My Life as a Dungeon Keeper
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-34%
Le deal à ne pas rater :
Casque The Mandalorian, Casque électronique Premium Star Wars
94.99 € 144.05 €
Voir le deal

Round 1 by Sparkster

Aller en bas

Round 1 by Sparkster Empty Round 1 by Sparkster

Message  Invité Mer 21 Nov 2012, 14:00

Lorsque l’opossum comprit ce que voulait dire Croc Noir, il sut que de toute manière il n’aurait pas pu refuser l’invitation de participation, et avant qu’il ne puisse voir quels étaient les « heureux élus », il s’était déjà retrouvé téléporté hors de la salle. L’atterrissage ne fut pas des plus gracieux, se retrouvant à mi-hauteur, il bascula en l’air et tomba face contre terre, dans l’herbe.

-Aïe

Il se releva en se frottant le bout du museau avec sa main, avant de regarder par où il était tombé. La zone était plutôt verdoyante, et quelques arbres parsemaient le paysage, mais le plus surprenant était l’immense lac qui se tenait juste à côté de lui. Ainsi donc voici le lieu où il se battra dans les minutes qui vont suivre… Il espéra de tout cœur de ne pas à affronter une créature amphibie, et analysa plus en détails où il se trouvait… Bon mis à part le lac, on aurait une sorte de prairie, et avec le magnifique soleil présent, l’endroit donnait vraiment envie de se reposer et de se détendre…

Sauf qu’il ne fallait pas le faire, ce n’était pas le moment.

Reprenant ses esprits, il vérifia rapidement l’intégralité de son équipement, son arme, son armure, ses bottes et ses gantelets. Tout était présent et rien ne semblait avoir souffert lors de sa chute. Aussi petite soit-elle rien ne devait mettre laissé au hasard. Il devait faire attention à tout, sa vie, au minimum était en jeu. Mais il se doutait bien que cela ne se limitait pas à sa simple existence… Il se remit en route, déterminé à ne pas se laisser abattre… Ni même à abattre son adversaire…

Il marcha un peu en contournant le lac, tout en gardant un œil sur celui-ci, il devait faire attention, peut être que son adversaire serait un amphibie, et donc qu’il attaquera par l’eau… Bon sang qu’il n’aimait pas ne pas savoir contre qui ou quoi il allait se battre ! Et en plus il ne voulait pas se battre dans ces conditions : un combat à mort contre des assaillants, ça passe, mais contres des habitant qu’il était censé protéger, cela rimait à quoi ? Quel était donc les ambitions de ce… « Croc Noir » ? Pourquoi faire une chose pareille ? Il voulait faire quoi ? Qu’est ce qui voulait…

Il ne put se poser plus de questions avant qu’il ne fasse une rencontre… Quelqu’un qui lui était inconnu, mais qui malheureusement savait comment ça allait se passer… Dans les grandes lignes du moins… Ainsi il avait en face de lui son premier adversaire… Bien au moins il ne se ferait pas attaquer par surprise… Avant de commencer quoi que ce soit, il prit une posture défensive, prêt à dégainer dès le moindre mouvement, avant de commencer à dévisager son adversaire… Il l’avait déjà vu auparavant… Mais où…

-Salutation, je suppose que tu seras mon adversaire… Mais soyons civilisé et présentons nous : Je me nomme Sparkster, garde au donjon, et toi qui es-tu ?
-Je suis Karl Grim, mas on m’appelle Karl, alors appelle moi Karl, ça sera plus simple. Je suis artisan, ou sculpteur, ça dépend des jours… Mais le plus souvent je suis un golem, tout simplement.

Sans pour autant lâcher sa garde, le chevalier fut extrêmement surpris par la réponse du dit Karl… Se rendait-il compte des incohérences dans ce qu’il venait dire ? Ou même de l’illogisme de ses propos… Après cette courte pause dut à de l’incompréhension, il dut faire un saut en arrière pour éviter un coup de poing sauté de son adversaire. Sous l’impact il fit un trou dans le sol.

-Holà, du calme, discutons un peu avant de combattre, d’ailleurs pour quelles raisons te bas tu ?
-Je dois sauver Jacques…
-Qui est Jacques ?
-Roger est mon meilleur ami, et ils l’ont enlevé, je dois le sauver !
-Roger ? Mais ...

Il n’eut pas le temps d’en dire plus que Karl renfonçait sur lui, toujours en essayant de l’attendre, successivement de son poing gauche ou droit. En esquivant, un arbre fut brulé, et un rocher congelé… Bon au moins l’avantage c’est qu’il connaissait les armes de son adversaire…

-Ne pouvons pas discuter avant de déclarer le combat ?

Le golem s’arrêta, et l’air un peu grave, répondit :

-D’accord, discutons, mais ne me parle pas de Charles.
-euh … Ok…

Jacques, Charles, Roger… Cela devait être la même personne… Mais si cela semblait surprenant… Il avait du mal à saisir la logique, si il en avait une, de ce Karl… Et le voilà qui se mettait à jouer d’un instrument…

D’UN INSTRUMENT ??

Le chevalier ne put retenir un facepalm… Karl le dépassait… Pourquoi donc se mettait-il a faire de la musique en ce moment précis ? L’opossum refusa de se poser plus de questions et essaya de se détendre un peu avant d’entamer le combat. L’écouter n’était pas désagréable, mais y avait-il un but caché de le prendre par surprise ? Ce n’était pas impossible… Donc il ne lâcha pas son arme, tout en écoutant le morceau joué par le dit Karl. Celui-ci était plutot triste, il ne donnait pas envie de pleurer mais laissait sous entendre qu’il était peinée par quelque chose…

-J’espère que tu vas bien Marc…

Encore un prénom différent… Il devait sûrement parler de la même personne… Mais de qui ? Il n’aurait certainement pas la réponse tout de suite… Dès que le golem eut fini son morceau, il rangea son instrument, et les deux combattant se préparèrent à combattre.

-J’ai bien peur que nous ayant tout deux beaucoup d’intérêt à aller plus loin dans la compétition.
-Si toi aussi tu cherches la victoire, alors oui, mais qu’un seul peut continuer
-Et toi comme moi feront tout pour avancer… Alors ne tardons pas plus longtemps, En Garde Karl !

Avant même d’achever sa phrase il renforça sa prise sur son arme et alla au contact, le golem, dont il n’avait affronté aucun semblable, fit de même. Le premier impact, dont l’initiative avait été au chevalier, fut bloqué par les poings de son adversaire diablement puissant. Maintenant l’arme de son adversaire d’une seule main le golem dégagea son poing ardent afin de frapper de pleins fouet le torse de l’opossum. N’ayant pas vu le coup venir le chevalier fut repoussé et eut le souffle coupé pendant quelques seconde, que le golem utilisa pour foncer sur lui avec la ferme intention de le frapper de nouveau. L’opossum en tenant la lame de son arme d’une main et la garde de l’autre, bloquant le coup, et en utilisant son arme comme une sorte de levier, il projeta le golem sur sa gauche. Profitant du déséquilibre qu’il avait ainsi causé à son adversaire il créa une puissante onde de choc en direction du golem. Celui-ci bloqua le coup, mais le nuage de poussière masqua le champ de bataille, le temps d’une trêve improvisée…

Les quelques coup qui avaient fait mouche de chaque coté n’avait en rien entamé la détermination des deux combattants. Toujours prêt au combat, ils attendirent de se revoir afin de se rejeter au combat. Il ne fallut pas longtemps pour que les deux adversaires soient de nouveau en train de s’échanger des coups. Comme chaque coup porté étant tout de suite renvoyé à son adversaire, on aurait pu croire que cela n’allait pas durer très longtemps considérant l’intensité de l’affrontement, mais c’était sans considérer l’admirable endurances dont ils faisaient preuve, équivalente à leur ténacité qui était au même niveau. De ce fait malgré le fait que l’opossum aient des traces de brûlures et de gel sur son armure, et que le golem des marques d’impacts sur l’ensemble de ses bras et jambes, aucun d’entre eux ne voulait prendre de la distance, l’opossum car il craignait la vitesse de son opposant et le golem qui ne voulait pas se prendre d’autres ondes de chocs. Se respectant, aucun mot ne fut échangés.

Cela dura bien 10 minutes avant que l’opossum ne repousse Karl d’un violent coup de pied, et que par la suite il prenne un peu de distance. Il s’était bien rendu compte que se battre de cette manière ne ferait que rallonger le combat sans en déterminer le moindre vainqueur. Il ne connaissait pas l’endurance d’un golem, mais en considérant qu’il n’avait sûrement pas besoin de respirer celle-ci devait probablement être bien plus grande que la sienne… Donc il fallait essayer de porter des coups plus décisifs, mais comment ? Sa peau était bien trop dure… En même temps c’était de la pierre… Que faire ?…

Son adversaire avait visiblement peine à attendre, ou alors il tenait un raisonnement similaire, car il réengagea l’affrontement bien plus brutalement qu’auparavant. Ses coups étaient plus lourd, et pour les contrer l’opossum était obligé d’user au moins d’autant plus de force, et comme aucun des deux ne pouvait prendre un réel avantage sur l’autre, le combat continua dans un immobilisme, qui cette fois fut interrompu par Karl qui repoussa l’opossum d’un violent coup dans le torse. Un genou au sol, le golem voulu enchaîner en lui fonçant dessus à vive allure. Ce n’est que d’extrême justesse que l’opossum parvint à dévier l’attaque qui l’aurait sûrement assommé. Il en profita pour repousser du mieux qu’il pouvait le golem et de passer à son tour à l’offensive. Mais son coup fut bloqué, et chacun reprirent un peu de distance avant de préparer un nouvel assaut.

Cela faisait une bonne demi heure que le combat avait commencé et ni l’un ni l’autre n’avait pour le moment fléchi, mais Sparkster transpirait et commençait à s’essouffler un peu. Cette occasion de prendre un peu de repos lui était assez salutaire. Le combat ne devait pas s’éterniser, sinon il aurait de fortes chances de perdre… Mais comment faire ? Si le combat durait depuis si longtemps c’est qu’ils étaient de puissance équivalente… Il ne trouvait pas de solution et cela le dérangeait… Et il se refusait de le jeter à l’eau, ça serait lâche comme méthode… Non il devait trouver quelque chose… Mais quoi ?… Afin de ne pas laisser le temps au golem de trouver lui aussi une parade, il prit l’initiative sur l’offensive, et le combat s’engagea de nouveau…

Tout comme Sparkster, le golem avait profité de cette pause pour se ressourcer… Mais quel était donc cette ressource ? Quel était sa source d’énergie ? Etait-elle inépuisable ? Si c’était le cas il était mal… La plupart des traces de lame sur ses bras c’étaient refermés, même si les plus profondes étaient encore visible, mais bien moins grande qu’avant… Le chevalier avait conservé ses quelques poils brulés sur le visage, et ses quelques traces de glaces sur son armure, même si il ne sentait plus les morsures du feu et de la glace, il savait que si jamais il se refaisait toucher dans ces zones, il allait d’autant plus souffrir… Etait-ce la même chose pour son adversaire ?… Qu’une seule manière de le savoir…

S’exposant, il arriva à frapper pile sur une entaille qu’il avait formée auparavant, ce qui eut un effet plutôt étrange : le bras du golem tomba, littéralement, par terre, mais de son bras valide, armé de son poing de feu, le chevalier se pris un violent coup droit enflammé (ATTAQUE POING DE FEU !!!) au visage, le renversant et lui brûlant le visage. Instinctivement, il se précipita jusqu’au lac pour se jeter de l’eau au visage, et pendant ce temps, Karl se dépêcha de ressouder son bras… Encore une fois l’affrontement se finissait sur un ex æquo, mais qui avait pour le coup profondément affaibli les deux combattant. Le visage encore un peu fumant, l’opossum observa son adversaire, qui visiblement maintenant peinait autant que lui pour récupérer son… « souffle »…

-Je pense qu’on arrive au bout de nos limites…
-Je ne dois pas perdre… Pour Bernard…

Les mots étaient inutile pour comprendre qu’ils allaient aller jusqu’au bout, donnant tout ce qu’ils avaient encore, ils renfoncèrent l’un sur l’autre, en même temps… Les deux combattant voulaient en finir rapidement, de ce fait, s’exposaient plus souvent, et se portaient bien plus de coups faisant mouche. Quelques minutes plus tard, le bras gauche de Karl retomba au sol, mais juste auparavant, le golem avait réussi à porter un coup glacial dans le creux du coude de l’opossum, engourdissant intégralement son bras gauche, qui pour le coup était inutilisable. Traînant sa lourde épée sur le sol avec son seul bras valide, il peinait à rester debout, tout comme son opposant visiblement en panne d’énergie. Ils leur étaient impossible de se battre réellement dans leurs états, mais ils ré attaquèrent…

Manier son épée correctement lui était impossible, mais en contrepartie, les mouvements de son adversaires s’était profondément ralenti, mais il ne fallait pas croire que la partie était gagnée, la seule certaine c’est qu’elle allait arriver vite… En enfonçant légèrement sa lame dans le sol, il s’offrit ainsi un pilier suffisamment stable pour parer le dernier coup de son adversaire. Rassemblant ses forces, il utilisa son arme comme d’un levier pour repousser le golem, qui n’eut pas le temps de se stabiliser avant que l’opossum ne vienne le frapper en plein torse avec son poing. Le golem tomba au sol, et l’opossum dut poser un genou au sol pour ne pas s’écrouler à son tour…

Le chevalier peina à se relever, tandis que son adversaire ne pouvait plus bouger, allongé sur le sol.

-Pierre… Pardonne moi… je n’ai pas pu… te sauver…
-Mais… Qui est-il au juste ?…
-Mon corbeau… Mon ami… Ils… me l’ont… enlevé…
Ainsi donc l’organisateur usait du chantage…
-Je ferrai… Tout mon possible pour le sauver… Ce tournoi n’avait pas lieu d’être…
-Merci, parce que je crois que… j’ai perdu… hélas… si je t’avais battu j’aurai été vainqueur…

L’opossum ne remarqua pas la tautologie que venait de faire Karl, et ramassa le bras qu’il avait brisé à deux reprise pour le poser à coté de Karl.

-Ah mon bras… dommage que j’ai épuisé le mana de ces lieux… il faudra attendre qu’il se régénère avant que je puisse te récupérer… j’en suis navré…

Ainsi il comprenait mieux comment il récupérait, et pourquoi il avait du mal à la fin. Le mana est une ressource précieuse, mais plus ou moins abondante… Ainsi si il était victorieux aujourd’hui c’est parce que ce lieu en contenait qu’une proportion définie… Par conséquent si le lieu avait plus été chargé en mana il aurait sûrement perdu… Il prit la tablette du golem, et, ne pouvant l’abandonner dans cet état, resta à coté de lui le temps qu’il récupère un peu. D’après les règles du tournoi, puisqu’il était vainqueur, le golem ne pouvait plus contester sa tablette, alors il n’avait aucun risque.

Une bonne demie heure plus tard, un humain s’approchait, et sa tenue laissait clairement supposer qu’il s’agissait d’un sous fifre du tournoi, celui-ci avait apporté avec lui une drôle de fiole…

-Je proclame donc Sparkster vainqueur de ce round, maintenant si vous me permettez…

Il versa une partie du contenu de la fiole sur Karl qui commença a reprendre aussitôt de la vigueur… Une fiole de mana sans doute…

Une fois debout, le golem recolla son bras, puis sans échanger un mot, regarda l’opossum, qui, d’un sourire, confirma qu’il ferrait de son mieux pour tenir sa parole…

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum