My Life as a Dungeon Keeper
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Figurines Funko Pop : 2 achetées = la 3ème offerte
Voir le deal

Y a-t-il un médecin dans la salle?[Yeager]

Aller en bas

Y a-t-il un médecin dans la salle?[Yeager] Empty Y a-t-il un médecin dans la salle?[Yeager]

Message  Invité Ven 31 Aoû 2012, 12:58

Il devait être environ 4:00 du matin, soit l'heure la plus calme de tout le donjon. Il s'agissait de l'heure où les êtres vivants à la lumière du jour dormais paisiblement, et où les êtres de la nuit rentrait chez eux, pour se préparer au lever du soleil. Pourtant, une personne courrait dans ces rues, portant quelque chose sur son dos. Elle cherchait désespérément une maison, une personne précise. Cela lui prit de longue minute, avant qu'elle ne finisse par trouver ce qu'elle cherchait.

S'arrêtant a l'entrer de la maison, elle commença à tambouriner. Cela dura longtemps. Très longtemps. Le bruit était fort. Elle avait de la force, cette femme. Et elle continuait, sans s'arrêter... Jusqu’à ce que finalement, le médecin n'ouvre la porte. Rebecca regarda Yeager, qui devait faire on ne sait quoi. Enfin, à cette heure, il devait certainement dormir! La goule portait sur son dos la vampire, un peu amocher, mais surtout, qui avait une flèche loger dans le dos... Mais qu'est-ce qui avait bien pu se passer?


------------------------------------------------------------------------------------------
S'était le début de la nuit. Theorem était parti à son travail de gardien, et Mina s'était retrouvée seule. Elle n'avait pas à travailler aujourd'hui, et donc, elle avait un peu de temps de a passer avec Rebecca. Certes, pour la majorité des gens, Rebecca pouvait sembler stupide, désintéressante, et froide, mais pour Mina, elle était ne grande amie.

Elle était d'ailleurs la seule personne qui sut pour son petit... "plan". Bientôt, se serait l’anniversaire de Theorem, et elle voulait lui offrir un cadeau. Elle voulait lui fabriquer un porte bonheur, mais il lui manquait quelque chose et, malheureusement, l'objet en question n'était pas disponible au donjon. Donc, elle allait devoir quitter la sécurité du donjon et se rendre au village... Elle savait où trouver ce qu'elle voulait là bas.

Elle s'était donc habiller sobrement, d'une longue robe noir, avec une cape couvrant bien son corps. Une fois habiller, elle quitta le donjon, avec Rebecca. Se rendre au village fut long, mais heureusement, elles y arrivèrent sans embûche. Là bas, Mina entra en contact avec nue vieille femme, une guérisseuse humaine. Ce n'était pas la première fois qu'elle venait, mais la femme lui avait promis d'avoir l'objet qu'elle convoitait à sa prochaine visite. Et elle tenu sa promesse. Mina acheta donc le cadeau, puis, elle reparti en direction du donjon. Malheureusement, une jeune fille de son âge - ou plutôt, de son âge apparent - accompagnée d'une grande femme étrange et qui donnait les ordres, ne passa pas inaperçu... Ils tendirent donc une embuscade.

Les deux créatures de la nuit se firent attaquer. Heureusement, les humains étaient peu nombreux, et très stupides. Elles les tuèrent en un rien de temps. Mais malheureusement, Mina fut blesser. Une flèche se figea dans son dos. Elle eu une chance incroyable, par contre : même si la flèche se logea dans son dos, elle ne toucha aucun organe vitale. Par contre, si jamais Rebecca tentait de lui enlever la flèche.... Il pourrait y avoir des dégâts.

La goule porta donc sa créatrice sur son dos jusqu'au donjon. Là-bas, elles se renseignèrent pour trouver un médecin qui serait capable de lui retirer la flèche. C'est ainsi qu'elles entendirent parler de Yeager.


------------------------------------------------------------------------------------------
Rebecca regardait Yeager, droit dans les yeux.

- " Monsieur Yeager, vous devez soignées Dame Mina. Elle a été blesser par une flèche ennemi. "

La vampire, sur son dos, bougonna un peu.

- " Ne dit pas cela comme si j'étais mourrante, Rebecca. J'ai simplement une flèche figer dans le corps... "

Elle soupira, avant de regarder Yeager.

- " Pouvez-vous m'aider? "

Elle n'avait aucune envie de recommencer à chercher quelqu'un pour la soignée... La flèche lui faisait un mal de chien. Mais bon, elle en avait vue bien d'autre, et elle savait encaisser la douleur. Cela n'empêchait qu'elle avait hate d'être soignée...


Dernière édition par Mina Alucard Tepes le Ven 21 Sep 2012, 15:26, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Y a-t-il un médecin dans la salle?[Yeager] Empty Re: Y a-t-il un médecin dans la salle?[Yeager]

Message  Invité Ven 31 Aoû 2012, 17:33

J'en pouvais plus. Ces péripéties avec Engar et compagnie étaient enfin terminées, je n'en pouvais plus... La journée, comment elle s'était passée? Bien. Mais étrangement... Je n'avais la motivation pour rien. Je marchais en me traînant presque dans les couloirs, comme un mort-vivants dénué d'âmes. J'avais juste envie de me reposer... Alors à peine que les coups de midi aient sonnés: Je rentrais chez moi. Je marche en traînant la patte et entre dans ma chambre, laissant Némésis et Jubei rejoindre la leur. Je voulais vraiment me reposer mais à peine arrivé que je vois mon bureau et toute ces expériences... Ces fioles aux substances remuant comme si elles étaient en vie... Certaines étaient en ébullition, d'autres anormalement calmes. Dans le doute et dans le manque d'envie de mourir dû à une fausse manipulation ou une erreur de négligence pouvant provoquer une explosion ou autre connerie fatale du genre, je les mets toutes en pause. J'arrête les chauffeurs, sépare certains mélanges, en stabilisent d'autres. Inconsciemment, je faisais un boulot monstrueux en quelques minutes. C'était sympathique mais mon état m'empêchais de rester concentré là dessus plus longtemps et surtout me dégoûtait de l'envie de travailler. J'avançai, certes, mais pas avec ma joie légendaire. Je finis enfin mon calvaire et je décide de me mettre à l'aise: Je bazarde ma veste et ma chemise sur une chaise, je retire mes chaussures et je les mets sous ce même meuble. Finalement je retire mon pantalon que je lance pour qu'il rejoigne le reste des tissus. Tout ces vêtements me semblaient si lourds... Mais j'avais pas envie de rester quasiment à poil alors je met mon bas de pyjama de tissu avec un haut de pyjama du même style. Vous savez? Ce tissu de pyjama ample là, on est biiiiien dedans! Mais ce dernier était un peu trop grand sur certains points... Quand je l'avais pris, c'était pour un camarade du clan qui avait les épaules plus large que moi et à la fin je l'ai récupéré. Alors bref! Je me suis mit là dedans et je me suis VAU-TRÉ dans mon lit. Je met la couette par dessus moi et là je suis bien... Je me sens épuisé et si bien pourtant sous ces couettes...

Il était à peine 15H pourtant. Mais toute cette fatigue, ces sentiments qui poussés à l'extrême me rendaient taré. Je devais maintenant me reposer... Les heures passent pendant que je suis profondément enfoui dans mon sommeil. Je me ressasse alors des souvenirs qui défilent plus ou moins vite... Les premiers moments où je sentis un vrai ralentissement, ce fut la première fois que j'ai vu Jubei. Ce petit con était venu me chercher des noises pendant que je bossais... Et ce pour me forcer à sortir. Quel petit con... Un autre moment fut aussi celui de Némésis. Lorsque je contamina ce berserker à l'article de la mort et que ce dernier devint à ce jour mon garde du corps. Mais la majorité de ces arrêts étaient sur les moments innombrables et agréables que j'ai passé avec elle. Avec Shemhazai... Elle était si pure, si attentionnée... Je l'aimais tellement et maintenant elle était morte... Comme le clan. Ces moments me revenaient aussi. Ces moments douloureux et horriblement dur à supporter, cette tristesse et ce désespoir incommensurable. Le dernier moment qui me revint fut celui de ma fuite. Une fois arrivé en ces terres, avec Némésis, Jubei et ma tante... Ce moment avait été probablement le pire pour moi... Je vous cache pas ça: C'est le jour où j'ai vraiment vu que je ne pouvais pas protéger quelqu'un. Que j'étais trop faible, que je n'avais pas pu la sauver... Son regard qui plaça tout ces espoirs en moi, ses derniers mots... Et comme un con, j'avais pas écouté. Je m'étais lancé contre les tueurs au péril de ma vie et vu l'état dans lequel mes compagnons m'ont ramené, j'aurais pu mourir... J'avais été nul, du début à la fin. C'était le dernier évènement qui m'avait animé maintenant d'une volonté unique. Une volonté comme on en voit peu. Une volonté d'un homme qui veut reconstruire son héritage.

Mon sommeil reprit calmement après tout ces souvenirs jusqu'à ce qu'un toquement retentit. On frappait à ma porte... Et brutalement. Des frappes affirmées et pressantes. Au rythme et à la force, j'en déduisit que c'était une urgence. Je sortit donc de mon lit et étonnamment... J'étais pas réveillé. Je marche d'un pas lourd et assez lents, dans ma tenue débraillé. Je m'apprête à ouvrir la porte quand je sens alors une délicieuse odeur. Une odeur subtile et délicate d'un cadavre vivant. Cette odeur qui semblait ne faire réagir que moi... C'était si agréable que j'en ferme les yeux avant de les rouvrir et enfin me décider à ouvrir cette porte! J'ouvre et voit ma visite surprise... Le haut de mon pyjama dévoile mon épaule droite et une partie de mon bras alors que l'autre tenait la porte. Mon œil droit était mi-clos et l'autre était pourtant presque totalement ouvert. En tout cas on voyait bien que je sortais du lit. Il y avait bien que mon bas qui bougeait pas! Enfin bon. Je vois deux femmes plus splendide l'une que l'autre! La première était une goule. De beaux cheveux blancs, un air protecteur et déterminé, très soigneuse de celle qu'elle portait sur son dos sûrement. C'était elle qui avait dégagé à coup sûr cette délicate odeur~ Mais à ça se mêlait autre chose. En parlant odeur, je sentais celle du sang... Et pourtant la goule saignait pas! La jeune fille dans son dos peut être? En la regardant un peu mieux, je peux voir qu'une flèche dépasse de son dos... Oooh merde. Du boulot!

En les écoutant, je réfléchis un peu. Ce sang avec une petite pointe corsée... Ce petit détail qui vous interdit de croire que c'est une humaine. Et puis une humaine dans le donjon, impossible... Sans oublier le fait qu'elle avait beau avoir mal -je lisais ça sur son visage- elle avait pas l'air de pleurer et de s'apitoyer. Elle avait dû encaisser pire. Martyrisée ou peut être un évènement brutal, des maltraitances humaines... Trop de possibilités. J'arrête de penser à ça! Je me contente de hocher la tête en les laissant entrer, demandant à la goule de poser la jeune fille sur la table d'opération. J'étais pas mécontent de ma chambre! Un mini-laboratoire à côté de ma chambre... Sur la table de pierre, on pouvait voir des marques de sang sèches. Mon dernier cas d'étude avait été particulièrement... Dégoulinant. De connaissances et de découvertes comme de liquide écarlate. Enfin bon! Je reste aussi débraillé et m'approche d'elle, remerciant la goule

"Bieeeen... Mina c'est ça? Alors, pour t'opérer, je vais devoir couper le tissu de ta robe. Ensuite je retirerait la flèche. Elle est légèrement inclinée... Il y a des risques de sectionner un os ou abîmer un organe interne alors tu risque d'avoir un peu mal mais je te l'assure: Tout ira bien."

Pas de tenue, pas l'air réveillé. Je m'attendais bien à ce que la goule me fasse pas confiance. Elle était super poule avec cette fille... Une goule qui suit une fillette? Une démone ou une vampire... Les vampires pouvaient faire se relever les morts non? Enfin peut être, je sais pas trop pour tout dire et la vérité c'est que je m'en fous de la raison. Ce qui m'intéresse c'est le "comment est-elle debout cette goule?". Nécromancie? Pacte? Je ne savais pas, trop de possibilité à nouveau... Je me contente donc de taper du plat du scalpel la main de la goule pour qu'elle lâche mon poignet, soupirant

"Rebecca? Bien, je te conseille de me laisser faire. Laisser cette flèche ici pourrait VRAIMENT être dangereux et le fait que tu me dérange fait grandir la menace. Ce genre d'opération je peux le faire les yeux fermés alors crois moi: Tout ira bien. Je l'ai juré."

Néanmoins, la flèche est mal placée. Lorsque je la saisis et la bouge d'un misérable millimètre, le son me laisse deviner que la chair est plus que transpercée. Je m'inquiète un peu plus et me réveille un peu mieux. Je pose alors doucement mon scalpel sur la table à outils. J'en aurai pas besoin... Je fais doucement glisser mon index et mon majeur sur la plaie, soupirant un peu. Finalement j'allais devoir y aller vite! Je prends une inspiration longue et pousse un soupir calme... Je me mets au boulot pour de vrai! Je prend le scalpel pour couper le vêtement de la jeune fille, dévoilant un dos délicatement fin. Je suis trop concentré pour sourire et en réfléchissant quelques instants, je trouve: C'est une vampire... En même temps à cette heure là, j'étais à 85% sûr que c'était ça comme race! Je me souviens alors de ma tante... Et mon cœur se met à brûler d'une ardeur de motivation! Je fronce les sourcils et je suis partis!! Je dois retirer une flèche sans toucher les organes ni abîmer un os. Je n'ai pas le matériel adéquat ici et le déplacement d'un millimètre venait de rendre un autre déplacement dangereux... Je soupire et embrasse alors doucement le dos de la jeune fille, soufflant

"Tout va bien se passer... Je veille sur toi "

Et c'est partit! La plaie est assez importante pour que mon majeur et mon index viennent s'y loger. J'attrape les pointes latérales du projectile et me pique. Mon sang se met à s'évader... L'organisme de la belle allait probablement l'éliminer, pas de soucis, j'avais juste besoin de saisir l'objet. Les pointes dans mes doigts, je n'abîme donc pas la belle et sort le projectile que je pose de côté dans une bassine. Je secoue mes doigts et prends alors un coton que j'imbibe d'alcool. Je l'applique sur la plaie pour la désinfecter et prend une aiguille avec du fil pour commencer à la recoudre. Couture serrée, travail terminé! Je noue, je coupe d'un coup de dent et je soupire calmement, mon souffle chaud s'écrasant maladroitement dans le dos de la jeune fille. Je souris alors, tranquillement

"Finis! T'es hors de danger trésor~ La dernière question c'est: Je te recouds la robe?"

Petite blague à part qui était pourtant une proposition sérieuse. Je rigole doucement après ça, penchant la tête de côté. C'était surtout pour réchauffer l'ambiance et faire disparaître gêne et tout autre truc dérangeant! Je me demande un peu... Si tout est bon. Si je n'avais rien raté. Si j'avais merdé quelque part, j'avais peur qu'une particule d'acier coupe le coeur de l'inconnue, partie ultime et sensible du corps d'une vampire... Passons. J'évite de penser à cette éventualité minime et dit alors

"Mina et Rebecca hein? Alors dites moi... Vous avez fais comment pour arriver ici, mmh?"

Je parlais bien sûr de comment la blessure s'était faite et ce qu'elles cherchaient avant de venir ici. Pourquoi sortir du donjon? Comment elles me connaissaient? J'avais hâte d'avoir des réponse: Toute information est bénéfique~!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Y a-t-il un médecin dans la salle?[Yeager] Empty Re: Y a-t-il un médecin dans la salle?[Yeager]

Message  Invité Ven 31 Aoû 2012, 22:19

L'opération ne fut heureusement pas très longues. Quelques minutes, tout au plus. Rebecca fut très méfiantes au début, surtout quand elle le vit sortir une lame, mais, elle ne lu fit aucun mal, même si elle tenta pendant un moment de l'arrêter. Heureusement pour lui, par contre, elle le libéra, et le laissa faire la petite opération.

Mina étouffa un petit gémissement de douleur alors qu'il enfonçait ces doigts dans sa chair. S'était douloureux, mais, elle était loin d'être une pleurnicharde. Son tortionnaire lui avait fait subir tant de chose... Une flèche dans le dos n'était pas ce qu'elle avait connu de pire.

Par contre, la façon d'agir du médecin la mit un peu mal a l'aise... Il embrassait sa peau et il lui parlait d'une façon si familière, presque sensuelle. Elle n'allait pas trahir Theo, bien sur! Elle aimait tant son amoureux... Mais n’empêche, cela mit la vampire légèrement mal à l'aise.

Une fois les points de sutures fait, elle se redressa, puis s'assit. Passant sa main dans son dos, elle toucha la blessure, encore a vif. Pourtant, cela ne faisait pas trop mal. Il avait bien fait cela, elle devait le reconnaître. Pourtant, elle n'eu pas le temps de le remercier, car il lui posa déjà une question.


- " Mina et Rebecca hein? Alors dites moi... Vous avez fais comment pour arriver ici, mmh? "

- " En fait, je m'appeles Elemina Alucard Vladimir Tepes. Par contre, tout le monde m'appel Mina. "

Ah oui, beaucoup de monde connaissait Mina. Elle était arrivée il y avait quelques mois, et elle avait lancer l'AEM, l'Agence pour l'Emploi des Monstres. Elle aidait les monstres à ce trouver le travail idéal, et en échange, elle ramassait quelque chose comme 5% de la paie.

- " Merci beaucoup de m'avoir soignée... Étant une vampire, je peux me régénérer, mais pour les blessures graves, uniquement pendant mon sommeil! Et en plus, je n'avais pas envie d'avir pour l'éternité une flèche planter dans le dos... Disons que cela manque de charme. "

Dit-elle avec un petit sourire, détaillant un peu plus le médecin face a elle.

- " En fait, nous sommes sortis du donjons car je cherchais un objet, et c'est au retour que des humains nous ont attaquées. Ensuite, quand nous sommes revenus, j'ai chercher quelqu'un qui pourrait m'opérer. On m'a parler de toi. Alors, Rebecca m'a amener jusqu'ici. Elle n'en a pas l'air, mais elle était très inquiète à mon sujet. "

La goule était dans son coin, immobile, les regardant, toujours avec son regard inexpressif. Mina était la seule à vraiment comprendre Rebecca. Elle savait qu'elle ressentait des choses, mais différemment d'eux. Enfin, s'était un peu compliquée.

La jeune vampire passa une main sur son front. Si elle n'était pas déjà pâle comme la neige - après tout, elle n'avait jamais vue le soleil - il aurait pu voir qu'elle était un peu pâle. En fait, elle était en manque de sang... Le combat, puis la blessure, l'avait épuiser. Elle soupira.


- " Je dois me nourrir... Et je ne peux pas boire le sang de Rebecca : Elle ne c'est pas nourrit depuis plusieurs jours. "

Bien sur, les vrais vampires ne pourraient jamais boire du sang de goules, ou d'autres morts vivants. N'importe quel personne connaissant un peu les vampires le savait. Et donc, devant l'air surpris de Yeager, elle sourit un peu.

- " Oui, je sais, ce n'est pas normal, mais je peux boire n'importe quel sang. Je l'assimile très bien. Même si Rebecca est une goule, je peux me nourrir de son sang. Bien sur, il n'est pas très nourrissant, mais elle est là dans les cas grave. Enfin... "

Elle regarda le doigts blesser du démon.

- " Une petite donation vous ferait-elle peur? Je ne fais pas mal, il ne faut pas vous inquiétez. Et puis, contre un peu de sang, je peux tout à fait payer... "

Normalement, il était interdit dans le donjon de procurer des soins médicaux et de les faire payer. Ainsi, toute personne usant de médecine recevait de l'argent. Ils étaient payer par le donjon pour soignée. Après tout, les dons de soins ne pouvait pas tout soignée... Les maladies graves, ou les blessures sérieuses, par exemple! Il fallait des médecins. Enfin! Donc, je voulais en venir au fait que Mina ne paierait pas Yeager pour ses soins. Par contre, elle était prête a le payer contre son sang. Elle devait se nourrir, et elle n'avait pas le temps de chercher un donneur... Normalement, elle se nourrissait sur Theorem, mais malheureusement, le guerrier Inu était partie chercher Engar, qui avait commit un crime. Et donc, elle était seule... Et elle n'avait rien à se mettre sous la dent(Oui, je sais, mauvaise blague).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Y a-t-il un médecin dans la salle?[Yeager] Empty Re: Y a-t-il un médecin dans la salle?[Yeager]

Message  Invité Dim 02 Sep 2012, 22:07

Bien bien bien. Elle me parlait du fait qu'elle pouvait se régénérer durant son sommeil... J'avais vu juste: C'était une vampire. Souriant intérieurement, j'étais satisfais de mon esprit de déduction mais une chose me mettait mal à l'aise. Enfin, non pas mal à l'aise mais... Mais une crampe à l'estomac. Un immonde sentiment de déjà vu... Et à peine une seconde suffit: Ma tante. C'était ça qui me revenait. Une vampire, une flèche dans le dos... Elle avait eut de la chance elle. Beaucoup plus que Tata... Intérieurement, j'étais partagé entre deux sentiments. Le premier était une profonde jalousie et culpabilité. Pourquoi ma tante, elle, avait pas eut cette chance? Pourquoi elle était pas en vie? Parce qu'elle avait dû protéger son crétin de neveu, moi... Ce sentiment dégoûtant qui me répugnait de ma propre personne fut néanmoins bien vite balayé par une chaleureuse joie. Elle était en vie. Elle avait eut de la chance et sauver la vie d'un être restait une satisfaction unique. Et c'était d'ailleurs une sorte de substitution à mon échec passé. Mais quoi qu'il en soit, je me sentais bien en la voyant plus joyeuse. Néanmoins, je me retiens de plisser les yeux en voyant qu'elle ne semble pas en forme. Et ce n'est pas du tout dû à la blessure que je venais de guérir. Je m'inquiète, je ne comprends pas à quoi c'est dû et en réfléchissant j'ai une réponse.

Elle avait besoin de sang. En toute bonne vampire, elle avait besoin de se nourrir. Lorsqu'elle me parla en revanche du fait qu'elle puisse prendre le sang de sa goule, j'avoue avoir eus un air étonné. Aussi loin que ça me revenait, Tante Sylvie n'avait jamais prit du sang des goules que j'ai créer, ça m'étonnait donc qu'elle puisse le faire... Je me rappelais aussi avoir lu quelque part que les vampires ne pouvaient se nourrir que du sang d'être non ressuscités et lorsqu'elle posa ses yeux sur moi, je me suis dis, désolé de l'expression!, que j'étais bien dans la merde! Et elle aussi si elle insistait. Parce que bon, en tout bon démon de luxure, j'avais vraiment un sang qui agissait comme une saloperie de drogue! Je finis donc par soupirer, lui tendant finalement mon doigt

"Avant que tu ne boive ma puce, je voudrais te dire que mon sang est addictif. Je suis un démon au sang qui rend addictif, mais je ferai de mon mieux pour m'occuper de vous... Bouffées de chaleur, tournis puis cette envie de rester avec moi... Je prendrai soin de vous le temps que ça passe. Je vous le jure."

Et je la regarde dans les yeux. Ce regard chaleureux et protecteur qui me permet de lui faire comprendre que je suis sincère. Je savais pas comment elle allait l'interpréter, mais l'absence de sourire et le calme qui se lisait sur ce visage donnait un air protecteur et presque... Familial? Je sais pas pourquoi j'pense à ça moi!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Y a-t-il un médecin dans la salle?[Yeager] Empty Re: Y a-t-il un médecin dans la salle?[Yeager]

Message  Invité Mar 04 Sep 2012, 12:42

La vampire sourit gentiment. Elle n'était pas trop inquiète. Et puis, elle devait se nourrir. Un sang qui pourrait la rendre accro ne l'effrayait pas vraiment. Elle avait but le sang de centaines, voir de millier d'êtres. Au pire, elle ferait une petite indigestion, ou une réaction à se sang. Passant doucement une mains dans ces cheveux, elle replaça une longue mèche blonde.

- " De toute façon, le soleil va bientôt se lever. Je vais donc devoir rester ici pour la journée. Je suis désoler pour cet inconvénient, cela n'était pas prévu. Enfin, ne vous en faites pas, je ne suis pas très dérangeante. "

La jeune vampire sourit gentiment, avant de tendre la main.

- " Mais avant d'entrer un peu plus dans les détails, j'aimerais me nourrir un peu. Heureusement, cette pièce n'a pas de fenêtre, sinon, cela serait dangereux pour moi. "

[HS - Simple supposition, car certains produits chimiques de laboratoires ne supportent pas bien la lumière du soleil, il me semble. - HS]

Prenant gentiment la main du scientifique, elle regarda le poignet. Elle pouvait voir les veines palpiter doucement au rythme des battements de son coeurs. Ses sens vampirique lui permettait de voir cela. Souriant doucement, elle approcha la chair tendre de son bras de son visage. Passant le bout de sa langue sur ses lèvres, elle ouvrit doucement la bouche, laissant sortir ses crocs.

- " Et bien... Itadakimasu! "

Et enfin, la vampire mordit le poignet du démon. L'appétits la tenaillait, elle devait se nourrir. Bien sur, l'expérience était loin d'être désagréable pour Yeager. Bien sur, au tout début, la morsure faisait un peu mal, mais après quelques instants, cela fut fort agréable... La douce langue de la vampire caressait sa peau, alors qu'elle avait retirer ses crocs pour aspirer le sang s’écoulant de ces veines.

Après quelques minutes, elle le relâcha. Elle ne devait pas boire trop de sang, où il pourrait être mal. Et puis, elle était toute petite : Elle n'avait pas besoin de boire énormément de sang.

Souriant doucement, la vampire le relâcha, s'appuyant sur ses mains, le regardant. Elle ressentait un grand bien être et une certaine euphorie.


- " Hmmm, oui, je vois de quoi tu parlais... Je connais plein de vampire qui adorerait boire ton sang. C'est très très agréable... "

Elle gloussa légèrement, les yeux mi clos, se sentant fort bien. Elle était certainement un peu stone, mais elle restait néanmoins tout a fait présent. Penchant légèrement la tête sur le coter, elle regarda Yeager avec un gentil sourire.

- " Alors, comme ça, tu es un démon? C'est intéressant... Parle moi donc un peu de toi, Yeager... "

Après tout, ils allaient passer une journée ensemble. Autant faire connaissance!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Y a-t-il un médecin dans la salle?[Yeager] Empty Re: Y a-t-il un médecin dans la salle?[Yeager]

Message  Invité Jeu 06 Sep 2012, 07:18

Ah oui. Maintenant que j'y pensais, c'est vrai qu'elle avait débarquée en milieu de début de journée... Les vampires et le soleil, c'était tout une guerre! Quoi qu'il en soit elle affirma qu'elle avait besoin de se nourrir et semblait plutôt réjouit du fait que j'ai pas de fenêtre. En même temps... J'avais une porte que j'ouvrais assez régulièrement lors d'explosion inattendues ou de fumées involontaires. C'étaient des risques du métier et surtout, j'usais quelques fois de produit comme du sang de vampire ou autre créatures de la nuit qui a la désagréable habitude de cailler ou encore de tourner en présence de la lumière produite par ce cher astre solaire! Pour cette fille comme pour moi: Le jour était pas un bon ami~ En revanche dans ma chambre il y en avait des fenêtre. De quoi aéré et contempler la nuit. J'adorais ça... Mais bon. Je lui dis que je prendrai soin de les fermer une fois qu'elle aura bu mon sang et la voici qui s'approche. Elle s'attaque à mon poignet, dévoilé par la manche remontée de mon pyjama mal mit. Vu comme mon habit était mal enfilé et mal boutonné, je m'attendais à ce qu'elle s'attaque à mon cou, largement dévoilé par le haut tombant. Mais non... Elle me souhaita bon appétit dans un terme japonais et me mordis pour commencer son repas.

En souriant un peu, la douleur de la morsure avait été dérisoire. Et puis ensuite, la sensation qui suivait était bien plus agréable~ Je pouvais sentir cette petite langue caresser ma chair blessée pour récupérer le sang qui s'en évadait... C'était peu conventionnel. Je me demande si c'était pas un moyen de se délecter d'un repas chez les vampires vu que quand Tante Sylvie prenait du sang, elle mordait le cou, pompait de quoi caler son appétit et relâchait son otage. Je me souviens aussi qu'elle le faisait à Maman pour la faire enrager! Enfin, quoi qu'il en soit, je fermais à moitié les yeux pour regarder cette adorable jeune fille faire dans un beau sourire amusé. Et elle me lâcha enfin après un petit instant... Je cache pas que je m'attendais à pire!

S'en suit alors les effets secondaires de mon sang: Cette sensation de joie, d'envie de jouer et autre... Pour ce qu'elle avait bu, elle serait probablement juste toute jouasse et heureusement d'ailleurs! Car quand je disais que mon sang était addictif, je lui avais caché que c'était un aphrodisiaque. Je répète qu'elle en avait bu en trop petite quantité pour que l'effet soit optimal mais elle semblait néanmoins contente et satisfaite... C'était mignon~! Je ne cessais de la contempler avec un petit sourire calme jusqu'à ce qu'elle me pose cette question: Parle moi de toi! Oh que je l'aimais pas celle là... Bah, pas particulièrement à vrai dire mais c'était juste que parler de moi faisais qu'on s’apitoyait souvent sur moi ensuite... Je soupire donc calmement en gardant un sourire aux lèvres et lui parle. Je trouve qu'elle méritait cette intention.

"Je n'ai pas grand chose à dire. Mon clan se nommait la Griffe du Léviathan, il a été décimé par le Croc de Behemot, mon père m'a envoyé ici pour me protéger et me voilà dans le donjon à poursuivre ses recherches... Je n'ai pas la plus épique des vies et mon histoire se conte bien vite. Je préférerai que tu me parle de toi petite ange "

Et je lui souris joyeusement. Qu'elle était mignonne... J'avais envie d'en savoir plus sur elle. Pas par curiosité étrangement, comme toujours, mais par... envie... Oui. Par envie de mieux la connaître.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Y a-t-il un médecin dans la salle?[Yeager] Empty Re: Y a-t-il un médecin dans la salle?[Yeager]

Message  Invité Jeu 06 Sep 2012, 12:13

Mina bougonna un peu, déçus qu'il ne veuille pas lui en dire plus.. Pour autant, elle n'était pas vraiment fâcher. Puis, le démon lui posa une des questions préférer des femmes : "parle moi de toi". Réfléchissant à la question, Mina replaça sa robe noir. La longue robe, plus sobre que ce qu'elle portait habituellement, était fichu. Déchirer dans le dos, avec plein de sang et de terre... Enfin, elle n'aimait pas cette robe de toute façon! Alors tempis.

Subitement, le sujet de conversation lui revenu à l'esprit : son histoire. Son esprit partait facilement dans tout les sens... Se n'était pas sa faute, le sang du démon la perturbait un peu. Mais bon, elle devait faire certains efforts pour rester bien concentrer sur le sujet.


- " Mon histoire à moi? Heu... Et bien... Si ce qu'on m'a dit est vrai, mon père était un grand vampire, et ma mère une humaine. Ça fait donc de moi une Damphyra! Mais bon, tout ça, c'est compliquée... Et puis, Diane m'a kidnappée. Elle avait besoin d'une Damhpyra pour ses expériences. Alors, elle m'a enfermer dans un cachot, et j'y ai passer presque toute ma vie. "

Elle parlait plutôt vite, ne laissant même pas le temps a se pauvre Yeager de parler, ou encore de poser des question. En fait, la jeune fille n'avait jamais raconter entièrement son histoire... S'était enfouit au fond d'elle, et elle n'en parlait jamais. Par contre, le sang de démon en elle l’empêchait de garder ses barrières levées, comme elle le faisait habituellement pour se protéger elle même de souvenirs bien trop douloureux. Mais, pour une fois, elle allait tout déballer.

- " Je me rappel pas de tout ça... S'était il y a trop longtemps. C'est Diane qui m'a tout raconter, et elle a très bien pu me mentir. Elle adorait mentir. Enfin. Mon plus vieux souvenir, j'étais attacher sur une table, et Diane a tuer un petit garçon pour me donner son sang a boire, de force... Elle adorait tuer les enfants. C'est facile, de tuer les enfants... Je sais pas trop ce qui c'est passer après. Mais je suis devenu vampire, sa c'est sur. Après, elle je restait dans ma cellule, attacher avec des chaines en argent... Tu sais, l'argent, c'est la seule chose qui peut retenir un vampire! Mais sa brûle.. J'avais toujours la peau brûler. "

Elle se frotta les poignets, se rappelant des chaines toujours accrocher a sa peau.

- " Sa a durer tellement longtemps... Je ne sais pas trop combien exactement. Mais s'était long. Plusieurs vies humaines. Diane survivaient en buvant mon sang. Juste assez pour ne pas être transformer, mais vivre éternellement. S'était un vrai monstre, cette femme.. Enfin, je l'ai égorger, elle ne fera plus de mal a personne. Cette sorcière a eu que ce qu'elle méritait! "

Bougonna-t-elle, avant de soupirer. elle se sentait fatiguer d'avoir raconter tout ça... Son gentil sourire avait laisser place a l'air triste d'une enfant. Elle se rendait compte qu'elle avait eu une vie bien malheureuse... Elle continua de parler, regardant le sol.

- " Après, je suis arrivée ici... J'ai rencontrer Overlord, j'ai vécu avec lui, puis, je suis tombée amoureuse de Theorem, et maintenant, je vie avec lui. "

La fin de son histoire. Sa vie avait été une longue suite de situation désastreuse. Elle s'était fait violer a plusieurs reprises, par le passer. Elle avait été séquestrer, torturer. Jamais, elle n'avait pu admirer le merveilleux soleil. Pourtant, en se moment de sa vie, elle n'était pas malheureuse. Jamais elle n'avait été plus heureuse qu'aux coter de Theorem. Et dans le donjon, elle avait sa place. Elle était apprécier et respecter. Ici, s'était devenu chez elle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Y a-t-il un médecin dans la salle?[Yeager] Empty Re: Y a-t-il un médecin dans la salle?[Yeager]

Message  Invité Jeu 06 Sep 2012, 22:07

Quelle vie... Elle était issu d'une relation interraciale et pour ma part, ça me dérangeait pas. Quand je regardais mon arbre généalogique, je me disais même souvent que c'était un beau bordel! Mais que voulez vous... Je l'écoutais et réfléchissais. Avec un père vampire et une mère humaine, elle n'avait tout tout les avantages de la race mais tout les handicaps et les défauts en tout cas. Pauvre amour... Je continue de l'écouter m'intéresse à cette Diane. C'était qui cette conne? Pourquoi elle avait besoin d'une vampire pour ses expériences? Et pourquoi avoir besoin de boire son sang pour survivre? Une autre vampire? Ou une goule? Ou quelque chose dans le genre? Des questions, des questions. Que de questions!! Cette femme était en plus de cela une tueuse d'enfants et une profiteuse... Je n'aimais pas que ce genre de barbare se prétendent scientifiques. Une misérable bande de connards incapables de dévoiler les plus beaux aspects de la science. Elle avait aussi vécu avec Overlord. Super-conserve! Ce camarade que j'ai croisé lors d'un carnage diabolique et de ce fameux rush dans ses terres. J'avais beaucoup vécu entre temps... Bref. Elle était maintenant avec un dénommé Theorem. J'avais vaguement entendu parler de ce gardien mais je me disais que pour qu'une fille de l'importance de cette petite blonde l'ai comme amour... Ils devaient avoir noué des liens uniques. Je préfère ne pas poser de question sur cet aspect intime de leur relation! Je l'écoute jusqu'au bout et en y repensant... Je finit par me dire que son supplice avait été horrible. Sa vie fut un véritable calvaire... Je me lève donc et doucement m'approche d'elle.

Son air triste me fais horriblement peur. Il me donne envie de la serrer contre moi, de lui dire que je m'occuperai d'elle... Mais ce n'est pas mon rôle. C'est ce Theorem qui doit l'aimer. Je me contente donc de l'observer, debout devant elle. Ma peau est toujours aussi pâle, la perte de sang n'ayant rien changé. Je sent mon cœur battre un rythme doux et chaleureux. Un rythme protecteur que j'ai quand j'apprécie quelqu'un et que je souhaite son bonheur. Je m'approche donc et la serre doucement sans mes bras. Si elle en a l'envie, elle peu nicher sa tête dans mon cou, dévoiler tout comme mon épaule par mon haut de pyjama qui se barre. Je lui caresse le dos avec toute ma tendresse et finit par dire tout en la berçant dans mes bras

"Tout va bien... Maintenant tu m'as moi. Et Theorem, et tout le donjon. Nous sommes tes nouveaux amis tu comprends? Et... Tu as pris de mon sang... Alors techniquement on peut se dire dans la même famille quasiment. Je souris délicatement avec une touche visible de nervosité, soufflant Mina, tu n'es plus seul. Alors ne sois plus triste d'accord? Mon sourire s'élargit et je dis une dernière fois, tendrement Je suis là "

Étrangement, je voulais vraiment être plus proche d'elle. Je voulais pouvoir l'aider, la soutenir dans sa souffrance et surtout participer à la construction de son avenir qui serait meilleur je l'espère. Je voulais l'aider, réellement... Inconsciemment, je pense que je venais de me lancer dans une relation qui allait non seulement me dépasser mais aussi m'amener à avoir une place importante dans sa vie autant qu'elle en aurait une dans la mienne. Aaaah, mon pauvre Yeager... Comment je fais pour faire ce genre de trucs moi?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Y a-t-il un médecin dans la salle?[Yeager] Empty Re: Y a-t-il un médecin dans la salle?[Yeager]

Message  Invité Ven 21 Sep 2012, 15:25

La jeune vampire fut très surprise par la réaction de Yeager. Elle n'avait pas raconter son histoire dans le but de s'attirer la pitié des gens. Enfin, elle se disait ça, mais elle était très bien comme ça... Il était doux et gentil, cherchant à la rassurer et à chasser tout ces vilains souvenirs.

La Damphyra se laissa bercer un moment, mais, elle n'était plus une enfant. Reculant légèrement, elle ria un peu.


- " Tu n'as pas à t'inquiéter pour moi. Je ne suis plus triste. Si jamais je n'avais pas subit tout cela, je ne serais pas ici aujourd'hui! Regarde moi. Même si j'ai tout l'air d'une enfant, je suis très heureuse. "

Elle offrit un beau sourire au démon. Elle s'était fait la promesse de ne jamais laisser son passer l’empêcher de vivre ça vie.

- " J'ai réussit merveilleusement ma vie. Je me suis fait de bons amis. J'ai connu l'amour deux fois. J'ai aussi un bon travail. Je ne vois pas de quoi me plaindre. Enfin! Je me suis quand même manger une flèche tout a l'heure! "

Bougonna-t-elle, croisant les bras, regardant sa robe.

- " Une robe toute neuve, en plus! Heureusement, je ne l'aimais pas plus que ça... Mais tout de même! Ces sales humains, abîmer une nouvelle robe. "

Bien sur, s'était son coter un peu stone qui parlait. Normalement, elle se fichait des vêtements. Enfin bon. Petit à petit, la jeune vampire redevenait lucide, mais il lui faudrait du temps pour que son corps purge le sang du démon. Heureusement que son don naturel la protégeait!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Y a-t-il un médecin dans la salle?[Yeager] Empty Re: Y a-t-il un médecin dans la salle?[Yeager]

Message  Invité Lun 24 Sep 2012, 07:34

Elle était vraiment stone... Enfin, non pas vraiment. Mais si en même temps. Elle ne semblait pas avoir les sentiments au clair. Et ça c'était une évidence. Il suffisait de voir ce qu'elle disait pour ça... Surtout le fait qu'elle avait une attitude enfantine certes très attachante mais qui laissait justement hausser les sourcils quant à son état. Je décide néanmoins de l'écouter sans l'interrompre. Elle s'était évadée de mes bras et avait rit, chose que je ne comprenais pas tout à fait jusqu'à ce qu'elle me dise qu'elle était heureuse. Et j'avais aussi tendance à oublier que ce n'était plus une gamine. Mais c'est justement son apparence qui me faisais penser ça. Son apparence d'adorable jeune fille qui ne méritait pas ce qu'elle avait subit... Mais le passé, c'est l'passé! Actuellement, ce qui se déroulait ici se nommait le présent et le but de la vie c'est d'en profiter! Et cette jeune Mina semblait bien y arriver~ Les bons amis, l'amour, et tout... J'avais quelques amis dans le donjon mais pas encore de personne à qui confié mes vices et secrets. Quoi que..? Enfin. Pour l'amour je n'en parlerai pas. Mas douce Shemhazai, morte comme les autres... Intérieurement, je soupire à ces souvenirs mais ne dis mot. Je n'en parlerai pas... Je me contente de parler d'elle

"Haha~ Bien joué p'tite Mina!
Je l'applaudis un peu, tout sourire. Il faut profiter de la vie. N'arrête jamais de le faire~"

Même si elle n'avait pas besoin de mes conseils, je préférai lui rappeler. Simplement par envie et par amour pour elle. Oui, je l'appréciais. Elle était mignonne et fortement sympathique. J'avais en plus proposé de la soutenir! Dans tout les cas, je recule un rien et reprend la parole pour la rassurer, inutilement je pense, mais juste au cas où

"Si jamais tu as besoin de quoi que ce soit, dis le moi d'accord~? Que ce soit maintenant ou plus tard. Je serai là."

C'était avec un air confiant que j'avais prononcer ces paroles. Je voulais qu'elle y croit. Je voulais qu'elle sache que je ne l'abandonnerait pas. C'est suite à cela, je ferme doucement les yeux, titubant un peu. J'avais fais des efforts récemment qui m'avaient laissé dans un état assez... Épuisé. Je pose une main tremblante sur le bureau, air de rien, m'y retenant de ne pas tomber. Je rouvre les yeux et sourit à la jeune femme, devenant... Bien silencieux. Pour tout dire, j'avais du mal à me détendre depuis ma sortie des enfers. Je lui disais de profiter de la vie... Moi qui ne faisais que bosser... Je soupire délicatement, mon corps à la fois tendu nerveusement et épuisé me jouant des tours.


Dernière édition par Yeager le Jeu 03 Jan 2013, 22:27, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Y a-t-il un médecin dans la salle?[Yeager] Empty Re: Y a-t-il un médecin dans la salle?[Yeager]

Message  Invité Dim 16 Déc 2012, 18:27

Mina se calma. Appuyer sur ces mains, elle regardait Yeager, elle aussi soudainement silencieuses, ses yeux de vampires semblant légèrement briller dans le noir... Puis, elle tourna la tête, fermant les yeux en lâchant un petit soupire, puis regardant tout autour d'elle, posant son regard sur les objets hétéroclites tout autour d'eux.

- " Tu es un démon bien étrange Yeager... Que fabriques-tu ici? Un monstre fabriquer avec des morceaux de différents corps? "

Non, je ne vois absolument pas de quel roman cela pourrait venir! Elle se remit alors debout, grimaçant a cause de sa blessure, fouinant.

- " On dirait un laboratoire d'un de ces livres d'horreurs... Tu as des morceaux de corps humains qui flottent dans des bocaux? "

Prenant un petit flacon, elle regarda ce qu'il y avait dedans avec curiosité, avant de jeter un coup d'oeil au démon qui l'avait soignée et qui, faute d'autres choix, allait devoir l'héberger gentiment pour la journée. Oh, bien sur, il y avait plus chiant que Mina, mais elle pouvait parfois agir comme une enfant curieuse...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Y a-t-il un médecin dans la salle?[Yeager] Empty Re: Y a-t-il un médecin dans la salle?[Yeager]

Message  Invité Mar 18 Déc 2012, 00:38

En voyant qu'elle ne prenait pas tout ça forcément avec le sérieux nécessaire, le jeune démon ne pu que doucement sourire délicatement, soupirant longuement d'aise avec un air amusé et taquin. Elle était adorable. Et tellement plus jolie lorsqu'elle gardait cette innocence... Doucement, les mains de l'homme se craque les mains dans un long soupir en l'observant jouer avec tout ce qu'elle trouvait. Et ses paroles faillirent m'arracher un rire que je retint, le remplacer par un léger ricanement. En effet, ce genre de chose je l'avais déjà fais, mais faire muter un corps pré-fait était beaucoup plus concluant, soyons franc. Némésis était tout simplement parfait! Rien n'était à changer chez lui. Et ma prochaine création serait tout aussi performante avec pourtant des différences comparées à Némésis, mais j'assurais pourtant que je ferais un modèle très similaire. Passons. La petite eut enfin une réponse à sa question, mon sourire s'élargissant

"Non, c'est trop mauvais. Il est plus intéressant de jouer des mutations~"

Et je disais vrai. C'était queqlue chose qui me passionnait. Pour en revenir à cette histoire de vampire, je réfléchis un quart de secondes et je me disais que je devrais la garder pour la journée. La pauvre... Je devrais demander à Shiro et Ma Dame si elles ne pourraient pas installer un système contre ça. Oui, j’appelais la grand reine du donjon Ma Dame. Et quand je vis aussi la petite attraper un bocal et poser une nouvelle question, je ne peux pas me retenir. Je rigole délicatement avant de me craquer les os du cou, venant calmement m'évader vers elle. Je lui prend le bocal sans violence pour lui montrer ensuite la chose, toujours en pyjama. Oui, j'étais à moitié à poil mais bon. Ce truc tombais juste de ci de là, c'était pas si dérangeant... Pour moi dans tout les cas. Quoi qu'il soit, je lui montre la sphère noir au centre qu'elle avait du prendre pour un œil, sourire en coin

"Ceci mon trésor, c'est mon Syndrome. Un symbiote qui dévore le sang pour se régénérer et absorbe les matières pour évoluer."

C'était en somme ça. La sphère devient alors une petite tête de créature qui se met à mordre plusieurs fois le vide avant de redevenir sphère. Trompeur hein? C'était une des nombreuses vertus de ce don héréditaire. Oui, c'était ainsi que marchait mon don. Doucement, je le repose et vient regarder la jeune fille avant de lui dire, souriant

"Dis moi, trésor... Je pourrais te faire une petite prise de sang s'il te plais? J'en aurais besoin pour mes projets, tu serais vraiment un amour~"

Oui, avec le sang des vampires et leurs données jeunesse éternelles, couplées à la jouvence de mon propre sang, je pourrais avancer mon projet de métamorphe. Mes expériences tordues aboutissaient toujours à quelque chose... Espérant qu'elle accepterait, je n'avais plus qu'une chose à ajouter en espérant que ça la convaincrait même si... C'était pour gosse

"Et après je te fais cours sur ce que tu veux d'accord? Anatomie, rapports cellulaires, effets des altérations d'état, ce que tu souhaite, juré~"

Oooh le marché que c'était... Bon, prions pour que ça marche me dis-je, un sourire large et amusé au visage

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Y a-t-il un médecin dans la salle?[Yeager] Empty Re: Y a-t-il un médecin dans la salle?[Yeager]

Message  Invité Jeu 20 Déc 2012, 15:40

La vampire fronça les sourcils, pensives. Donner son sang? Et bien, voila qui était original! On ne devait pas demander souvent à des vampires de donner leur sang. En fait, s'était le contraire, normalement. Les vampires de hauts castres auraient été insulter par la demande de Yeager, mais pas Mina. Aussi bien parce qu'elle était quelqu'un de gentil, mais aussi parce qu'elle n'avait pas été élevée comme une vampire de son rang.

Frottant sa lèvre inférieur avec son pouce d'un air pensif, elle finit par sourire calmement, retournant s'assoir, avant de lui tendre son poignet.


- " Très bien, j'acceptes. Et comment vas-tu faire? Tu ne vas pas me mordre j'espère... "

Dit-elle, riant gentiment, ayant un petite sourire complice.

- " Alors, qu'est-ce qu'y fait de moi une vampire? Je veux dire, je brûles aux soleil, je me nourris de sang... Mais sinon? "

Hey, il lui avait bien promis de répondre a toutes ses petites questions curieuses :P

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Y a-t-il un médecin dans la salle?[Yeager] Empty Re: Y a-t-il un médecin dans la salle?[Yeager]

Message  Invité Dim 30 Déc 2012, 13:00

Hé bien, je ne m'attendais pas trop à ce qu'elle accepte aussi facilement. Je savais qu'elle était vraiment adorable comme fille mais le fait qu'elle soit une vampire pure sang m'avait laissé pensé qu'elle serait un peu plus... pas hautaine mais exigeante. La sympathie dont elle faisait preuve me faisais chaud au coeur, je ne le cache pas. Je tente même de le traduire par un beau sourire agréable, m'approchant d'elle en prenant une seringue. Je lui prend doucement le poignet pour désinfecter la zone à piquer à l'aide d'un coton imbibé d'alcool. Ensuite je plante l'aiguille et prend un échantillon assez conséquent sans pour autant lui en bouffer des tonnes. La seringue pleine, je la pose à côté sur mon bureau rempli d'éprouvettes et de trucs en bois pour les tenir. Doucement, je regarde son poignet qui saigne un peu... Et très gourmand quant à ce liquide écarlate, je pose mes lèvres dessus pour m'en délecter un peu, espérant ne pas trop la gêner. Elle a un goût relevé et délicat qui éveille en moi un sentiment d'aise délicat. J'adore~

Suite à cela, je retire ma bouche et m'excuse avec un léger air gêné. Au cas où ça l'aurait mise mal à l'aise. Je prend un pansement et le met sur la plaie avec un petit morceau de coton. Je ne savais pas si elle avait la capacité de se régénérer donc je devais tout de même penser à la soigner non? Mon but était de prendre soin de cette adorable fillette~ Calmement, je lui souris et hausse les sourcils à sa question. Des questions sur la constitution vampirique? Bien... Je réfléchis un instant et croise les jambes sur le bureau, assis devant elle

"Pourquoi? De base, le vampirisme est une malédiction. Des êtres bannis de la société et destinés à vivre la nuit pendant que le reste du monde se complaisait dans le jour. Au niveau anatomique, on peut dire que ta structure moléculaire -qui constitue tout ton corps donc- est particulièrement fragile face aux photons. Enfin, je ne maîtrise pas trop ce genre de science mais je sais que je peux créer un gel permettant d'éviter la fonte au soleil pour les vampires. Pour ce qui est de ton sang dont tu te nourris, c'est simplement que tu peux assimiler tout ce qui le constitue et qui est nécessaire à la survie. Glucose, etc... ça répond à ta question?"

Oui, c'était très scientifique mais elle avait voulu une réponse non? Une réponse de prof~

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Y a-t-il un médecin dans la salle?[Yeager] Empty Re: Y a-t-il un médecin dans la salle?[Yeager]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum