nous devoir attendre un peu avant de pouvoir rendre ce lieu viable."


Se faisant ma torche éclaira une lézarde dans le mur... Peu importait ce que l'on décidait, il fallait que ce soit par des individus un tant oit peu qualifié, sans quoi nous aggraverions plus la situation de notre base que nous ne l'améliorerions...


Dernière édition par Engar le Jeu 02 Oct 2014, 15:12, édité 1 fois
avatar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La chapelle abandonnée, mais plus pour longtemps !

Message  Shkeil le Mer 01 Oct 2014, 00:13

Le lycan écoutait sa compagne et leur guide, confirmant ce qui se disait depuis le début. Avant de pouvoir faire quelque chose ici, il faudrait l'aménager et le rendre viable. Felina et lui partageait le même problème avec l'odeur: elle était bien trop forte. Si ils pouvaient la laisser de côté pour quelques heures, cela n'était pas envisageable de faire plus. Engar l'informa de ce côté: il n'avait vu aucun cadavre lors de sa précédente visite, pourtant l'odeur était là. Mais plus forte plus loin selon lui. Bah, ils verraient bien ce qu'il en est. Si les résultats de la première visite étaient concluants d'après l'humain, le garou ne se sentirait pas à l'aise tant qu'il n'y aurait pas une surveillance à l'extérieur dès que quelqu'un serait à l'intérieur.

Felina désigna une torche plus loin, et Engar la prit pour l'allumer, forçant Shkeil à cligner plusieurs fois des yeux pour permettre à ses pupilles de se ré-adapter à la luminosité. L'idée de Felina était brillante, c'est vrai. Restait à savoir si elle était applicable, si Lexi pourrait fournir en poudre lumineuse tous les souterrains, ou tout du moins ceux qu'ils décidaient d'habiter. Il faudrait une seconde source de lumière quand même, au cas où, et en cela, il était en accord avec Engar. Il l'était également sur la gestion des armes en cas d'attaque.

Laissant cela de côté pour le moment, ils continuèrent leur visite. Shkeil fermait la marche, et il s'arrêta devant un des murs plus récents dont Engar avait fait mention. Effectivement, l'odeur de mort y était plus forte. Il compara le mur devant lui avec celui d'à côté, mais n'était pas adepte des constructions, il ne pouvait rien trouver de certain. Pourtant, il était presque certain que leur fonction était réellement différente. Le second semblait devoir porter une partie du poids, et en passant sa main dessus, il pouvait sentir quelques déformations liés à l'effort qu'ils avaient du supporter. L'autre était en apparence plus propre, aussi solide, mais d'une solidité différente: la jointure avec le plafond montrait bien que c'était un ajout, pas une réparation, c'était évident même à ses yeux. C'était plus que certainement des murs d'obstruction, pas autre chose.

Il rejoignit aussi silencieusement que possible les deux autres qui ne s'étaient aperçus de rien, sur le moment en tout cas, avant son retour précipité. Entre ces murs, Shkeil ne se sentait pas encore chez lui. Il ne pouvait s'empêcher d'être sur ses gardes et de se déplacer dans le plus grand silence possible. Tant qu'ils ne se seraient pas réellement approprié l'endroit, cela resterait le cas. Quand ils les rattrapa dans l'escalier, il ne manqua pas de remarquer les traces de combat. Des traces de sang, d'épées, de griffes... Il renifla plus profondément ces dernières, espérant sentir une odeur de celui ou celle qui les avaient laissé. Mais l'odeur de sang et de mort obstruait tout le reste. Il passa ses doigts dessus. C'était des restes de combat, une tentative désespérée de s'échapper d'ici. De fuir ce qui les attendais dans ces prisons.


"... capable et les moyens d'accomplir ce que nous voulons faire... A votre avis est ce le cas pour ce que nous avons déjà évoqué ou allons nous devoir attendre un peu avant de pouvoir rendre ce lieu viable."

Le lycan reprit ses esprits, essayant de situer ce qui se disait. Quand la torche éclaira la lézarde dans le mur, il comprit où Engar voulait en venir.

"De ce que j'en sais... A moins que tu n'ai des talents de constructeurs en plus du reste, personne au sein de l'Ordre ne pourrait à l'heure actuelle réparer solidement ça. Kronos et Titan pourraient certes faire des poutres de métal pour renforcer, mais ça ne sera pas réparer. Et je ne fais pas confiance dans des murs qui se fissurent comme ça."

Cela ne l'avait pas empêcher de dormir dans des grottes qui présentaient les mêmes fissures, même des plus grosses il y a des années de cela. Mais il n'y avait pas plusieurs mètres de terre au-dessus de leur tête, ni la responsabilité d'autres personnes. Et probablement pas plusieurs galeries en dessous d'eux qui pourraient tout aussi bien être dans un état bien plus délabrés et faire s'effondrer le reste.

"C'est un bon endroit, mais je crois qu'il y a encore beaucoup de travaux à faire pour pouvoir en faire un lieu stratégique rapidement. Prévoir oui, mais pas pour l'instant. Et je ne serais pas rassuré tant qu'on aura pas fait ce qu'il fallait pour la structure de l'ensemble."

Il tâchait de camoufler le trouble qu'il avait ressenti face aux traces de griffes, même s'il savait qu'il échouait certainement avec Felina. Il les avaient rapidement comparés aux siennes, et certaines étaient trop similaires à ce qu'il pouvait faire. Il était quasiment certain que des garous avaient été conduits ici. Conduits, torturés et tués. Cela aurait pu être n'importe qui. Ils avaient essayé de changer le destin qui leur était réservé ici, mais sans succès. Lui avait eu la chance de réussir, mais il ne parvenait pas à s'empêcher de faire le parallèle avec e qu'il avait vécu.

________________________________________________________________________________________________________
Les enfants de Lune sont là...
Fiche
avatar
Shkeil

Masculin
Messages : 477
Expérience : 360
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
25/40  (25/40)
Race: Beastman
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La chapelle abandonnée, mais plus pour longtemps !

Message  Felina le Mer 01 Oct 2014, 15:57

Alors que nous descendions le deuxième escalier, nous enfonçant encore plus profondément sous terre, Engar nous avoua la présence de murs qui semblaient nettement plus récents, laissant alors imaginer qu’ils furent construits pour cacher quelque chose. Cette hypothèse était vraiment lugubre, mais hélas très probable… Même mon enthousiasme qui pourtant était vif, ne parvenait pas à me faire oublier l’odeur morbide des souterrains. Et plus nous avancions, plus j’avais l’impression d’être entourée de cadavres. Une chose devenait de plus en plus évidente à mes yeux… Nous risquions d’avoir de tristes surprises en abattant ces murs… Car comme Engar l’avait souligné, il nous serait utile de le faire.

Laissant doucement glisser mes doigts sur les murs de pierre tandis que je marchais, je sentais les traces de griffes et de sang séché. Je les observais, concentrée. Peut-être arriverais-je à sentir d’anciennes émotions, ou autre chose, n’importe quoi. Dans le même temps, je répondais d’une voix distraite à Engar, sans interrompre ma tentative pour ressentir quelque chose.

" Elle peut en sécréter de façon régulière, elle pourra en faire un stock et l’alimenter au fur et à mesure. Sa poussière nous sera aussi utile pour d’autres choses, tout dépend de la manière dont elle l’enchante… - Mise à part une sensation désagréable, je ne sentais rien d’autre venant des murs. Je me repris alors, reprenant une voix normale - Je parle de Lexi.  Sinon oui, les cierges me paraissent une bonne idée. En ce qui concerne l’usage des pièces, nous y verrons plus clair lorsque l’endroit sera propre. Pour certaines d’entre elles oui, elles garderont leur fonction d’origine. "

Un trouble mêlé de bouleversement et d’émotion m’alerta. Je me tournais vers Shkeil qui continuait d’avancer derrière moi. Celui-ci ne laissait rien paraitre sur son visage, mais je n’avais pas besoin d’expression pour deviner ce qu’il ressentait. Sans dire un mot, je prenais doucement sa main et la  serrais légèrement.

* Plus jamais. C’est pour ça que nous allons nous battre. *


Je le relâchais ensuite et avançais le long du couloir. Les pièces étaient assez grandes, et pourraient servir de bureaux, voir même de chambres au besoin. Nous ne manquerions pas de place, ça c’était certain. Arrivant alors dans le grand hall, je levais la tête pour regarder les murs. Les fissurent n’avaient rien de rassurant, ni les quelques trous parsemés qui indiquaient la chute de pierres à certains endroits. Heureusement, ma  popularité au donjon me permettait d’envisager le recrutement de professionnels bien utiles…

"  J’attendais la prochaine réunion officielle pour vous en parler, mais j’imagine que cette visite en est une, de toute manière. Je connais un ami gobelin, il est spécialisé dans l’architecture souterraine. Il a surtout travaillé dans les grottes, mais l’exploitation de celles-ci est devenue presque impossible dans les environs avec l’arrivée des humains. Cela fait plusieurs années qu’il n’a plus travaillé, et je n’ai jamais pu  voir ses travaux. Mais on le dit talentueux, et cet endroit devrait suffisamment l’inspirer… C’est un créatif ! C’est vraiment quelqu’un de gentil… De foncièrement bon. Et même s’il ne désirait pas rejoindre l’Ordre, je pourrais totalement lui faire confiance pour rénover cet endroit sans dire un mot à quiconque. Mais il a entendu parler de l’Ordre… Il est venu de lui-même me trouver, et désire passer l’épreuve. J’aimerai que vous le rencontriez…  Il s’appelle Grimmor, mais tout le monde l'appelle Grim. "

Une nouvelle recrue qui viendrait surement s’ajouter à nos rangs. Ce n’était pas un combattant, pas du tout même… Mais s’il faisait ses preuves, il pourrait même être responsable de cet endroit. Il connaissait la maçonnerie, l’architecture, la menuiserie… Autant de métiers dans le bâtiment qu’il avait appris durant ses longues années d’existence. Il n’était plus tout jeune, mais ce n’était pas vraiment un problème pour les gobelins qui vivaient plusieurs centaines d’années. J’adressais un sourire à Shkeil et Engar suite à cette " surprise "  qui tombait au bon moment. Ho, j’avais d’autre recrues potentielles à leur présenter, mais chaque chose en son temps, et pour le moment, la visite de la chapelle était notre priorité.

________________________________________________________________________________________________________
Spoiler:
avatar
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
34/40  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La chapelle abandonnée, mais plus pour longtemps !

Message  Engar le Jeu 02 Oct 2014, 16:10

Alors que je menais le couple à travers les souterrains, j'écoutai attentivement les propos de Felina quant à Lexi. Produire de la poussière de façon régulière ? Encore fallait il se mettre d'accord sur ce que signifiait de "façon régulière" mais c'était un bon début. Si c'était bien ce que je m'imaginais, la fée n'aurait donc aucun mal a ressourcer les cristaux qui constitueraient notre éclairage, puis à mon grand plaisir elle accepta l'usage complémentaire de cierges. Certes cela constituerait une dépense, mais qui à mes yeux ne serait nullement vaine si nous venions à subir des difficultés ! Quant à l'usage des lieux, il était de toute façon évident qu'avant d’en faire quelques usage que ce soit il fallait les réhabiliter un tant soit peu. Honnêtement je doutais que cela s'effondre de si tôt, l’Église avait quand même l'habitude de bâtir du solide et je n’avais vu aucune trace d'un travail de sape, mais pour autant il valait mieux ne pas avoir de base qu'en occuper une qui n'était pas fiable.... Mais l’idéal restait d'en avoir une valable,et c'était justement pour que cela advienne que je les avais mené ici. Ainsi près des pièces qui pouvaient servir de bureau, Shkeil apporta son avis sur la question, auquel je répondis avec un faible rire.

"Non en effet, à part à la rigueur des palissades il ne faut rien me demander en matière de construction ! Mais honnêtement, je ne suis pas tout à fait d'accord Shkeil. Les murs sont un peu fissurés, mais pas plus que celles de cryptes où j'ai pu aller, et ces dits lieux ont tenu des centaines d'années et en tiendront encore. ce sont juste des usures superficielles, aisées à corrigées, mais qui doivent l'être. Enfin, quoi qu'il en soit il nous faut quelqu'un pour ces travaux."

Et justement Felina sembla apporter une solution, un ancien architecte gobelin... Je devais avouer être quelque peu sceptique. Même si je ne partageais pas les préjugés des miens à l'égard des monstres, il fallait reconnaître tout de même que certaines races avaient un comportement global, et parmi eux les gobelins étaient bien souvent des escrocs et des pillards, des individus qui cherchaient leur profit avant tout... Mais j'étouffais bien vite ses pensées au vu de l'affirmation catégorique de ma sœur quant à sa bonté et son talent. Très bien, si elle le disait je la croyais, et puis après tout s'il voulait faire partie de l'ordre c'était le moment idéal. Ceci dit, faire confiance ne signifiait pas pour autant être naïf et je comptais bien prendre quelques précautions, que je formulais, juste après avoir manqué de m'étouffer à l'entente de son petit nom, qui n'était pas sans me rappeler un certain sculpteur avec lequel j’avais des comptes à régler, même s'il ne s'agissait pas de lui, l'intéressé n'étant pas un gobelin...

"Très bien... Je pense honnêtement dans ce cas qu'il faut le mettre à l’œuvre au plus vite, mais pas sans quelques préparatifs. Tout d'abord je propose que la rénovation initiale de ce lieu soit justement son épreuve d'intégration et à sa réussite deux conditions. Qu'il n'empire pas les lieux, tout d'abord, et ensuite qu'il fasse preuve de probité. Pour accompli sa tâche il aura en effet accès à des ressources et à des moyens, et une telle position peut susciter l'envie. Qu'il prenne quoi que ce soit pour son profiter personnel et ce sera l'échec. Par ailleurs comme ce sera une épreuve il faudra qu'un d'entre nous soit présent à chaque fois qu'auront lieu les travaux pour "juger", mais aussi garder les lieux pour éviter un incident malheureux. Je pense également qu'il pourrait être judicieux de le faire aider, dans la mesure de leur disponibilité par les deux frères cyclopes. Aussi doué qu'il soit, ça reste un gobelin, et je pense qu'un peu de force sera le bienvenu."

Voilà ce qu'il en était pour les modalités de sa tâche exact, ceci dit une fois la question de la main d’œuvre résolue il restait encore celle des matières premières. Cependant, j'avais une piste pour cette dernière, mais elle n'allait probablement pas plaire à Felina.

"Et à propos des ressources à sa disposition... Il est évident que nous n'en avons aucune à notre disposition, si ce ne sont celles que peut nous fournir Mistral... Il me semble qu'il soit dans ses cordes de nous fournir de quoi restaurer ce lieu, mais pour accomplir plus, il nous sera aussi important de trouver des matières premières que des individus fidèles à notre cause."

Certes, exploiter des carrières, avoir un commerce en place nous sera moins vital que pour un état qui aurait à gérer bien plus de problèmes que nous, mais pour autant de telles choses constitueraient un grand avantage pour nous si nous pouvions en mettre en place sans courir trop de risque, même si en attendant cela nous pourrions aussi nous procurer le nécessaire de façon ponctuelle à travers certaines missions.

En vérité tout dépendra des choix qui allaient être faits tôt ou tard, et doc certains avaient déjà été effectués.
avatar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La chapelle abandonnée, mais plus pour longtemps !

Message  Shkeil le Mar 07 Oct 2014, 18:21

* Plus jamais. C’est pour ça que nous allons nous battre. *

Bien évidemment, Felina avait senti son trouble. Mais elle n'en avait rien laissé paraître devant Engar, et Shkeil lui en était reconnaissant. Il réserva sa réponse à elle seule.

* Nous ne pouvons pas oublier, mais je crains aussi que ces traces ne perturbent trop les futurs membres.*

Quand à Engar, il rigola doucement en entendant les craintes du garou. Certes, Shkeil avait certainement moins d'expérience en visite de bâtiments anciens, mais il savait quand même qu'il y avait une énorme différence entre une vieille crypte et ces souterrains : ces derniers seraient habités par des êtres vivants, avec beaucoup plus de passage. Ca doit être plus solide. Heureusement, l'intervention de Felina et de la connaissance d'un architecte gobelin qui pourrait faire correctement les réparations les mit tous d'accord. Les réparations seraient faites, et ça rassurera tout le monde. Le seul ennui, c'était l'intervention d'un certain Mistral. Shkeil en avait entendu parler: quand Croc Noir avait perdu de l'influence, sans doute suite à la récupération du fragment d'artéfact maudit, ce Mistral avait en partie récupéré une partie du champ laissé vacant. De ce qu'il parvenait à entendre comme rumeurs, ses méthodes étaient différente, mais l'un comme l'autre, ils n'avaient pas la confiance du garou.

"Avoir un approvisionnement fiable en matériaux tout en restant discret risque d'être très difficile pour l'instant. J'imagine que toutes les sources de pierre doivent avoir une certaine surveillance, et même si on est dans une forêt, il faudrait être prudent sur le bois pour pas se dévoiler. J'imagine que nous pourrions acheter une partie du matériel, soit au donjon soit dans les villages voisins, mais il nous faudrait suffisamment d'argent, et pour les achats à l'extérieur, on ne peut pas se permettre d'envoyer quelqu'un qui ne pourrait pas se faire passer pour un humain, ou qui pourrait être reconnu comme étant passé de notre côté."

Ce n'est qu'après avoir dit cela qu'il fit un rapide recensement des personnes pouvant participer à ce genre de mission parmi les membres de l'Ordre, et force était de constater qu'il n'y avait pas grand monde.

"Tout du moins, tant que nous n'aurons pas fait d'un des villages proches des amis, à défaut d'alliés."

________________________________________________________________________________________________________
Les enfants de Lune sont là...
Fiche
avatar
Shkeil

Masculin
Messages : 477
Expérience : 360
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
25/40  (25/40)
Race: Beastman
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La chapelle abandonnée, mais plus pour longtemps !

Message  Felina le Mar 14 Oct 2014, 16:57

J’étais ravie de constater la satisfaction d’Engar et Shkeil à l’évocation de Grimmor. En effet, sa générosité suscitait souvent la surprise étant donné ses origines, mais c’était justement ce qui avait fait sa réputation. De nature discrète, le gobelin avait un très bon réseau de professionnels artisans. Il mettait toujours la qualité avant la quantité, chose qui rassurait ses clients et collaborateurs. Et même s’il ne travaillait presque plus depuis l’arrivée de l’Église, ce n’était pas une telle réputation qui pouvait disparaitre en si peu de temps.

Vînt alors le problème des ressources. Car sans celles-ci, toute la main d’œuvre que nous aurions ne servirait strictement à rien ! Engar et Shkeil en avaient parfaitement conscience, et je me doutais bien où comptait en venir mon frère, alors qu’il me parla de Mistral. Le laissant terminer, je lui répondais dans un sourire.


" Ne fais pas cette tête. Mistral fait partie de l’Ordre à présent, et la fourniture de ressources fait aussi partie de son rôle. Non seulement je l’accepte, mais surtout j’y compte bien ! Nous ne l’avons pas recruté pour ses sarcasmes ou sa mauvaise humeur, mais bien pour ses contacts et son talent. "

Je lui faisais un petit clin d’œil avant de regarder Shkeil. Je savais que mon loup ne portait pas le mimic dans son cœur. Après tout, qui le pourrait ? Mistral avait pour réputation de tenir sa part du marché, mais ce n’était pas suffisant pour lui vouer une totale confiance. Ses motivations n’étaient pas les mêmes que les nôtres, et c’était bien quelque chose que je garderais toujours dans un coin de mon esprit. Car nous n’étions jamais à l’abris d’une surprise… Bonne, comme mauvaise.

" Il est clair qu’il nous faudra rapidement trouver des fonds, et pas uniquement pour la chapelle. Mistral ne pourra pas tout nous fournir sans limite, on va devoir se débrouiller pour pas mal de choses. Grimmor a quelques contacts intéressants dans le métier, il m’a assuré qu’il pouvait avoir certaines fournitures à de très bons prix. Il a lui même une petite réserve de matériel, et des outils de travail bien sûr. Il est prêt à nous en faire don, puisque l’Ordre devrait bientôt devenir une partie de sa vie. En revanche,  il aura  évidemment besoin de force, celle des cyclopes, mais aussi de Venim et de nous trois. Plus nous seront nombreux, plus nous terminerons vite. "

Sans compter mon impatience de passer à l’aménagement de cet endroit, pour commencer les entrainements, ainsi que les réunions de préparation aux missions. Nous avions du pain sur planche, mais rien de bien effrayant à côté de notre motivation et notre volonté.

" Bien… Alors dès demain je ferais venir Grimmor pour qu’il puisse évaluer les besoins de ce bâtiment. Je l’imagine déjà fou de joie de pouvoir de nouveau travailler, et sous terre en plus ! Nous allons faire un heureux. Il n’y a plus qu’à espérer qu’il soit à la hauteur de sa réputation. "

Je pensais soudain à quelque chose. C’était assez futile, mais je me demandais si Engar ou Shkeil avaient une idée. Je regardais alors autour de moi, cherchant l’inspiration.


" Vous avez déjà songé à un nom pour cet endroit ? Nous ne pourrons pas l’appeler éternellement la chapelle… Ni la base, ou le quartier général… Ce n’est pas très discret. Il nous faudrait un nom de code pour cet endroit, qui sera uniquement communiqué aux membres de l’Ordre. Des idées ? "

________________________________________________________________________________________________________
Spoiler:
avatar
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
34/40  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La chapelle abandonnée, mais plus pour longtemps !

Message  Engar le Mar 14 Oct 2014, 23:40

Rassuré par les propos que tint Felina à l'égard de Mistral, et donc concernant le point de vue qu'elle avait sur ce dernier, l'ayant visiblement pardonné pour son comportement des plus insolents lors de leur première rencontre. Enfin bien sûr, ce ne serait pas demain qu'on les verrait être les meilleurs amis du monde, mais elle semblait des plus partante pour user au mieux des atouts, comme en guise de remboursement pour ce qu'il lui avait fait subir. Ce qui à mes yeux était parfait !

Mais le mimic ne suffirait pas à nos besoins, et ainsi nous arrivâmes finalement à la question de nos ressources et de nos finances. Comment allions nous acquérir celles qui nous seraient vitales à nos début, alors que nous n'avions nul commerçant ? Nul carrière à notre disposition ? Comme le soulignait Shkeil même exploité les bois étaient risqués... Mais justement là était la solution. Il ne fallait pas considérer comment obtenir les choses qui nous étaient nécessaire sans risques, mais par tout les moyens, car par défaut l'ordre était une opération risquée ! Cependant, il était vrai que pouvoir nous préparer au mieux avant que nous mêmes où ceux qui nous suivaient ne courent de réels risques étaient préférable, pour assurer au mieux la sécurité de chacun, tout en espérant que cela ne ralentisse pas trop notre développement.

Mais heureusement Felina semblait avoir encore quelques solutions pour pallier à cela. En plus d'offrir la main d’œuvre qui nous était nécessaire, cette dernière paraissait être à même de se procurer les matériaux qui lui serait nécessaire pour œuvrer à notre service. En somme tout ce que l'on demandait. Ce serait par contre par la suite que les choses se compliqueraient. Le plus difficile serait en vérité lorsque nous airons fini les préparatifs et qu'il faudra effectuer nos premiers actions avant que ne soit établi des liens avec l'extérieur, qui pourraient nous procurer ce dont nous avions besoin, comme l'évoquait Shkeil...Et à cela je ne voyais qu'une poignée de solutions, que je formulais alors, d'une voix grave, les bras croisés.

"Il nous faudra être discret oui, mais en même temps certaines de nos actions vont réclamer que l'on agisse directement... Je pensais pour arranger nos soucis d'argent que nous pourrions assaillir certains convoi d'impôt cléricaux. Après tout nombreux sont les bandits à profiter de la réputation de ces bois pour y opérer sans jamais craindre d'être pourchassé ar la faute et d'ores et déjà rejeté sur les non-humains. Cela nous ferait déjà une source d'apport financier non négligeable, en plus de nous attirer les sympathies des villages qui supportent mal les taxes du clergé si nous leur rendons une partie de l'argent. Quant aux ressources elles même, nous pourrions exploiter avec modération certaines parties du bois les moins dangereuses pour nous ,mais dans ce cas il faudra en négocier l'autorisation de la meute de Sélèna qui en use déjà, sous peine de nous attirer leur ire ! Quant aux minéraux... En l'absence de carrières, de mines et de liens extérieurs, notre seul revenu possible m’apparaît être ce que nous pourrions ramener de missions ne assaillant des convois ou en volant le fruit de mines appartenant au clergé. En somme dès que nous voudrons des ressources il faudra nous exposer à des risques, du moins dans un premier temps."

Des risques cependant minimes, car la plupart de ces convois étaient juste assez escorté pour repousser les assauts d'un groupe de bandit désorganisés et nous valions tout de même mieux que cela ,sans quoi la chute de l'ordre ne serait pas vraiment une grande perte... Ceci dit il était aussi possible que mes idées ne plaisent pas à mes deux interlocuteurs, qui les verraient peut être comme trop agressives et risquant par trop de trahir notre discrétion, auquel cas je m'inclinerai face à leur décision, tout ne espérant qu'ils auraient des idées pour compenser cela... Et alors Felina, après avoir confirmé la venue du gobelin en ces lieux souleva une question... Cette dernière me paraissait un peu superficielle et j'avais du ma l à comprendre réellement quelles étaient ses motivations. Après tout il y avait de toute façon des milliers de chapelle et ça n'allait pas en désignant la notre par ce terme que nous allions nous trahir... Mais bon, elle tait la chef et si cela pouvait lui faire plaisir, très bien alors, d'autant plus que j'avais déjà une idée, qui m'était venue presque spontanément, m'adossant alors spontanément à al roche branlante de ces lieux...

"En ce lieu, nous allons faire naître nos idéaux, ainsi que le s faire grandir. C'est ici que l'ordre de l'aube se crée et s’élèvera. Pourquoi... Ne pas le désigner comme le berceau de l'aurore ? Ce qu'il est après tout si on établit un lien entre le nom de notre ordre, non ?"

Ce n'était pas très subtil, mais sobre,simple et compréhensible pour les seuls initiés, ce qui me paraissaient encore être la meilleure solution, même si ce nom était bien trop glorieux pour la ruine qu'était présentement ce lieu... Mais si en même temps un individu connaissait le nom de notre ordre, puis ces mots ils ne tarderaient pas à établir le lien entre les deux, ce qui pouvait être assez, problématiques, mais en même temps il fallait bien faire un choix et je ne faisais que suivre les ordres de ma cheffe !

Même si j'espérais que ma sœur n'aurait jamais à en subir de néfastes conséquences...
avatar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La chapelle abandonnée, mais plus pour longtemps !

Message  Shkeil le Mer 29 Oct 2014, 16:26

Oui, l'argent serait un problème. Shkeil commençait à entrevoir les énormes difficultés que nécessitait la gestion d'un tel ordre. Et même si l'Eglise, qui serait leur principal ennemi, possédait l'avantage d'une énorme influence et devait certainement prendre une partie de ce qu'il lui était nécessaire par la force, il devait rencontrer les mêmes contraintes. Et les maitriser depuis sans doute plusieurs siècles. La tâche s'annonce encore plus difficile encore qu'il le pensait, et c'était rien de le dire...

"Nous pourrions aussi diminuer les risques en attaquant directement les brigands et en récupérant leur butin. Ils seront plus difficile à trouver, c'est vrai, mais ils seront sans doute moins sur leurs gardes. Plus habitués à attaquer qu'à se défendre, il sera plus facile de les surprendre."

Et bien qu'il lui coutait de l'admettre, l'expérience de Sélèna en la matière, puisqu'Engar évoquait la louve, serait probablement un atout majeur. Même si durant sa vie solitaire, Shkeil avait déjà attaqué des campements humains, il lui importait surtout de survivre et gagner du temps pour éviter les risques mais là, il faudrait éviter les témoins. Une organisation était bien plus difficile à bouger qu'un individu solitaire.

Toutefois, le souhait de Felina concernant un éventuel nom caractéristique pour cet endroit le fit tiquer. Certes, il serait plus reconnaissable pour eux, mais aussi et surtout pour les autres.


"Je pense qu'on devrait laisser l'endroit anonyme pour le moment. Après tout, tant qu'on sait qu'en parlant de la chapelle, nous savons qu'il s'agit de cet endroit et pas nos ennemis, ça sera un avantage certain. C'est vrai qu'ils finiront par faire le rapprochement si nous concentrons nos activités, mais sans informations, cela pourrait tout aussi bien être une cible, et surtout ils ne savent pas de quelle chapelle il s'agit. Oui, ce sera une chapelle, mais si nous employons un nom comme "le berceau", tout le monde, y compris ceux qui ne devront pas être au courant, saura que c'est un endroit essentiel pour nous et s'efforcera de le retrouver."

Oui, il s'opposait à une décision de Felina. Mais elle lui avait fait confiance pour assurer leur sécurité à tous, et si pour cela il devait la contredire, c'est ce qu'il ferait. Et il n'hésitera pas à le refaire. La prévention était toujours plus utile que de devoir panser les blessures et enterrer les morts.

________________________________________________________________________________________________________
Les enfants de Lune sont là...
Fiche
avatar
Shkeil

Masculin
Messages : 477
Expérience : 360
Métier : Garde

Feuille de personnage
Niveau:
25/40  (25/40)
Race: Beastman
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La chapelle abandonnée, mais plus pour longtemps !

Message  Felina le Jeu 30 Oct 2014, 16:46

J’écoutais attentivement les dires d’Engar et Shkeil avant de prendre la moindre décision. Leurs deux avis étaient des plus précieux, et j’en avais besoin pour y voir plus clair. Ces derniers temps mon énergie était entièrement consacrée à l’Ordre… Entre les entrainements que je suivais avec Engar, ceux que je faisais suivre à Lexi, le suivi auprès des nouveaux membres, et les autres recrutements… je craignais de manquer un peu de recul pour certaines choses. Mais ceux qui étaient devenus plus que de simples bras droits étaient présents, impliqués, et déterminés à trouver les meilleures solutions. Sans dire un mot, je les laissais patiemment terminer, longeant la salle dans laquelle nous nous trouvions en marchant doucement devant eux. 

Quand ils eurent terminé, je pris quelques secondes de réflexion avant de prendre la parole.

" Les brigands seront nos premières cibles. Ce sont les plus faciles à trouver, et ils ne nous poseront pas trop de problème au vue de l’équipe que nous avons…  Quant à Sélèna, vous vous doutez bien que j’en ai déjà parlé avec elle… Et la louve ne sera pas un problème, au contraire. Mais je vous expliquerai les détails plus tard, on a plus urgent à voir - (Et surtout le RP avec elle n’est pas terminé xD) - Notre discrétion ne sera pas éternelle,  à force d’agir, nous serons de plus en plus connus et attendus, ce qui aura tout autant d’inconvénients que d’avantages… Mais il faudra s’y faire, on n’aura pas le choix. En attendant, l’argent et les ressources ne tomberont pas du ciel, il va falloir aller les chercher, et la part de risques est une évidence dont nous avions déjà conscience depuis le début. Il nous faudra seulement faire le nécessaire en matière de stratégie et d’organisation pour la minimiser le plus possible. "

Je m’arrêtais et me tournais vers eux avec un sourire.

" Très bien, l’endroit restera donc anonyme. Nous l’appellerons le Berceau disons… Juste entre nous. "

Leur faisant un clin d’œil, je sous-entendais qu’il s’agirait d’un simple nom officieux, qui avait d’avantage une valeur symbolique qu’autre chose. Car Engar disait vrai… Il s’agissait du berceau de notre projet, un endroit qui allait voir grandir notre Ordre au fil du temps, et qui peut-être existerai toujours dans une dizaine d’années

Nous continuions alors notre visite afin de voir chaque pièce et chaque couloir. L’endroit était grand, nous pourrions nous permettre de mettre en place pas mal de choses. Mais seulement après les travaux, qui n’allaient pas tarder à commencer. Poursuivant nos discussions quant à nos futures attaques sur les convois des bandits, nous passions finalement presque toute la journée au Berceau, et rentrions une fois le soleil couché.


******************************************************

Le lendemain, Grimmor fut prévenu et accompagné jusqu’à la chapelle pour en faire à son tour la visite. Enjoué, le gobelin fut cependant des plus professionnels et établit rapidement une liste des travaux les plus importants à réaliser. Finalement, le travail n’allait pas être trop conséquent. Il s’agissait principalement de consolider certaines parties à des endroits stratégiques, et d’en détruire d’autres, notamment les cloisons destinées à cacher quelque chose… Grimmor ne semblait pas inquiet. Tout ça n’avait rien de compliqué pour l’architecte qu’il était, et il nous proposa même de faire quelques petits travaux supplémentaires qui étaient d’avantage d’ordre esthétique, comme combler les fissures, lisser certaines parties de pierres, et retravailler quelques ouvertures pour fixer des portes.

Il se mit rapidement au travail, et prit les commandes du chantier en gérant parfaitement son équipe. Équipe composée bien sur des forces de l’Ordre, comme nous l’avions prévu… D’ici quelques semaines, le Berceau serait enfin prêt à accueillir son Ordre…

________________________________________________________________________________________________________
Spoiler:
avatar
Felina
Miss-tique du Donjon
Miss-tique du Donjon

Féminin
Messages : 652
Expérience : 285
Métier : Gardienne

Feuille de personnage
Niveau:
34/40  (34/40)
Race: Homme-bête
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La chapelle abandonnée, mais plus pour longtemps !

Message  Engar le Mer 12 Nov 2014, 15:29

Je n'étais pas d'accord avec les propos de Shkeil. Certes les brigands seraient des proies plus faciles à frapper, mais en même temps ils nous étaient utiles en certaines choses. Tout d'abord, leur présence former une sorte de premier rempart, qui allait dissuader des individus mal préparés, mais chanceux, de nous trouver par hasard. Ensuite il aurait été aisé de faire en sorte qu'ils soient considérés responsables de nos premières actions, nous permettant de rester plus longtemps dans l'ombre, et enfin...C'était des brigands mince, il ne fallait pas compter sur eux pour trouver de quoi entretenir une véritable organisation et en plus en les éliminant, nous faciliterions les actions des gardes du clergé qui pourraient se concentrer sur d'autres problèmes, comme nous !

En somme leur élimination serait plus aisée certes, mais ne nous apporteraient que bien peu de choses... Et mon désaccord se poursuivit sur la question du nom de ce lieu. Certes, ses propos semblaient se tenir... Mais de toute façon si quelqu'un nous entendait parler de la chapelle à notre insu ce serait presque fatalement tout en écoutant nos projets à ce sujet et ce serait donné un indice sur la nature du lieu, or des chapelles désertes il n'y en avait pas non plus des dizaines. Bien sûr le nom du berceau trahirait l'importance du lieu, mais il ne le ferait pas plus que ce qu'on pourrait dire sur ce dernier et puis le berceau...Ça pourrait être n'importe quoi, ce n'était pas un indice suffisant pour lancer des recherches, ou alors des recherches telles que nous en aurions vent et que nous pourrions nous y préparer et même les saboter ! Shkeil était intelligent, mais à mes yeux il manquait sérieusement d'expérience pratique !

Néanmoins je me tus, si nous nous lancions dans un débat il serait interminable, or c'était précisément le genre de chose qui finissait par étranger et affaiblir ce genre d'organisation, la lourdeur et la lenteur des décisions. Il était donc temps de trancher et il appartenait à Felina de le faire... Même si je ne pus retenir un léger grondement de mécontentement de mon côté alors qu'elle suivait en tout point les indications de son amant. Je la savais assez mature pour ne pas se laisser aveuglé par ses sentiments, mais tout de même... Enfin, je ne l'avais pas choisi comme cheffe pour contester ces choix et de fait il n’y eut pas d'autres protestation de ma part que ce grondement, d'autant plus que dans sa réponse certaines nouvelles étaient plutôt agréables. Ainsi ce fut avec une satisfaction non dissimulée que je l'entendis évoquer sa rencontre avec Sélèna, ce qui était déjà en soit une bonne chose, que ce soit pour profiter d'une alliance ou nous préparer à une menace supplémentaire... A cela s’ajoutait sa lucidité quant à notre discrétion, qui ne serait qu'éphémère, et les préparatifs qu'il nous faudrait faire pour minimiser les prix.

La seule chose qui me préoccupait était qu'avec la légèreté dont elle en parlait ,cela semblait presqu'être comme un jeu pour elle... Mais cela n devait être qu'une impression et ainsi je lui répondais avec un hochement de tête.

"Ces décisions sont donc prises...Et maintenant que cela est fait laissez moi finir de vous faire visiter notre nouvelle demeure."

Souriant alors je les guidais vers les salles que nous n'avions pas encore visité. Il n'y avait là rien de bien spécifique ou particulier, mais il était mieux qu'ils aient au moins un aperçu global des lieux, avant que ne soit prit la moindre décision les concernant. Une fois cela fait nous commençâmes à nous préparer pour la suite, avant d'enfin rentrer au donjon, une rude journée nous attenant le lendemain.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Et nous y revînmes le lendemain, accompagné de ce gobelin évoquait par Felina, que je gardais à l’œil... Mais il s'avéra à la hauteur de ce que ma sœur nous en avait dit. Bien loin des standards braillards et inefficace de sa race il se mit ua travail sans plus tarder et produisit des résultats des plus appréciables. Certes ce n'était pour l’instant rien de bien impressionnant, juste de la rénovation, mais il avait été à même de savoir où déployer nos ressources et à localiser la majorité des cloisons.

Ces dernières étaient d'ailleurs une priorité, et ainsi ce fut la première chose à laquelle i ls'attaqua...Et j'étais alors présent, alors que les frères cyclopes maniaient leurs lourds masses pur abattre le mur. Ce dernier, effrité et instable ne tarda pas à s'effondrer...Et ce faisant l'odeur qui suintaient déjà se libéra. Une puanteur infecte ,et familière, celle d’un cadavre laissé à pourrir. Sous le coup, les deux forgerons reculèrent de surprise, mais je m'avançais pour ma part, marchand parmi les débris de pierres pour voir ce qu'ils dissimulaient...Et grimacer. Le lieu n'était rien d'autre en soit qu'une sorte de cellule, comme il y en avait tant d'autres, mais ses murs étaient bien davantage recouverts de sang et de traces de griffures comme si un monstre avait voulu s'échapper...Et au centre était un corps, sans doute celui d'une créature, bien qu'il était difficile de deviner la race dont elle venait et la façon dont elle était morte, tant les os étaient friables et les chairs pourries, quand elle n'était tout simplement pas absente, comme c'était le cas au sommet du crâne et sur un des bras. Était elle vivante quand elle a été emmuré ? Même cela je ne pouvais le déterminer, mais une chose était certaine, les autres faux murs allaient nous dévoiler d'autres de ces scènes macabres, d'autres fragments du sombre secret de ce lieu. Je m'en retournais alors, vivement, afin d'aller à la rencontre de Felina, mais non sans donner de dernière directives aux gobelins et à ceux l'aidant.

"Déplacez le corps, mais ne l'enterrez pas tout de suite ,attendre un peu plus ne lui fera pas de mal... Faite de même avec les autres que vous trouverez."

Et alors que je marchais, d'une démarche sèche, je concluais mes propos d'une voix sombre, avant de disparaître dans les couloirs, à la recherche de ma sœur.

"La tâche n'est guère plaisante... Mais dites vous bien que c'est pour éviter que de telles choses se reproduisent que nous nous battons."

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La décision prise par Felina fut d'enterrer les corps dignement en une cérémonie discrète, mais qui prit du temps avec le nombre de cadavre retrouvé, loin d'être négligeable... Mais alors que sous mes yeux se déroulaient la cérémonie, accompagné d'un discours énergique, je ne pouvais m'empêcher de me demander si ces corps qu'on mettait enterre ne cachait pas un secret encore plus terrible, et ce que je craignais encore davantage c'était que ce secret finisse par ressurgir, pour nous nuire...

Mais cela, seul l'avenir nous le dirait.
avatar
Engar
A-Mis-ter des fées du Donjon
A-Mis-ter des fées du Donjon

Masculin
Messages : 1975
Expérience : 10307
Métier : Boire/ Se battre

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Race: Humain
Capacités:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La chapelle abandonnée, mais plus pour longtemps !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum